Author Archive Yves Saint-Hilaire

pose brise-vue

Brise-vue en bambou : avantages et étapes de pose

2022-07-05 Commentaires fermés sur Brise-vue en bambou : avantages et étapes de pose By Yves Saint-Hilaire

Vous avez un beau petit jardin ? Pourquoi ne pas le clôturer avec un brise-vue en bambou ? La plupart des gens ignorent les avantages que ce matériau naturel peut offrir à leur espace extérieur. En plus d’être esthétique, le brise-vue en bambou est facile à installer. Dans cet article, on va vous citer tous ses avantages et les étapes de pose d’une telle clôture.

, , Read More

Quels sont les différents types de fermeture pour un volet ?

Quels sont les différents types de fermeture pour un volet ?

2022-07-04 Commentaires fermés sur Quels sont les différents types de fermeture pour un volet ? By Yves Saint-Hilaire

Les volets d’une maison assurent des fonctions importantes telles que l’isolation, l’occultation et autres. En dehors de ces atouts, les volets apportent un charme au domicile et renforcent énormément sa sécurité. Pour profiter pleinement de cette dernière fonction, il est important d’opter pour la bonne fermeture pour le volet. Voici les différentes fermetures disponibles.

Les fermetures pour un volet battant

Pour la fermeture d’un volet battant, deux options se présentent. En effet, le volet de type battant peut embarquer la fermeture manuelle et motorisée.

Fermeture de volet manuelle

Les fermetures manuelles nécessitent la manipulation de la part d’un individu. Elles mettent en jeu des dispositifs tels que :

  • l’espagnolette ;
  • la poignée ;
  • les crochets, etc.

L’espagnolette permet de fermer le volet et de le maintenir en place. Pour tirer le volet de façon aisée, on peut fixer une poignée sur les vantaux. Par ailleurs, pour mieux maintenir le volet en cas de bourrasque, les crochets de contrevenant sont les mieux adaptés. Cependant, pour bénéficier de différentes positions d’ouverture, il existe des modèles de fermeture à crémaillère.

Fermeture de volet motorisée

Pour la fermeture de volet battant, il est possible d’intégrer un système motorisé. L’avantage avec les fermetures motorisées est qu’elles épargnent de tout effort pour l’actionnement du dispositif. Elles permettent d’effectuer un arrêt de volet sur la position voulue. Quel que soit le type de volet, la motorisation de la fermeture renforce la sécurité.

Les fermetures pour un volet roulant

Le volet roulant est l’un des modèles dont l’ouverture et la fermeture semblent un peu complexes. Sa fermeture est généralement manuelle, parfois motorisée. Ce type de volet peut toutefois embarquer un complément d’accessoires de sécurité manuel.

Fermeture manuelle du volet roulant

Le volet roulant traditionnel se ferme généralement à l’aide d’une sangle ou d’une manivelle. Pour le manipuler, il faut actionner le dispositif. C’est un système de protection efficace, mais un peu contraignant au niveau de la manipulation.

Fermeture motorisée du volet roulant

Les volets roulants peuvent également être manipulés grâce à un système motorisé. Les versions motorisées se contrôlent grâce à un interrupteur. Les modèles plus évolués nécessitent une simple télécommande ou un smartphone embarquant une application spécifique. Ces deux modèles sont les plus prisés pour sécuriser les fenêtres jalousies. Par ailleurs, il est possible de fixer un accessoire de sécurité tel qu’une serrure.

Fermeture automatique du volet roulant

Pour éviter la manipulation des accessoires de fermeture et des interrupteurs, il faut miser sur les capteurs de mouvements. Ces dispositifs permettent d’actionner de façon automatique l’ouverture et la fermeture des volets. Les occupants de la maison sont ainsi alertés en d’effraction ou d’intrusion.

Fermeture de volet coulissant

Le volet coulissant est formé de deux vantaux. Ces deux panneaux sont généralement scellés par un verrou central. La fermeture du volet coulissant peut également se faire grâce à une coquille de manœuvre ou d’un barillet. Il en existe de différentes sortes proportionnelles à la taille du volet.

Pour faire simple, certains professionnels installent un loquet ultra résistant pour maintenir les deux vantaux fermés. Cette option est généralement visible sur les volets tendance en bois.

