Tapissier : est-ce que c’est un métier facile ?

Tapissier : est-ce que c'est un métier facile ?

Tapissier : est-ce que c’est un métier facile ?

2022-05-18 Commentaires fermés sur Tapissier : est-ce que c’est un métier facile ? By Yves Saint-Hilaire

En France, le métier de tapissier tend à disparaître progressivement. Dans tout l’Hexagone, on dénombre environ 3500 entreprises spécialisées dans ce domaine. Pour les spécialistes, ce chiffre est particulièrement alarmant. En effet, la fermeture de chaque atelier de tapisserie symbolise la disparition du savoir-faire français dans l’embellissement et la restauration des meubles d’époque. Jugé difficile, pénible et peu rémunérateur, le métier de tapissier n’attire plus grand monde, surtout les jeunes. Dans la réalité, cette affirmation est-elle vraie ? Nous allons tenter d’y répondre dans cet article. Néanmoins, avant d’entrer dans le vif du sujet, une petite présentation du métier passionnant de tapissier s’impose.

Tapissier : un spécialiste de l’embellissement et de la restauration de mobilierancien

Letapissier œuvre principalement dans le domaine de la décoration d’intérieur. Traditionnellement, il est spécialisé dans le garnissage et l’habillage des meubles d’époque : chaises, canapés, fauteuils, literies et bien d’autres pièces d’ameublement. Il faut noter que ce métier a considérablement évolué au fil des siècles. Désormais, le tapissier joue un rôle majeur dans la décoration intérieure de toutes les pièces de la maison. En plus de la remise à neuf des meubles anciens, ce professionnel s’occupe aussi de la pose de tentures murales. En fonction de la demande des clients, il peut également suggérer les modèles de draps, rideaux, coussins, parures de lit, tapis, stores et d’autre linge de maison parfaitement adaptés au style de décor de la pièce.

Tapissier : un métier nécessitant du savoir-faire, de la patience et une grande adresse manuelle

Le tapissier est un professionnel polyvalent.Son travail conjugue couture,ébénisterie et décoration intérieure. C’est un métier particulièrement exigeant. En effet, le tapissier doit réaliser tous les travaux de découpe et decouture des tissus lors de l’embellissement des meubles, literies, etc. Chaque réalisation est unique et se fait généralement suivant des méthodes artisanales. La perfection ainsi que la patience sont les mots d’ordre à retenir pour obtenir des résultats impeccables. D’ailleurs, certains clients sont particulièrement exigeants.

Lors de la concrétisation de grands projets (décoration complète de logements, hôtels, bureaux, magasins ou d’autres locaux), le tapissier doit fournir des heures de travail avec toujours comme leitmotiv la perfection. Ce long travail manuel (rembourrage et garnissage des meubles, découpage des tissus, couture et finitions) est particulièrement harassant au quotidien. Une bonne forme physique et une grande habileté manuelle sont donc requises pour devenir un bon tapissier.

Tapissier : un métier difficile et faiblement rémunéré

Concernant la rémunération, ce métier n’est pas des plus lucratifs. Les revenus varient énormément. En général, un tapissier débutant gagne un salaire légèrement supérieur au SMIC (autour de 1700 euros). Un travail plutôt ingrat compte tenu de la difficulté et de l’exigence de ce métier. D’ailleurs, cette faible rémunération est la principale raison qui décourage les gens à se lancer dans ce domaine. Néanmoins, ce salaire tend à augmenter progressivement en fonction de la montée en compétences des artisans.

Dans l’espoir de gagner un revenu plus attrayant, les tapissiers expérimentés se lancent souvent à leur propre compte. Cette aventure entrepreneuriale peut être lucrative, à condition d’avoir une bonne fibre commerciale pour acquérir et fidéliser les clients.

Tapissier : un métier passionnant nécessitant de la créativité et du goût artistique

Le métier de tapissier n’est pas toujours facile. Néanmoins, la passion reste la meilleure motivation pour exceller dans ce domaine. Pour les professionnels, le fait de redonner vie aux vieux meubles d’époque et aux pièces d’ameublement uniques est un véritable bonheur au quotidien. C’est une petite contribution à la préservation du patrimoine artistique national dans le domaine de l’ébénisterie.

Bref, le métier de tapissier n’est pas aisé. Les tâches à accomplir quotidiennement sont fastidieuses et chronophages. Néanmoins, c’est un domaine où l’on peut exprimer sa créativité et sa fibre artistique.

Comments are closed