Focus sur le métier de tapissier

Focus sur le métier de tapissier

Focus sur le métier de tapissier

2022-02-23 Commentaires fermés sur Focus sur le métier de tapissier By Yves Saint-Hilaire

En choisissant de vous lancer dans le domaine de la tapisserie, vous pouvez devenir tapissier-garnisseur, tapissier d’ameublement tapissier-décorateur. Il existe certaines qualifications requises pour exercer cette activité. On vous dit tout sur le métier d’un tapissier.

Les études et formations à suivre pour devenir tapissier

Les diplômes permettant d’accéder au métier de tapissier-garnisseur sont :

  • le CAP rentrayeur option tapisserie ou tapis ;
  • le CAP Cannage paillage en ameublement ;
  • le CAP Tapissier d’ameublement en décor ;
  • le BMA (brevet des métiers d’art) spécialisé en art et en techniques du tapis ;
  • le Bac professionnel artisanat et métiers d’art, option tapissier d’ameublement ;
  • le Bac+2 en passant un DMA art option décors et mobiliers ou un DMA textile et céramique ;
  • le Bac+3 en passant un DN MADE (Diplôme national des métiers d’art et du design), mention objet.

À la fin de votre formation, vous pourrez travailler dans les petites entreprises artisanales traditionnelles spécialisées dans la restauration, l’hôtellerie, la rénovation, la décoration, le mobilier et autres. Vous pouvez également collaborer avec des ébénistes, des fabricants d’œuvres d’art et des menuisiers. En acquérant plus d’expérience, vous aurez la possibilité de devenir un chef d’équipe, puis un contremaître.

Les compétences et les qualités requises pour exercer le métier d’un tapissier

En tant que tapissier, vous devez avoir les qualifications suivantes :

  • une connaissance approfondie dans le domaine ;
  • de l’imagination et de la créativité artistique ;
  • un sens esthétique développé ;
  • une bonne maîtrise du textile ;
  • une dextérité ou adresse manuelle ;
  • une excellente compétence en matière de dessin, de menuiserie et de couture ;
  • un bon sens relationnel ;
  • une grande capacité à écouter et à conseiller vos clients ;
  • une précision, et un sens inné de la rigueur, de la minutie et du soin dans vos réalisations.

Outre les ressources humaines, vous devez également disposer du matériel nécessaire pour mener à bien votre travail. Parmi celui-ci, on peut citer : les outils de mesure, les outils de mercerie, les instruments de coupe et de découpe, le matériel pour la couture comme une machine à coudre et bien d’autres.

Le rôle et les missions d’un tapissier

Un tapissier est avant tout un décorateur d’intérieur. En travaillant dans ce domaine, votre principale mission est donc d’embellir et de garnir les tissus et les meubles (fauteuils, canapés, vieil mobilier et autres), en les recouvrant de cuir ou de nouveau tissu. Grosso modo, le métier d’un tapissier se résume en 5 étapes :

  • la prise de mesures ;
  • le découpage et la taille ;
  • la garniture ;
  • l’agencement ;
  • la couture à la main ou à la machine.

Les principaux produits confectionnés par un tapissier sont : des rideaux, des tentures murales, des dessus-de-lit, des housses, des coussins, des tapis, des moquettes, des matelas, des sommiers, des abat-jours, ou encore des couvre-lits. Toutefois, vous pouvez aussi travailler sur des pièces uniques et des objets d’art.

Le salaire d’un tapissier

Le salaire médian d’un tapissier est évalué à 2 100 euros par mois, ce qui donne un salaire mensuel net d’environ 1 600 euros. Il n’existe aucune grille salariale officielle. C’est en effet à l’employeur de déterminer le salaire de ses employés :

  • Si vous êtes un débutant, votre salaire brut est généralement compris entre le SMIC et 1 700 euros par mois.
  • Si vous êtes un tapissier-décorateur expérimenté, vous recevez un salaire brut entre 1 700 et 2 500 euros par mois, équivalant à une rémunération brute annuelle allant jusqu’à 30 000 euros, avec un taux horaire supérieur à 16 euros.

Conseil : Pour développer vos compétences et votre carrière de tapissier, il n’y pas mieux que d’entreprendre. En effet, vous pouvez créer votre propre entreprise et constituer une clientèle fidèle. Ainsi, vous pouvez gagner plus que ce que vous avez reçu avec le statut de salarié et rendre vos revenus stables. Vous pouvez également fixer vos tarifs en fonction des demandes de vos clients et de vos compétences.

Comments are closed