Category Archive Travaux

Top 5 des avantages d’installer une gouttière au sein de votre habitation

2021-06-16 Commentaires fermés sur Top 5 des avantages d’installer une gouttière au sein de votre habitation By Kenzo Boyer

Les gouttières sont utilisées sur la toiture de plusieurs habitations de nos jours. Mais à quoi servent-elles en réalité ? Quel est le top 5 des avantages d’installer une gouttière au sein de votre habitation ?

Elle protège la fondation et la façade de votre habitation

Il est très important d’éviter le contact de l’eau avec la fondation ou la façade. En effet, une fondation au contact permanent de l’eau devient vulnérable et finit par avoir des fissures si aucune mesure de protection n’est prise.

Il est alors primordial d’installer une gouttière au niveau de votre toiture. La gouttière recueille l’eau quand il pleut, et l’empêche ainsi de mettre votre fondation en péril. Aussi lorsque la façade de votre maison est exposée à la pluie, elle est en proie à des traces de coulures qui ne sont pas du tout agréables.

Installer une gouttière permet donc de protéger la façade contre ces traces de coulures. Elle permet aussi de préserver les cadres des portes et fenêtres en bon état, car exposés à la pluie,ces derniers finissent par être endommagés et perdent leur éclat.

Quand les cadres des portes et fenêtres ne sont pas en bon état, l’étanchéité et l’isolation thermique de la maison vont prendre un coup. Pour vos besoins d’installation de gouttière faites appel aux professionnels de SAS ALLO GOUTTIERES.

Elle protège la toiture

Une gouttière est d’une présence capitale pour une toiture. En effet, quand il pleut, la toiture de la maison est la partie la plus exposée. Elle peut être endommagée lorsque l’eau s’y accumule.

Installer une gouttière permet ainsi donc de faire évacuer l’eau de la toiture. Elle permet ainsi de préserver la toiture en état, car une toiture mal protégée va engendrer des problèmes d’humidité sur le long terme.

Cependant s’il est bien d’installer une gouttière au sein de votre toiture, il faut aussi savoir qu’elle mérite d’être entretenue. Entretenir régulièrement la gouttière permet de la débarrasser des feuilles mortes et autres déchets qui peuvent empêcher son bon fonctionnement.

Vous pouvez faire appel à un couvreur pour vous aider dans l’entretien et l’assainissement de la gouttière de votre maison.

Elle permet de garder la maison saine

Installer une gouttière dans votre toiture n’a pas que des avantages externes. Mais elle procure également davantage à l’intérieur de la maison. En effet, si votre toiture n’est pas bien protégée ou si votre système d’évacuation d’eau est défaillant, l’humidité peut rapidement s’installer à l’intérieur de votre maison.

Et cette humidité peut très vite occasionner une contamination de moisissures. Or les moisissures sont très néfastes pour la santé notamment les voies respiratoires. Lorsque l’installation de la gouttière est réalisée par ferblantier-couvreur votre maison sera épargnée de l’invasion des moisissures et champignons.

Elle donne de l’esthétique à une maison.

Installer une gouttière permet non seulement de protéger la façade de la maison, mais elle joue également un grand rôle d’esthétique. En effet, il existe plusieurs types de gouttières qui s’adaptent pratiquement à toutes les maisons.

Pour plus d’esthétique, faites appel aux spécialistes pour la pose de gouttière et optez pour les gouttières faites en zinc. La gouttière en zinc permet de mettre en place la beauté de votre façade.

Les gouttières en zinc sont les plus utilisées. Une gouttière peut être faite aussi en cuivre, en aluminium ou en PVC. Il existe non seulement plusieurs types de gouttières, mais aussi une multitude de formes.

Elle est économique et écologique

Installer une gouttière au sein de votre habitation vous procure également des avantages économiques. En effet, grâce à une gouttière, vous pouvez facilement récupérer les eaux de pluie dans un récupérateur d’eau de pluie et l’utiliser plus tard pour arroser les plantes par exemple. C’est pratique, économique et écologique.

, , ,

Comment protéger vos équipements électriques contre la foudre ?

La foudre et les installations électriques ne font pas bon ménage. Elle peut les endommager très rapidement. Pour éviter que cela ne se produise, il est impératif de protéger vos installations électriques. Découvrez dans ce dossier comment protéger vos équipements électriques contre la foudre ?

Les équipements électriques et la foudre : Que faut-il savoir ?

La foudre représente un grand danger pour vos équipements électriques. En effet quand le tonnerre gronde et que votre installation électrique n’est pas protégée, elle est exposée aux risques de surtension et cette dernière peut être la cause de la détérioration de vos matériels électriques.

En plus de couper l’électricité et porter atteinte à vos équipements, un éclair dirigé contre votre maison peut provoquer un court-circuit, voire un incendie. La foudre est également capable d’endommager votre toiture ou de détruire vos murs. Il est alors très important de prendre des mesures qui s’imposent afin d’éviter d’éventuels dégâts. Quand il y a un orage ou que le tonnerre gronde il faut également savoir quel comportement adopter ou quel réflexe il faut avoir. 

