Home

Les différents types de serrure pour une porte blindée

Les différents types de serrure pour une porte blindée

2022-04-19 Commentaires fermés sur Les différents types de serrure pour une porte blindée By Yves Saint-Hilaire

Pour que votre porte blindée puisse vous garantir une sécurité optimale, le choix du type de serrure joue un rôle de taille. En effet, la serrure est un élément de sécurité important, car elle permet notamment de détourner les éventuels cambrioleurs face à l’ampleur de l’opération.

Sur le marché, il existe des serrures spécifiques pour renforcer le blindage. Comment les distinguer ? Voici nos conseils.

Comment choisir une serrure pour porte blindée ?

Il vous faut des modèles respectant les normes de sécurité A2P

Misez sur une serrure portant la marque A2P + porte vitrée, 1 , 2 ou 3 étoiles.

Des tests de résistance de la serrure sont effectués et sont caractérisés par les étoiles. Selon leur nombre, la résistance à une tentative d’effraction (forçage, crochetage, sciage, perçage ou arrachage) est plus ou moins élevée : 5, 10 ou 15 minutes.

A2P-1 étoile pour une résistance à l’effraction de 5 minutes

A2P-2 étoiles pour une résistance à l’effraction de 10 minutes

A2P-3 étoiles pour une résistance à l’effraction de 15 minutes

Il vous faut des modèles à 3 points de fermeture minimum

Pour une porte blindée, il est conseillé d’installer au minimum une serrure à 3 points de fermeture (c’est-à-dire à 3 pênes). Cependant, un modèle 5 points (5 pênes) est fortement recommandé, voire 7 points si la hauteur de votre porte atteint 2,10 mètres.

Ces points de fermeture peuvent être situés en haut, en bas de porte et sur le côté ou uniquement latéraux (en cas de revêtement de sol fragile ou de chauffage au sol par exemple).

Une pose de serrure de porte blindée en applique ou encastrée ?

Chaque type d’installation a ses propres avantages, optez pour celle qui s’adapte à vos besoins.

La pose en applique

-est facile et rapide à mettre en œuvre à condition de disposer d’un équipement adéquat (visseuse, instruments de mesure, etc.).

– contribue à la rigidité de la porte.

La serrure carénée ou en applique est un bandeau (coffrage) métallique dans lequel sont incorporées des tringles.

La pose encastrée

-serrure non visible.

-serrure plus esthétique que celle en applique.

Également appelée serrure à mortaiser ou à larder, la serrure encastrée s’installe dans l’épaisseur de la porte grâce à un entaillage.

L’installation peut être compliquée et nécessite l’intervention d’un professionnel.

Quelles clés de serrure pour porte blindée ?

Faites le choix de :

  • clés « plates ». Réversibles, elles peuvent être introduites dans le cylindre sans tenir compte de la face présentée : une ergonomie et un gain de temps appréciable.
  • clés incopiables et fournies avec une carte de propriété. Cette dernière est nécessaire pour les faire reproduire : une protection contre la perte ou le vol de vos clés.
  • clés proposées avec différentes couleurs (des pastilles de couleur sont incrustées sur l’anneau) : chaque membre de la famille a sa clé et peut l’identifier facilement par sa couleur.

Faites-vous conseiller par un spécialiste en la matière

Si vous hésitez à choisir, demandez conseil auprès d’un professionnel comme BK SERVICE à Pau. Spécialisée dans la pose de serrures et de portes blindées depuis des années, l’équipe est en mesure de vous aider. Elle saura vous orienter vers le type de serrure haute sécurité adapté à une porte blindée, et ce, parmi les plus grandes marques.

Pour un projet réussi, confiez également la pose de la serrure à BK SERVICE. Quel que soit le type d’installation, en applique ou encastré, l’équipe saura vous garantir un travail soigné et fiable. Elle intervient à Pau, Mont-de-Marsan, Dax et alentour.

, , ,

extension maison

Extension de maison : les erreurs à éviter 

2022-04-17 Commentaires fermés sur Extension de maison : les erreurs à éviter  By Kenzo Boyer

Afin d’obtenir une pièce ou un espace supplémentaire, il est souvent conseillé d’agrandir une maison. L’agrandissement peut également se traduire par l’expression “pousser les murs”. Il est évident qu’un agrandissement de maison ne peut être que profitable. Cependant, il doit être bien pensé et bien planifié afin qu’il n’y ait pas de problème plus tard.

Quelques erreurs à éviter en cas d’extension de maison ?

