Category Archive Métier

Aménagement de cuisine : quel professionnel privilégié ?

En dehors de la salle de séjour et des chambres, d’après les statistiques, nous passons en moyenne 2 heures de notre temps dans notre salle de bain et notre cuisine. C’est pourquoi, il est primordial de faire en sorte que ces pièces soient tout aussi attrayantes qu’exceptionnelles. Ce n’est pas seulement une question d’esthétique. Le confort est également un critère assez import à considérer. Au niveau de l’aménagement de cuisine, les tendances changent chaque année. De nouveaux styles de construction, d’équipements et de mobiliers ne cessent de faire leur apparition. Toutefois, seul un professionnel compétent et expérimenté tel qu’un cuisiniste du 91, pourra être en mesure se charger de cet aménagement. Envie d’en voir plus à ce sujet ? Nous vous invitons à lire l’article jusqu’au bout.

Zoom sur les différents types d’aménagement de cuisine

Dans la réalisation de tout projet de construction d’une habitation, l’aménagement de la cuisine est considéré comme étant une étape cruciale. Pour les cuisinistes du 91, la cuisine est le cœur de la maison. C’est la raison pour laquelle, nombreux sont ceux qui tiennent à faire de cette pièce, un cadre de vie à part entière. Si vous souhaitez en faire de même, sachez que vous aurez l’opportunité de choisir entre différentes possibilités. Toutefois, il faudra quand même veillez à considérer de nombreux critères tels que le confort, la fonctionnalité, le design et l’ergonomie. Tout doit être pensé et étudié dans les moindres détails : mobilier, plan de travail, accessoire de décoration, ustensiles, revêtement, rangements, etc. Au niveau de l’aménagement du plan de travail, vous aurez le choix entre :

  • La cuisine en U : nombreux sont les propriétaires, qui disposent d’un espace assez restreint, mais qui souhaitent aménager une petite cuisine design et minimaliste. Les cuisinistes du 91 pourront vous accompagner dans la réalisation de votre projet sur-mesure en vous proposant d’aménager une cuisine en U. C’est une cuisine qui exploite 3 murs d’une pièce. Ce type d’aménagement est à privilégier pour les espaces réduites et s’adapte tant aux cuisines fermées qu’eux cuisines ouvertes.

  • La cuisine en L : c’est sans doute la cuisine qui est en tête des nouvelles tendances des aménagements intérieurs depuis 2016. Ce style de cuisine américaine s’adapte facilement à toutes les espaces. Qu’il s’agisse d’une petite ou d’une grande pièce, la cuisine en L saura être aménagée facilement. Sa forme permet également l’installation d’une table ou aussi d’armoires hautes si vous souhaitez optimiser le rangement.

  • La cuisine en G : si vous souhaitez aménager une cuisine de ce style, il faudra que la pièce soit assez grande étant donné qu’avec cette forme, la planification des différentes zones est optimisée. L’avantage de la cuisine en G, c’est qu’elle est très tendance et très esthétique. Si vous souhaitez habiller votre espace intérieure avec élégance, c’est le choix idéal. De plus, vous aurez l’opportunité de placer des mobiliers de cuisines en tous genres comme des armoires, des tiroirs, etc.

  • La cuisine en I : les cuisinistes du 91 vous donne l’opportunité d’aménager une cuisine design selon votre budget. Alors, si vous souhaitez disposer d’une cuisine élégante, aux couleurs des nouvelles tendances mais que votre budget est limité, optez pour l’aménagement d’un modèle en I connu aussi sous le nom de cuisine linéaire. Elle n’utilise qu’un seul plan du mur, s’ouvrant ainsi sur la salle de séjour.

  • La cuisine en double I : si vous aimez le style I mais que vous voulez disposer de plus d’espace de rangement, la cuisine double I répondra à vos besoins. La configuration permet l’aménagement de deux linéaires avec des meubles posés les uns en face des autres.

  • La cuisine avec îlot : si vous aimez la convivialité et que vous souhaitez refléter la même ambiance à travers votre espace intérieure, optez pour la cuisine avec un îlot. Cette pièce maîtresse de la cuisine moderne est tout aussi fonctionnelle qu’élégante. En effet, elle peut servir en tant qu’espace de rangement ou en tant qu’accessoire incontournable de la décoration.

L’intervention du cuisiniste dans l’aménagement d’une cuisine

Il est clair que l’aménagement d’une maison nécessite l’intervention d’un architecte et de maçons. Il en va de même pour l’aménagement d’un réseau de plomberie nécessite l’intervention d’un plombier professionnel. Alors, c’est une chose évidente que l’aménagement d’une cuisine requière l’intervention d’un professionnel dans le domaine. En effet, l’élaboration de ce type de projet requière un sens accru de la créativité, de la technique et de la compétence. Par rapport à un simple artisan fabricant, un cuisiniste du 91 va prendre le temps d’analyser votre projet, analyser votre budget ainsi que les contraintes qui pourront faire barrage. Par la suite, il trouvera la meilleure alternative pour vous permettre d’avoir la cuisine de vos rêves.

