Category Archive Métier

Ébéniste : le spécialiste des meubles haut de gamme

Un artisan passionné qui sait donner une âme au bois, l’ébéniste est le professionnel qu’il vous faut pour aménager et décorer l’intérieur de votre maison. Que vous veniez de terminer une nouvelle construction ou projetiez de faire une rénovation, un ébéniste saura apporter une touche originale à votre décoration intérieure. Afin de vous aider à comprendre comment un ébéniste crée des merveilles pour décorer l’intérieur de votre maison, suivez la suite de l’article.

Qu’est-ce qu’un ébéniste ?

Ayant vu le jour au XVe siècle, l’ébénisterie est un métier d’art découlant de la menuiserie. Comme cette dernière, l’ébénisterie consiste à travailler du bois, mais pas n’importe quelle essence. En effet, quel que soit l’ouvrage à créer, un ébéniste privilégie l’utilisation de matières nobles. C’est tout le contraire pour un menuisier parce que celui-ci peut travailler avec presque toutes les essences de bois. Ainsi, toute création en ébénisterie évoque le luxe parce que les bois utilisés proviennent des arbres rares. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les ébénistes utilisent souvent en quantité limitée certaines essences de bois pour confectionner un ouvrage de marqueterie. Cette dernière est une branche de l’ébénisterie qui consiste à plaquer des bois précieux sur un mobilier. Dans un atelier d’ébénisterie, le plaquage figure parmi les opérations qui demandent beaucoup de dextérité, de la patience et surtout un grand sens du détail.

Qu’est-ce qui différencie un ébéniste d’un menuisier ?

À vrai dire, il n’y pas grand-chose qui différencie ces deux métiers. Vous pouvez cependant distinguer un menuisier d’un ébéniste en inventoriant les outils qu’ils utilisent. Le premier travaille avec beaucoup de machines et d’outils électro-portatifs tandis que le second est toujours équipé d’un coffre à outils. Ce dernier contient essentiellement des outils de traçage, des rabots et des ciseaux à bois. Ainsi, un menuisier travaille avec beaucoup de machines tandis qu’un ébéniste dispose de toute une panoplie d’outils manuels. Sachez toutefois que le métier évolue. Il est ainsi de plus en plus courant d’entendre parler de menuisier-ébéniste pour désigner un artisan spécialisé dans l’agencement d’intérieur. La création de divers ouvrages en bois, la fabrication de meubles et la restauration de mobilier figurent parmi les spécialités d’un menuisier-ébéniste.

Quels types de travaux peuvent être confiés à un menuisier-ébéniste ?

Vous pouvez faire appel aux compétences d’un menuisier-ébéniste pour réaliser divers ouvrages en bois sur mesure. Des métiers ayant un savoir-faire commun, la menuiserie et l’ébénisterie peuvent être pratiquées par un seul artisan dans le cadre d’une création, d’une rénovation ou d’une restauration d’un meuble. En principe, tout ce qui est mobilier fixe relève des compétences d’un menuisier : fabrication et montage d’ouvrages de fermetures (portes, fenêtres, portails…), pose de cloisons, installation d’escaliers, etc. Quant à l’ébéniste, c’est le spécialiste de tous travaux de conception et de fabrication de meubles en bois. Vous pouvez ainsi faire appel à ses talents pour réaliser un mobilier sur mesure, quel que soit le style. N’hésitez pas également à solliciter ses services pour restaurer un meuble ancien. D’ailleurs, vous pouvez lui demander de vous fournir son expertise pour authentifier et évaluer un meuble d’époque.

Pourquoi faire appel à un artisan ébéniste professionnel ?

Que vous recherchiez un ébéniste ou un menuisier, le fait d’avoir un professionnel comme interlocuteur est toujours rassurant. Ainsi, si vous souhaitez faire fabriquer un meuble de luxe neuf ou d’autres ouvrages d’ébénisterie, vous devez vous adresser à un artisan reconnu. En fonction de votre projet, seul un ébéniste professionnel saura vous recommander l’utilisation des bois et des matériaux adaptés. Pour connaître davantage sur toutes les activités d’ébénisterie, visitez le site École d’Ébénisterie Mirabel. C’est un centre de formation ayant de solides références dans le domaine. Vous pouvez vous inscrire à ses programmes de formation si vous avez envie de devenir un artisan ébéniste.

