Category Archive Métier

L’essentiel sur le métier d’épaviste

Vous est-il déjà arrivé de vous poser des questions concernant ce véhicule hors d’usage sur le parking depuis des mois ? Cette voiture accidentée ? Ces épaves de véhicules et de motos abandonnées par-ci, par-là ? Ces déchets sont dangereux pour l’environnement. Leur présence encombre la rue, le terrain privé et les voies publiques.

Sachez dorénavant qu’il existe une législation qui impose leur enlèvement. [Article. R635-8 Code Pénal]. Leur traitement / recyclage doit être effectué avec précaution. La fin de leur vie est réglementé par le Code de l’environnement. Leurs propriétaires risquent des punitions et des sanctions (paiement d’amende, emprisonnement…). Si vous êtes concerné, il vous est recommandé de faire appel à un épaviste. Il est le spécialiste agréé pour la prise en charge de ces épaves (VGE : véhicule gravement endommagé, VEI : véhicule économiquement irréparable).

Actuellement, il existe plusieurs établissements reconnus et spécialisés dans ce domaine.

SATISFER ENTREPRISE à Seysses en fait partie. L’entreprise propose l’enlèvement d’épaves depuis une dizaine d’année. L’entreprise dispose d’un matériel complet, performant et moderne pour intervenir dans d’excellentes conditions. Vous pouvez la contacter pour l’enlèvement de voitures et de motos hors d’usage dans les villes de Toulouse, d’Auch, de Montauban, de Castres et de leurs environs. L’établissement est en partenariat avec des centres agréés pour le recyclage des véhicules. Il propose, par ailleurs, le rachat de fers et de métaux, la démolition des garages, des hangars, des abris métalliques, etc. Toutes les prestations proposées sont conformes à la loi en vigueur. Effectivement, une étude du projet et un état des lieux seront effectués au préalable.

Qu’en est-il réellement de ce métier ?

À l’origine, ce métier est connu en tant que casse, casseur automobile. Mais au fil du temps, tout évolue. L’activité a, désormais, toute son importance.

L’épaviste, c’est le spécialiste de l’enlèvement d’épaves, de véhicules et de motos hors d’usage. Il est formé pour se débarrasser de la vieille voiture encombrante dans le jardin, de l’automobile accidentée, le camion incendié ou gravement endommagée… Il les déplacent vers un centre agréé par la préfecture de police.

Son savoir-faire et son expertise lui permettent d’assurer une opération sûre. Il est tenu de respecter l’environnement et la sécurité, de se soumettre aux réglementations qui régissent son activité.

Par son action, il contribue à la dépollution de l’environnement. Il vient en aide aux personnes et aux administrations dans le besoin.

Ce professionnel ne se limite pas uniquement à l’enlèvement des épaves. Il s’occupe, également, des éventuelles formalités et démarches administratives. Il suit les procédures mises en place.

Il n’est rémunéré qu’à la fin de la dépollution du véhicule.

Quels sont les critères pour être épaviste ?

Pour être épaviste, il faut être titulaire d’une attestation qualifiant l’aptitude à exercer le métier (VHU ou autres). Il faut disposer d’un camion de remorquage et de tout le matériel nécessaire

En outre, sont requis : la connaissance / la maîtrise du métier, la technicité, l’excellente condition physique, la sociabilité (sens du relationnel), la disponibilité (24h/24 et 7j/7), la réactivité, la rapidité d’exécution, etc.

À chaque intervention, il faut preuve de professionnalisme, de sérieux, de responsabilité, de rigueur, de dynamisme…

Que faire pour devenir épaviste ?

De nos jours, bon nombre d’établissements proposent des formations spécifiques. Vous pouvez vous inscrire et suivre un parcours en tant que « Recycleur auto » pour ensuite obtenir une licence professionnelle OMSA (Organisation et Management des Services Automobiles). Ce cycle est accessible à toutes les personnes titulaires d’un Bac +2 (DUT, BTS techniques ou industriels, à orientation commerciale, etc.).

