Les étapes à suivre pour devenir musicien

Les étapes à suivre pour devenir musicien

2020-01-09 Commentaires fermés sur Les étapes à suivre pour devenir musicien By Yves Saint-Hilaire

La musique est un art qui date de la préhistoire. Dans la catégorie des neufs arts majeurs, elle se situe en quatrième position. Apprendre la musique est, comme tout autre art, bénéfique pour la personne en général. À la différence des autres disciplines, elle peut s’apprendre à n’importe quel âge et ne nécessite pas forcément une formation spécialisée. La musique se définit comme étant une manière d’arranger le son pour que celui-ci soit agréable à l’écoute. Dans plusieurs cas, elle s’apprend juste en écoutant et en reproduisant un morceau spécifique. Voici en quelques lignes les étapes fondamentales pour devenir musicien.

Définir clairement ses objectifs

Devenir musicien comprend plusieurs niveaux et ceux-ci dépendent de la finalité à atteindre. Dès le début, il est indispensable de choisir la voie à explorer. Voulez-vous vous familiariser avec un instrument particulier ? Avec un genre spécifique ? Ou encore avec le milieu en général ? Pour un amateur, choisir un ou plusieurs instruments est obligatoire. Cela représente la première étape de l’apprentissage.

Choisir un instrument ne se fait pas au hasard. En effet, choisissez-en un que vous aimez écouter ou voir jouer. Les instruments à cordes offrent une prise en main facile et une sonorité agréable. Depuis le piano, vers la harpe, en passant par la guitare et les violons, vous n’aurez que l’embarras du choix. Cette grande variété peut ainsi faire le bonheur de celui ou celle qui veut s’initier dans le domaine.

Les membranophones constituent, quant à eux, l’ensemble des instruments qui comprennent une ou plusieurs membranes. Ils sont, le plus souvent, rythmiques. La batterie et les différents types de percussions forment cette catégorie.

Le saxophone, la flûte, la trompette et les autres cuivres forment les instruments à vent. S’ils sont très communs, ils sont difficiles à prendre en main et nécessitent des exercices de respirations spécifiques.

Les bienfaits de l’apprentissage de la musique

Comme tout art, la musique offre plusieurs avantages, notamment sur le fonctionnement du cerveau et du corps. À tout âge, les bénéfices de jouer d’un instrument sont considérables.

Sur le fonctionnement cérébral

La musique est l’une des activités qui sollicitent le plus le cerveau, notamment la mémoire et la concentration. Selon le genre musical, ces parties du corps sont plus ou moins sollicitées. Dans la musique classique, la lecture des partitions nécessite une grande concentration. Une pratique régulière à un tel rythme augmente considérablement la faculté à se concentrer sur une tâche précise. Cela est évidemment bénéfique pour les activités scolaires, professionnelles ou quotidiennes.

La mémoire est également sollicitée dans le processus. En effet, chaque partition ou morceau doit être appris par cœur et pour cela, il est indispensable de se rappeler des détails. Un musicien possède, de ce fait, un meilleur fonctionnement de la mémoire.

Un remède efficace contre le stress

Le stress est courant dans la société de nos jours. À cause de plusieurs facteurs, notamment le travail, la routine et la conjoncture économique, plusieurs personnes sont sous l’emprise du stress. La musique présente des pratiques qui permettent de lutter contre ce phénomène. En effet, jouer d’un instrument nécessite de relâcher tout type de tension et une bonne respiration. Une fois encore, c’est la répétition de ces gestes et de ces exercices qui peuvent procurer ce bénéfice.

La discipline pour un enfant

Une meilleure discipline fait également partie des bénéfices de ce quatrième art. Bien maîtriser un instrument nécessite du travail, du temps et un effort considérable. Dans ce cas, développer une méthode concrète est indispensable. À force de pratiquer, l’on parvient à créer une véritable discipline. Cette qualité peut très bien être projetée dans la vie au-delà de la musique.

Choisir son genre musical

L’une des richesses les plus inestimables de cet art réside dans la diversité des genres musicaux. Chaque pays, peuple et culture correspond à un genre particulier, des rythmes africaines aux mélodies des orchestres philharmoniques.

Choisir un genre dans lequel on veut s’épanouir n’est pas chose aisée. De ce choix dépend l’instrument à maîtriser.

Pour bien débuter, il est indispensable de choisir des genres plus ou moins faciles à traiter. Le jazz et la musique classique sont réservés à des professionnels, car ces genres nécessitent un apprentissage en profondeur du concept.

La théorie musicale, un passage obligé

Pour un apprentissage selon les normes, la théorie musicale est incontournable. Il s’agit de la partie théorique et littéraire de la musique. On y apprend les rythmes, les notes, les accords et la lecture d’une partition. Ces connaissances sont ensuite appliquées à un instrument que vous aurez choisi.

Le rythme et les notes

Ce sont deux des fondements de la musique. Le rythme détermine le commencement et la durée d’une note jouée. Elle permet de distinguer en partie les genres. Pour les instruments rythmiques tels que la batterie et les percussions, c’est le fondement de l’apprentissage.

Les notes, quant à elles, correspondent à un son spécifique d’un instrument ou d’une voix humaine. Elles sont caractérisées par la hauteur, le type (timbre) et l’intensité.

Les accords sont la superposition de plusieurs notes spécialement définies. Apprendre les accords fait partie du fondement de la musique.

Comments are closed