Tag Archive ébénisterie

Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ?

2020-06-09 Commentaires fermés sur Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ? By Yves Saint-Hilaire

À première vue, un menuisier et un ébéniste semblent avoir les mêmes fonctions. Cependant, il existe de grandes différences entre ces deux métiers. Qu’est-ce qu’un menuisier ? Qu’est-ce qu’un ébéniste ? Voici un tour d’horizon de ces professions.

Le menuisier

Le menuisier est un artisan qui façonne toutes les parties immobiles du bâtiment. Il fabrique aussi bien les portes que les plinthes, les parquets, les escaliers et les fenêtres. Il s’occupe également de leur pose et de leur agencement.

Avec l’évolution de l’artisanat, le menuisier se charge de la création de cuisines, de salles de bains, de dressings, de bibliothèques, d’étagères et de placards. Par ailleurs, il travaille différents matériaux, dont le bois, l’aluminium et le PVC.

Très souvent, un menuisier est un spécialiste du sur-mesure. Il se déplace sur les lieux pour prendre les mesures et s’adapte aux demandes de ses clients. Il propose des idées pour optimiser le résultat.

L’ébéniste

L’ébéniste est un artisan spécialisé dans la création de mobilier en bois (précieux et exotique) pouvant aussi être bien fonctionnel que décoratif. Il fabrique des meubles tels que les commodes, les encoignures, les secrétaires, les cabinets, les bureaux, les chaises et les tables en bois massif. Il possède aussi des compétences en marqueterie. L’ébéniste propose des finitions variées en utilisant de la laque, du vernis et de la porcelaine.

Créatif, cet artisan peut également copier des meubles anciens. Il produit des meubles à l’unité ou en petite série, selon les besoins de ses clients. Il maîtrise les différentes techniques de fabrication de mobilier sur mesure. Il travaille de manière soignée afin de garantir des résultats esthétiques à sa clientèle.

L’ébéniste travaille aussi dans le cadre d’une réparation de mobilier. Il restaure les meubles anciens et leur donne une seconde vie. Il respecte le design de chaque meuble qu’il travaille.

Les essences de bois

Les menuisiers comme les ébénistes travaillent le bois. Parmi les essences de bois utilisées, il y a :

– L’acacia : bois dur, compact et élastique. Ce matériau est idéal pour fabriquer des petites pièces décoratives.

– L’acajou : un bois résistant pour fabriquer des commodes, des secrétaires, des scribans, des armoires et autre mobilier portuaire.

– L’amarante : bois dur de couleur rouge lie de vin, utilisé en marqueterie.

– L’amboine : bois de couleur jaune tirant vers le rouge pour fabriquer des objets de décoration.

– Le bois de rose : un bois précieux pour fabriquer des meubles en tous genres.

– Le bouleau : bois dur destiné à fabriquer des sièges, des pieds de mobilier, etc.

– Le cèdre : bois clair pour fabriquer des rampes, des panneaux muraux, etc.

– Le charme : bois dur pour réaliser des motifs de marqueterie.

– Le châtaigner : bois clair pour fabriquer des meubles et des volets.

– Le chêne : bois massif pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’ébène : bois dur pour fabriquer des meubles précieux.

– Le merisier : bois utilisé pour l’ameublement massif et le placage.

– Le noyer et le palissandre : bois précieux pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’érable : bois clair pour fabriquer des meubles haut de gamme et des objets décoratifs. Il est aussi utilisé pour réaliser des placages.

– Le sapin : bois destiné à fabriquer des parquets et des escaliers.

Les Ateliers PRUNCK, des professionnels en menuiserie et en ébénisterie

Les Ateliers PRUNCK sont situés à Mandelieu. Leurs artisans sont spécialisés dans le domaine de la menuiserie-ébénisterie. Ils prennent en main la fabrication de pièces de fermeture, de terrasses, de dressings et de mobilier en bois massif. Ils interviennent également pour la création et l’aménagement de cuisines et de salles de bains. Ils s’adaptent à tous les styles et à toutes les exigences.