Vous avez, par la suite, le choix de travailler dans une société spécialisée ou d’ouvrir votre propre casse auto.

Tags,

Caristes et opérateurs d’engins automatisés : des métiers à risque

Les travailleurs sont constamment exposés à des risques lors de la gestion des marchandises ou de la manipulation des engins automatisés. Même une petite inattention engendre des accidents laissant des séquelles à vie, si ce n’est pas la mort qui l’emporte. Ci-après des cas de figure sources d’accidents et les préventions qui s’imposent.

Les risques encourus par l’utilisation des engins de levage sur des chantiers BTP

Sont classés parmi les dispositifs de levage, les chariots élévateurs, les plateformes avec nacelles, les ascenseurs de chantier, les grues automotrices, etc. Ainsi, les ouvriers sont exposés aux risques de blessure, de fracture, de lombalgie et de toute sorte de traumatisme dû à des chutes ou des collisions lors de la manipulation des engins.

Ces accidents peuvent tout de même être évités grâce à une formation pertinente sur la conduite des engins de chantier et sur les réglementations en vigueur. Aussi, des mesures préventives doivent être appliquées, tant au niveau collectif qu’individuel.

Les préventions au niveau collectif

L’entreprise en charge des travaux doit utiliser des engins de chantier performants dotés des paramètres de sécurité (limiteur de charge, cabine avec climatisation, etc.). Les appareils doivent également être entretenus suivant les fréquences recommandées (contrôle périodique, contrôle lors de la mise en marche, lors de la remise en marche…).

Les précautions individuelles

Pour chaque individu, le port d’équipements de protection va de soi, tels que les gants, les chaussures adaptées, les harnais de sécurité… Aussi, dicté par la conscience professionnelle, chaque travailleur doit se conformer aux diverses règles de conduite. Il faut éviter notamment la consommation d’alcool et d’autres produits stupéfiants.

Les situations à risque pour les caristes et les préventions

Les caristes s’exposent à de multiples dangers dans la gestion de la logistique au sein des compagnies commerciales et industrielles. Ils sont chargés, non seulement, de l’approvisionnement de marchandises, mais préviennent également la rupture de stocks en toute heure. De si lourdes responsabilités ajoutées à un rythme de travail excessif sont effectivement source de risques. De surcroît, les potentielles menaces lors de l’exercice du métier sont notamment liées à l’environnement de travail et les engins à manœuvrer. On note entre autres, les contraintes posturales, l’exposition aux vibrations, aux bruits, au gaz…

Blessures, fractures, douleurs musculaires et squelettiques, lombalgies, traumatismes, atteinte auditive, intoxication… sont alors les séquelles constatées en cas d’accident, des accidents qui peuvent être évités par de simples gestes, et surtout, par la responsabilisation des employeurs et employés.

De ce fait, les responsables des compagnies ont l’obligation d’assurer la sécurité des travailleurs. Avant même la prise de poste, ils devraient déjà avoir évalué les risques et élaborer un système de précaution efficace. Les mesures préventives s’appliquent autant sur le comportement des salariés que sur les équipements mis à leur disposition. L’utilisation d’appareils performants et d’équipements de sécurité est évidente, sans parler de la formation sur la conduite des engins.

Aussi tenus par les règlements, les employés contribuent à la diminution des accidents en évitant les excès de vitesse et/ou de charges, la consommation de produits psychotropes, les conversations au téléphone en pleine conduite, etc.

Pour la sécurité et la performance des caristes, des opérateurs d’engins, etc.

Formation Éric Belgrade est une compagnie spécialisée dans l’apprentissage des caristes et des opérateurs de divers engins (chariot élévateur, pont roulant, chargeuse sur roues, plate-forme nacelle, etc.). Elle propose également des formations sur la santé et la sécurité des piétons lors de la manutention des outils, ainsi que sur le SIMDUT.

La compagnie fait aussi partie des rares établissements formant des formateurs en matière de conduite de chariots élévateurs et de plateformes élévatrices et nacelles.

Les formations sont déclinées en cours théoriques et pratiques, suivies d’évaluations avec délivrance de cartes de compétence.