Tags, ,

Le métier d’artisan électricien du bâtiment

Après le gros œuvre, la mise en place des installations électriques d’un bâtiment figure en tête de liste des tâches prioritaires à réaliser dans la deuxième partie des travaux de construction. À la différence des autres travaux de second œuvre, le raccordement au réseau de distribution électrique est souvent urgent pour que les autres chantiers puissent continuer dans de bonnes conditions. En effet, presque tous les travaux de second œuvre nécessitent l’utilisation d’outils électriques portatifs. L’artisan électricien doit ainsi faire en sorte que le nouveau bâtiment soit raccordé au réseau électrique le plus tôt possible. Cela est une de ses missions premières, mais d’autres travaux d’électricité lui sont confiés afin de garantir la fonctionnalité, le confort et la sécurité d’un bâtiment nouvellement construit. Dans la suite de l’article, découvrez quelques travaux que vous pouvez confier à un artisan électricien.

Les travaux de raccordement au réseau électrique

En principe, le raccordement d’un bâtiment à un réseau électrique public revient au fournisseur d’électricité. Le branchement peut se faire après que l’électricien finisse l’installation du tableau électrique. Ce dernier est le point de départ des autres installations intérieures d’un bâtiment. Toutefois, afin de réaliser le raccordement dans de bonnes conditions, l’électricien doit travailler à partir d’un plan qu’il a lui-même conçu. Il s’agit d’un plan architectural ou de schémas électriques retraçant le passage des câblages et l’implantation des équipements électriques divers. L’étude de l’arrivée du courant électrique à l’intérieur du bâtiment relève également des compétences de l’électricien. Sachez que pour brancher un bâtiment au réseau électrique public, l’électricien dispose de trois options : le raccordement sous-terrain (nécessitant ainsi l’aménagement de canalisations), le raccordement aéro-souterrain et le raccordement aérien (utilisant des poteaux électriques).

L’installation du circuit électrique

Sur une construction neuve, l’installation des circuits électriques est la partie la plus complexe des travaux d’électricité. L’artisan électricien (et éventuellement son équipe) travaille toujours à partir des plans préétablis durant la phase d’étude des travaux. Quel que soit le schéma électrique à mettre en œuvre, tout branchement se fait au départ d’un tableau électrique. Le plus gros des travaux consiste à faire le câblage électrique. L’électricien pose les fils électriques à leur emplacement prévu dans le plan. Il réalise également le montage de divers équipements comme les prises, les interrupteurs, les douilles, etc. Dans la réalisation de chaque schéma électrique, l’artisan électricien pourrait être amené à créer des passages et à aménager des dispositifs de camouflage de fils. D’ailleurs, avant même de commencer les travaux, il doit se projeter dans l’utilisation de chaque pièce du bâtiment afin d’optimiser l’installation de chaque circuit électrique.

La mise en conformité de l’installation électrique

Un artisan électricien professionnel ne se contente pas de mettre en place une installation électrique fonctionnelle. Il doit également veiller à la conformité chaque installation par rapport aux normes de sécurité et de qualité en vigueur. D’ailleurs, cette conformité conditionne le branchement effectué par le fournisseur ou le distributeur d’électricité. Afin de rendre une installation électrique conforme, les normes en vigueur exigent la présence :

– D’un équipement de commande général et de protection de l’installation ou disjoncteur

– D’une protection différentielle (disjoncteur différentiel) au début de chaque installation

– D’une protection contre les surintensités (disjoncteur ou fusible) pour chaque circuit

– D’une liaison équipotentielle dans chaque local prévu pour l’installation d’une douche ou d’une baignoire

– D’un dispositif destiné à éliminer toute possibilité de contact entre les éléments sous tension pouvant entraîner une électrocution

– D’une protection de tous les conducteurs avec des conduits spécifiques, des plinthes ou des moulures

