Author Archive Royer

pompe-relevage-pisine

Installation d’une pompe de relevage : à qui faire appel ?

2022-05-23 Commentaires fermés sur Installation d’une pompe de relevage : à qui faire appel ? By Royer

La pompe de relevage est un équipement électrique d’assainissement. Elle permet d’évacuer l’eau qui se trouve à un niveau inférieur aux égouts. Il s’agit principalement des eaux usées provenant des éviers, d’un lave-linge ou des toilettes. Voici quelques conseils pour vous guider dans votre choix de professionnel lors de l’installation d’une pompe de relevage.

Le principe d’une pompe à relevage

Une pompe de relevage sert à relever les eaux usées d’une maison individuelle dont l’emplacement en complique l’évacuation. Elle est utilisée lorsqu’un dénivelé est peu efficace pour permettre aux eaux usées de s’écouler. La pompe de relevage va donc servir à relever les eaux usées à la bonne hauteur par rapport au réseau d’assainissement collectif.

 L’installation d’une pompe à relevage

La pompe de relevage est installée dans une station de relevage.  Cette dernière se compose :

  • D’une cuve étanche qui est installée au sol ;
  • D’un cordon électrique, qu’il faudra brancher sur une prise ;
  • D’une arrivée d’eau ;
  • D’une canalisation d’évacuation.

La pompe se fixe entre l’arrivée d’eau et l’évacuation. Les raccords, quant à eux, se situent entre la station et la pompe de relevage. Elles doivent être suffisamment serrées, et correctement ventilées. Dans le cas contraire, vous aurez des fuites. Afin de vérifier le bon fonctionnement d’une pompe de relevage, ouvrez un des robinets. Il est vital de trouver un emplacement accessible, puisque vous allez être amené à entretenir régulièrement votre pompe de relevage. En effet, son bon fonctionnement en dépend.

Pour installer une pompe de relevage, commencez par creuser une tranchée. Celle-ci est indispensable pour installer le tuyau haute pression de 50 mm de diamètre. Ce dernier doit être relié à la pompe de relevage en utilisant les systèmes de canalisation de la maison. Au niveau de la pompe, le diamètre nécessaire pour son installation au sol sera de 100 mm. Le plombier s’occupera de l’installation de la pompe de relevage en branchant le tuyau reliant la pompe au système d’assainissement. Puis il laissera la place à un électricien, qui s’occupera des branchements électriques indispensables au bon fonctionnement du système de relevage.  Ceci fait, l’installation devra être vérifiée et les tranchées rebouchées.

Les paramètres à tenir en compte lors de l’installation de la pompe à relevage sont :

  • Le volume et le type d’effluents à relever ;
  • La hauteur et la longueur à relever ;
  • Le volume de stockage ;
  • Le risque d’inondation et de refoulement ;
  • La capacité d’installer un système de surveillance.

En cas de doutes, rendez-vous sur des sites spécialisés ou contactez un professionnel !

 Faire appel à un professionnel

L’installation de la pompe de relevage doit être réalisée par des professionnels tels que A.D.T POULAIN, au risque de subir des dégâts irréversibles. Un mauvais modèle de pompe de relevage, des canalisations ou un cheminement non adapté, un montage imprécis peuvent diviser par trois la durée de vie de votre pompe, malgré un entretien régulier. Si vous souhaitez l’installer vous-même au lieu de confier les travaux à un non-professionnel, vous risquez d’être confronté à :

  • Des pannes ;
  • Des débordements ;
  • Des inondations ;
  • Des mauvaises odeurs ;
  • L’encrassement de vos canalisations.

Bien qu’elle soit coûteuse, l’intervention d’un expert comporte de nombreux avantages :

  • Si vous faites appel à une entreprise spécialisée dans l’installation de votre pompe de relevage, vous pouvez signer un contrat de maintenance pour la suite :
  • Le premier examen est offert, et vous bénéficiez d’une réduction sur les prestations ;
  • En engageant un professionnel, vous pouvez être certain de bénéficier de la qualité des finitions et du savoir-faire de l’équipe.

 

 

 

, ,

Nos conseils pour réussir la vente de vos lingots d’or

2022-04-19 Commentaires fermés sur Nos conseils pour réussir la vente de vos lingots d’or By Royer

L’une des façons les plus simples d’amasser de l’argent est la vente d’or. Il s’agit d’un des métaux les plus chers de la planète. Ces dernières années, l’or est devenu un instrument d’investissement conséquent grâce à son coût élevé. Une forte spéculation est soumise à ses prix. Et puis, les bonnes projections du marché ont amené les gens à y investir massivement, sous forme de pièces, de lingots ou de bijoux. Ici, quelques conseils importants sur la vente de lingots d’or sont abordés.

