Auxiliaire de vie indépendante : un métier en pleine expansion

auxiliaire de vie

Auxiliaire de vie indépendante : un métier en pleine expansion

2021-03-06 Commentaires fermés sur Auxiliaire de vie indépendante : un métier en pleine expansion By Yves Saint-Hilaire

L’activité d’aide à domicile ou auxiliaire de vie est actuellement en plein essor. À un certain âge, papi et mamie vont perdre leur autonomie et auront besoin de quelqu’un pour s’occuper d’eux. Ce qui présente un problème pour la famille à cause du manque de temps entre le travail et les enfants. Heureusement, il existe actuellement des auxiliaires de vie qu’on peut engager pour prendre soin d’eux et afin qu’ils puissent vivre auprès des leurs. L’avantage avec le métier d’aide à domicile est qu’il peut être exercé au sein d’une agence ou en indépendant. Cependant, travailler dans un organisme implique parfois des contraintes au niveau de l’horaire, des prestations à proposer, etc. Travailler pour son compte n’est pas facile non plus. Les gens sont plus réticentes à l’idée de les engager. Alors, comment débuter dans le métier en tant qu’auxiliaire de vie indépendante ? Et surtout, comment se faire connaître ?

Quelles sont ses véritables fonctions ?

Lorsqu’une personne vieillit, elle perd peu ses capacités physiques et mentales. Au fil du temps, il lui sera plus difficile de se déplacer, de faire ses courses, de se faire à manger et parfois même de faire elle-même sa toilette. Pourtant, de nos jours, il est de plus en plus rare de voir une mère de famille rester à la maison. Les temps sont durs et les parents doivent tous les deux travailler pour subvenir aux besoins de leur famille. Parfois, ils sont tellement occupés qu’ils n’ont même plus le temps de s’occuper d’eux-mêmes, et encore moins, de grand-père ou de grand-mère. C’est là qu’interviennent les aides à domicile et les auxiliaires de vie : pour prendre soin des personnes âgées dans leur quotidien. Leur travail ne se limite pas seulement à s’occuper des seniors. Ils peuvent également intervenir auprès des personnes handicapées, malades et de celles qui ont perdu leur autonomie suite à un accident. Les services d’aide à domicile peuvent porter sur :

-les tâches quotidiennes (habillage, toilettage, prise de médicaments et de repas, le lever et le coucher, etc.) ;

-l’entretien du domicile (lessive, repassage, ménage, etc.) ;

-les tâches administratives.

Par ailleurs, le travail d’un auxiliaire à domicile ne s’arrête pas seulement à l’assistance physique et sanitaire, mais aussi à soutenir moralement ces personnes, surtout si elles sont malades ou souffrent d’une maladie grave comme l’Alzheimer. Or, cela vous sera très difficile si vous n’avez pas en vous des qualités humaines.

 

Quelles sont les qualités requises pour faire ce métier ?

Le métier d’auxiliaire de vie n’est pas un travail qui s’apprend. Certes, cela demande de l’expérience, mais la personne doit avant tout être dévouée. La vieillesse est une période délicate. Arrivées à ce stade, les personnes âgées ressentent de l’angoisse, de la peur (d’être rejetées, délaissées, de mourir, etc.). Cela leur pèse trop qu’elles deviennent plus renfermées, et parfois même agressives. Ce dont elles ont besoin, c’est qu’on les rassure et les soutient. De ce fait, la personne qui les accompagne (l’aide à domicile ou l’auxiliaire de vie) doit avoir le sens de l’écoute, être compréhensible, bienveillante et aussi très patiente. De plus, les personnes âgées ou malades sont physiquement diminuées. Par conséquent, la personne qui s’occupe d’eux doit être prête à faire face à toutes les situations, sans se stresser.

 

Comment gagner la confiance des gens en tant que travailleur indépendant ?

Certaines personnes sont très méfiantes vis-à-vis des travailleurs indépendants. C’est vrai que si la personne que vous avez engagée vous est proposée par une agence, vous serez plus ou moins rassuré qu’elle possède les compétences nécessaires. En effet, pour être embauché par une agence, certaines conditions doivent être respectées. Il faut à tout prix lutter contre ces préjugés. Pour cela, il est avant tout conseillé de formaliser son activité (demander un agrément, choisir un statut juridique, etc.). Il faut également se faire connaître en utilisant les grands moyens : distribuer des flyers, participer à des séminaires, ou créer un site internet professionnel. De nos jours, les gens ne peuvent plus vivre sans internet. Que ce soit pour acheter, pour communiquer ou pour trouver des informations, les consommateurs ne peuvent plus s’en passer. Il serait dommage de ne pas en profiter. C’est l’outil le plus rapide et le plus efficace pour toucher le maximum de personnes. Que ce soit sur son propre site web ou sur les réseaux sociaux, il est tout à fait possible de présenter son activité et d’interagir avec beaucoup de personnes. L’idéal est de travailler avec une agence spécialisée dans le domaine pour être mieux accompagné et mieux conseillé sur les stratégies à adopter.

Comments are closed