Qualifiés et à l’écoute, les formateurs s’adaptent au niveau des apprenants, qu’ils soient des débutants ou déjà en activité.

Intervenant partout au Québec (notamment à Sherbrooke, Boucherville, Montréal), Formation Éric Belgrade est reconnue auprès d’une clientèle commerciale et industrielle. De plus, selon les besoins des opérateurs, la compagnie dispense des formations personnalisées au sein des entreprises.

Tags

La publicité par l’objet, pour réussir la promotion de votre marque

La publicité par l’objet fait partie des meilleures techniques facilitant la promotion de votre marque. C’est un moyen de communication qui se présente sous forme de message qu’une entreprise adresse aux consommateurs, aux prospects, aux collaborateurs ou aux prospects. Cette méthode permet d’accroître la réputation de votre société. Il s’agit de la mise en avant d’un logo, d’un texte, d’une image ou d’une gravure sur des différents supports publicitaires, tels qu’un verre décoré, un stylo, un bloc note, un mug, une clé, un calendrier, une bouteille ou un vêtement. Opter pour ce système de communication vous permet, en outre, d’attirer de nouveaux clients ainsi que de créer un lien avec eux, de renforcer votre visibilité et de se démarquer de vos concurrents, de promouvoir votre service ou vos produits, de fidéliser votre clientèle, etc.

Quels sont les avantages de la publicité par l’objet ?

Notez que la publicité par médias requiert un grand investissement. C’est pour cette raison que plusieurs entreprises choisissent d’autres alternatives.

Les avantages de la publicité par l’objet sont nombreux. Tout d’abord, son prix est très abordable. En effet, le choix des articles publicitaires se fait selon l’occasion ou l’objectif à atteindre comme le salon professionnel, le congrès, le lancement de produit, le séminaire ou le street marketing.

Cette stratégie marketing est aussi une solution efficace et durable. Voilà pourquoi de nombreuses sociétés choisissent d’en faire cadeau pour leurs clients et collaborateurs. Les horloges murales et les calendriers, par exemple, sont les plus connus. Ainsi, l’exposition de la marque est maximale.

En outre, la mise en œuvre de cet outil est très simple. C’est donc un moyen pratique et peu envahissant. De ce fait, les valeurs de votre entreprise peuvent être véhiculées par la publicité par l’objet.

D’après les données statistiques, 80 % des Français redonnent ou prêtent un objet publicitaire à leur connaissance, leur collègue, leur ami, etc. Notez également que 7 personnes utilisent d’une manière générale un stylo personnalisé. Vous pouvez également apercevoir une personne qui porte un T-shirt affichant le logo d’une société.

Comment choisir des objets publicitaires ?

Le choix de vos objets publicitaires doit se faire en fonction de vos besoins et de votre budget. Pour cela, plusieurs critères doivent être considérés.

L’originalité

Choisissez les objets respectueux de l’environnement et malins si vous souhaitez démontrer l’originalité de votre marque. Vous pouvez, par exemple, opter pour les agrafeuses sans agrafes.

Le volume

Si le volume est votre principal critère, choisissez les stylos recyclés personnalisés ou les sacs en papier portant votre publicité.

Le bien-être

Dans ce cas, vous avez un large choix. Les boites de bougies parfumées, les coffrets à vin, les petits ventilateurs ou les mugs isothermes sont tous des objets publicitaires que vous pouvez offrir à vos clients et collaborateurs.

Le prix

Pour un minimum de dépense, le choix malin serait l’autocollant publicitaire. En fait, vous pouvez le moduler. De plus, chaque unité personnalisée ne vous coûte que quelques centimes d’euros. Les porte-clés font aussi partie des objets publicitaires les moins chers.

La saison

N’oubliez pas de tenir compte de la saison lorsque vous distribuerez vos objets publicitaires. Pour cela, les lunettes ou les ventilateurs sont les meilleurs cadeaux à offrir pour l’été. Pour l’automne, par contre, une veste softshell ou un parapluie publicitaire seront très appréciés.

