Tag Archive chaudronnerie

Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie

2021-05-28 Commentaires fermés sur Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie By Yves Saint-Hilaire

Actuellement, le monde s’avance dans l’utilisation de la technologie moderne et simplifiée, y compris la chaudronnerie, qui occupe une grande place dans différents domaines d’activités. Elle a pour rôle de confectionner des équipements industriels modernes, de fabriquer ou adapter des outillages en métaux, en fonction de type d’activité.

Les matériels de base de la chaudronnerie

La chaudronnerie est destinée pour l’assemblage, le montage, la création et la confection des outils en métaux ou en plastique, pour donner une forme souhaitée. Il s’agit de plier, de découper et d’assembler des parties pour réaliser vos imaginations et vos choix en dimension et en apparence.

Pour ce faire, les chaudronniers utilisent comme matériaux de base : l’inox, l’aluminium, l’acier ou le bronze. Ainsi, les ornements peuvent être effectués à l’aide de ce procédé. Et comme matériels et outillages, on recense : un poste de soudage professionnel pour l’assemblage, une forge pour la brasure accompagnée d’un découpe, des perceuses, des cintreuses, des plieuses, des meules et des bacs à acide chlorhydrique, etc. Sans oublier que la ferronnerie et la chaudronnerie nécessitent obligatoirement un atelier avec des tréteaux ou tables adaptées au matériaux à travailler.

Les produits fournis par la chaudronnerie

A part les produits ancestrales à usage quotidien, comme les vaisselles, les bouilloires, les vases, les pichets, les seaux ou marmites en métaux et les lampes à huiles ; l’art de chaudronnerie occupe un grand rôle dans le domaine industriel de nos jours, pour former les équipements sous pression dans des grandes usines, les appareils de fabrication de meubles, les outils mécaniques et les équipements en plomberie.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs, ils restent encore d’autres équipements chaudronnés.

L’ importance de la chaudronnerie

Il existe nombreuses façons d’ appréhender l’art de chaudronnerie, qui répond généralement à vos demandes suivant vos secteurs d’activités :

a) L’utilisation des équipements chaudronnés facilite nos activités habituelles

Opter pour des outillages confectionnés en chaudronnerie est un bon choix qui facilite la vie au quotidien. Cela vous aide à avancer plus vite en termes de production, et de trouver sans cesse de nouvelles idées de création pour obtenir de meilleurs résultats dans la réalisation des activités habituelles des entreprises.

b) Les outillages chaudronnés sont très pratiques dans divers domaines

L’art de chaudronnerie est généralement utilisé dans une multitude de solutions, et applicable dans plusieurs domaines tels que :

  • la menuiserie en métal comme les chaises, les tables, les tabourets, les meubles de rangement…
  • le transport, pour la confection ou le revêtement des carrosseries des trains ou TGV et les châssis ;
  • l’industrie automobile, pour la création ou montage des pièces mécaniques sur plans
  • l’industrie navale, pour la construction des bateaux de petite et grande tailles, et les navires destinés à la guerre
  • l’agroalimentaire, pour la fabrication des équipements de stockage, des mélangeurs, des tapis roulants, des machines à emballage, les récipients de stockages…

Il existe plusieurs autres domaines mais les points cités ci-dessus sont les plus pertinents.

En effet, la chaudronnerie est généralement adaptée aux différents secteurs d’activités, comme l’artisanat en sidérurgie, les secteurs industriels divers et les entreprises prestataires de services. Et comme atout, l’adoption de cet art dans votre domaine d’activité donne une bonne image de votre entreprise. Ainsi, votre système de travail est modernisé avec des résultats appréciables.

Cela s’impose de confier votre projet à des spécialistes en chaudronnerie et tôlerie qui pourront réaliser toutes vos imaginations en décoration ou à usage professionnel.

, , , , , ,

En quoi consiste le métier de chaudronnier ?

2021-04-24 Commentaires fermés sur En quoi consiste le métier de chaudronnier ? By Yves Saint-Hilaire

Peu de gens connaissent ce qu’est un chaudronnier. Pourtant, c’est un métier indispensable dans le secteur industriel. Spécialiste des travaux des métaux, le chaudronnier est doté d’un savoir-faire et des compétences techniques irréprochables en la matière. Envie d’en savoir plus sur ce métier ? Parcourez tout de suite cet article.