Une bonne extension de maison nécessite une certaine préparation. Il est important de se renseigner sur les différents aspects pouvant permettre de mener à bien le projet. Sans une bonne planification et une réflexion approfondie sur le projet, les erreurs peuvent survenir très rapidement. Les erreurs à éviter sont les suivantes :

  •   Ne pas réfléchir et penser correctement le projet d’agrandissement de maison ;
  •   Choisir un plan d’agrandissement de maison inadapté ;
  •   Se faire influencer par le prix ;
  •   Mal évaluer la qualité des matériaux nécessaires ;
  •   Ne pas vérifier les labels et certifications de l’entreprise sollicitée ;

Présentation des erreurs à éviter lors d’une extension de maison

Il est important d’avoir à l’idée que plusieurs professionnels sont susceptibles lors de l’agrandissement de la maison, même le couvreur zingueur. Les erreurs à éviter afin de mener à bien une extension de maison sont multiples.

Ne pas réfléchir et penser correctement le projet d’agrandissement de la maison

L’une des erreurs à éviter lors d’une extension de maison est de ne pas bien réfléchir par rapport au projet dans son intégralité. Il s’agit de l’une des erreurs les plus courantes lors d’un agrandissement de maison. Afin de mener à bien le projet, il est conseillé de réfléchir à chaque détail et d’aller un peu plus en profondeur.

Cet état de chose permet de mieux coordonner les différentes étapes de la construction et d’assurer une évaluation plus ou moins précise du budget. Il est nécessaire de réfléchir à l’utilisation qu’il sera fait de la nouvelle pièce de vie ou du nouvel emplacement que l’agrandissement générera.

Choisir un plan d’extension de maison inadapté

De nombreuses possibilités s’offrent à nous quand il s’agit d’agrandissement de maison. Souvent, les personnes désireuses d’agrandir leur maison ou petit appartement ont souvent une idée de la solution souhaitée pour agrandir leur espace de vie. Cependant, il est recommandé de réfléchir encore plus et d’étudier les différentes familles d’agrandissements de maisons (les caractéristiques, les avantages et inconvénients).

Se faire influencer par le prix

Le prix d’une extension n’est souvent pas à prendre à la légère. Il peut banalement passer d’un simple prix au triple en fonction des matériaux employés. Il faut garder à l’idée qu’un prix d’extension de maison trop bas cache des matériaux de mauvaise qualité. Il est évident que l’agrandissement de maisons pas cher permettra de faire quelques économies, cependant il peut faire perdre beaucoup d’argent sur le long terme.

Mal évaluer la qualité des matériaux

Plusieurs matériaux sont aujourd’hui disponibles sur le marché et peuvent servir pour un agrandissement de maison. Il faudra regarder avec attention les caractéristiques de chaque matériau afin de ne pas se tromper. Un mauvais choix lors de ce choix peut être fatal.

Ne pas vérifier les labels et certifications de l’entreprise sollicitée

Elle semble moindre mais elle est la plus importante. Un professionnel mal choisi, réduira à néant tout votre projet. Il serait plus judicieux de recourir à un professionnel tel que DREXLER PIERRE SARL. Celui-ci se chargera des travaux avec beaucoup d’expérience afin que le projet soit réussi.

Un autre facteur peut-il mettre en péril la réalisation du projet d’extension de maison ?

Ne pas tenir compte de l’environnement de sa maison avant de concevoir le projet est également une erreur pouvant ruiner votre projet. Il est important de savoir que la connaissance de votre environnement est un petit plus pouvant faire toute la différence sur la réussite finale du projet. Outre la réussite finale du projet, ce facteur influence grandement la qualité de vie après réalisation de l’extension de la maison.

, , ,

conservation_fromage

Nos conseils pour conserver les fromages

2022-04-15 Commentaires fermés sur Nos conseils pour conserver les fromages By Yves Saint-Hilaire

Tout comme de nombreux aliments, le fromage peut être acheté en petite ou en grande quantité. Cependant, pour garder sa fraîcheur, vous devez connaître les règles de conservation de cet aliment. En suivant cet article, découvrez quelques conseils pour conserver les fromages.

Tenir compte de l’emballage du fromage

Lorsque vous achetez du fromage, il est déjà emballé dans un film alimentaire. Cependant, celui-ci ne laisse pas assez respiré l’aliment. Vous devez donc remplacer ce film par du papier sulfurisé ou du papier d’affinage avant de mettre le fromage dans un récipient hermétique. Dans le cas de fromage crémeux, veillez à le garder dans sa boîte en plastique. Cela permet d’éviter les mauvaises odeurs et de le garder humide.