Faire appel à un professionnel

Pour réaliser votre publicité par l’objet, confiez-la à un professionnel comme Jef Créations à Nantes. C’est une entreprise spécialisée dans la personnalisation de différents objets, tels que le carnet, le stylo, le porte-clé. Des objets spécifiques qui peuvent être en rapport avec vos diverses activités sont également proposés par cette société.

Notez aussi qu’elle peut effectuer des travaux de sérigraphie, d’impression textile et de décoration sur verre.

Tags, ,

Les services proposés par les grandes entreprises d’assainissement

Que ce soit pour une construction ou une rénovation, les travaux d’assainissement sont indispensables. Les remettre à plus tard est une erreur à ne jamais commettre. En effet, les systèmes d’assainissement visent à améliorer notre situation sanitaire globale. Une mauvaise installation est synonyme de prise de risque par rapport aux multiples dangers (physiques, microbiologiques, chimiques…) que cela peut engendrer. Hormis pour l’installation d’un réseau d’assainissement adapté, individuel ou collectif, vous pouvez faire appel à des professionnels dans ce domaine pour :

1) La réalisation d’un diagnostic de réseau de canalisation

Cette tâche précède les travaux de débouchage ou de nettoyage de canalisation. Le professionnel qui réalise le travail aura pour mission de vérifier, contrôler et analyser l’ensemble de vos canalisations. Pour garantir la fiabilité du diagnostic, les entreprises utilisent des caméras performantes. Cela permet d’avoir une localisation précise de la source d’une fuite, de mettre en évidence les points d’obstruction ou d’autres problèmes.

Quand procéder à l’inspection vidéo ?

L’inspection télévisée peut être faite :

  • Juste après la mise en place du réseau

Ici, le but est de vérifier la conformité du réseau vis-à-vis du cahier des charges.

  • Avant ou après l’achat d’une nouvelle propriété

Compte tenu de l’importance du réseau d’assainissement, il est conseillé de vérifier l’état général de l’installation. Ici, le diagnostic peut permettre de déceler des anomalies qui se sont installées avec le temps (casse de la canalisation, fissure, présence de racines, etc.)

  • En cas de problèmes récurrents

Une inspection approfondie des canalisations peut mettre en évidence la cause d’un réseau souvent bouché.

2) Le débouchage de canalisations

Presque tout le monde a déjà dû faire face à un problème de canalisation bouchée. Sachez qu’un tel problème peut être facile à traiter ou non, suivant le cas et les causes (lingettes dans les WC, objets jetés dans les canalisations, bouchons de calcaire, etc.). Les plus chanceux pourront régler le problème sans l’aide d’un professionnel, tandis que d’autres auront besoin d’un plombier expérimenté. C’est à une entreprise d’assainissement que vous devrez faire appel pour les problèmes plus graves causés par une mauvaise installation, la vétusté du réseau, une rupture de canalisation, etc. Ces dites entreprises peuvent procéder à l’hydrocurage de vos installations. C’est une solution efficace pour décrasser les tuyaux encombrés de graisses, tartres, sables, etc.

3) La vidange de fosses toutes eaux

Prestation dédiée aux propriétaires de maisons non raccordées au tout-à-l’égout, la vidange de fosse toutes eaux est un classique pour l’entretien des installations d’assainissement individuel. Cette opération est obligatoire tous les 4 ou 5 ans, selon l’usage et la dimension de la fosse. La vidange ne peut être faite que par une entreprise d’assainissement agréée. Le prestataire retenu doit, après l’opération, vous remettre un certificat de vidange où est indiqué, au moins : votre nom, celui du professionnel et ses coordonnées, la date de l’opération et la destination des boues extraites. En aval, ce document vous servira de justificatif en cas de contrôle effectué par le SPANC. Ceux qui prévoient de vendre leurs maisons doivent également détenir ce certificat.

Hormis ces 3 principales prestations, les professionnels de l’assainissement proposent également leurs services pour : l’entretien des stations d’épuration, le remplacement de bac à graisse, la remise en état d’installations d’assainissements, etc.

