Tag Archive artisan menuisier

Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ?

2020-06-09 Commentaires fermés sur Quelle est la différence entre un menuisier et un ébéniste ? By Yves Saint-Hilaire

À première vue, un menuisier et un ébéniste semblent avoir les mêmes fonctions. Cependant, il existe de grandes différences entre ces deux métiers. Qu’est-ce qu’un menuisier ? Qu’est-ce qu’un ébéniste ? Voici un tour d’horizon de ces professions.

Le menuisier

Le menuisier est un artisan qui façonne toutes les parties immobiles du bâtiment. Il fabrique aussi bien les portes que les plinthes, les parquets, les escaliers et les fenêtres. Il s’occupe également de leur pose et de leur agencement.

Avec l’évolution de l’artisanat, le menuisier se charge de la création de cuisines, de salles de bains, de dressings, de bibliothèques, d’étagères et de placards. Par ailleurs, il travaille différents matériaux, dont le bois, l’aluminium et le PVC.

Très souvent, un menuisier est un spécialiste du sur-mesure. Il se déplace sur les lieux pour prendre les mesures et s’adapte aux demandes de ses clients. Il propose des idées pour optimiser le résultat.

L’ébéniste

L’ébéniste est un artisan spécialisé dans la création de mobilier en bois (précieux et exotique) pouvant aussi être bien fonctionnel que décoratif. Il fabrique des meubles tels que les commodes, les encoignures, les secrétaires, les cabinets, les bureaux, les chaises et les tables en bois massif. Il possède aussi des compétences en marqueterie. L’ébéniste propose des finitions variées en utilisant de la laque, du vernis et de la porcelaine.

Créatif, cet artisan peut également copier des meubles anciens. Il produit des meubles à l’unité ou en petite série, selon les besoins de ses clients. Il maîtrise les différentes techniques de fabrication de mobilier sur mesure. Il travaille de manière soignée afin de garantir des résultats esthétiques à sa clientèle.

L’ébéniste travaille aussi dans le cadre d’une réparation de mobilier. Il restaure les meubles anciens et leur donne une seconde vie. Il respecte le design de chaque meuble qu’il travaille.

Les essences de bois

Les menuisiers comme les ébénistes travaillent le bois. Parmi les essences de bois utilisées, il y a :

– L’acacia : bois dur, compact et élastique. Ce matériau est idéal pour fabriquer des petites pièces décoratives.

– L’acajou : un bois résistant pour fabriquer des commodes, des secrétaires, des scribans, des armoires et autre mobilier portuaire.

– L’amarante : bois dur de couleur rouge lie de vin, utilisé en marqueterie.

– L’amboine : bois de couleur jaune tirant vers le rouge pour fabriquer des objets de décoration.

– Le bois de rose : un bois précieux pour fabriquer des meubles en tous genres.

– Le bouleau : bois dur destiné à fabriquer des sièges, des pieds de mobilier, etc.

– Le cèdre : bois clair pour fabriquer des rampes, des panneaux muraux, etc.

– Le charme : bois dur pour réaliser des motifs de marqueterie.

– Le châtaigner : bois clair pour fabriquer des meubles et des volets.

– Le chêne : bois massif pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’ébène : bois dur pour fabriquer des meubles précieux.

– Le merisier : bois utilisé pour l’ameublement massif et le placage.

– Le noyer et le palissandre : bois précieux pour fabriquer des meubles de luxe.

– L’érable : bois clair pour fabriquer des meubles haut de gamme et des objets décoratifs. Il est aussi utilisé pour réaliser des placages.

– Le sapin : bois destiné à fabriquer des parquets et des escaliers.

Les Ateliers PRUNCK, des professionnels en menuiserie et en ébénisterie

Les Ateliers PRUNCK sont situés à Mandelieu. Leurs artisans sont spécialisés dans le domaine de la menuiserie-ébénisterie. Ils prennent en main la fabrication de pièces de fermeture, de terrasses, de dressings et de mobilier en bois massif. Ils interviennent également pour la création et l’aménagement de cuisines et de salles de bains. Ils s’adaptent à tous les styles et à toutes les exigences.

, , , ,

Le menuisier : l’essentiel sur ce métier

2020-03-20 Commentaires fermés sur Le menuisier : l’essentiel sur ce métier By Yves Saint-Hilaire

Portails, portes, portillons, fenêtres, baies vitrées, volets, stores, escaliers, garde-corps, placards, parquets, meubles et boiseries, etc. En extérieur comme en intérieur, ils sont incontournables. Concevoir ces menuiseries, les fabriquer, assurer leur installation, leur entretien, leur réparation ou leur remplacement… Tout est affaire de professionnels. Les opérations sont assez délicates. Sans oublier les règles de l’art et les normes à respecter concernant tous travaux de menuiserie.

