Category Archive Ferronnier d’art

Tout savoir sur la ferronnerie d’art

2021-07-12 Commentaires fermés sur Tout savoir sur la ferronnerie d’art By Kenzo Boyer

La ferronnerie est une discipline qui est longtemps restée dans l’ombre. Toutefois, elle mérite d’être connue dans la mesure où elle fait des merveilles à partir du fer. Qu’est-ce qu’alors la ferronnerie? Quelles sont ses différentes branches? Quelles sont les particularités de la ferronnerie d’art? Et quels sont les impacts de la ferronnerie sur l’environnement?

La ferronnerie: Qu’est-ce que c’est?

La ferronnerie peut se définir comme étant l’art de travailler les métaux en général et le fer en particulier. Tout comme le forgeron, l’artisan ferronnier réalise la plupart de ses œuvres à la forge. Toutefois, il existe de nombreuses situations qui l’amènent à effectuer son travail à l’aide d’une étampe ou d’un marteau. Il faut également souligner le fait que certains forgerons possèdent des compétences de ferronnier.

MONTEPINO FABRICE est un ferronnier de référence dans la région de Versailles où il dirige une entreprise spécialisée dans les travaux de ferronnerie d’art. Il s’agit d’une entreprise qui garantit à sa clientèle, des créations originales, un travail soigné et une écoute attentive de tous les instants.

Ferronnerie d’art: Les Différentes branches

La ferronnerie comporte de multiples branches. Si la ferronnerie d‘art est la plus connue de toutes, il est important de souligner que la ferronnerie du bâtiment n’est pas en reste. Elle constitue en effet, une excellente option pour tous ceux qui souhaitent construire des rampes d’escaliers ou encore des gardes corps en fer forgé et ceci que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou lors des travaux de construction.

Il y a également la ferronnerie populaire qu‘on peut assimiler à la forge à notre époque. En dehors de ces 02 branches, il faut également souligner la place importante de la ferronnerie industrielle qui intervenait autrefois à ses débuts dans la construction des bâtiments officiels ainsi que ceux des individus de la haute bourgeoisie.

Enfin, on ne saurait finir sans parler de la ferronnerie domestique qu’il ne faut surtout pas confondre avec la ferronnerie du bâtiment. La ferronnerie domestique est spécialisée dans la fabrication des ustensiles de cuisine. Cette branche utilise surtout des pièces en aluminium comme matière première.

Ferronnerie d’art: Les particularités

La ferronnerie d’art représente la branche de la ferronnerie qui s’occupe de la fabrication des objets d’art. À ses débuts, la ferronnerie d’art était surtout sollicitée pour la décoration des édifices publics, des bâtiments de la haute bourgeoisie ou encore des églises.

La ferronnerie d‘art en plus de décorer ces sites officiels, permettait également le renforcement des différentes structures en bois de ces bâtiments à commencer par les portes. En France, et plus précisément à Paris, on retrouve des œuvres exceptionnelles de la ferronnerie d’art au niveau de certaines portes de la célèbre cathédrale Notre Dame de Paris.

Il en est de même à saint Petersbourg au niveau du palais d’hiver où la décoration faite en grille de fer moulée ne laisse personne indifférent. Il est important de souligner que la ferronnerie d’art fait énormément appel à la chaudronnerie. Toutefois, elle ne constitue pas la seule branche de la ferronnerie qui fait appel à cette dernière.

Ferronnerie et protection de l’environnement

À notre époque où les questions relatives à la sauvegarde de l’environnement sont sur toutes les lèvres, il est important que chaque secteur d‘activité fasse le nécessaire pour réduire ses émissions de CO2 d’une part, et fasse la promotion du recyclage d’autre part. Ainsi, en ce qui concerne le recyclage des matériaux, la ferronnerie constitue un des secteurs d’activité qui en fait énormément.

Qu’il s’agisse des métaux ferreux comme le fer, l’acier ou la fonte; des métaux non ferreux tels que l’aluminium, le zinc ou le laiton; ou encore des métaux précieux tels que le titane ou la platine, les artisans ferronniers recyclent à peu près tout.

, ,

Tout savoir sur la ferronnerie

2021-06-02 Commentaires fermés sur Tout savoir sur la ferronnerie By Yves Saint-Hilaire

La ferronnerie existe depuis des milliers d’années. Elle est définie comme un art de transformer un fer ou un métal ferreux pour fabriquer un objet décoratif ou artistique. Dans cet article, vous trouverez ce qui est essentiel à savoir dans le domaine de la ferronnerie.

