Category Archive Travaux

Tous les avantages d’avoir des menuiseries de qualité

Que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation, la menuiserie a toute son importance. De cet élément dépendent le confort, la sécurité et l’intimité des personnes, ainsi que l’esthétisme de la bâtisse.

Les menuiseries extérieures

En menuiserie extérieure, il y a : les fenêtres, les volets, les stores, les marquises, les portails (battants, coulissants, motorisés, manuels), les portillons, les portes d’entrée, les portes-fenêtres, les baies vitrées, les portes de garage (sectionnelles, basculantes, manuelles, motorisées…), les balcons, les vérandas, les terrasses en bois, les abris de jardin…

Les menuiseries intérieures

Outre leur fonctionnalité, les menuiseries intérieures contribuent à la décoration de l’espace intérieur. On peut citer les parquets, les lambris, les escaliers, les garde-corps, les portes d’intérieur (pliantes, battantes, coulissantes à galandage, etc.), les placards, les dressings et autres meubles de rangement.

Les matières les plus privilégiées

Le bon choix du matériau est primordial.

Le bois : sain, écologique, recyclable, élégant, chaleureux, excellente performance d’isolation, un large choix d’essences de bois disponible, plusieurs possibilités de finitions…

Le PVC : imputrescible, inaltérable, léger, esthétique, adapté à tous les styles architecturaux, bon rapport qualité/prix, bonne performance en matière d’isolation acoustique et thermique, nécessitant peu d’entretien…

L’aluminium : non toxique, non magnétique, stable, recyclable, rigide, résistant aux intempéries, incombustible, esthétique, adaptable à toutes les architectures,

L’acier : écologique, fiable, résistant à la corrosion, solide, étanche, malléable,

Le fer forgé : solide, résistant aux chocs, aspect authentique et raffiné, excellent matériau d’ornement…

Il existe d’autres matières comme le mixte bois-alu, les matériaux composites, etc.

Les critères de sélection

Les menuiseries doivent être adaptées à la configuration de l’espace. Voilà pourquoi il est plus prudent de les avoir sur mesure. Quoi qu’il en soit, il faut tenir compte de la durabilité du matériau, de la facilité d’entretien, du niveau d’étanchéité, des performances techniques, du prix, etc.

Dans tous les cas, le choix se fera selon les besoins, les goûts, le style de la maison ou du bâtiment et du budget alloué au projet.

Les missions du menuisier

Son métier ? Réaliser les menuiseries, bien sûr ! Cet artisan, qualifié et minutieux, se charge également des travaux d’installation, de réparation, de remplacement et de dépannage de menuiserie. Pour les chantiers neufs, il intervient à la fin du gros œuvre.

Il est équipé et compétent pour réaliser tous types de menuiserie, selon les demandes reçues. Il réalise des ouvrages de qualité, aux finitions remarquables. Il est amené à travailler en atelier, pour ensuite intervenir sur le chantier. Nonobstant, il doit être en mesure d’effectuer la pose des menuiseries préfabriquées.

Il dispose du savoir-faire pour accompagner ses clients dans leur projet d’aménagement intérieur des logements, des immeubles collectifs, des bureaux, des magasins, des bâtiments industriels, des établissements publics, etc.

Chez TOMS à Angoulême, un professionnel de la menuiserie est au service des particuliers et des professionnels. Ce menuisier, fort de ses 25 ans d’expérience, est spécialisé dans la pose de pergolas, de vérandas, de portes de garage, de portails, de fenêtres, de volets, etc. Pour plus d’efficacité, il prends le temps de rencontrer les clients prospects en tant que technicien. Il étudie minutieusement leurs demandes. Il leur prodigue des conseils avisés et propose des solutions sur mesure et pérennes. Pour des soucis de qualité, il travaille avec des fabricants de renom tels que Technichem, KSM Production, CAP Champenois… Il dispose des qualifications RGE, QUALIBAT, ECO Artisan qui témoignent son professionnalisme et son sérieux.

Il complète ses prestations par le nettoyage de toitures et l’isolation des combles. Il se déplace partout à Limoges, Bordeaux, etc.

Se poser les bonnes questions est conseillé, avant un achat, un remplacement ou une rénovation de menuiseries. Puisqu’il s’agit d’un investissement, aucune erreur n’est permise.

Tags, , , , , ,

Tout ce qu’il faut savoir pour réussir la pose d’une chape liquide

La chape liquide, également appelée « chape fluide » est un mortier à base de ciment ou d’anhydrite (sulfate de calcium) coulé sur une dalle de béton afin de niveler ou d’unifier le sol. La pose d’un carrelage, d’un parquet ou d’une moquette nécessite généralement le coulage d’une chape liquide. Cela permet de garder le sol parfaitement horizontal. La chape liquide peut aussi servir à enrober les conduits d’électricité, de plomberie et de chauffage. Le coulage d’une chape fluide est aussi recommandé avant la pose d’une sous-couche isolante ou d’un revêtement de sol. Ainsi, pour rattraper les irrégularités du sol et corriger les différences de niveau, il est important de procéder au coulage d’une chape liquide avant la pose du revêtement. Quel type de chape liquide faut-il utiliser ? Quelles sont les différentes étapes à respecter pour réussir la pose ? Découvrez les réponses à ces questions dans la suite de l’article.