Le menuisier, c’est le spécialiste de la menuiserie qui se chargera de tout. Formé et qualifié, il intervient dans le second œuvre. Il a les compétences pour réaliser des ouvrages standards ou sur mesure, suivant des plans bien élaborés. Il travaille différents matériaux : l’aluminium, le fer, l’acier, le PVC, etc. Toutefois, le bois est son matériau de prédilection. Pour la satisfaction de ses clients, il est tenu de livrer des ouvrages soignés, aux finitions impeccables.

Le métier de menuisier est prometteur. Cette profession intéresse beaucoup de personnes.

Les formations à suivre

Comme tous les autres métiers, être menuisier s’apprend. L’intéressé pourra se former après la 3ème ou après le baccalauréat. La spécificité et la durée du parcours dépendront des études choisies.

Il faut suivre des formations, dans le but d’obtenir les diplômes suivants : CAP Menuisier Installateur, MC Parqueteur, CAP Constructeur Bois, CAP Charpentier Bois, BCP Menuisier – Agenceur, Brevet de Maîtrise Menuiserie de bâtiment, Bac pro technicien menuisier – agenceur, BP Menuisier, Bac pro technicien de fabrication, bois et matériaux associés, BTS développement et réalisation bois, etc.
Au cours des formations (professionnalisantes, diplômantes et qualifiantes), il doit apprendre les caractéristiques des profilés, les différentes techniques (traçage, équerrage, prise de niveau, prise d’aplomb…), les notions de géométrie, la lecture de plan, l’utilisation des logiciels et des outils informatiques.

Selon sa spécialisation, l’artisan menuisier peut intervenir en tant qu’ébéniste, charpentier, serrurier, agenceur, technico-commercial, chargé d’affaires en agencement, etc.
À la fin du cursus, le futur artisan menuisier pourra travailler au sein d’une entreprise spécialisée ou ouvrer à son propre compte.

Les qualités requises

Ce métier de l’artisanat exige : l’imagination, la créativité, l’expérience, le savoir-faire, la polyvalence, l’attention, la bonne organisation, la précision, la minutie, l’habileté, le dynamisme, la rapidité d’intervention, la disponibilité, la capacité d’adaptation, l’endurance, la résistance (physique, morale), la proximité, etc.
Le menuisier est apprécié pour son sens relationnel, ses connaissances techniques, son amour du travail bien fait.
Il doit aussi se plier aux règles et consignes de sécurité.

On fait appel à un menuisier dans plusieurs projets : une construction neuve, une extension, un aménagement des combles, un agencement, une rénovation, une réhabilitation, etc.

GS Menuiseries à Avallon est un spécialiste de la fermeture intérieure et extérieure. L’entreprise se charge de la conception, de la fabrication et de l’installation de tous types de menuiserie (en bois, en PVC, en aluminium ou en acier). Toute une gamme de produits et services est proposée. Un service après-vente est mis à la disposition des clients. Des menuisiers professionnels constituent son équipe. Ils travaillent pour le compte des particuliers et des professionnels se trouvant sur une zone de 35 km autour de Villaines-les-Prévôtes : Semur-en-Auxois, Montbard… Pour chaque opération, ils mettent en œuvre leur professionnalisme, leur expérience, leur savoir-faire, leur capacité à se conformer à toutes les exigences. Ils réalisent les clôtures, les portails, les portes de garage, les portes, les fenêtres, les baies coulissantes, les volets battants et roulants, les stores, les garde-corps, les pergolas et les vérandas. Ils sont disponibles pour le remplacement des vitres cassées ou des panneaux de toiture de la véranda, pour le dépannage des volets roulants, etc.

L’entreprise propose, par ailleurs, la réalisation des travaux de vitrerie, de serrurerie et d’isolation. Elle dispose du matériel nécessaire pour cela. Elle garantit la qualité des réalisations, leur résistance ainsi que leur esthétisme.

, ,

Comment créer une entreprise artisanale ?

2019-10-31 Commentaires fermés sur Comment créer une entreprise artisanale ? By Yves Saint-Hilaire

Vous êtes jeune et vous voulez entrer dans le monde du travail ? Trouver un métier est devenu une tâche ardue de nos jours. Cet article vous donne l’opportunité de créer votre propre entreprise.

Les diverses démarches

Pour pouvoir aboutir à une création d’une société, il y a des démarches à suivre.

