Category Archive Fabrication

Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison

2021-04-28 Commentaires fermés sur Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison By Yves Saint-Hilaire

Le fer forgé fait son grand retour dans la décoration intérieure et dans la menuiserie. Matériau élégant et robuste, il s’adapte à toutes les utilisations, que ce soit pour la conception de mobilier ou la création d’objets de décoration. L’adopter doit, cependant, tenir compte de certains points dont le type d’ouvrage à réaliser et du professionnel en charge de sa réalisation. De même, les conditions d’utilisation doivent être bien définies afin d’adapter le type d’entretien adéquat.

Les raisons d’opter pour le fer

Le fer offre de nombreux avantages esthétiques et pratiques pour l’intérieur de la maison.

Un excellent matériau pour la menuiserie

Le fer est un matériau résistant. C’est pourquoi, les décorateurs le privilégient pour la confection de mobilier intérieur et extérieur. De même, ils jouissent d’une certaine liberté de conception, ce qui permet de créer des meubles parfaitement adaptés à chacune de vos pièces. Ainsi, vous aurez l’embarras du choix que ce soit pour équiper la chambre à coucher, la salle à manger, la cuisine ou le salon.

Vous pouvez également bénéficier de menuiserie extérieure de grande qualité. En effet, les portails en fer forgé sont très tendances. De même, il s’adapte à une multitude d’utilisations et résiste aux différentes conditions météorologiques, moyennant des travaux d’entretien réguliers, plus ou moins importants.

Par ailleurs, pour une utilisation automatisée, il faut bien choisir le moteur à utiliser afin de compenser le poids important du matériau. Cette lourdeur réduit considérablement les possibilités de conception. En effet, il est dans ce cas plus pratique d’opter pour les portails coulissants que battantes, ce qui peut poser problème selon l’espace disponible.

Un matériau idéal pour la décoration intérieure

La décoration intérieure est certainement l’un des domaines privilégiés de l’utilisation de la ferronnerie. En effet, ce matériau se décline en de nombreux objets de décoration. De nombreux éléments peuvent ainsi rehausser la qualité esthétique de votre intérieur. Les supports de verrières, les poignées, les rampes d’escalier, ce qui allie à la fois esthétique et praticité à votre menuiserie.

Les points à considérer avant d’opter pour ce type de décoration

Le fer forgé est, certes, un matériau de haute qualité pour votre décoration intérieure et pour la menuiserie, mais il n’est pas dépourvu d’inconvénients. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises lorsque vous optez pour ce matériau, il est indispensable de tenir compte de ces inconvénients.

Un prix d’achat élevé comparé aux autres matériaux

Choisir le fer pour sa décoration intérieure n’est malheureusement pas donné à tout le monde. Et pour cause, les différentes réalisations à partir de ce matériau sont extrêmement coûteuses. Créer un meuble en fer forgé nécessite une certaine adresse afin d’obtenir les formes désirées. Or, les opérations nécessitent souvent l’utilisation d’outils spécifiques, en particulier dans la forge à froid ; et un temps considérable pour la forge à chaud. Toutes ces conditions ont un impact sur le prix du produit fini. L’achat en magasin représente une alternative, mais la différence de prix reste mince, outre l’impossibilité d’opter pour le sur-mesure.

Un besoin d’entretien qui peut devenir important

Le fer forgé est sensible à la rouille. Cependant, les progrès apportés dans le traitement de ce matériau ont grandement facilité l’entretien, du moins, en ce qui concerne la menuiserie intérieure.

Pour les portails, les portes ou les mobiliers de jardin, les travaux d’entretien sont plus importants. Une application d’une cire spéciale sur les meubles extérieurs est indispensable tous les 3 mois pour pallier les effets néfastes de l’écart de température. L’application de peinture antirouille est également indispensable pour protéger vos menuiseries.

Toutefois, ces inconvénients n’enlèvent en rien à la qualité de ce matériau et de ses différentes applications. Le fer forgé reste l’un des meilleurs matériaux pour la décoration et les menuiseries.

Pour bénéficier de produits de qualité, il est indispensable de faire appel à un professionnel. L’entreprise LEBAILLY est spécialisée dans la confection de menuiserie intérieure et dans les ouvrages métalliques.

, ,

Rénovation de maison : quels sont les travaux à confier à des professionnels ?

2021-04-26 Commentaires fermés sur Rénovation de maison : quels sont les travaux à confier à des professionnels ? By Kenzo Boyer

Même si l’on a toujours été un grand bricoleur, il y a certains travaux qui nécessitent l’expertise des professionnels. On peut envisager de s’en occuper soi-même à cause du coût trop important à investir. Toutefois, cela reste une mauvaise idée à bien des égards. En cas de fausse manipulation, vous pourriez être amené à dépenser plus qu’il ne fallait au départ. Pour la rénovation de votre maison, voici quelques travaux à absolument confier à des professionnels du domaine.

