Tag Archive recyclage de matériaux de chantier

Tout comprendre du traitement de matériaux de chantier

2020-01-21 Commentaires fermés sur Tout comprendre du traitement de matériaux de chantier By Yves Saint-Hilaire

Les chantiers en France, notamment le secteur du bâtiment et des travaux publics, engendrent chaque année plus de 200 millions de tonnes de déchets. Ceux-ci proviennent essentiellement de la démolition (environ 65 % des déchets du bâtiment), de la réhabilitation (28 %) et des travaux en neuf (7 %). Pour réduire les risques de pollution de l’environnement, chaque maître d’ouvrage est donc responsable de la gestion des déchets qu’il produit. D’où la nécessité du tri, du traitement et du recyclage.

Les différents types de déchets

Généralement, sur les chantiers, il existe 3 types de déchets.

– Les déchets inertes qui ne subissent aucune modification durant leur stockage : ils ne se brûlent pas, ne provoquent ni de réaction physique, ni de réaction chimique et ne détériorent pas d’autres matières en contact de manière préjudiciable à l’environnement ou à la santé humaine, dont le béton, les tuiles, la terre, les vitrages et autres déchets sans substances dangereuses.

– Les déchets non dangereux et non inertes qui sont d’origines diverses et qui ne présentent aucun danger. Ils ne sont ni toxiques, ni explosifs et proviennent d’emballages en tout genre, quincaillerie, isolants, matières plastiques, bois non traité etc…

– Les déchets dangereux qui présentent des risques pour la santé et l’environnement dont l’amiante, équipements électriques, les produits chimiques et tout autre déchet de chantier contaminé par des substances dangereuses. Bien qu’ils ne représentent que 2 % des déchets, il nécessite des traitements adéquats.

Le traitement des matériaux, est-ce une étape obligatoire ?

Le tri et le traitement des déchets ne constituent pas une obligation réglementaire. Cependant, ils sont fortement recommandés pour éviter les surcoûts. Aussi, ces deux étapes sont essentielles pour valoriser au maximum les déchets dans leur seconde vie, c’est-à-dire lors du recyclage.

Les méthodes de traitement des déchets les plus adoptées sont l’incinération ou l’enfouissement. Cependant, ces solutions ne sont pas viables pour tous les déchets ni à long terme, ni d’un point de vue environnemental. De plus, la question de l’espace nécessaire devient prépondérante compte tenu du volume de déchets générés par les différents chantiers chaque année, ce qui fait que la revalorisation des déchets devient indispensable afin d’introduire la notion d’économie circulaire.

À qui faire appel pour effectuer le recyclage de vos matériaux ?

La gestion, le tri et le traitement des déchets sont des enjeux majeurs du domaine du bâtiment et des travaux publics. Les déchets inertes et non-dangereux constituent la plus grande proportion de ces déchets. Actuellement, de nombreux projets ont montré que leur recyclage et leur valorisation est tout à fait possible. Cependant, cela requiert la prise de conscience des maîtres d’ouvrage.

Pour atteindre les objectifs visant le recyclage de la majeure partie des déchets émis par les chantiers, il faut prendre en compte le facteur économique permettant de réduire la concurrence de l’enfouissement et l’incinération des déchets, le facteur technique et logistique avec l’organisation et la répartition des tâches et responsabilités entre tous les acteurs impliqués dans le secteur.

 

Des entreprises professionnelles comme TISSERONT à Bogny-sur-Meuse, proposent ainsi de traiter la problématique des déchets en amont, pour limiter autant que possible les risques de pollution de l’environnement. De ce fait, son équipe propose le recyclage de matériaux. Elle reprend vos déchets de chantier sur vos sites, partout dans les Ardennes. Elle les intégrera donc dans son processus de recyclage et les transformerons en de nouveaux produits grâce à un matériel performant et à des techniques innovantes. Cela vous permet d’économiser et d’éviter de payer les frais liés au transport, à l’élimination, à l’enfouissement ou à l’incinération.