Quelles missions assure un chaudronnier ?

Le spécialiste en chaudronnerie réalise des travaux industriels tels que la fabrication de petite et de grosse chaudronnerie. Acier, aluminium, inox, laiton, étain… des métaux très familiers au chaudronnier. Il déforme les métaux ferreux et alliages afin d’obtenir divers produits métalliques comme les chaudières domestiques, les appareils électroménagers, les cuves d’usine chimique, les citernes agricoles, les chaudières pour centrale nucléaire, etc.

Il effectue son travail dans un atelier ou sur chantier. Pour créer des pièces métalliques, le chaudronnier élabore des dessins, des plans, des schémas ou des pièces modèles. Il procède ensuite au découpage des feuilles de métal à l’aide d’un chalumeau ou d’une cisaille. Pour finir le travail, il assemble ces feuilles de métal afin d’obtenir l’objet souhaité. Sachez également que le chaudronnier peut intervenir pour effectuer la maintenance et le renforcement des pièces déjà usées.

Un chaudronnier peut intégrer différents domaines, notamment la métallurgie artisanale, la construction navale, la pétrochimie, les industries technologiques, les industries agro-alimentaires, le transport automobile, le secteur ferroviaire, ou encore l’aéronautique.

Quelles formations pour devenir chaudronnier ?

Il faut d’abord souligner que les entreprises recrutent à tous les niveaux. Pour pouvoir pratiquer les travaux de chaudronnerie, il faut suivre des formations professionnelles.

  • Pour le niveau CAP : CAP en réalisation chaudronnerie et soudage.

C’est un certificat qui s’obtient en deux ans après la classe de troisième. Ayant la possession de ce certificat, l’étudiant peut déjà prétendre à un poste dans une entreprise industrielle.

  • Pour le niveau BAC : BAC professionnel technicien en chaudronnerie industrielle.

Il est recommandé de poursuivre ses études pour obtenir ce diplôme. En effet, l’étudiant pourra envisager une évolution de carrière (prétention vers un poste cadre).

  • Pour le niveau BACC+2 : BTS en conception de processus de réalisation de produits.

Ce diplôme est obtenu deux ans après le bac. L’étudiant a encore la possibilité de continuer ses formations en vue d’obtention du diplôme d’ingénieur à l’École Polytechnique de l’Université de Montpellier spécialité mécanique. Celle-ci est en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie.

Quelles sont les qualités et compétences requises pour un chaudronnier ?

Même si le domaine de la chaudronnerie s’évolue de plus en plus vers l’utilisation de la technologie, et des machines à commande numérique, il requiert une certaine habileté manuelle. Ainsi, le chaudronnier doit posséder une bonne dextérité.

Le chaudronnier est amené à concevoir des produits métalliques à tailles variées. Pour ce faire, il doit savoir lire et analyser des plans en 2D et 3D. De plus, il doit également avoir une bonne perception du volume dans l’espace. Dans l’exercice de son métier, le chaudronnier aura à effectuer des calculs et de la géométrie. Ainsi, c’est quelqu’un de très fort en mathématiques.

D’un côté plus technique, la chaudronnerie requiert des solides connaissances en soudage, pliage, cintrage, perçage, et emboutissage. Toutes ces méthodes seront utilisées pour mettre en forme les matériaux.

Généralement, le travail des métaux se fait en position debout. De plus, les pièces réalisées sont souvent lourdes. Ainsi, le chaudronnier doit avoir une bonne condition physique.

Faisant preuve de professionnalisme, le technicien de la chaudronnerie doit veiller au respect des normes de fabrication et de sécurité. Il doit également être autonome et avoir une certaine précision.

Résumé

Voilà ! Nous vous avons presque tout dit sur le métier de chaudronnier. C’est un métier à la fois intéressant et passionnant. Si vous voulez savoir davantage sur celui-ci, vous pouvez vous rendre dans l’atelier d’un chaudronnier professionnel. Il vous apprendra également sur les différentes étapes de réalisation de travaux métallurgiques. N’hésitez pas à faire des recherches sur Google ou sur d’autres moteurs de recherches pour connaître les chaudronniers dans votre localité.