Les travaux de maçonnerie

La maçonnerie est un domaine très sensible, car lorsque cette base est ratée, toute construction perd sa stabilité. Contrairement à ce que beaucoup pensent, un mur n’est pas fait que de briques posées les unes sur les autres. Il est aussi composé de mortier, de ferraille… Si vous vous contentez de monter un mur par vous-même pour économiser de l’argent, de graves conséquences pourraient s’en suivre. Un mur qui tombe sur la clôture du voisin, un mur qui s’écroule alors que les enfants jouent à côté et pire un mur qui s’écroule sur un membre de votre famille, autant de scénario sont à envisager. L’idéal est donc de s’en remettre à un professionnel pour avoir le cœur net.

Les travaux d’installation de portes, fenêtres et portails

Les portes et les fenêtres sont des éléments importants qui entrent dans l’isolation d’une maison. Lorsqu’elles sont mal placées, on observe une déperdition importante de l’énergie et donc l’augmentation de la facture d’électricité. Pour éviter ces situations, l’installation par un professionnel est préconisée. C’est rapide et vous ne prenez pas le risque de voir votre belle baie vitrée prendre un coup hasardeux du marteau par exemple. Pour ce qui est du portail, il s’agit de la porte d’entrée de votre maison. S’il présente un quel que défaut, votre sécurité et celle de votre famille est menacée. Préférez donc un pro pour l’installer avec tout le soin nécessaire.

Les travaux touchant à l’électricité

Les travaux touchant à l’électricité sont strictement encadrés par des lois et des normes. Vous ne pouvez donc pas simplement faire une installation fantaisiste pour faute de moyen. Le mieux, c’est d’attendre d’avoir les moyens pour faire des travaux corrects. En effet, un incident peut vite arriver et vous coûter votre maison. Si après enquête, votre assureur découvre que vos installations n’étaient pas aux normes, il peut valablement ne pas vous dédommager. Ce serait comme si vous aviez initié l’incident vous-même.

Les travaux touchant à la plomberie

Les travaux de plomberie peuvent être accomplis par vos propres soins s’il s’agit d’un simplement changement de robinet par exemple. Par contre, dès lors qu’il est question de tuyauterie, de fuite d’eau à l’étage ou d’installation d’évier, vous n’êtes plus en mesure de faire quoi que ce soit. Contactez un plombier pro qui pourra venir avec l’équipement nécessaire et peut-être quelques bras en plus. Ici, les risques d’inondation sont très importants. Un boulon mal fixé qui saute la nuit pourrait créer une véritable pagaille chez vous. Ce n’est bien évidemment pas le but visé par ces travaux.

Les travaux de démolition de murs

Avec un bon marteau, un mur pourrait être démoli en quelques heures, c’est ce que la plupart des propriétaires se disent. Raison pour laquelle il n’y a pas besoin d’un pro. Ce qu’ils oublient, c’est que le mur fait partie d’un ensemble. S’il est démoli sans les précautions nécessaires, il peut créer un effondrement de toute la maison. Les murs porteurs par exemple, ne sont pas faciles à détecter pour les pro, cela le sera encore moins pour de simples bricoleurs. Évitez donc de perdre toute votre maison pour des choses qui auraient pu être mieux pensées.

 

Quel brise-vue choisir pour sa véranda ?

2021-04-26 Commentaires fermés sur Quel brise-vue choisir pour sa véranda ? By Kenzo Boyer

Dans votre maison, plus précisément sous la véranda, il vous arrive souvent de vouloir une certaine intimité. Cela est bien normal et vous pouvez l’obtenir en installant une brise-vue. Or, il en existe plusieurs et il faudra choisir celui qui est plus approprié. Vous vous êtes peut-être une fois demandé « Quelle brise-vue choisir pour votre véranda ? ». Si vous êtes toujours préoccupé par cette interrogation, vous allez découvrir la réponse à travers la lecture de cet article.

Les haies artificielles

Les haies artificielles constituent des moyens pour cacher la vue sur votre véranda. Ces dernières sont conçues en divers matériaux et il vous faut une bonne disposition. Une fois que la disposition est réussie, le résultat sera excellent. Il est important de noter qu’il y a plusieurs modèles qui peuvent résister au feu et aux rayons UV.

De même, l’entretien permanent n’est pas une obligation et cela est à votre avantage. Vous devez simplement opter pour le feuillage qui vous convient. Le degré d’occultation des haies artificielles peut être de 95 %.