Le ferronnier

Le ferronnier est un professionnel du travail du fer. Dès qu’il s’agit de métal ( acier, aluminium, bronze, etc), il entre en action. Il est l’ouvrier qui travaille le fer forgé afin de réaliser des ouvrages de décoration intérieure et extérieure. Il restaure également les pièces endommagées.

Un ferronnier d’art est également un artiste dessinateur. Il participe dans des projets de création de pièce en métal. En effet, son métier est de transformer le métal en tôles ou en barres à l’aide de divers outils. Généralement, il travaille à l’aide de moules, de pinces, de fours, de marteaux et de burins. Il est capable de composer des alliages. Il existe cinq techniques qu’un ferronnier peut appliquer : le forgeage, l’estampage, la fusion, le martelage ainsi que l’emboutissage. Le choix de la technique utilisée dépend de la nature des métaux utilisés : ferreux ou non ferreux.

Un ferronnier est doté d’un savoir-faire unique, d’une très bonne imagination et d’un excellent sens artistique. Puisqu’il est une personne qui fait attention aux moindres détails, vous pouvez être certain que ses ouvrages sont bien faits, durable et de bonne qualité.

Les domaines d’application de la ferronnerie

La ferronnerie est un domaine qui englobe de nombreuses expertises. Le ferronnier intervient dans le domaine de la rénovation (remise en état des objets métalliques), de la construction (intervient dans les gros œuvres du chantier), de la sculpture et de l’art métallique.

Généralement, celle-ci a pour but principal la fabrication des objets pour une fin artistique et décorative. Cependant, on fait appel à un ferronnier pour d’autres travaux comme la soudure. Il peut également créer des grilles, des portes, des cheminées, etc. D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’un ferronnier, nous vous conseillons de faire confiance à : FERRONNERIE D’ART STRIEGEL.

Les conditions de travail

Un artisan ferronnier peut travailler en atelier, ainsi qu’à l’extérieur. Il est considéré comme un professionnel indépendant. Il peut travailler pour son propre compte. Mais il peut aussi être un salarié dans un atelier.

Concernant les qualités physiques, un ferronnier a une bonne condition physique. En effet, il est amené à déplacer et à poser des objets lourds. Souvent, il travaille dans des endroits bruyants. Ainsi, il doit être patient, calme et minutieux.

Les risques liés à la ferronnerie

Comme tout autre métier, la ferronnerie présente des risques. Ici, les risques sont mutuels. Proprement dit, ils ne concernent pas uniquement le ferronnier. Le client aussi peut être exposé au danger de la ferronnerie si le travail n’est pas fait correctement. À titre d’exemple, une porte métallique mal réalisée peut causer des dommages corporels comme des coupures ; un dispositif mal installé peut se déraper à tout moment.

Ainsi, tout professionnel dans le métier est dans l’obligation de rester vigilant pendant la réalisation des travaux. Pour éviter les désagréments, le travail demandé doit être bien soigné et les finitions bien faites.

Les études et formations

Il existe plusieurs diplômes professionnels permettant de devenir ferronnier.

Après la 3ème, il faut 2 ans pour préparer le Cap ferronnier d’art. Après le CAP, il y a le BMA ferronnier d’art.

Après le bac, il y a 2 diplômes : le Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle et le BP métallier. Pour finir, si vous désirez poursuivre les études jusqu’à la fin, il y a le diplôme DMA Décor architectural option métal ( formation de deux ans), ainsi que le diplôme national des métiers d’art et du design ( formation de 3 ans).

Il existe encore de nombreux détails à savoir sur la ferronnerie d’art.

Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie

2021-05-28 Commentaires fermés sur Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie By Yves Saint-Hilaire

Actuellement, le monde s’avance dans l’utilisation de la technologie moderne et simplifiée, y compris la chaudronnerie, qui occupe une grande place dans différents domaines d’activités. Elle a pour rôle de confectionner des équipements industriels modernes, de fabriquer ou adapter des outillages en métaux, en fonction de type d’activité.

Les matériels de base de la chaudronnerie

La chaudronnerie est destinée pour l’assemblage, le montage, la création et la confection des outils en métaux ou en plastique, pour donner une forme souhaitée. Il s’agit de plier, de découper et d’assembler des parties pour réaliser vos imaginations et vos choix en dimension et en apparence.

Pour ce faire, les chaudronniers utilisent comme matériaux de base : l’inox, l’aluminium, l’acier ou le bronze. Ainsi, les ornements peuvent être effectués à l’aide de ce procédé. Et comme matériels et outillages, on recense : un poste de soudage professionnel pour l’assemblage, une forge pour la brasure accompagnée d’un découpe, des perceuses, des cintreuses, des plieuses, des meules et des bacs à acide chlorhydrique, etc. Sans oublier que la ferronnerie et la chaudronnerie nécessitent obligatoirement un atelier avec des tréteaux ou tables adaptées au matériaux à travailler.

