Tag Archive artisan

Artisan : voici les éléments que vous pourrez mettre sur votre site internet

2022-05-10 Commentaires fermés sur Artisan : voici les éléments que vous pourrez mettre sur votre site internet By Yves Saint-Hilaire

Souhaitez-vous gagner plus de clients en toute simplicité ? Pensez à créer un site internet. Grâce à ce dernier, vous aurez la possibilité de trouver facilement plus de clients potentiels. De plus, il vous permet d’augmenter votre chiffre d’affaires. Mais que doit contenir votre site web ? Découvrez dans cet article tous les éléments que vous pourrez mettre sur votre page web.

Le type de site internet qu’il vous faut

Généralement, la création d’un site web pour artisans est simple grâce à plusieurs outils qui vous permettent d’y parvenir. Inutile d’apprendre les bases du HTML, du JavaScript, du PHP ou encore du CSS compliquant la création de votre page. Si vous voulez réussir la création de votre site, pensez à vous servir par exemple de l’outil MyWebsite. Cet outil de IONOS vous propose en effet un modèle de base s’adaptant à vos besoins spécifiques malgré le degré de personnalisation limité. Sachez également que le pack MyWebsite contient déjà des photos convenant à vos attentes.

À part l’outil MyWebsite, vous pouvez aussi vous servir d’un système de gestion de contenu comme WordPress, parfait pour un débutant. Néanmoins, il est nécessaire d’avoir des connaissances de bases afin de mieux utiliser le CMS.

Les divers éléments à mettre dans un site web pour artisans

Pour une visibilité optimale de votre site internet, il est important d’établir un lien de confiance. Pensez donc à insérer dans votre site web certaines informations pouvant attirer vos futurs clients telles que votre page d’accueil, le portait de votre entreprise et les détails de vos prestations. Il est aussi nécessaire de présenter d’autres informations importantes comme vos projets terminés avec vos références, votre blog et réseaux sociaux, vos aspects juridiques, sans oublier vos possibilités de contact.

Généralement, votre message d’accueil déterminera la première impression qu’auront les utilisateurs types de votre entreprise. De ce fait, il doit être travaillé avec minutie pour que vos visiteurs comprennent instantanément les principales activités de votre entreprise d’artisanat. Pensez également à insérer sur votre page d’accueil certaines informations importantes pouvant attirer les clients telles que des services d’urgence ou des services 24h / 24. Il est aussi nécessaire d’activer un bouton supplémentaire avec un numéro de téléphone depuis un appareil mobile permettant à vos futurs clients de vous téléphoner directement via votre site internet.

Concernant le portrait de votre entreprise, celui-ci doit généralement rapporter l’histoire de votre société qui doit être raconté avec habilité, sincérité et concision. À noter que vous n’êtes pas permis de dire des exagérations pouvant offenser ou rabaisser d’autres entreprises concurrentielles. Il est aussi important de vous présenter, vous et votre équipe, avec des photos afin que vos clients potentiels puissent mieux vous connaître. Pour parfaire l’image de votre société d’artisanat, pensez aussi à afficher des qualifications supplémentaires et des certifications plus précisément sur la page « à propos ».

Par rapport à l’éventail de prestations, cette partie de votre site internet doit contenir généralement la description détaillée de toutes les prestations que vous avez proposées. Ainsi, il est nécessaire de bien formuler les explications techniques. Pour cela, soyez clair et évitez d’utiliser le jargon.

Un autre élément que votre site web doit contenir : les références. Ces dernières soulignent en effet votre compétence ainsi que votre crédibilité à présenter vos projets. Les références se présentent souvent sous forme de témoignages de vos clients satisfaits. Elles peuvent également contenir un aperçu visuel des réalisations à l’aide des photos.

Les pages de blog ainsi que les réseaux sociaux sont aussi des éléments qui doivent être présents dans votre site web. Sachez que vous n’êtes pas obligé de créer un blog. D’ailleurs, cela dépend entièrement de vos intentions, et surtout des services d’artisanats proposés. Concernant les réseaux sociaux, il est préférable de proposer des liens essentiellement vers vos comptes Facebook, Google ou Instagram et n’oubliez pas de les maintenir à jour.

À noter : si vous souhaitez créer un blog, pensez à y insérer des informations plus détaillées à part les articles datés qui ne laissent pas une bonne impression. Et surtout, évitez d’exagérer !

, ,

outil

5 critères importants pour choisir une clé Allen

2021-11-09 Commentaires fermés sur 5 critères importants pour choisir une clé Allen By Yves Saint-Hilaire

Contrairement aux idées reçues, la mécanique n’est pas uniquement une question de connaissances. Dans ce domaine, disposer des bons outils peut faire une grande différence. La clé Allen est un élément indispensable dans l’outillage et bien la choisir peut vous éviter de nombreux désagréments, en particulier si vous avez un minimum de connaissance en mécanique.

Quand utiliser de la clé Allen ?

Moins connue que les autres outils, notamment à cause de sa spécificité, la clé Allen joue pourtant un rôle important pour des réparations spécifiques. Si la menuiserie est le domaine de prédilection de la clé Allen, elle est également très appréciée dans la mécanique. En effet, disposant d’une large surface de contact, elle facilite certaines opérations de serrage ou de desserrage de vis à 6 pans creux.