Aussi protéger ses appareils contre la foudre, c’est de se rassurer que votre installation électrique est bien faite et conforme aux normes en vigueur. Il faut tenir également compte de la qualité en matière d’appareils électriques. Les appareils de bonne qualité sont moins exposés aux risques de surtensions. 

Comment protéger des équipements électriques contre la foudre ? 

Vu les dangers que peut représenter la foudre pour votre installation électrique et vos appareils électriques et électroménagers, il faut nécessairement prendre des mesures idoines pour les mettre à l’abri. 

Protéger vos appareils par un parafoudre

Un parafoudre est un dispositif capable de protéger vos appareils contre les effets néfastes de la foudre. Il réduit en quelque sorte la grande décharge envoyée par la foudre afin de ne pas mettre vos appareils en danger. 

Pour une meilleure protection, il est recommandé d’installer plusieurs parafoudres. C’est ce qui est recommandé par les professionnels. Notons que pour l’installation d’un parafoudre, votre maison doit disposer de prises de terre. 

Utiliser des prises et des multiprises parafoudres

En plus des parafoudres, équipez-vous des prises et multiprises parafoudres. Ils empêchent la surtension au niveau de vos appareils électriques. Aussi un onduleur est très utile pour protéger les appareils sensibles comme votre ordinateur en cas de coupure d’électricité durant un orage. 

Protéger votre bâtiment par un paratonnerre. 

Outre les appareils électroménagers et les installations électriques, la foudre représente également un danger pour l’ensemble du bâtiment. Les plus grands bâtiments sont plus exposés. Pour empêcher alors la foudre de s’abattre directement sur votre bâtiment, il faut faire installer un paratonnerre.

C’est un dispositif qui a pour rôle de récupérer la décharge envoyée par la foudre sur votre bâtiment. Le paratonnerre est généralement placé en haut du bâtiment. Pour en savoir plus sur ce qu’est qu’un paratonnerre et son utilité, cliquez sur ce lien

Quelques comportements à adopter pour protéger vos équipements de la foudre. 

À défaut de vous équiper comme il faut, certains réflexes peuvent vous mettre à l’abri des dégâts que pourrait causer la foudre. Si un orage s’annonce, il est indispensable d’adopter les gestes suivants :

  • Débranchez tous vos appareils électroniques ;
  • Éloigner les fiches des prises ;
  • Couper le courant si possible ;
  • Éviter de prendre de douche pendant l’orage ;
  • Ne pas utiliser pas votre téléphone fixe ;
  • Éviter de toucher les pièces métalliques ;

Lors d’un orage, ces quelques gestes sus-cités vous seront très utiles. La foudre représente certes un danger, mais des solutions existent pour se mettre à l’abri des dégâts. Il s’agit entre autre de l’installation d’un parafoudre et d’un paratonnerre. 

2021-06-01 Commentaires fermés sur By Yves Saint-Hilaire

Le service de nettoyage est instauré afin d’entretenir les parties communes d’une copropriété. Il est généralement confié à une entreprise, mais cela est variable en fonction des dispositions prises par le syndicat de copropriété.

Pourquoi prévoir un programme de nettoyage d’une copropriété ?

En sachant qu’une copropriété fait référence à une résidence répartie en plusieurs habitations, la question du nettoyage est un sujet à discuter au cours d’une réunion du syndic de copropriété. En effet, si le nettoyage des espaces privés est une obligation de chaque propriétaire, le nettoyage des parties communes, quant à lui, est une obligation de la copropriété. Cela a pour objectif de garantir le bien-être et la santé de tous, en sachant que la poussière et les microbes s’y retrouvent principalement. Il contribue également à l’entretien du logement. D’ailleurs, les parties communes reflètent l’image de l’immeuble.

À quelle fréquence effectuer le nettoyage des immeubles d’habitation ?

La fréquence de nettoyage se base sur plusieurs critères, notamment sur la taille de la copropriété, les charges maximales que tout le monde est disposé à payer, l’affluence des passages dans les parties communes, etc. Dans le cas d’une copropriété de moins de 10 lots d’habitation, un nettoyage hebdomadaire peut être suffisant. Pour les plus grandes résidences, comptant plus d’habitations, un nettoyage quotidien peut être programmé. Toutefois, vous devez savoir qu’un immeuble avec un local commercial ou avec des habitants exerçant une profession libérale nécessite plus d’entretien qu’un local uniquement destinée à usage d’habitation. Dans ce cas, d’autres dispositions peuvent être prises.

Pour entretenir votre résidence, vous pourrez soit opter pour les services d’une entreprise de nettoyage, soit engager un personnel affecté à la tâche.

Quelles prestations sont incluses dans le nettoyage de copropriété ?

Normalement, les services de nettoyage doivent inclure l’entretien des parties communes de l’immeuble. Sur la base d’un cahier de charge, il peut s’agir des opérations les plus basiques jusqu’aux traitements un peu plus poussés, à savoir :

– Le balayage de toutes les parties communes dont les couloirs, les escaliers ou les ascenseurs, la cour, le palier, etc.

