Category Archive Travaux

Tout savoir sur l’usinage de précision

Le terme usinage désigne certaines techniques de fabrication de pièces mécaniques. Le procédé nécessite l’utilisation d’une machine-outil chargée d’enlever progressivement de la matière sur un objet de forme quelconque afin de créer une pièce. Autrement dit, l’usinage est une technique de fabrication par retrait de matière incluant différents procédés comme la découpe, le perçage, le fraisage, le tournage, l’alésage, le meulage, etc. L’autre spécificité de l’usinage est qu’il peut être employé sur tous types de matériaux. Sachez que les premières machines-outils destinées à l’usage ont été créées environ 3 500 ans avant Jésus-Christ. Il s’agissait des tours de potier permettant de fabriquer des cruches et des pots à usage quotidien. De nos jours, les machines-outils sont plus perfectionnées et ne cessent d’évoluer avec l’avancée de la technologie. Pour apprendre davantage sur l’usinage de précision et l’usinage à haute vitesse, suivez la suite de l’article.

Qu’est-ce que l’usinage de précision ?

L’usinage de précision consiste à fabriquer des pièces à l’aide de machines-outils sophistiquées à commande numérique ou CNC. De par cette définition sommaire, l’utilisation de machines rudimentaires est donc exclue. C’est pourquoi on parle davantage de façonnage, car l’enlèvement de chaque copeau sur une matière brute est calculé en amont par un puissant ordinateur. Une multitude de technologies sont intégrées dans toutes machines d’usinage de précision afin de créer une pièce, de façon précise en un rien de temps. Ainsi, à la différence de l’usinage conventionnel, le façonnage de nos jours intègre la précision et la vitesse.

Les différentes techniques d’usinage de précision

Outre l’usinage mécanique qui consiste à fabriquer les pièces avec des procédés basiques cités ci-dessus (découpe, perçage, fraisage…), l’usinage de précision fait appel à des techniques plus avancées. Pour usiner une pièce avec une grande précision, il est ainsi possible d’utiliser la chaleur. Pour obtenir une finition de haute qualité, par exemple, de nombreux ateliers d’usinage ont recours à la découpe au laser. Cette technique consiste à fondre le matériau avec un faisceau de lumière afin d’obtenir la forme voulue. Un autre procédé utilisant la chaleur est aussi utilisé pour façonner des matériaux durs comme l’acier. Il s’agit de la découpe par oxycarburant ou la découpe au gaz qui consiste à fondre et à couper les matériaux à l’aide d’un mélange de gaz combustibles (acétylène, hydrogène, propane…) et d’oxygène. Parmi les techniques d’usinage les plus récentes, on a la découpe au plasma. Ce procédé est surtout utilisé pour découper des métaux électriquement conducteurs avec une largeur de coupe très fine et précise.

L’usinage 3 axes et 5 axes

La production des pièces de précision a des besoins évolutifs. De nos jours, l’usinage 3 axes est en train de céder sa place à l’usinage 5 axes. Qu’est-ce qui différencie ces deux procédés ? Pour répondre à cette question, sachez que l’usinage 3 axes figure encore aujourd’hui parmi les procédés de fabrication de pièces mécaniques très utilisés, surtout dans les domaines de l’art, de l’architecture et du design. Les machines-outils pour l’usinage 3 axes sont moins coûteuses et leur utilisation est relativement simple. Une fraiseuse 3 axes, par exemple, façonne une pièce par enlèvement de copeaux suivant les axes linéaires X, Y et Z d’une surface plane. Le grand inconvénient est que ce genre de machine connaît de grosses limites lorsqu’il s’agit de travailler une pièce profonde. Afin de contourner ce problème, l’utilisation d’une machine-outil 5 axes est préconisée. Il s’agit d’un outil autrement conçu afin de permettre un traitement sur les cinq côtés lors du façonnage d’une pièce. Ainsi, en plus des axes linéaires, on rajoute deux axes, A et B, permettant à l’outil de tourner autour de l’objet à créer.

L’usinage de précision est une affaire de professionnels. Si vous projetez de créer des pièces mécaniques en petite ou en grande série, n’hésitez pas à faire appel à la compagnie Outillage K & K Ltée située à Saint-Jean-Sur-Richelieu. Son équipe est à votre service pour la conception et la réalisation de vos projets. L’usinage de précision 3 axes et 5 axes, ainsi que l’usinage à haute vitesse font partie de ses spécialités.

Tags, ,

Isolation : qu’est-ce que le calorifugeage ?

Le calorifugeage est une technique d’isolation thermique visant à économiser de l’énergie. Les travaux de calorifugeage sont souvent négligés lors de l’isolation des bâtiments d’habitation. En revanche, la réalisation de divers ouvrages calorifuges est incontournable dans le secteur tertiaire et industriel. En effet, le calorifugeage fait partie des travaux d’efficacité énergétique qui consistent à isoler les réservoirs et les tuyaux d’eau chaude. Les besoins énergétiques d’une maison ne sont pas comparables à ceux d’une industrie. D’où l’importance d’avoir une bonne isolation afin de réaliser des économies. De nos jours, le calorifugeage d’habitations est recommandé par de nombreux professionnels. Ci-dessous, nous allons vous présenter le calorifugeage d’habitations et de locaux industriels, ainsi que les différents avantages et inconvénients de cette technique d’isolation.