Quel type de chape liquide choisir ?

Il existe deux types de chapes liquide : la chape liquide de ciment et la chape liquide anhydrite.

La chape liquide de ciment

C’est une chape réalisée à base de ciment qui convient surtout au nivellement des petites et moyennes surfaces. Ce type de chape est surtout utilisé dans la pose des planchers chauffants. Son atout principal se trouve dans le temps de séchage très court (environ 3 semaines). Toutefois, la chape liquide de ciment a tendance à se rétrécir durant le séchage, ce qui accroît le risque de fissure. Afin d’éviter ce problème, la pose des joints tous les 40 à 60 m² est recommandée.

La chape anhydrite

La chape anhydrite contient les composants classiques : eau, sable et ciment. Toutefois, on y rajoute un liant spécifique à base de sulfate de calcium. Ce type de chape est doté d’une performance élevée en termes de résistance et ne nécessite pas la pose de joints. La simplicité de la mise en œuvre constitue donc son principal avantage. La chape anhydrite convient pour les grandes surfaces parce qu’elle a un faible retrait durant le séchage. Son seul inconvénient se trouve dans le temps de séchage pouvant aller au-delà de 8 semaines.

Les étapes de travaux de pose d’une chape liquide

Plusieurs conditions doivent être réunies avant de couler une chape liquide sur un chantier. Le coulage de la chape se déroule dans un bâtiment clos et couvert. Tous les travaux de pose de cloisons et d’autres séparations doivent être terminés. Il faut également prendre le temps de vérifier l’étanchéité des installations de plomberie et de chauffage avant la mise en œuvre de la chape. Afin de garantir un meilleur séchage, la température de la structure portante doit être comprise entre 5 et 30 °C.

En général, la mise en œuvre d’une chape liquide se déroule en 3 étapes : la préparation du chantier, le coulage et la finition. Dans la première étape, il faut vérifier l’état de la dalle qui sert de structure portante à la chape. Prévoyez un ravoirage afin de rectifier la planéité du sol. Le démarrage de la deuxième étape commence par la réception du mortier qui a été livré par un professionnel. Il faut vérifier la fluidité de la chape avant de procéder au coulage. Afin de garantir la planéité de la chape, prévoyez l’utilisation d’une barre de répartition et d’un balai débulleur. Quant à la finition, celle-ci se résume par l’aération de la pièce afin d’évacuer l’humidité. Prenez également le soin de protéger le chantier des courants d’air et de l’ensoleillement.

Pour réussir vos travaux de coulage d’une chape liquide, le mieux serait de confier cette opération à un professionnel. L’entreprise CHAPE LIQUIDE® 90 située à Menoncourt met son savoir-faire à votre disposition afin de mener à bien tous types de travaux. N’hésitez pas à faire appel à son équipe pour tous travaux d’isolation, de dallage et de carrelage.

Tags, ,

Le nettoyage ne se résume pas par un coup de serpillière !

Bien sûr que si ! En vérité, cela dépend de la taille du local. À quoi servirait un matériel de nettoyage sophistiqué dans un petit magasin ou dans un minuscule appartement. Mais pour maintenir la propreté dans une usine, dans un local administratif ou commercial, et même dans un immeuble, faire appel à des prestataires en nettoyage devient une nécessité.

Le nettoyage industriel

Le nettoyage dit industriel désigne une prestation proposée pour tous locaux à usage professionnel comme les bureaux et bâtiments administratifs, les lieux recevant un flux important de public (centres commerciaux, établissements scolaires, etc.) et évidemment, les sites de production industrielle. L’intervention concerne alors le nettoyage classique, incluant le dépoussiérage, le lavage, l’essuyage, la désinfection, etc. Mais puisqu’il s’agit d’une opération réservée aux professionnels, le nettoyage industriel s’avère délicat du fait des risques encourus. Les agents de propreté sont plus exposés aux dangers dans des endroits plutôt sensibles, comme les compagnies pétrolières, les usines nucléaires, les façades vitrées, etc. De plus, des protocoles précis doivent être respectés suivant les activités de l’établissement requérant les services de nettoyage. Dans le cas d’une industrie agroalimentaire ou d’un hôpital par exemple, les agents doivent appliquer des techniques spécifiques pour la désinfection des machines et des équipements.

Les équipements de nettoyage professionnel

Les agents de nettoyage professionnels optent nécessairement pour des machines automatisées pour plus de rentabilité puisqu’ils auront à traiter des surfaces très importantes. Le choix de l’équipement dépend alors des caractéristiques des locaux à nettoyer, comme la nature des sols par exemple.

Quand utiliser un aspirateur industriel ?

À la différence des aspirateurs utilisés au quotidien, un aspirateur industriel a des utilisations spécifiques. Un technicien qualifié choisira par exemple, un aspirateur industriel pour eau et poussière pour une raison précise. Il sait bien que c’est l’engin idéal pour aspirer en même temps les particules liquides et solides.

Pour nettoyer les tapis et les moquettes, le choix se porte sur l’aspirateur industriel injecteur-extracteur.

D’autres appareils du même genre sont destinés à des secteurs d’activités particuliers, notamment pour le ramonage ou pour nettoyer les copeaux laissés suite à des travaux de menuiserie.