Les produits fournis par la chaudronnerie

A part les produits ancestrales à usage quotidien, comme les vaisselles, les bouilloires, les vases, les pichets, les seaux ou marmites en métaux et les lampes à huiles ; l’art de chaudronnerie occupe un grand rôle dans le domaine industriel de nos jours, pour former les équipements sous pression dans des grandes usines, les appareils de fabrication de meubles, les outils mécaniques et les équipements en plomberie.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs, ils restent encore d’autres équipements chaudronnés.

L’ importance de la chaudronnerie

Il existe nombreuses façons d’ appréhender l’art de chaudronnerie, qui répond généralement à vos demandes suivant vos secteurs d’activités :

a) L’utilisation des équipements chaudronnés facilite nos activités habituelles

Opter pour des outillages confectionnés en chaudronnerie est un bon choix qui facilite la vie au quotidien. Cela vous aide à avancer plus vite en termes de production, et de trouver sans cesse de nouvelles idées de création pour obtenir de meilleurs résultats dans la réalisation des activités habituelles des entreprises.

b) Les outillages chaudronnés sont très pratiques dans divers domaines

L’art de chaudronnerie est généralement utilisé dans une multitude de solutions, et applicable dans plusieurs domaines tels que :

  • la menuiserie en métal comme les chaises, les tables, les tabourets, les meubles de rangement…
  • le transport, pour la confection ou le revêtement des carrosseries des trains ou TGV et les châssis ;
  • l’industrie automobile, pour la création ou montage des pièces mécaniques sur plans
  • l’industrie navale, pour la construction des bateaux de petite et grande tailles, et les navires destinés à la guerre
  • l’agroalimentaire, pour la fabrication des équipements de stockage, des mélangeurs, des tapis roulants, des machines à emballage, les récipients de stockages…

Il existe plusieurs autres domaines mais les points cités ci-dessus sont les plus pertinents.

En effet, la chaudronnerie est généralement adaptée aux différents secteurs d’activités, comme l’artisanat en sidérurgie, les secteurs industriels divers et les entreprises prestataires de services. Et comme atout, l’adoption de cet art dans votre domaine d’activité donne une bonne image de votre entreprise. Ainsi, votre système de travail est modernisé avec des résultats appréciables.

Cela s’impose de confier votre projet à des spécialistes en chaudronnerie et tôlerie qui pourront réaliser toutes vos imaginations en décoration ou à usage professionnel.

, , , , , ,

Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison

2021-04-28 Commentaires fermés sur Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison By Yves Saint-Hilaire

Le fer forgé fait son grand retour dans la décoration intérieure et dans la menuiserie. Matériau élégant et robuste, il s’adapte à toutes les utilisations, que ce soit pour la conception de mobilier ou la création d’objets de décoration. L’adopter doit, cependant, tenir compte de certains points dont le type d’ouvrage à réaliser et du professionnel en charge de sa réalisation. De même, les conditions d’utilisation doivent être bien définies afin d’adapter le type d’entretien adéquat.

Les raisons d’opter pour le fer

Le fer offre de nombreux avantages esthétiques et pratiques pour l’intérieur de la maison.

Un excellent matériau pour la menuiserie

Le fer est un matériau résistant. C’est pourquoi, les décorateurs le privilégient pour la confection de mobilier intérieur et extérieur. De même, ils jouissent d’une certaine liberté de conception, ce qui permet de créer des meubles parfaitement adaptés à chacune de vos pièces. Ainsi, vous aurez l’embarras du choix que ce soit pour équiper la chambre à coucher, la salle à manger, la cuisine ou le salon.

Vous pouvez également bénéficier de menuiserie extérieure de grande qualité. En effet, les portails en fer forgé sont très tendances. De même, il s’adapte à une multitude d’utilisations et résiste aux différentes conditions météorologiques, moyennant des travaux d’entretien réguliers, plus ou moins importants.

Par ailleurs, pour une utilisation automatisée, il faut bien choisir le moteur à utiliser afin de compenser le poids important du matériau. Cette lourdeur réduit considérablement les possibilités de conception. En effet, il est dans ce cas plus pratique d’opter pour les portails coulissants que battantes, ce qui peut poser problème selon l’espace disponible.

Un matériau idéal pour la décoration intérieure

La décoration intérieure est certainement l’un des domaines privilégiés de l’utilisation de la ferronnerie. En effet, ce matériau se décline en de nombreux objets de décoration. De nombreux éléments peuvent ainsi rehausser la qualité esthétique de votre intérieur. Les supports de verrières, les poignées, les rampes d’escalier, ce qui allie à la fois esthétique et praticité à votre menuiserie.