Enfin, quelle que soit la nature de vos besoins en travaux d’assainissement, faites toujours appel à une entreprise reconnue dans le domaine. Pour choisir le bon professionnel, n’hésitez pas faire des recherches, à demander l’avis d’autres personnes, à comparer les prix, etc. Ceux habitant à L’Aigle et alentour, dans l’Orne, peuvent, par exemple, s’adresser à l’entreprise Vandamme E.P Vidange qui possède plus de 10 années d’expérience dans le domaine.

Tags, , , ,

Pourquoi est-il avantageux d’inscrire ses enfants à des cours de piano ?

En initiant vos enfants à jouer de la musique vous les aiderez à intégrer de bonnes bases pour leur vie future, et cela, tout en s’amusant. Vous avez le choix entre de nombreux instruments : la guitare, la batterie, le violon, etc. Dans cet article, nous allons surtout nous pencher sur les bienfaits apportés par l’initiation au piano.

Les bienfaits de l’apprentissage du piano aux enfants

À cause de l’avancée de la technologie, actuellement, les enfants ont tendance à ne plus savoir écouter. Ils sont surtout scotchés aux appareils électroniques tels que les tablettes et les smartphones. En outre, ils ne savent plus être patients et veulent que tout soit fait rapidement et suivant le rythme de la fibre internet. En leur faisant suivre des cours de piano, vous les aiderez doucement à réapprendre ces qualités. En effet, pour pouvoir jouer une musique, il est important qu’ils sachent évaluer le sens du rythme et de la mélodie ; ils ne doivent pas se précipiter mais être à l’écoute. Ils devront aussi faire preuve de rigueur et de persévérance car il faut du temps avant de pouvoir jouer une composition complète. En apprenant à jouer au piano, les propriétés intellectuelles de votre enfant seront stimulé, en commençant par la mémoire car il devra retenir toutes les gammes de cet instrument. Cette capacité lui sera utile dans la vie de tous les jours et surtout pour apprendre les leçons à l’école. En jouant au piano, votre enfant sera plus agile avec ses doigts et dans tous ses mouvements. Il développera aussi une grande confiance en lui, et saura se démarquer de ses compagnons.

L’âge idéal pour apprendre à jouer au piano

En vérité, il n’y a pas d’âge idéal pour initier votre enfant au piano. Certains apprennent à jouer dès l’âge de 3 ans tandis que d’autres ne commencent qu’à partir de 5 ans ; tout dépend des propriétés intellectuelles de l’enfant. En outre, les méthodes et les techniques varient également en fonction de l’âge. En général, les cours donnés aux enfants de 3 ans sont surtout des cours d’éveils à la musique et non d’apprentissage. En effet, il serait très difficile pour un enfant de cet âge de lire la lettre « do » s’il n’a pas encore appris à lire à l’école. Par contre, vous pouvez lui faire écouter sa sonorité sur le clavier. Il faut également éviter de pousser les enfants de cet âge à trop s’exercer pour éviter qu’il ne voit le piano comme une corvée.

Faites tout pour que votre enfant soit à l’aise

Afin que votre enfant ne se lasse rapidement du piano, le plus judicieux est de lui faire suivre des cours dans une école de musique. Là-bas, il pourra être en contact avec d’autres enfants de son âge et partageant la même passion et les mêmes anxiétés que lui. Vous pouvez également le faire suivre des cours par un pianiste professionnel car ainsi, il pourra bénéficier de plusieurs conseils personnalisés et d’une oreille attentive. N’hésitez pas non plus à lui choisir du matériel de qualité afin qu’il soit à son aise pendant ses cours.

Comment entretenir le piano ?

Il est nécessaire d’entretenir régulièrement votre piano afin de garantir sa longévité. Pour cela, vous devez le ré-accorder au moins tous les deux ou trois mois. Vous devez également faire réviser ses mécaniques, ses cordes et l’ensemble de ses vis. Vous pouvez trouver sur internet de nombreux professionnels pouvant vous aider à entretenir votre piano tels que le Pianos Lefebvre qui se trouve à Désertines. Le propriétaire de cette entreprise est un grand passionné de cet instrument. Il saura vous aider et vous conseiller pour l’entretien de votre piano. En outre, vous pouvez également le contacter si vous souhaitez acquérir une pièce de qualité.