Le brise-vue naturel

Comme son nom l’indique, il est naturel. Ce type de brise-vue est conçu avec du bois naturel. Cet aspect naturel lui permet de conférer une allure esthétique à votre véranda. De même, il peut aisément s’adapter à votre environnement. À la différence du précédent, celui-ci a besoin d’un entretien régulier. Il faudrait donc en prendre grand soin afin qu’il dure longtemps. Vous pouvez aussi trouver plusieurs modèles sous le marché. Il faut noter que leur degré d’occultation est de 85 à 95 % (selon le modèle choisi).

Le brise-vue synthétique

En fait, le brise-vue synthétique est apprécié pour sa beauté. Les mailles tissées lui donnent une merveilleuse allure. Avec le brise-vue synthétique, vous avez également un énorme avantage. Il résiste et s’adapte à toutes les saisons de l’année. La robustesse de ce brise-vue est à considérer, de même que sa praticité. Son adjectif « synthétique » n’est pas banal, car il a un design qui valorise l’environnement dans lequel il est mis. La variation du degré d’occultation est entre 75 et 95 %.

Les canisses

Comparativement aux autres brise-vues, il est bien vrai que les canisses ne sont pas encore très connues. Néanmoins, elles sont favorables à une bonne intimité sur votre véranda. Ainsi, dans votre véranda, vous pouvez être plus ou moins libre dans vos actions. Personne à l’extérieur ne pourra voir ce que vous êtes en train d’y faire. Les canisses sont généralement faites avec du PVC. La bonne nouvelle est que le degré minimal d’occultation d’une canisse est de 85 %. Ceci est donc à votre avantage au cas où vous décidez d’en acquérir.

Faire le choix du brise-vue de façon judicieuse

Vous connaissez déjà les différents brise-vues pour lesquelles vous pouvez opter. Ce qui reste à faire est de pouvoir effectuer un choix approprié. D’abord, vous devez savoir qu’il n’y a pas un brise-vue que l’on qualifierait de meilleur dans tous les contextes. Tout dépend du cadre et de vos attentes.

À cet effet, vous devez prendre un brise-vue qui est compatible ou adéquat à la véranda et à la maison. Ensuite, pensez aux dimensions en fonction de la longueur de brise-vue que vous recherchez. Les brise-vues sont livrés avec les accessoires adaptés et vous ferez l’installation avec facilité. Vous devez savoir que l’objectif de cet accessoire est de vous mettre à l’abri des regards. Cependant, à l’instar de la « dimension d’usage », ne banalisez pas la « dimension esthétique ». Si les deux dimensions sont prises en compte, vous serez satisfait du choix opéré.

Les brise-vues sont divers et multiples. Il suffit de savoir celui qu’il vous faut. Vous ferez ainsi un choix exceptionnel pour votre véranda.

En quoi consiste le métier de chaudronnier ?

2021-04-24 Commentaires fermés sur En quoi consiste le métier de chaudronnier ? By Yves Saint-Hilaire

Peu de gens connaissent ce qu’est un chaudronnier. Pourtant, c’est un métier indispensable dans le secteur industriel. Spécialiste des travaux des métaux, le chaudronnier est doté d’un savoir-faire et des compétences techniques irréprochables en la matière. Envie d’en savoir plus sur ce métier ? Parcourez tout de suite cet article.

Quelles missions assure un chaudronnier ?

Le spécialiste en chaudronnerie réalise des travaux industriels tels que la fabrication de petite et de grosse chaudronnerie. Acier, aluminium, inox, laiton, étain… des métaux très familiers au chaudronnier. Il déforme les métaux ferreux et alliages afin d’obtenir divers produits métalliques comme les chaudières domestiques, les appareils électroménagers, les cuves d’usine chimique, les citernes agricoles, les chaudières pour centrale nucléaire, etc.

Il effectue son travail dans un atelier ou sur chantier. Pour créer des pièces métalliques, le chaudronnier élabore des dessins, des plans, des schémas ou des pièces modèles. Il procède ensuite au découpage des feuilles de métal à l’aide d’un chalumeau ou d’une cisaille. Pour finir le travail, il assemble ces feuilles de métal afin d’obtenir l’objet souhaité. Sachez également que le chaudronnier peut intervenir pour effectuer la maintenance et le renforcement des pièces déjà usées.

Un chaudronnier peut intégrer différents domaines, notamment la métallurgie artisanale, la construction navale, la pétrochimie, les industries technologiques, les industries agro-alimentaires, le transport automobile, le secteur ferroviaire, ou encore l’aéronautique.

Quelles formations pour devenir chaudronnier ?

Il faut d’abord souligner que les entreprises recrutent à tous les niveaux. Pour pouvoir pratiquer les travaux de chaudronnerie, il faut suivre des formations professionnelles.