Vendre des lingots d’or

La vente d’or, particulièrement de lingots d’or, présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle constitue une bonne couverture, c’est-à-dire une protection pour éviter les risques de perte dans vos finances. Sous forme de pièces ou de lingots, l’or peut être vendu de manière instantanée avec l’assurance de profits élevés. L’offre rare d’or, la récession et l’instabilité de l’économie mondiale ont entraîné une augmentation magistrale de son prix sur le marché. Ainsi, la vente d’or, que ce soit de pièces, de lingots ou même de simples bijoux, s’avère rentable. Il existe plusieurs agences et sociétés de numismatique qui facilitent la vente d’or.

Réussir la vente de lingots d’or

Si vous prévoyez de vendre des lingots d’or, il existe plusieurs voies à prendre. La plupart des institutions bancaires et financières peuvent vous l’encaisser. Une société de numismatique est également recommandée. Quant aux bijoutiers conventionnels, ils accepteraient également l’or, mais exigent de fournir une preuve d’achat et d’origine, c’est-à-dire un reçu. D’ailleurs, ces bijoutiers acceptent tout type de bijoux dont ils rachètent l’or et les vrais diamants. Ces derniers peuvent se faire certifiés chez un diamantaire.

  • Déterminez la valeur de votre lingot d’or

Pour bien vendre ses lingots d’or, il faudrait déjà savoir ce que l’on vend. Sachez que l’or est constitué de plusieurs alliages. Généralement, la valeur en carat, le poids ainsi que l’enseigne du fabricant sont inscrits sur les lingots. Vous pouvez aussi vous repérer à l’aide des poinçons que l’on trouve sur la plupart des objets en or, argent et platine. Pour l’or, une tête d’aigle ou un hibou, correspondent au 18K ou 750/1000e (75% d’or) ; une coquille St Jacques au 14K ou 585/1000e (58,5% d’or) ; un trèfle au 9K ou 375/1000e (37,5% d’or).

Si vous avez un doute quant à l’authenticité de votre lingot d’or, voici la technique à connaître : les métaux tels que l’or, l’argent, le cuivre ne sont pas magnétiques. Si le lingot d’or se colle à un aimant, c’est de la fantaisie, soit du toc. S’il est gratté et laisse entrevoir en dessous un métal verdâtre ou gris, il s’agit de plaqué or qui n’a nulle valeur et il ne sera probablement pas racheté.

  • Renseignez-vous sur le cours de l’or

Les prix de rachat sont établis selon les comptoirs, d’où l’importance de connaître le cours officiel de l’or pour avoir une représentation du prix marché. Certains sites vous le donneront au quotidien. Le cours du lingot d’or est pareil partout en Europe. Selon la cotation française, le cours de l’or s’élève actuellement à 40.860 euros le kilo, quant à celui d’un lingot d’or pesant 500 grammes, il est à 21.950 euros. Vous saurez que le lingot d’or ne se découpe ni se divise en de petits morceaux. Si vous avez besoin d’acquérir de l’argent rapidement, ne vendez pas en totalité votre lingot car ils ont une prime et une variation nulle.

  • Consultez des professionnels de rachat qualifiés

Consultez des professionnels qui existent depuis au moins 3 ans, une entreprise de rachat d’or qui est en affaire depuis plusieurs années n’a certainement pas perduré en ayant l’habitude d’arnaquer ses clients. La durée d’existence de ce type d’entreprise constitue un gage de confiance.

  • Faites jouer la concurrence

Mieux vaut que vous fassiez jouer la concurrence avant de céder votre métal jaune, en sollicitant au moins deux ou trois boutiques différentes. Comparez les prix, vous serez vite étonné de la différence  entre les offres proposées.

, , ,

Tout savoir sur le métier de maître d’œuvre

2021-06-17 Commentaires fermés sur Tout savoir sur le métier de maître d’œuvre By Royer

Le maître d’œuvre (MOE) a pour principale mission de réaliser un ouvrage dans le secteur de la construction et de la rénovation. Il réalise ses missions sous certaines conditions (délais, coûts, etc.), en tant que coordinateur de chantier.

