Tag Archive menuiserie

Ébénisterie : un art à part entière

2021-07-29 Commentaires fermés sur Ébénisterie : un art à part entière By Yves Saint-Hilaire

L’ébénisterie est l’un des secteurs les plus anciens au monde mais qui tient toujours une place importante de nos jours. En effet, il constitue un art à part entière si l’on considère les différents chefs-d’œuvre réalisés. Découvrez tout ce que vous devez savoir dans l’article qui suit.

En quoi consiste le métier d’ébéniste ?

L’ébéniste est un artisan qui manipule le bois précieux pour en faire des meubles ou d’autres accessoires selon les recommandations d’un client.
D’après son histoire, le métier d’ébéniste a été pratiqué depuis l’Israël Antique. Les artisans utilisaient des restes de bois de cèdre retrouvés dans le grand Temple de Salomon pour fabriquer des meubles. Par la suite, les romains de l’époque de César en faisaient également usage pour décorer leurs maisons, fabriquer des meubles en bois précieux et sculpter des boiseries. Actuellement, ce métier d’art ne se limite plus aux créations mais il concerne également la restauration de meubles d’époque. Effectivement, le style de chaque ébéniste est unique et s’inspire principalement d’une période. Par exemple les placages de bois du XIVème siècles sont un peu plus orientés sur l’aspect décoratif que les modèles actuels qui se basent sur le côté fonctionnel. La marqueterie fait aussi partie du travail d’un ébéniste, puisqu’il s’agit de la conception d’un ou de plusieurs décors en bois ou d’autres matériaux (ivoire, pierre, os, métaux, etc.). Ce travail n’est pas accessible à tout le monde puisqu’il requiert de la minutie, un esprit créatif et bien sûr une connaissance parfaite des différentes essences de bois (acajou, merisier, chêne, etc.). Néanmoins, il est quand même possible de suivre une formation continue ou CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel), ou être titulaire du BMA (Brevet des Métiers d’Art) en ébénisterie.

Différences entre ébénisterie et menuiserie

De prime abord, il est assez difficile de différencier le secteur de l’ébénisterie et de la menuiserie. En effet, ces deux artisans utilisent les mêmes matériaux et outils. Mais la principale différence réside dans la manière de travailler le bois et les services proposés. L’ébéniste traite le bois avec une extrême finesse et fabrique des meubles qui se caractérisent par des finitions extrêmement méticuleuses et qui témoignent d’un savoir-faire avéré. Ce professionnel est surtout sollicité pour fabriquer des meubles ou d’autres objets en bois précieux. Le travail de ce type de matériau requiert de la précision et la maîtrise de techniques telles que le placage de bois. Cette méthode consiste en un collage de feuilles en bois en guise de revêtement. Elle est souvent utilisée dans la fabrication et la conception de plan de travail, d’étagères ou de tables entre autres. Par ailleurs, l’ébéniste fabrique, conçoit et restaure des meubles qui ont plutôt un aspect décoratif et qui sont destinés à embellir une pièce. Le menuisier quant à lui est un artisan qui s’occupe de la fabrication et de la pose de portes, de fenêtres, d’escaliers. Il prend également en charge l’agencement. Le menuisier propose souvent une gamme de prestations telles que la création et la conception de dressing, de charpentes, etc. Ce professionnel utilise des machines et des outils assez sophistiquées pour faciliter ses tâches. Il s’occupe du montage et de l’assemblage et applique différents types de finitions (vernis, lasure, peinture…). A la différence d’un ébéniste, un menuisier a des compétences plutôt techniques telles que la maîtrise de la géométrie. Mais il doit également faire preuve d’une habileté manuelle et un certain sens artistique. De plus, le menuisier doit savoir d’autres matériaux tels que le PVC, l’aluminium, le stratifié, les panneaux agglomérés… En somme, il est plutôt un artisan spécialisé dans les travaux de second-œuvre comme les gros travaux qui touchent les constructions (création de bardage en bois par exemple).