– Le nettoyage du carrelage et/ou de la moquette

– L’enlèvement des résidus de poussière et les éventuelles toiles d’araignées

– Le nettoyage des vitres, des lustres et des autres lampes

– Le nettoyage des traces de doigts, que ce soit sur l’interphone ou dans les ascenseurs

– La collecte des poubelles et le nettoyage du local poubelle

– L’entretien des espaces verts

La désinfection des parties qui sont en contact avec des gens, à savoir la rampe d’escalier, les interrupteurs, etc.

Dans certains cas, la prestation peut inclure le nettoyage de la façade, mais cela fait généralement partie d’un contrat à part. En effet, celle-ci peut nécessiter un traitement spécifique pour lui redonner son éclat.

Comment choisir une entreprise de nettoyage ?

Le choix d’une entreprise de nettoyage dépend de plusieurs critères. Dans le cas d’une copropriété, le prix est un critère essentiel, vu que les charges sont partagées. Sachez que celui-ci varie en fonction du cahier de charge à respecter, du nombre de lot présent dans la copropriété et des tarifs de base exercés par l’entreprise. Pour vous donner un idée, sachez que les services d’un professionnel valent autour de 20 /heure.

Outre le prix, vous pourrez vous référer aux techniques de nettoyage et produits utilisés par l’entreprise, surtout si vous imposez des critères au sein de votre logement. En effet, certaines proposent des solutions de nettoyage écologique, tandis que d’autres utilisent des techniques plus agressives.

La proximité peut également faire partie de vos critères, surtout si vous prévoyez un nettoyage fréquent. Cela vous permettra, ainsi qu’à l’entreprise de gagner un temps considérable.

,

Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie

2021-05-28 Commentaires fermés sur Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie By Yves Saint-Hilaire

Actuellement, le monde s’avance dans l’utilisation de la technologie moderne et simplifiée, y compris la chaudronnerie, qui occupe une grande place dans différents domaines d’activités. Elle a pour rôle de confectionner des équipements industriels modernes, de fabriquer ou adapter des outillages en métaux, en fonction de type d’activité.

Les matériels de base de la chaudronnerie

La chaudronnerie est destinée pour l’assemblage, le montage, la création et la confection des outils en métaux ou en plastique, pour donner une forme souhaitée. Il s’agit de plier, de découper et d’assembler des parties pour réaliser vos imaginations et vos choix en dimension et en apparence.

Pour ce faire, les chaudronniers utilisent comme matériaux de base : l’inox, l’aluminium, l’acier ou le bronze. Ainsi, les ornements peuvent être effectués à l’aide de ce procédé. Et comme matériels et outillages, on recense : un poste de soudage professionnel pour l’assemblage, une forge pour la brasure accompagnée d’un découpe, des perceuses, des cintreuses, des plieuses, des meules et des bacs à acide chlorhydrique, etc. Sans oublier que la ferronnerie et la chaudronnerie nécessitent obligatoirement un atelier avec des tréteaux ou tables adaptées au matériaux à travailler.

Les produits fournis par la chaudronnerie

A part les produits ancestrales à usage quotidien, comme les vaisselles, les bouilloires, les vases, les pichets, les seaux ou marmites en métaux et les lampes à huiles ; l’art de chaudronnerie occupe un grand rôle dans le domaine industriel de nos jours, pour former les équipements sous pression dans des grandes usines, les appareils de fabrication de meubles, les outils mécaniques et les équipements en plomberie.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs, ils restent encore d’autres équipements chaudronnés.

L’ importance de la chaudronnerie

Il existe nombreuses façons d’ appréhender l’art de chaudronnerie, qui répond généralement à vos demandes suivant vos secteurs d’activités :

a) L’utilisation des équipements chaudronnés facilite nos activités habituelles

Opter pour des outillages confectionnés en chaudronnerie est un bon choix qui facilite la vie au quotidien. Cela vous aide à avancer plus vite en termes de production, et de trouver sans cesse de nouvelles idées de création pour obtenir de meilleurs résultats dans la réalisation des activités habituelles des entreprises.

b) Les outillages chaudronnés sont très pratiques dans divers domaines

L’art de chaudronnerie est généralement utilisé dans une multitude de solutions, et applicable dans plusieurs domaines tels que :

  • la menuiserie en métal comme les chaises, les tables, les tabourets, les meubles de rangement…
  • le transport, pour la confection ou le revêtement des carrosseries des trains ou TGV et les châssis ;
  • l’industrie automobile, pour la création ou montage des pièces mécaniques sur plans
  • l’industrie navale, pour la construction des bateaux de petite et grande tailles, et les navires destinés à la guerre
  • l’agroalimentaire, pour la fabrication des équipements de stockage, des mélangeurs, des tapis roulants, des machines à emballage, les récipients de stockages…

Il existe plusieurs autres domaines mais les points cités ci-dessus sont les plus pertinents.