Toutefois, malgré ses principales missions, il est sous les ordres du porteur de projet, qui est le propriétaire de l’ouvrage.

Pour en savoir un peu plus sur ce métier, découvrez à travers cet article tous les aspects de cette profession : qualités requises, inconvénients, salaire….

Être maître d’œuvre, c’est faire quoi exactement ?

Le maître d’œuvre est un professionnel choisi par le maître d’ouvrage, afin de superviser les différentes phases de la conception de tout projet immobilier. Il est en charge d’organiser les travaux, de coordonner les équipes et de veiller à la bonne exécution du chantier jusqu’à sa livraison finale.

Étant amené à intervenir de la planification d’un projet jusqu’à la clôture des travaux, le maître d’œuvre a principalement pour missions :

  • L’étude du projet en réalisant les devis y afférent
  • La conception des plans de constructions
  • La rédaction et le dépôt des divers documents administratifs
  • Le choix et la gestion des différents prestataires pour le chantier
  • La coordination de tous les intervenants sur le chantier
  • Le suivi des travaux
  • Le respect du deadline
  • Le contrôle de la qualité finale avant la livraison au commanditaire.

Quelles sont les qualités requises pour être maître d’œuvre ?

La profession de maître d’œuvre en bâtiment requiert :

  • une organisation méthodique, pour mieux gérer son équipe et le chantier ;
  • de la rigueur et de la ponctualité, afin d’assurer un chantier de qualité, tout en respectant les délais et le budget du client ;
  • une capacité de gestion et de pilotage de toute une équipe, afin de pouvoir bien coordonner les différentes activités du chantier ;
  • de la polyvalence, tout en sachant les différents corps de métier en relation avec le bâtiment, ainsi que leurs rôles respectifs ;
  • un sens de la responsabilité, pour pouvoir prendre des décisions tout en sachant très bien gérer son stress et assumer ses actes. Ainsi, il se doit de résoudre les éventuels conflits sur le chantier, afin que celui-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles ;
  • d’être créatif et réactif, en proposant des solutions innovantes aux clients ;

Quelles sont les études et formations pour pouvoir exercer ce métier ?

Il n’existe pas de formation obligatoire pour devenir maître d’œuvre. Toutefois, il est conseillé de suivre une formation dans le domaine du BTP ou de l’architecture.

Il existe d’ailleurs des formations dans le bâtiment accessible aux titulaires du baccalauréat, variant en fonction des établissements.

Par ailleurs, pour un niveau d’étude à partir d’un bac + 2, il est possible d’acquérir un diplôme DUT en Génie Civil. Mais également un BTS en études et économie de la construction, ou encore un BTS en bâtiment. Des diplômes qui peuvent tout à fait mener l’apprenant à d’autres métiers dans le secteur du bâtiment, dont : conducteur de travaux ou chef de chantier.

En outre, en poursuivant vos études, vous pourrez vous spécialiser à partir du bac +3, avec un diplôme de Licence Pro Bâtiment et Construction.

Toutefois, en suivant une année d’études supplémentaire avec votre diplôme d’Etat d’architecte (bac +5), vous pouvez devenir architecte HMNOP. Vous serez donc habilité à exercer la maîtrise d’œuvre en votre propre nom.

Quel salaire perçoit en moyenne un maître d’œuvre ?

Le maître d’œuvre peut tout à fait exercer le métier d’architecte, tout comme le métier de technicien du secteur public ou privé.

En exerçant le métier d’architecte, son salaire brut initial en début de carrière, sera aux environs de 26 000 € par an, puis évoluera en fonction de ses années d’expérience.

Par contre, lorsqu’il exerce le rôle de technicien, il débutera sa carrière avec un salaire moyen de 22 000 € par an.

En bénéficiant d’un poste d’ingénieur, il peut espérer gagner aux environs de 35 000 € par an moyennant son expérience dans le secteur du BTP.

, , ,

ABC des techniques de soudage MIG et TIG des pièces en aluminium

2021-06-14 Commentaires fermés sur ABC des techniques de soudage MIG et TIG des pièces en aluminium By Royer

La soudure des différents types de métaux, dont l’aluminium, le cuivre, l’acier, l’inox, le zinc, l’or, la fonte ou même le plastique, nécessite un mode de soudure unique, en fonction de leur structure ainsi que l’épaisseur des pièces à souder.

