Micro-station d’épuration individuelle : fonctionnement, installation et prix

épuration individuelle

Micro-station d’épuration individuelle : fonctionnement, installation et prix

2022-01-20 Commentaires fermés sur Micro-station d’épuration individuelle : fonctionnement, installation et prix By Yves Saint-Hilaire

La micro-station d’épuration figure parmi les filières agréées d’assainissement individuel et constitue une bonne alternative à la fausse toutes eaux. Ce dispositif a l’avantage de pouvoir être installé sur un terrain de petite surface. Comment fonctionne la micro-station ? À qui confier son installation ? Quel est le prix d’achat et de pose ? Les réponses dans cet article.

Les types de micro-station d’épuration individuelle

En général, la micro-station d’épuration fonctionne comme une station d’épuration urbaine suivant un procédé à culture fixée ou à boues activées. Les micro-stations sont ainsi classifiées en 2 grandes familles :

    • les micro-stations à culture fixée : les bactéries sont posées sur des supports fixes ou mobiles,
    • les micro-stations à culture libre ou à boues activées : les bactéries sont en suspension dans l’eau et la boue.

Par ailleurs, une autre classification considère 3 modèles, dont :

    • les micro-stations à bactéries libres ou fixées,
    • les micro-stations SBR (Sequencing Batch Reactor ou acteur Biologique Séquentiel),
    • les micro-stations sans électricité.

La micro-station SBR fonctionne selon le même principe que celle à culture libre. Il s’agit d’un système d’épuration des eaux usées innovant avec une seule cuve. Plus compact, ce modèle requiert peu d’espace et est facile à installer. Il faut juste compter 2 jours pour sa pose et sa mise en service. De plus, la micro-station SBR est reconnue comme l’un des modèles les plus fiables, avec une capacité d’épuration largement supérieure aux normes recommandées.

La micro-station sans électricité correspond en quelque sorte, à un système composé de fosse septique et de massif filtrant. En réalité, une micro-station pouvant fonctionner sans électricité n’existe pas. C’est le filtre compact qui ne consomme pas d’électricité et il présente la plupart des avantages de la micro-station.

Micro-station d’épuration : les phases de traitement et d’évacuation des eaux usées

Le fonctionnement de la micro-station se divise en 3 étapes.

La première étape est le prétraitement. Cela consiste à séparer les constituants solides et liquides pour produire un effluent. Les boues sont stockées dans un premier compartiment et l’eau usée passe en deuxième étape de traitement.

La seconde phase de traitement se déroule dans un deuxième compartiment aussi appelé réacteur biologique. L’effluent est aéré par un générateur d’air ou une turbine en mouvement, permettant de garder en vie les bactéries aérobies. Ce sont les micro-organismes (les enzymes en plus des bactéries) qui détruisent les matières organiques afin de diminuer la pollution de l’effluent. Une fois de plus, les boues produites sont stockées dans le compartiment de prétraitement. L’eau traitée ne présentant plus de particules est rejetée dans l’environnement.

L’évacuation est la troisième étape. En fonction de la nature du sol, l’eau est rejetée :

    • par infiltration dans le sous-sol,
    • par irrigation des végétaux,
    • ou directement dans un cours d’eau après étude et avis positif du SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif).

Ces 3 étapes peuvent varier en fonction des spécificités des micro-stations.

Installation de micro-station d’épuration individuelle : peut-on le faire soi-même ?

L’assainissement individuel implique la réalisation d’une étude de conception permettant d’identifier les besoins et les contraintes du terrain d’implantation. L’installation d’une micro-station peut alors présenter certaines difficultés en fonction de la zone et des caractéristiques du sol. Néanmoins, quelques mesures peuvent être prises pour y remédier. Le mieux est de se renseigner auprès du SPANC.

Quoi qu’il en soit, confier l’installation de micro-station à une entreprise spécialisée offre une meilleure garantie. L’entreprise Vence Terra Service est notamment spécialisée dans les travaux d’assainissement. Ses techniciens se déplacent dans les secteurs de Vence, de Roquefort-les-Pins, de La Gaude et de Saint-Paul-de-Vence pour la pose de micro-station d’épuration.

Prix d’une micro-station d’épuration individuelle

Le prix final d’une micro-station dépend du modèle choisi, mais également des conditions d’installation. Voici les coûts estimatifs selon les modèles classés par EH (Équivalent Habitant) :

    • micro-station 4 ou 5 EH : 5 500 à 9 000 € TTC,
    • micro-station 6 ou 7 EH : 5 500 à 10 000 € TTC,
    • micro-station 8 ou 10 EH : 7 000 à 12 000 € TTC,
    • micro-station 20 EH : 10 000 à 20 000 € TTC.

Ci-après les prix estimatifs suivant les modèles :

    • micro-station à bactéries libres : 4 500 à 9 500 €,
    • micro-station à bactéries fixées : 5 500 à 10 500 €,
    • micro-station SBR : 6 000 à 12 000 €,
    • micro-station sans électricité : 8 000 à 10 500 €.
Comments are closed