Le calorifugeage d’un bâtiment d’habitation

Une bonne isolation thermique d’une maison dépend énormément de la bonne réalisation de tous les travaux visant à améliorer la performance énergétique. Ainsi, le calorifugeage est un élément parmi tant d’autres visant à optimiser le confort thermique à l’intérieur de la maison. En effet, il est inutile de calorifuger divers ouvrages si les murs, les sols et les toits de votre habitation ne sont pas isolés. C’est pour cette raison d’ailleurs que le calorifugeage est placé en dernière étape des travaux d’isolation d’un bâtiment. Rappelons que le calorifugeage consiste à recouvrir avec des matériaux isolants tous les tuyaux et les canalisations d’eau chaude, ainsi que les conduits de chauffage. Cette opération permet de limiter les déperditions thermiques au niveau de ces installations. Tant que la température à l’intérieur de votre ballon d’eau chaude est constante, la consommation d’énergie liée à sa production est bien maîtrisée. Il en est de même pour le chauffage. La chaleur ne doit pas se dissiper durant le transport à travers les conduits. Afin d’arriver à un tel résultat, le calorifugeage reste la meilleure alternative. Sachez que la performance d’un calorifugeage est évaluée sur une échelle de 1 à 6. Un niveau 4 correspond au label BBC ou bâtiment à basse consommation conforme à la RT2012. Les économies d’énergie pouvant être réalisées avec un tel niveau de performance peuvent atteindre 50 % de votre facture d’eau chaude et 60 % de votre facture de chauffage.

Ce qu’il faut savoir sur le calorifugeage industriel

Le calorifugeage industriel consiste à réaliser des travaux d’isolation très techniques sur certains équipements. Ces derniers sont soumis à différentes contraintes thermiques afin d’assurer le bon fonctionnement des unités de production industrielle. Le calorifugeage des installations diverses à l’intérieur ou à l’extérieur d’un site industriel permet de limiter au maximum les déperditions thermiques lors de l’acheminement de différents fluides. Sachez que le calorifugeage est également incontournable pour maintenir la température des cuves.

En ce qui concerne les techniques de calorifugeage utilisées dans le milieu industriel, celles-ci varient en fonction des spécificités de chaque site. Une usine pétrochimique n’a pas les mêmes contraintes thermiques qu’une usine de production laitière. Les techniques d’isolation comme les matériaux à mettre dans les travaux sont donc différents. Les équipements à calorifuger ne sont pas les mêmes, parce que pour certaines unités industrielles, les travaux ne se limitent pas à l’isolation des tuyaux, cuves, ventilateurs et conduits divers.

Pour réussir le calorifugeage industriel, il est recommandé de faire appel à un professionnel ayant de solides références dans le domaine. À la différence des travaux d’isolation de bâtiments d’habitation, l’isolation industrielle nécessite le déploiement de moyens humains, techniques et matériels conséquents. En plus, les travaux doivent être précédés par une étude de faisabilité nécessitant l’intervention de techniciens hautement qualifiés. Pour mener à bien un projet de calorifugeage industriel ou tertiaire, n’hésitez pas à faire appel à l’entreprise Isolation60 située à Vitot dans l’Eure. Ce professionnel possède une solide expérience dans l’isolation des canalisations d’eau chaude, de chauffage, de climatisation, de ventilation, d’installation frigorifique, etc.

Tags, ,

Comment bien choisir vos volets ?

Depuis son apparition à l’époque du Moyen Âge, le volet tient un rôle qui est immuable : couper la lumière. De nos jours, à cette fonction principale, s’ajoutent d’autres rôles, pour ne citer que le confort, l’esthétique, la sécurité, etc. Il n’est pas donc étonnant de constater que les propriétaires accordent beaucoup d’importance au choix d’un modèle de volet lors des travaux de finition ou de rénovation d’un bâtiment. Si vous vous reconnaissez dans cette catégorie de propriétaires, suivez la suite de l’article afin d’avoir un bagage supplémentaire vous permettant de bien choisir le modèle de vos volets.

Choisir entre différents types de volets

Destinés à la fois à couper la lumière et à fermer l’ouverture d’un bâtiment, les volets se déclinent en plusieurs types. Pour choisir vos volets, vous devez choisir entre trois grands types qui se distinguent par leurs caractéristiques.

Le volet battant est sans doute le modèle originel puisqu’il est à l’origine des autres types de volets. C’est le modèle le plus répandu, même de nos jours. Il s’agit de deux panneaux qui se referment sur la fenêtre. Sur le marché, vous avez le choix entre le volet battant plein et le volet battant persienne.

Le volet pliant est une autre déclinaison du volet battant. Il s’agit d’un assemblage de plusieurs panneaux ajustés sur la longueur de la fenêtre et reliés par des charnières. Vous pouvez choisir ce modèle pour changer un peu l’aspect esthétique du volet battant.

Le volet roulant est sans doute le modèle le plus répandu pour fermer l’ouverture d’un commerce, d’un garage, mais surtout d’une fenêtre ayant de grandes dimensions. Comme son nom l’indique, le volet roulant est enroulé dans un coffre installé à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment.