Pourquoi est-il important d’opter pour la bonne fermeture du volet ?

Les volets sont installés pour la sécurité, l’occultation et la régularisation de la lumière dans des locaux. Pour bien remplir leur fonction, les fermetures des volets doivent être de qualité.

Lorsque le volet est convenablement fermé, la pièce est parfaitement isolée, ce qui renforce ses performances énergétiques. En effet, bien fermer ses volets réduit considérablement les pertes de chaleur. De plus, lorsque les volets sont habituellement fermés, ils sont moins vulnérables aux intempéries. Cela prolonge efficacement leur durée de vie.

Il est conseillé de recourir à un expert qualifié tel que SAS ALU RÉFÉRENCE pour l’installation des volets.

, ,

escalier en fer forgé

Les conseils d’un pro pour rénover un escalier en fer forgé

2022-06-30 Commentaires fermés sur Les conseils d’un pro pour rénover un escalier en fer forgé By Yves Saint-Hilaire

Le fer forgé a déjà été utilisé depuis des années pour la décoration de maison. La raison est qu’il est extrêmement attrayant, durable et solide. De plus, il convient à tous les goûts et à tous les styles de maison, car on peut le former de différentes façons. Si vous voulez que votre escalier soit authentique, le fer forgé est une meilleure alternative, car il est considéré comme un matériau haut de gamme. Toutefois, cela ne veut pas dire que ce matériau n’a pas besoin d’être entretenu, tout comme le bois. Voici quelques conseils d’expert pour prendre soin de votre escalier en fer forgé.

Comment nettoyer la rouille sur le fer forgé ?

Le fer forgé est un matériau durable. Toutefois, comme tous les métaux, il a un ennemi de taille : la rouille. De plus, comme il a une surface peu irrégulière, il arrive que de la poussière et des gravillons s’accumulent sur le fer. Il peut aussi abriter de l’humidité, ce qui est propice à l’apparition de la rouille. Heureusement, il est tout à fait possible de traiter la rouille sur les rampes en fer forgé.

La première chose à faire est de stopper sa progression. Pour cela, vous pouvez utiliser un papier de verre ou une brosse métallique. Il vous suffit de la frotter avec ces outils pour faire apparaître le métal. Lorsque vous avez fini, lavez proprement la zone affectée avec de l’eau chaude savonneuse. Enfin, essuyez le métal avec un chiffon propre et sec. En suivant ces étapes, vous obtiendrez un métal propre et sans rouille. Pour éviter que le fer rouille à nouveau, pensez à acheter un « convertisseur de rouille ». Il s’agit d’un produit chimique qui empêche cette dernière d’apparaître. Vous le trouverez dans votre quincaillerie locale.

Comment nettoyer les rampes d’escalier en fer forgé ?

Il est essentiel de nettoyer de temps en temps votre rampe d’escalier décorative s’il est en fer forgé. La procédure est assez simple. En effet, de tous les ornements d’escalier, les rampes d’escalier en fer forgé sont les plus droites et les moins courbées. Ainsi, vous pouvez nettoyer la vôtre facilement.

Pour ce faire, prenez un grand morceau de papier de verre et passez-le sur toute la longueur de la rampe. Ce procédé vous permet d’avoir une finition uniforme. Une fois le ponçage terminé, vous pouvez appliquer une solution d’eau savonneuse afin d’éliminer toutes les imperfections ainsi que la limaille du métal. Enfin, prenez un chiffon propre et essuyez la rampe pour la faire sécher.

Comment restaurer l’escalier en fer forgé ?

En général, la restauration complète d’un escalier en fer forgé commence par le décapage de la peinture. Pour cela, la meilleure façon de le faire est de le frotter avec une brosse métallique. À la différence d’une simple rouille, le décapage de la peinture nécessite plus de temps, alors préparez-vous à un grand travail.

Une fois cette tâche accomplie, nettoyez le tout et laissez sécher. Après cela, il sera prêt à recevoir un nouveau coup de peinture. À noter que la peinture du fer forgé est une tâche délicate, du fait que sa surface soit unique. De plus, la peinture a tendance à déborder quand elle est appliquée sur le fer forgé. Ce que nous conseillons, c’est de confier la peinture à un professionnel comme Verdier Métallerie. Il en est de même si votre fer forgé nécessite un entretien particulier.