  • Pour le niveau CAP : CAP en réalisation chaudronnerie et soudage.

C’est un certificat qui s’obtient en deux ans après la classe de troisième. Ayant la possession de ce certificat, l’étudiant peut déjà prétendre à un poste dans une entreprise industrielle.

  • Pour le niveau BAC : BAC professionnel technicien en chaudronnerie industrielle.

Il est recommandé de poursuivre ses études pour obtenir ce diplôme. En effet, l’étudiant pourra envisager une évolution de carrière (prétention vers un poste cadre).

  • Pour le niveau BACC+2 : BTS en conception de processus de réalisation de produits.

Ce diplôme est obtenu deux ans après le bac. L’étudiant a encore la possibilité de continuer ses formations en vue d’obtention du diplôme d’ingénieur à l’École Polytechnique de l’Université de Montpellier spécialité mécanique. Celle-ci est en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie.

Quelles sont les qualités et compétences requises pour un chaudronnier ?

Même si le domaine de la chaudronnerie s’évolue de plus en plus vers l’utilisation de la technologie, et des machines à commande numérique, il requiert une certaine habileté manuelle. Ainsi, le chaudronnier doit posséder une bonne dextérité.

Le chaudronnier est amené à concevoir des produits métalliques à tailles variées. Pour ce faire, il doit savoir lire et analyser des plans en 2D et 3D. De plus, il doit également avoir une bonne perception du volume dans l’espace. Dans l’exercice de son métier, le chaudronnier aura à effectuer des calculs et de la géométrie. Ainsi, c’est quelqu’un de très fort en mathématiques.

D’un côté plus technique, la chaudronnerie requiert des solides connaissances en soudage, pliage, cintrage, perçage, et emboutissage. Toutes ces méthodes seront utilisées pour mettre en forme les matériaux.

Généralement, le travail des métaux se fait en position debout. De plus, les pièces réalisées sont souvent lourdes. Ainsi, le chaudronnier doit avoir une bonne condition physique.

Faisant preuve de professionnalisme, le technicien de la chaudronnerie doit veiller au respect des normes de fabrication et de sécurité. Il doit également être autonome et avoir une certaine précision.

Résumé

Voilà ! Nous vous avons presque tout dit sur le métier de chaudronnier. C’est un métier à la fois intéressant et passionnant. Si vous voulez savoir davantage sur celui-ci, vous pouvez vous rendre dans l’atelier d’un chaudronnier professionnel. Il vous apprendra également sur les différentes étapes de réalisation de travaux métallurgiques. N’hésitez pas à faire des recherches sur Google ou sur d’autres moteurs de recherches pour connaître les chaudronniers dans votre localité.

 

, , , , , ,

Maison-a-ossature-en-bois

Maison à ossature en bois : zoom sur les essences de bois couramment utilisées

2021-04-22 Commentaires fermés sur Maison à ossature en bois : zoom sur les essences de bois couramment utilisées By Tristan Majory

Une maison à ossature en bois est à la fois écologique et économique. Elle se caractérise par une structure porteuse entièrement constituée de bois. Les performances sont exceptionnelles, que ce soit au niveau de l’isolation thermique ou acoustique. Toutefois, le choix de l’essence pour concevoir une maison à ossature en bois est important notamment pour la bonne tenue dans le temps. Ci-dessous, découvrez les essences de bois couramment utilisées pour une maison à ossature en bois.

, , Read More

Déformer un métal : les différentes méthodes possibles

2021-04-20 Commentaires fermés sur Déformer un métal : les différentes méthodes possibles By Yves Saint-Hilaire

Le travail du métal tient une place importante dans le secteur industriel. Afin de concevoir des pièces techniques de qualité, les métallurgistes doivent être dotés du savoir-faire et des compétences requises en la matière. Ils pratiquent diverses techniques de déformation métallurgique pour satisfaire des besoins différents. Plusieurs métaux peuvent être façonnés : l’inox, l’acier, l’aluminium, le cuivre, etc. Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes méthodes de déformation de métaux.

Le fluotournage

Il s’agit d’une technique qui consiste à faire glisser le métal entre un mandrin et des molettes. A l’issue du travail de métal, les pièces obtenues ont une épaisseur réduite. L’opération est réalisée à chaud (à une température comprise entre 450 °C et 1 050 °C) ou à froid. Le fluotournage présente de nombreux avantages, pour ne citer que :

  • la rapidité et l’efficacité du procédé de réalisation ;
  • la possibilité de modérer l’effort en exerçant une pression d’intensité moyenne sur les métaux ;
  • la précision sur les dimensions souhaitées ;
  • la possibilité de fabriquer des pièces à très faible épaisseur ;
  • l’économie faite sur la matière travaillée ;
  • l’absence de soudure dans la conception des pièces ;
  • la conservation de la fibre du métal de base dans chaque réalisation.