Les points à considérer avant d’opter pour ce type de décoration

Le fer forgé est, certes, un matériau de haute qualité pour votre décoration intérieure et pour la menuiserie, mais il n’est pas dépourvu d’inconvénients. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises lorsque vous optez pour ce matériau, il est indispensable de tenir compte de ces inconvénients.

Un prix d’achat élevé comparé aux autres matériaux

Choisir le fer pour sa décoration intérieure n’est malheureusement pas donné à tout le monde. Et pour cause, les différentes réalisations à partir de ce matériau sont extrêmement coûteuses. Créer un meuble en fer forgé nécessite une certaine adresse afin d’obtenir les formes désirées. Or, les opérations nécessitent souvent l’utilisation d’outils spécifiques, en particulier dans la forge à froid ; et un temps considérable pour la forge à chaud. Toutes ces conditions ont un impact sur le prix du produit fini. L’achat en magasin représente une alternative, mais la différence de prix reste mince, outre l’impossibilité d’opter pour le sur-mesure.

Un besoin d’entretien qui peut devenir important

Le fer forgé est sensible à la rouille. Cependant, les progrès apportés dans le traitement de ce matériau ont grandement facilité l’entretien, du moins, en ce qui concerne la menuiserie intérieure.

Pour les portails, les portes ou les mobiliers de jardin, les travaux d’entretien sont plus importants. Une application d’une cire spéciale sur les meubles extérieurs est indispensable tous les 3 mois pour pallier les effets néfastes de l’écart de température. L’application de peinture antirouille est également indispensable pour protéger vos menuiseries.

Toutefois, ces inconvénients n’enlèvent en rien à la qualité de ce matériau et de ses différentes applications. Le fer forgé reste l’un des meilleurs matériaux pour la décoration et les menuiseries.

Pour bénéficier de produits de qualité, il est indispensable de faire appel à un professionnel. L’entreprise LEBAILLY est spécialisée dans la confection de menuiserie intérieure et dans les ouvrages métalliques.

, ,

L’apport de la ferronnerie pour l’aménagement intérieur et extérieur

2020-10-09 Commentaires fermés sur L’apport de la ferronnerie pour l’aménagement intérieur et extérieur By Yves Saint-Hilaire

La ferronnerie a toujours accompagné le domaine de la construction du bâtiment. Toutefois, ce métier a grandement évolué depuis le temps, mais n’a pas perdu son côté artistique et pratique. Désormais, la ferronnerie représente un élément essentiel dans l’aménagement intérieur et extérieur d’un bâtiment. Elle est également sollicitée dans la décoration intérieure d’une maison. La technique de modélisation diffère d’un artisan à un autre. De ce fait, il convient de bien choisir le professionnel à qui vous allez faire part de votre projet.

Pourquoi opter pour le fer forgé pour votre aménagement ?

La ferronnerie apporte un air et un style authentique aussi bien pour votre intérieur que pour votre espace extérieur. C’est également l’un des éléments les plus recherchés pour créer une décoration originale. Le métal dans tous ses états est un matériau facile à traiter, ce qui permet l’obtention d’un résultat authentique et personnalisé.

De même, pour un rendu varié, il est possible de choisir entre plusieurs types de métaux. Cependant, il est indispensable de considérer les avantages et les inconvénients de chaque matériau.

La ferronnerie dans l’aménagement intérieur

La ferronnerie joue un rôle important dans l’aménagement intérieur. Elle est surtout utilisée dans la composition des différents éléments d’une pièce et de la maison. Ses principaux avantages sont l’originalité et la facilité dans l’agencement. Les objets en fer bénéficient également d’une robustesse et d’une longévité considérable.

Pour l’intérieur de la maison, la ferronnerie est surtout utilisée pour la fabricationd’ escaliers, de gardes corps, de grilles de protection, de verrières, de rampes ou encore de mezzanines. Elle peut être également utilisée pour la confection de mobiliers.

Son apport dans l’aménagement extérieur

Pour votre espace extérieur, le métal propose également un éventail de possibilités, avec une grande variété de métaux utilisables. L’aluminium est élégant, robuste et esthétique notamment grâce à son rendu brillant. Toutefois, il est cher, comparé aux autres métaux.

L’acier propose un meilleur rapport qualité-prix. Il est également très robuste, mais nécessite un traitement anticorrosion comme la peinture.

Le fer reste le meilleur compromis. Il ne craint pas la corrosion, il est également robuste et malléable, permettant ainsi une grande variété de réalisations. Dans ce cas, plusieurs éléments de votre espace extérieur peuvent être confectionnés avec ce matériau qui assure à la fois, protection et esthétique.