En effet, la chaudronnerie est généralement adaptée aux différents secteurs d’activités, comme l’artisanat en sidérurgie, les secteurs industriels divers et les entreprises prestataires de services. Et comme atout, l’adoption de cet art dans votre domaine d’activité donne une bonne image de votre entreprise. Ainsi, votre système de travail est modernisé avec des résultats appréciables.

Cela s’impose de confier votre projet à des spécialistes en chaudronnerie et tôlerie qui pourront réaliser toutes vos imaginations en décoration ou à usage professionnel.

, , , , , ,

Bien choisir un escalier pour l’intérieur de sa maison

2021-05-12 Commentaires fermés sur Bien choisir un escalier pour l’intérieur de sa maison By Colombe Sourd

Pour une maison à étages, l’escalier est un élément primordial. Non seulement, il permet de circuler, il donne aussi une touche d’esthétique à votre maison. Fabriqué en bois, peut donner du cachet à votre intérieur. Vous pouvez aussi le choisir en alu pour plus de modernité. Si vous désirez installer un escalier chez vous, mais vous ne savez pas quoi choisir, cet article est fait pour vous. Comment donc choisir le bon escalier pour bien embellir votre intérieur ?Sur le marché, vous avez le choix entre plusieurs modèles et il devient difficile de trouver celui qui vous correspond. Pour vous aider, voici les divers critères que vous devez examiner avant de fixer votre choix sur un modèle donné.

Le style de l’escalier

Le premier point à examiner lors de la sélection de l’escalier idéal est son style. En général, vous avez le choix entre un escalier hélicoïdal, un escalier suspendu et un escalier à crémaillère centrée. Le style de l’escalier doit dépendre de l’espace dont vous disposez et du style que vous souhaitez donner à votre espace intérieur.

Escalier hélicoïdal

Vous pouvez opter pour l’escalier hélicoïdal si vous avez un petit espace. En forme d’hélice, cet escalier ne prend pas beaucoup de place. Vous pouvez le placer dans un coin de votre maison. Pour une touche chaleureuse, vous pouvez opter pour l’escalier en bois. Vous pouvez aussi associer ce matériau avec de l’acier pour un style plus contemporain.

Toutefois, ce style d’escalier n’est pas très adapté aux familles avec des enfants en bas âge. Il est aussi peu pratique si 2 personnes vont dans deux directions opposées.

Escalier suspendu

L’escalier suspendu est un excellent choix pour ajouter une touche de science-fiction dans votre maison. Très prisé, il donne une allure futuriste à l’ensemble du décor. Il est également très élégant et bien adapté pour une ambiance épurée.

Ce type d’escalier n’est pas encombrant. Vous n’avez pas besoin d’un grand espace pour en profiter. Toutefois, il peut être dangereux pour les enfants en bas âge car il ne dispose ni de limones ni de colonnes.

Escalier à crémaillère centrée

Pour votre intérieur, vous pouvez vous orienter vers l’escalier à crémaillère centrée. Son côté aérien donne du cachet à votre maison. En effet, les marches de cet escalier peuvent se poser sur une crémaillère centrale ou une double crémaillère. Sans garde-corps, cet escalier s’apparente à un modèle suspendu. Il est très élégant. En revanche, il est conseillé d’opter pour un escalier à double crémaillère excentrée si c’est pour donner un peu de dynamisme à votre intérieur. Pour garantir la durabilité de ce type d’escalier, vous pouvez opter pour le bois ou l’acier.

Les matériaux et les couleurs de l’escalier

Afin de trouver le meilleur escalier pour votre espace intérieur, il est recommandé de vérifier son matériau de fabrication.

Parmi les plus prisés, il y a les escaliers en bois. Rustiques, ils sont très esthétiques avec de belles finitions. Ils sont aussi robustes et durables. Pour plus de modernité, vous pouvez opter pour un escalier avec un bord en verre. Non seulement lumineux, il est très original. L’escalier en métal est tout aussi robuste. Il peut prendre plusieurs formes pour satisfaire tous les goûts.

Aussi, les escaliers sont aujourd’hui disponibles en plusieurs coloris. Tout dépend de vos goûts et du style de votre espace intérieur. Pour donner un cachet unique à votre maison, vous pouvez opter pour le jaune soleil. Cette couleur offre aussi plus de dynamisme à votre intérieur. Par ailleurs, pour avoir un aspect élégant et moderne, vous pouvez choisir un escalier en noir ou en blanc. La couleur naturelle du bois est tout aussi raffinée.

 

 

, ,

Comment enlever les calcaires sur les tuyauteries ?

2021-05-11 Commentaires fermés sur Comment enlever les calcaires sur les tuyauteries ? By Contributor

Le calcaire est une substance minérale composée de carbonate de calcium qui se trouve aussi dans l’eau de votre ville. Son taux peut être plus ou moins élevé selon votre région. Bien qu’il ne nuise pas à votre santé, il peut causer des problèmes au niveau de vos tuyauteries et vos canalisations. Il est donc important de les traiter pour éviter les gênes occasionnées, notamment si vous vous trouvez dans une région où le taux de calcaire est important.