La mono-brosse, l’équipement adéquat pour tous types de sols

Cet appareil s’utilise avec des accessoires adaptés au nettoyage des moquettes, des sols durs, en béton, etc. La mono-brosse thermoplastique par exemple, s’emploie sur un sol thermoplastique. La mono-brosse très haute vitesse quant à elle, est idéale pour astiquer les allées d’un centre commercial. En outre, avec les différentes brosses disponibles, cet équipement est utilisé pour balayer, laver, et même décrasser le sol. Sa performance réside dans sa vitesse de rotation.

Les balayeuses adaptées aux surfaces à nettoyer

  • La balayeuse manuelle convient à un sol d’une surface de moins de 200 m².
  • De 1000 à 2000 m², il vaut mieux utiliser une balayeuse motorisée (ou tractée).
  • La balayeuse auto-portée est plus appropriée pour une surface de plus de 2000 m².

L’auto-laveuse industrielle, un engin multifonction

L’auto-laveuse automatique est, sans doute, la machine multifonction qui répond entièrement aux besoins des professionnels en nettoyage. En un seul passage elle nettoie, lustre et sèche le sol. Elle est dotée d’un mécanisme de lavage, d’aspiration d’eau sale, de récupération des déchets et de séchage. Elle permet donc un nettoyage rapide, surtout sur une très grande surface. Grâce à l’utilisation de détergent, c’est également l’appareil parfait pour un sol plus hygiénique.

Suggestion d’un prestataire pour un nettoyage industriel

Mine de rien, le nettoyage des locaux industriels est une prestation réservée à des agents spécialisés. Auparavant, cette opération était attribuée à une équipe interne de l’usine en question. Mais l’organisation de la production a évolué depuis, incitant ainsi les entreprises à confier cette lourde tâche à des prestataires professionnels.

NETESE est une entreprise spécialisée dans le nettoyage industriel. Elle diversifie ses activités et propose ses services aux entreprises locales (dans le département des Alpes-Maritimes, notamment Nice, Cannes et Antibes, et celui du Var) et aux syndicats de copropriétés. Ainsi, le nettoyage de bureaux, de fin de chantier et de vitrerie, ainsi que le traitement de sols figurent parmi ses prestations. Concernant notamment l’entretien des immeubles, ses agents de propreté se chargent du débarras des encombrants, du lavage mécanique des garages en sous-sols, de la désinfection des locaux containers et plus encore. Par ailleurs, l’entreprise intervient dans le nettoyage de location saisonnière.

Avec des équipements automatisés, pourquoi faire appel à des prestataires en nettoyage ? Car il ne suffit pas de remuer une machine, la maîtrise du mode de fonctionnement de chaque appareil est de mise. Mieux vaut se tourner vers les professionnels, ou à la rigueur, se renseigner sur le mode d’utilisation.

Tags,

Les services proposés par les grandes entreprises d’assainissement

Que ce soit pour une construction ou une rénovation, les travaux d’assainissement sont indispensables. Les remettre à plus tard est une erreur à ne jamais commettre. En effet, les systèmes d’assainissement visent à améliorer notre situation sanitaire globale. Une mauvaise installation est synonyme de prise de risque par rapport aux multiples dangers (physiques, microbiologiques, chimiques…) que cela peut engendrer. Hormis pour l’installation d’un réseau d’assainissement adapté, individuel ou collectif, vous pouvez faire appel à des professionnels dans ce domaine pour :

1) La réalisation d’un diagnostic de réseau de canalisation

Cette tâche précède les travaux de débouchage ou de nettoyage de canalisation. Le professionnel qui réalise le travail aura pour mission de vérifier, contrôler et analyser l’ensemble de vos canalisations. Pour garantir la fiabilité du diagnostic, les entreprises utilisent des caméras performantes. Cela permet d’avoir une localisation précise de la source d’une fuite, de mettre en évidence les points d’obstruction ou d’autres problèmes.

Quand procéder à l’inspection vidéo ?

L’inspection télévisée peut être faite :

  • Juste après la mise en place du réseau

Ici, le but est de vérifier la conformité du réseau vis-à-vis du cahier des charges.

  • Avant ou après l’achat d’une nouvelle propriété

Compte tenu de l’importance du réseau d’assainissement, il est conseillé de vérifier l’état général de l’installation. Ici, le diagnostic peut permettre de déceler des anomalies qui se sont installées avec le temps (casse de la canalisation, fissure, présence de racines, etc.)

  • En cas de problèmes récurrents

Une inspection approfondie des canalisations peut mettre en évidence la cause d’un réseau souvent bouché.

2) Le débouchage de canalisations

Presque tout le monde a déjà dû faire face à un problème de canalisation bouchée. Sachez qu’un tel problème peut être facile à traiter ou non, suivant le cas et les causes (lingettes dans les WC, objets jetés dans les canalisations, bouchons de calcaire, etc.). Les plus chanceux pourront régler le problème sans l’aide d’un professionnel, tandis que d’autres auront besoin d’un plombier expérimenté. C’est à une entreprise d’assainissement que vous devrez faire appel pour les problèmes plus graves causés par une mauvaise installation, la vétusté du réseau, une rupture de canalisation, etc. Ces dites entreprises peuvent procéder à l’hydrocurage de vos installations. C’est une solution efficace pour décrasser les tuyaux encombrés de graisses, tartres, sables, etc.