Toutefois, l’aluminium s’avère être l’un des plus difficiles à travailler du fait de sa légèreté. En effet, il est nécessaire de souder l’aluminium avec différentes intensités de courant afin de ne pas l’endommager. Mais avec les nombreuses techniques de soudage de pièces en aluminium qui existent actuellement, l’aluminium peut tout à fait être soudé de manière élégante et solide.

, Read More

couture

Le matériel indispensable pour coudre

2021-05-30 Commentaires fermés sur Le matériel indispensable pour coudre By Royer

Pour une bonne couturière, travailler avec un bon matériel est indispensable. Il existe des accessoires qui facilitent la couture et qui aident à confectionner de beaux vêtements. Cet article vous permettra de connaître tous les outils nécessaires à la confection de vêtements.

Read More

Le sac à main, un accessoire indispensable

2021-05-27 Commentaires fermés sur Le sac à main, un accessoire indispensable By Royer

N’importe où, du moment que vous êtes hors de chez vous, vous devez emporter des objets qui vous sont indispensables. La solution habituelle est le sac à main. Cet article vous aide à choisir le sac qui vous convient pour tout avoir sous la main sans pour autant perdre en élégance.

Pourquoi un sac à main ?

Au quotidien, pour aller au travail, vous avez besoin d’un espace de rangement pour vos dossiers, votre carnet de notes ainsi que les outils de travail comme stylos ou crayons.

Vous devez amener également votre bouteille d’eau, indispensable pour votre santé. Le cas échéant, le médicament que vous devez prendre à midi doit être avec vous.

Sans oublier votre bâton de rouge à lèvres et votre crayon à cil pour vous maintenir en beauté toute la journée, et l’indispensable portefeuille ou porte- monnaie pour vos courses après le travail.

Le sac à main est ainsi une nécessité absolue.

Mais si vous devez porter un sac à main, il faut que celui-ci soit en accord avec votre style et votre personnalité.

Vous adorez le style décontracté ? Le modèle de sac à main que vous choisirez doit être adapté à ce style.

Par contre, si vous aimez le style classe et élégant, vous devrez trouver un sac à main assorti à votre tenue.

Ce n’est pas uniquement un accessoire de mode. Il met en valeur votre personnalité et vous sert dans vos habitudes de vie.

Vous devez avoir votre sac à main en toutes circonstances, c’est pourquoi vous devez bien choisir le modèle convenable.

Quel sac à main pour quelle circonstance ?

Pour un voyage, par exemple, le nombre et la quantité d’objets à emporter peuvent être augmentés. Par conséquent, votre sac à main doit être en mesure de contenir un volume important. Mais il doit être aussi en accord avec votre tenue de voyage.

Au quotidien, vous portez bien sûr des tenues de ville. Mais vous pouvez choisir la forme, la matière et la couleur en fonction de vos vêtements du jour.

En vacances et à la plage, votre tenue décontractée exige un sac qui vous mettra à l’aise dans l’ambiance de vacances.

Les tenues de soirée ne vont pas avec des sacs à main de tous les jours. Il vous faut une pochette adaptée à la circonstance.

De même, pour une cérémonie, le sac doit être assorti à votre tenue.

Ainsi, pour être élégante où que vous rendiez, choisissez le sac à main adapté à la circonstance.

Comment trouver le sac à main adéquat?

Un conseil, quand vous achetez des vêtements, pensez toujours aux accessoires que vous allez porter avec. Le sac est l’un des plus importants.

Il existe des magasins où vous pouvez trouver des habits avec les accessoires assortis.

Cependant, le choix des accessoires de mode est assez délicat. Vous préférez peut-être avoir un sac qui peut être porté en toutes circonstances ?

La solution pour vous est de commander directement chez des artisans en maroquinerie. Ils peuvent vous conseiller et vous réaliser le sac dont vous avez besoin. Seulement, la confection prend beaucoup de temps. Et vous risquez de ne pas avoir votre sac à main au moment voulu. Par ailleurs, cela peut coûter cher.

Une autre alternative est de visiter des magasins de maroquinerie. Ces magasins vous proposent des articles de qualité, adaptés à vos besoins et faits pour durer. Vous disposez d’une large gamme de choix. Les articles sont confectionnés en cuir ou en toile garnie de cuir.

Vous pourrez y trouver des accessoires de grandes marques pour femmes et pour hommes ainsi que des sacs qui conviennent à tous vos besoins.

, , ,

Que faire de vos appareils électroménagers usagés ?