En résumé, l’escalier en fer forgé demande peu d’entretien. C’est la raison pour laquelle, ce matériau est bien apprécié dans le domaine de la décoration. Toutefois, il peut perdre son apparence originale avec le temps. Quoi qu’il en soit, si les techniques que nous avons mentionnées ci-dessus ne suffisent pas pour redonner une seconde vie à votre escalier, vous devez faire appel à des experts.

, ,

Sculpture sur bois

Comment débuter dans la sculpture bois ?

2022-06-30 Commentaires fermés sur Comment débuter dans la sculpture bois ? By Yves Saint-Hilaire

La sculpture sur bois est à la fois un savoir-faire et un loisir qui demande patience, créativité et force. Pourtant, c’est une technique facile à réaliser si vous prenez en compte certaines bases dont les différents styles de sculpture :

  • la sculpture en relief : elle consiste à sculpter des figures ou des dessins dans le bois.
  • la sculpture en rond : c’est un style très proche de la sculpture en terre rouge (argile). Les surfaces sont lisses, mais les angles sont arrondis.
  • la sculpture de copeaux : celle-ci est la plus compliquée. Elle consiste à ébrécher un morceau de bois.

Dans ce guide, nous présentons en détails les étapes importantes avant de débuter dans la sculpture sur bois. Suivez nos conseils en laissant libre cours à votre imagination !

Informez-vous sur le type de bois à travailler

Pour imprégner le monde de la sculpture sur bois, il faudra connaître les types de bois dont vous aurez à travailler. Ce sont notamment le tilleul, le noyer cendré, le pin blanc, l’acajou, le cherry, l’érable à sucre et le chêne blanc. Pour débuter, il est préférable d’opter pour des bois tendres tels le pin.

Par ailleurs, tenez compte des bons outils pour parfaire vos résultats. Les voici :

  • le couteau à sculpter : l’outil fondamental de la sculpture sur bois.
  • la hache : de préférence une petite hache conçue spécialement pour les bois à sculpter.
  • les gouges : pour creuser les surfaces en fonction de vos préférences.
  • les burins : ou « les déchiqueteurs» pour le déchiquetage de bois à cause de leur lame tranchante.

Prenez vos précautions

C’est une question de sécurité. En effet, il est primordial pour un bon sculpteur de se protéger avant de commencer les travaux. Pour ce faire, portez des gants de protection, plus précisément, des gants anti-coupures. Ce modèle est plus résistant étant donné qu’il est fait en cotte de mailles et peut donc vous offrir une meilleure protection. Bien qu’il soit généralement utilisé dans les applications alimentaires, ce type de gant est également conçu pour les grands travaux tels la sculpture.

Pour protéger vos yeux des copeaux de bois, il est conseillé de porter des lunettes de protection en polycarbonate. C’est une matière plastique transparente et résistante grâce à ses propriétés mécaniques.

Pour terminer, portez un masque à poussière, pour vous protéger de tout risque d’inhalation.

Faites des esquisses

Pour obtenir une forme parfaite et sur mesure de votre sculpture, faites d’abord une esquisse. Pour cela, vous aurez besoin d’un crayon et d’une règle. Tracez légèrement les lignes (ou les formes) à découper. Le but est d’éviter toutes les erreurs irréparables lors du découpage.

Apprenez à utiliser les outils

Prenons l’outil fondamental comme exemple : les ciseaux à bois. Sachez d’abord que cet outil s’utilise avec les deux mains, une pour guider et l’autre pour manier. Mettez de préférence le gant dans la main qui guide. Pour ce faire, prenez dans une main le manche du ciseau, et dans l’autre, le maillet. Pour commencer, inclinez le ciseau à 45° en fonction de la profondeur de la coupe voulue. Une fois le ciseau en position, frappez un grand coup de maillet sur le manche. À noter qu’il faut employer une certaine force pour cela. Enfin, continuez à taper en suivant le sens des nervures du bois afin d’avoir une taille précise et fine.

P.S : veillez à ce que les lames du ciseaux soient toujours bien aiguisées. Gardez en permanence une pierre à aiguiser.