Choisir vos volets selon le matériau de fabrication

Quel matériau pour vos volets ? Pour répondre à cette question, sachez que le choix de matériaux est aussi large que les possibilités de personnalisation. En fonction de l’architecture de votre bâtiment, vous devez choisir entre les volets en bois, en PVC et en aluminium. Chaque matériau a leurs avantages et leurs inconvénients. Il vous appartient donc d’établir vos propres critères afin de choisir le matériau qui convient au mieux à votre projet. Le bois est un excellent choix pour un design rustique, mais vous devez vous préparer à un entretien un peu contraignant. Les volets en bois ont aussi une excellente capacité d’isolation thermique et acoustique. Quant au PVC, c’est surtout le matériau recommandé pour un bâtiment construit dans un environnement corrosif. Les volets en PVC sont très résistants aux intempéries, aux pollutions et à l’air salin. Si vous optez pour un volet inaltérable, investissez dans l’achat des modèles fabriqués en aluminium. Vous n’aurez pas à vous soucier de l’entretien parce que ce matériau résiste aux problèmes de corrosion.

Choisir vos volets en fonction d’autres critères

D’autres paramètres doivent être considérés lors du choix de vos volets. On peut citer : le prix, le climat de votre région, la réglementation en vigueur dans votre commune, etc. Pour un budget un peu limité, par exemple, le choix doit être focalisé sur les modèles en PVC. Cela vous amène toutefois à considérer d’autres critères comme le climat et la réglementation locale. En effet, si votre bâtiment se trouve dans une zone où le climat est très chaud en été, les volets en PVC risquent d’instaurer une atmosphère suffocante à l’intérieur de vos pièces. L’utilisation de ce genre de matériau pourrait d’ailleurs être interdite dans votre commune. Il en est de même pour les volets en bois qui sont moins recommandés si vous avez construit votre bâtiment dans une zone exposée à l’humidité. Prenez donc le temps d’établir vos propres critères avant de vous décider dans l’achat de volets. Pour avoir l’esprit tranquille, faites appel à un professionnel. L’entreprise AFS, Automatic Fermetures System, située à Octeville-sur-Mer vous propose son savoir-faire dans tous travaux de menuiserie et dans l’installation de volets.

Tags, ,

Comment bien choisir votre matériau de menuiserie ?  

Le choix de matériaux pour la fabrication de divers ouvrages de menuiserie n’est jamais facile, que ce soit lors des travaux de finition ou dans le cadre d’une rénovation. L’aluminium et le PVC sont des matériaux qu’on trouve dans presque toutes les constructions modernes. Le vrai dilemme est de choisir celui qui s’adapte à la configuration de votre bâtiment tout en répondant à vos besoins et à vos envies. Afin de vous aider à faire un choix éclairé entre ces deux matériaux, découvrez leurs spécificités respectives.

L’aluminium, un matériau à haute performance technique

Depuis toujours, la menuiserie est associée au travail du bois. Ce qui n’est plus le cas de nos jours, car le bois ne peut plus répondre aux impératifs techniques liés à la construction moderne. Si vous envisagez de construire une maison conforme à la RT2012 ou Réglementation Thermique 2012, par exemple, l’utilisation de l’aluminium est recommandée dans la fabrication des ouvrages de menuiserie. Il en est de même dans la construction d’un bâtiment à basse consommation (BBC). Évidemment, cette recommandation est aussi valable pour tous travaux de rénovation ou d’extension sur une construction existante. Sachez qu’une maison BBC doit pouvoir favoriser l’apport en chaleur en hiver et en fraîcheur en été, d’où l’importance de la création des surfaces vitrées sur le bâtiment. Grâce à sa grande malléabilité, l’aluminium reste le matériau le plus adapté à la fabrication des portes, fenêtres et baies-vitrées. La finesse, la légèreté, la robustesse et la grande résistance de l’aluminium sont autant d’atouts qui le placent au-dessus des autres matériaux en termes de performances techniques.

Le PVC, un incontournable pour les petits budgets

Léger et d’apparence moderne, le PVC ne risque pas de décevoir les propriétaires qui souhaitent investir dans des menuiseries ayant un bon rapport qualité-prix. Comparé au bois et à l’aluminium, ce matériau se démarque par ses prix attractifs. Il n’est pas donc étonnant que le PVC rafle environ 60 % du marché des menuiseries du bâtiment. Les prix des portes, fenêtres et autres ouvrages de menuiserie en PVC sont, en effet, abordables et accessibles à tous les budgets, même les plus serrés. L’autre avantage du PVC se trouve dans sa performance d’isolation thermique et acoustique, ce qui le place comme une alternative de choix dans la rénovation des portes et fenêtres en bois. Combiné à un bon vitrage, le PVC offre une isolation thermique et phonique inégalée. Si le prix et la capacité d’isolation du PVC n’arrivent pas à vous convaincre, la longévité de ce matériau vous fera changer d’avis. En effet, les menuiseries en PVC peuvent avoir une durée de vie au-delà de 40 ans, et ce, sans grand entretien, ni traitement spécifique. Résistant, imputrescible et presque inaltérable, le PVC résiste aux intempéries, aux rayons UV, à l’humidité et à la corrosion.

Qu’en est-il de la menuiserie mixte alliant l’aluminium et le PVC ?