 

Quels signes peuvent indiquer la présence de calcaire dans vos tuyaux ?

Plusieurs signes peuvent vous alerter lorsque du calcaire est présent et s’accumule à l’intérieur de votre tuyauterie. Soyez attentif au débit de votre eau, que ce soit celui du robinet ou celui de la douche. Si vous constatez que le débit devient de plus en plus faible quand vous faites couler l’eau, vous devez prendre les mesures appropriées. Sa présence se remarque aussi lorsque des dépôts blancs sont visibles dans vos sanitaires, notamment, dans les sorties d’eau de vos robinets. Des difficultés vont se constater au niveau de l’évacuation des eaux usées. Ce qui favorise cette présence est l’utilisation fréquente d’eau chaude, la vétusté de vos canalisations ou la dureté de l’eau (vérifiable auprès de votre mairie).

 

Quelles sont les techniques pour enlever le calcaire ?

En faisant couler l’eau, du calcaire se dépose petit à petit sur les parois de vos tuyaux jusqu’à les boucher. Ainsi, pour éviter tout bouchage et pour qu’ils puissent bien effectuer leurs fonctions, enlevez le calcaire. Celui-ci peut aussi obstruer les canalisations communeset individuelles. Dans tous les cas, les techniques suivantes peuvent également y être appliquées.

  • Avant la formation de calcaire

Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous adoucissez votre eau, soit vous utilisez un champ magnétique. Ce sont des techniques qui préviennent l’accumulation de calcaire. La première consiste à utiliser des adoucisseurs d’eau domestiques, appelés « échange d’ions », permettant de changer les ions calcium de l’eau en ions sodium de l’échangeur. Donc, il n’y aura plus de calcaire. Quant à la seconde technique, elle consiste à placer des systèmes antitartres sur vos tuyaux et vos canalisations. Lorsque l’eau traverse leurs champs magnétiques, sa structure change et le calcaire ne pourra plus s’accrocher et s’installer dans les tuyaux.

Dans la même optique, vous pouvez adopter certains gestes. Faites, par exemple, un entretien régulier de votre robinetterie en utilisant un chiffon microfibre propre et rincez la paroi de votre douche à l’eau froide après l’utilisation d’eau chaude. Si vous avez une robinetterie thermostatique, mettez-la sur la position « froid » et ouvrez-la pendant une dizaine de secondes après avoir utilisé de l’eau chaude.

 

  • Après la formation de calcaire

Différents types de produits anticalcaires sont disponibles sur le marché. Ils sont composés essentiellement de soude caustique ou d’acide chlorhydrique. Ce sont des produits agressifs, donc utilisez-les avec précaution et à bon escient. Il existe également des méthodes plus économiques et plus respectueuses de l’environnement.

Il y a une technique simple consistant à utiliser un furet et une ventouse. Pour faciliter vos mouvements, mettez de l’huile de coude. Cependant, cette technique peut devenir fastidieuse à long terme. Vous pouvez aussi faire un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc. Versez-le dans votre tuyauterie et attendez une demi-heure avant d’y verser de l’eau chaude. Ou faites bouillir du vinaigre blanc et additionnez-le avec un peu de bicarbonate de soude. Versez le mélange dans les canalisations et patientez 30 minutes, ou plus longtemps si vos tuyaux sont très bouchés. Faites couler l’eau en guise de rinçage.

 

Vous l’aurez compris, le dépôt de calcaire est inévitable. S’il vous est possible d’éliminer le calcaire dans vos tuyaux, vous pouvez également faire en sorte d’empêcher leur formation. Dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, qu’il s’agisse d’un bâtiment résidentiel ou industriel, optez pour des tuyaux de qualité et résistants et faites-vous conseiller par des spécialistes en tuyauterie comme LTS Industrie.

, ,

Les menuiseries tendances

2021-04-26 Commentaires fermés sur Les menuiseries tendances By Colombe Sourd

Les menuiseries ne servent pas uniquement à la fermeture d’un bâtiment. Elles remplissent d’autres fonctions essentielles pour ne citer que l’optimisation du confort, le renforcement de l’étanchéité et de l’isolation, etc. Elles contribuent en plus à l’amélioration de l’esthétique du rendu en apportant une touche décorative supplémentaire. Comme pour la mode, les tendances évoluent avec le temps en termes de conception, de matières, de procédés de fabrication, etc.

Les ouvertures XXL pour plus de luminosité

Qu’il s’agisse de fenêtre, de porte-fenêtre, de baie vitrée ou autre, la tendance en menuiserie est aux ouvertures XXL. En effet, faire installer plus de surface vitrée permet de laisser entrer un maximum de lumière naturelle. Ce qui est indispensable pour augmenter la luminosité et le confort à l’intérieur de votre maison. Sur https://www.pierre-fourcade-menuiseries.fr/, vous bénéficiez des compétences techniques et de l’expérience d’une entreprise de fermetures de bâtiment. Une équipe d’experts du sur mesure est à votre disposition et vous accompagne dans la conception et la mise en œuvre de votre projet. Avec des ouvertures vitrées de grande taille, vous obtenez une esthétique incomparable avec un effet ultra moderne. Par exemple, les derniers modèles de baie vitrée atteignent une largeur allant jusqu’à 6 mètres pour baigner votre intérieur de lumière du jour.