Prenez votre temps

Il est important que vous ayez de la patience car cette technique en demande beaucoup. Il est normal et compréhensible d’être tenté d’accélérer les travaux. Cependant, il est inutile de brusquer les choses. Sachez que faire de la sculpture, c’est comme un loisir dont le résultat sera votre plus grande fierté. Ainsi, appréciez chaque étape.

, , ,

vitre de cheminée

Guide d’installation d’une vitre de cheminée

2022-06-29 Commentaires fermés sur Guide d’installation d’une vitre de cheminée By Yves Saint-Hilaire

Installer une vitre de cheminée est une opération relativement simple à réaliser lorsqu’on est bien équipé et a l’âme d’un bricoleur. Vous trouverez sur ce guide comment installer une vitre d’une cheminée en 4 étapes.

Acheter une vitre d’insert de cheminée

La première étape est évidemment de trouver une vitre d’insert adaptée à votre cheminée. La vitre de cheminée est une plaque de verre, dont l’épaisseur est en général de 4 mm. Connu sous le nom de vitrocéramique, ce type de vitrage a la particularité d’être résistant aux très hautes températures (jusqu’à 800° C). Pour votre cheminée, il est possible de choisir une vitre d’insert auto-nettoyante, avec un revêtement chimique pour limiter l’adhésion de la suie à la paroi, même si le bois utilisé influe sur le résultat. En vous adressant à un vitrier habile, vous pouvez commander une vitre d’insert sur mesure convenant à la forme de votre cheminée : ovale, ronde, cintrée, en demi-cercle, rond coupé, simple ou double vitrage, trapèze isocèle, triangle, triangle rectangle, trapèze rectangle. Un passage à La Miroiterie Bretonne à Plabennec vous permettra d’avoir une idée claire du type de vitre à choisir. L’entreprise propose des vitres de cheminée aux bonnes dimensions et aux meilleurs prix. Afin de commander la bonne longueur, pensez à bien mesurer la longueur du joint d’étanchéité.

Bien choisir le type de joint

Les joints qui sont sur la porte et la vitre de votre insert tiennent un rôle crucial pour le bon fonctionnement de votre chauffage. Il est donc important de bien les choisir.

– le joint de la porte : généralement situé dans une gorge, ce joint permet de renforcer l’étanchéité entre la porte et le corps de cheminée. Il vous faudra un joint rond tressé dont le diamètre est égal à la largeur de la gorge. Appliquez la colle à petite dose en fond de gorge et non sur la vitre. Attendez 2 à 3 heures avant de mettre en chauffe de l’appareil. Sachez que même si vous ne devez pas changer la vitre de votre cheminée, il est conseillé de remplacer les joints d’étanchéité chaque année.

– le joint de la vitre : il se situe derrière le pourtour de la vitre de cheminée, entre le verre et la porte.

S’il y a un champ plat derrière la vitre d’insert, l’idéal est de coller un joint plat autocollant sur cette partie ou directement sur le verre. Dans la plupart des cas, il s’agira d’un joint de 10 x 2 mm, c’est-à-dire 10 mm de large et 2 mm d’épaisseur. C’est le standard utilisé par de nombreux fabricants.

Les outils nécessaires pour l’installation d’une vitre de cheminée

Pour poser la vitre de votre cheminée dans de bonnes conditions, il vous faudra :

– Une clé pour visser les boulons ;

– Un tournevis plat ;

– Le joint (ou bourrelet) ;

– Un tube de colle pour joint de foyer ou insert ;

– Une brosse ;

– La vitre ;

– Une paire de gants : s’il s’agit de remplacer une vitre d’insert cassée ou même fêlée afin de ne pas vous blesser inutilement ;

– En option : un spray dégrippant pour les boulons récalcitrants, une crème polish et un pinceau si vous souhaitez profiter de l’occasion pour rénover les parties abîmées de la fonte.

Les étapes à suivre pour la pose d’une vitre de cheminée

1- Humidifiez la gorge (la rigole où le joint d’étanchéité va prendre place) et appliquez une cordon de colle pour joint d’insert. Dans le cadre d’un remplacement de vitre, cette opération est précédée du retrait des éléments abîmés de la cheminée ;

2- Disposez le joint d’étanchéité spécial vitre d’insert et coupez l’excédent avec des ciseaux ;

3- Posez la vitre sans précipitation (vissez les boulons progressivement sans trop forcer pour ne pas fendre la vitre) ;

4- Posez la porte de la cheminée et profitez d’un bon feu !