Les avantages de faire appel à un cuisiniste

Les avantages de faire appel à un cuisiniste professionnel du 91 sont nombreux. Avant toute chose vous allez bénéficier d’un service d’accompagnement sur-mesure pour la réalisation de votre projet. Il va prendre soin d’analyser tous vos critères de choix c’est-à-dire le style que vous souhaitez, les équipements à poser, le choix des couleurs et des matériaux, etc. Il respecte également toutes les normes standardisées et assurera ainsi une prestation de qualité. Un cuisiniste offre également à chacun de ses clients, une étude personnalisée de l’intégralité du projet et élaborer par la suite un devis. Lorsque les travaux commenceront, il prendra le temps de superviser chaque étape de la réalisation et veiller à ce que le planning soit respecté. Le cuisiniste se chargera également de la mise en place ainsi que la fixation des meubles et des appareils électroménagers. Pour assurer la garantie de votre cuisine et assurer la qualité de la prestation, les cuisinistes vous offrent un service après chantier. C’est à dire, après la réalisation du chantier, il se chargera de contrôler le fonctionnement des installations.

Comment créer son propre emploi ?

Si on peut créer son propre emploi, c’est la meilleure chose à faire pour se faire de l’argent. Pourtant, rien de plus facile, et tout est conscient de cela. IL faut non seulement du savoir-faire assez concurrentiel pour le domaine de son choix mais également une passion fou. En plus de tout cela, quelques astuces à adopter pour créer son propre emploi et y réussir. Voici quelques tuyaux pour vous aider à créer le vôtre :

Affronter ses peurs et oser entreprendre

Tous les entrepreneurs qui ont réussi ont en commun : oser. Ils ont peur comme tout le monde, mais, au moins, ils sont affronter leur peur et réussissent à prendre le dessus même durant leur formation dirigeant d’entreprise. Ils dompter leurs peurs, en les dépassants. Mais qu’on doit pousser de force sur scène chaque soir, tellement il a peur que son spectacle ne plaise pas. Dites-vous que vous-êtes aussi pareil, vous aimeriez tellement, mais imaginez que votre projet échoue, c’est la honte non ? Que vont penser votre famille, vos ami(e)s, vos anciens collègues ? Assurément si ce ne sont pas des personnes bienveillantes, elles vont se réjouir de votre forfait, mais avez-vous besoin de garder ces gens dans votre entourage ? Ou tout au moins, accorder de l’importance à leurs paroles ou attitude. Avez-vous envie de vivre comme eux/elles toute votre vie, sans échec, mais sans euphorie non plus, une vie morne et ennuyeuse à tout jamais, dont rien de formidable n’en ressort. Si vous vous posez la question c’est que votre peur d’échouer a déjà diminué en intensité !

Bien évaluer en amont vos besoins financiers

Les créateurs ont souvent tendance à sous-estimer leurs besoins pour limiter l’endettement. Ne tombez pas dans ce piège ! En effet, une bonne évaluation de vos besoins aura pour effet :

  • d’apprécier à sa juste valeur la part non couverte par vos apports personnels et d’étudier les modes de financement les plus adaptés à votre projet : prêts d’honneur, emprunts bancaires, crowdfunding, ouverture du capital…
  • de sécuriser le démarrage de votre activité en anticipant les écarts de trésorerie que vous rencontrerez inévitablement,
  • de crédibiliser votre dossier vis à vis de vos financeurs potentiels.

Tout savoir la publicité par l’objet

La publicité par l’objet est un des moyens permettant de promouvoir une marque, une entreprise, un produit ou un service. Cette méthode est aussi efficace que la publicité par les médias, surtout si elle est employée à bon escient. Voici une revue de détail sur la publicité par l’objet.

En quoi ça consiste ?

Cet outil de communication se présente comme un message adressé aux clients, aux prospects, aux collaborateurs ou aux consommateurs. C’est une arme redoutable pour augmenter la réputation d’une entreprise. Elle consiste à mettre en avant une image, un texte, une gravure ou un logo sur des objets publicitaires : un vêtement, un verre décoré, un mug, une bouteille, un stylo, une clé, un briquet, un bloc note, un calendrier, etc. Les sociétés l’emploient pour atteindre différents objectifs :

  • Améliorer la visibilité de la marque ;
  • Attirer de nouveaux clients ;
  • Créer un lien avec les clients ;
  • Faire la promotion d’un produit ou d’un service ;
  • Fidéliser les clients.

Les avantages de la publicité par l’objet

Il faut savoir que la publicité par les médias demande un important investissement financier. Voilà pourquoi, de nombreuses entreprises préfèrent chercher d’autres alternatives comme la publicité par l’objet. Pour votre information, le premier avantage de ce dernier est certainement son faible coût. Les articles publicitaires sont choisis en fonction de l’occasion ou de l’objectif visé :

  • Lancement de produit ;
  • Street marketing ;
  • Salon professionnel ;
  • Séminaire ;
  • Congrès.

Pratique, facile à mettre en œuvre et surtout peu envahissante, la publicité par l’objet permet de véhiculer les valeurs d’une entreprise.

Outre le côté économique, cette stratégie marketing est aussi très efficace sur le long terme. Cela s’explique par le fait que les cadeaux d’entreprise sont présents dans les foyers des clients et des collaborateurs. C’est par exemple le cas des calendriers et des horloges murales. L’exposition de l’entreprise ou de la marque est alors au maximum.

