Tag Archive élastomère

Les élastomères : confection et utilisation

2021-01-30 Commentaires fermés sur Les élastomères : confection et utilisation By Yves Saint-Hilaire

Dans de nombreux domaines, comme la création et la confection de pièces et prototype, l’utilisation des polymères est d’une importance capitale, car elle permet d’explorer les possibilités. Avec ces matériaux, il est possible de modéliser les différentes pièces avec une grande précision, notamment grâce à la nature modulable de l’élastomère. Ses propriétés font de ce matériau, un incontournable dans d’autres domaines, comme l’assurance de l’étanchéité de la toiture. De ce fait, les élastomères tiennent une place prépondérante dans le secteur de l’industrie. Nous faisons le point sur ce matériau.

Les propriétés de cette matière

L’appellation élastomère désigne un grand nombre de produits qui diffèrent dans leur conception et dans leur composition. Pour choisir quel type d’élastomère utiliser, il est indispensable de définir les cadres de son application et les propriétés correspondantes.

Les propriétés chimiques

L’utilisation d’élastomères peut entraîner une exposition à des produits chimiques. De ce fait, il est nécessaire de connaître et d’anticiper les différents effets de ces substances sur le produit.

  • La dilatation thermique

Cette transformation est commune chez une grande majorité des élastomères lorsqu’ils sont exposés à une température élevée. Cependant, l’ampleur de cette dilatation diffère selon la composition des matériaux et peut être mesurée comme suit : dilatation linéaire ou dilatation volumétrique.

  • La fragilisation et le durcissement

Ce changement d’état indique une transformation profonde dans la structure des molécules composant la matière. Cela peut indiquer une augmentation de la densité de la matière.

  • Le ramollissement

Il indique une désolidarisation du réseau de polymères qui constitue l’élastomère. À cause de ce changement, des particules peuvent s’extraire, causant parfois une réduction du volume.

Les propriétés physiques

Les élastomères diffèrent face aux sollicitations physiques et mécaniques. La résistance physique fait partie des avantages les plus appréciés des élastomères. De ce fait, ils sont grandement utilisés dans de nombreux domaines et sont soumis à des conditions diverses et rudes.

  • La friction : il s’agit de la résistance au frottement. C’est le cas, par exemple, de la pneumatique ou d’autres utilisations du même genre.
  • La résistance à une usure accélérée : le test est réalisé afin de mesurer le changement de la résistance du matériau face à un environnement particulier, comme la chaleur permanente ou la basse température.
  • La pression mesure la déformation du polymère. C’est surtout indispensable pour une utilisation dans la jointure.
  • La traction est également un test qui permet de déterminer la résistance à une déformation technique. Il s’agit dans ce cas de mesurer la résistance à la traction, à l’allongement jusqu’à la rupture.

Les différentes opérations sur les élastomères

L’élastomère peut être utilisé dans de nombreux domaines, comme pièces techniques et jointures en tout genre. Cependant, pour être opérationnelles, ces pièces ont besoin d’être façonnées et souvent d’une manière personnalisée. Pour ce faire, l’intervention d’une entreprise spécialisée comme SODECOUPE est nécessaire. Elle est spécialisée dans la coupe de pièces en élastomère en région parisienne.

L’usinage ou confection par enlèvement de matière

Il consiste à tailler ou à découper une forme précise par extraction de matière d’un bloc principal. Cette méthode de traitement comprend également de nombreux types de traitement comme le tournage, qui consiste à placer la pièce sur un rotor pour la découper progressivement ; le fraisage, la rectification, la découpe au jet d’eau ou au laser, et l’électroérosion. Cette dernière consiste à plonger la matière dans une solution et la traiter par des impulsions électriques rapides.

La déformation à chaud

Lors de cette déformation, la matière est chauffée, jusqu’à obtenir un état de ramollissement. Elle est ensuite aspirée par le vide sur une moule qui lui donne sa forme. Elle est finalement refroidie, ce qui permet de lui donner sa forme finale.

C’est également le procédé utilisé dans un moulage à chaud, sauf que dans ce cas, une moule vient donner la forme à la matière par le biais de pressions.

, ,