Des menuiseries « vertes » au détriment du prix

Les artisans menuisiers comme les fabricants de menuiseries sont aujourd’hui formels. La protection et la préservation de l’environnement s’imposent désormais comme l’un des principaux critères de choix. Le prix n’est plus le premier facteur ou l’unique critère pris en compte au moment de l’achat. En d’autres termes, la durabilité de la construction et les rendements énergétiques des vitrages sont devenus des aspects centraux, que ce soit dans le neuf ou en rénovation. Les menuiseries dernière génération respectent ainsi la règlementation thermique, les normes environnementales ou encore les exigences des consommateurs. Dans cette optique, certains fabricants vont jusqu’à vous proposer du quadruple vitrage. Beaucoup plus respectueux de l’environnement, il garantit des performances thermiques et phoniques plus élevées. Cela vous permet de réduire la consommation d’énergie.

Des équipements de plus en plus intelligents

Dans un souci de toujours optimiser le confort et la sécurité des clients, les fabricants de menuiseries proposent de plus en plus d’équipements intelligents grâce aux nombreux progrès de la technologie. Analyse faite de l’évolution des demandes, cette tendance est partie pour s’installer durablement dans le temps. Les équipements connectés vont devenir les standards d’ici quelques années. Cela ne concerne pas seulement les fenêtres. Les stores, les volets roulants et autres peuvent également être pilotés à distance à partir de votre smartphone, de votre tablette ou de votre ordinateur portable. L’objectif est de maximiser les apports solaires. Mieux, les fabricants de menuiseries ont conçu des vitrages intelligents qui intègrent des détecteurs d’ouverture. Ce qui vous évite de chauffer une pièce ouverte ou de vous exposer à des entrées par effraction.

Des menuiseries avec plus de couleurs et de finitions

Auparavant, la grande majorité des menuiseries sont en bois avec des teintes plutôt vieillottes ou en PVC de couleur blanche. Cette époque est révolue depuis plusieurs années. Les menuiseries version 2021 sont disponibles dans une large gamme de couleurs et de finitions pour toutes les préférences et les envies. En dehors des performances thermiques et acoustiques, une attention particulière est apportée à l’esthétique du rendu. Le bois est proposé dans un vaste choix d’essences et de coloris. Les fabricants de menuiseries produisent aussi des menuiseries mixtes qui permettent de mélanger deux matériaux et deux couleurs pour un rendu encore plus original. Vous obtenez ainsi par exemple des fenêtres bicolores. La face extérieure et la face intérieure sont dans deux coloris pour les assortir à la façade et à la décoration d’intérieur.

,

5 astuces pour déboucher soi-même ses canalisations

2021-04-26 Commentaires fermés sur 5 astuces pour déboucher soi-même ses canalisations By Kenzo Boyer

Les canalisations bouchées sont le quotidien ennuyeux de tout habitant d’une maison et de belles sommes y sont englouties. Pour préserver son argent et pouvoir faire des économies, il est important de maîtriser des moyens de base de débouchage. Cela permet de ne faire appel au plombier que pour les situations les plus graves nécessitant un professionnel.

1-    Le bicarbonate de soude et le vinaigre

Ces deux ingrédients présents dans toutes les cuisines ne cesseront d’étonner par leurs utilités quotidiennes. Le bicarbonate de soude et le vinaigre sont des ennemis reconnus des canalisations bouchées. Mélangés au gros sel, ils viennent à bout facilement de la plupart des bouchons présents dans vos tuyauteries. Étant des produits naturels, ils ont une action efficace pour déboucher sans détériorer les canalisations.

Pour une canalisation de cuisine bouchée, versez dans le siphon un mélange de 2 cuillères à soupe de bicarbonate ainsi que de gros sel. Versez ensuite une bonne quantité de vinaigre 14° pour diluer le mélange. Laisser ces ingrédients agir toute la nuit ou tout au moins trois heures en journée pour dissoudre tous les éléments qui bouchaient la canalisation. Vous pouvez ajouter du tea tree qui a des propriétés fongicides et désodorisantes. Versez enfin trois litres d’eau bouillante dans la canalisation pour assurer le nettoyage.

2-    Le miracle de l’eau bouillante

Pour retirer le bouchon d’une canalisation d’évier obstruée soi-même sans grand effort, rien de plus simple que l’eau bouillante. Il suffit de verser d’un trait, dans la tuyauterie bouchée, l’équivalent d’un minimum de trois litres d’eau bouillante. La forte chaleur dégagée par l’eau suscitera la fonte des déchets et résidus présents et les trainera vers la sortie.