Pour démonter certaines pièces de la voiture

La voiture est parsemée de petites vis spécifiques. Cela concerne habituellement le carter d’huile et la boîte de vitesse de certains modèles de voiture (BMW, Audi). Ainsi, pour les serrer ou les retirer rapidement, l’utilisation de ce type de clé est indispensable.

Pour réparer les étriers de freins de motos de vélos

La clé Allen est également un outil essentiel pour les deux-roues, qu’il s’agisse de moto ou de vélo. Elle permet surtout d’ajuster l’étrier des freins, ce qui assure, de ce fait, la sécurité des utilisateurs de ces types de véhicule.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir une clé Allen ?

Compte tenu de son importance, le choix de la clé Allen doit faire l’objet d’une attention particulière, et ce, en considérant certains critères.

1- Les formes

Une clé Allen peut avoir plusieurs formes : L, S, T et Y. Chacune de ces formes correspond à un usage bien défini. Si habituellement, elle est en forme de L, les formes en Y et T offrent plus de praticité. Elles sont faciles à prendre en main et offrent plus d’appuis pour dévisser les vis serrées.

2- La taille

La taille de la clé est également un critère important pour choisir, car de celle-ci dépend principalement son utilisation. Les dimensions de la clé Allen sont exprimées en millimètres et en pouce. Il existe 2 gammes de clés Allen :

    • La gamme métrique standard

On retrouve dans cette gamme les clés avec des dimensions habituelles allant de 0.7 mm à 10 mm. Cependant, elles sont divisées en deux catégories selon les dimensions. La première catégorie comprend les dimensions que l’on retrouve habituellement comme la clé 2, 2.5, 3, 4, et 10 mm. La seconde est généralement composée de dimensions spécifiques comme 1.25 mm, 4.5 ou 5.5 mm.

    • La gamme anglo-saxonne

Cette gamme correspond à une métrique spécifique et est habituellement utilisée pour des vis particulières (vis anglaises). Dans cette gamme, on retrouve les clés 3/32 ; 3/16 ; 3/8 ou 1/8 pouce.

Habituellement, la clé Allen est livrée avec son jeu de rangement et un lot de 13 pièces pour faciliter le choix des dimensions en fonction des travaux que vous souhaitez réaliser.

3- La longueur des manches

Choisir la longueur des manches est surtout courant pour une utilisation spécifique de la clé. Dans ce cas, vous pouvez opter pour une manche plus longue pour atteindre les vis situées à une profondeur plus importante que la normale.

4- Le matériau

Choisir le matériau de fabrication de la clé est essentiel. Cela garantit sa solidité et sa résistance aux différentes conditions d’utilisation. Cependant, le matériau de fabrication est rarement inscrit sur l’emballage. Pour s’assurer de la qualité de l’outil, il faut se fier à la marque de fabrication.

5- La marque

Choisir la marque garantit des outils de grande qualité et fiables. Parmi les principaux constructeurs, on peut citer Facom, Wera ou Stanley qui proposent une large gamme d’outils à main adaptée à toutes les utilisations.

, ,

Guide pour la pose d’une gouttière

2021-09-09 Commentaires fermés sur Guide pour la pose d’une gouttière By Yves Saint-Hilaire

Pour parachever les travaux de toiture, il est important de poser une gouttière. Restant discret, mais efficace, elle joue un rôle important dans le bien-être de la maison, notamment en récupérant les eaux de pluie, qui pourraient entraîner des désagréments au niveau du logement. Nous vous proposons ce guide pour réussir la pose d’une gouttière.

Les points à savoir avant de procéder à la pose

Il est indispensable de connaître les points suivants avant de poser votre gouttière. D’abord, toute la surface du toit doit être bien couverte afin de pouvoir collecter les eaux de pluie et ensuite les évacuer. Puis, il est important de connaître le nombre de pentes sur le toit. Étudiez également le degré de ces pentes afin de pouvoir installer une gouttière adapté à la force des eaux coulant à travers chaque déversement.

Les types de gouttières qui existent

Il est également indispensable de connaître les différents types de gouttières sur le marché afin de faire le meilleur choix. Chaque type doit être adapté au matériau de toiture, à l’inclinaison de toit ainsi qu’au climat de la région.

– La gouttière rampante

C’est le type de gouttière le plus discret, fixé sur la partie supérieure des chevrons de toiture par des crochets. L’installation de gouttière rampante permet de collecter les eaux de pluie et les rassemble dans un seul canal qui va ensuite les diriger vers une corniche ou un rebord. La gouttière rampante se décline sous différentes formes telles que la gouttière havraise, une forme ayant un angle relevé et arrondi. Elle constitue un excellent choix pour évacuer l’eau. Elle vaut environ entre 50 à 60 euros pour 4 mètres. Il y a aussi la gouttière nantaise, elle est moins chère qu’une gouttière havraise, environ 50 euros pour 4 mètres. Cependant, elle est peu efficace, car elle présente un angle plus accentué de 70°. La gouttière moulurée, quant à elle,n’est pas très utilisée, car elle doit encore être travaillée pour pouvoir s’accorder à un style de maison particulier.