Les études démontrent d’ailleurs que près de 80 % des Français prêtent ou redonnent un objet publicitaire à une autre personne. Cela peut être un membre de sa famille, un ami, un collègue ou même une connaissance. Sachez également qu’un stylo personnalisé est en moyenne utilisé par 7 personnes. Les avantages ne se limitent pas là. Il n’est plus à préciser qu’une personne portant un t-shirt arborant le logo d’une entreprise ne passe pas inaperçue dans la rue.

Le choix de l’objet publicitaire

Les sociétés qui ont recours à cette technique de marketing choisissent l’objet à mettre en avant en fonction de 2 critères : l’audience visée et le message à transmettre. Une multitude de goodies et d’objets sont ainsi utilisés, tels que les ouvres-bouteilles, les casquettes, les clés USB, les cahiers, etc.

Le budget alloué et le mode de distribution de l’objet publicitaire

Le budget alloué pour cette stratégie marketing dépend de la qualité et de la quantité des objets publicitaires à produire. Il est clair qu’investir sur des biscuits ou des bonbons personnalisés sera moins cher que de réaliser des t-shirts affichant un logo. Le mode de distribution, quant à lui, est une question de goût et de préférence. Chaque société a le choix entre 2 modes de distribution : en main propre ou par courrier. De nombreuses entreprises optent pour le premier, car cela leur permet de gagner en crédibilité auprès des clients et des prospects.

Vous souhaitez faire personnaliser un verre, un article de cave, un parapluie, un tablier ou un autre objet aux couleurs de votre société ? Faites appel à l’entreprise Jef Créations, située à La Salle-et-Chapelle-Aubry, à quelques minutes de Nantes.

Tags,

Quels types de produits de crémerie peut-on trouver chez une épicerie ?

Le beurre

Pour trouver le beurre dont vous avez besoin, vous pouvez vous adresser à l’épicerie près de chez vous. Cet établissement en propose toute une variété selon votre goût et vos besoins. Choisissez le beurre cru si vous êtes à la recherche d’un produit laitier riche en goût. Attention, celui-ci ne doit pas être conservé très longtemps.

Si vous aimez plutôt le beurre pasteurisé, prenez le beurre fin ou extra-fin. La méthode de fabrication pour ces deux produits est la même. La différence se situe au niveau de la congélation. Pour bien savourer le beurre, vous pouvez également choisir le beurre à tartiner.

Si vous suivez un régime, le mieux est de manger du beurre allégé et léger. Celui-ci ne contient que 41 % de matière grasse. Cependant, il n’est pas adapté à la préparation de repas du fait de sa teneur élevée en eau. Vous avez aussi la possibilité de consommer du beurre doux, demi-sel ou salé. Le beurre bio existe également pour les personnes qui ne mangent que des produits biologiques.

Le beurre peut être vendu en barquette facile à tartiner ou en petite barquette à trancher. Si vous vous rendez chez WEBER, vous trouverez sûrement le beurre que vous recherchez.

Le fromage

Le fromage est un des nombreux produits proposés dans une épicerie. Il existe en plusieurs variétés selon vos préférences. Si vous aimez les fromages fabriqués à base de lait doux de vache avec une croûte neigeuse ou blanche, prenez ceux qui appartiennent à la famille des pâtes molles à croûte fleurie. Vous pouvez prendre le Brie de Melun, le Brillat Savarin, le camembert de Normandie, le Coulommiers ou la Pierre Blanche.

Si vous préférez les fromages faits avec du lait de vache, mais sans pressage ni chauffage, il vous est recommandé de choisir les fromages à pâte molle à croûte lavée. Dans ce cas, vous pouvez acheter le Carré du Vinaigre, le Curé Nantais, le mont d’Or, le Munster et le Livarot.

Si vous recherchez des fromages riches en calcium, optez pour la famille des pâtes pressées cuites telles que le Beaufort, le Comté, l’Abondance et le gruyère Suisse d’alpage. En revanche, si vous préférez les fromages riches en eau, il vous est recommandé d’acheter ceux à pâte pressée non-cuite comme le cantal, le Gouda, la Mimolette, le Chedar et la Raclette fermière.

Si vous appréciez les fromages d’arôme intense, choisissez ceux à pâtes persillées de moisissure bleue ou verte tels que le Bleu d’Auvergne, le Bleu de Gex, la Fourme de Montbrison, le Bleu de Vercors, le Roquefort et le Stilton bleu.

D’autres variétés de fromages peuvent également être proposées dans une épicerie : les fromages frais, les fromages fondus, les fromages de chèvre et les fromages au lait de brebis.

Le yaourt

Dans une épicerie, vous pouvez aussi trouver du yaourt. Selon vos préférences, vous pouvez acheter du yaourt ferme, du yaourt brassé, du yaourt entier, du yaourt nature ou du yaourt maigre. Ce dernier est composé de lait écrémé et est dépourvu de vitamines A et D. Comme son nom l’indique, le yaourt entier est fabriqué à partir du lait entier. C’est ce qui le rend crémeux et onctueux.

