Focus sur le métier d’un couvreur-zingueur

Focus sur le métier d’un couvreur-zingueur

Les couvreurs et les zingueurs sont deux métiers différents. Les couvreurs installent de nouveaux toits ou des ajouts à des toits existants. Ils sont spécialisés dans différents types de matériaux de couverture, tels que le métal, le bois, la tuile et le bardeau. Les zingueurs, quant à eux, sont des professionnels spécialisés dans la pose de revêtements en zinc sur une autre structure ou surface. Les deux métiers impliquent des compétences et des exigences de formation différentes. Cet article explique ce qu’est un couvreur-zingueur et quelles sont les possibilités de carrière pour ces professionnels.

Qu’est-ce qu’un couvreur-zingueur ?

Un couvreur-zingueur est une personne qui s’occupe de l’installation et de la réparation de toitures. Par ailleurs, il applique des revêtements protecteurs en zinc notamment sur le toit Ainsi, un couvreur-zingueur est une personne qui est compétente dans ces deux métiers différents.

Pour en savoir davantage sur le métier de couvreur-zingueur, n’hésitez pas à faire appel à l’entreprise RAF CONSTRUCTION. Elle dispose plus de 15 ans d’expérience dans les domaines de la couverture et de la zinguerie. Son équipe s’occupe entre autres des travaux d’isolation de toiture, de charpente et de la pose de fenêtre de toit. Pour demander un devis, n’hésitez pas à vous servir du formulaire visible sur son site web.

Quelles sont les missions du couvreur-zingueur ?

Le couvreur-zingueur est le dernier artisan qui intervient généralement au cours d’un chantier de gros œuvre. Son rôle consiste à identifier les éventuels problèmes lors d’une pose de toiture. Le couvreur-zingueur est aussi amené à évaluer l’inclinaison, l’environnement et les autres spécificités du toit afin de déterminer le matériau nécessaire pour recouvrir la toiture.

Un couvreur-zingueur s’occupe aussi de l’établissement de plans de pose et de l’installation d’échafaudages ainsi que des dispositifs de sécurité pendant des travaux de couverture ou de zinguerie. Par la suite, vous pouvez lui confier la pose, la réparation ou la rénovation de toiture.

Quelles sont les compétences requises pour devenir couvreur-zingueur ?

Pour exercer le métier de couvreur-zingueur, la première chose dont vous devez disposer est d’une bonne condition physique. Vous devez entre autres posséder un bon sens de l’équilibre, une bonne concentration et de la minutie.

Comme le couvreur-zingueur est amené parfois à faire des calculs, vous devez être à l’aise avec les chiffres. Un bon sens de l’écoute, une bonne pédagogie et un bonne capacité d’adaptation sont aussi indispensables pour exercer ce métier.

Quelles sont les formations pour devenir couvreur-zingueur ?

Si vous êtes titulaire d’un CAP couvreur ou d’un CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics, vous pouvez déjà exercer le métier de couvreur-zingueur.

Cependant, si vous souhaitez assurer d’autres missions plus importantes, vous pouvez obtenir un BP couvreur, un BP étanchéité du bâtiment et des travaux publics, un bac pro en intervention sur le patrimoine bâti ou un bac pro travaux publics.

Un couvreur-zingueur peut aussi être titulaire d’un BTS bâtiment ou un BTS enveloppe du bâtiment.

Sachez que si vous débutez en tant que couvreur-zingueur, vous pouvez ensuite devenir chef d’équipe. Il est également possible de choisir la spécialisation ou l’entrepreneuriat.

Quel est le salaire d’un couvreur-zingueur ?

Un couvreur-zingueur débutant peut gagner en moyenne 1 500 par mois. Au cours des années, cela peut augmenter à 2 300 par mois. S’il s’agit d’un couvreur-zingueur indépendant, sa rémunération peut varier de 3 000 à 5 000 €.

Un couvreur-zingueur peut travailler dans des petites structures, dans une entreprise de BTP ou être indépendant.

Bref, les couvreurs-zingueurs sont spécialisés dans les travaux de toiture et de zinguerie. Ils peuvent intervenir sur n’importe quel type de couverture. Leur champ d’intervention ne se limite pas uniquement à des chantiers de construction de maison. Vous pouvez aussi avoir recours à ses services lors des travaux de rénovation. Un couvreur-zingueur peut travailler à son compte ou dans une entreprise de BTP. Dans tous les cas, des compétences et des formations spécifiques sont indispensables pour percer dans le milieu.