Les différentes phases du travail d’un carreleur

Carreleur

Les différentes phases du travail d’un carreleur

2020-03-13 Commentaires fermés sur Les différentes phases du travail d’un carreleur By Yves Saint-Hilaire

Durant les travaux de construction et de rénovation, les propriétaires sont amenés à faire appel aux services de différents artisans, dont le carreleur. Mais, quels sont vraiment ses missions ?

La préparation du sol

Avant de procéder à la pose de carrelage, la préparation du sol est indispensable. Cela consiste à rendre le chantier sec, plan et rigide afin d’obtenir une bonne adhérence des carreaux. Dans le cas où votre support présente des bosses ou des zones creuses, un ragréage est de mise. Pour ce faire, vous avez besoin de ciment, d’eau et d’enduit de lissage. Un ragréage possède une épaisseur de 5 mm en moyenne. Il peut être réalisé sur tout type de support : carrelage, ciment, béton, etc.

Par la suite, vous devez poser une couche d’accrochage pour offrir une bonne adhérence au mortier. Il s’agit d’une colle qui sert à fixer les carreaux au sol ou au mur. Le mortier peut être fabriqué à la main, avec un mélangeur mécanique, une pelle, une truelle ou un malaxeur électrique. Le but est d’obtenir une pâte souple et onctueuse. Veillez à respecter un temps de pause de quelques minutes avant de l’utiliser.

La préparation du sol est aussi une étape indispensable lors d’une rénovation de revêtement. Cependant, cette fois-ci, vous n’avez qu’à appliquer une couche d’accrochage pour faciliter l’adhérence de l’ancien revêtement à la colle.

La pose de carrelage

La pose de carrelage est l’étape qui vient après la préparation du sol. Vous disposez de nombreuses options en termes de techniques de pose, dont la pose scellée. Son plus grand avantage est de pouvoir combler les différences de niveau si le sol n’est pas plat. En revanche, vous êtes contraint de déterminer la hauteur des portes et l’épaisseur de la chape afin d’éviter un débordement.

Pour bénéficier d’une pose résistante, optez pour la pose collée, que ce soit sur le murs ou au sol, à l’intérieur ou à l’extérieur. De plus, elle est facile à mettre en œuvre.

Si vous recherchez la simplicité, privilégiez la pose clipsable. Elle ne demande ni de joints, ni de colle. Toutefois, vous aurez besoin d’encoches pour fixer les carreaux entre eux.

Le sens est un autre élément à prendre en compte au moment de la pose de carrelage. Trois possibilités s’offrent à vous. Il y a d’abord la pose droite qui permet d’adosser les carreaux en angle droit. Choisissez entre une disposition en damier et unie. Ensuite, on retrouve la pose décalée. Vous devez vous décaler d’un demi-carreau à chaque fois que vous commencez une nouvelle rangée. Enfin, il y a la pose en diagonale.

Pour ne pas vous perdre dans les détails, il vous est conseillé de prendre contact avec un professionnel tel qu’un carreleur. Celui-ci doit disposer de certaines qualités afin de mener à bien ses missions. En effet, un carreleur doit être patient, minutieux et avoir le sens de l’esthétique. Une capacité à lire les plans et les dessins est aussi indispensable.

Les travaux de finitions

Après la pose de carrelage, il est du devoir du carreleur de nettoyer le chantier. Il peut aussi être amené à poser des plinthes et des baguettes afin de peaufiner son travail.

Bref, si vous envisagez de procéder à la pose de carrelage à Tellecey (21), faites appel à l’Artisan Carreleur Di Vittorio. Il maîtrise différentes techniques de pose de carrelage et peut travailler sur n’importe quelle surface. Il prend également en main l’installation de carrelage extérieur et intérieur.

La pose de faïence fait également partie de ses domaines d’intervention. Avec une vingtaine d’années d’expérience, il saura répondre à vos besoins. Vous pouvez, entre autres, lui confier la pose de carrelage de la salle de bains.

Comments are closed