3-    Déboucher les canalisations à l’aide de cristaux de soude

Les résidus graisseux sont, en général, les plus difficiles à retirer d’une canalisation. Si vous vous retrouvez avec ce type de bouchon, une astuce de professionnel serait d’utiliser des cristaux de soude. Ils sont beaucoup plus corrosifs que le bicarbonate de soude sans être nocifs pour l’environnement. Une tasse de ces cristaux versée dans le conduit bouché accompagné d’un litre d’eau bouillante suffit à retirer les bouchons les plus tenaces.

De plus, l’action nettoyante des cristaux permet de maintenir la tuyauterie propre. Les cristaux de soude peuvent être utilisés également pour prévenir les obstructions, par cycle de deux semaines.

4-    Utiliser un furet

Le furet est un outil très efficace pour déboucher les éviers, lavabos et autres conduits de la maison. Il peut être trouvé dans les magasins de bricolage et sont facilement utilisables sans être professionnel. En vous armant de patience et d’énergie dans le coude, vous viendrez à bout des résidus coincés dans les canalisations. Il suffit, pour cela, d’introduire le furet dans le conduit à déboucher et effectuer des mouvements de va-et-vient pour repousser les résidus vers le fond. A force de mouvements de coudes, ils cèdent aisément.

En cas d’urgence ou de manque de moyens pour acheter un furet, fabriquez-en un à partir d’un cintre de vêtement.

5-    Utiliser l’acide citrique pour déboucher les canalisations

Versez, dans la canalisation bouchée, une demi-tasse d’acide citrique suivie d’une demi-tasse de bicarbonate de soude. Ensuite, faite couler en filet dans le drain, un mélange d’eau bouillante d’au moins un litre additionné de vinaigre. Au contact avec les premiers ingrédients, il se produit une réaction chimique qui provoque désintégration des résidus coincés. Quel que soit le type de déchet, graisse, cheveux, restes alimentaires ou savon, tout est décollé de la paroi du drain pour laisser le libre.

L’acide citrique a également l’avantage de nettoyer profondément l’intérieur des canalisations.

 

Bardage en bois, un style indémodable

2021-04-26 Commentaires fermés sur Bardage en bois, un style indémodable By Colombe Sourd

Dans le neuf ou en rénovation, la pose de bardage en bois est un excellent moyen de protéger la façade de votre bâtiment contre les agressions extérieures. Elle apparaît comme l’une des meilleures solutions pour prévenir les problèmes et autres désagréments liés au temps et aux intempéries. Ces derniers sont susceptibles de mettre en péril une construction. De plus, un bardage en bois permet d’améliorer ses performances thermiques et son aspect esthétique.

Le bardage en bois, un revêtement aux avantages multiples

Le bardage en bois désigne un revêtement extérieur constitué de lames ou de panneaux posés sur une ossature rapportée en bois ou en métal. Il assure le rôle d’une deuxième peau protectrice pour préserver votre construction contre les effets du temps et des intempéries. Il est associé au procédé du mur manteau, une technique d’isolation par l’extérieur performante et hygrorégulante. Elégant et Intemporel, il est parfait pour donner à votre bâtiment un esprit chalet. Naturel et chaleureux, le bois est un matériau qui apporte du style et du caractère.

Par ailleurs, le bardage en bois, comme n’importe quel autre matériau, évite toute perte de surface habitable. En effet, ce système permet de ne pas rogner sur l’espace intérieur. Ce qui est primordial lorsque vous habitez une petite maison ou manquez déjà de place. D’un point de vue technique, ce revêtement permet de dissimuler une lame d’air, un isolant thermique ou un pare-pluie pour mieux protéger votre construction. Comme il modifie son aspect esthétique extérieur, il convient de vous référer au préalable au PLU et au POS.

Le bardage en bois, un revêtement pour plus de personnalité

Si vous souhaitez donner du caractère et de la personnalité à votre maison, le bardage en bois est la solution idéale. Pour ce faire, il est préconisé de choisir sa version naturelle. Le bois se patine au fil du temps et apporte une touche d’esthétique supplémentaire à votre façade. Ce qui lui procure une véritable force de séduction. Cela ne doit pas pour autant vous empêcher d’opter pour les lasures ou les peintures. En plus d’un résultat décoratif, les deux permettent de stabiliser votre bardage en bois.

Sur https://www.couverture-toiture-entz.com/, vous bénéficiez de l’expertise et de l’expérience d’un professionnel pour le choix et la mise en œuvre de votre bardage en bois. Pour cause, ce revêtement ne doit pas être choisi au hasard. Il ne s’agit pas uniquement de dissimuler les imperfections de votre façade comme les défauts de planéité, les fissures, etc. Il faut prendre en compte l’essence, la patine naturelle du bois, etc. Quant aux diverses techniques de pose, elles permettent des jeux de contraste pour un rendu plus décoratif.

Un vaste choix d’essences pour toutes les préférences et les envies

Le bardage en bois est disponible dans une grande variété d’essences. Vous pouvez choisir selon vos exigences et votre budget.