, , ,

Tuto : comment faire des chaises avec des palettes ?

Tuto : comment faire des chaises avec des palettes ?

2022-06-22 Commentaires fermés sur Tuto : comment faire des chaises avec des palettes ? By Yves Saint-Hilaire

Pour meubler votre terrasse ou votre jardin à petit prix et avec style, la solution est de transformer les palettes en bois en chaises. En effet, les chaises en palettes vont apporter un côté chaleureux, esthétique et original à votre espace. Vous pouvez les fabriquer vous-même en suivant ces étapes. Découvrez-les.

Trouvez les bonnes palettes

Avant de fabriquer ce genre de chaises, il vous faudra d’abord trouver les bonnes palettes. En amont, vous devez vérifier leur état. Les palettes ne doivent présenter aucun défaut pour garantir la fabrication de chaises esthétiques et solides.

Assurez-vous également que les palettes soient de la bonne taille. De cette façon, il vous sera plus facile de réaliser l’assemblage.

Dans tous les cas, vous pouvez demander des conseils auprès du vendeur pour dénicher la palette qu’il vous faut.

Poncez et nettoyez les palettes

Une fois que vous avez les palettes entre vos mains, il vous faudra les poncer. Pour ce faire, utilisez un papier de verre pour supprimer les aspérités. Faites passer ensuite une ponceuse pour avoir un aspect plus lisse.
Après le ponçage, il est recommandé de nettoyer les palettes. Utilisez une brosse pour enlever les poussières. Lavez-les ensuite avec de l’eau savonneuse. Puis, faites sécher avant de les utiliser.

Démantelez et sciez les palettes

Pour la fabrication des chaises en palettes, vous devez d’abord démanteler les palettes. Pour cela, vous devez découper 2 lattes de 90 cm, 2 lattes de 40 cm, 6 lattes de 35 cm, 2 lattes de 37 cm ainsi que 2 tasseaux épais de 40 cm. La découpe peut se faire avec une scie manuelle.

Assemblez les chaises en palettes

Vous n’avez pas besoin d’un menuisier pour fabriquer les chaises en palettes. Pour l’assemblage, il vous suffit de fixer une planche de 40 cm en angle droit au bout d’un tasseau. Après, vous pouvez procéder à la fixation d’une latte de 90 cm sur l’autre bout du tasseau. Assurez-vous que la jointure se fasse à 40 cm pour que les deux pieds de la chaise aient la même longueur. Cela permet également d’avoir une assise bien droite.

Pour réaliser le second côté de la chaise en palettes, répétez l’opération une deuxième fois.

D’un autre côté, vous pouvez utiliser les lattes de 35 cm pour relier les 2 côtés de la chaise. Veillez à bien visser ces lattes sur les tasseaux.

Consolidez la structure des chaises en palettes

Pour consolider la structure des chaises en palettes, vous devez visser d’autres lattes sous l’assise à l’extrémité des tasseaux. De ce fait, les chaises ne pourront pas s’affaisser lorsque vous vous asseyez dessus. Les risques de vous blesser seront également moindres.

Fabriquez le dossier

L’étape suivante consiste à fabriquer le dossier. Dans ce cas, vous devez visser les lattes de 37 cm au-dessus du dossier de la chaise en palettes.

Ajoutez plus d’esthétique à l’assise des chaises en palettes

Pour avoir une belle finition, vous pouvez fixer une latte sur le côté de la chaise, entre les deux pieds. Commencez par mesurer la distance qui sépare l’intérieur des deux pieds sur le côté de la chaise. Découpez ensuite une latte suivant ces dimensions puis vissez-la à l’emplacement prévu.

Peignez les chaises en palettes

Si vous le voulez, vous pouvez peindre les chaises en palettes pour avoir des meubles originaux et à vos goûts. Vous pouvez choisir la teinte qui s’accorde le mieux avec l’ensemble de votre décoration extérieure. Vous pouvez aussi choisir des couleurs neutres pour jouer sur l’élégance et la discrétion.