S’il s’agit de parmesan, de grana ou de pecorino, il est préférable d’utiliser des linges en lin ou en coton pour les conserver. Pour ce qui est des fromages plus matures, privilégiez du papier d’affinage. Alors que si vous souhaitez conserver du fromage semi-mature, optez pour du papier ciré.

Congeler le fromage

Un autre moyen de garder au frais du fromage est de le mettre au congélateur. Pour les fromages semi-fermes et fermes, ils doivent être placés dans un parchemin ou un papier ciré avant d’être conservés dans un sac de congélation hermétique. Pour que la saveur et les propriétés du fromage ne soient pas altérées, veillez à le partager en morceau de 500 g avec une épaisseur moyenne de 2,5 cm.

Sachez qu’il n’est pas possible de congeler une seconde fois le fromage, sauf s’il est cuit. Cela risque de favoriser la prolifération de bactéries.

Conserver au réfrigérateur

Il est tout à fait possible de conserver le fromage dans un réfrigérateur, à condition de tenir compte du type de fromage. Les fromages doivent toujours bénéficier d’une température constante. Dans le cas de pâte fraîche telle que la ricotta ou la mozzarella, une température entre 2 et 4° C est à respecter. Pour ce type de fromage, privilégiez donc les étagères inférieures du réfrigérateur.

S’il s’agit de fromages semi-matures, une température de conservation comprise entre 6 et 8°C est à privilégier, soit sur l’étagère du milieu. Pour ce qui est des fromages plus affinés, ils requièrent une température plus élevée allant de 8 à 10°C. Vous pouvez donc les placer sur les étagères les plus hauts du réfrigérateur ou dans les petites étagères de la porte.

Tenir compte de la durée de conservation du fromage

La durée de conservation du fromage varie en fonction du type de fromage que vous avez acheté. S’il s’agit de fromage à pâte fraîche, vous pouvez le conserver durant quelques jours, voire deux semaines. Dans le cas de fromage à pâte molle, la durée de conservation est environ d’une semaine. Pour ce qui est des fromages à pâte demi-ferme, ils peuvent être conservés au bout de deux à trois semaines. En ce qui concerne la durée de conservation des fromages à pâte ferme, elle peut aller jusqu’à cinq semaines. Quant aux fromages à pâte dure, vous pouvez très bien les conserver sur une durée de 10 mois.

Sachez que si vous disposez d’une cave, vous pouvez également y conserver le fromage. L’endroit possède généralement une température variant de 8 à 10°C, parfaite pour assurer l’affinage du fromage. Vous pouvez même mettre en place une cave à fromage si vous disposez assez d’espace à l’intérieur de votre maison.

Bref, il existe différentes manières de conserver le fromage. Le mode de conservation à utiliser varie en fonction du type de fromage. N’oubliez pas non plus de tenir compte du type d’emballage à employer et de la durée maximale de conservation autorisée pour chaque type de fromage.

, ,

Quel type de serrure pour votre portail ?

2022-04-14 Commentaires fermés sur Quel type de serrure pour votre portail ? By Yves Saint-Hilaire

Installer un portail pour renforcer la sécurité de votre maison et pour valoriser votre extérieur représente une initiative sécuritaire. Quoi qu’il en soit, lorsqu’on prévoit de mettre en place un portail, il faut réfléchir à quelques éléments dont son design, ses dimensions et surtout sa serrure. D’où la question : quelle serrure choisir pour un portail ? Nous en parlons dans cet article.

Des détails importants à retenir

Lorsque vous achetez un portail, celui-ci est déjà muni d’une serrure. Pour l’équiper d’une serrure spécifique, vous devez donc remplacer la serrure originale par une autre. Cependant, trouver la serrure qui convient avec votre portail peut être assez compliqué. Pour vous faciliter la tâche, nous vous conseillons de demander à une entreprise de serrurerie comme l’entreprise SEKATOL, située à Stains de fabriquer un portail avec serrure personnalisée. Il faut savoir que la société SEKATOL est non seulement spécialisée dans la fabrication de portails, mais elle peut aussi concevoir d’autres ouvrages architecturaux comme des verrières d’intérieur, des vérandas, des clôtures et des garde-corps. Par ailleurs, la serrurerie est aussi une de ses activités phares.

Critères de choix d’une serrure de portail

Le choix d’une serrure de portail dépend de deux critères à savoir le type de portail et le niveau de sécurité souhaité. Découvrez ci-dessous les différents types de serrures de portail.