Pour orner la maison

Les ouvrages métalliques permettent de rehausser la qualité esthétique de la maison. Dans ce cas, on peut citer la marquise vitrée et les grilles de protection qui assurent également un niveau de protection considérable.

Pour constituer le portail

Un portail en aluminium est, certes élégant, mais il devient de plus en plus populaire et perd son originalité. De même, l’acier est lourd. Il est également sensible à la corrosion et nécessite un entretien particulier. Le fer forgé reste donc la meilleure alternative. Avec ce matériau, il est possible d’obtenir des résultats très variés. De plus, il assure un niveau de sécurité non négligeable.

Le garde-corps

Le garde-corps est l’un des éléments de prédilection du fer forgé. En effet, il assure à la fois la sécurité et l’esthétique de vos installations notamment grâce à ses nombreuses qualités. Son utilisation est conseillée en particulier si vous avez des enfants dans la maison.

Contactez une entreprise professionnelle pour réaliser vos travaux

Les travaux de ferronnerie, font partie des services d’un artisan spécialisé. Située à Pougnadoresse, l’entreprise Atout Rénovation spécialisée dans les travaux de rénovation et de plomberie propose à ses clients une gamme de services de création et de confection de ferronnerie pour l’ aménagement intérieur et extérieur. Faites appel à ses services pour la création d’escaliers, de clôtures et d’éléments de décoration. Pour se conformer à vos exigences, l’entreprise met à votre disposition une équipe spécialisée et expérimentée dans la réalisation des travaux.

, ,

Quelques détails à savoir sur la ferronnerie

2020-06-14 Commentaires fermés sur Quelques détails à savoir sur la ferronnerie By Yves Saint-Hilaire

Lorsque l’on parle de ferronnerie, la croyance populaire nous montre un homme vêtue d’une blouse et tenant un marteau, une forge ou une étampe. Cette image a nettement évolué au fil du temps. À présent, le ferronnier porte une combinaison de sécurité et utilise un matériel moderne lui permettant de réaliser toutes sortes d’ouvrages architecturaux et d’objets comme les luminaires, les chaises, les tables, les escaliers, les portes, les grillages et les portails. Il n’est donc pas étonnant que la ferronnerie se divise aujourd’hui en de nombreuses variantes dont les plus connues sont la ferronnerie du bâtiment, la ferronnerie domestique et la ferronnerie du travail. Quelles sont les différences et les caractéristiques de ces 3 types de ferronneries et en quoi consiste concrètement le travail d’un ferronnier ? Rendez-vous dans les paragraphes ci-dessous pour avoir les réponses à ces questions.

La ferronnerie du bâtiment

Cette première branche fait allusion à la conception d’objets ornementaux et architecturaux en fer forgé ou en acier comme :

  • Les garde-corps ;
  • Les balustrades ;
  • Les rampes ;
  • Les marquises ;
  • Les pergolas ;
  • Les loquets ;
  • Les verrous…

Ce type de ferronnerie englobe toutes les créations en fer destinées à agencer et à aménager une maison ou un bâtiment.

La ferronnerie domestique

La ferronnerie domestique regroupe les travaux visant à modeler, à modifier et à restaurer des ustensiles de cuisine en fer (passoires, louches, fers à gigot, écumoires, hachoirs à viande, tournebroches, chenets…). Cette branche inclut aussi la création de monuments funéraires.

La ferronnerie du travail

Cette dernière variante réuni toutes les techniques visant à créer des outillages liés à la production agricole et artisanale (charrues, herses, bêches…).

Tout d’horizon sur le savoir-faire et les compétences d’un ferronnier

L’artisan ferronnier est le spécialiste du métal. Il peux utiliser différents matériaux (acier, laiton, fer forgé, cuivre, acier, plomb, inox, fonte, etc.). Possédant des connaissances poussées en histoire de l’art, il identifie les matériaux et les styles les plus adaptés pour créer des pièces originales ou pour façonner des copies d’un ouvrage ancien. Son travail se résume à façonner le métal pour qu’il puisse prendre forme et être utilisable. Il peut être sollicité par les particuliers, les entreprises et les collectivités publiques. Son tact naturel et son aisance relationnelle lui permettent de dialoguer facilement avec différents professionnels comme les architectes, les ingénieurs en BTP ou encore les maîtres-verriers.

Comment fabrique t-il les ouvrages en métal ?