L’installation de réseaux domotiques

Comme tous les artisans des travaux de second œuvre, l’électricien est appelé à faire des travaux nécessitant un haut niveau de technicité. L’installation de réseaux domotiques d’un bâtiment figure parmi ses compétences. La finalité de la domotique est de centraliser le contrôle de différents équipements électriques et électroniques d’un bâtiment. Pour ce faire, l’électricien apporte différentes solutions techniques et veille à leur réalisation sur le chantier. Demandant une connaissance technique pointue, la domotique nécessite l’utilisation des technologies de l’électronique, de la télécommunication et de l’information. Dans la réalisation d’un projet, l’électricien peut être amené à installer un réseau sans fil, un câblage dédié ou un courant porteur. Sachez que la domotique tient un rôle important dans la fonctionnalité et la sécurité des bâtiments modernes. Son installation peut être confiée à un électricien, un technicien en domotique ou un technicien en automatisme.

Le dépannage et la rénovation électrique

Outre la réalisation des installations électriques sur une construction neuve, un artisan électricien est également en mesure d’intervenir dans le dépannage et la rénovation de circuits électriques existants. Sachez que toute installation électrique datant d’avant 1991 est qualifiée de vétuste. La rénovation consiste ainsi à remplacer les équipements ne répondant plus les normes de sécurité, à commencer par les tableaux électriques, mais également les différents dispositifs de protection. Un électricien dispose également de toutes les compétences pour réinstaller les équipements fonctionnant à l’électricité comme le chauffage, le ventilateur, etc. L’agencement et le branchement de divers appareils électroménagers relèvent également de ses domaines d’intervention. Le principal intérêt de faire appel à un artisan électricien est d’avoir l’assurance de mettre en place une installation conforme aux normes.

Tags, ,

Pourquoi faire appel à un plombier professionnel ?

Si la mode est actuellement au DIY ou le « Do It Yourself, et que plusieurs influenceurs du net le prônent, il existe des cas où le faire soi-même est une mauvaise idée, voire même dangereux, car peut vous exposer, vous et votre entourage, à des risques énormes. Que ce soit pour une installation, ou des réparations, qu’elles soient petites ou de grandes envergures, il est toujours utile et parfois même indispensable de requérir l’intervention d’un plombier professionnel. En voici les raisons.

Un gage de sécurité

Réaliser des travaux de plomberie soi-même peut être tentant, mais c’est très dangereux. Le faire nécessite des pré-requis qu’une personne lambda ne possède pas. En effet, les travaux qui ont trait à l’électricité, la canalisation, et les tuyauteries doivent être effectués en bonne et due forme, car ils représentent des risques domestiques élevés, comme des fuites qui peuvent engendrer des inondations dans la maison, ou encore un court-circuit. Un amateur ne doit s’y risquer sans connaissances préalables.

En outre, s’adonner à la plomberie constitue aussi un risque pour une personne qui n’est pas habituée à les faire, car des accidents peuvent survenir au moment des travaux. Pour plus de sécurité, il est judicieux de se tourner vers les services d’un professionnel.

Avoir l’avis et les conseils d’un expert

En cas de panne, de toilettes bouchées ou des fuites, il est toujours recommandé d’avoir l’avis d’un professionnel, car en cas de mauvais diagnostique, les dommages seront encore plus grands. Le plombier est le seul qui peut donner réellement les causes des incidents, et agir en conséquence.

Un plombier professionnel peut aussi intervenir en tant que conseiller. En effet, avant de commencer les travaux de ses clients, il analyse d’un œil critique et avisé la situation et dresse un devis. Pendant ce temps, il peut donner des conseils si besoin est. Cela va aider le client à voir où il en est, et surtout à déterminer l’enjeu des tâches à accomplir. Selon son expérience, il pourra vous conseiller sur ce qui est mieux à faire, que ce soit en terme de qualité des matériaux à utiliser, des bonnes adresses pour des prix abordables, mais de bonnes qualités, ou encore des trucs et astuces pour protéger vos canalisations et mieux les entretenir.