Le fluotournage est très prisé dans le domaine de l’aérospatiale, car il permet d’obtenir des pièces aux dimensions considérables sans points de soudure.

Il existe deux types de fluotournage : le fluotournage conique et cylindrique.

Le fluotournage conique

Également appelé fluo-projection, le fluotournage conique permet de fabriquer des pièces de forme conique. Lors du travail, le métallurgiste fait fluer le métal entre les molettes et l’outillage depuis un disque. Ainsi, l’épaisseur de la pièce au niveau de la partie conique dépend étroitement de son épaisseur de départ et du sinus de l’angle.

Le fluotournage cylindrique

Dans cette seconde technique, le métallurgiste utilise une ébauche pour concevoir les pièces. Ces dernières possèdent une épaisseur variée sur la partie cylindrique. Grâce au mouvement d’une broche, le mandrin et l’ébauche sont mis en rotation. Situées à un angle de 120° les unes par rapport aux autres, les molettes exercent des forces équilibrées sur les pièces. Par conséquent, celles-ci subissent un fluage axial et un rallongement.

L’emboutissage

Cette méthode permet d’allonger ou de modeler de manière spécifique le métal. L’emboutissage s’effectue grâce à l’utilisation des presses à dimensions variables nécessitant un effort de serrage. C’est une technique complexe, car il faut passer par plusieurs opérations avant d’aboutir au résultat attendu. L’acier et l’aluminium sont souvent les matières les plus travaillées lors d’un emboutissage. Leur résistance et leur robustesse permettent d’avoir des pièces en série.

Cinq techniques d’emboutissage sont à la disposition du métallurgiste :

  • l’emboutissage avec outils simple effet ;
  • l’emboutissage avec outils double effet ;
  • l’emboutissage à froid ;
  • l’emboutissage à chaud ;
  • l’emboutissage multi-passes.

 

Le repoussage

Outre les métallurgistes, les orfèvres et les joailliers utilisent également la technique de repoussage. Celle-ci consiste à travailler le métal à l’aide d’une molette afin de le faire prendre une forme identique à celle du mandrin. Cette méthode peut remplacer l’emboutissage dans le cas de la fabrication des pièces de petite ou de moyenne série. Presque tous les types de matériaux supportent la technique de repoussage : inox, aluminium, laiton, zinc, acier…

Le repoussage des métaux comporte plusieurs avantages :

  • la rapidité de production : comparé aux techniques traditionnelles de déformation métallurgique, le repoussage offre un gain de temps considérable. C’est la raison pour laquelle, cette méthode est la plus adaptée pour fabriquer des prototypes ;
  • la possibilité d’économies : le repoussage permet d’éviter un gaspillage de matières. En effet, les métaux sont utilisés de façon plus nette ;
  • la rentabilité : grâce à l’automation, l’ouvrier peut régler les paramètres en cas de rectification d’un prototype.

On compte deux procédés de repoussage de métaux : le repoussage manuel et le repoussage au tour automatique. Le premier est adapté dans la fabrication de joyaux. Quant au second, il est utilisé dans la conception de pièces de grande série.

, , , , , , , , , , ,

La préparation de surfaces, pour quelle méthode opter ?

2021-03-26 Commentaires fermés sur La préparation de surfaces, pour quelle méthode opter ? By Yves Saint-Hilaire

La préparation de la surface est une étape indispensable et très utilisée dans de nombreux domaines. Elle est nécessaire pour la fabrication d’objets, de supports ; la rénovation, le nettoyage et la restauration de certains éléments. Elle consiste à modifier légèrement la structure d’une surface afin de faciliter l’application de revêtements. De nombreuses techniques sont utilisées dans ce cas. Elles peuvent consister à ajouter de la matière à la surface, en particulier dans la restauration, ou au contraire en enlever. La préparation doit tenir compte de nombreux facteurs et doit être réalisée par des professionnels.

Pourquoi réaliser une préparation de surfaces ?

L’application d’un revêtement sur une surface est rarement facile, qu’il s’agisse de peinture ou autres revêtements. C’est surtout le cas des métaux. C’est pourquoi les matériaux doivent être préalablement traités pour faciliter le processus.

La préparation de surface est également courante dans les travaux de nettoyage, de maintenance des produits et surfaces métalliques. Cette application consiste habituellement à débarrasser toutes sortes d’imperfections sur une surface présentant des défauts, des défaillances ou des traces de corrosion.

Les techniques appliquées pour la préparation de surfaces sont également utilisées dans la conception de pièces métalliques en tout genre. Dans ce cas, elles permettent de donner la finition souhaitée aux pièces. À titre d’exemple, elles permettent d’adoucir les bords des pièces sur une échelle millimétrique.

