Tag Archive maçon

Artisan maçon : Quelles fonctions ? Quelle formation ? Quelles qualités ?

Après la troisième, vous pouvez aspirer à devenir maçon en obtenant un CAP maçon, un CAP constructeur en béton armé du bâtiment, un brevet professionnel maçon et un brevet professionnel construction en maçonnerie et béton armé. En détenant un bac professionnel construction bâtiment, un bac professionnel technicien du bâtiment, un bac professionnel intervention sur le patrimoine bâti et un bac technologique sciences et technologies industrielles spécialité génie civil, vous avez aussi la possibilité d’exercer le métier de maçon.

En ayant un BTS bâtiment ou un BTS étude et économie de la construction, vous pouvez également devenir maçon. Pour approfondir un peu plus le domaine, vous êtes libre de suivre une formation professionnelle comme le maçon, le maçon du bâti ancien, le coffreur-bancheur option bâtiment, le métreur en réhabilitation de l’habitat, l’assistant chef de chantier gros œuvre, le constructeur de travaux du bâtiment ou le dessinateur projeteur en béton armé.

Vous pouvez commencer en tant que carreleur ou plâtrier avant d’être promu chef d’entreprise maçon. Avec plusieurs années d’expérience, vous avez la possibilité d’occuper une fonction dans un bureau d’études, être chef d’équipe, voire se spécialiser en restauration de bâtis anciens ou en construction de maisons.

Cependant, pour réussir dans le secteur de la maçonnerie, vous devez être organisé, rigoureux, précis, etc. Sachez également qu’un maçon à La Clayette se déplace souvent en fonction des travaux à effectuer. Par conséquent, vous devez être disponible à tout moment. Voici quelques exemples de travaux de maçonnerie que vous pouvez entreprendre.

  • Le gros œuvre

Le gros œuvre concerne différents types de travaux, mais ceux réalisés par le maçon sont les fondations, le plancher et la surélévation. La démolition fait aussi partie des ses missions pendant une rénovation.

  • La mise en place d’une ouverture

La création d’une ouverture dans un mur fait, en outre, partie des missions du maçon. Elle consiste à mettre en place une baie vitrée, une fenêtre, tout en apportant des modifications au niveau des gaines électriques ou des conduits.

  • La construction d’un garage

Un maçon prend aussi en main la construction d’un garage. Il peut vous aider à choisir le système, le matériau et l’ouverture adaptés à votre garage. En ce qui concerne le matériau, vous avez l’embarras du choix : bois, PVC, alu et acier. Pensez également aux parois et à la toiture de votre garage.

Pour bénéficier des travaux de maçonnerie de bonne qualité, vous devez choisir le bon maçon. Comment trouver le bon artisan ? D’abord, vérifiez ses références en consultant son site ou en se renseignant auprès de vos proches ayant déjà pris contact avec ce professionnel. Puis, assurez-vous qu’il dispose d’un SIRET ou d’un numéro d’immatriculation. Vérifiez aussi si le maçon propose les garanties obligatoires telles que l’assurance responsabilité civile, la garantie décennale, la garantie de parfait achèvement et la garantie du délai de livraison. Adressez-vous donc à l’Entreprise Fauchon Thierry pour trouver le professionnel qualifié.

Pour trouver le bon maçon, choisissez toujours un artisan qui possède une qualification telle que RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), Qualisol, Qualibois, Qualipac ou QualiPV. Celui-ci doit aussi disposer d’un label comme Artisan d’Art, Maître d’Art ou Meilleur Ouvrier de France.

Par ailleurs, le nombre de devis est important pour trouver le maçon répondant le mieux à vos attentes. Au minimum, demandez trois devis pour pouvoir bien comparer les différentes offres. Comment obtenir rapidement un devis maçon ? Vous n’avez qu’à passer par des plateformes spécifiques. Les professionnels qui y sont inscrits sont spécialement sélectionnés en fonction de leur sérieux, leur renommé, leur qualification, etc.

Tags

Top 3 des artisans du bâtiment

Un artisan se définit comme étant une personne qui fait un travail manuel et utilisant des techniques relevant de l’art. Dans le secteur du bâtiment la plupart des travaux de second œuvre et de finition font appel aux compétences d’un artisan. Cela résulte du fait que les interventions sur chaque chantier nécessitent une grande dextérité et une bonne maîtrise technique. Dans chaque étape des travaux du bâtiment, allant de la préparation du terrain jusqu’aux finitions d’une construction, les artisans se succèdent sur le chantier. Trois catégories d’artisans assurent l’édification d’un bâtiment, tandis que les autres s’occupent exclusivement des travaux de finition.

L’artisan terrassier

Qu’il s’agisse de construire un édifice ou une infrastructure, le terrassier est toujours le premier artisan à intervenir sur le terrain pour réaliser le terrassement. Son rôle principal consiste à creuser le sol, à mettre de la terre là où il faut et à enlever là où il y en a trop. Auparavant, le terrassier utilise des outils simples comme la pioche, la pelle, la brouette, ce qui lui a valu le titre d’artisan. De nos jours, l’artisan travail avec des engins mécanisés dédiés à cette intervention : marteaux pneumatiques, pelleteuses, niveleuses, excavatrices, etc.

L’artisan maçon

Quel que soit le type de construction (maison individuelle, immeuble collectif, bâtiment industriel, etc.), le maçon est le garant de la stabilité et de la solidité de la structure d’une construction. À la différence de nombreux artisans du bâtiment, il est le seul à intervenir sur les travaux de gros œuvre. La préparation et la pose des fondations figurent parmi ses premières tâches. D’autres travaux comme le coulage des dalles de béton, le montage des murs et des cloisons, ainsi que la pose des planchers relèvent également de ses compétences.

L’artisan menuisier

Pour réaliser tous les ouvrages en bois sur un bâtiment, il faut faire appel à un menuisier. Cependant, un menuisier de nos jours travaille avec de nouveaux matériaux comme l’aluminium, le PVC, le plastique, le plexiglas, etc. La grande partie du travail de l’artisan menuisier se fait généralement dans un atelier de menuiserie. Son champ d’action englobe deux activités : la menuiserie extérieure (portes, fenêtres, vérandas…) et la menuiserie intérieure (placards, cloisons, faux-plafonds…). Le menuisier peut également s’occuper des travaux de charpente s’il a le talent d’un artisan charpentier. De même, la fabrication et la pose d’escaliers et de parquets figurent également parmi ses spécialités.

Après l’intervention de ces trois catégories d’artisan, la finition du bâtiment fait appel à d’autres corps de métier : couvreur, carreleur, électricien, plombier, etc.

Lisez aussi notre article sur les artisans des travaux de second œuvre.

Tags, , , , ,