Author Archive Yves Saint-Hilaire

5 bonnes raisons de se passionner pour le dessin et la peinture

Le dessin et la peinture figurent parmi les activités artistiques accessibles à tout le monde. En effet, il suffit d’avoir un crayon, un pinceau et un papier pour s’adonner à un loisir créatif. Les petits comme les grands trouvent dans ces arts de quoi développer et perfectionner leurs talents. Peindre et dessiner réservent autant de plaisirs, mais d’autres raisons amènent les passionnés à pratiquer ces arts de façon ludique ou professionnelle. Comme la plupart des activités artistiques, la peinture et le dessin aident à :

Améliorer la créativité

Le dessin et la peinture figurent parmi les activités artistiques que nombreux chercheurs recommandent de pratiquer dès la petite enfance. Faisant appel à l’imagination, toute pratique occasionnelle ou régulière stimule et améliore le développement du cerveau. Même le gribouillage donne à un enfant l’occasion de libérer sa créativité. Chez les adultes, la pratique du dessin et de la peinture ne se limite pas à la représentation des idées sur un support, mais contribue à améliorer l’esprit critique.

Entretenir la mémoire

La peinture et le dessin font travailler le cerveau par le biais de la réflexion et de l’imagination. Ainsi, ce sont des activités pouvant entretenir les facultés mémorielles de manière significative. D’ailleurs, la pratique de ces deux activités artistiques est souvent préconisée pour traiter certaines pathologies touchant la mémoire et les fonctions intellectuelles. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer trouvent, par exemple, dans la peinture et le dessin un bon moyen de recouvrer la mémoire.

Libérer le stress

S’adonner à un art est une bonne échappatoire pour évacuer le stress. La pratique du dessin et de la peinture fera passer de l’appréhension vers l’enthousiasme et de la préoccupation vers le plaisir. Le fait de tenir un crayon ou un pinceau et de jouer avec les couleurs aide à changer les idées. Pour se détendre après une journée éreintante, la pratique du dessin et de la peinture reste le meilleur choix pour évacuer rapidement les pressions.

Retenir des émotions positives

Le fait de peindre et de dessiner laisse place aux pensées positives. En effet, pour représenter les formes et les couleurs sur un support, l’artiste fait appel, non seulement à son imagination, mais également à ses capacités à produire de bons résultats. La pratique de ces activités artistiques aide l’individu à cultiver l’optimisme et à avoir l’estime de soi. S’adonner à la peinture et au dessin se révèle ainsi un bon moyen de détendre le corps et l’esprit sans chercher loin.

Cultiver le souci des détails

Comparés aux personnes qui n’ont pas un intérêt particulier à pratiquer une discipline artistique, les peintres, les décorateurs, les graveurs et les artistes en général ont des facultés d’attention plus développées. La principale raison est qu’ils sont plus réceptifs aux détails de son environnement : lumière, obscurité, ombre, couleur, etc. Le souci des détails rend chaque œuvre unique et original. Ainsi, avec la pratique, le souci des détails devient une seconde nature chez l’artiste parce que le cerveau ne cesse de développer ses capacités de concentration.

Le dessin et la peinture sont des disciplines artistiques épanouissantes à tous les niveaux. La meilleure façon de réveiller les talents d’artiste chez un individu se trouve dans l’apprentissage. Le mieux serait d’apprendre et de pratiquer aux côtés d’un artiste. Une passionnée de la peinture et de la gravure, l’artiste Madeleine Guérin-Schietsch, aime partager son savoir-faire. Son atelier mérite le détour parce qu’elle y propose des créations unique. Depuis plusieurs années, l’artiste enseigne la peinture, le dessin et le modelage à toutes les classes d’âge. N’hésitez pas ainsi à demander ses services afin d’apprendre de nouvelles techniques et affiner votre pratique.

, ,

Bâtiment : les artisans des travaux de second œuvre

Après avoir réussi à ériger la structure principale d’un bâtiment, il est temps de passer aux choses sérieuses : les travaux de finition. À partir de cette étape de la construction, les artisans des travaux de second œuvre prennent place sur le chantier. Leurs missions principales consistent à aménager et à équiper le bâtiment, ainsi que de rendre ce dernier habitable et confortable. Qui sont ces artisans ?

Le menuisier

Avec le maçon, le menuisier figure parmi les artisans qui restent en permanence sur un chantier de construction jusqu’à la remise des clés au propriétaire. En effet, le menuisier intervient souvent dans les travaux de gros œuvre dans la fabrication et l’installation de toutes structures en bois. C’est le cas lorsque l’artisan menuisier maîtrise les techniques de charpenterie et s’occupe de la fabrication, ainsi que la pose de la charpente en bois. Lors des travaux de second œuvre, le menuisier conçoit, fabrique et installe divers ouvrages : portes, fenêtre, escaliers, vérandas, terrasses, etc.

