Tag Archive traitement de surface

Sabler un support en bois : quels équipements et quel sable ?

2020-10-09 Commentaires fermés sur Sabler un support en bois : quels équipements et quel sable ? By Yves Saint-Hilaire

Pour une finition minutieuse et de qualité, le bois doit être traité de différentes façons. Le sablage est l’une des techniques importantes permettant d’optimiser l’esthétique d’un produit fini. Il est utilisé pour lisser et uniformiser la surface. Après ce travail de finition, le bois reçoit et réagit efficacement aux produits de traitement et d’entretien. Mais encore faut-il choisir le bon sable et les bons outils pour procéder à un sablage efficace ? Ceux-ci varient en fonction de plusieurs paramètres : le volume à sabler, la taille, le type de matériau et bien plus encore.

Définition du sablage du bois

Le sablage consiste à frotter la surface du bois à l’aide d’un abrasif. S’il s’agit d’une opération manuelle, on utilise souvent un papier sablé. Il est également possible d’utiliser un équipement motorisé pour bien réaliser ce travail. Dans tous les cas, le sablage est essentiel pour ouvrir de manière uniforme les pores de la surface du bois. Cette opération de finition permet à la surface d’absorber de façon homogène les produits de traitement et d’entretien : peinture, vernis, etc. Notez qu’un travail de qualité peut augmenter considérablement la longévité de l’ouvrage. C’est pour cela qu’il est toujours prudent et judicieux de confier l’opération à un professionnel qualifié.

Le sablage est également utilisé en rénovation. Avec cette technique, il est possible de gommer et de nettoyer un matériau pour lui redonner son aspect d’origine.

Les outils conventionnels pour sabler le bois

Généralement, on utilise une sableuse pour ce genre d’opération. Le choix de l’équipement s’effectue en fonction de la surface à sabler.

    • La sableuse manuelle est plus pratique si l’on décape de petites surfaces. Cet équipement, appelé communément sableuse mobile ou portative, doit être alimenté par un compresseur de faible puissance. On l’utilise fréquemment pour des travaux de sablage ponctuels.
    • La sableuse à pression, quant à elle, est recommandée si l’on doit s’atteler à de grosses opérations de sablage. On l’utilise généralement pour sabler une grande surface, une charpente par exemple. Cet appareil est aussi efficace pour décaper tous les recoins difficilement accessibles. Il est associé à un compresseur de forte puissance (4 000 litres d’air par minutes).
    • Puis, il y a la sableuse à dépression. Souvent utilisée dans les cabines de sablage, elle est recommandée pour le traitement des volets ou des meubles. Toutefois, elle n’est pas adaptée au sablage d’une surface difficile d’accès.
    • S’il s’agit de décaper un bois massif laminé, il faudra avoir recours à l’usage d’une sableuse mécanique (sableuse à courroie). Avant tous travaux, le professionnel procède au rabotage de la surface.
    • Pour le traitement de certains bois très solides ou plaqués, les professionnels s’équipent d’une sableuse vibrante ou d’une sableuse rotative, ou encore d’une sableuse excentrique.

Les abrasifs et les sables à utiliser

Peu importe les abrasifs utilisés, les grains de 80 à 180 sont généralement choisis pour sabler le bois nu. Et pour le sablage de finitions, on utilise des grains de 220 à 600.

Il est possible de choisir entre deux types de sables pour décaper une surface en bois : le fin et le gros.

Si vous projetez de sabler des volets ou des meubles, optez pour le sable fin. Le second type de sable est celui qu’on utilise pour les gros travaux de sablage : décapage charpente, poutres, etc. Le sable gros sert aussi à décaper les enduits résistants au dissolvant.

Si vous recherchez un professionnel du sablage et de la peinture industrielle près d’Angers, sollicitez l’entreprise LPMI PRESTIA. Elle allie expertise et respect de l’environnement. Pour bénéficier d’un service rapide, minutieux, professionnel et efficace, c’est le prestataire qu’il vous faut.

