Comment isoler efficacement un sous-sol ?

Sous-sol

Comment isoler efficacement un sous-sol ?

2021-08-11 Commentaires fermés sur Comment isoler efficacement un sous-sol ? By Yves Saint-Hilaire

Parfois, l’aménagement du sous-sol est une alternative intéressante pour se passer d’un investissement plus conséquent (achat ou location d’une nouvelle propriété, extension, agrandissement…). Seulement, pour que ce coin devienne un véritable espace de vie ou une pièce destinée à d’autres usages, il faut revoir son aspect confortable ainsi que ses caractéristiques d’isolation thermique et phonique. Découvrez dans cet article nos conseils à ce sujet.

Pourquoi est-il nécessaire d’isoler un sous-sol ?

Tel qu’un comble, le sous-sol est une partie de la maison où il y a une forte présence d’humidité. Il y fait alors très froid. À défaut d’isolation, l’humidité présente dans les murs remonteront vers les pièces de vie provoquant ainsi des fissures et une apparition de moisissures.

Il est difficile d’écarter l’idée de procéder à l’isolation du sous-sol surtout si celui-ci sera destiné à un usage fréquent (chambre, garage, atelier, etc.). La température froide qui y règne est défavorable à la santé, peut provoquer le pourrissement des meubles et l’oxydation de vos objets.

D’après une étude menée, un sous-sol mal isolé entraîne une baisse de température de 2°C à l’intérieur d’un bâtiment. Vous ne voulez sûrement pas aménager ou travailler dans un endroit où il fait froid. Vous serez ainsi tenté d’utiliser en permanence votre chauffage surtout en hiver, alors qu’en isolant efficacement votre sous-sol, vous pouvez vous abstenir de recourir à cela.

Quelles techniques utiliser pour isoler un sous-sol ?

Vous devez bien étudier l’état de votre sous-sol, notamment ses faiblesses en matière de confort thermique afin de déterminer la solution la plus adaptée. Il ne faut pas non plus négliger votre budget au risque d’opter pour une technique et un isolant qui vous coûteront les yeux de la tête.

L’isolation par les murs

Par le phénomène de la capillarité, l’humidité présente dans le sous-sol s’infiltre dans les murs et remonte vers les étages supérieurs. Cela cause l’apparition des traces de couleur verte ou noire sur les jonctions des murs ainsi que l’émission d’une odeur de moisi.

Pour pallier à ce problème, l’isolation par les murs est fortement recommandée par les spécialistes du bâtiment. Cette technique permet de contrer l’humidité et de gagner des degrés supplémentaires. Très souvent, on utilise des panneaux de polystyrène qui sont encollés aux murs. Dotés d’une performance irréprochable, ces isolants sont capables de jouer le rôle d’un pare-vapeur. De plus, leur légèreté leur accorde une facilité d’installation.

Si vous êtes fort en bricolage, vous pouvez aussi utiliser une laine de verre isolante que vous allez placer entre des tasseaux. Par la suite, ces derniers sont fixés directement sur les murs puis recouverts de placo ou de lambris.

L’isolation par le sol

Si vous choisissez ce procédé, vous devez respecter certaines étapes avant de poser l’isolant. Comme le sous-sol est un endroit de nature humide, il faut impérativement traiter en amont cette humidité. Cela dans le but d’éviter la détérioration du revêtement.

La plupart des propriétaires optent pour les plaques de polystyrène ou de polyuréthane pour isoler le plancher de leur sous-sol. Avant la pose des plaques, il est recommandé de placer une couche de pare-vapeur collée directement au sol. Lorsque les isolants sont installés, vous pourrez poser le revêtement de votre choix. Attention ! Même si l’humidité est déjà traitée, il faut éviter un revêtement en bois puisque celui-ci est peut facilement être abîmé. Il vaut mieux privilégier le lino, les dalles en PVC, le vinyle ou bien le carrelage.

Par ailleurs, l’utilisation d’un plancher chauffant constitue une solution plutôt intéressante pour donner du confort à votre sous-sol. La chaleur agréable que celui-ci procure vous permet de marcher pieds-nus sur le plancher.

L’isolation par le plafond

La pose d’isolants sur le plafond est une autre technique d’isolation de sous-sol efficace. La démarche à entreprendre est similaire à celle des techniques pré-citées. Seulement, il n’y a nul besoin de poser un pare-vapeur. L’isolation va plutôt consister en la pose de plaques de polystyrène extrudé qui vont garantir le maintien d’une température améliorée.

Pour une protection optimale de votre plafond, il est conseillé d’appliquer une peinture anti-humidité. Celle-ci vont empêcher la prolifération des champignons.

Pour finir, vous devez également procéder au calorifugeage thermique de votre tuyauterie. Cette technique est nécessaire pour éviter les déperditions énergétiques dans l’ensemble de votre logement.

Comments are closed