Les bases du stylisme culinaire

stylisme culinaire

Les bases du stylisme culinaire

2022-08-10 Commentaires fermés sur Les bases du stylisme culinaire By Yves Saint-Hilaire

Le stylisme culinaire est l’art de présenter son œuvre via la photographie. En effet, les photos parlent et révèlent nos talents culinaires. Connaissez-vous les secrets de cet art? Découvrez-les aujourd’hui.

La base du stylisme culinaire

Bien plus que de simples visuels culinaires, vous aurez la chance de voir vos œuvres circuler sur internet, dans les magazines et même sur les médias sociaux. Pour mériter un tel privilège, il faut tout miser sur la façon de prendre la photo, le décor, l’ambiance et surtout, le message à transmettre. Prendre en photo un plat ne se résume pas à le photographier quand vous aurez fini de le cuisiner et de le dresser. Cela exige, en effet, une certaine technique de mise en scène et une avalanche de créativité.

Pour se plonger dans la peau d’un metteur en scène, vous devez d’abord répondre aux questions suivantes : que voulez-vous photographier ? Dans quel but ? Comment ? Quelle est l’histoire de votre plat ? Prenons un exemple : vous avez fait un coq au vin aux fines herbes. Faites parler votre imagination en mettant un couvert de table complet autour de ce dernier pour signifier qu’il peut être mangé au dîner et pas uniquement pour des occasions spéciales. Peut-être, vous présenterez le vin à côté, pour dire qu’il est plus succulent avec cet apéritif ou vous pourrez tout simplement dresser un aileron du coq, versé avec un peu de sauce et tapissé de fines herbes, dans une assiette blanche, pour prétendre à la façon des restaurants gastronomiques. Enfin, trouvez l’angle parfait pour la photo : une vue de dessus, de face ou à 45° ? Ayez juste en tête qu’en cuisine, votre imagination sera la clé de votre réussite.

Les astuces pour parfaire votre stylisme culinaire

À ce stade, nous expliquons en détails ce que vous avez ou allez produire, ce que vous utiliserez et ce que vous mettrez en valeur. Cela paraît facile, mais il va falloir être extrêmement prudent, car les photos révèlent tout, chaque détail compte et peut être vu minutieusement par les clients. Par conséquent, prenez note de ces 3 critères.

La déco

Nous avons déjà parlé du couvert de table complet, classique et simplet, mais cela reste une idée comme une autre. En revanche, si vous voulez rester dans l’original, pensez aux couleurs fraîches des herbes et des épices. Privilégiez la coriandre, la ciboulette, la menthe ou le persil. Ces herbes sont non seulement des assaisonnements, mais leurs feuilles sont aussi des éléments décoratifs pour un rendu encore plus appétissant. Après, il ne reste plus que la mise en valeur : à 45°, placez votre objectif devant les herbes ou les épices en floutant presque la totalité du plat. De cette façon, le plat aura un côté artistique tout en restant succulent et attrayant.

L’effet délicieux

Bien qu’un visuel reste l’image représentative de ce que vous voulez transmettre, votre devoir est de le rendre savoureux afin que les cibles aient envie de le reproduire ou de l’acheter. Pour ce faire, jouez avec les contrastes et les émotions. Prenez en photo un plat tout juste sorti du four. Mettez-le sur un support de votre choix puis laissez la lumière naturelle passer. Sur une vue de face, capturez la fumée qui s’y dégage pour un effet chaud et délicieux. Faites la même chose avec les plats tapissés de sauce ou de mousse : ne valorisez que ce qui peut attirer l’œil.

Les ingrédients à mettre en valeur

Les ingrédients sont les éléments qui entrent dans la composition de votre préparation. D’un point de vue technique, on ne les voit pas. Néanmoins, cela ne vous empêche pas de les mettre en valeur. Pour ce faire, rappelez-les dans la photo. Vous avez pris une photo de deux boules de glace, dont l’une est de couleur verte et l’autre rose. On pensera immédiatement que ce sont des glaces à la fraise et à la menthe. Cependant, limitez le suspens et mettez une feuille de menthe sur la boule rose et une ou deux fraises bien rouges à côté du récipient.

Comments are closed