L’électricien

Rendre un bâtiment habitable passe par l’électrification. C’est le métier de l’artisan électricien. Il effectue tous les travaux d’installation électrique, allant du raccordement du bâtiment à un réseau de distribution jusqu’à l’installation de différents appareils électriques. Le métier d’électricien est assez technique, mais reste artisanal. En effet, de la conception des plans d’installation à la mise en œuvre, l’artisan doit faire appel à quelques compétences techniques. En revanche, tous les travaux de pose de fils, de câbles, d’armoires et de tableaux électriques sont faits à la main, avec quelques outils.

Le plombier

L’artisan de l’acheminement, de la distribution et de l’évacuation de l’eau dans un bâtiment est le plombier. C’est pourquoi il est l’un des premiers artisans à intervenir sur un chantier après les travaux de second œuvre. Le repérage du passage des canalisations et de l’emplacement de différents équipements figure parmi ses premières missions. Le plombier installe toute la tuyauterie du bâtiment et assure le raccordement au réseau de distribution. C’est également l’artisan installateur de tous les équipements sanitaires dans la salle de bains.

Ceci peut vous intéresser aussi https://www.guide-artisans.com/top-3-des-artisans-du-batiment/

Le chauffagiste

L’artisan installateur thermique ou chauffagiste travaille pour le confort des futurs occupants d’un bâtiment. La pose des systèmes de chauffage est sa principale mission, mais il peut également installer la climatisation et la ventilation d’un bâtiment. Le chauffagiste est un artisan qualifié dans plusieurs autres domaines comme la plomberie et l’électricité. En effet, au cours de ses interventions, il est amené à poser des réseaux de tuyauterie et à installer des appareils électriques comme les chaudières, les radiateurs, les ventilateurs, etc.

, , , ,

Top 3 des artisans du bâtiment

Un artisan se définit comme étant une personne qui fait un travail manuel et utilisant des techniques relevant de l’art. Dans le secteur du bâtiment la plupart des travaux de second œuvre et de finition font appel aux compétences d’un artisan. Cela résulte du fait que les interventions sur chaque chantier nécessitent une grande dextérité et une bonne maîtrise technique. Dans chaque étape des travaux du bâtiment, allant de la préparation du terrain jusqu’aux finitions d’une construction, les artisans se succèdent sur le chantier. Trois catégories d’artisans assurent l’édification d’un bâtiment, tandis que les autres s’occupent exclusivement des travaux de finition.

L’artisan terrassier

Qu’il s’agisse de construire un édifice ou une infrastructure, le terrassier est toujours le premier artisan à intervenir sur le terrain pour réaliser le terrassement. Son rôle principal consiste à creuser le sol, à mettre de la terre là où il faut et à enlever là où il y en a trop. Auparavant, le terrassier utilise des outils simples comme la pioche, la pelle, la brouette, ce qui lui a valu le titre d’artisan. De nos jours, l’artisan travail avec des engins mécanisés dédiés à cette intervention : marteaux pneumatiques, pelleteuses, niveleuses, excavatrices, etc.

L’artisan maçon

Quel que soit le type de construction (maison individuelle, immeuble collectif, bâtiment industriel, etc.), le maçon est le garant de la stabilité et de la solidité de la structure d’une construction. À la différence de nombreux artisans du bâtiment, il est le seul à intervenir sur les travaux de gros œuvre. La préparation et la pose des fondations figurent parmi ses premières tâches. D’autres travaux comme le coulage des dalles de béton, le montage des murs et des cloisons, ainsi que la pose des planchers relèvent également de ses compétences.

L’artisan menuisier

Pour réaliser tous les ouvrages en bois sur un bâtiment, il faut faire appel à un menuisier. Cependant, un menuisier de nos jours travaille avec de nouveaux matériaux comme l’aluminium, le PVC, le plastique, le plexiglas, etc. La grande partie du travail de l’artisan menuisier se fait généralement dans un atelier de menuiserie. Son champ d’action englobe deux activités : la menuiserie extérieure (portes, fenêtres, vérandas…) et la menuiserie intérieure (placards, cloisons, faux-plafonds…). Le menuisier peut également s’occuper des travaux de charpente s’il a le talent d’un artisan charpentier. De même, la fabrication et la pose d’escaliers et de parquets figurent également parmi ses spécialités.

Après l’intervention de ces trois catégories d’artisan, la finition du bâtiment fait appel à d’autres corps de métier : couvreur, carreleur, électricien, plombier, etc.

Lisez aussi notre article sur les artisans des travaux de second œuvre.

, , , , ,