Les serrures pour portails battants et coulissants

Serrure en applique

Un portail battant ou coulissant peut être doté d’une serrure en applique pourvue d’un mécanisme avec une clé à gorge ou une clé à cylindre. Vous pouvez aussi choisir une serrure dépourvue de barillet.

La serrure encastrable

La deuxième option consiste à installer une serrure encastrable. Il s’agit d’un dispositif de sécurité installé dans la masse du montant. Un trou dans le fouillot sert à y loger la poignée de portail ou la béquille en fonction du mode d’ouverture et de fermeture.

QUID de la serrure motorisée ?

Les serruriers professionnels proposent aussi des serrures motorisées, pour garantir une sécurité maximale aux occupants d’une maison. Actionnée à l’aide d’un smartphone via une liaison Bluetooth, ce dispositif de protection vous facilitera grandement la vie. Cette dernière est constituée d’un cylindre à haute sécurité offrant une haute résistance à la torsion et au crochetage. De quoi donner du fil à retordre aux malfaiteurs qui veulent pénétrer en force dans votre demeure. Elle comporte aussi une technologie de verrouillage automatique. Comme c’est un dispositif intelligent, elle vous informe à tout moment des entrées et des sorties. Pour une sécurité maximale, couplez la serrure motorisée avec un clavier à code ou un lecteur d’empreintes digitales. Vous pouvez aussi le piloter via une télécommande.

Les installations couplées avec une serrure motorisée

Pour pouvoir fonctionner d’une manière optimale, une serrure motorisée peut être associée avec deux équipements : un boîtier de contrôle pour commander l’ouverture et la fermeture du portail et un récepteur de l’interphone qui peut être un téléphone ou un haut-parleur.

Comment protéger la serrure contre la rouille ?

La rouille est l’ennemi numéro un des serrures. Pour éviter ce phénomène, nous vous suggérons de choisir une serrure constituée d’un matériau résistant à la corrosion comme l’aluminium, le zinc et l’inox. L’utilisation de produits anti-rouille est aussi recommandée.

Les normes à respecter pour l’installation d’une serrure de portail électrique

L’installation d’une serrure de portail doit répondre à certaines normes. Les voici :

  • Le portail doit être immatriculé CE
  • La serrure installée doit avoir fait l’objet de tests contre les risques de pincement, de coincement, d’écrasement et de cisaillement
  • Le portail doit être équipé de circuits photovoltaïques permettant de détecter la présence d’individus ou objets situés en face du portail
  • Le portail doit comporter un feu clignotant
  • Le propriétaire doit avoir un carnet d’entretien, un certificat CE et un certificat d’essai

, ,

vidange fosse septique

Vidange d’une fosse septique pleine : les procédures à suivre

2022-04-13 Commentaires fermés sur Vidange d’une fosse septique pleine : les procédures à suivre By Tristan Majory

Pour l’assainissement individuel, la mise en place d’une fosse septique dans toutes les habitations est d’une grande nécessité. Cependant, au fil du temps, celle-ci va se remplir progressivement selon la quantité de déchets et d’eau qu’elle contient. Ainsi, lorsque la moitié de la fosse sera constituée de boue, il faudra procéder à la vidange au risque de polluer son environnement immédiat. Dans ce billet, vous découvrirez la procédure à suivre pour la vidange d’une fosse septique pleine.   Read More

, ,

bardage métallique

Bardage métallique : les principaux fabricants

2022-04-12 Commentaires fermés sur Bardage métallique : les principaux fabricants By Tristan Majory

Ayant une influence sur le rendu visuel d’une maison ou d’un bâtiment, le bardage est utilisé afin de fournir une protection contre les intempéries. Le bardage peut être réalisé à l’aide de plusieurs matériaux à l’instar du métal. Celui-ci est d’ailleurs le plus durable. Les meilleurs bardages métalliques disponibles sur le marché ont des caractéristiques propres et représentent la fierté de leurs fabricants. Voici les principaux fabricants de bardage métallique. Read More

, , ,

charcuterie catalane

La charcuterie catalane

2022-04-12 Commentaires fermés sur La charcuterie catalane By Yves Saint-Hilaire

Boles de Picolat, zarzuela, escalivade, ce sont les plats typiques de la Catalogne. La cuisine catalane est unique et très riche en goût. Les plats sont concoctés à base de légumes frais, de poissons de mer, de viande et surtout de charcuterie. Cette région de l’Espagne est effectivement réputée pour sa charcuterie traditionnelle de qualité qui n’est autre que le produit phare de la gastronomie catalane. Préparée selon des techniques de fabrication unique, elle a un goût unique et raffiné puisqu’on n’utilise que du sel pour en assurer la conservation. Découvrez dans cet article les meilleures charcuteries en Catalogne.