Minimiser les erreurs

Avec un plombier, vos travaux seront assurément réussis dans les règles de l’art. Un professionnel a les connaissances techniques, la maîtrise des matériels, et l’expérience, ce qui fait que la marge d’erreur est moindre, contrairement à ce qui pourrait se passer si vous le faites vous-même. L’erreur est humaine, c’est vrai, par contre avec ses années d’expérience, il est rare qu’un plombier professionnel puisse en faire qui pourrait avoir de conséquences néfastes sur votre plomberie. Les petites fautes de réparation et les erreurs de calcul sont dangereuses et peuvent coûter cher.

Réaliser des économies

On ne va pas se mentir, la première raison pour laquelle on choisit de faire des réparations soi-même, c’est de pouvoir faire quelques économies. Il est vrai que faire appel aux services d’un plombier a un coût qui comprend les frais de déplacement, la main d’œuvre, et les matériels de rechange le cas échéant. Alors, on préfère acheter les matériaux nécessaires, regarder quelques tutoriels, et se lancer à faire des travaux de plomberies. Seulement, en cas d’erreurs citées plus haut, de mauvaises installations, ou si le vrai fond du problème n’a pas été détecté, on ne saurait imaginer les dégâts que tout cela peut  engendrer, et cela va se solder par une facture encore plus salée pour rétablir la situation. Engager un plombier professionnel vous aidera même à réaliser des économies, car il est le plus à même de donner des conseils et des astuces pour alléger vos dépenses.

Eviter les prises de tête

S’attaquer soi-même à sa plomberie quand on est novice en la matière, outre le caractère risqué évoqué plus haut, peut être fatiguant et en plus, cela prend beaucoup de temps. On ne parle pas ici des petites actions du quotidien ou des petits bricolages comme des réparations locatives sans grande incidence, déboucher les tuyaux avec une ventouse, … On parle de travaux de dépannage importants, qui nécessitent des savoir faire techniques, une bonne connaissance des outils et de l’habilité. Pour mener à bien ces travaux de plomberie, il faut investir beaucoup de temps, qu’un bricoleur de dimanche n’a pas forcément, ajoutez à cela le stresse qu’ils peuvent engendrer. Pour cela, rien ne vaut un expert en la matière.

Rapidité et réactivité

On n’est jamais à l’abri d’incidents qui nécessitent l’intervention d’un plombier professionnel en toute urgence. Drain bloqué, fuite, dégâts des eaux, … pour éviter d’aggraver encore plus la situation, il faut s’assurer qu’un professionnel intervienne le plus rapidement possible. Les plombiers sont nombreux à proposer leurs services, ils sont pour la plupart, comme Plombier 91, disponibles à tout moment,7/7 jours et 24/24heures. Il est facile de prendre contacte avec une entreprise de plombier pour avoir des devis et des conseils, soit dans les annonces des journaux, dans les carnets d’adresse des magazines, et le plus courant, sur le net. Les plombiers professionnels agissent rapidement pour limiter la casse.

Un artisan pluridisciplinaire

Les services d’un plombier ne se limitent pas uniquement au niveau des dépannages en cas de tuyaux bouchés ou de fuites dans vos canalisations. Il peut également prendre en charge d’autres travaux comme les installations complètes de la salle de bain ou des toilettes, la rénovation, ou encore la création des systèmes d’arrosage du jardin. Ce n’est pas seulement en cas d’incident qu’il entre en jeu, un plombier s’implique autant au moment des constructions d’habitation, des réaménagements de la salle de bain, des réparations ou des entretiens. Il est aussi à la fois électricien et chauffagiste. Cela est dû au fait qu’un problème en matière de plomberie peut avoir des incidences sur d’autres installations, c’est pour cela qu’opter pour les services d’un plombier expert, c’est s’assurer que tous les soucis liés de près ou de loin à la plomberie seront réglés.

Plombier – Les questions qu’il faut se poser avant de recruter

Lorsque vous remarquez que de l’eau fuit et que vous avez besoin d’aide pour résoudre le problème, savez-vous comment engager un plombier? L’embauche de sous-traitants peut être une tâche ardue, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Si vous connaissez les questions à poser et les réponses à rechercher, vous pouvez engager un plombier en toute confiance.