L’œuf

L’œuf est l’un des nombreux produits que vous pouvez trouver dans une épicerie. Il se mange à n’importe quel moment de l’année. Vous pouvez le conserver pendant cinq semaines au maximum sans l’enlever de sa coquille. Si vous souhaitez juste garder les blancs, mettez-les dans un bac à glaçons. En revanche, si vous voulez conserver uniquement le jaune, mélangez-le avec du sel ou du sucre selon son usage.

Dans une épicerie, vous avez aussi la possibilité de trouver du lait, de la viande, du poisson frais, etc.

Tags

Focus sur le métier de serrurier

Face à un taux croissant de cambriolage, il est important d’optimiser la protection de sa maison. Cela commence par le choix de la serrure. Cependant, avec le temps, celle-ci risque de se détériorer. Pour la remplacer ou la réparer, vous devez faire appel au service d’un serrurier. Mais savez-vous véritablement quelles sont les prestations d’un serrurier ? Nous vous expliquons tout à travers cet article. Nous vous montrerons aussi les critères à prendre en compte pour vous aider à trouver un serrurier compétent.

Les différentes interventions d’un serrurier

Le serrurier peut se charger de l’ouverture de tous les types de portes (porte d’entrée, porte de garage, etc.) et de fenêtres.

Il peut aussi s’occuper de la réparation ou du changement de la serrure en cas de détérioration.

Un serrurier prend en charge le remplacement du cylindre d’une porte blindée et effectue les travaux qui lui sont confiés en toute discrétion et en toute transparence.

Les critères à prendre en compte pour choisir un bon serrurier

1) Le bouche à oreille

Un bon serrurier est toujours recommandé par ses anciens clients. Il vous suffit de demander à vos voisins et vos connaissances les coordonnées de leurs serruriers. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du syndic de votre immeuble ou votre propriétaire.

Le fabricant de votre porte peut également disposer d’une liste d’artisans compétents, n’hésitez pas à la lui demander.

DSM

DSM est une entreprise familiale spécialisée dans la vente, l’installation et le dépannage de tous les types de serrures à Marseille. En la contactant, vous bénéficiez de nombreuses solutions pour optimiser la protection de votre maison, car elle réalise également l’installation de grilles de protection, de rideaux métalliques et de volets roulants. N’hésitez pas à la contacter, son équipe est disponible 24h/24 et 7j/7.

2) La capacité d’agir face aux urgences

Un serrurier compétent doit pouvoir intervenir rapidement en cas d’urgence. Il doit pouvoir vous donner une estimation du coût de dépannage par téléphone, en vous posant des questions sur la marque et le modèle de la serrure.

3) Avoir du matériel à disposition

Un bon serrurier dispose des outils et du matériel de qualité et adapter pour réaliser des interventions courantes.

De plus, après un remplacement de la serrure, il est tenu de vous rendre la serrure défaillante. Ce matériel vous sera utile en cas de litige avec l’assurance.

4) Avoir des documents officiels

Avant de réaliser ses prestations, le serrurier est tenu de vous présenter un devis détaillé.

Il doit également disposer d’une autorisation de travail valable contenant le numéro de SIRET de son entreprise.

5) Respecter les délais

Un serrurier professionnel respecte toujours les délais de réalisation fixés pour chaque intervention.

Les tarifs du serrurier

Le prix de la prestation d’un serrurier dépend surtout de la complexité et du temps de travail qu’il doit investir. Il doit, cependant, ne pas dépasser les 150 euros.

Pour l’ouverture d’une porte simple, préparez un budget entre 60 et 80 euros. Pour celle d’une porte blindée, comptez entre 80 à 100 euros.

Le remplacement d’une serrure est compris entre 75 et 150 euros et le remplacement de la clé entre 4 et 70 euros.

Pour un tarif au-delà de 150 euros, le serrurier doit fournir des explications dans un devis détaillé.

 

Comment devenir un serrurier ?

Pour pouvoir exercer le métier de serrurier, il faut obtenir un CAP en menuiserie métallerie et disposer d’une formation professionnelle en métallerie. Vous pouvez également exercer ce métier si vous avez un BEP en réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques.

Vous pouvez aussi obtenir un poste à responsabilités si vous avez une expérience professionnelle en métallerie.

Tags, ,

Pourquoi faire appel à un électricien ?

Les pannes électriques peuvent fréquemment arriver dans une maison. Mais vous pouvez vous charger de la réparation de certaines d’entre elles. D’autres, par contre, nécessitent l’intervention d’un électricien. À travers cet article, nous vous apprendrons à réagir face aux pannes mineures. Nous vous apprendrons également à reconnaître les types de pannes qui nécessitent de faire appel à un professionnel.

Les pannes que vous pouvez réparer vous-même 

Il est nécessaire d’avoir un minimum de connaissances dans le domaine électrique avant de réaliser des réparations soi-même. Vous pouvez intervenir si :

un fusible d’une prise électrique a sauté

Si en mettant en marche votre courant, un de vos fusibles a soudain sauté, vérifiez lequel de vos appareils a causé cette panne et changez-le. Rebranché tous vos appareils un par un, tout en vérifiant minutieusement chacune de vos installations.

un fusible d’une prise lumineuse a disjoncté

Nombreuses sont les causes qui peuvent entraîner ce genre de panne. Une ampoule ayant grillé est l’une d’entre elles.

