Quels travaux de menuiseries réaliser soi-même sans risque ?

Quels travaux de menuiseries réaliser soi-même sans risque ?

2021-04-26 Commentaires fermés sur Quels travaux de menuiseries réaliser soi-même sans risque ? By Kenzo Boyer

Le bricolage est la passion d’un grand nombre de pères et mères de famille. Cependant, il faut faire la part des choses entre les travaux qu’on peut faire et les travaux à confier obligatoirement à des professionnels. Vous ne pouvez pas économiser à tous les coups, mais certains travaux peuvent être réalisés de façon rapide et efficace par vos petites mains. Découvrez ici quelques travaux de menuiserie à réaliser vous-même.

Le décapage et le ponçage d’un meuble

Le décapage et le ponçage d’un meuble font partie des travaux de menuiserie les plus faciles. Pour le faire, il faut avoir à disposition soit une ponceuse, soit une cale à poncer et un papier abrasif.

Si vous avez une ponceuse, le travail sera très rapide. Lavez la surface à décaper et laissez-la sécher. Dès que c’est le cas, posez la ponceuse sur la surface en suivant le sens de la veine du bois. Avec un outil électrique, vous devez avoir un bon doigté. Bougez-la ponceuse rapidement sur toute la surface du meuble pour qu’elle ne dévore pas le bois. Pour parfaire les détails, utiliser le papier abrasif sur les bords.

Le changement d’une serrure simple

Il y a différents types de serrures. La pose ou le changement de certains sont du ressort du serrurier, tandis que le professionnel ou l’amateur en menuiserie peut s’occuper d’autres. Sans risque, vous pouvez en tant que menuisier amateur, changer une serrure à condition qu’elle soit simple et basique.

Ici, vous aurez essentiellement besoin d’un tournevis. Commencez par retirer les fixations des deux côtés des poignées de porte avec le tournevis. Enlevez ensuite le bloc serrure. Enfin, placez le nouveau mécanisme s’il est du même modèle que le précédent. Autrement, il faudrait peut-être faire des trous plus grands pour que la nouvelle serrure soit stable. Si le modèle est le même, placez le bloc serrure d’abord et les poignées ensuite. Fixez le tout avec le tournevis à la fin. Vérifiez qu’elle adhère bien à la porte.

La fabriquer d’une table

Ici, il est important de faire une esquisse de la table qu’on a en tête. Toutefois, le menuisier débutant n’a pas un large choix. Il ne peut faire qu’une table en planche. Rendez-vous à l’usine de bois la plus proche de vous et achetez la quantité de bois dont vous aurez besoin. Les dimensions des planches qui seront coupées seront fonction de la dimension finale de la table.

Sur votre plan de travail, posez les planches l’une à côté de l’autre. Généralement, il y en a trois. Utilisez une perceuse pour créer des trous obliques dans les planches. C’est par eux que passeront les clous pour fixer les planches ensemble. Une fois, cela fait, il faut maintenant concevoir le tablier qui a pour rôle de consolider la structure de la table. Il est composé de 4 planches plus petites. Il s’agit d’une version miniature et sans fond du plateau. Posez par la suite, les pieds de la table et collez-les avec de la colle à bois. Soyez généreux pour que la structure tienne longtemps.

La pose d’un porte rideau en bois

Si vous avez besoin d’un porte rideau, vous pouvez en commander un chez un menuisier professionnel et le placer vous-même. Le porte rideau livré doit être composé de trois éléments, à savoir les deux appuis et le bâton sur lequel le rideau sera placé.

À l’aide d’un clou en acier, fixez les appuis des deux côtés de la fenêtre ou de la porte, et ce, en hauteur. Le meilleur emplacement, c’est en haut au niveau du cadre de la porte. Généralement, deux petits trous sont prévus dans l’appui, un en haut et un en bas pour recevoir les clous. Utilisez-les donc pour maintenir les appuis sur le mur. Placez votre rideau sur le bâton et positionnez-le entre les deux appuis.

Comments are closed