Quand faut-il appeler un plombier ?

Lorsqu’il y a de l’eau, si un travail de réparation n’est pas bien fait, une fuite mineure peut devenir rapidement un problème majeur et coûteux. Trouver un plombier en qui vous pouvez avoir confiance et qui est compétent peut vous aider maintenant et à l’avenir. Si vous passez tout le temps à chercher la bonne personne pour le poste, savez-vous engager un plombier lorsque vous constatez une fuite d’eau et que vous avez besoin d’aide pour résoudre le problème? L’embauche de sous-traitants peut être une tâche ardue, mais ce n’est pas nécessairement le cas. Si vous connaissez les questions à poser et les réponses à rechercher, vous pouvez engager un plombier paris en toute confiance.

7 questions à poser lors de l’embauche d’un plombier

Il est important de prendre le temps de donner le ton à votre travail de plomberie. Cela contribuera à vous rendre heureux, ainsi que votre plombier, à mesure que le travail progresse. Ces questions vous aideront à définir les attentes et à ouvrir une conversation afin que vous puissiez être bien informé avant de signer le contrat.

1 – Êtes-vous un entrepreneur agréé?

La plupart des communes ont mis en place un processus d’agrément pour les plombiers, mais chacun a des exigences différentes. De nombreuses communes proposent sur leur site Web un emplacement où vous pouvez rechercher le numéro de licence et vérifier la licence du plombier paris.

C’est probablement la question la plus critique à poser et un plombier possédant les références appropriées vous renseignera avec plaisir. Ne jamais embaucher un plombier qui n’est pas autorisé!

2 – Êtes-vous  assuré?

Les plombiers réputés doivent être cautionnés et assurés. Si un accident ou un autre événement imprévu se produit, vous voulez vous assurer que le plombier que vous embauchez dispose de l’assurance appropriée pour couvrir les dommages.

3 – Que puis-je attendre du coût total?

Avant d’engager un plombier paris, parlez-en à au moins trois et demandez-leur de vous fournir une estimation écrite. Dans de nombreux cas, les plombiers seront en mesure de vous fournir une estimation sur place une fois qu’ils auront eu l’occasion d’évaluer le travail.

Il est important de prendre le temps de donner le ton à votre travail de plomberie. Cela contribuera à vous rendre heureux, ainsi que votre plombier, à mesure que le travail progresse. Ces questions vous aideront à définir les attentes et à ouvrir une conversation afin que vous puissiez être bien informé avant de signer le contrat.

Certaines tâches sont assez simples, telles que l’installation d’un chauffe-eau, mais vous devriez toujours l’avoir par écrit. Un bon plombier prendra le temps de s’assurer qu’il n’y a pas d’incompréhension. Ils comprennent que la documentation est dans l’intérêt des deux parties.

Discutez de l’estimation avec le plombier paris et demandez si tous les coûts sont inclus. Toutes les pièces et la main-d’œuvre doivent faire partie de l’estimation. Renseignez-vous sur les problèmes potentiels pouvant survenir et sur le coût de résolution de chaque scénario.

4 – Citez-vous un tarif fixe?

De nombreux travaux de plomberie standard sont cités à titre forfaitaire. L’installation d’un chauffe-eau serait un exemple de devis forfaitaire. Le travail est simple. Le plombier sait à quoi s’attendre et le prix indiqué ne changera pas si plus ou moins de main-d’œuvre est nécessaire.

Certains contrats de plomberie comportent une clause stipulant que le propriétaire assumera tous les coûts raisonnables liés à l’achèvement des travaux. Dans ces situations, vous paierez un taux horaire supérieur au coût des pièces. Le prix de la main-d’œuvre augmente si le travail est plus long que prévu.

5 – Pouvez-vous nettoyer après travaux ?

La majorité des plombiers ramassent les pièces usagées et nettoient après eux-mêmes, mais certains ne le font pas. Si vous recevez une estimation qui semble nettement inférieure au reste, le nettoyage peut ne pas être inclus.