Avant de paniquer, commencez par couper le disjoncteur principal et vérifiez tous les fils électriques au niveau de la prise.

une de vos prises électriques ne fonctionne pas

En cas de dysfonctionnement d’une prise électrique, commencez par vérifier tous ses branchements. Il se peut qu’elle doive être changée.

une de vos prises est anormalement chaude

Cela peut être dû a de nombreux facteurs. Il se peut qu’un appareil relié à la prise soit trop puissant et crée une surcharge sur le circuit.

Il se peut aussi que certains fils électriques dénudés soient mal positionnés.

Les pannes qui nécessitent d’appeler un professionnel 

Lorsque la puissance délivrée par un système d’isolation est trop élevée ou qu’un câblage est trop proche de la lumière, les ampoules risquent de brûler fréquemment. En effet, il y a une grande dilatation thermique et une évaporation partielle de chaque filament. Les risques d’électrocutions sont fréquents. Voilà pourquoi, il est nécessaire de faire appel au service d’un professionnel.

En outre, si vous constatez que votre disjoncteur se déclenche fréquemment et que vos fusibles éclatent sans cesse, la panne est sûrement très sérieuse. Pour assurer votre sécurité, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

Les systèmes électriques vétustes représentent également de grands dangers pour la sécurité, car les fils sont souvent mal isolés. Au fil des temps, les diverses intempéries et autres facteurs externes peuvent les dégrader. Il est donc primordial de tous les rénover.

Les avantages de contacter un professionnel

Les pannes électriques sont toujours risquées et dangereuses. Elles provoquent des électrocutions, des incendies et bien d’autres dangers. Si vous n’avez aucune connaissance en travaux électriques et en bricolage, il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

D’ailleurs, en contactant un professionnel, vous aurez l’assurance de bénéficier d’un système électrique fiable. L’électricien installera rapidement et efficacement votre système électrique comme le tableau électrique, le disjoncteur et le compteur. L’installation se fera également dans les normes.

Pour vous aider à amortir le coût de ses prestations, l’électricien peut vous guider vers les aides proposées par l’État. Vous pourrez bénéficier de plusieurs crédits d’impôt éligible.

Brico 12

Brico 12 est une entreprise d’électricien basée en Aveyron. Elle peut réaliser tous types de travaux électriques pour le compte des particuliers et des professionnels. Ses électriciens ont suivi plusieurs années de formation afin de réaliser des installations électriques sécuritaires. N’hésitez pas à les contacter et à demander un devis.

Le coût d’un dépannage électrique 

Le coût d’un dépannage électrique dépend en grande partie de la nature du problème et de la prestation à réaliser.

En moyenne, un électricien est payé 50 euros de l’heure, mais ce tarif peut varier en fonction de la nature de l’intervention. Toutefois, vous pouvez toujours tenter de négocier ce tarif.

Vous pouvez également solliciter plusieurs devis afin de découvrir la prestation la plus adaptée à votre budget.

Tags, ,

Comment ça se passe dans une école d’ébénisterie ?

Les ébénistes sont des menuisiers de précision qui fabriquent des ouvrages pour des environnements résidentiels ou commerciaux. Vous pouvez apprendre le métier sur le tas ou en suivant un programme collégial ou professionnel. Une fois inscrits dans une école d’ébénisterie, vous étudierez des sujets tels que les bases du travail du bois, la sécurité et la technologie informatique liée à l’industrie. Les écoles proposant des diplômes en menuiserie et en ébénisterie sont de plus en plus nombreuses de nos jours.

 

Les cours typiques dispensés dans les écoles d’ébénistes

Les écoles professionnelles et les collèges communautaires proposent des certificats et des diplômes d’associé en ébénisterie. Ces programmes combinent souvent des cours spécifiques à ce métier avec des cours de menuiserie générale et de fabrication de meubles. Les cours d’ébénisterie varient selon les institutions et le niveau d’instruction recherché.

En général, les cours traitent des principes de base du travail sans danger du bois et de l’utilisation de la technologie assistée par ordinateur. Une fois inscrit dans un programme d’ébénisterie, vous apprendrez également sur les outils et les matériaux de base nécessaires à la conception et à la construction des ouvrages, ainsi que sur la remise en état et refaçonnage des produits finis. Les cours typiques peuvent inclure :

– La menuiserie

– Les applications informatiques

– La lecture de tirages

– La technologie du bois

– La conception assistée par ordinateur (CAO) et AutoCAD

 

Faits importants sur les programmes d’ébénisterie

Cours en ligne : les programmes d’ébénisterie sont disponibles en ligne par l’intermédiaire de programmes mixtes ou de programmes traditionnels exclusivement en classe.

Possibilités de carrière : ateliers spécialisés dans le bois, fabrication artisanale, sociétés de transformation de bois…

 

Associé de science en ébénisterie

Les programmes menant à un grade d’associé en ébénisterie, de construction de bâtiments ou de menuiserie comportent deux années d’études à temps plein, comme chez École d’Ébénisterie Mirabel. Certains programmes de diplôme d’associé sont conçus pour les étudiants qui souhaitent poursuivre des études en gestion de la construction ou une formation technique complémentaire au niveau du baccalauréat. Ces programmes sont conçus pour transférer facilement l’étudiant dans des programmes de baccalauréat en sciences de gestion de la construction ou dans des programmes similaires. Les cours de formation générale comprennent les mathématiques, les sciences et les sciences humaines.

