Tout savoir sur le métier de maître d’œuvre

Tout savoir sur le métier de maître d’œuvre

2021-06-17 Commentaires fermés sur Tout savoir sur le métier de maître d’œuvre By Royer

Le maître d’œuvre (MOE) a pour principale mission de réaliser un ouvrage dans le secteur de la construction et de la rénovation. Il réalise ses missions sous certaines conditions (délais, coûts, etc.), en tant que coordinateur de chantier.

Toutefois, malgré ses principales missions, il est sous les ordres du porteur de projet, qui est le propriétaire de l’ouvrage.

Pour en savoir un peu plus sur ce métier, découvrez à travers cet article tous les aspects de cette profession : qualités requises, inconvénients, salaire….

Être maître d’œuvre, c’est faire quoi exactement ?

Le maître d’œuvre est un professionnel choisi par le maître d’ouvrage, afin de superviser les différentes phases de la conception de tout projet immobilier. Il est en charge d’organiser les travaux, de coordonner les équipes et de veiller à la bonne exécution du chantier jusqu’à sa livraison finale.

Étant amené à intervenir de la planification d’un projet jusqu’à la clôture des travaux, le maître d’œuvre a principalement pour missions :

  • L’étude du projet en réalisant les devis y afférent
  • La conception des plans de constructions
  • La rédaction et le dépôt des divers documents administratifs
  • Le choix et la gestion des différents prestataires pour le chantier
  • La coordination de tous les intervenants sur le chantier
  • Le suivi des travaux
  • Le respect du deadline
  • Le contrôle de la qualité finale avant la livraison au commanditaire.

Quelles sont les qualités requises pour être maître d’œuvre ?

La profession de maître d’œuvre en bâtiment requiert :

  • une organisation méthodique, pour mieux gérer son équipe et le chantier ;
  • de la rigueur et de la ponctualité, afin d’assurer un chantier de qualité, tout en respectant les délais et le budget du client ;
  • une capacité de gestion et de pilotage de toute une équipe, afin de pouvoir bien coordonner les différentes activités du chantier ;
  • de la polyvalence, tout en sachant les différents corps de métier en relation avec le bâtiment, ainsi que leurs rôles respectifs ;
  • un sens de la responsabilité, pour pouvoir prendre des décisions tout en sachant très bien gérer son stress et assumer ses actes. Ainsi, il se doit de résoudre les éventuels conflits sur le chantier, afin que celui-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles ;
  • d’être créatif et réactif, en proposant des solutions innovantes aux clients ;

Quelles sont les études et formations pour pouvoir exercer ce métier ?

Il n’existe pas de formation obligatoire pour devenir maître d’œuvre. Toutefois, il est conseillé de suivre une formation dans le domaine du BTP ou de l’architecture.

Il existe d’ailleurs des formations dans le bâtiment accessible aux titulaires du baccalauréat, variant en fonction des établissements.

Par ailleurs, pour un niveau d’étude à partir d’un bac + 2, il est possible d’acquérir un diplôme DUT en Génie Civil. Mais également un BTS en études et économie de la construction, ou encore un BTS en bâtiment. Des diplômes qui peuvent tout à fait mener l’apprenant à d’autres métiers dans le secteur du bâtiment, dont : conducteur de travaux ou chef de chantier.

En outre, en poursuivant vos études, vous pourrez vous spécialiser à partir du bac +3, avec un diplôme de Licence Pro Bâtiment et Construction.

Toutefois, en suivant une année d’études supplémentaire avec votre diplôme d’Etat d’architecte (bac +5), vous pouvez devenir architecte HMNOP. Vous serez donc habilité à exercer la maîtrise d’œuvre en votre propre nom.

Quel salaire perçoit en moyenne un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre peut tout à fait exercer le métier d’architecte, tout comme le métier de technicien du secteur public ou privé.

En exerçant le métier d’architecte, son salaire brut initial en début de carrière, sera aux environs de 26 000 € par an, puis évoluera en fonction de ses années d’expérience.

Par contre, lorsqu’il exerce le rôle de technicien, il débutera sa carrière avec un salaire moyen de 22 000 € par an.

En bénéficiant d’un poste d’ingénieur, il peut espérer gagner aux environs de 35 000 € par an moyennant son expérience dans le secteur du BTP.

Comments are closed