– La gouttière pendante

Aussi appelé gouttière demi-ronde, c’est le type de gouttière le plus prisé grâce au fait qu’il est disponible en divers matériaux comme le cuivre, le zinc, le PVC. Contrairement à la gouttière rampante, celle-ci est fixée par des crochets à l’extrémité de toiture.

– La gouttière de type chéneau

Il s’agit d’un conduit intégrant le gros œuvre et faisant partie intégrante d’une gouttière. Ce dispositif peut soit reverser l’eau dans une gouttière, soit l’évacuer directement vers un canal de rejet. Généralement, on le trouve sur les constructions anciennes, servant en même temps d’élément décoratif pour la bâtisse.

Les étapes à suivre pour la pose de gouttière

Différentes étapes doivent être suivies pour réussir la pose de gouttière autour de la toiture d’une maison.

– Mesurer la longueur de la gouttière :

Avant de mesurer la gouttière à poser, vous devez connaître la longueur de chaque partie où elle sera posée. La gouttière doit avoir chacune une pente de 5 mm sur les deux extrémités.

– Fixer les crochets :

Vous installez et vissez les crochets qui vont maintenir les gouttières.

– Préparer les tronçons :

Il s’agit d’enlever les graisses présentes sur les tronçons avant de les assembler.

– Assembler les gouttières :

Pour cela, vous pouvez utiliser du mastic siliconé pour joindre les gouttières. Il est également possible de les souder pour un bon assemblage.

– Poser les gouttières

Il est possible d’installer les gouttières vous-même. Mais comme il s’agit d’un travail en hauteur, et que cela peut s’avérer dangereux lorsque vous ne disposez pas de la compétence nécessaire, il est recommandé de recourir aux services d’un couvreur professionnel. Vous pouvez contacter l’entreprise « CHAMPLON SARL », une entreprise ayant plus de 38 ans d’expériences dans les travaux de toiture.

,

Travaux de maçonnerie de gros œuvres : De quoi s’agit-il?

2021-07-15 Commentaires fermés sur Travaux de maçonnerie de gros œuvres : De quoi s’agit-il? By Kenzo Boyer

Tout le monde devra recourir aux services d’un maçon à un moment ou à un autre de sa vie. En effet, construire sa propre maison est l’un des rêves les plus idéalisés à notre époque. Toutefois, en maçonnerie, les gros œuvres comportent assez de particularités. Qu’est-ce qu’on entend par travaux de gros œuvres? Quelles en sont les particularités? Pourquoi un architecte doit-il intervenir dans les travaux de gros œuvres?

Travaux de gros œuvres: Qu’est-ce que c‘est?

Lorsqu’on parle des travaux de gros œuvres, beaucoup pensent aux travaux publics d’intérêt général ou encore aux travaux des bâtiments officiels. La définition des travaux de gros œuvre est toute autre et n’est nullement le fait seulement des travaux publics ou encore des grands bâtiments.

Ainsi, les travaux de gros œuvres concernent tous ceux qui participent à la stabilité et à la solidité d‘un bâtiment. JEAN BAPTISTE MARCON est un expert des travaux de gros œuvre. Il dirige de ce fait une entreprise qui dispose d‘une réelle expérience dans le domaine. Son entreprise peut également se muer en expert conseiller afin d‘aider les uns et les autres à mieux réussir leurs différents projets.

Travaux de gros œuvres: Les particularités

Les travaux de gros œuvres comportent de multiples particularités qu’il importe de connaître afin d’éviter toutes sortes de confusion. À cet effet, il faut souligner qu’en ce qui concerne le volet relatif à la maçonnerie, les travaux de gros œuvres concernent entre autres, les fondations, les poutres, les murs porteurs ou encore les planchers entre les étages.

Pour des travaux de gros œuvres de grande qualité, les experts misent énormément sur les voûtes, les enveloppes en structure tendues ou encore sur les coques. Il est également important de faire la différence entre les différents types de travaux de gros œuvres qui existent. Chaque type étant en accord avec le niveau d’avancement des travaux.

Ainsi, on parle tout simplement de gros œuvre, au tout début du chantier lorsque l’artisan maçon se trouve encore à l’étape de la fondation ou autres structures du genre. Par contre, on parle de gros œuvre fermé, lorsque le bâtiment se trouve à un stade avancé. En d’autres termes, le gros œuvre fermé comprend les travaux relatifs aux murs, à l’étanchéité ou encore à la toiture.

Toutefois, il est essentiel de retenir que les travaux de finition d‘une part, et ceux relatifs aux systèmes de canalisation de gaz, d‘électricité ou encore d’eau n‘entrent pas en ligne de compte dans la définition de gros œuvres fermés. Enfin, on ne saurait finir avec les particularités des gros œuvres sans aborder l’aspect financier.

Son prix dépasse ainsi les 50% du budget à allouer à la construction. Parfois, en fonction des spécificités des bâtiments, cette proportion peut rapidement grimper à 60% voire 65%. Dans tous les cas, il faut confier cette évaluation aux experts et ainsi éviter de spéculer en l‘air.