Les programmes d’ébénisterie sont généralement disponibles au niveau du certificat, du diplôme ou du grade d’associé. Les étudiants doivent rechercher des programmes agréés offrant une expérience pratique.

Un certificat de formation continue n’est généralement pas exigé, mais peut vous aider à progresser dans votre carrière.

 

Expérience pratique sur le terrain

Le Bureau des statistiques du travail indique que les menuisiers, y compris les ébénistes, suivent une formation poussée sur le tas et qu’ils ont généralement besoin de trois années d’expérience au moins pour devenir compétents. Les programmes éducatifs d’ébénisterie comportent généralement une partie pratique. Certains programmes intègrent des projets spécifiques que vous devrez réaliser à l’aide d’outils d’ébénisterie, tandis que d’autres disposent de bâtiments et d’ateliers spécifiques conçus pour ces projets. Une fois que vous avez terminé votre formation, certaines écoles ont des relations avec des établissements de menuiserie locaux pour vous aider à trouver un emploi.

 

Autres compétences utiles

Si vous aimez travailler dans la conception et la construction de produits en bois, alors l’ébénisterie est une carrière taillée pour vous. Parmi les autres compétences utiles dans l’industrie, citons la capacité de travailler avec des outils et un intérêt général pour les détails liés au travail du bois. En tant qu’ébéniste, votre travail sera celui d’un menuisier sur mesure et de précision, ce qui signifie que vous complétez un cycle complet de travaux, qui aboutit à la création de produits uniques. Vous travaillerez souvent avec des outils manuels et électriques. En outre, les compétences en technologie informatique, en particulier dans les programmes de CAO, sont utiles et sont de plus en plus utilisées dans la fabrication de menuiseries.

Tags, , , ,

Les qualités que doit avoir un bon menuisier

Un menuisier est spécialisé dans la fabrication et la pose d’ouvrages tels que les portes, les fenêtres, les placards, les escaliers ou encore les portails. Ce professionnel est très sollicité dans le domaine de la construction, plus précisément dans le second œuvre. Au début, le menuisier travaillait essentiellement le bois, mais grâce à l’apparition de nombreux autres matériaux, il a été amené à évoluer. Ainsi, de nos jours, l’artisan travaille aussi d’autres matériaux tels que l’alu, le PVC, l’acier ou encore les matériaux mixtes. Cependant, sachez que la menuiserie est un domaine très exigeant. Pour pouvoir effectuer ce métier, vous devez avoir un certain nombre de qualités. Si vous souhaitez embrasser la carrière de menuisier, voici une liste des qualités qui sont requises.

Une grande résistance physique

Le métier de menuisier demande une certaine résistance physique. En effet, lors de la réalisation des différents ouvrages, il est amené à déplacer de lourdes charges, à travailler débout pendant de longues heures et parfois, à se tenir dans des positions inconfortables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup disent que pour être un bon menuisier, il faut être passionné par ce métier.

Une grande force mentale

Un menuisier doit aussi être fort mentalement. Lorsqu’on lui confie un chantier important, il est souvent confronté à des difficultés imprévues auxquelles il doit faire face. Par conséquent, il est rare qu’il sache précisément quand est ce que le chantier s’achèvera. Tout cela demande de la résistance mentale.

La précision et le sens du détail

La réalisation d’un ouvrage de menuiserie demande beaucoup de précision. Que ce soit pour la fabrication d’une porte, d’un escalier ou encore d’une fenêtre, la rigueur est de mise. La moindre erreur peut compromettre un ouvrage sur lequel vous avez dépensé de nombreuses heures de travail. Par exemple, si la largeur d’une porte dépasse d’un centimètre, celle-ci ne pourra pas se fermer. Donc, avant de commencer chaque ouvrage, tout doit être étudié minutieusement, au préalable. Rien ne doit être laissé au hasard. Chaque détail compte afin de livrer un ouvrage impeccable au client.

Un savoir-faire artistique

Comme nous le savons tous, le menuisier est chargé de concevoir et de fabriquer toutes sortes d’ouvrages. Pour ce faire, il doit avoir un minimum de créativité et d’imagination. Par ailleurs, il doit aussi être capable de satisfaire la demande de ses clients, en fonction de leurs goûts et de leurs exigences. Cela demande une grande capacité d’adaptation.

L’habilité et la polyvalence

Un menuisier doit utiliser de nombreux outils dans la réalisation des tâches qui lui sont confiées. Il est nécessaire qu’il soit capable de manipuler plusieurs machines et outils en même temps. Par ailleurs, l’utilisation de la plupart de ces outils demande un certain niveau d’habileté. Et comme nous l’avons déjà évoqué un peu plus tôt, un menuisier doit pouvoir travailler sur différents types de matériaux : alu, PVC, bois, ou encore l’acier. Ainsi, il doit savoir quelles sont les caractéristiques de ces différents matériaux pour pouvoir les manipuler en toute efficacité.