Quels sont les critères de choix de la technique à utiliser ?

Préparer une surface peut se faire selon de nombreux procédés. C’est pourquoi, il est souvent difficile de choisir parmi les techniques possibles, car celles-ci doivent tenir compte de nombreux paramètres. Ainsi, le type de matériau, le degré de dégradation et l’objectif du traitement définissent la technique à utiliser. Il existe deux types de traitement selon ces critères. Ces deux techniques peuvent être complémentaires.

Le traitement mécanique

Cette notion regroupe les techniques qui utilisent des particules solides dans le traitement des surfaces.

  • Le dégraissage

Il consiste à débarrasser les surfaces des impuretés, en particuliers les graisses. Il a habituellement lieu avant l’application de revêtement sur une surface. Il est également indispensable avant un traitement thermique d’un élément.

  • Le sablage

C’est un des traitements les plus utilisés dans la préparation de surfaces. Son principe consiste, en général, à projeter des particules des matériaux abrasifs, à très haute pression. Le sablage permet de venir à bout des saletés les plus tenaces. Il est surtout recommandé pour un traitement contre la rouille, l’accumulation de carbone et l’oxydation.

Cette méthode au jet de sable est également utilisée dans nombreux d’autres domaines comme la fabrication, le reconditionnement, et même dans le bâtiment. Cette grande adaptabilité est l’un des avantages les plus appréciés de cette méthode.

  • Le grenaillage

Il reprend fondamentalement les principes du sablage, sauf qu’ici, le traitement a pour but de modifier la structure d’une surface afin d’en améliorer le rendu et l’aspect. Dans ce cas, le matériau abrasif est remplacé par des billes de taille différente selon le rendu recherché.

Le traitement chimique

Le traitement chimique se fait par l’utilisation de substances chimiques afin de se débarrasser de toutes les impuretés d’une surface. Ce type de traitement est notamment recommandé pour le traitement des métaux comme le fer, le cuivre, l’acier, l’aluminium et tous les types d’alliages. En effet, ces matériaux sont sujets à la corrosion et doivent être profondément nettoyés avant la réutilisation.

On a également recours à cette méthode pour traiter les autres matériaux comme les polymères. On utilise surtout cette méthode afin d’améliorer certaines matières plastiques, comme leur qualité adhésive et leur résistance.

Une entreprise spécialisée dans le traitement de surface à Grézieu-la-Varenne

Le traitement de surface est aussi applicable aux menuiseries intérieures et extérieures, comme le portail, les escaliers, les radiateurs en fonte, etc. Ce type de traitement permet d’améliorer la longévité des éléments. PSEP Industrie est spécialisée dans le traitement et le nettoyage de surface à Grézieu-la-Varenne.

, ,

Quelles sont les missions d’un diamantaire ?

2021-03-23 Commentaires fermés sur Quelles sont les missions d’un diamantaire ? By Kenzo Boyer

Le diamantaire est celui qui travaille la pierre de diamant afin de la rendre toute exempte d’impureté. Il lui donne son éclat et sa beauté qui en ravissent plus d’un. Si ce métier de précision et d’art vous intéresse, découvrez ici les différentes missions de l’artiste diamantaire.

Façonner habilement du diamant

Le diamant ne peut être vendu brut, il aurait peu de valeur marchande et serait beaucoup moins attrayant. Le diamantaire doit savoir manier le diamant, le faire fondre pour en tirer la forme la plus épurée et parfaite. Il doit travailler avec minutie, concentration et précision pour que le diamant taillé soit éclatant et lisse pour la sécurité du porteur. Il doit pouvoir façonner les diamants qui passent entre ses mains de la meilleure manière. Aucune fissure ne devrait être remarqué sur un diamant passé par un diamantaire, aussi insignifiante semble-t-elle.

Chaque diamant brut nécessite un travail de façonnage particulier en fonction de sa forme. Qu’il ait une forme ovale, ronde, carrée, en coussin ou autres, le diamantaire devra la manier de façon à en ressortir la beauté. Pour ce faire, il taille la pierre de façon à ce qu’elle réfléchisse la lumière de la plus belle façon.

Expertise de diamant

Un diamantaire peut, en plus ou en dehors du façonnement, réaliser de l’expertise de diamant pour son compte ou celui d’un particulier. Étant un expert connaisseur du diamant, il lui est plus facile de déterminer la qualité et la valeur d’un diamant. En fonction des résultats de son expertise, il pourra lui-même racheter le diamant ou conseiller son achat. Dans la plupart des cas, l’expertise réalisée par le diamantaire a pour but de racheter et revendre la pierre.