3) La vidange de fosses toutes eaux

Prestation dédiée aux propriétaires de maisons non raccordées au tout-à-l’égout, la vidange de fosse toutes eaux est un classique pour l’entretien des installations d’assainissement individuel. Cette opération est obligatoire tous les 4 ou 5 ans, selon l’usage et la dimension de la fosse. La vidange ne peut être faite que par une entreprise d’assainissement agréée. Le prestataire retenu doit, après l’opération, vous remettre un certificat de vidange où est indiqué, au moins : votre nom, celui du professionnel et ses coordonnées, la date de l’opération et la destination des boues extraites. En aval, ce document vous servira de justificatif en cas de contrôle effectué par le SPANC. Ceux qui prévoient de vendre leurs maisons doivent également détenir ce certificat.

Hormis ces 3 principales prestations, les professionnels de l’assainissement proposent également leurs services pour : l’entretien des stations d’épuration, le remplacement de bac à graisse, la remise en état d’installations d’assainissements, etc.

Enfin, quelle que soit la nature de vos besoins en travaux d’assainissement, faites toujours appel à une entreprise reconnue dans le domaine. Pour choisir le bon professionnel, n’hésitez pas faire des recherches, à demander l’avis d’autres personnes, à comparer les prix, etc. Ceux habitant à L’Aigle et alentour, dans l’Orne, peuvent, par exemple, s’adresser à l’entreprise Vandamme E.P Vidange qui possède plus de 10 années d’expérience dans le domaine.

Tags, , , ,

Tout savoir sur la vidange d’une fosse septique

Une fosse septique est un dispositif d’assainissement destiné à traiter les eaux-vannes, c’est-à-dire les eaux venant des toilettes. Ce n’est plus la définition retenue de nos jours parce que les fosses septiques nouvelles générations sont des fosses toutes-eaux qui traitent les eaux-vannes et les eaux ménagères. Dans son fonctionnement normal, une fosse septique se remplit progressivement de boue. Une opération de vidange est donc nécessaire pour éviter le débordement de la fosse. Pour optimiser la durée de vie de votre installation et afin de conserver le bon fonctionnement de vos canalisations, la vidange doit être réalisée au moins tous les quatre ans. Quels sont les signes qui doivent vous alerter sur l’état de votre fosse septique ? À qui vous devez vous adresser pour réaliser la vidange ? Comment se dérouler la vidange de la fosse ? Pour avoir des réponses à ces questions, suivez la suite de l’article.

Comment savoir qu’une fosse septique nécessite une vidange ?

Il n’est pas nécessaire d’avoir un œil d’expert pour savoir qu’une fosse septique est pleine. Quelques signes comme le refoulement des eaux, le bouchage des canalisations et les odeurs désagréables ne trompent pas. Dès que vous constatez ces dysfonctionnements, il ne faut pas attendre pour faire appel à un professionnel de la vidange de fosses septiques. Plus vous planifiez l’intervention le plus tôt possible, plus les travaux d’assainissement vont se dérouler dans les meilleures conditions. Quel que soit le type de fosse septique que vous utilisez, en PVC ou en béton, la vidange doit être réalisée à intervalle régulier en fonction du volume du bac et selon le nombre d’occupants d’une habitation. Dans tous les cas, vous pouvez aussi demander à un professionnel de diagnostiquer l’état de votre fosse afin de programmer la vidange à temps.

Faire confiance à un professionnel de la vidange de fosses septiques

La vidange de fosses septiques relève exclusivement des professionnels spécialisés dans le domaine de l’assainissement. Plusieurs alternatives se présentent à vous pour obtenir les services d’un vidangeur professionnel. Il est assez facile de trouver une entreprise d’assainissement sur internet. Vous pouvez aussi vous rendre à la préfecture de votre département pour obtenir les contacts des professionnels habiletés à intervenir sur les installations d’assainissement. Si vous habitez dans un immeuble, sachez qu’il existe un SPANC ou Service Public d’Assainissement Non Collectif chargé de veiller au bon fonctionnement du système d’assainissement de votre bâtiment. N’hésitez pas à prendre contact à ce service dès l’apparition de premiers signes de dysfonctionnement sur votre fosse septique.

Comment se déroule la vidange d’une fosse septique ?

L’opération de vidange est réalisée à l’aide d’un véhicule de pompage permettant d’intervenir en toute sécurité en préservant les bactéries. La vidange consiste à enlever la boue accumulée dans le bac. Après avoir vidangé la fosse, le professionnel procède au nettoyage à grande eau du bac. Sachez que l’eau vidangée doit être conservée dans un compartiment du véhicule de pompage pour être remise dans la fosse à la fin de l’opération. Cela permet de rendre la fosse immédiatement fonctionnelle après l’enlèvement de la boue. Si l’eau de la fosse n’est pas remise dans le bac après la vidange, le propriétaire sera dans l’obligation d’attendre la durée d’une séance de semence de bactéries avant de pouvoir réutiliser la fosse. En général, la vidange d’une fosse pleine peut être réalisée en une demi-journée.

