Tag Archive métier de paysagiste

Zoom sur le métier de paysagiste

2020-07-27 Commentaires fermés sur Zoom sur le métier de paysagiste By Yves Saint-Hilaire

Un beau jardin constitue un lieu privilégié pour la détente. Pour l’aménagement de cet espace extérieur, l’aide d’un paysagiste est souvent requise. Ce métier a longtemps été sous-estimé. En effet, les gens considéraient que la création et l’aménagement d’espaces verts ne nécessitaient aucune compétence spécifique. Toute personne qui a la main verte peut très bien faire l’affaire ! Ce genre de raisonnement est désormais révolu. Le métier de paysagiste connaît un vrai essor ces dernières années. En effet, l’intervention d’un professionnel est essentielle pour créer un jardin unique, harmonieux et verdoyant. Si vous êtes en quête d’un métier d’avenir, devenir paysagiste est une solution intéressante. Voici un tour d’horizon des principales missions du paysagiste et des qualités requises pour exceller dans ce domaine.

Les missions du paysagiste

Le paysagiste est considéré comme un « architecte de la nature ». Ce professionnel se charge principalement de la conception d’un jardin répondant aux envies des clients et aux contraintes du terrain. Lors de la réalisation de cette tâche, il doit faire preuve de créativité. En effet, chaque espace extérieur doit avoir un style unique et en harmonie avec l’ensemble du site. Le paysagiste doit également avoir des compétences en botanique. En effet, la beauté d’un jardin repose sur une sélection minutieuse des variétés de plantes en fonction de leur période de fleuraison, le climat, la couleur des fleurs, etc. Une fois la conception du plan du jardin achevé, le paysagiste effectue les travaux d’aménagement nécessaires. Cette tâche inclut : la plantation, la pose de revêtement de sol (la terrasse, les allées de jardin, les bordures de piscine, etc.), les travaux de maçonnerie paysagère, l’aménagement de bassins, la construction de piscines, l’installation de fontaines… Cette seconde étape du chantier est souvent fastidieuse, notamment en raison de la superficie du terrain à embellir. Dans ce cas, les travaux sont réalisés par des jardiniers ou des ouvriers qualifiés. La mission du paysagiste se limite à la supervision des intervenants pour garantir la qualité du travail. Un bel espace extérieur nécessite également un entretien régulier. Pour la réalisation de cette tâche, le paysagiste reste au service des clients. Il apporte une attention particulière aux plantes vertes et aux arbres : traitement, enlèvement des feuilles mortes, élagage… L’ajout de diverses plantes et d’objets de décoration extérieure fait aussi partie des attributions du paysagiste.

Les qualités nécessaires pour devenir un bon paysagiste

Le paysagiste a une relation privilégiée avec la nature : les plantes, les arbres, la terre, l’eau… Pour exceller dans ce métier, la passion du jardinage est essentielle. La réalisation de chaque projet doit toujours être source de bonheur et de satisfaction. Cet amour du travail bien fait se ressent sur le résultat final : un beau jardin harmonieux et raffiné.

Il faut aussi noter que le paysagiste est un « homme de terrain ». Une bonne condition physique est donc requise pour mener à bien les travaux laborieux à réaliser, et ce, par toutes les saisons.

Enfin, le paysagiste endosse souvent le rôle de chef d’équipe. D’où la nécessité de savoir bien communiquer, tout en faisant preuve de fermeté envers les collaborateurs.

Quel avenir pour un jeune paysagiste ?

La demande en matière de création, d’aménagement et d’entretien d’espaces verts est en forte hausse. À cause d’un manque de personnel, de nombreuses entreprises spécialisées dans le domaine embauchent beaucoup de jeunes. Vous n’aurez aucune difficulté à trouver un emploi ou un stage à la fin de vos études (CAP, Bac Pro, BTS Agricole, etc.). Les salaires des jeunes recrues oscillent entre 1700 € et 2 000 € en fonction des diplômes obtenus, des tâches à réaliser et de la renommée de l’entreprise de paysagisme. Au bout de quelques années, les paysagistes décident souvent d’ouvrir leurs propres sociétés pour devenir plus indépendants. Dans ce cas, votre rémunération dépend du nombre de projets confiés par les clients.

, , , ,