Pour fabriquer ou ouvrage ou une pièce métallique, le ferronnier prépare un croquis ou dessine une maquette de l’objet à fabriquer. Il n’entreprend ses travaux qu’après que son client ait donné son accord. Possédant un atelier bien équipé, il réalise des travaux de soudage, de rivetage, martelage, de planage et de forgeage. Pour ce faire, il utilise des outils et un matériel spécifique. En voici quelques-uns :

  • La forge ;
  • Le chalumeau ;
  • Le marteau ;
  • L’enclume ;
  • Les pinces ;
  • Le ciseau ;
  • La scie sauteuse ;
  • Le burin ;
  • La poinçonneuse ;
  • La coudeuse ;
  • La cintreuse ;
  • La presse plieuse ;
  • La cisaille guillotine ;
  • La rouleuse ;
  • Le sableur…

Son travail consiste à chauffer les pièces de métal jusqu’à incandescence afin de pouvoir les courber, les modeler et les façonner. À la fin de son travail, il procède aux finitions et réalise des travaux d’ébarbage, de polissage et de ciselage. Le montage de l’ouvrage sur site est aussi inclus dans ses activités.

Vous projetez de créer ou de restaurer un ouvrage architectural métallique ? Faites appel à un ferronnier compétent. Sans plus tarder, contactez un artisan de confiance ou à une société expérimentée comme l’entreprise Ferronnerie Rogation, située à Savignac-les-Églises.

, ,

La ferronnerie pour les débutants

2020-05-18 Commentaires fermés sur La ferronnerie pour les débutants By Yves Saint-Hilaire

Les réalisations en ferronnerie, nous en trouvons souvent dans notre quotidien et dans notre maison (escalier, grilles, garde-corps…). Le ferronnier est un métier ancestral existant depuis des milliers d’années. Modeler le fer ou un métal ferreux en vue d’une utilisation décorative ou artistique, voilà ce qu’on peut définir ce procédé. La ferronnerie vous intéresse ? Voici toutes les bases techniques à connaître de cette pratique ancestrale toujours d’actualité.

Qu’est ce qu’un ferronnier ?

Le ferronnier est l’ouvrier qui travaille le fer forgé pour réaliser des ouvrages et des objets divers : vérandas, garde-corps… Il travaille essentiellement dans sa forge à l’aide de moules, de fours, de marteaux, de burins et de pinces. Un bon ferronnier connaît bien bien les matériaux qu’il forge. Il doit avoir un savoir-faire unique, une bonne imagination, un souci du détail et surtout un excellent sens artistique. Il travaille en atelier et collabore avec d’autres corps de métier comme l’architecte et les professionnels du patrimoine. Les entreprises proposant le service d’un ferronnier sont nombreuses en France. Savoir Fer à Pays d’Apt Luberon (84) en fait partie.

Comment travailler le fer ?

Un ferronnier amateur peut réaliser des objets d’art ou d’utilisation courante. Pour cela, il suffit juste de savoir qu’il y a deux façons à travailler le fer : à froid et à chaud.

Le travail à froid : avec cette méthode, vous parviendrez à tordre certains types de métal sans être obligé de les chauffer. L’inconvénient de cette technique c’est qu’elle limite les possibilités créatives.

Le travail à chaud : c’est la technique fondamentale de la ferronnerie. Il existe un certain nombre d’étapes dans la chauffe du fer dont chacune correspond à un travail précis, à un résultat que l’on veut obtenir. Il y au moins 16 nuances qu’il faut connaître pour régler la température, en voici les principales :

  • Le « rouge naissant », cette nuance n’étant visible que dans l’obscurité.
  • La « gorge de pigeon », seuil où un outil se détrempe.
  • Le « rouge cerise » : 850°
  • Le « rouge clair » : 1 150°
  • Le “blanc”, zone où se pratique le véritable travail de forgeage et de laminage.

Quels sont les outils indispensables à la ferronnerie ?

Dans la pratique, l’amateur peut démarrer sa panoplie avec quelques outils qu’il complétera au fur et à mesure de son apprentissage. Parmi les bases, citons :

  • une scie à métaux,
  • un burin pour couper le métal, fendre des écrous, réduire des épaisseurs,
  • une série de limes (demi-rondes, plates, rondes, tiers-points),
  • un bédane à lame large pour le burinage de saignées étroites et d’assemblages à mi-fer,
  • un pointeau pour tracer le centre des trous à percer,
  • des pinces aux becs adaptés pour les différents profils de métal (plat, carré, rond…),
  • des griffes pour cintrer les fers ronds, plats ou carrés,
  • des marteaux (marteaux rivoirs de 1 250g à 1 500 g pour forger et de 650 à 850g pour le travail à l’étau,
  • des cisailles à chantourner.