Les ouvrages de menuiserie multi-matériaux n’ont jamais été aussi populaires auprès des professionnels du bâtiment à cause de ses nombreuses possibilités de personnalisation. Les matériaux mixtes présentent également des performances techniques optimales avec un coût à la portée de tous les budgets. Quels que soient les matériaux associés dans la fabrication d’un ouvrage de menuiserie, les résultats sont toujours à la hauteur de vos attentes. Placer l’aluminium sur la surface externe d’une menuiserie en PVC, par exemple, permet d’optimiser la résistance de l’ouvrage face aux intempéries et à la corrosion. Sachez que les matériaux mixtes constituent une bonne alternative si vous souhaitez apporter une touche unique au design de votre bâtiment. Pour assurer la pose de vos menuiseries en aluminium, en PVC ou en matériaux mixtes, faites appel à un professionnel. L’entreprise Solution France Iso basée à Dieppe vous apporte des solutions techniques adaptée à la configuration de votre bâtiment. Partenaire de fournisseurs renommés, ce professionnel saura vous proposer des ouvrages de qualité à des prix concurrentiels.

Tags, ,

LES SECRETS D’USINAGE PLASTIQUE

Les matières plastiques comprennent des variétés très larges de matériaux synthétiques polymères. Pour atteindre des propriétés spécifiques, mélangez les polymères industriels, à d’autres produits chimiques. Les plastiques prennent différentes formes : mastics, pièces moulées, fibres ou tubes.

  1. L’USINAGE

C’est une des techniques de fabrication des pièces, à l’aide d’enlèvement de matière. La pièce finie correspond à des dimensions et des formes très précises.

Pendant l’usinage, la coordination de deux mouvements ensemble, de la pièce et de l’outil, permet l’enlèvement des copeaux. La surface finale résultedes mouvements d’avance et de coupe.

Une autre manière d’obtenir la pièce voulue, est le travail de forme. Dans cette variante, l’arête tranchante de l’outil, est guidée pour atteindre la forme de la pièce finie.

La forme des surfaces usinées, peuvent être planes, ou de révolution. La commande numérique, permet d’obtenir un grand nombre de surfaces courbes

  1. LES OPÉRATIONS DANS L’USINAGE

L’usinage utilise différentes techniques, pour obtenir des produits finis, avec des matières brutes.

  1. L’alésage

Cette opération comprend la retouche par l’intérieur, d’une pièce creuse, ou d’un cylindre, afin d’avoir une surface bien lisse. Cette étape se fait après un perçage, pour enlever les bavures. Utilisez un tour ou une fraiseuse, si l’alésage manuel est impossible. Une machine spéciale appelée, aléseuse, est consacrée aux pièces imposantes. Des outils spéciaux sont employés, pour chaque opération à effectuer comme l’ alésoir, le foret, etc.

  1. Le mortaisage

La mortaise est un trou, de forme et taille spécifique, réalisée dans une pièce. Une autre pièce, appelée tenon, vient s’y encastrer. La forme et les dimensions des deux pièces sont réalisées avec une précision extrême. Une machine appelée mortaiseuse, effectue cette opération. Ce dispositif travaille comme un raboteur vertical.

  1. Le tournage

Le tour est une machine, sur laquelle sont placés les outils, pour enlever les copeaux, sur une pièce brute. Celle-ci est fixée, dans un mandrin ou une pince, et entraînée dans un mouvement rotatif. L’intérieur ou l’extérieur de la pièce, est enlevé par l’outil tranchant. Celui-ci se déplace latéralement. Vous obtenez ainsi, des cylindres creux, pleins ou de formes diverses commeune vis, un écrou, un boulon, etc. Ces opérations sont guidées par un tourneur, ou commandées par ordinateur.

  1. Le filetage

Dans cette opération, un pas de vis est exécuté à l’intérieur d’une pièce. Ce pas de vis est destiné à recevoir une tige filetée ou un boulon.

  1. Le perçage

Dans ce mecanisme, un trou est réalisé dans la matière, avec un outil. Celui-ci est fixé dans une machine, appelée perceuse. Les outils, nommés foret, sont de dimensions diverses, suivant le diamètre du trou souhaité.

  1. Le fraisage

Cette technique comprend l’enlèvement de copeaux, d’une pièce brute. Vous obtenez, ainsi, une pièce contenant une gorge, un trou cylindrique ou de forme complexe. La fraise est un outil, fixé sur une machine appelée fraiseuse. Pour la production des pièces de grande quantité, le fraisage s’effectue par commandes numériques.

  1. La rectification

Ce travail utilise une machine appelée rectifieuse. Il consiste à retoucher, l’extérieur d’une pièce plane, ou d’un cylindre, par des mouvements de limage. Ainsi, la surface finie obtenue est très lisse.

  1. CONSEILS POUR BIEN USINER LE PLASTIQUE
  1. Efforts d’usinage

Pour les thermoplastiques, les efforts d’usinage sont moindres, comparés aux métaux. Ainsi la pression de fixation des pièces brutes, est moins élevée.

  1. Réfrigération

Les matières plastiques sont de mauvais conducteurs de chaleur. Pendant l’usinage, l’élévation de température, ramollit la surface à usiner. Par conséquent, versez suffisamment du liquide réfrigérant. Enlevez correctement les copeaux.