Travaux de gros œuvres: Pourquoi solliciter les compétences d’un architecte?

Beaucoup pensent que les travaux de gros œuvres ne sont que l‘apanage des artisans maçons oubliant de ce fait le rôle primordial qu’est censé jouer un architecte dans ce type de projet. En effet, il faut garder à l’esprit que l’intervention de l’architecte doit nécessairement précéder celle du maçon. Pour faire simple, impossible de se passer des compétences d’un architecte en amont d’un projet de gros œuvres.

Par définition, l’architecte est ce professionnel du bâtiment censé concevoir les plans avant l‘intervention des maçons. Mieux, il s’occupe également de la maîtrise d’œuvres sans oublier le suivi. Le rôle d’un architecte étant primordial pour la réussite de n’importe quel projet de gros œuvres, il est important de bien faire ce choix.

Pour le réussir, il faut se rappeler que le métier d’architecte est régi par un ordre. Ainsi, se rapprocher de cet ordre aiderait les uns et les autres à réussir ce choix.

, , , ,

Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison

2021-04-28 Commentaires fermés sur Le fer forgé , un œuvre d’art considérable pour votre maison By Yves Saint-Hilaire

Le fer forgé fait son grand retour dans la décoration intérieure et dans la menuiserie. Matériau élégant et robuste, il s’adapte à toutes les utilisations, que ce soit pour la conception de mobilier ou la création d’objets de décoration. L’adopter doit, cependant, tenir compte de certains points dont le type d’ouvrage à réaliser et du professionnel en charge de sa réalisation. De même, les conditions d’utilisation doivent être bien définies afin d’adapter le type d’entretien adéquat.

Les raisons d’opter pour le fer

Le fer offre de nombreux avantages esthétiques et pratiques pour l’intérieur de la maison.

Un excellent matériau pour la menuiserie

Le fer est un matériau résistant. C’est pourquoi, les décorateurs le privilégient pour la confection de mobilier intérieur et extérieur. De même, ils jouissent d’une certaine liberté de conception, ce qui permet de créer des meubles parfaitement adaptés à chacune de vos pièces. Ainsi, vous aurez l’embarras du choix que ce soit pour équiper la chambre à coucher, la salle à manger, la cuisine ou le salon.

Vous pouvez également bénéficier de menuiserie extérieure de grande qualité. En effet, les portails en fer forgé sont très tendances. De même, il s’adapte à une multitude d’utilisations et résiste aux différentes conditions météorologiques, moyennant des travaux d’entretien réguliers, plus ou moins importants.

Par ailleurs, pour une utilisation automatisée, il faut bien choisir le moteur à utiliser afin de compenser le poids important du matériau. Cette lourdeur réduit considérablement les possibilités de conception. En effet, il est dans ce cas plus pratique d’opter pour les portails coulissants que battantes, ce qui peut poser problème selon l’espace disponible.

Un matériau idéal pour la décoration intérieure

La décoration intérieure est certainement l’un des domaines privilégiés de l’utilisation de la ferronnerie. En effet, ce matériau se décline en de nombreux objets de décoration. De nombreux éléments peuvent ainsi rehausser la qualité esthétique de votre intérieur. Les supports de verrières, les poignées, les rampes d’escalier, ce qui allie à la fois esthétique et praticité à votre menuiserie.

Les points à considérer avant d’opter pour ce type de décoration

Le fer forgé est, certes, un matériau de haute qualité pour votre décoration intérieure et pour la menuiserie, mais il n’est pas dépourvu d’inconvénients. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises lorsque vous optez pour ce matériau, il est indispensable de tenir compte de ces inconvénients.

Un prix d’achat élevé comparé aux autres matériaux

Choisir le fer pour sa décoration intérieure n’est malheureusement pas donné à tout le monde. Et pour cause, les différentes réalisations à partir de ce matériau sont extrêmement coûteuses. Créer un meuble en fer forgé nécessite une certaine adresse afin d’obtenir les formes désirées. Or, les opérations nécessitent souvent l’utilisation d’outils spécifiques, en particulier dans la forge à froid ; et un temps considérable pour la forge à chaud. Toutes ces conditions ont un impact sur le prix du produit fini. L’achat en magasin représente une alternative, mais la différence de prix reste mince, outre l’impossibilité d’opter pour le sur-mesure.

Un besoin d’entretien qui peut devenir important

Le fer forgé est sensible à la rouille. Cependant, les progrès apportés dans le traitement de ce matériau ont grandement facilité l’entretien, du moins, en ce qui concerne la menuiserie intérieure.

Pour les portails, les portes ou les mobiliers de jardin, les travaux d’entretien sont plus importants. Une application d’une cire spéciale sur les meubles extérieurs est indispensable tous les 3 mois pour pallier les effets néfastes de l’écart de température. L’application de peinture antirouille est également indispensable pour protéger vos menuiseries.

Toutefois, ces inconvénients n’enlèvent en rien à la qualité de ce matériau et de ses différentes applications. Le fer forgé reste l’un des meilleurs matériaux pour la décoration et les menuiseries.