, ,

Fiche métier d'un urbaniste

Fiche métier d’un urbaniste

2022-06-17 Commentaires fermés sur Fiche métier d’un urbaniste By Yves Saint-Hilaire

Le métier d’urbaniste occupe une place importante dans l’aménagement de nouveaux quartiers et de nouvelles villes. Ce professionnel est en charge de la réalisation du plan local d’urbanisme et de l’élaboration du programme d’aménagement de lotissements. Il étudie également les voies de circulation ainsi que la revalorisation d’un quartier. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le métier d’urbanisme.

L’urbaniste

Ce professionnel se charge de la coordination d’un projet d’urbanisme. En plus d’avoir une vision globale sur le projet, l’urbaniste doit garder en tête que la création ou la revalorisation de la ville dépend de plusieurs intervenants. De ce fait, il doit veiller à ce que les experts travaillent en parfaite collaboration.

Le travail de l’urbaniste repose en partie sur la réalisation de dessins. Le spécialiste intervient avant l’architecte et l’ingénieur, quelle que soit la nature du projet (réhabilitation, développement ou protection d’un lieu). Il a aussi pour mission de récupérer et d’interpréter les données d’un quelconque espace. Les données peuvent être d’ordre économique, démographique, foncier, sociologique, physique ou spatial.

L’urbaniste participe également aux discussions des différentes règles d’aménagement et à la prise de décision. Il est présent aussi bien dans le secteur public que dans le domaine privé. Il travaille le plus souvent pour le ministère de la transition écologique, des transports et du logement. Il propose aussi ses services auprès des collectivités locales. Conseiller, proposer des solutions et organiser des projets sur le plan social figurent parmi ses prestations. Par ailleurs, l’urbaniste tient un rôle important dans la médiation entre les décideurs et les défenseurs des droits des usagers.

L’urbaniste contribue aux travaux de recherche auprès des universités. Il est capable d’enseigner dans les écoles d’architecture.

Les études et les formations pour devenir urbaniste

Généralement, les urbanistes sont des sortants des écoles d’architecture avec une spécialisation en urbanisme. Ils doivent aussi avoir suivi des formations universitaires niveau master ou doctorat. L’intégration aux écoles d’ingénieurs peut également être un plus.

Voici quelques exemples de formations qui pourront vous aider à devenir un urbaniste.

Le poste d’assistant requiert un niveau Bac +3. L’assistant doit détenir une licence professionnelle dans les métiers de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Il peut également avoir suivi des études en développement territorial et en maîtrise de projets ou en urbanisme de l’environnement géomatique et en aménagement des territoires urbains. L’étude en gestion et en aménagement durable des espaces et des ressources ainsi que l’étude en géographie et en aménagement constituent aussi des atouts.

Avec un niveau bac +5, l’urbaniste peut prendre officiellement sa fonction. Ce niveau représente un master pro en urbanisme et en aménagement. L’urbaniste doit choisir sa spécialisation : aménagement et valorisation des patrimoines, construction et aménagement durable, conception de projets, développement des territoires et autres. Il peut également exercer avec un diplôme d’école d’ingénieur avec spécialisation en urbanisme, un master en stratégies territoriales et urbaines (Sciences Po) ou un master en droit de l’environnement et de l’urbanisme.

Le salaire net moyen d’un urbaniste est estimé entre 2 500 et 3 000 euros par mois. Les revenus varient selon l’expérience et la sphère dans laquelle l’urbaniste évolue.

Où postuler après les études en urbanisme ?

Les cabinets d’architecture ainsi que les collectivités locales figurent parmi les principaux recruteurs d’urbaniste. Vous pouvez postuler auprès de ces branches ou vous lancer à titre indépendant. Veillez à avoir un réseau vaste pour trouver des clients facilement.

Rendez-vous aussi auprès de pôle emploi pour connaître les postes vacants et déposer votre candidature. Par ailleurs, vous êtes invité à aller sur internet pour découvrir les offres d’emploi.

, , , ,

Engin pour sol industriel

La rénovation d’un sol industriel de A à Z

2022-06-15 Commentaires fermés sur La rénovation d’un sol industriel de A à Z By Yves Saint-Hilaire

Les sols industriels présentent une résistance accrue aux lourdes charges, aux passages répétés, et à l’abrasion. Par contre, quand ils commencent à s’affaisser ou à s’abîmer, ils se détériorent rapidement. En ce sens, il faut procéder immédiatement à leur remise en état en cas d’apparition de trou, de fissures et d’autres marques de dégradation. Cet article vous explique tout ce que vous devez savoir sur la rénovation d’un sol industriel.