Les plastiques amorphes peuvent former des fissures. Refroidissez-les à l’eau ou à l’air uniquement.

L’Entreprise A.U.P.G, implantée au Parc D’Activité Dynaparc, 5, Boulevard Marcel Dassault 69330 JONAGE, esp spécialisée en usinage, tournage des pièces plastiques. Elle prend également en charge le fraisage, l’impression prototype 3D, la transformation de matériau. Ses domaines de compétences couvrent le matériau composite, les thermodurcissables, les thermoplastiques et les matériaux non ferreux. Doté d’un professionnalisme impeccable, elle met tout son savoir-faire à votre service.

Tags

Pourquoi devez-vous personnaliser vos T-shirts ? 

Vous vous demandez souvent à quoi servent les T-shirts personnalisés ? Lorsqu’il s’agit de la communication visuelle, il y a plusieurs avantages à prendre en considération que ce soit pour les entreprises, les collectivités, les associations, les crèches et les écoles. Découvrez-les dans les lignes qui suivent.

Agence de communication visuelle

Nous présumons que vous avez déjà été attiré par les T-shirts personnalisés. Vos yeux ont été séduits et fixés sur l’image. Etant en plein essor, la communication visuelle transmet une information aux consommateurs pour valoriser la visibilité de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout. C’est une forme visible de publicité. En observant de près, elle sert à créer une identité visuelle de l’entreprise par des éléments graphiques. En effet, ce support de communication reste polyvalent et en vogue.

Transmettez un message

Avez-vous besoin de transmettre un message significatif ? Le T-shirt personnalisé transmet votre émotion. Garant de votre communication publicitaire, il est efficace pour porter votre message. Si vous faites parties d’une association pour la protection de l’environnement, un T-shirt portant votre slogan est le meilleur moyen de revendiquer et partager vos opinions à votre entourage. Il existe également des T-shirt utilisés par de associations ou des partis politiques pour véhiculer des idées. Le T-shirt personnalisé est idéale pour les évènements, les entreprises ou pour afficher le logo et le nom de l’entreprise.

Forme visible de publicité

Dans n’importe quelle activité commerciale, la publicité représente un facteur très important pour réussir. Cela peut vous surprendre, mais les supports publicitaires sont très efficaces. En utilisant des couleurs vives, les T-shirts personnalisés sont immédiatement aperçues par l’œil humain. La position de votre publicité sur le T-shirt joue également un rôle important pour que votre cible puisse la voir facilement.

Gagnez en visibilité

Avez-vous déjà entendu parler du marketing par l’objet ? Il s’agit d’un moyen efficace pour gagner en visibilité. De ce fait, beaucoup d’entreprises commandent des T-shirts personnalisés abordables. Des passants qui ont remarqué votre T-shirt, par exemple, pourraient se souvenir de vous et parler de vous à leurs proches. Pour vous démarquer de vos concurrents, vous devez être le plus visible possible en utilisant un T-shirt personnalisé unique. Dans ce cas, offrez un T-shirt personnalisé publicitaire afin de vous intégrer dans le quotidien des clients ou des prospects. Les gens aiment que vous les surpreniez avec les cadeaux d’affaires. A cet effet, votre entreprise se démarquera de la concurrence.

Améliorez l’image de marque de votre entreprise

Comment les T-shirts personnalisés peuvent améliorer l’image de marque de votre entreprise ? Elles révèlent son plein potentiel en mettant en relief l’élément vecteur de communication. Votre T- shirt personnalisé joue le rôle de premier contact décisif avec vos futurs clients. Avez-vous déjà pensé à une occasion concrète d’exposer les valeurs de votre marque ? Voulez-vous rendre vos employés de véritable ambassadeur de votre entreprise ? C’est possible avec des T-shirts personnalisés. Ainsi, vos employés démontreront leur représentation de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout. Vous pourriez étendre l’image de marque de votre activité, et stimuler une clientèle potentielle. Rien ne vaut un textile et une impression de T-shirt de bonne qualité pour véhiculer une bonne image de votre entreprise.

Vous êtes à la recherche d’une entreprise de sérigraphie ? CODE PERSO est à votre disposition. Implantés dans le 1er arrondissement de Paris, cette entreprise travaille avec les particuliers, les professionnels, les collectivités, les associations et les clubs sportifs. N’hésitez pas à passer vos commandes de broderie, d’impression numérique ou de sérigraphie sur vos vêtements.

Attirez vos futurs clients avec un T- shirt personnalisé. En même temps, procurez un levier d’action pour amplifier les interactions avec vos clients. Passez vos commandes dès maintenant.

Tags

Pourquoi choisir un vitrage sur mesure ?

Élément indispensable de la construction d’un bâtiment, le vitrage tient des rôles importants. Un atout esthétique indéniable, les menuiseries vitrées apportent la luminosité à l’intérieur d’une maison tout en assurant une bonne isolation thermique et phonique. Vous avez de mal à choisir le type de vitrage adapté à votre bâtiment ? Optez pour des vitres sur mesure. Afin de vous aider à faire le bon choix, nous vous proposons ce guide. Découvrez les différents types de vitrages et choisissez un professionnel pour vous aider à réaliser vos projets.

