Comment fonctionne une machine-outil ?

Comment fonctionne une machine-outil ?

2020-06-30 Commentaires fermés sur Comment fonctionne une machine-outil ? By Yves Saint-Hilaire

Par simple définition, une machine-outil consiste à assembler ou à déformer des pièces en métal ou en plastique : c’est le process d’usinage. Ces machines ont vu le jour lors de la révolution industrielle (1760-1840) au Royaume-Uni. À cette époque, la société transite d’un mode de production artisanale vers une production industrialisée. L’objectif est ici de mettre en exergue les modes de fonctionnement des machines-outils, surtout dans un monde hyper industrialisé.

Les différents types de machines-outils

Une machine-outil est un équipement mécanique utilisé pour fabriquer des pièces via un processus appelé usinage. Elle est généralement employée pour enlever des copeaux de pièces par extraction des matières. À cet effet, il existe plusieurs types de machines-outils, dont vous verrez les différentes caractéristiques :

  • les débiteuses : avec ses scies motorisées, les débiteuses sont des machines multifonctions servant à trancher ou à polir des pièces métalliques, du granite, des pierres ou du marbre. Dotée de multiples fonctionnalités (table de travail, scie, ventouse, etc.), la débiteuse est aujourd’hui utilisée dans plusieurs secteurs : fabrication de plans de cuisine, exploitation de carrières, etc.

  • la fraiseuse : c’est l’équipement par excellence pour les travaux d’usinage en série. Pour rappel, l’usinage est un procédé de fabrication et d’assemblage de pièces prismatiques et mécaniques comme l’aluminium ou le plastique. La fraiseuse est ainsi dotée d’une table mobile, utilisée pour placer et façonner les matériaux.

  • la tour : cette machine-outil sert à façonner des pièces circulaires. Munie d’un plateau horizontal, la tour fonctionne telle une machine à poterie. Un mouvement de rotation est ainsi effectué pour pouvoir travailler les pièces et leur donner une forme circulaire.

  • la rectifieuse : c’est une machine-outil de finition. À cet effet, elle est généralement utilisée pour rectifier les formes non uniformes des pièces usinées. Elle est munie d’une meule pour surface plane, cylindrique ou conique.

  • la perceuse à colonne : cette machine-outil est fixée sur un support, et donc non portative. Elle sert à percer des matériaux comme le métal, le plastique ou le bois. Son usage est donc multifonctionnel : pour la menuiserie, pour l’industrie ou pour la métallurgie. La perceuse à colonne peut atteindre une profondeur de 3 à 13 mm de diamètre grâce à son foret.

Les machines-outils conventionnelles et à commande numérique : quelques différences

Une machine-outil conventionnelle marche à l’état mécanique et manuel. Pour rappel, c’est un matériel qui consiste à usiner du métal et d’autres matériaux, en vue de les modifier ou de les réparer selon des dimension précises. Contrairement aux équipements à commande numérique, les machines-outils conventionnelles exigent un savoir-faire pluridisciplinaire du machiniste. En d’autres termes, ce dernier doit réaliser des calculs afin de déterminer la trajectoire et la position des outils d’usinage et de les adapter aux pièces à travailler. Ces opérations requièrent une certaine maîtrise des mathématiques appliquées, car elles ne sont pas effectuées sous assistance numérique.

Comme l’évolution technique l’exige, les machines-outils sont passées d’une fonction manuelle à une commande numérisée : l’on bascule alors vers une production en série. Grâce à l’utilisation d’un ordinateur, la machine-outil à commande numérique effectue une trajectoire précise sur la pièce en usinage. La vitesse et le nombre de tours sont réglés automatiquement : c’est ce qu’on entend par servocommande. En d’autres termes, la commande numérique permet de calculer les données ainsi que la pente et la trajectoire des process d’usinage. Ces opérations sont répétées une centaine de fois par seconde. C’est pourquoi, les machines-outils à commande numérique sont employées pour les productions en série. Pour des missions de maintenance, de dépannage ou de diagnostic, vous pouvez faire appel à M.T.M.M.O INDUSTRIE, une entreprise spécialisée dans l’ingénierie de machines-outils dans la Loire (42) et l’Yonne (89).

Comments are closed