Tag Archive usinage

La découpe au laser : qu’est-ce que c’est ?

2020-06-19 Commentaires fermés sur La découpe au laser : qu’est-ce que c’est ? By Yves Saint-Hilaire

Parler de découpe laser, c’est se référer à l’une des procédures de découpe industrielle la plus précise qui soit. Cette technique permet de réaliser des coupes et des gravures de haute qualité.

Le fonctionnement de la découpe laser

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un processus de découpe d’un matériau ,à l’aide d’un faisceau laser. La découpe au laser peut être utilisée pour tailler un objet en forme beaucoup plus complexe.

La découpe au laser peut aussi être appliquée à différents types de matériaux, en joignant le faisceau de lumière laser à la pression exercée par un gaz à haute pression. À tout cela, s’ajoute la puissance de l’informatique. Il existe en effet des logiciels chargés de gérer les buses qui guident le faisceau laser vers la tête de coupe.

Les paramètres à prendre à compte pendant la découpe au laser

Dans la découpe laser, différentes variables influencent le processus et le résultat final.

  • La position et le diamètre du foyer détermineront l’intensité du faisceau et la forme de la coupe.

  • La puissance du laser : l’énergie nécessaire par surface doit être bien « paramétrée ».

  • Le diamètre de la buse : la pression et la quantité du jet de gaz dépendent de ce paramètre.

  • Le mode de fonctionnement permet de contrôler si le laser est appliqué sur la pièce en continu ou par impulsions.

  • La vitesse de coupe varie en fonction du type de matériau, de son épaisseur et du type de coupe. Un bon ajustement est essentiel pour éviter l’apparition de rugosités ou de bavures.

Les avantages de la découpe au laser

La principale caractéristique de la découpe laser est la précision. En effet, le processus est tellement précis qu’il permet même de réaliser des fentes aussi petites que 0,1 mm.

Par ailleurs, cette technique de coupe peut être utilisée sur n’importe quel matériau. Toutefois, cela ne la rend pas plus chère. Au contraire, la découpe au laser permet de fabriquer un produit final de haute qualité à un prix beaucoup plus inférieur qu’à celui des autres procédures de découpe.

Outre le rapport qualité-prix, la découpe au laser présente également d’autres avantages.

  • Économies sur les coûts de production : pas besoin d’investir dans les consommables. Il est également possible d’éliminer la phase de finition ou de polissage.

  • Elle peut être utilisée dans toutes sortes de matériaux et d’épaisseurs, avec la possibilité de créer des gravures indélébiles (logos, codes-barres, numéros de série, etc.).

  • C’est un processus propre : aucun élément chimique ou contaminant n’est utilisé.

  • La découpe au laser offre une grande polyvalence : la longueur d’onde permet de couper, en plus des tôles ou tubes en acier, des matériaux réfléchissants tels que l’aluminium, le cuivre ou le laiton.

  • Les outils ne s’usent pas : la tête au laser ne perd pas ses propriétés avec une utilisation continue. C’est donc un investissement à long terme.

L’Établissement Demoulin est à votre service pour réaliser tous travaux de découpe de métaux. L’atelier dispose d’équipements spécifiques permettant de répondre à toutes les demandes. Les professionnels dans les secteurs de l’optique, du luminaire, de l’électronique, de l’aéronautique, de l’agroalimentaire, de la quincaillerie, de la chimie et du design, ainsi que de l’industrie mécanique figurent parmi ses principaux clients. Ainsi, n’hésitez pas à solliciter ses prestations si vous avez des pièces à découper à Sainte-Geneviève-des-Bois, à Trappes, à Évry et alentour.
Sachez que l’entreprise est également spécialisée dans la création d’outillage unique, en petite, en moyenne et en grande série. Pour davantage d’informations, vous pouvez appeler au 09 74 56 74 73.