Les exigences de la rénovation d’un sol industriel

Le traitement de sols industriels est délicat, car la solidité et la durabilité du revêtement dépendent entièrement de la qualité des travaux réalisés. Si ce type de sol présente des défauts sur sa surface, il est envisageable de le réparer partiellement ou de le rénover complètement. Dans le cas d’une rénovation, les conditions à respecter sont plus strictes, afin de rendre le sol plus résistant.

Premièrement, il est important de vérifier le niveau d’humidité du sol, car il peut être à l’origine de la dégradation du revêtement. En cas d’humidité dans votre sol industriel, il convient de la traiter avant de procéder aux travaux de rénovation. Il est également nécessaire d’assurer la régularité superficielle du nouveau revêtement lors de sa mise en place, pour la stabilité des charges qu’il va supporter. Le scellage des joints doit également être impeccable.

Il faut aussi obtenir une surface moyennement lisse, mais qui ne confère pas de caractère glissant au sol. Et le plus important est de garantir la dureté du revêtement en béton, car le sol industriel est censé supporter les poids de véhicules et pratiquement toutes les charges. Pour rénover le sol de votre bâtiment industriel en toute confiance, faites appel à un professionnel du traitement des sols industriels, comme l’entreprise Fauchon à Bazainville.

Les étapes de la rénovation d’un sol industriel

Avant de procéder aux travaux de rénovation d’un sol industriel, il faut réaliser un test d’hygrométrie et un test de sclérométrie. Le premier consiste à déterminer le niveau d’humidité du sol et le second sert à déterminer sa dureté et sa résistance. Les résultats de ces tests permettent de choisir la méthode de rénovation la plus appropriée pour garantir la résistance et la durabilité du revêtement.

Ensuite, il faut enlever les parties détériorées du sol à la fraise. Après le fraisage, on passe à la préparation des surfaces en fonction des résultats des tests précédemment effectués. Cette étape est très importante pour l’adaptation du nouveau revêtement au sol existant. Elle consiste essentiellement à égaliser la surface. Parfois, il est nécessaire de poser une chape liquide adaptée pour corriger les différences de niveau. Une fois que le support est prêt, on reconstruit son revêtement avec du béton lissé, de la résine époxy ou encore de la résine polyuréthane.

Pour finir, il est préférable de mettre en place une couche de protection en béton sur toute la structure. Ce revêtement de protection permet de limiter les risques de dégradation du sol industriel due à son contact avec le gaz carbonique de l’air. Il est également essentiel pour protéger la surface du sel de déglaçage pendant la saison hivernale.

Les différentes techniques de préparation du sol

Il existe plusieurs techniques pour préparer et recouvrir le sol industriel à rénover. La plus utilisée est le ponçage, mais il est également envisageable d’opter pour le rabotage ou le grenaillage. Le ponçage consiste à lisser et à égaliser le support avant de mettre en place le nouveau revêtement. Ce procédé permet d’économiser davantage le matériau de revêtement.

Pour le rabotage, il faut enlever la matière existante sur la surface au moyen d’une raboteuse spécialement conçue pour cet effet. Le support qui recevra le nouveau revêtement sera alors égalisé, mais la raboteuse laisse toutefois des traces sur le sol lors de son passage. Quant au grenaillage, c’est une technique traditionnelle utilisant des billes en acier projetées sur une surface en béton ou en résine, en vue de l’aplanir et de l’égaliser.

, , ,

sculpture sur pierre

Nos conseils pour sculpter une pierre

2022-06-10 Commentaires fermés sur Nos conseils pour sculpter une pierre By Yves Saint-Hilaire

D’après une définition fournie par Wikipédia : « La sculpture sur pierre est une activité ancienne consistant à façonner des morceaux de pierres ou de roches brutes par l’élimination contrôlée du matériau, c’est l’acte de mise en forme artistique de la pierre. » Il rajoute ensuite que « c’est une technique particulière de sculpture en ce qu’elle désigne un mode de fabrication d’une œuvre différente du modelage en argile ou en fonte. ». Comme toute œuvre artistique, la sculpture sur pierre ne s’improvise pas. Elle requiert la connaissance de techniques particulières et une mise en œuvre bien étudiée. Voici donc quelques conseils pour vous aider à faire de la sculpture sur pierre si vous êtes encore débutant en la matière.