Des menuisiers qui réunissent toutes ces qualités à Aulnat

LE PARCHEMIN DU BOIS est une entreprise spécialisée dans le domaine de la menuiserie. Installée au 23 Avenue Jean Jaurès 63510 à Aulnat, LE PARCHEMIN DU BOIS assure la fabrication et la pose de toutes sortes de menuiseries intérieures et extérieures depuis de nombreuses années. Afin de garantir votre satisfaction, elle s’est entourée de menuisiers qualifiés et expérimentés. Ces derniers possèdent toutes les compétences et tous les équipements indispensables pour vous fournir des prestations de grande qualité. Cette entreprise propose ses services à tous types de clients : particuliers, professionnels, etc. Vous pouvez également compter sur son équipe pour la restauration de menuiseries d’art en bois.

Tags, ,

Ébéniste : le spécialiste des meubles haut de gamme

Un artisan passionné qui sait donner une âme au bois, l’ébéniste est le professionnel qu’il vous faut pour aménager et décorer l’intérieur de votre maison. Que vous veniez de terminer une nouvelle construction ou projetiez de faire une rénovation, un ébéniste saura apporter une touche originale à votre décoration intérieure. Afin de vous aider à comprendre comment un ébéniste crée des merveilles pour décorer l’intérieur de votre maison, suivez la suite de l’article.

Qu’est-ce qu’un ébéniste ?

Ayant vu le jour au XVe siècle, l’ébénisterie est un métier d’art découlant de la menuiserie. Comme cette dernière, l’ébénisterie consiste à travailler du bois, mais pas n’importe quelle essence. En effet, quel que soit l’ouvrage à créer, un ébéniste privilégie l’utilisation de matières nobles. C’est tout le contraire pour un menuisier parce que celui-ci peut travailler avec presque toutes les essences de bois. Ainsi, toute création en ébénisterie évoque le luxe parce que les bois utilisés proviennent des arbres rares. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les ébénistes utilisent souvent en quantité limitée certaines essences de bois pour confectionner un ouvrage de marqueterie. Cette dernière est une branche de l’ébénisterie qui consiste à plaquer des bois précieux sur un mobilier. Dans un atelier d’ébénisterie, le plaquage figure parmi les opérations qui demandent beaucoup de dextérité, de la patience et surtout un grand sens du détail.

Qu’est-ce qui différencie un ébéniste d’un menuisier ?

À vrai dire, il n’y pas grand-chose qui différencie ces deux métiers. Vous pouvez cependant distinguer un menuisier d’un ébéniste en inventoriant les outils qu’ils utilisent. Le premier travaille avec beaucoup de machines et d’outils électro-portatifs tandis que le second est toujours équipé d’un coffre à outils. Ce dernier contient essentiellement des outils de traçage, des rabots et des ciseaux à bois. Ainsi, un menuisier travaille avec beaucoup de machines tandis qu’un ébéniste dispose de toute une panoplie d’outils manuels. Sachez toutefois que le métier évolue. Il est ainsi de plus en plus courant d’entendre parler de menuisier-ébéniste pour désigner un artisan spécialisé dans l’agencement d’intérieur. La création de divers ouvrages en bois, la fabrication de meubles et la restauration de mobilier figurent parmi les spécialités d’un menuisier-ébéniste.

Quels types de travaux peuvent être confiés à un menuisier-ébéniste ?

Vous pouvez faire appel aux compétences d’un menuisier-ébéniste pour réaliser divers ouvrages en bois sur mesure. Des métiers ayant un savoir-faire commun, la menuiserie et l’ébénisterie peuvent être pratiquées par un seul artisan dans le cadre d’une création, d’une rénovation ou d’une restauration d’un meuble. En principe, tout ce qui est mobilier fixe relève des compétences d’un menuisier : fabrication et montage d’ouvrages de fermetures (portes, fenêtres, portails…), pose de cloisons, installation d’escaliers, etc. Quant à l’ébéniste, c’est le spécialiste de tous travaux de conception et de fabrication de meubles en bois. Vous pouvez ainsi faire appel à ses talents pour réaliser un mobilier sur mesure, quel que soit le style. N’hésitez pas également à solliciter ses services pour restaurer un meuble ancien. D’ailleurs, vous pouvez lui demander de vous fournir son expertise pour authentifier et évaluer un meuble d’époque.

Pourquoi faire appel à un artisan ébéniste professionnel ?

Que vous recherchiez un ébéniste ou un menuisier, le fait d’avoir un professionnel comme interlocuteur est toujours rassurant. Ainsi, si vous souhaitez faire fabriquer un meuble de luxe neuf ou d’autres ouvrages d’ébénisterie, vous devez vous adresser à un artisan reconnu. En fonction de votre projet, seul un ébéniste professionnel saura vous recommander l’utilisation des bois et des matériaux adaptés. Pour connaître davantage sur toutes les activités d’ébénisterie, visitez le site École d’Ébénisterie Mirabel. C’est un centre de formation ayant de solides références dans le domaine. Vous pouvez vous inscrire à ses programmes de formation si vous avez envie de devenir un artisan ébéniste.