Le fouet catalan

Comment parler de la charcuterie catalane sans parler du fouet qui est le plus populaire dans cette région. En effet, il figure parmi les meilleurs produits de la Catalogne. Le fuet ou espetec, ressemble au saucisson et à la saucisse sèche, mais est plus petit. Cette charcuterie à base de porc est composée majoritairement de viande maigre de porc. On y ajoute un peu de lard, de sel et de poivre pour lui apporter plus de saveur. Pour le fouet, le temps de séchage et d’assaisonnement est également plus long, permettant d’obtenir une viande sans gras. D’ailleurs, pour apprécier son goût unique et sa saveur si exquise, vous pouvez le consommer à n’importe quelle heure en apéritif avec un peu de pain et de l’huile d’olive. Vous pouvez également l’utiliser pour fabriquer du tapas, un amuse-gueule de la cuisine espagnole. Celui-ci est généralement préparé avec du fromage, des légumes, des olives, des crustacés, des poissons et de la charcuterie et s’accompagne de vin.

Le chorizo

Le chorizo fait également partie des meilleures charcuteries espagnoles. C’est un saucisson à base de viande de porc, mais il peut aussi être fabriqué avec des viandes mélangées. Dans certaines régions de l’Espagne, on utilise de la viande de porc et de cerf qui est très tendre, lisse et se distingue par sa texture très fine. Ce mélange permet d’obtenir une viande plus saine, pauvre en matières grasses, mais très riche en goût. Actuellement, le chorizo bœuf est aussi très répandu. La viande utilisée est prélevée sur des bœufs d’Esta et sur des porcs de race ibérique. En effet, en Espagne, on peut utiliser n’importe quelle viande animale (cheval, sanglier, autruche, etc.) dans la préparation du chorizo. En revanche, il est impossible de se passer du paprika ou pimenton qui révèle la saveur si particulière du chorizo catalan. Si vous voulez faire un chorizo maison, voici la liste des ingrédients dont vous aurez besoin :

  • 500 g de viande maigre de porc ;
  • 8 g de sel et 3 g de poivre ;
  • 6 c à s de paprika ;
  • 1 c à s d’origan ;
  • 2 c à c de cumin ;
  • 1 gousse d’ail ;
  • 2 feuilles de laurier ;
  • 2 c à c de piment de Cayenne ;
  • 1 branche de thym et des boyaux de porc.

Commencez par passer la viande au hachoir. Utilisez une grille avec des trous de 8 mm ou de 10 mm. Émincez la gousse d’ail et mélangez-la avec toutes les épices déjà moulues. Sachez également que des mélanges d’épices de chorizo déjà prêts sont en vente sur le marché. Mélangez la viande avec les épices et faites en sorte d’obtenir un mélange bien homogène. Vous pouvez par la suite le mettre dans les boyaux en utilisant un poussoir à viande ou un entonnoir. Pour le séchage, choisissez un endroit frais, sec et bien ventilé.

Le boudin

À la différence du chorizo et du fouet, le boudin est un produit cuit. Cette charcuterie se décline en deux versions : le boudin blanc et le boudin noir. Ce dernier est fait avec des viandes maigres et grasses de porc et de sang de porc. Quant à la version blanche, elle est réalisée avec des viandes de volailles (volaille, veau, porc, etc.), d’épices, de cèpes, de truffes, de cognac, de porto, de morilles, etc. Le boudin noir peut être servi avec des plats classiques comme le gratin ou accompagné de tomates cuites, de sauce au poivre, etc.

, ,

mobilier en cannage

Tuto : comment réaliser une armoire en cannage ?