Les différents types de vitrages

Sur le marché, vous aurez le choix entre 3 principaux types de vitres qui sont destinés à des utilisations variées : le simple vitrage, le double vitrage et le triple vitrage.

La vitre ou le verre simple est sans doute le matériau le plus utilisé dans la fabrication de nombreux ouvrages de vitrerie malgré sa délicatesse. Un simple vitrage est surtout utilisé dans la construction immobilière dans la fabrication de divers objets de décoration à cause de sa couleur transparente laissant passer la lumière. Disponible en plusieurs épaisseurs, le simple vitrage doit surtout son succès à son prix abordable.

Quant au double vitrage, il est disponible sous plusieurs formes, épaisseurs et types. Il s’agit d’un matériau formé par deux plaques de verre placées face à face et séparées par une épaisseur d’air immobile, appelée « lame d’air ». Son utilisation est surtout recommandée pour conserver un bon équilibre thermique à l’intérieur d’un bâtiment. En plus, le double vitrage a le grand atout de réduire les bruits. C’est aussi un excellent vitrage de sécurité retardataire d’effraction.

Conçu de la même manière qu’un double vitrage, le triple vitrage bénéficie d’un assemblage plus sophistiqué. En effet, les lames d’air sont composées de gaz d’argon ou de krypton afin d’accroître ses performances thermiques. Ce type de vitre est ainsi très sollicité dans la construction de maisons écologiques à faible consommation énergétique malgré son prix assez onéreux. Le triple vitrage limite la déperdition de chaleur, ce qui réduit l’utilisation d’un chauffage.

Les vitrages innovants

Le verre figure sans conteste parmi les matériaux qui ont enregistré le plus de progrès dans sa conception. De nos jours, plusieurs types de vitrages innovants sont proposés sur le marché. Certains fabricants cherchent à améliorer la performance thermique d’une vitre en intégrant des composants innovants comme les couches d’oxyde métallique. On retrouve aussi sur le commerce des verres beaucoup plus clairs et plus transparents grâce aux progrès apportés dans leur conception. Le vitrage sérigraphié et le vitrage ornemental font partie de ces nouvelles générations de vitres. Vous pouvez aussi trouver sur le marché des vitrages auto-nettoyant, anti-réfléchissant, chauffant, calfeutrant, etc.

Les bonnes raisons de choisir un vitrage sur mesure

Le choix entre le vitrage standard et le vitrage sur mesure dépend surtout de votre projet. Pour une installation sur une construction neuve, il est plus facile d’adapter un vitrage standard à la configuration du bâtiment. En revanche, dans le cadre d’une rénovation, le choix d’un vitrage sur mesure est recommandé afin d’éviter les coûts supplémentaires liés à la fabrication de nouveaux supports. En plus, le vitrage sur mesure offre aussi une large possibilité de choix de dimensions, d’épaisseurs, de forme et de finitions. Dans tous les cas, n’hésitez pas à discuter de votre projet à un fabricant de vitre afin qu’il puisse vous proposer des prestations sur mesure répondant à vos besoins.

Votre projet de vitrerie entre de bonnes mains

Afin de réaliser tous travaux de vitrage dans le respect de votre cahier de charges et des normes de construction en vigueur, adressez-vous à un professionnel. L’établissement Bullo Faure basé à Clermont-Ferrand met à votre disposition son savoir-faire dans le métier. Vous pouvez faire appel à son équipe pour l’installation de divers ouvrages de miroiterie et de vitrerie. La pose de menuiseries divers figure aussi parmi ses spécialités.

Tags, ,

Drainage des fondations : les étapes des travaux

Le drainage dans le domaine de la construction consiste à protéger le bâtiment de l’humidité. Il s’agit d’une étape importante dans les phases des travaux parce que la pose d’un drain permet de consolider la structure du bâtiment. Le drainage des fondations vise à protéger les parties enterrées d’une construction. Les travaux consistent à mettre en place un système de collecte et d’évacuation des eaux souterraines via des tuyaux de drainage placés autour du bâtiment. Il est à noter que l’installation d’un drainage de fondation doit être confiée à un professionnel. Plusieurs étapes sont nécessaires à la pose d’un drain de fondations.

L’étude de sol

La première étape de l’installation d’un drain est l’étude de sol. Dans le cadre d’une construction neuve, celle-ci doit se dérouler avant la pose des fondations afin de déterminer le substrat géologique du terrain. En effet, pour connaître la nature du sol, sur lequel une future maison se reposera, il est recommandé de faire appel à un expert. À partir des cartes géologiques, d’un plan de masse et des plans de la construction, un géotechnicien peut, par exemple, déterminer les bons emplacements pour placer les fondations. La même étude sera utilisée lors de l’installation du drain de fondation. Dans le cadre d’une rénovation ou d’un remplacement d’un système de drainage existant, l’étude du sol n’est pas forcément nécessaire.

Planification et choix du matériel

L’installation d’un drain de fondation nécessite une bonne planification qui commence toujours par le choix de l’emplacement de chaque composant du système de drainage. Cette étape fait appel à la maîtrise technique du professionnel à la charge des travaux. En effet, plusieurs calculs doivent être réalisés afin de déterminer l’emplacement, la profondeur et l’orientation du drain. Une bonne planification permet aussi de déterminer les différents matériaux à mettre dans les travaux. Le choix des tuyaux de drainage doit être fait avec beaucoup de minutie afin de garantir l’efficacité du système de collecte et d’évacuation des eaux.