Quelques conseils pratiques

  • Prenez l’habitude de redresser le métal que vous travaillez avant de le remettre en chauffe sur la forge.
  • En sortant de la forge, la surface du métal présente une croûte : la calamine. Grattez-la avec la panne du marteau pour la supprimer avant de battre le fer.
  • Dans le cas d’une forge à charbon, n’enfoncez pas le fer de biais dans le creuset du foyer, mais à plat pour obtenir une température uniforme.
  • Dans un choc violent entre deux outils en acier, l’un cassera.
  • Il faut toujours intercaler un fer plat entre l’enclume et le morceau de métal que l’on veut couper avec le marteau à trancher.
  • Pensez à votre sécurité en vous équipant de gants et tablier de cuir, lunettes et casque antibruit.

, , ,

Aperçu sur le métier d’un ferronnier d’art

2019-10-04 Commentaires fermés sur Aperçu sur le métier d’un ferronnier d’art By Yves Saint-Hilaire

Le ferronnier d’art est un véritable artisan œuvrant dans la réalisation d’ouvrages extérieurs comme les portails, d’objets de décoration comme les statues et de meubles comme les tables. Son métier nécessite du savoir-faire, du professionnalisme et surtout de l’imagination. Aussi, ce travail demande, non seulement, une grande force physique, mais de la méticulosité aussi.

Avec quels métaux il travaille ?

  • Fer, acier, cuivre, plomb, inox, bronze, aluminium, laiton, etc.

Le quotidien d’un ferronnier d’art

Le ferronnier d’art travaille généralement dans son atelier. Celui-ci doit être doté d’une forge afin de chauffer le métal. Ce spécialiste utilise de nombreux outils tels que le burin, le marteau, les moules, l’enclume, des machines à souder, des découpeuses, etc.

En ce qui concerne son statut juridique, le ferronnier d’art est un artisan. Cependant, il peut également travailler en tant que salarié lorsqu’il est un débutant dans ce métier.

Quelles sont ses principales fonctions ?

1. La conception et la réalisation des copies

Le ferronnier d’art conçoit et remet en état des objets de décoration en fer forgé. Il cherche à perfectionner les courbes et les spirales. Capable de réaliser des copies d’objets anciens, ce spécialiste peut également inventer des nouveaux modèles. Grâce à son talent en dessin, il peut vous fabriquer des objets décoratifs atypiques, tout en jouant avec les couleurs et les formes.

2. Esquisser et modeler

Après avoir reçu une commande de son client, le ferronnier d’art débute son travail en représentant graphiquement cette commande. Pour cela, son client doit être présent pendant la réalisation de ce projet. Aussi, cela permet au ferronnier de bien comprendre ce que son client veut réellement. Quand celui-ci valide l’esquisse, le ferronnier va fabriquer une maquette et sélectionne les matériaux auxquels il va travailler. Le fer va être incurvé, modelé manuellement et chauffé au chalumeau ou à la forge. Actuellement, de nombreux ferronniers utilisent de la machine numérique afin de modeler et ajuster les objets.

3. Façonner les métaux

Le ferronnier travaille tous types de métaux. Pour cela, il doit faire preuve de professionnalisme, car chaque matériau requiert beaucoup de précision et de technique. En outre, ce spécialiste en fer forgé peut travailler en étroite collaboration avec des professionnels du bâtiment, des architectes, etc.

Qu’en est-il de ses compétences ?

Le ferronnier d’art doit posséder une large gamme de motifs de décoration. Aussi, l’art de dessiner doit être inné chez lui afin de fabriquer des objets uniques. Il doit également être débordé d’imagination et disposer d’une grande connaissance en histoire de l’art, en géométrie, etc.

Le ferronnier d’art doit être minutieux. En effet, les matériaux qu’il utilise lui présente un danger. Chaque millimètre de ces matériaux doit être travaillé avec précision et ingéniosité.

En outre, il doit avoir des compétences en informatique et suivre les évolutions de la technologie.

Afin de bien gérer son compte, ce professionnel en ferronnerie doit posséder des solides connaissances en comptabilité et gestion.

En bref, le ferronnier d’art doit posséder un savoir-faire et un savoir-être inégalable pour fidéliser ses clients.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir un ferronnier d’art ?

Pour devenir un spécialiste en ferronnerie d’art, vous devez obtenir un diplôme de base : le CAP ferronnier. Vous pouvez compléter ce diplôme en suivant une formation supplémentaire en escaliéteur-rampiste.

En outre, vous pouvez poursuivre une étude en chaudronnerie industrielle afin d’obtenir un bac pro, une étude en serrurerie-métallerie pour l’obtention d’un brevet professionnel ou une étude en ferronnerie pour obtenir un brevet de maîtrise.