Pour bénéficier de produits de qualité, il est indispensable de faire appel à un professionnel. L’entreprise LEBAILLY est spécialisée dans la confection de menuiserie intérieure et dans les ouvrages métalliques.

, ,

4 manières de développer efficacement votre activité d’artisan

2021-04-22 Commentaires fermés sur 4 manières de développer efficacement votre activité d’artisan By Yves Saint-Hilaire

Vous souhaitez promouvoir votre société qui est dans le domaine de l’artisanat ? Actuellement, de nombreuses possibilités s’offrent à vous, des publicités conventionnelles à l’utilisation de nouvelles technologies. Découvrez nos conseils pour accroître votre notoriété.

Démontrez votre professionnalisme

Les labels sont généralement le gage de la professionnalisme, quel que soit le domaine dans lequel vous évoluez. En tant qu’artisan, il vous sera utile d’avoir une reconnaissance légale d’artisan. Celle-ci a pour objectif de mettre en valeur votre savoir-faire manuel et artisanal. La Commission Artisan vous fournira un logo, qui sera le signe que vous êtes reconnu légalement.

Outre la reconnaissance, il est également dans votre intérêt de bénéficier d’un label qualité. Le Label CAC-Artisan de confiance est celui qui s’adapte à toutes les activités. Sinon, suivant votre domaine de compétence, vous pourrez avoir une autre distinction, telle que meilleur ouvrier de France. Cette distinction se base sur la qualité des prestations que vous proposez, l’état de votre atelier, la satisfaction client, etc.

Le respect de tous ces critères devrait donc vous aider à démontrer votre engagement auprès de votre clientèle. Il s’agit également d’un bon moyen pour se différencier de la concurrence. D’ailleurs, les artisans qui bénéficient de ce label ont une place sur le site web de celui-ci.

Multipliez les apparitions

Pour faire connaître votre entreprise, participer à des événements est important. Avez-vous déjà entendu parlé de la Journée de l’artisan ? Il s’agit d’un salon organisé pour promouvoir toutes les activités artisanales. Les prestataires y ont la possibilité de démontrer leur savoir-faire. Le seul inconvénient de ce salon est qu’il se tient en Belgique. Toutefois, vous pouvez toujours participer aux foires dans votre région. Cela reste un bon moyen pour promouvoir votre activité. Lors des salons, n’hésitez surtout pas à distribuer un maximum de cartes de visite. Misez sur une carte personnalisée, à l’image de votre entreprise.

Une méthode largement utilisée : la publicité par objet. Vous pourrez peindre vos véhicules de service à la couleur de votre entreprise. Veillez à y mettre les informations utiles telles que vos contacts et votre adresse.

Soyez présents sur les réseaux sociaux

Actuellement, les réseaux sociaux ont de plus en plus d’impact sur la communication des entreprises. Pour cela, il faut choisir les bons réseaux, en fonction de votre cible. Dans tous les cas, Facebook reste une des meilleures options, avec ses milliards d’abonnés.

Pour développer vos activités, créez une page entreprise. Vous pourrez y présenter votre équipe, partager des conseils et des tutos, ou tout simplement montrer vos réalisations. L’objectif des réseaux sociaux est de laisser les abonnés être vos ambassadeurs, grâce aux partages qu’ils effectuent autour d’eux. Mais pour maintenir l’intérêt des facebookers, soyez disponible pour répondre à leurs questions.

À part Facebook, Pinterest est également une plateforme intéressante pour publier des photos. En effet, ce sont généralement des personnes à la recherche de quelque chose de spécifique qui s’y rendent.

Dans tous les cas, assurez-vous d’offrir un contenu de qualité, notamment des photos nettes voire professionnelles.

Créez un site web pour votre entreprise

La création d’un site web est aujourd’hui un indispensable pour toutes les entreprises. En effet, votre site vitrine est parfois plus facile à trouver que votre atelier. De plus, internet permet aux gens de comparer plusieurs offres à la fois.

Pour avoir un site web efficace, misez sur le contenu. Veillez à fournir toutes les informations utiles (votre localisation, vos horaires d’ouvertures). Pensez également à mettre vos atouts en avant, notamment votre domaine d’expertise, et surtout, proposez un aperçu de vos réalisations.

Une stratégie de référencement local devrait vous aider à cibler les clients dans votre zone géographique. Pour vous aider, l’agence Linkeo à Tours est spécialisée dans la création de site web et le référencement.

, ,

La préparation de surfaces, pour quelle méthode opter ?

2021-03-26 Commentaires fermés sur La préparation de surfaces, pour quelle méthode opter ? By Yves Saint-Hilaire

La préparation de la surface est une étape indispensable et très utilisée dans de nombreux domaines. Elle est nécessaire pour la fabrication d’objets, de supports ; la rénovation, le nettoyage et la restauration de certains éléments. Elle consiste à modifier légèrement la structure d’une surface afin de faciliter l’application de revêtements. De nombreuses techniques sont utilisées dans ce cas. Elles peuvent consister à ajouter de la matière à la surface, en particulier dans la restauration, ou au contraire en enlever. La préparation doit tenir compte de nombreux facteurs et doit être réalisée par des professionnels.

Pourquoi réaliser une préparation de surfaces ?