, , , , , , ,

Travaux de menuiserie : une question de passion et de maîtrise

2021-04-12 Commentaires fermés sur Travaux de menuiserie : une question de passion et de maîtrise By Yves Saint-Hilaire

La menuiserie est une branche importante dans le domaine de la construction. C’est grâce aux travaux des menuisiers qu’on a pu avoir les différents composants qui servent à bâtir toutes sortes de structures. Cependant, il ne suffit pas de savoir manier quelques outils pour être un bon menuisier, c’est la précision et la régularité qui prouvent son habileté.

Les travaux réalisés par le menuisier

La menuiserie est souvent associée à la fabrication d’accessoires comme les portes et les fenêtres. Mais le savoir-faire de l’artisan peut l’amener à réaliser d’autres ouvrages tels que les stores, les pergolas, les escaliers et même les travaux d’isolation. Comme l’art ne connaît aucune limite, il n’est pas donc rare de constater qu’un artisan menuisier puisse accomplir des prouesses techniques qui, conventionnellement, ne correspondent pas à son domaine. C’est dans cette optique que certains d’entre eux s’essaient à la serrurerie ou bien à l’aménagement des combles.

Les matériaux utilisés en menuiserie

Depuis toujours, le bois est le matériau de prédilection du menuisier. Sa résistance et son authenticité continue de séduire bon nombre de consommateurs. C’est aussi un isolant parfait et un matériau naturellement écologique. Mais face au perfectionnement des outils et à la variété des tendances, le menuisier s’est familiarisé avec d’autres types de matériau à l’instar de l’aluminium ou du PVC.

L’aluminium est un matériau polyvalent, d’où son utilisation dans presque toutes sortes d’industries. Il est léger, résistant et peut s’adapter à n’importe quel type de structure. Ne nécessitant aucun entretien périodique, il est bien adapté pour constituer une installation faite pour durer.

Le PVC est aussi un matériau léger et résistant. Il se travaille facilement et peut s’adapter à différents travaux. Et contrairement à l’aluminium, c’est un excellent isolant.

Ces matériaux diffèrent par leur nature : une structure en bois n’aura jamais les mêmes caractéristiques que celle réalisée en aluminium ou en PVC. Mais les mains agiles d’un artisan font en sorte que chaque réalisation à base de ces différents matériaux puisse apporter sa part de confort et d’esthétisme à son acquérant.

La réalisation des travaux d’installation

Bien que la menuiserie consiste à façonner du matériau et vendre le produit obtenu , ça ne les empêche pas de proposer d’autres services. Les menuisiers s’occupent en effet de la pose de ces structures. Cela évite au client de devoir faire appel à d’autres installateurs et de concéder des frais supplémentaires ; ça écarte aussi les risques de faire de mauvaises manipulations au cas où il déciderait d’effectuer les travaux lui-même. Ils peuvent aussi opérer dans l’aménagement d’un petit périmètre tel que le comble perdu pour une meilleure gestion de l’espace.

Comment reconnaître un bon menuisier ?

Comme la menuiserie est un travail d’artiste, la précision et le bon goût sont des points à mettre en avant. Ce métier requiert de la passion et de l’expérience de la part de l’artisan. Être spécialisé dans d’autres types de prestation en rapport avec son activité de base est un surplus de qualité qui l’aidera à se forger un nom. Un bon artisan met toujours en avant la beauté de l’art plutôt que sa valeur marchande. L’accessibilité du prix est un facteur déterminant ; les gens sont constamment à la recherche du luxe à moindre prix.

, , , , , , , ,

Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ?

2020-06-09 Commentaires fermés sur Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ? By Yves Saint-Hilaire

À première vue, un menuisier et un ébéniste semblent avoir les mêmes fonctions. Cependant, il existe de grandes différences entre ces deux métiers. Qu’est-ce qu’un menuisier ? Qu’est-ce qu’un ébéniste ? Voici un tour d’horizon de ces professions.

Le menuisier

Le menuisier est un artisan qui façonne toutes les parties immobiles du bâtiment. Il fabrique aussi bien les portes que les plinthes, les parquets, les escaliers et les fenêtres. Il s’occupe également de leur pose et de leur agencement.