Tags, ,

Le métier d’artisan électricien du bâtiment

Après le gros œuvre, la mise en place des installations électriques d’un bâtiment figure en tête de liste des tâches prioritaires à réaliser dans la deuxième partie des travaux de construction. À la différence des autres travaux de second œuvre, le raccordement au réseau de distribution électrique est souvent urgent pour que les autres chantiers puissent continuer dans de bonnes conditions. En effet, presque tous les travaux de second œuvre nécessitent l’utilisation d’outils électriques portatifs. L’artisan électricien doit ainsi faire en sorte que le nouveau bâtiment soit raccordé au réseau électrique le plus tôt possible. Cela est une de ses missions premières, mais d’autres travaux d’électricité lui sont confiés afin de garantir la fonctionnalité, le confort et la sécurité d’un bâtiment nouvellement construit. Dans la suite de l’article, découvrez quelques travaux que vous pouvez confier à un artisan électricien.

Les travaux de raccordement au réseau électrique

En principe, le raccordement d’un bâtiment à un réseau électrique public revient au fournisseur d’électricité. Le branchement peut se faire après que l’électricien finisse l’installation du tableau électrique. Ce dernier est le point de départ des autres installations intérieures d’un bâtiment. Toutefois, afin de réaliser le raccordement dans de bonnes conditions, l’électricien doit travailler à partir d’un plan qu’il a lui-même conçu. Il s’agit d’un plan architectural ou de schémas électriques retraçant le passage des câblages et l’implantation des équipements électriques divers. L’étude de l’arrivée du courant électrique à l’intérieur du bâtiment relève également des compétences de l’électricien. Sachez que pour brancher un bâtiment au réseau électrique public, l’électricien dispose de trois options : le raccordement sous-terrain (nécessitant ainsi l’aménagement de canalisations), le raccordement aéro-souterrain et le raccordement aérien (utilisant des poteaux électriques).

L’installation du circuit électrique

Sur une construction neuve, l’installation des circuits électriques est la partie la plus complexe des travaux d’électricité. L’artisan électricien (et éventuellement son équipe) travaille toujours à partir des plans préétablis durant la phase d’étude des travaux. Quel que soit le schéma électrique à mettre en œuvre, tout branchement se fait au départ d’un tableau électrique. Le plus gros des travaux consiste à faire le câblage électrique. L’électricien pose les fils électriques à leur emplacement prévu dans le plan. Il réalise également le montage de divers équipements comme les prises, les interrupteurs, les douilles, etc. Dans la réalisation de chaque schéma électrique, l’artisan électricien pourrait être amené à créer des passages et à aménager des dispositifs de camouflage de fils. D’ailleurs, avant même de commencer les travaux, il doit se projeter dans l’utilisation de chaque pièce du bâtiment afin d’optimiser l’installation de chaque circuit électrique.

La mise en conformité de l’installation électrique

Un artisan électricien professionnel ne se contente pas de mettre en place une installation électrique fonctionnelle. Il doit également veiller à la conformité chaque installation par rapport aux normes de sécurité et de qualité en vigueur. D’ailleurs, cette conformité conditionne le branchement effectué par le fournisseur ou le distributeur d’électricité. Afin de rendre une installation électrique conforme, les normes en vigueur exigent la présence :

– D’un équipement de commande général et de protection de l’installation ou disjoncteur

– D’une protection différentielle (disjoncteur différentiel) au début de chaque installation

– D’une protection contre les surintensités (disjoncteur ou fusible) pour chaque circuit

– D’une liaison équipotentielle dans chaque local prévu pour l’installation d’une douche ou d’une baignoire

– D’un dispositif destiné à éliminer toute possibilité de contact entre les éléments sous tension pouvant entraîner une électrocution

– D’une protection de tous les conducteurs avec des conduits spécifiques, des plinthes ou des moulures

L’installation de réseaux domotiques

Comme tous les artisans des travaux de second œuvre, l’électricien est appelé à faire des travaux nécessitant un haut niveau de technicité. L’installation de réseaux domotiques d’un bâtiment figure parmi ses compétences. La finalité de la domotique est de centraliser le contrôle de différents équipements électriques et électroniques d’un bâtiment. Pour ce faire, l’électricien apporte différentes solutions techniques et veille à leur réalisation sur le chantier. Demandant une connaissance technique pointue, la domotique nécessite l’utilisation des technologies de l’électronique, de la télécommunication et de l’information. Dans la réalisation d’un projet, l’électricien peut être amené à installer un réseau sans fil, un câblage dédié ou un courant porteur. Sachez que la domotique tient un rôle important dans la fonctionnalité et la sécurité des bâtiments modernes. Son installation peut être confiée à un électricien, un technicien en domotique ou un technicien en automatisme.

Le dépannage et la rénovation électrique

Outre la réalisation des installations électriques sur une construction neuve, un artisan électricien est également en mesure d’intervenir dans le dépannage et la rénovation de circuits électriques existants. Sachez que toute installation électrique datant d’avant 1991 est qualifiée de vétuste. La rénovation consiste ainsi à remplacer les équipements ne répondant plus les normes de sécurité, à commencer par les tableaux électriques, mais également les différents dispositifs de protection. Un électricien dispose également de toutes les compétences pour réinstaller les équipements fonctionnant à l’électricité comme le chauffage, le ventilateur, etc. L’agencement et le branchement de divers appareils électroménagers relèvent également de ses domaines d’intervention. Le principal intérêt de faire appel à un artisan électricien est d’avoir l’assurance de mettre en place une installation conforme aux normes.

Tags, ,