Creusage de la tranchée

Quelle que soit la configuration du bâtiment, le creusage d’un drain de fondation doit être réalisé sur une distance constante à partir des murs extérieurs. Quant à la largeur et à la profondeur de la tranchée, celles-ci dépendent de la nature du sol. Dans cette étape, l’utilisation d’une mini-pelle est fortement conseillée. En effet, avec un matériel non adapté, il est assez difficile de creuser une tranchée qui doit avoir une pente d’un centimètre par mètre afin de faciliter l’écoulement des eaux. Dans tous les cas, il faut niveler le fond de la tranchée avant de passer à la prochaine étape.

Pose d’un film géotextile et des tuyaux de drainage

La dernière étape de la pose d’un drain de fondation consiste à placer un film géotextile sur chaque longueur de la tranchée. Un lit de gravier d’environ 10 à 15 cm est ensuite déposé sur le film avant de poser un tuyau en PVC perforé. Après avoir raccordé tous les tuyaux sur les déviations, une deuxième couche de gravier plus épaisse est à déverser dans la tranchée avant de recouvrir le tout avec le film géotextile. Pour terminer le chantier, il faut remblayer et compacter la tranchée en prenant le soin de bien dégager les regards de visite placés sur chaque angle du système de drainage.

Faire appel à un professionnel

Pour réaliser vos travaux de drainage de fondations à Chicoutimi et dans d’autres villes du Québec, faites appel à la compagnie Aménagement Vallée & Coupe-Herbe Saguenay. Spécialisé dans l’aménagement paysager, ce professionnel réalise tous travaux d’excavation et de terrassement. L’installation de différents systèmes de drainage, le remplacement de drains de fondation, ainsi que l’imperméabilisation des fondations font partie de ses spécialités. Vous pouvez aussi faire appel à ses services pour réaliser la pose de fosses septiques, de champs d’épuration et d’autres ouvrages du bâtiment.

Tags,

Tout savoir sur le tubage de cheminée

Lors de l’installation d’un poêle à bois ou à granulés, le tubage de votre conduit de cheminée est souvent une étape incontournable. Le principe consiste à introduire un tube en inox à l’intérieur du conduit maçonné d’une cheminée afin d’éviter la fuite de fumée toxique et pour améliorer le rendement du foyer. Le tubage, également appelé « gainage » ou « chemisage », est une opération absolument à confier à un professionnel. Pourquoi tuber une cheminée ? Quelles sont les différentes méthodes de tubage de cheminée ? Existe-t-il des obligations légales pour ce genre de travaux ?

L’utilité du tubage de cheminée

Le conduit de fumée d’une cheminée traditionnelle est maçonné avec du béton ou de la terre cuite. Toute construction neuve est souvent munie d’une cheminée avec un conduit maçonné. Afin de conserver la performance du foyer, le propriétaire doit ainsi investir dans le tubage lors des travaux de rénovation. En effet, un conduit maçonné neuf possède un bon tirage, mais au fil du temps, la paroi devient rugueuse à cause de l’accumulation de la suie et d’autres résidus de combustion. Une telle obstruction affecte la performance de la cheminée et entraîne aussi des problèmes d’étanchéité, ainsi qu’une fuite des fumées toxiques. Le ramonage d’un conduit maçonné a un résultat assez limité, d’où l’intérêt de procéder au tubage ou à la pose d’un tube inoxydable dès la première rénovation de la cheminée. C’est la meilleure alternative afin de retrouver un bon niveau de rendement de votre foyer et pour allonger la durée de vie de votre installation.

Les différentes méthodes de tubage de cheminée

Pour tuber le conduit de votre cheminée, vous avez le choix entre les tubes rigides et les tubes flexibles. La plupart des tubes de cheminée proposés sur le marché sont en acier inoxydable à simple ou à double paroi. Le tubage rigide est surtout recommandé pour gainer une cheminée ayant un conduit droit. Quant au tubage flexible, celui-ci est surtout privilégié pour le gainage d’un conduit dévoyé. Sa facilité de mise en œuvre et son coût moins élevé figurent parmi ses meilleurs atouts. D’ailleurs, l’installation d’un tubage flexible reste la solution la plus choisie dans le cadre d’une rénovation d’un conduit existant. Sachez qu’avant les travaux de tubage, le conduit maçonné doit être ramoné dans son intégralité. Le tubage doit être réalisé sur toute la longueur du conduit, au départ du chauffage jusqu’au haut de la cheminée. Il faut aussi éviter que le tubage touche la paroi du conduit maçonné.