Trouver un ferronnier d’art à Chartres

L’entreprise PIZETTE est à votre disposition pour effectuer tous travaux de ferronnerie. Confiez-lui donc votre projet et bénéficiez d’une prestation de haute qualité, grâce à ses 49 années d’expérience. Son équipe peut se déplacer dans les villes suivantes : Saint-Arnoult-en-Yvelines, Ablis, Nogent-le-Rotrou, Rambouillet, Châteaudun, etc.

, ,

Un décor stylé grâce à la ferronnerie d’art

Le fer forgé est une alternative de choix dans la décoration d’une maison. C’est une bonne option pour sortir des convenances classiques des matières nobles comme le bois, le verre, le marbre, etc. Esthétique et stylé, un ouvrage en fer forgé apporte une touche originale à la demeure. Qu’il s’agisse de créer un style de décoration traditionnel ou moderne, le fer forgé déçoit rarement. Longtemps réservé à l’aménagement extérieur comme la véranda, l’escalier, le mobilier de jardin et le grillage, entre autres, le fer forgé entre dans la maison. C’est un incontournable pour créer une ambiance orientale. Les plus récalcitrants à l’adoption de ce matériau d’apparence rustique changeront facilement d’avis dès qu’ils découvriront les nouvelles tendances design et modernes dans cet art. Mais en attendant cette rencontre, apprenez davantage sur la ferronnerie d’art.

Les différents styles de ferronnerie d’art

La ferronnerie d’art se décline sous plusieurs styles parce qu’un ferronnier n’a pas de limite dans sa création tant qu’il a de l’imagination. Le style dépend également de son concepteur. En effet, le ferronnier pourrait être amené à fabriquer un ouvrage dessiné par son client, par un architecte ou par un décorateur. Malgré la diversité de styles, il existe toutefois des bases communes pour toute création. On peut ainsi regrouper la ferronnerie d’art en trois grands styles :

La ferronnerie du XIXe siècle

Toute création en ferronnerie s’inspirant des ouvrages de l’époque de Louis XIV entre dans cette catégorie. On l’appelle également la ferronnerie d’art nouveau, basée surtout sur l’originalité et le raffinement. Sachez qu’avant l’apparition de ce style, tous les métiers du métal étaient exécutés par le « serrurier ».

La ferronnerie d’art déco

Dans cette catégorie, se trouvent tous les styles de ferronnerie d’art basés sur la création d’objets décoratifs d’intérieur. Le but du style est d’apporter une touche d’élégance et de raffinement aux éléments déjà présents dans le décor d’une maison. Les articles de ferronnerie servent ainsi à orner les murs, les portes, les fenêtres, les plafonds, les meubles, etc.

La ferronnerie d’art contemporain

Ce style incarne les valeurs actuelles de la création artistique en ferronnerie. L’artisan se lance dans un défi afin de faire tomber les règles et les techniques établies. Dans cette quête effrénée d’originalité, le ferronnier crée des ouvrages uniques et personnalisés. Grâce à la bonne combinaison du style art nouveau et du style art déco, l’artisan aboutit souvent à des résultats époustouflants.

Décoration d’intérieur et d’extérieur en fer forgé

Avec la ferronnerie d’art, toutes les envies de décoration sont permises. Il suffit de trouver l’artiste qui saura matérialiser l’imagination en ouvrage en fer forgé. À l’intérieur comme à l’extérieur de la maison, un article en fer forgé n’aura pas du mal à se démarquer. Un matériau malléable et transformable à volonté, le fer forgé permet toutes les formes et toutes les dimensions. De nos jours, les entreprises de ferronnerie, de métallerie et de serrurerie proposent autant de choix d’articles afin de réussir parfaitement un projet de décoration. Que ce soit dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, les ouvrages en fer forgé figurent parmi les options de décoration à mettre à la tête d’un classement. Ainsi, n’hésitez pas à chercher l’originalité dans ce côté pour la fabrication d’un escalier, d’une pergola, d’une rampe, d’un garde-corps, de verrières, d’une fenêtre et d’autres menuiseries métalliques.

Trouvez un ferronnier d’art

Les maisons comme les entreprises de ferronnerie d’art sont nombreuses à proposer leurs spécialités. Ces artisans du fer et du métal se rivalisent de créativité et d’originalité pour séduire le public. L’entreprise Ferronnerie Bueno figure parmi ces ferronniers professionnels qui méritent de figurer dans un carnet d’adresses. Avec un atelier connu pour sa polyvalence, les clients n’auront qu’à soumettre leur projet afin de bénéficier de réalisations personnalisées et sur mesure. Ses ferronniers donnent vie à vos idées à Sainte-Maxime, à Fréjus, à Saint-Tropez et alentour.

, , ,