, , , , Read More

construction piscine

Construction de piscine : pourquoi le professionnel doit contracter une garantie décennale ?

2022-06-09 Commentaires fermés sur Construction de piscine : pourquoi le professionnel doit contracter une garantie décennale ? By Yves Saint-Hilaire

Les travaux de construction de piscine doivent être impérativement réalisés par des professionnels pour assurer la qualité de l’ouvrage. Cela permet aussi aux propriétaires de rester serein pendant plusieurs années si le pisciniste a contracté une garantie décennale.

Construction de piscine : qu’est-ce que la garantie décennale ?

En tant que professionnels opérant dans la construction et dans la rénovation, les piscinistes doivent souscrire une garantie décennale. Il s’agit, en effet, d’une assurance de responsabilité professionnelle qui implique leur engagement durant 10 ans après les travaux de construction de piscine. Étant donné que la souscription de cette assurance est obligatoire, les clients ont le droit de vérifier que les piscinistes l’ont contracté.

Bon à savoir : si le propriétaire vend son bien immobilier pendant cette période, les successeurs bénéficient encore de cette garantie décennale.

Construction de piscine : que couvre la garantie décennale ?

Les propriétaires d’une piscine sont indemnisés si leur piscine représente des vices à condition que cela compromette sa solidité. Les dégâts couverts sont ceux qui peuvent endommager :

– le carrelage de la piscine ;

– la planéité des lames en bois du plancher de la piscine ;

– le volet roulant de la piscine ;

– le système de filtration de la piscine, etc.

Construction de piscine : quels sont les avantages de la garantie décennale pour le professionnel ?

En tant que constructeur de piscine, contracter une garantie décennale, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour vous faire solliciter. Vous êtes ainsi couvert si la piscine que vous avez construite représente des défauts après votre intervention. Autrement dit, le coût de la réparation et l’indemnisation de vos clients sont prises en charge par l’assurance.

Par ailleurs, il est important de contracter une garantie décennale, car une piscine rencontre souvent des problèmes d’étanchéité. En effet, le coût de la réparation de type d’infrastructure est très lourd. Cela a conduit plusieurs entreprises en faillite avant que la souscription d’une garantie décennale n’est devenu obligatoire. Le coût de la souscription d’une garantie décennale pour la construction de piscine varie en fonction de votre chiffre d’affaires. Prévoyez ainsi les tarifs suivants :

– CA entre 200 000 et 250 000 € : 4 500 à 7 500 € par an ;

– CA entre 400 000 et 500 000 € : 5 000 à 11 000 € par an ;

– CA autour de 1 500 000 € : environ 16 000 € par an.

Construction de piscine : quels sont les avantages de la garantie décennale pour les clients ?

Quant aux clients, ils n’auront plus à prévoir de budget de plus pour réparer leur piscine en faisant appel à un pisciniste couvert par une garantie décennale. Si un désordre survient, ils doivent contacter le constructeur en lui envoyant un courrier recommandé avec accusé de réception. La description des problèmes ainsi que la période restant avant l’expiration de la garantie doivent y figurer clairement. Ainsi, un accord amiable avec le constructeur de piscine est établi, qui à son tour va contacter son assureur. Dans le cas où le pisciniste refuse d’assumer sa responsabilité, le client peut saisir le juge de proximité ou le tribunal d’instance. Pour éviter ce genre de problème, il est recommandé, par exemple, de faire appel à une entreprise de terrassement de renom.

Construction de piscine : où souscrire la garantie décennale ?

Sachez que la construction de piscine n’est pas systématiquement couverte par la garantie décennale bâtiment. De plus, les assureurs ne sont pas obligés de vous couvrir à cause de certains critères de sélection. Pour trouver l’offre qui vous convient, sollicitez les services d’un courtier en ligne qui va vous aider à négocier en amont à votre place. Ainsi, vous ne risquez pas de perdre votre temps à faire le tour des assureurs qui ne répondent pas à vos besoins.

, , ,