Les règles régissant la pose d’un tubage de cheminée

Il faut savoir que le tubage de conduit de cheminée est obligatoire lors de l’installation d’un foyer fermé, d’un insert ou d’un poêle à bois. Outre le ramonage avant les travaux, le tubage est aussi régi par plusieurs textes réglementaires et normes diverses. Tous travaux de construction et de rénovation de conduits d’évacuation des fumées sont, par exemple, régis par la norme NF DTU 24.1. Celle-ci précise la technique d’installation à adopter, les distances entre la paroi du conduit maçonné et le tubage, les dimensions des tubes, ainsi que les matériaux et les composants autorisés dans ce genre de travaux. Sachez que dans tous travaux de tubage, il est primordial d’assurer une bonne ventilation du conduit maçonné, et ce, sur la partie basse comme sur la partie haute. Après l’installation d’un tubage, il est nécessaire de réaliser un test d’étanchéité. Celui-ci doit être renouvelé tous les 3 ans afin de garantir le bon fonctionnement du tubage.

Pour réaliser le tubage de votre cheminée, dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, faites appel à l’entreprise PRO-TUBE basée à Colmar. Son équipe se tient à votre disposition pour différents travaux de cheminée en Alsace.

Tags, ,

Comment bien choisir vos ouvrages de menuiserie ?

Le choix des ouvrages de menuiserie est d’une importance capitale dans la réussite de tous travaux de construction ou de rénovation de bâtiment. Avant même de trouver le professionnel, à qui vous allez confier les travaux d’installation, vous devez avoir une idée sur les matériaux, le design et le style de vos menuiseries. Évidemment, votre artisan menuisier aura un grand plaisir de vous accompagner dans cette tâche, mais afin de vous permettre d’avoir un aperçu sur le coût et les éventuelles contraintes de votre projet, il est important de connaître quelques critères de choix. En voici quelques-uns.

Les matériaux les plus adaptés

Pour choisir les matériaux de fabrication de vos menuiseries, vous devez vous tenir à vos besoins et à vos priorités. En effet, il y a de grandes différences marquantes entre une porte ou une fenêtre fabriquée avec un matériau en bois, en PVC ou en aluminium. Si votre priorité est d’avoir un design rustique et une bonne isolation, une menuiserie sur mesure en bois constitue certainement un meilleur choix. En revanche, si vous voulez faire fabriquer une menuiserie de style contemporain, fluide et légère, l’aluminium est incontournable. De même, si votre budget ne vous permet pas d’avoir assez de marge, le PVC reste le matériau offrant un bon rapport qualité-prix. Ainsi, pour choisir le matériau qui convient à votre projet de menuiserie, il est important de bien cerner vos besoins réels.

Les performances d’isolation

Un ouvrage de menuiserie (fenêtre, porte, volet, véranda, pergola, etc.) doit assurer un confort optimal en été comme en hiver sans recourir à l’utilisation excessive de systèmes de climatisation et de chauffage. Afin d’y parvenir, vos menuiseries doivent avoir de bonnes performances d’isolation face aux conditions climatiques (étanchéité à l’air, à l’eau, etc.). Pour faire de l’économie d’énergie, vous devez aussi choisir des menuiseries ayant un bon coefficient de résistance thermique. Ce résultat ne s’obtient pas avec n’importe quel matériau, mais dépend surtout de la conception de la menuiserie. Pour une fenêtre, par exemple, le fait d’opter pour un simple ou un double vitrage aura un impact sur la résistance thermique. Veillez également à choisir une menuiserie dotée d’un bon niveau d’isolation phonique.

Le confort d’utilisation

Pensez à adapter vos menuiseries en fonction des besoins de confort de votre habitation. Outre le confort en termes d’isolation et d’économie d’énergie, vous devez tenir compte de l’aspect fonctionnel de chaque ouvrage. Dans le choix d’une porte ou d’une fenêtre, par exemple, vous devez choisir le système d’ouverture ou de fermeture à adopter selon vos besoins de confort : battant, coulissant, basculant, etc. Il en est de même dans le choix d’un volet battant ou roulant. Afin d’optimiser le confort d’utilisation, vous avez la possibilité de demander la motorisation ou l’automatisation de certains ouvrages de menuiserie. De nos jours, il est d’ailleurs possible d’intégrer la domotique dans l’installation des menuiseries afin d’obtenir un niveau de confort optimal.

La résistance à l’effraction

Lors du choix de vos menuiseries, pensez à l’installation d’un ouvrage robuste doté de tous les accessoires permettant d’accroître la résistance à l’effraction. Les menuiseries jouent un rôle important dans la sécurité d’un bâtiment. La solidité d’un ouvrage de menuiserie rend difficile toute tentative d’intrusion. Sachez que les cambrioleurs cherchent toujours les accès les moins sécurisés avant d’entrer dans un bâtiment. D’où l’intérêt d’opter pour des menuiseries renforcées. Vous pouvez choisir des vitrages spéciaux pour les fenêtres et des accessoires spécifiques pour les portes. De même, un volet fermé à frein repousse l’effraction pour quelques minutes et fait office d’une barrière supplémentaire pour votre fenêtre.

Le prix

Dans le choix de vos menuiseries, le prix figure certainement parmi les critères qui pèsent le plus dans la balance. Pour trouver le meilleur prix, il faut prendre le temps de comparer auprès de plusieurs professionnels. L’entreprise LAON HABITAT CONFORT, située à Laon, est un interlocuteur de choix pour fournir et installer vos ouvrages de menuiserie. Au service des particuliers, des collectivités et des artisans, ce professionnel se démarque par son savoir-faire et par ses prix concurrentiels.

Tags, ,