Si vous projetez de vidanger une fosse septique dans le département du Cher, faites appel à l’entreprise JEAN GESSET ET FILS, située à Vierzon. Son équipe se déplace sur votre site afin de réaliser l’opération de vidange dans les meilleures conditions. Ce professionnel est aussi spécialisé dans la collecte de déchets, le nettoyage industriel et d’autres travaux d’assainissement.

Tags, ,

Quelles sont les causes de pannes d’une horloge ?

Rien de si ennuyeux que de se perdre dans un espace-temps suite à une panne d’horloge. Vous avez,cependant tenté de la réparer, mais vous n’y êtes pas parvenu puisque ses failles sont indétectables. Ne vous inquiétez pas, cette rubrique a pour finalité de vous montrer les éventuelles causes de ce petit problème.

  • Le mal fonctionnement des aiguilles

Les aiguilles fonctionnent grâce à un système de frottement rotatif au niveau des axes qui les supportent. Ces pivots sont concentriques et parfaitement solidaires de rouages. Ainsi, chaque aiguille subit des frottements bien distincts. Pourtant, deux cas sont envisageables lorsque le frottement (notamment celui au niveau de la grande aiguille) n’est pas normal. D’une part, si ce frottement est assez rigide, la grande aiguille aura du mal à tourner. D’autre part, celle-ci sera immobilisée par son propre poids si les frottements sont faibles.

  • L’insuffisance de puissance motrice

Nombreuses sont les raisons de l’insuffisance ou du défaut de la puissance motrice de votre horloge. Elles peuvent s’expliquer par le blocage du mécanisme de transmission de la force de rotation. Il peut s’agir également d’un problème de faiblesse ou de manque de poids. Par ailleurs, la panne peut provenir d’un mauvais enroulement de la corde sur la largeur du tambour. Ainsi, le fait que la corde s’est détachée du tambour d’une façon à ce qu’elle va atteindre la première couche avant de se coincer entre deux spires peut bloquer systématiquement tout le mécanisme.

  • La brisure de pièces

Sachez que les pièces cassées engendrent nul doute un mauvais fonctionnement de votre horloge. En effet, lorsque le pignon de remontage subit, par exemple une poussée trop loin ou trop forte, l’attache du ressort sera détériorée. Par conséquent, toutes les forces accumulées par le pignon de remontage et par les dents du rouage contigu seront relaxées subitement, d’où la brisure d’une ou de plusieurs ailes du pignon. Dans ce cas, il vous est recommandé de recourir à un spécialiste en réparation horlogerie.

  • La déformation des pièces fragiles

Certaines pièces se déforment facilement suite à une mauvaise manipulation ou à un faux réglage. Les éléments fragiles comme les tiges qui supportent le marteau ou la cloche sont les plus touchées. Par conséquent, si la longueur du marteau est insuffisante pour atteindre la cloche ou bien lorsque leur rapprochement est trop aigu, il se peut que le son produit ne soit pas en mesure de vous assurer un confort sonore.

  • Les cambouis

Il arrive que votre horloge amasse des débris et des poussières. Ceux-ci s’accumulent alors sur la paroi que vous venez d’huiler. Les saletés qui y stagnent forment les cambouis (une substance gluante qui bloque les mouvements continus des engrenages). Par ailleurs, le dérèglement de l’horloge peut également être dû à un défaut de nettoyage et d’entretien réguliers. Ce qui favorise la rouille de certains éléments métalliques.

  • L’inadéquation du positionnement de l’horloge

Une horloge mal placée est exposée à des risques de pannes. En effet, le défaut de rééquilibrage de l’horloge entraîne inévitablement des perturbations du fonctionnement de tout le mécanisme. Ainsi, vérifiez qu’elle soit droite et utilisez des cales si nécessaire. Sachez également que les vibrations permanentes contenues dans la pièce dans laquelle l’horloge est suspendue endommagent son activité.

  • Besoin d’un professionnel ?

L’entreprise HORELEC J. DRAUX ET COMPAGNIE est spécialisée dans les travaux d’horlogerie. Elle dispose d’une équipe professionnelle qui est prête à vous offrir un service de qualité. Son dynamisme et son savoir-faire sauront répondre à tous vos besoins. Elle se trouve au 21 Rue Lucien Sampaix 92320 CHÂTILLON, France.

Tags

Tout savoir sur l’usinage de précision

Le terme usinage désigne certaines techniques de fabrication de pièces mécaniques. Le procédé nécessite l’utilisation d’une machine-outil chargée d’enlever progressivement de la matière sur un objet de forme quelconque afin de créer une pièce. Autrement dit, l’usinage est une technique de fabrication par retrait de matière incluant différents procédés comme la découpe, le perçage, le fraisage, le tournage, l’alésage, le meulage, etc. L’autre spécificité de l’usinage est qu’il peut être employé sur tous types de matériaux. Sachez que les premières machines-outils destinées à l’usage ont été créées environ 3 500 ans avant Jésus-Christ. Il s’agissait des tours de potier permettant de fabriquer des cruches et des pots à usage quotidien. De nos jours, les machines-outils sont plus perfectionnées et ne cessent d’évoluer avec l’avancée de la technologie. Pour apprendre davantage sur l’usinage de précision et l’usinage à haute vitesse, suivez la suite de l’article.

Qu’est-ce que l’usinage de précision ?