L’application d’un revêtement sur une surface est rarement facile, qu’il s’agisse de peinture ou autres revêtements. C’est surtout le cas des métaux. C’est pourquoi les matériaux doivent être préalablement traités pour faciliter le processus.

La préparation de surface est également courante dans les travaux de nettoyage, de maintenance des produits et surfaces métalliques. Cette application consiste habituellement à débarrasser toutes sortes d’imperfections sur une surface présentant des défauts, des défaillances ou des traces de corrosion.

Les techniques appliquées pour la préparation de surfaces sont également utilisées dans la conception de pièces métalliques en tout genre. Dans ce cas, elles permettent de donner la finition souhaitée aux pièces. À titre d’exemple, elles permettent d’adoucir les bords des pièces sur une échelle millimétrique.

Quels sont les critères de choix de la technique à utiliser ?

Préparer une surface peut se faire selon de nombreux procédés. C’est pourquoi, il est souvent difficile de choisir parmi les techniques possibles, car celles-ci doivent tenir compte de nombreux paramètres. Ainsi, le type de matériau, le degré de dégradation et l’objectif du traitement définissent la technique à utiliser. Il existe deux types de traitement selon ces critères. Ces deux techniques peuvent être complémentaires.

Le traitement mécanique

Cette notion regroupe les techniques qui utilisent des particules solides dans le traitement des surfaces.

  • Le dégraissage

Il consiste à débarrasser les surfaces des impuretés, en particuliers les graisses. Il a habituellement lieu avant l’application de revêtement sur une surface. Il est également indispensable avant un traitement thermique d’un élément.

  • Le sablage

C’est un des traitements les plus utilisés dans la préparation de surfaces. Son principe consiste, en général, à projeter des particules des matériaux abrasifs, à très haute pression. Le sablage permet de venir à bout des saletés les plus tenaces. Il est surtout recommandé pour un traitement contre la rouille, l’accumulation de carbone et l’oxydation.

Cette méthode au jet de sable est également utilisée dans nombreux d’autres domaines comme la fabrication, le reconditionnement, et même dans le bâtiment. Cette grande adaptabilité est l’un des avantages les plus appréciés de cette méthode.

  • Le grenaillage

Il reprend fondamentalement les principes du sablage, sauf qu’ici, le traitement a pour but de modifier la structure d’une surface afin d’en améliorer le rendu et l’aspect. Dans ce cas, le matériau abrasif est remplacé par des billes de taille différente selon le rendu recherché.

Le traitement chimique

Le traitement chimique se fait par l’utilisation de substances chimiques afin de se débarrasser de toutes les impuretés d’une surface. Ce type de traitement est notamment recommandé pour le traitement des métaux comme le fer, le cuivre, l’acier, l’aluminium et tous les types d’alliages. En effet, ces matériaux sont sujets à la corrosion et doivent être profondément nettoyés avant la réutilisation.

On a également recours à cette méthode pour traiter les autres matériaux comme les polymères. On utilise surtout cette méthode afin d’améliorer certaines matières plastiques, comme leur qualité adhésive et leur résistance.

Une entreprise spécialisée dans le traitement de surface à Grézieu-la-Varenne

Le traitement de surface est aussi applicable aux menuiseries intérieures et extérieures, comme le portail, les escaliers, les radiateurs en fonte, etc. Ce type de traitement permet d’améliorer la longévité des éléments. PSEP Industrie est spécialisée dans le traitement et le nettoyage de surface à Grézieu-la-Varenne.

, ,

Histoire du métier de boucher

2020-12-11 Commentaires fermés sur Histoire du métier de boucher By Yves Saint-Hilaire

Pour ceux qui ne le savent pas, le métier de boucher fait partie des plus anciennes professions et qui sont encore exercées à ce jour. Depuis sa création jusqu’à nos jours, ce métier s’est constamment adapté aux évolutions de la société, ainsi qu’aux techniques. Dans cet article, nous allons parler de ses origines et de son évolution à travers les différentes époques de l’histoire.