Fixer le prix du diamant

Le diamantaire a une part très importante dans la détermination de la qualité d’un diamant à mettre en vente. De son expertise et sa manière de façonner dépendent la valeur de cette pierre sur le marché. Le diamant en fonction de sa taille et la manière dont il est taillé réfléchira mieux la lumière et aura plus d’éclat. Mieux il réfléchit la lumière, plus il est éclatant et plus il a de valeur. Après son travail et en tant que spécialiste, c’est lui qui aura la tâche de définir le prix auquel sera vendu un diamant.

Conseiller et négocier

Un diamantaire travaillant dans une entreprise d’achat et revente de diamant peut intervenir dans les négociations. Grâce à son expertise, le diamantaire aura la possibilité d’intervenir en amont de l’achat pour déterminer la qualité et la valeur d’un diamant. En fonction de ses résultats, il sera un atout important pour la négociation du prix avec le vendeur. En effet, à partir des caractéristiques de la pierre, le diamantaire peut aisément en définir le prix. Un particulier pourra aussi faire appel à un diamantaire pour connaître la valeur de ses bijoux sertis de diamant ou pour en acheter.

Créer des modèles uniques

Au-delà de tout, la principale mission du diamantaire demeure d’ordre artistique. Si on a tant besoin de cet artisan, c’est parce qu’il est capable de ressortir les meilleurs attributs du diamant par la forme qu’il lui donne, il révèle toute la beauté du diamant au départ brut et sans grande valeur. Tel un modéliste vestimentaire, le diamantaire peut vous donner un aperçu de ce que sera le modèle de votre bijou une fois fini. Il crée des modèles personnalisés, uniques et adaptés à chaque type de client ciblé. Vous pourrez aussi prendre les services d’un diamantaire et le guider dans la confection d’un bijou qui vous reflète parfaitement.

 

fabricant_menuiserie

Comment bien choisir son fabricant de menuiserie ?

2021-02-02 Commentaires fermés sur Comment bien choisir son fabricant de menuiserie ? By Yves Saint-Hilaire

Lors des travaux de construction ou de rénovation, vous êtes amené à réaliser différents travaux, y compris l’installation ou la réparation de vos menuiseries. Mais avant tout, vous devez sélectionner les ouvrages qui répondent le mieux à vos attentes. Vous avez le choix entre le sur-mesure ou les articles standards. Dans les deux cas, vous devez trouver le bon artisan. Voici quelques astuces pour vous aider à faire votre choix.

Tenir compte de l’expérience du fabricant

L’expérience est la première chose à considérer avant de choisir un fabricant de menuiserie. Vérifiez s’il dispose d’une homologation ou d’une certaine notoriété auprès des consommateurs. Vérifiez également que le fabricant que vous comptez contacter est titulaire de labels particuliers et respecte les normes en vigueur dans le domaine.

Sachez aussi que les produits d’un artisan expérimenté dans la menuiserie fait toujours l’objet d’un contrôle qualité avant d’être livré chez les clients.

Choisir en fonction de la qualité de matériaux employés

Avant de sélectionner un fabricant de menuiserie quelconque, tenez compte de la qualité de matériaux dont il se sert. En effet, un artisan de renom doit être capable de travailler plusieurs matériaux : bois, PVC et alu. Ils sont privilégiés pour leur fiabilité, leur imperméabilité, leur stabilité. Bref, pour leurs caractéristiques qui contribuent à la performance de vos menuiseries. Vous pouvez même visiter le site de l’artisan pour voir ses anciennes réalisations.

Considérer les références du fabricant

Privilégiez toujours un fabricant qui dispose du bon matériel pour répondre à vos attentes. De cette façon, vos produits seront livrés en temps et en heure et selon les normes. Choisissez également un artisan qui possède une équipe chevronnée et dynamique. Dès que vous avez un problème sur vos ouvrages, ils régleront les problèmes dans les plus brefs délais.

Tenir compte des avis des clients

Les avis des clients sont aussi à considérer avant de sélectionner un fabricant de menuiserie quelconque. Renseignez-vous auprès de vos proches, de vos voisins ou de vos connaissances qui ont déjà eu recours à services. Consulter sur internet les opinions des consommateurs sur un tel ou tel fabricant est aussi une bonne idée pour avoir un aperçu de la qualité de ses services.

Considérer les labels et les certifications du fabricant de menuiserie

Un fabricant de menuiserie ne peut exercer son métier sans les labels et les certifications relatives à ce secteur d’activité. Ils sont nombreux et comportent certaines exigences quant à la qualité des menuiseries à fournir.