Le nettoyage peut être un gros désordre et une dépense supplémentaire souvent inattendue. Vous pourriez vous retrouver avec des pièces jetées au rebut, des boîtes vides, un sol humide et même votre ancien chauffe-eau!

À l’occasion, le nettoyage entraîne des frais supplémentaires supérieurs au coût des travaux initiaux. Dans cette situation, vous pouvez choisir d’économiser de l’argent et faire le ménage vous-même, payer les frais supplémentaires au plombier ou faire appel à un service de nettoyage.

6 – Comment puis-je payer?

Selon la taille du travail que vous avez fait, cela peut ne pas être un gros problème. Si vous embauchez un plombier pour un travail simple, vous n’aurez probablement pas besoin de configurer un calendrier de paiement. Cependant, un projet tel qu’un remodelage coûtera beaucoup plus cher. Vous devez connaître les attentes de paiement dès le départ afin de pouvoir planifier et budgétiser en conséquence.

Une configuration de paiement courante représente 10 à 15% de l’estimation totale avant le début du travail. Ensuite, 50% du paiement lorsque le travail commence. Assurez-vous d’avoir ces conversations avant de signer le contrat.

Si vous ne configurez pas de plan de paiement, vous devez toujours savoir comment le plombier s’attend à être payé. Certains peuvent vous laisser une facture vous permettant de poster un paiement, d’autres peuvent s’attendre à ce que vous payiez sur place. Vous devriez également demander s’ils acceptent un chèque personnel ou une carte de crédit? Le plus grand centre commercial

7 – Qui travaillera sur mon chantier?

Si vous embauchez une petite entreprise de plomberie, il est probable que le plombier paris qui prépare votre devis effectuera également les travaux. Cependant, si vous travaillez avec une plus grande entreprise, cela peut ne pas être le cas.

De nombreuses grandes entreprises demandent à un plombier de préparer l’estimation et à un autre de faire le travail. Bien que cela ne soit pas forcément un problème, vous devez être conscient de cela dès le départ. Si tel est le cas, renseignez-vous sur les coordonnées du plombier qui effectuera le travail. Plus précisément, quel type de formation et d’expérience possède-t-il. Une entreprise réputée comprendra votre préoccupation et fournira volontiers les détails. Cependant, un projet tel qu’un remodelage coûtera beaucoup plus cher. Vous devez connaître les attentes de paiement dès le départ afin de pouvoir planifier et budgétiser en conséquence.

Bâtiment : les artisans des travaux de second œuvre

Après avoir réussi à ériger la structure principale d’un bâtiment, il est temps de passer aux choses sérieuses : les travaux de finition. À partir de cette étape de la construction, les artisans des travaux de second œuvre prennent place sur le chantier. Leurs missions principales consistent à aménager et à équiper le bâtiment, ainsi que de rendre ce dernier habitable et confortable. Qui sont ces artisans ?

Le menuisier

Avec le maçon, le menuisier figure parmi les artisans qui restent en permanence sur un chantier de construction jusqu’à la remise des clés au propriétaire. En effet, le menuisier intervient souvent dans les travaux de gros œuvre dans la fabrication et l’installation de toutes structures en bois. C’est le cas lorsque l’artisan menuisier maîtrise les techniques de charpenterie et s’occupe de la fabrication, ainsi que la pose de la charpente en bois. Lors des travaux de second œuvre, le menuisier conçoit, fabrique et installe divers ouvrages : portes, fenêtre, escaliers, vérandas, terrasses, etc.

L’électricien

Rendre un bâtiment habitable passe par l’électrification. C’est le métier de l’artisan électricien. Il effectue tous les travaux d’installation électrique, allant du raccordement du bâtiment à un réseau de distribution jusqu’à l’installation de différents appareils électriques. Le métier d’électricien est assez technique, mais reste artisanal. En effet, de la conception des plans d’installation à la mise en œuvre, l’artisan doit faire appel à quelques compétences techniques. En revanche, tous les travaux de pose de fils, de câbles, d’armoires et de tableaux électriques sont faits à la main, avec quelques outils.