Avec l’évolution de l’artisanat, le menuisier se charge de la création de cuisines, de salles de bains, de dressings, de bibliothèques, d’étagères et de placards. Par ailleurs, il travaille différents matériaux, dont le bois, l’aluminium et le PVC.

Très souvent, un menuisier est un spécialiste du sur-mesure. Il se déplace sur les lieux pour prendre les mesures et s’adapte aux demandes de ses clients. Il propose des idées pour optimiser le résultat.

L’ébéniste

L’ébéniste est un artisan spécialisé dans la création de mobilier en bois (précieux et exotique) pouvant aussi être bien fonctionnel que décoratif. Il fabrique des meubles tels que les commodes, les encoignures, les secrétaires, les cabinets, les bureaux, les chaises et les tables en bois massif. Il possède aussi des compétences en marqueterie. L’ébéniste propose des finitions variées en utilisant de la laque, du vernis et de la porcelaine.

Créatif, cet artisan peut également copier des meubles anciens. Il produit des meubles à l’unité ou en petite série, selon les besoins de ses clients. Il maîtrise les différentes techniques de fabrication de mobilier sur mesure. Il travaille de manière soignée afin de garantir des résultats esthétiques à sa clientèle.

L’ébéniste travaille aussi dans le cadre d’une réparation de mobilier. Il restaure les meubles anciens et leur donne une seconde vie. Il respecte le design de chaque meuble qu’il travaille.

Les essences de bois

Les menuisiers comme les ébénistes travaillent le bois. Parmi les essences de bois utilisées, il y a :

– L’acacia : bois dur, compact et élastique. Ce matériau est idéal pour fabriquer des petites pièces décoratives.

– L’acajou : un bois résistant pour fabriquer des commodes, des secrétaires, des scribans, des armoires et autre mobilier portuaire.

– L’amarante : bois dur de couleur rouge lie de vin, utilisé en marqueterie.

– L’amboine : bois de couleur jaune tirant vers le rouge pour fabriquer des objets de décoration.

– Le bois de rose : un bois précieux pour fabriquer des meubles en tous genres.

– Le bouleau : bois dur destiné à fabriquer des sièges, des pieds de mobilier, etc.

– Le cèdre : bois clair pour fabriquer des rampes, des panneaux muraux, etc.

– Le charme : bois dur pour réaliser des motifs de marqueterie.

– Le châtaigner : bois clair pour fabriquer des meubles et des volets.

– Le chêne : bois massif pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’ébène : bois dur pour fabriquer des meubles précieux.

– Le merisier : bois utilisé pour l’ameublement massif et le placage.

– Le noyer et le palissandre : bois précieux pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’érable : bois clair pour fabriquer des meubles haut de gamme et des objets décoratifs. Il est aussi utilisé pour réaliser des placages.

– Le sapin : bois destiné à fabriquer des parquets et des escaliers.

Les Ateliers PRUNCK, des professionnels en menuiserie et en ébénisterie

Les Ateliers PRUNCK sont situés à Mandelieu. Leurs artisans sont spécialisés dans le domaine de la menuiserie-ébénisterie. Ils prennent en main la fabrication de pièces de fermeture, de terrasses, de dressings et de mobilier en bois massif. Ils interviennent également pour la création et l’aménagement de cuisines et de salles de bains. Ils s’adaptent à tous les styles et à toutes les exigences.

, , , ,

Le scaphandrier : un véritable héros moderne

2020-05-29 Commentaires fermés sur Le scaphandrier : un véritable héros moderne By Yves Saint-Hilaire

Le métier de scaphandrier est généralement classé parmi les professions les plus dangereuses depuis 2013. Soumis à la fatigue et à la pression, habitué à toutes sortes de missions très dangereuses, travaillant dans un milieu hostile, le scaphandrier est devenu un héros moderne. Trouvez dans cet article toutes les informations essentielles concernant ce métier.

Le scaphandrier : de quel métier s’agit-il exactement ?