  • Pin sylvestre

De classe 3 ou de classe 4 avec traitement autoclave, le pin sylvestre est imputrescible. Si sa couleur naturelle tire sur le rose, il tire sur le gris ou le noir avec le temps. Protégé contre les moisissures, ce bois vous garantit une bonne durabilité dans le temps.

  • Mélèze

Le mélèze est un bois dur avec des capacités naturelles qui le rend résistant en extérieur. Par contre, il est sensible à la déformation et vire au gris en l’absence de traitement adapté. Il faut tout de même procéder à un huilage régulier pour le protéger des moisissures.

  • Red Cedar

Bois haut de gamme, la Red Cedar est une essence parmi les plus résistances. Il convient parfaitement pour tout usage en milieu extérieur. Au fil du temps, il se patine et tire sur l’argenté. Selon vos goûts, vous pouvez garder cette patine ou l’entretenir régulièrement pour préserver sa couleur naturelle.

, ,

Les menuiseries en aluminium : les avantages et inconvénients

2021-04-26 Commentaires fermés sur Les menuiseries en aluminium : les avantages et inconvénients By Kenzo Boyer

Dans la menuiserie, le bois a longtemps été le matériau fétiche. Il s’utilise sous toutes les formes et permet de créer des meubles très beaux. Aujourd’hui, l’aluminium et le PVC ont fait leur entrée dans le domaine et ce n’est pas pour déplaire aux clients. A la recherche d’un matériau autre que le bois pour vos menuiseries ? L’aluminium pourrait être intéressant. Nous vous en présentons les avantages et les inconvénients.

Les avantages de l’aluminium

Utiliser l’aluminium pour fabriquer des meubles, que ce soit une armoire, une fenêtre ou encore une table présente plusieurs avantages que voici.

La durabilité des meubles

S’il y a bien une chose qu’on reconnaît à l’aluminium, c’est sa résistance et sa durabilité dans le temps. Contrairement au bois qui peut s’effriter à cause des parasites, l’aluminium reste tel quel. Il répond très bien face à la corrosion, qu’il s’agisse de chaleur, de fraîcheur ou d’eau. Pour un portail, l’aluminium est donc l’un des matériaux les plus recommandés. Il résiste non seulement aux intempéries, mais aussi aux intrusions. A une certaine épaisseur, un portail en aluminium devient presque impossible à ignorer lorsqu’on veut pénétrer dans une maison sans y être invité. C’est donc aussi un gage de sécurité d’une certaine façon.

L’esthétique de la matière

L’aluminium est aussi une matière très esthétique. L’utiliser change du bois qui est un pur classique. Généralement, on ne s’attend pas à voir des portes et des fenêtres en aluminium, donc finalement lorsqu’on tombe sur ça, on prend le temps de les admirer. Pour rehausser son caractère esthétique, l’aluminium se décline en plusieurs coloris dont :

  • le gris ;
  • le noir ;
  • le jaune ;
  • le blanc…

Pour les personnes qui aiment avoir un large choix, sachez que plus de 200 coloris sont disponibles pour ce matériau. Vous pouvez donc laisser libre cours à vos envies.

La facilité d’entretien

L’entretien de l’aluminium est très facile, mais surtout uniquement nécessaire lorsqu’il est utilisé pour des meubles d’intérieur. Ici, il suffit généralement d’essuyer les surfaces en aluminium avec de l’eau et un chiffon. Selon le degré de saleté, vous pouvez compléter un peu de savon noir pour lui redonner sa brillance. Si c’est votre portail qui est en aluminium, vous n’aurez rien à faire, puisque la pluie se chargera de tout mettre au propre à chacun de ses passages. Aucun besoin d’un traitement anticorrosion, car l’aluminium est naturellement protégé contre cela.

Les limites de l’aluminium

On compte très peu de limites à l’utilisation de ce matériau. Découvrez les plus importants ici.

Un matériau coûteux

Pour profiter d’un matériau durable, il faut y mettre le prix fort. L’aluminium ne déroge pas à cette règle. C’est pourquoi, il fait partie des matériaux aux coûts les plus élevés à l’achat. Selon l’ouvrage, il peut revenir deux à trois fois plus cher que le bois. Néanmoins, il faut garder en tête qu’il s’agit d’un investissement sur la durée.

Un matériau peu isolant

L’isolation d’une maison passe aussi par celle des portes et fenêtres. Lorsque l’une ou l’autre de ces fermetures pose problème, on peut s’attendre à de fortes répercussions sur la facture d’électricité. L’aluminium est un bon conducteur de chaleur et de fraîcheur, il est recommandé d’installer sur l’ouvrage un système de rupture de pont thermique. Ainsi, en été il ne fera pas trop chaud et en hiver, il ne fera pas trop froid. La température sera réajustée pour limiter les déperditions d’énergie.

L’aluminium est un matériau noble qui trouve de plus en plus sa place dans les maisons modernes. Y investir, c’est donc opter pour la durabilité, mais surtout pour l’esthétique qui le caractérise.