2022-04-08 Commentaires fermés sur Tuto : comment réaliser une armoire en cannage ? By Yves Saint-Hilaire

Les matériaux naturels sont de plus en plus célèbres de nos jours pour la décoration intérieurre. Le cannage est une technique très utilisée dans la confection de mobilier en matière naturelle. Opter pour ce mobilier, c’est apporter une décoration authentique et originale dans votre intérieur. De même, les meubles en cannage peuvent être utilisés dans toutes les pièces de la maison, permettant ainsi d’uniformiser la décoration. Si vous souhaitez opter pour le cannage pour vos meubles, sachez qu’il est possible de réaliser soi-même leur conception. Comment procéder ? Focus dans cet article. Read More

, ,

bassin de rétention

Pourquoi et comment construire un bassin de rétention enterré

2022-03-31 Commentaires fermés sur Pourquoi et comment construire un bassin de rétention enterré By Tristan Majory

Pour un bon assainissement autour de vous, il est important de penser à mieux gérer vos installations. Pour mieux rediriger les eaux de pluie, vous pouvez penser à installer un bassin de rétention enterré. Ceci vous permet de bénéficier de certains avantages et de garder votre milieu de vie propre. Comment fonctionne alors un tel bassin et pourquoi devez-vous en construire un ? Comment s’y prendre pour la construction et quoi faire réellement pour y arriver ? Dans les lignes ci-dessous, vous découvrirez tout ce qu’il vous faut pour mener à bien votre mission. Read More

, , ,

Zoom sur les étapes de fabrication d’une prothèse dentaire

2022-03-30 Commentaires fermés sur Zoom sur les étapes de fabrication d’une prothèse dentaire By Yves Saint-Hilaire

Les prothèses dentaires sont des dispositifs qui servent à remplacer ou à protéger une ou plusieurs dents manquantes ou abîmées. Elles s’avèrent très essentielles puisque les dents manquantes peuvent créer un déséquilibre important au niveau de la mâchoire. Pour en fabriquer, les dentistes utilisent de la céramique, de la résine composite ou un alliage de métaux et de céramique. Ces matériaux sont combinés avec les nouvelles technologies pour donner un résultat impeccable et procurer un confort maximal au patient. Précisons que la fabrication d’une prothèse dentaire demande une maîtrise parfaite de nombreuses techniques et le respect de plusieurs étapes. Alors, quelles sont ses étapes à suivre pour fabriquer une prothèse dentaire ?

Les types de prothèse dentaire

Il est important de connaître les types de dentition avant de décider de la prothèse à mettre en bouche. Il existe deux types de prothèses dont la prothèse fixe qui est fixée directement dans la bouche et que l’on ne peut retirer sauf chez un dentiste et la prothèse amovible qui est plus agréable en bouche et facile à retirer. Alors, comment sont elles fabriquées ?

Les étapes de fabrication d’une prothèse dentaire

Il existe 5 étapes à respecter pour concevoir une prothèse dentaire.
La première étape consiste à consulter un denturologiste. Ce professionnel va récolter les informations nécessaires pour répondre à votre attente. En effet, il va examiner l’état de votre dentition, c’est-à-dire votre santé bucco-dentaire. À partir de ce constat, il pourra donner un diagnostic, qui lui permettra d’élaborer un plan de traitement adapté à votre situation, mais également de préparer les matériels nécessaires pour la prise d’empreinte.
La second étape concerne la prise d’empreinte. En effet, même si le prothésiste en a déjà pris une lors de la première rencontre, il se doit de reprendre les mesures et l’empreinte buccale pour procéder au moulage final de vos dents.
Cette étape conduira à la personnalisation de votre sourire. Comment ? En fait, le denturologiste va utiliser la maquette en cire préalablement établie afin de recueillir la position exacte de votre maxillaire supérieur et de votre mandibule. Il prendra en compte tous les paramètres physiologiques de votre bouche, à savoir la longueur de votre lèvre supérieure, le centre du visage ainsi que la ligne de votre sourire pour que le rendu réponde à vos attentes. C’est également à ce moment que vous allez discuter du type, de la forme et de la grosseur de vos futures dents.
Maintenant, il faut enchaîner avec le montage des dents et l’essayage de la prothèse. Au cours de cette étape, le prothésiste va assembler les dents que vous avez choisies sur la maquette en cire. Lorsque l’assemblage est fait, il est temps d’essayer votre nouvelle dentition. Si des éventuelles anomalies se présentent, le denturologiste pourra les ajuster et si la prothèse vous convient, il va procéder à la fabrication finale de votre dentition synthétique tout en effectuant les arrangements nécessaires.
La dernière étape est la livraison de la prothèse dentaire. Il est possible que les derniers ajustements mineurs se passent durant ce rendez-vous, mais rassurez-vous, la mise en bouche du dispositif se fera à la fin de rendez-vous. C’est également à ce moment que le denturologiste vous donne les dispositions et les conseils à considérer pour nettoyer et entretenir votre nouvelle prothèse dentaire.
Alors, n’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un spécialiste si vous avez besoin de compléter votre dentition.

,