    • Les formalités

La réglementation de votre activité est essentielle. Complétez quelques formulaires auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour que votre petite entreprise artisanale soit créée officiellement. Vous obtiendrez un numéro d’immatriculation vous permettant d’accélérer le traitement de vos dossiers. Le CFE est en quelque sorte la chambre de métiers et de l’artisanat. Cet organisme prend en charge la transmission de vos documents administratifs comme l’URSSAF, caisse maladie régionale, répertoire des métiers, services des impôts aux organismes compétents.

    • Ouvrez un compte bancaire

En parlant d’entreprise, ouvrir un compte bancaire est important. Cela facilite le traitement financier de vos activités. Vous pouvez également mieux contrôler les flux de trésorerie. Ce compte en banque doit porter le nom de l’entreprise en tant que personne morale.

    • Trouvez un assureur

Parfois, il y a des risques à prendre en exerçant le métier, de même, un accident de travail peut arriver. Souscrire une assurance est donc très important. Le type d’assurance à laquelle vous devrez adhérer dépend du type de travail que vous effectuez.

    • La poste

Il est préférable de donner à la poste les renseignements (coordonnées et contact) concernant votre entreprise.

Déterminez le statut juridique de votre entreprise

Optez pour le meilleur statut juridique pour assurer le bon fonctionnement de votre petite entreprise. Cela va déterminer les responsabilités de l’artisan, définir le régime fiscal et l’effectif des employés.

  • L’entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL

Le dirigeant cotise au Régime social des Indépendants ou RSI est déclaré non salarié. Le patrimoine qu’il a affecté limite sa responsabilité vis à vis de l’entreprise.

  • L’entreprise individuelle

L’artisan est considéré comme un travailleur non salarié. Ses responsabilités sont limitées sur ses biens (personnels et professionnels). De plus, l’EI ne délimite pas le capital social minimum.

  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée

Étant une société à responsabilité limitée à associé unique, l’artisan reste travailleur non salarié.

  • La SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle

Les biens de l’artisan sont séparés totalement du patrimoine de la société. En revanche, il est déclaré comme dirigeant salarié.

Trouvez une personne compétente pour vous aider à déterminer le le statut juridique adapté à votre entreprise. En général, le nombre d’employés d’une entreprise artisanale est fixé à 10 personnes maximum.

Élaborez un projet

Cela consiste à chercher un projet réalisable et bénéfique pour en tirer profit. Les métiers peuvent être divisés en plusieurs catégories comme le bâtiment, l’alimentation, la fabrication et les services. On peut aussi les définir en rangeant par classement tels que le secteur primaire, secondaire et tertiaire.

    • Le secteur primaire

Il regroupe toutes les activités en rapport avec les matières premières telles que l’agriculture, l’élevage, la pêche ou l’activité minière. Étant la plus vaste source d’exploitation dans le monde, il fournit des matières brutes et de l’énergie. Les activités relatives à ce domaine sont vastes.

    • Le secteur secondaire

Il rassemble les types d’activités industrielles telles que la transformation des matières premières. Vous pouvez trouver un projet en se centrant dans l’un de ces activités.se rapportant au secteur du bâtiment au de la construction.

    • Le secteur tertiaire

Il englobe toutes les activités qui ne sont ni dans le premier secteur ni dans le second. On peut citer le commerce, le transport, la restauration, l’immobilier, les services liés aux entreprises ou aux particuliers, l’informatique et la communication, la santé, l’administration publique, l’enseignement…

En prenant connaissance de ces informations, vous ne devrez pas avoir du mal à trouver des idées de projets. . Vous pouvez par exemple créer un projet de création d’entreprises de production et de transformation d’une matière première.

Faites une étude de marché

    • Analyse de la concurrence

Effectuez une étude de marché est essentiel avant de démarrer un projet pour voir le pourcentage d’occupation des concurrents. Si c’est un marché monopolisé, le projet est profitable, car il n’existe qu’un seul concurrent. Un marché concurrentiel peut être exploitable car le marché entier n’est pas saturé. Par contre, votre projet est ni réalisable ni profitable si la totalité du marché est occupée par la concurrence .

  • Étudier l’offre et la demande

Quels sont les clients cibles ? Vos produits ou services artisanaux répondent-il à l’attente de votre clientèle  ? Est-ce un bien ou service fondamental au besoin d’une personne ? Tels sont les points importants à étudier avant la réalisation de votre projet. Le meilleur choix est de trouver un métier qui répond à ces critères.

En mettant en œuvre une bonne étude financière, vous arriverez sans difficulté à créer votre propre société. En effet, cela ne nécessite pas une grand investissement. Démarrez avec ce que vous avez et au fur et à mesure de votre avancée, trouvez une autre source de financement

, ,

Comment bien choisir vos ouvrages de menuiserie ?