L’usinage de précision consiste à fabriquer des pièces à l’aide de machines-outils sophistiquées à commande numérique ou CNC. De par cette définition sommaire, l’utilisation de machines rudimentaires est donc exclue. C’est pourquoi on parle davantage de façonnage, car l’enlèvement de chaque copeau sur une matière brute est calculé en amont par un puissant ordinateur. Une multitude de technologies sont intégrées dans toutes machines d’usinage de précision afin de créer une pièce, de façon précise en un rien de temps. Ainsi, à la différence de l’usinage conventionnel, le façonnage de nos jours intègre la précision et la vitesse.

Les différentes techniques d’usinage de précision

Outre l’usinage mécanique qui consiste à fabriquer les pièces avec des procédés basiques cités ci-dessus (découpe, perçage, fraisage…), l’usinage de précision fait appel à des techniques plus avancées. Pour usiner une pièce avec une grande précision, il est ainsi possible d’utiliser la chaleur. Pour obtenir une finition de haute qualité, par exemple, de nombreux ateliers d’usinage ont recours à la découpe au laser. Cette technique consiste à fondre le matériau avec un faisceau de lumière afin d’obtenir la forme voulue. Un autre procédé utilisant la chaleur est aussi utilisé pour façonner des matériaux durs comme l’acier. Il s’agit de la découpe par oxycarburant ou la découpe au gaz qui consiste à fondre et à couper les matériaux à l’aide d’un mélange de gaz combustibles (acétylène, hydrogène, propane…) et d’oxygène. Parmi les techniques d’usinage les plus récentes, on a la découpe au plasma. Ce procédé est surtout utilisé pour découper des métaux électriquement conducteurs avec une largeur de coupe très fine et précise.

L’usinage 3 axes et 5 axes

La production des pièces de précision a des besoins évolutifs. De nos jours, l’usinage 3 axes est en train de céder sa place à l’usinage 5 axes. Qu’est-ce qui différencie ces deux procédés ? Pour répondre à cette question, sachez que l’usinage 3 axes figure encore aujourd’hui parmi les procédés de fabrication de pièces mécaniques très utilisés, surtout dans les domaines de l’art, de l’architecture et du design. Les machines-outils pour l’usinage 3 axes sont moins coûteuses et leur utilisation est relativement simple. Une fraiseuse 3 axes, par exemple, façonne une pièce par enlèvement de copeaux suivant les axes linéaires X, Y et Z d’une surface plane. Le grand inconvénient est que ce genre de machine connaît de grosses limites lorsqu’il s’agit de travailler une pièce profonde. Afin de contourner ce problème, l’utilisation d’une machine-outil 5 axes est préconisée. Il s’agit d’un outil autrement conçu afin de permettre un traitement sur les cinq côtés lors du façonnage d’une pièce. Ainsi, en plus des axes linéaires, on rajoute deux axes, A et B, permettant à l’outil de tourner autour de l’objet à créer.

L’usinage de précision est une affaire de professionnels. Si vous projetez de créer des pièces mécaniques en petite ou en grande série, n’hésitez pas à faire appel à la compagnie Outillage K & K Ltée située à Saint-Jean-Sur-Richelieu. Son équipe est à votre service pour la conception et la réalisation de vos projets. L’usinage de précision 3 axes et 5 axes, ainsi que l’usinage à haute vitesse font partie de ses spécialités.

Tags, ,

Isolation : qu’est-ce que le calorifugeage ?

Le calorifugeage est une technique d’isolation thermique visant à économiser de l’énergie. Les travaux de calorifugeage sont souvent négligés lors de l’isolation des bâtiments d’habitation. En revanche, la réalisation de divers ouvrages calorifuges est incontournable dans le secteur tertiaire et industriel. En effet, le calorifugeage fait partie des travaux d’efficacité énergétique qui consistent à isoler les réservoirs et les tuyaux d’eau chaude. Les besoins énergétiques d’une maison ne sont pas comparables à ceux d’une industrie. D’où l’importance d’avoir une bonne isolation afin de réaliser des économies. De nos jours, le calorifugeage d’habitations est recommandé par de nombreux professionnels. Ci-dessous, nous allons vous présenter le calorifugeage d’habitations et de locaux industriels, ainsi que les différents avantages et inconvénients de cette technique d’isolation.

Le calorifugeage d’un bâtiment d’habitation

Une bonne isolation thermique d’une maison dépend énormément de la bonne réalisation de tous les travaux visant à améliorer la performance énergétique. Ainsi, le calorifugeage est un élément parmi tant d’autres visant à optimiser le confort thermique à l’intérieur de la maison. En effet, il est inutile de calorifuger divers ouvrages si les murs, les sols et les toits de votre habitation ne sont pas isolés. C’est pour cette raison d’ailleurs que le calorifugeage est placé en dernière étape des travaux d’isolation d’un bâtiment. Rappelons que le calorifugeage consiste à recouvrir avec des matériaux isolants tous les tuyaux et les canalisations d’eau chaude, ainsi que les conduits de chauffage. Cette opération permet de limiter les déperditions thermiques au niveau de ces installations. Tant que la température à l’intérieur de votre ballon d’eau chaude est constante, la consommation d’énergie liée à sa production est bien maîtrisée. Il en est de même pour le chauffage. La chaleur ne doit pas se dissiper durant le transport à travers les conduits. Afin d’arriver à un tel résultat, le calorifugeage reste la meilleure alternative. Sachez que la performance d’un calorifugeage est évaluée sur une échelle de 1 à 6. Un niveau 4 correspond au label BBC ou bâtiment à basse consommation conforme à la RT2012. Les économies d’énergie pouvant être réalisées avec un tel niveau de performance peuvent atteindre 50 % de votre facture d’eau chaude et 60 % de votre facture de chauffage.