Le scaphandrier est principalement un plongeur sous-marin qui effectue des travaux subaquatiques, des inspection ou des explorations. Il peut travailler dans plusieurs domaines, notamment le forage, le génie militaire, la production gazière, le génie civil ou même la production pétrolière.

C’est également un ouvrier polyvalent, ayant des connaissances approfondies dans :

  • Le coupage ;

  • La menuiserie ;

  • La soudure ;

  • Les explosifs ;

  • Les outils hydrauliques et pneumatiques ;

  • Le béton ;

  • L’opération de chambres hyperbares ;

  • Les composés d’injection ;

  • La manœuvre d’embarcation ;

  • La photographie sous-marine et la vidéo.

Il est également spécialisé dans l’entretien et l’utilisation d’une grande variété d’équipements de plongée.

Quels sont les équipements habituels ?

À la différence du plongeur autonome, le scaphandrier est alimenté en « gaz respirable » par la surface, et cela, grâce à son narguilé. Cet équipement fait généralement partie de son scaphandre à casque. Ainsi, le scaphandrier adopte plusieurs types d’habits et de casques de plongée en fonction des endroits dans lesquels il doit plonger ou du travail qu’il doit réaliser.

Il existe différents types de scaphandres autonomes qui ne sont pas alimentés en air de surface, notamment les scaphandres Rouquayrol-Denayrouze ou les scaphandres Dräger. Actuellement, le scaphandrier utilise un casque KMB et des vêtements étanches, et est alimenté en gaz par narguilé. Lorsqu’il est amené à travailler à des profondeurs importantes, ce plongeur professionnel peut y aller tout en respirant des mélanges de gaz adaptés.

Comment peut-on devenir scaphandrier ?

Pour devenir un scaphandrier professionnel, il faut passer par l’INPP ou l’Institut National de Plongée Professionnel. Il s’agit en fait d’une école destinée à former des scaphandriers. Sachez qu’il y a différentes catégories de plongeur sous-marin, comme :

  • Les techniciens ;

  • Les ouvriers ;

  • Les médecins.

Ce sont tous des travailleurs subaquatiques.

En outre, il existe une deuxième école qui est l’École Nationale des Scaphandriers.

Le scaphandrier : est-ce un métier atypique ou sportif ?

Bon nombre d’apprentis scaphandriers sont des personnes qui cherchent à se reclasser après une carrière dans l’armée. En effet, la plupart d’entre eux sont des anciens militaires. Cependant, beaucoup de jeunes sont également intéressés, et cela, pour de nombreuses raisons.

La fédération gère la formation en plongée sous-marine, et impose également des normes de préparation physiques strictes. Afin de plonger facilement, l’apprenti doit être au meilleur de sa forme.

Le métier de scaphandre : y-a-t-il des dangers et des risques encourus ?

Dans le cadre des travaux consistant à couler du béton, un ouvrier peut être submergé par le matériau. Il en est de même pour les travaux sur les barrages. En effet, le scaphandrier peut être aspiré par des micro-fissures et être traîné vers le fond.

Dans le domaine maritime, les conditions climatiques sont fortement liées avec tout ce qui est en haute mer. Ainsi, le plongeur sous-marin peut avoir des creux de mer importants. Il peut également être projeté contre les structures s’il travaille sur les plateformes pétrolières.

Ainsi, si vous souhaitez réaliser des travaux maritimes, il vaut mieux contacter des professionnels tels que l’entreprise GENTIL TSM, située en Nouvelle-Aquitaine. Elle est également spécialisée dans la réalisation de travaux fluviaux, portuaires et sous-marins.

, ,

Tous les avantages d’avoir des menuiseries de qualité

2020-01-23 Commentaires fermés sur Tous les avantages d’avoir des menuiseries de qualité By Yves Saint-Hilaire

Que ce soit dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation, la menuiserie a toute son importance. De cet élément dépendent le confort, la sécurité et l’intimité des personnes, ainsi que l’esthétisme de la bâtisse.