, , , ,

Ébénisterie : le travail des passionnés du bois

L’ébénisterie est l’art de fabriquer des meubles de luxe et décoratifs. Depuis des siècles, le travail du bois apporte une touche d’originalité à une création architecturale. Dans la construction d’un bâtiment, par exemple, l’ébéniste est sollicité pour donner libre cours à ses talents dans la fabrication de la charpente, des portes, des fenêtres et d’autres meubles. L’ébéniste est le « menuisier d’ébène », c’est-à-dire, c’est un artisan qui travaille exclusivement avec des bois précieux afin de créer un mobilier haut de gamme. Afin d’y parvenir, l’ébéniste s’appuie sur un patrimoine technique vieux de plusieurs siècles. De nos jours, le métier d’ébéniste n’a pas beaucoup changé. On fait appel à l’artisan pour créer des ouvrages en bois uniques, empreints d’originalité. La création d’un meuble relève toujours de l’artisanat, même si les nouvelles techniques enseignées dans les écoles d’ébénisterie font appel à des outils innovants.

L’ébénisterie, un métier d’art

Un art ancien, noble et très technique, l’ébénisterie est une discipline accessible seulement aux gens passionnés. Quel que soit le projet qu’il souhaite réaliser, l’artisan ébéniste doit veiller en permanence sur la complémentarité du métier de création et de l’artisanat. Sachez que l’ancêtre de l’ébéniste est le huchier-menuisier. Au Moyen-âge, les charpentiers de maison, de marine et de moulin faisaient presque tous les travaux de menuiserie, même la fabrication de mobilier et de petits objets en bois. En ce temps-là d’autres spécialités étaient apparues au sein même du métier de charpentier en fonction du projet à réaliser. Les lambrisseurs, les tonneliers et les charrons de jadis sont les ébénistes de nos jours.

Les techniques d’ébénisterie

Un ébéniste est un menuisier qui maîtrise l’art du placage, de la marqueterie et de l’incrustation. Autrement dit, le coupage, le collage et le façonnage des pièces de bois constituent les bases du métier d’ébéniste. À vrai dire, la plupart des techniques en ébénisterie s’apprennent par la pratique aux côtés d’un artisan. D’ailleurs, c’était comme ça que les ébénistes du Moyen-âge avaient transmis leur savoir-faire aux générations futures. De nos jours, l’initiation peut se faire auprès d’un artisan, mais le vrai apprentissage devrait se faire en atelier. En effet, la manipulation des outils et la compréhension du fonctionnement de différentes machines nécessitent des formations plus avancées. Pour maîtriser toutes les techniques de tenon et de mortaise, le passage dans un centre de formation est incontournable.

L’ébénisterie contemporaine

Le recours au savoir-faire traditionnel et à l’utilisation des techniques modernes caractérise l’ébénisterie contemporaine. Le bois massif reste ainsi le matériau de base pour fabriquer un ouvrage. Cependant, afin d’apporter une touche de modernité dans une création, l’ébéniste fait appel à d’autres matériaux comme le métal, le verre, le cuir, etc. C’est l’ébénisterie qu’on apprend aujourd’hui dans les centres de formation comme l’École d’Ébénisterie Mirabel inc. Dotés d’une grande culture d’innovation, les artisans ébénistes issus d’un centre d’apprentissage de ce genre créent des œuvres raffinés et sublimes. Le sur-mesure et le haut de gamme figurent parmi leurs maîtres mots.

L’ébénisterie haut de gamme

En plus de la passion, de la créativité et des talents, un ébéniste qui travaille pour un projet haut de gamme se base sur un cahier de charges. L’artisan peut également travailler à partir des plans d’architectes, de décorateurs d’intérieur ou d’extérieur, mais également à partir de simples croquis de meubles. Un ébéniste fabrique, mais il peut également être appelé pour reproduire et restaurer un ouvrage. C’est ainsi que la reproduction et la restauration de mobilier ancien font partie de l’ébénisterie haut de gamme. Dans l’ébénisterie haut de gamme de nos jours, l’agencement de maisons figure parmi les disciplines phares. Un artisan ébéniste évoluant dans ce créneau se doit d’être un concepteur invétéré et un designer accompli.

, , , ,