, ,

Tout savoir sur le traitement de surface

2020-01-29 Commentaires fermés sur Tout savoir sur le traitement de surface By Yves Saint-Hilaire

 

Dans le secteur de l’industrie, la technique de traitement de surface est importante. Sans ce procédé, il est impossible de créer des objets métalliques, qu’ils soient de type standard ou personnalisé. Cela consiste à modifier l’aspect de la surface en élaborant des caractéristiques particulières adaptées aux conditions d’utilisation. L’anticorrosion, la tenue à l’usure, la soudabilité, la résistance à l’oxydation et la conductibilité électrique sont les plus concernées. Découvrez dans ce guide, les différentes techniques de traitement de surface.

Le traitement mécanique

Les techniques de traitement mécanique sont les plus plébiscitées. Le traitement de la surface du métal passe par plusieurs étapes tels que l’occurrence, l’écrouissage et le polissage. Le premier regroupe trois procédés différents, dont le galetage, le grenaillage et le moletage. Le polissage consiste à enlever de la matière. Il résulte d’un mélange de processus mécanique et électrolytique. Il consiste également à l’aérogommage, le microbillage, l’ébavurage et le brunissage. Ces techniques de traitement de surface sont moins populaires. Néanmoins, elles sont toutes aussi efficaces les unes que les autres.

Le traitement par plasma

Ce traitement peut s’effectuer sur différentes matières : plastiques, élastomères, métaux, verre, céramiques et matériaux hybrides. Basé sur l’utilisation de décharge électrique ou de pression atmosphérique, le traitement de surface par plasma est nécessaire pour garantir une bonne adhésion des matières. En effet, cette technique offre un nettoyage à la fois fin et optimal. Le principal avantage du traitement plasma convient à tous les types de matériaux, allant des métaux aux composites, en passant par les plastiques.

Le traitement de conversion

Lors d’un traitement de conversion, l’objectif principal est de créer une réaction chimique entre le métal et l’agent réactif. La voie thermochimique appliquée pour les nitrurations et nitrocarburations des aciers s’apparente aux traitements de conversion. Même si la phosphatation est plus connue, il est toujours possible d’opter pour la chromatation ou passivation. Par voie électrolytique, les techniques recommandées sont l’anodisation et la sulfuration.

Le traitement par transformation structurale

Le traitement par transformation structurale offre deux possibilités : par voie mécanique et par voie thermique. La première consiste à renforcer les contraintes de compression, soit par grenaillage, soit par galetage. Le choc laser est aussi une excellente alternative. La deuxième méthode a pour but de durcir le métal par fusion superficielle ou par trempe superficielle. Ainsi, le chauffage du métal se fait à la flamme, par faisceau haute énergie ou par induction. D’ailleurs, les entreprises actuelles les plus avancées en termes de technologie ont également recours au bombardement électronique.

Le traitement thermochimique de diffusion

Le traitement thermochimique de diffusion concerne les diffusions de métaux, également assimilable aux CVD (par le chrome : chromisation, par le zinc, shérardisation, par l’aluminium : aluminisation…). La diffusion de métalloïdes se décline en procédé par voie liquide (bains de sels), par voie gazeuse (atmosphère), en milieu raréfié (basse pression), par application de pâtes (slurry-coating), par voie solide (en caisse), etc.

Le traitement corona

Le traitement corona est une forte oxydation de la surface d’un matériau. Il n’entraîne pas d’élévation de température du support. En effet, l’oxydation des molécules permet d’augmenter la tension de surface d’un support en plastique, verre ou métal. Dans le cas du traitement corona, la flamme froide est produite entre deux électrodes qui reçoivent une haute tension et qui sont visibles à l’extrémité.

En somme, le traitement de surface est important afin de garantir la qualité des travaux d’impression, d’encollage, de revêtement ou de vernissage des matériaux. Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à LMPI PRESTIA, spécialisée dans le traitement de surface à Angers. Elle propose des solutions de peinture poudre thermodurcissable, poudre thermoplastique et peinture liquide sur tous supports. Elle intervient également dans différents domaines d’activités : serrurerie / métallerie / chaudronnerie industrielle, publicité, façadier, marine / nucléaire / militaire, collectivités, automobile, particuliers.

 

, ,