Ce qu’il faut savoir sur le calorifugeage industriel

Le calorifugeage industriel consiste à réaliser des travaux d’isolation très techniques sur certains équipements. Ces derniers sont soumis à différentes contraintes thermiques afin d’assurer le bon fonctionnement des unités de production industrielle. Le calorifugeage des installations diverses à l’intérieur ou à l’extérieur d’un site industriel permet de limiter au maximum les déperditions thermiques lors de l’acheminement de différents fluides. Sachez que le calorifugeage est également incontournable pour maintenir la température des cuves.

En ce qui concerne les techniques de calorifugeage utilisées dans le milieu industriel, celles-ci varient en fonction des spécificités de chaque site. Une usine pétrochimique n’a pas les mêmes contraintes thermiques qu’une usine de production laitière. Les techniques d’isolation comme les matériaux à mettre dans les travaux sont donc différents. Les équipements à calorifuger ne sont pas les mêmes, parce que pour certaines unités industrielles, les travaux ne se limitent pas à l’isolation des tuyaux, cuves, ventilateurs et conduits divers.

Pour réussir le calorifugeage industriel, il est recommandé de faire appel à un professionnel ayant de solides références dans le domaine. À la différence des travaux d’isolation de bâtiments d’habitation, l’isolation industrielle nécessite le déploiement de moyens humains, techniques et matériels conséquents. En plus, les travaux doivent être précédés par une étude de faisabilité nécessitant l’intervention de techniciens hautement qualifiés. Pour mener à bien un projet de calorifugeage industriel ou tertiaire, n’hésitez pas à faire appel à l’entreprise Isolation60 située à Vitot dans l’Eure. Ce professionnel possède une solide expérience dans l’isolation des canalisations d’eau chaude, de chauffage, de climatisation, de ventilation, d’installation frigorifique, etc.

Tags, ,

Comment bien choisir vos volets ?

Depuis son apparition à l’époque du Moyen Âge, le volet tient un rôle qui est immuable : couper la lumière. De nos jours, à cette fonction principale, s’ajoutent d’autres rôles, pour ne citer que le confort, l’esthétique, la sécurité, etc. Il n’est pas donc étonnant de constater que les propriétaires accordent beaucoup d’importance au choix d’un modèle de volet lors des travaux de finition ou de rénovation d’un bâtiment. Si vous vous reconnaissez dans cette catégorie de propriétaires, suivez la suite de l’article afin d’avoir un bagage supplémentaire vous permettant de bien choisir le modèle de vos volets.

Choisir entre différents types de volets

Destinés à la fois à couper la lumière et à fermer l’ouverture d’un bâtiment, les volets se déclinent en plusieurs types. Pour choisir vos volets, vous devez choisir entre trois grands types qui se distinguent par leurs caractéristiques.

Le volet battant est sans doute le modèle originel puisqu’il est à l’origine des autres types de volets. C’est le modèle le plus répandu, même de nos jours. Il s’agit de deux panneaux qui se referment sur la fenêtre. Sur le marché, vous avez le choix entre le volet battant plein et le volet battant persienne.

Le volet pliant est une autre déclinaison du volet battant. Il s’agit d’un assemblage de plusieurs panneaux ajustés sur la longueur de la fenêtre et reliés par des charnières. Vous pouvez choisir ce modèle pour changer un peu l’aspect esthétique du volet battant.

Le volet roulant est sans doute le modèle le plus répandu pour fermer l’ouverture d’un commerce, d’un garage, mais surtout d’une fenêtre ayant de grandes dimensions. Comme son nom l’indique, le volet roulant est enroulé dans un coffre installé à l’intérieur ou l’extérieur du bâtiment.

Choisir vos volets selon le matériau de fabrication

Quel matériau pour vos volets ? Pour répondre à cette question, sachez que le choix de matériaux est aussi large que les possibilités de personnalisation. En fonction de l’architecture de votre bâtiment, vous devez choisir entre les volets en bois, en PVC et en aluminium. Chaque matériau a leurs avantages et leurs inconvénients. Il vous appartient donc d’établir vos propres critères afin de choisir le matériau qui convient au mieux à votre projet. Le bois est un excellent choix pour un design rustique, mais vous devez vous préparer à un entretien un peu contraignant. Les volets en bois ont aussi une excellente capacité d’isolation thermique et acoustique. Quant au PVC, c’est surtout le matériau recommandé pour un bâtiment construit dans un environnement corrosif. Les volets en PVC sont très résistants aux intempéries, aux pollutions et à l’air salin. Si vous optez pour un volet inaltérable, investissez dans l’achat des modèles fabriqués en aluminium. Vous n’aurez pas à vous soucier de l’entretien parce que ce matériau résiste aux problèmes de corrosion.