La certification CE impose par exemple, aux fabricants de menuiserie de fournir des produits sécurité, économiques, durables, respectueux de l’environnement et de la santé. La certification NF/CSTB exige, par contre, que tous les ouvrages de menuiserie soient étanches et résistants. Elle est plus stricte que la précédente.

En ce qui concerne le label CEKAL, elle impose aux fabricants de proposer des ouvrages de menuiserie disposant d’une bonne isolation thermique et acoustique, surtout au niveau du vitrage. Pour ce qui est de Qualidéco, c’est un label qui impose aux fabricants de créer des menuiseries à l’épreuve des UV et qui résistent au temps. Il y a également des labels strictement réservés aux menuiseries en alu : Qualicoat, Qualimarine et Qualanod.

Alors, maintenant que vous connaissez les critères à prendre en compte pour choisir un fabricant de menuiserie, trouvez celui qui répond le mieux à vos attentes. Si vous vous situez à Champlan et alentour, adressez-vous à F.DE LUCA. C’est une entreprise spécialisée dans la fabrication de menuiseries en PVC et en alu. Elle s’occupe également des travaux de rénovation de fenêtres en PVC et d’installation de menuiserie en alu et en PVC. Si vous souhaitez obtenir plus de détails sur ses services, appelez au 01 64 48 44 68.

Quelques raisons de choisir les bijoux faits à la main

2021-01-30 Commentaires fermés sur Quelques raisons de choisir les bijoux faits à la main By Yves Saint-Hilaire

Les accessoires améliorent l’apparence d’une personne et ajoutent une touche d’élégance à votre tenue. Il existe de nombreux types d’accessoires que vous pouvez mettre sur votre cou, votre bras… Un type d’accessoire que beaucoup de gens préfèrent est le bijou. Les bijoux peuvent être des boucles d’oreilles, des bagues, des bracelets, un collier, entre autres. Les gens se tournent de plus en plus vers des bijoux faits à la main par des artisans locaux plutôt que ceux fabriqués à la machine. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devez envisager de vous procurer des bijoux faits à la main.

Soutenir les artisans

Les artisans locaux s’efforcent de montrer leurs talents en créant des pièces uniques grâce à leur imagination. Leur acheter des bijoux est une preuve de soutien à leurs capacités et à leur travail acharné, car la fabrication d’un quelconque bijou n’est pas une tâche facile. Les dessins créés par ces artisans représentent la culture locale et les traditions de leur communauté, constituant une source d’inspiration pour créer des objets uniques.

Possibilité de personnalisation

L’avantage d’acheter des bijoux faits main est que vous avez la liberté de demander le modèle que vous souhaitez : selon vos spécifications et tel que vous l’aviez imaginé. De plus, l’option de personnalisation vous permet d’ajouter du caractère à votre bijou de manière à ce qu’il reflète parfaitement votre personnalité.

Préserver l’environnement

La plupart des bijoux faits à la main sont fabriqués à partir de ferraille ou de déchets (déchets de plastique, boîtes de conserve, laiton d’acier et d’autres débris découverts sans but). Ce que font les artisans, c’est qu’ils nettoient chaque déchet et le transforment ensuite avec soin et méticulosité en un objet d’art.

Par conséquent, lorsque vous décidez d’acheter un bijou fait main, vous faites un pas important pour réduire la pollution et préserver l’environnement.

Caractère authentique

La première caractéristique qui rend les bijoux faits à la main très prisés est le caractère unique et authentique de l’artisanat. Vous êtes toujours sûr de bénéficier d’un modèle exclusif. Contrairement aux bijoux fabriqués industriellement, le vôtre se distinguera et sa beauté ne passera pas inaperçue.

Matériaux de bijouterie de haute qualité

Comme ces pièces sont fabriquées par des artisans joailliers, les matériaux utilisés sont de meilleure qualité, contrairement aux bijoux produits en masse. Les artisans utilisent souvent le laiton et le cuivre de la plus haute qualité pour chaque bijou fait à la main.

Des bijoux durables

Étant donné que les bijoux artisanaux sont produits en plus petites quantités, les ressources sont utilisées de manière conservatrice. Alors que les articles produits en masse entraînent souvent l’épuisement de ces ressources. La production à petite échelle de bijoux artisanaux est toujours de meilleure qualité. La plupart des bijoutiers sont très fiers de leur travail et de leur savoir-faire et veillent à ce que chaque pièce soit parfaite.

Le temps nécessaire à la création d’un objet artisanal est plus long et l’acheteur se retrouve avec un objet qui vaut la peine d’être fabriqué et ce, à un prix très abordable. Les bijoux faits à la main sont quelque chose que vous chérirez pendant des années. Après tout, ils sont fabriqués avec beaucoup d’amour, de dévouement et de passion par des artisans expérimentés dans leurs ateliers.