 

, , , , , ,

Pourquoi faire appel à une société de chaudronnerie ?

2020-01-06 Commentaires fermés sur Pourquoi faire appel à une société de chaudronnerie ? By Yves Saint-Hilaire

Les professionnels sont les principaux clients des sociétés de chaudronnerie industrielle. Elles peuvent aussi être engagées par des particuliers désirant faire des travaux. Elles se chargent également des travaux de menuiserie en acier pour répondre aux divers besoins de sa clientèle.

L’assemblage d’acier

Rappelez-vous que la chaudronnerie et les ouvrages métalliques sont des travaux d’assemblage de plusieurs pièces. Il existe divers types d’ouvrages. Il y a les grands travaux, comme les constructions métalliques ( locaux de stockage de marchandises ou un hangar.). Ensuite il y a les travaux de petite taille se rapportant à la menuiserie de menuiserie métallique ou acier.

Les constructions métalliques sont aussi appelées chaudronnerie industrielle. Les artisans, vont monter un bâtiment avec des armatures en acier pour servir de lieu de travail. C’est le cas d’un entrepôt logistique, des bureaux ou d’une usine de production. Chacun de ces bâtiments ont leurs spécificités. Le chaudronnier appliquera des techniques spécifiques pour répondre aux besoins du client tout en respectant les normes de construction. Vous n’avez pas à vous inquiéter de la fiabilité de la construction. Le coût, l’enveloppe extérieure de la construction, la toiture, la façade ainsi que la peinture extérieure sont généralement détaillés dans le devis.

Parfois, l’entreprise peut également s’occuper de tous les autres services ayant trait à la manipulation de métaux. Elles fabriquent en effet des menuiseries métalliques pour les immeubles. Vous n’allez plus perdre du temps pour engager d’autres artisans. Vous devez cependant passer en revue toutes les options. La société de chaudronnerie METAFORM située à Athis-de-l’Orne propose divers produits de construction métallique. Elle assure également la fabrication de machines spéciales et la mise en place de ligne de production. Son équipe qualifiée vous garantit un travail de qualité réalisé dans les délais impartis.

Conception précise et sur mesure

Les sociétés de chaudronnerie vous soumettent divers types de prestations. Les clients ont l’assurance de bénéficier de réalisations sur mesure. Ce type de conception implique aussi des ouvrages sans défaut. La structure de votre bâtiment , toiture et les autres composants font l’objet d’un travail de précision hors pair. . La surface à construire, la mesure exacte et l’utilisation sont des données fondamentales à fournir. Elles sont nécessaires pour la disposition des piliers en cas de besoin. Les artisans vous garantissent des travaux de précision et exempts de défauts. Après avoir mis sur pied votre projet, vous pouvez faire appel à des sociétés spécialisées. Elles proposent généralement des accessoires tels que les escaliers métalliques.

Compétences des artisans et expériences

Les sociétés de chaudronnerie n’engagent que des professionnels diplômés des écoles et instituts spécialisés. Ils doivent avoir au moins le CAP (certificat d’aptitude professionnel) en ouvrage métallique. Avant de vous lancer, renseignez-vous sur la notoriété de la société. Posez des questions à vos amis sur les compétences des artisans. Vous pouvez aussi jeter un œil sur les forums internet ou les témoignages d’anciens clients. La plupart du temps, les entreprises ayant existé depuis des années ne font appel qu’à des artisans expérimentés. Donc, n’oubliez pas de vérifier l’année de création .

Durabilité et résistance des matériaux

Les matériaux utilisés sont très variés : acier, aluminium, cuivre… Selon les professionnels, 50 % des bâtiments industriels sont en acier. La durée de vie moyenne de ces locaux est de 50 ans. Ces matériaux sont très résistants face aux intempéries et aux aléas climatiques. Vous pouvez aussi réadapter les locaux en cas de besoin. Il suffit de faire quelques modifications. En cas de fin d’activité, vous avez la possibilité de vendre le bâtiment. Dans le cas contraire, le recyclage constitue une alternative intéressante.