, , , , ,

L’usinage de pièces mécaniques, origine et techniques

2020-05-29 Commentaires fermés sur L’usinage de pièces mécaniques, origine et techniques By Yves Saint-Hilaire

L’usinage est l’ensemble des procédés industriels (découpe, marquage, pressage, perçage…) réalisés sur une pièce de matière première pour lui donner une forme et taille finale souhaitée. La matière est généralement métallique, mais elle peut aussi être en céramique, en bois ou en plastique.

Avant la révolution industrielle, ce type de procédé était réalisé à la main dans des ateliers de bois, de fer forgé ou de céramique ; et n’était pas connu sous le nom d’usinage. Au milieu du XIXe siècle, ce mot est devenu général pour décrire ce que nous appellerions aujourd’hui des processus d’usinage.

L’origine de l’usinage

La mécanisation industrielle est née de la machine à vapeur et de la révolution industrielle. Mais, les processus auxquels elle se réfère trouvent leur origine dans la préhistoire, dans laquelle les humains utilisaient déjà la pierre et le bois pour fabriquer des composants. Plus tard, dans l’Égypte ancienne, des pièces ont été fabriqués avec des mécanismes rotatifs constitués de bâtons et de cordes pour couper, percer et façonner des pierres et du bois. Ces mécanismes ont ensuite été utilisés pour façonner des pièces métalliques.

L’aléseuse de John Wilkinson, construite au XVIIIe siècle, vers 1774, était la première machine-outil selon certains auteurs. Cette machine a permis une découpe beaucoup plus précise des pièces métalliques, sans laquelle il n’aurait pas été possible de fabriquer la machine à vapeur James Watt et donc la révolution industrielle. La surface intérieure du cylindre de la machine à vapeur nécessitait, en effet, une tolérance d’usinage très proche afin que la vapeur ne s’échappe pas du côté du piston.

Au fil du temps, les processus d’usinage se sont améliorés avec l’apparition de nouvelles machines, telles que les tours, les fraiseuses et les perceuses et les premières études scientifiques sur la coupe des métaux.

Quelques techniques d’usinage de pièces mécaniques

Les opérations d’usinage sont généralement classées en tournage, perçage et fraisage. Toutefois, nous pouvons également inclure d’autres processus tels que le profilage, le rabotage, le sciage, le perçage et le brochage.

  • Le tournage consiste à faire tourner le mouvement principal de la pièce. Il est généralement effectué sur des tours. C’est une machine qui effectue le mouvement vers l’avant, la fixation dans la tête ou la fixation de la pièce entre les points de centrage, ainsi que le ce qui fait le mouvement de coupe avec un ou plusieurs outils, qui sont poussés vers la surface de la pièce).
  • Le fraisage consiste à faire des trous ou à polir en déplaçant un outil rotatif appelé fraise de coupe indexable (c’est ce qui fait le mouvement de coupe, tandis que la pièce fait le mouvement vers l’avant, fixé sur la table). Le fraisage est généralement effectué avec des fraiseuses, mais peut également être effectué avec des tours ou des perceuses.
  • Le perçage est une opération dans laquelle une perceuse fait ou polit des trous de même diamètre et de la profondeur souhaitée (la pièce est ce qui rend le mouvement de coupe rotatif et qui fait le mouvement vers l’avant, linéairement). Le perçage se fait généralement à l’aide de fraiseuses, de perceuses ou de tours.

Il existe d’autres types d’opérations qui sont incluses dans l’usinage. Mais, elles ne le sont pas à proprement parler ; car elles n’impliquent pas l’enlèvement de matière, comme le pressage, le brossage ou le filetage, par exemple.

CTA MGA vous garantit un usinage de précision de vos pièces industrielles grâce à son équipement de haute technologie. L’entreprise est située à Gazeran, près de Versailles, Dreux et Chartes. Elle dispose de 2 centres 5 axes à commandes numériques qui permettent de garantir à la fois précision et performance des pièces. Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à appeler au 09 70 35 90 72.

, , , ,