2021-05-25 Commentaires fermés sur Que faire de vos appareils électroménagers usagés ? By Royer

La plupart du temps, quand vos appareils électroménagers tombent en panne, vous ne savez pas quoi en faire, et hop vous les stockez tous dans le grenier !

, , , Read More

Comment enlever les calcaires sur les tuyauteries ?

2021-05-11 Commentaires fermés sur Comment enlever les calcaires sur les tuyauteries ? By Royer

Le calcaire est une substance minérale composée de carbonate de calcium qui se trouve aussi dans l’eau de votre ville. Son taux peut être plus ou moins élevé selon votre région. Bien qu’il ne nuise pas à votre santé, il peut causer des problèmes au niveau de vos tuyauteries et vos canalisations. Il est donc important de les traiter pour éviter les gênes occasionnées, notamment si vous vous trouvez dans une région où le taux de calcaire est important.

 

Quels signes peuvent indiquer la présence de calcaire dans vos tuyaux ?

Plusieurs signes peuvent vous alerter lorsque du calcaire est présent et s’accumule à l’intérieur de votre tuyauterie. Soyez attentif au débit de votre eau, que ce soit celui du robinet ou celui de la douche. Si vous constatez que le débit devient de plus en plus faible quand vous faites couler l’eau, vous devez prendre les mesures appropriées. Sa présence se remarque aussi lorsque des dépôts blancs sont visibles dans vos sanitaires, notamment, dans les sorties d’eau de vos robinets. Des difficultés vont se constater au niveau de l’évacuation des eaux usées. Ce qui favorise cette présence est l’utilisation fréquente d’eau chaude, la vétusté de vos canalisations ou la dureté de l’eau (vérifiable auprès de votre mairie).

 

Quelles sont les techniques pour enlever le calcaire ?

En faisant couler l’eau, du calcaire se dépose petit à petit sur les parois de vos tuyaux jusqu’à les boucher. Ainsi, pour éviter tout bouchage et pour qu’ils puissent bien effectuer leurs fonctions, enlevez le calcaire. Celui-ci peut aussi obstruer les canalisations communeset individuelles. Dans tous les cas, les techniques suivantes peuvent également y être appliquées.

  • Avant la formation de calcaire

Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous adoucissez votre eau, soit vous utilisez un champ magnétique. Ce sont des techniques qui préviennent l’accumulation de calcaire. La première consiste à utiliser des adoucisseurs d’eau domestiques, appelés « échange d’ions », permettant de changer les ions calcium de l’eau en ions sodium de l’échangeur. Donc, il n’y aura plus de calcaire. Quant à la seconde technique, elle consiste à placer des systèmes antitartres sur vos tuyaux et vos canalisations. Lorsque l’eau traverse leurs champs magnétiques, sa structure change et le calcaire ne pourra plus s’accrocher et s’installer dans les tuyaux.

Dans la même optique, vous pouvez adopter certains gestes. Faites, par exemple, un entretien régulier de votre robinetterie en utilisant un chiffon microfibre propre et rincez la paroi de votre douche à l’eau froide après l’utilisation d’eau chaude. Si vous avez une robinetterie thermostatique, mettez-la sur la position « froid » et ouvrez-la pendant une dizaine de secondes après avoir utilisé de l’eau chaude.

 

  • Après la formation de calcaire

Différents types de produits anticalcaires sont disponibles sur le marché. Ils sont composés essentiellement de soude caustique ou d’acide chlorhydrique. Ce sont des produits agressifs, donc utilisez-les avec précaution et à bon escient. Il existe également des méthodes plus économiques et plus respectueuses de l’environnement.

Il y a une technique simple consistant à utiliser un furet et une ventouse. Pour faciliter vos mouvements, mettez de l’huile de coude. Cependant, cette technique peut devenir fastidieuse à long terme. Vous pouvez aussi faire un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc. Versez-le dans votre tuyauterie et attendez une demi-heure avant d’y verser de l’eau chaude. Ou faites bouillir du vinaigre blanc et additionnez-le avec un peu de bicarbonate de soude. Versez le mélange dans les canalisations et patientez 30 minutes, ou plus longtemps si vos tuyaux sont très bouchés. Faites couler l’eau en guise de rinçage.

 

Vous l’aurez compris, le dépôt de calcaire est inévitable. S’il vous est possible d’éliminer le calcaire dans vos tuyaux, vous pouvez également faire en sorte d’empêcher leur formation. Dans le cadre d’une construction ou d’une rénovation, qu’il s’agisse d’un bâtiment résidentiel ou industriel, optez pour des tuyaux de qualité et résistants et faites-vous conseiller par des spécialistes en tuyauterie comme LTS Industrie.