Choisir vos volets en fonction d’autres critères

D’autres paramètres doivent être considérés lors du choix de vos volets. On peut citer : le prix, le climat de votre région, la réglementation en vigueur dans votre commune, etc. Pour un budget un peu limité, par exemple, le choix doit être focalisé sur les modèles en PVC. Cela vous amène toutefois à considérer d’autres critères comme le climat et la réglementation locale. En effet, si votre bâtiment se trouve dans une zone où le climat est très chaud en été, les volets en PVC risquent d’instaurer une atmosphère suffocante à l’intérieur de vos pièces. L’utilisation de ce genre de matériau pourrait d’ailleurs être interdite dans votre commune. Il en est de même pour les volets en bois qui sont moins recommandés si vous avez construit votre bâtiment dans une zone exposée à l’humidité. Prenez donc le temps d’établir vos propres critères avant de vous décider dans l’achat de volets. Pour avoir l’esprit tranquille, faites appel à un professionnel. L’entreprise AFS, Automatic Fermetures System, située à Octeville-sur-Mer vous propose son savoir-faire dans tous travaux de menuiserie et dans l’installation de volets.

Tags, ,

De bonnes raisons d’opter pour un balcon en fibre de verre 

Le choix du matériau idéal pour son balcon peut parfois s’avérer assez épineux, surtout avec les nombreuses offres sur le marché. Dans ce domaine, la fibre de verre se distingue particulièrement des autres matériaux. En effet, c’est elle a multiples avantages. D’ailleurs, depuis un certain temps, le balcon en fibre de verre est devenu très populaire et très apprécié, aussi bien par les particuliers que les professionnels.

Une possibilité de fabrication sur mesure 

L’un des premiers avantages d’un balcon en fibre de verre, c’est sa facilité de personnalisation. En effet, avec ce type de matériau, vous pouvez bénéficier d’un balcon fabriqué sur mesure et spécialement conçu pour votre habitation. Ce matériau peut s’adapter à tous les styles architecturaux et permet d’ailleurs d’apporter du cachet à votre habitation. Il vous sera plus facile d’obtenir un design de balcon conforme à vos préférences et à vos besoins. D’ailleurs, il s’intégrera parfaitement au style de votre propriété.

Un plus grand choix de couleurs

Avec un balcon en fibre de verre, vous avez également la possibilité de choisir la couleur qui vous convient. En effet, avec ce type de matériau, vous avez une large sélection de coloris à votre disposition. Vous pouvez choisir parmi un vaste choix de couleurs comme la couleur Granit, Uni, la couleur Grise, Granite Beige ou encore la couleur Unie. Il vous sera donc plus facile de choisir la couleur qui s’accorde le mieux avec celle de votre façade et de votre décoration extérieure. Un bel effet visuel est assuré.

Une durabilité reconnue 

La durabilité au fil du temps fait la réputation du balcon en fibre de verre. Avec ce matériau, vous avez l’assurance d’un balcon durable et robuste. La fibre de verre se distingue des autres matériaux par sa résistance face aux diverses intempéries, aussi, votre balcon gardera le même aspect au fil des saisons. Avec sa protection incomparable, il conservera son apparence, et ce, même s’il est exposé aux tempêtes, aux chutes de neige ou encore au gel. Ce type de balcon dispose également d’un laminage multicouche qui le protège des diverses activités de la vie quotidienne. En outre, une fois que vous avez installé votre balcon, vous n’aurez plus à vous soucier d’en changer.

Un côté imperméable non-négligeable

En optant pour un balcon en fibre de verre, vous aurez également l’assurance d’une d’imperméabilité totale. Comme il a une bonne résistance aux intempéries en tout genre, il peut donc être exposé à une forte pluie sans crainte de détérioration. Contrairement aux balcons en bois, le balcon en fibre de verre offre une protection maximale. Le recouvrement en verre de son contreplaqué vous évitera les infiltrations d’eau et le pourrissement.

Une facilité d’entretien

Le balcon en fibre de verre ne requiert pas beaucoup d’entretien. Vous n’avez pas besoin de le nettoyer et de le réparer régulièrement. Vous n’aurez pas non plus besoin de le peindre, et ce, durant toute l’année. Pour son entretien, il vous suffit juste de vous munir d’un solvant ou d’un savon liquide.  Un nettoyage annuel peut amplement suffire. Vous pouvez également utiliser tous les types de brosses, excepté les brosses avec des poils en métal bien évidemment. Votre balcon retrouvera son éclat en seulement quelques coups.

Un aspect esthétique adapté à tous les styles 

En plus de ces nombreux avantages, il faut savoir que le balcon en fibre de verre apporte un véritable cachet à votre habitation. Il s’adapte facilement à tous les styles architecturaux et offre une grande possibilité de personnalisation. De plus, ce type de balcon est réputé pour leur esthétisme raffiné et leur design épuré. Pour profiter pleinement des nombreuses qualités du balcon en fibre de verre, confiez sa conception à un professionnel en la matière. L’entreprise Aluminium Maurice Forest se tient à votre disposition pour fabriquer le balcon en fibre de verre du style de votre choix. Son équipe d’artisans peut aussi prendre en main la conception de vos portes et fenêtres.

Tags, ,