Les menuiseries extérieures

En menuiserie extérieure, il y a : les fenêtres, les volets, les stores, les marquises, les portails (battants, coulissants, motorisés, manuels), les portillons, les portes d’entrée, les portes-fenêtres, les baies vitrées, les portes de garage (sectionnelles, basculantes, manuelles, motorisées…), les balcons, les vérandas, les terrasses en bois, les abris de jardin…

Les menuiseries intérieures

Outre leur fonctionnalité, les menuiseries intérieures contribuent à la décoration de l’espace intérieur. On peut citer les parquets, les lambris, les escaliers, les garde-corps, les portes d’intérieur (pliantes, battantes, coulissantes à galandage, etc.), les placards, les dressings et autres meubles de rangement.

Les matières les plus privilégiées

Le bon choix du matériau est primordial.

Le bois : sain, écologique, recyclable, élégant, chaleureux, excellente performance d’isolation, un large choix d’essences de bois disponible, plusieurs possibilités de finitions…

Le PVC : imputrescible, inaltérable, léger, esthétique, adapté à tous les styles architecturaux, bon rapport qualité/prix, bonne performance en matière d’isolation acoustique et thermique, nécessitant peu d’entretien…

L’aluminium : non toxique, non magnétique, stable, recyclable, rigide, résistant aux intempéries, incombustible, esthétique, adaptable à toutes les architectures,

L’acier : écologique, fiable, résistant à la corrosion, solide, étanche, malléable,

Le fer forgé : solide, résistant aux chocs, aspect authentique et raffiné, excellent matériau d’ornement…

Il existe d’autres matières comme le mixte bois-alu, les matériaux composites, etc.

Les critères de sélection

Les menuiseries doivent être adaptées à la configuration de l’espace. Voilà pourquoi il est plus prudent de les avoir sur mesure. Quoi qu’il en soit, il faut tenir compte de la durabilité du matériau, de la facilité d’entretien, du niveau d’étanchéité, des performances techniques, du prix, etc.

Dans tous les cas, le choix se fera selon les besoins, les goûts, le style de la maison ou du bâtiment et du budget alloué au projet.

Les missions du menuisier

Son métier ? Réaliser les menuiseries, bien sûr ! Cet artisan, qualifié et minutieux, se charge également des travaux d’installation, de réparation, de remplacement et de dépannage de menuiserie. Pour les chantiers neufs, il intervient à la fin du gros œuvre.

Il est équipé et compétent pour réaliser tous types de menuiserie, selon les demandes reçues. Il réalise des ouvrages de qualité, aux finitions remarquables. Il est amené à travailler en atelier, pour ensuite intervenir sur le chantier. Nonobstant, il doit être en mesure d’effectuer la pose des menuiseries préfabriquées.

Il dispose du savoir-faire pour accompagner ses clients dans leur projet d’aménagement intérieur des logements, des immeubles collectifs, des bureaux, des magasins, des bâtiments industriels, des établissements publics, etc.

Chez TOMS à Angoulême, un professionnel de la menuiserie est au service des particuliers et des professionnels. Ce menuisier, fort de ses 25 ans d’expérience, est spécialisé dans la pose de pergolas, de vérandas, de portes de garage, de portails, de fenêtres, de volets, etc. Pour plus d’efficacité, il prends le temps de rencontrer les clients prospects en tant que technicien. Il étudie minutieusement leurs demandes. Il leur prodigue des conseils avisés et propose des solutions sur mesure et pérennes. Pour des soucis de qualité, il travaille avec des fabricants de renom tels que Technichem, KSM Production, CAP Champenois… Il dispose des qualifications RGE, QUALIBAT, ECO Artisan qui témoignent son professionnalisme et son sérieux.

Il complète ses prestations par le nettoyage de toitures et l’isolation des combles. Il se déplace partout à Limoges, Bordeaux, etc.

Se poser les bonnes questions est conseillé, avant un achat, un remplacement ou une rénovation de menuiseries. Puisqu’il s’agit d’un investissement, aucune erreur n’est permise.

, , , , , ,