2019-05-24 Commentaires fermés sur Comment bien choisir vos ouvrages de menuiserie ? By Yves Saint-Hilaire

Le choix des ouvrages de menuiserie est d’une importance capitale dans la réussite de tous travaux de construction ou de rénovation de bâtiment. Avant même de trouver le professionnel, à qui vous allez confier les travaux d’installation, vous devez avoir une idée sur les matériaux, le design et le style de vos menuiseries. Évidemment, votre artisan menuisier aura un grand plaisir de vous accompagner dans cette tâche, mais afin de vous permettre d’avoir un aperçu sur le coût et les éventuelles contraintes de votre projet, il est important de connaître quelques critères de choix. En voici quelques-uns.

Les matériaux les plus adaptés

Pour choisir les matériaux de fabrication de vos menuiseries, vous devez vous tenir à vos besoins et à vos priorités. En effet, il y a de grandes différences marquantes entre une porte ou une fenêtre fabriquée avec un matériau en bois, en PVC ou en aluminium. Si votre priorité est d’avoir un design rustique et une bonne isolation, une menuiserie sur mesure en bois constitue certainement un meilleur choix. En revanche, si vous voulez faire fabriquer une menuiserie de style contemporain, fluide et légère, l’aluminium est incontournable. De même, si votre budget ne vous permet pas d’avoir assez de marge, le PVC reste le matériau offrant un bon rapport qualité-prix. Ainsi, pour choisir le matériau qui convient à votre projet de menuiserie, il est important de bien cerner vos besoins réels.

Les performances d’isolation

Un ouvrage de menuiserie (fenêtre, porte, volet, véranda, pergola, etc.) doit assurer un confort optimal en été comme en hiver sans recourir à l’utilisation excessive de systèmes de climatisation et de chauffage. Afin d’y parvenir, vos menuiseries doivent avoir de bonnes performances d’isolation face aux conditions climatiques (étanchéité à l’air, à l’eau, etc.). Pour faire de l’économie d’énergie, vous devez aussi choisir des menuiseries ayant un bon coefficient de résistance thermique. Ce résultat ne s’obtient pas avec n’importe quel matériau, mais dépend surtout de la conception de la menuiserie. Pour une fenêtre, par exemple, le fait d’opter pour un simple ou un double vitrage aura un impact sur la résistance thermique. Veillez également à choisir une menuiserie dotée d’un bon niveau d’isolation phonique.

Le confort d’utilisation

Pensez à adapter vos menuiseries en fonction des besoins de confort de votre habitation. Outre le confort en termes d’isolation et d’économie d’énergie, vous devez tenir compte de l’aspect fonctionnel de chaque ouvrage. Dans le choix d’une porte ou d’une fenêtre, par exemple, vous devez choisir le système d’ouverture ou de fermeture à adopter selon vos besoins de confort : battant, coulissant, basculant, etc. Il en est de même dans le choix d’un volet battant ou roulant. Afin d’optimiser le confort d’utilisation, vous avez la possibilité de demander la motorisation ou l’automatisation de certains ouvrages de menuiserie. De nos jours, il est d’ailleurs possible d’intégrer la domotique dans l’installation des menuiseries afin d’obtenir un niveau de confort optimal.

La résistance à l’effraction

Lors du choix de vos menuiseries, pensez à l’installation d’un ouvrage robuste doté de tous les accessoires permettant d’accroître la résistance à l’effraction. Les menuiseries jouent un rôle important dans la sécurité d’un bâtiment. La solidité d’un ouvrage de menuiserie rend difficile toute tentative d’intrusion. Sachez que les cambrioleurs cherchent toujours les accès les moins sécurisés avant d’entrer dans un bâtiment. D’où l’intérêt d’opter pour des menuiseries renforcées. Vous pouvez choisir des vitrages spéciaux pour les fenêtres et des accessoires spécifiques pour les portes. De même, un volet fermé à frein repousse l’effraction pour quelques minutes et fait office d’une barrière supplémentaire pour votre fenêtre.

Le prix

Dans le choix de vos menuiseries, le prix figure certainement parmi les critères qui pèsent le plus dans la balance. Pour trouver le meilleur prix, il faut prendre le temps de comparer auprès de plusieurs professionnels. L’entreprise LAON HABITAT CONFORT, située à Laon, est un interlocuteur de choix pour fournir et installer vos ouvrages de menuiserie. Au service des particuliers, des collectivités et des artisans, ce professionnel se démarque par son savoir-faire et par ses prix concurrentiels.

, ,