Le plombier

L’artisan de l’acheminement, de la distribution et de l’évacuation de l’eau dans un bâtiment est le plombier. C’est pourquoi il est l’un des premiers artisans à intervenir sur un chantier après les travaux de second œuvre. Le repérage du passage des canalisations et de l’emplacement de différents équipements figure parmi ses premières missions. Le plombier installe toute la tuyauterie du bâtiment et assure le raccordement au réseau de distribution. C’est également l’artisan installateur de tous les équipements sanitaires dans la salle de bains.

Ceci peut vous intéresser aussi https://www.guide-artisans.com/top-3-des-artisans-du-batiment/

Le chauffagiste

L’artisan installateur thermique ou chauffagiste travaille pour le confort des futurs occupants d’un bâtiment. La pose des systèmes de chauffage est sa principale mission, mais il peut également installer la climatisation et la ventilation d’un bâtiment. Le chauffagiste est un artisan qualifié dans plusieurs autres domaines comme la plomberie et l’électricité. En effet, au cours de ses interventions, il est amené à poser des réseaux de tuyauterie et à installer des appareils électriques comme les chaudières, les radiateurs, les ventilateurs, etc.

Tags, , , ,

Top 3 des artisans du bâtiment

Un artisan se définit comme étant une personne qui fait un travail manuel et utilisant des techniques relevant de l’art. Dans le secteur du bâtiment la plupart des travaux de second œuvre et de finition font appel aux compétences d’un artisan. Cela résulte du fait que les interventions sur chaque chantier nécessitent une grande dextérité et une bonne maîtrise technique. Dans chaque étape des travaux du bâtiment, allant de la préparation du terrain jusqu’aux finitions d’une construction, les artisans se succèdent sur le chantier. Trois catégories d’artisans assurent l’édification d’un bâtiment, tandis que les autres s’occupent exclusivement des travaux de finition.

L’artisan terrassier

Qu’il s’agisse de construire un édifice ou une infrastructure, le terrassier est toujours le premier artisan à intervenir sur le terrain pour réaliser le terrassement. Son rôle principal consiste à creuser le sol, à mettre de la terre là où il faut et à enlever là où il y en a trop. Auparavant, le terrassier utilise des outils simples comme la pioche, la pelle, la brouette, ce qui lui a valu le titre d’artisan. De nos jours, l’artisan travail avec des engins mécanisés dédiés à cette intervention : marteaux pneumatiques, pelleteuses, niveleuses, excavatrices, etc.

L’artisan maçon

Quel que soit le type de construction (maison individuelle, immeuble collectif, bâtiment industriel, etc.), le maçon est le garant de la stabilité et de la solidité de la structure d’une construction. À la différence de nombreux artisans du bâtiment, il est le seul à intervenir sur les travaux de gros œuvre. La préparation et la pose des fondations figurent parmi ses premières tâches. D’autres travaux comme le coulage des dalles de béton, le montage des murs et des cloisons, ainsi que la pose des planchers relèvent également de ses compétences.

L’artisan menuisier

Pour réaliser tous les ouvrages en bois sur un bâtiment, il faut faire appel à un menuisier. Cependant, un menuisier de nos jours travaille avec de nouveaux matériaux comme l’aluminium, le PVC, le plastique, le plexiglas, etc. La grande partie du travail de l’artisan menuisier se fait généralement dans un atelier de menuiserie. Son champ d’action englobe deux activités : la menuiserie extérieure (portes, fenêtres, vérandas…) et la menuiserie intérieure (placards, cloisons, faux-plafonds…). Le menuisier peut également s’occuper des travaux de charpente s’il a le talent d’un artisan charpentier. De même, la fabrication et la pose d’escaliers et de parquets figurent également parmi ses spécialités.

Après l’intervention de ces trois catégories d’artisan, la finition du bâtiment fait appel à d’autres corps de métier : couvreur, carreleur, électricien, plombier, etc.

Lisez aussi notre article sur les artisans des travaux de second œuvre.

Tags, , , , ,