Origine et histoire du métier de boucher

Avec le boulanger, le premier métier à avoir été organisé pour répondre aux demandes de la population urbaine fut celui de boucher. Cette profession existait déjà pendant l’Antiquité. À cette époque, les principaux animaux de boucherie étaient les porcs et les moutons. Les bœufs servaient essentiellement aux travaux de traction et agricoles. Pourtant, sur le plan étymologique, l’origine du mot boucher vient d’un autre animal : le bouc. En effet, le mot boucher vient d’une activité marchande qui consistait à vendre de la viande de bouc. Le boucher achetait la viande dans les abattoirs ou chez les grossistes. Selon les cas de figure, l’animal pouvait être encore sur pied ou déjà abattu. Après avoir acheté les viandes, il les découpe et les désosse avant de les vendre dans sa boucherie.
À partir du XIe siècle, le métier va se structurer. Ainsi, les bouchers viennent s’installer dans les villes afin d’approvisionner leurs habitants en viandes. Au tout début, ce métier était pratiqué par très peu de gens. Dans la plupart des cas, il s’agissait d’un business familial. Après les pères, les fils prenaient le relais et ainsi de suite. À Paris, cet héritage était même officialisé dans une charte. Mais c’est seulement au cours du XVIe siècle que cette profession se dota d’un véritable statut. Ils devaient même prêter serment de fidélité au métier. À cette époque, les épidémies étaient fréquentes. C’est pourquoi ils étaient aussi chargés du contrôle sanitaire des viandes. D’ailleurs, au fil des années, le métier de boucher était soumis à de nombreuses réglementations, essentiellement en lien avec l’hygiène et la santé.
Jusqu’au XIXe siècle, le boucher intervenait sur toutes les étapes de la préparation de la viande, c’est-à-dire depuis l’abattage de la bête jusqu’à la vente. Mais à partir de cette époque, les grands abattoirs ont été créés. C’est ainsi que deux types de bouchers voient le jour : les bouchers abattants et les bouchers détaillants.
Le terme boucher abattant désigne ceux qui choisissent et achètent les bêtes directement chez les éleveurs. Ainsi, ces catégories de bouchers ont une parfaite connaissance du mode d’élevage des bêtes qu’ils achètent. Ce qui leur permet de se faire une idée sur la qualité de la viande.
Le boucher détaillant, quant à lui, s’approvisionne auprès des abattoirs. Ce qui ne leur permet pas de garantir la qualité de la viande puisqu’ils ne peuvent pas assurer la traçabilité de leurs produits. En revanche, ces derniers s’efforcent de montrer une bonne image du métier en arborant un tablier blanc immaculé, pour ainsi monter les conditions d’hygiène irréprochables des viandes qu’ils vendent.

La boucherie moderne

De nos jours, le métier de boucher a connu une véritable transformation. Il tend à se moderniser de plus en plus avec la réduction du nombre des bouchers traditionnels. Ainsi, de plus en plus de consommateurs achètent directement leurs viandes dans les grandes surfaces. Cependant, un grand nombre de consommateurs, surtout dans les petites villes, gardent leurs habitudes et continuent de s’approvisionner auprès des bouchers traditionnels pour ainsi perpétuer l’un des plus anciens métiers du monde. De plus, dans la majorité des cas, acheter de la viande auprès des bouchers traditionnels offre une certaine garantie concernant la qualité du produit puisqu’ils travaillent en collaboration avec les éleveurs.

, ,

Les domaines d’application du modelage de plastique

2020-09-07 Commentaires fermés sur Les domaines d’application du modelage de plastique By Yves Saint-Hilaire

Le plastique est un matériau utilisé depuis longtemps dans plusieurs secteurs d’activité. De nombreux objets de notre quotidien sont également fabriqués à base de plastique. Il est disponible en plusieurs types selon son usage. , il est également employé dans des domaines spécifiques comme la confection de pièces, de matériel médical et de composants électroniques. De nos jours, de nombreuses entreprises se spécialisent dans le traitement de plastique afin de fabriquer des pièces destinées au prototypage ou à une production industrielle.

Quels sont les différents types de plastiques à utiliser ?

Le plastique se décline en plusieurs sous-catégories de matériaux. Le choix dépend de l’utilisation et de la finalité recherchée.

Pour un usage quotidien

Pour un usage quotidien, par exemple, on retrouve généralement le polychlorure de vinyle. Communément appelé PVC, ce type de plastique est très utilisé dans la fabrication d’emballage. Par contre, le polystyrène, le polypropylène ou encore le polyéthylène haute densité, sert à fabriquer des bouteilles en plastique.

Pour un usage professionnel

Dans la confection et la création de pièces et pour un usinage, d’autres types de plastiques sont utilisés. On peut citer l’acrylique plastique, l’acétal, le polycarbonate, le polyetherimide, le plastique haute technologie, etc. Ces variétés sont privilégiées, car elles offrent plus de liberté et de possibilités de conception.

Quels sont les avantages du plastique ?

Dans le domaine de l’usinage, le plastique présente de nombreux avantages. Il est facile à traiter et à mouler, ce qui permet de réduire considérablement le coût et le temps nécessaire à la production. De même, sa solidité permet de résister à toutes utilisations. Dans certains cas, il peut même servir comme pièces fonctionnelles.

Quelles sont les méthodes pour façonner le plastique ?

Il existe plusieurs procédés pour moduler le plastique. Chacun d’eux utilise des moyens différents et divers équipements. Certains d’entre eux s’insèrent même dans une chaîne de production dans les usines.

La méthode par injection

C’est le procédé le plus courant pour la fabrication de plastique. Il consiste à faire fondre la matière et à l’injecter dans une moule. Une fois la matière refroidie, la moule s’ouvre et le plastique est extirpé. Cette technique est utilisée dans la confection d’emballages, de couvercles, d’outillages et d’instruments médicaux.

Le fraisage du plastique

Le fraisage consiste à un travail par enlèvement de matière, c’est-à-dire, par coupe. Pour ce faire, le plastique est posé sur un support rotatif. Un bras mécanique équipé d’un outil de coupe vient ensuite modeler sa surface. L’avantage de ce procédé est sa grande qualité de finition, notamment grâce à la technique de CNC ou Computerized Numerical Control. Cela signifie que l’opération est assistée par ordinateur. Il existe deux types de fraisages :

  • Le fraisage conventionnel qui est utilisé dans la confection des pièces simples.
  • Le fraisage à commande numérique pour les pièces plus complexes.