, ,

assurance auto

Pensez à bien choisir votre assurance auto

2021-03-15 Commentaires fermés sur Pensez à bien choisir votre assurance auto By Royer

L’assurance automobile est obligatoire pour tous ceux qui possèdent une voiture. Vous pouvez choisir votre assureur en fonction de vos besoins réels. Cet article va donc vous aider à mieux faire votre choix.

Read More

Comment faire de la poterie chez soi ?

2021-01-28 Commentaires fermés sur Comment faire de la poterie chez soi ? By Royer

La poterie est un art très ancien. Elle est encore utilisée aujourd’hui comme à l’époque préhistorique, lorsque les hommes et les femmes ont découvert que l’argile humide laissée au soleil séchait et durcissait. Si l’envie vous tente, n’hésitez pas à vous y lancer. De nos jours, l’art est l’un des moyens de réduire le stress. La poterie semble être un art impossible à réaliser chez soi. Mais avec ces idées de base, elle peut être réalisée dans le confort de votre maison.

Choisir la pièce dans laquelle travailler

La première chose à faire est de choisir une pièce de votre maison où vous préférez travailler. Il faut de ce fait tenir compte des matériaux, comme l’argile, qui doivent être stockés dans un endroit sec. Assurez-vous que cette pièce est aussi facile à nettoyer. L’eau courante doit y être accessible. Vous avez besoin de meubles tels que des tables et des armoires robustes et durables. Vous pouvez également y aménager un petit espace pour vos enfants, car les activités manuelles telles la poterie sont bénéfiques à leur développement.

Connaître la bonne argile

En poterie, l’argile est le matériau principal. Rien n’est formé sans elle. Les types d’argile utilisés à la maison sont en polymère, séchés à l’air ou cuits au four.

L’argile la plus pure est celle qui est restée sur le lieu où elle s’est formée. C’est l’argile primaire. La plus utilisée est le kaolin, l’ingrédient de base de la porcelaine.

L’argile non cuite a une forte capacité de rétention d’eau. Elle doit être cuite à une température supérieure à 600 ° C pour être durcie définitivement. La température de cuisson de l’argile détermine sa classification. Cuits en 2 temps :

– la faïence est obtenue à environ 900°C ;

– le grès entre 900°C et 1200°C ;

– la porcelaine entre 1200°C et 1300°C.

La glaçure vernit ensuite votre œuvre. Elle se vitrifie à la surface lors de la cuisson. C’est une couverte transparente sur les poteries vernissées et autres céramiques comme le grès ou la faïence fine. Lorsque la glaçure est plus opaque que la poterie ordinaire, on parle d’émail.

Posséder les bons outils

À la maison, vous aurez besoin d’outils. Vous n’avez pas besoin de tout avoir, mais ce qui compte, c’est d’avoir les outils de base.

  • Le tour de potier est disponible dans les magasins en différentes tailles. Assurez-vous de choisir celui qui convient à votre espace et à vos besoins.
  • Les nervures de lancer forment et lissent les pots au fur et à mesure qu’ils sont formés sur la roue. Elles sont particulièrement utiles pour creuser le centre d’un pot et présentées sous un assortiment de formes. Elles peuvent être en bois, en caoutchouc ou en métal.
  • On utilise l’aiguille de potier pour couper, percer, marquer, etc. Solide et pointu, cet outil polyvalent demeure l’un des outils les plus importants du potier.
  • Le fil de coupe est un fil super fin tendu entre deux poignets. Il sert à couper la base du tour.
  • La cuisson a lieu dans un four spécial à température extrêmement élevée. Cette température est nécessaire pour fusionner les molécules entre elles. Comme les fours domestiques n’atteignent pas cette température, vous devez soit fabriquer ou acheter votre propre four, soit trouver un endroit à proximité pour faire cuire vos œuvres dans un four approprié.

De la fabrication de simples pots en spirale faits à la main à l’expérimentation d’émaux et de méthodes de cuisson complexes – c’est à vous de décider de la complexité de votre passe-temps. Si vous débutez, familiarisez-vous avec la poterie en vous inscrivant à un cours de poterie chez GRESCREATIONS, ou commencez lentement à la maison pour acquérir des expériences avec le kit de base.

 

, ,