Le fraisage est réalisé par des professionnels dans le domaine de l’usinage de plastique, comme l’entreprise A.U.P.G à Jonage. Elle est au service desprofessionnels dans la conception, la création et la réalisation de tout type de pièces fonctionnelles ou de prototypes.

Le tournage

Cette opération de modelage consiste à placer le plastique sur un support rotatif à grande vitesse. Un outil coupant vient ensuite trancher et modeler le plastique selon les dimensions recherchées. Le tournage est surtout utilisé pour façonner les composants destinés à résister aux températures extrêmes et aux pièces en contact avec des produits chimiques.

Le moulage

Le moulage par compression est surtout utilisé pour la fabrication de jointure. Il consiste à chauffer le plastique pour ensuite le comprimer et lui donner la forme désirée. Le moulage permet également d’obtenir des différents designs comme les plaques et les tubes en plastique.

, ,

composition florale

Quel type de fleur offrir et pour quelle occasion ?

2020-08-27 Commentaires fermés sur Quel type de fleur offrir et pour quelle occasion ? By Yves Saint-Hilaire

Depuis longtemps, les fleurs sont synonymes de joie et de réconfort. Offrir des fleurs, c’est transmettre un message. Comme tous les messages, les compositions florales respectent un code bien précis À travers les couleurs, les espèces composant le bouquet et le type de composition. La signification et les circonstances durant lesquelles offrir ces fleurs viennent s’ajouter à ces codes. Pour réussir une composition originale dans les règles de l’art, il ne suffit pas de bien choisir les fleurs, mais d’arriver à bien composer le bouquet pour qu’il corresponde à la personne à qui l’offrir. Pour ce faire, l’intervention d’un artisan fleuriste s’impose.

Comment déterminer le bouquet à offrir ?

Afin de savoir quelle espèce de fleur choisir pour composer un bouquet, il faut déjà connaître les périodes de floraison. Ainsi, il est possible de choisir entre deux ou plusieurs espèces qui symbolisent la même chose.

Pour connaître les types de fleurs à offrir à une période précise de l’année, il est indispensable de s’adresser à un fleuriste professionnel. Il vous guidera et vous conseillera dans le choix des fleurs et de la composition adaptée selon l’occasion et la personne qui les recevra. L’amaryllis et la tulipe, par exemple fleurissent en début d’année et pendant 3 à 4 mois. En revanche, la période de floraison de l’iris ne dure qu’un mois : en mai.

Pour vous offrir les services d’un artisan fleuriste à Cognac, faites appel à TAMANGO FLEURS. Il propose toute une gamme de fleurs pour tout type de célébrations. Il crée et confectionne les bouquets.

La signification des couleurs pour les fleurs

Avant de choisir les fleurs à offrir, il est aussi nécessaire de connaître ce que la couleur représente.

  • Le rouge symbolise la passion et est souvent associé à l’amour.
  • Le blanc évoque la pureté et on le retrouve habituellement durant les mariages ou fiançailles.
  • Le vert est associé à la nature.
  • Le jaune symbolise l’énergie. C’est pourquoi on le retrouve pour célébrer une naissance ou un anniversaire.
  • L’orange, c’est la joie de vivre. Il peut aussi signifier le réconfort, mais n’est pas utilisé durant les obsèques.
  • La couleur rose représente la tendresse.

Les fleurs pour les cérémonies et célébrations

Pour n’importe quelle célébration, la fleur a toujours sa place. Qu’il s’agisse de joie ou de tristesse, il existe toujours une espèce adaptée pour présenter vos vœux.

L’espèce de fleur pour un mariage

Le mariage est une des occasions les plus propices pour offrir les fleurs. Toutefois, selon la tradition, chaque espèce de fleur symbolise une qualité. Dans ce cas, il est indispensable de bien faire le choix. Optez pour les fleurs délicates et hors du commun pour symboliser l’amour et la joie. L’anthurium, le dahlia et l’oeillet blanc évoquent l’amour et la fidélité. La tulipe fait référence aux promesses et le lys à la pureté des sentiments.

Pour une naissance

Lors des naissances, la couleur et la forme de la fleur symbolisent la joie. Dans ce cas, choisissez des espèces avec des couleurs vives, habituellement le jaune et l’orange qui représentent le bonheur. Le gerberas, le lilas et les primevères représentent la jeunesse avec ses grands pétales.

Pour une déclaration d’amour

Un classique, la rose rouge symbolise l’amour. Et les couples ne s’en lasseront jamais. Toutefois, pour sortir du lot, vous pouvez tout aussi bien opter pour le glaïeul pour envoyer un message d’émerveillement.

Pour des obsèques

Les fleurs ne sont pas faites que pour les moments de joie. En effet, elles peuvent également symboliser le réconfort en temps de tristesse, comme en cas de perte d’un proche. Dans ce cas, les roses blanches symbolisent l’immortalité. Les œillets blancs, le lys et le chrysanthème sont des espèces souvent associées à la notion d’éternité.

, ,