Tags, ,

Quelles sont les causes de pannes d’une horloge ?

Rien de si ennuyeux que de se perdre dans un espace-temps suite à une panne d’horloge. Vous avez,cependant tenté de la réparer, mais vous n’y êtes pas parvenu puisque ses failles sont indétectables. Ne vous inquiétez pas, cette rubrique a pour finalité de vous montrer les éventuelles causes de ce petit problème.

  • Le mal fonctionnement des aiguilles

Les aiguilles fonctionnent grâce à un système de frottement rotatif au niveau des axes qui les supportent. Ces pivots sont concentriques et parfaitement solidaires de rouages. Ainsi, chaque aiguille subit des frottements bien distincts. Pourtant, deux cas sont envisageables lorsque le frottement (notamment celui au niveau de la grande aiguille) n’est pas normal. D’une part, si ce frottement est assez rigide, la grande aiguille aura du mal à tourner. D’autre part, celle-ci sera immobilisée par son propre poids si les frottements sont faibles.

  • L’insuffisance de puissance motrice

Nombreuses sont les raisons de l’insuffisance ou du défaut de la puissance motrice de votre horloge. Elles peuvent s’expliquer par le blocage du mécanisme de transmission de la force de rotation. Il peut s’agir également d’un problème de faiblesse ou de manque de poids. Par ailleurs, la panne peut provenir d’un mauvais enroulement de la corde sur la largeur du tambour. Ainsi, le fait que la corde s’est détachée du tambour d’une façon à ce qu’elle va atteindre la première couche avant de se coincer entre deux spires peut bloquer systématiquement tout le mécanisme.

  • La brisure de pièces

Sachez que les pièces cassées engendrent nul doute un mauvais fonctionnement de votre horloge. En effet, lorsque le pignon de remontage subit, par exemple une poussée trop loin ou trop forte, l’attache du ressort sera détériorée. Par conséquent, toutes les forces accumulées par le pignon de remontage et par les dents du rouage contigu seront relaxées subitement, d’où la brisure d’une ou de plusieurs ailes du pignon. Dans ce cas, il vous est recommandé de recourir à un spécialiste en réparation horlogerie.

  • La déformation des pièces fragiles

Certaines pièces se déforment facilement suite à une mauvaise manipulation ou à un faux réglage. Les éléments fragiles comme les tiges qui supportent le marteau ou la cloche sont les plus touchées. Par conséquent, si la longueur du marteau est insuffisante pour atteindre la cloche ou bien lorsque leur rapprochement est trop aigu, il se peut que le son produit ne soit pas en mesure de vous assurer un confort sonore.

  • Les cambouis

Il arrive que votre horloge amasse des débris et des poussières. Ceux-ci s’accumulent alors sur la paroi que vous venez d’huiler. Les saletés qui y stagnent forment les cambouis (une substance gluante qui bloque les mouvements continus des engrenages). Par ailleurs, le dérèglement de l’horloge peut également être dû à un défaut de nettoyage et d’entretien réguliers. Ce qui favorise la rouille de certains éléments métalliques.

  • L’inadéquation du positionnement de l’horloge

Une horloge mal placée est exposée à des risques de pannes. En effet, le défaut de rééquilibrage de l’horloge entraîne inévitablement des perturbations du fonctionnement de tout le mécanisme. Ainsi, vérifiez qu’elle soit droite et utilisez des cales si nécessaire. Sachez également que les vibrations permanentes contenues dans la pièce dans laquelle l’horloge est suspendue endommagent son activité.

  • Besoin d’un professionnel ?

L’entreprise HORELEC J. DRAUX ET COMPAGNIE est spécialisée dans les travaux d’horlogerie. Elle dispose d’une équipe professionnelle qui est prête à vous offrir un service de qualité. Son dynamisme et son savoir-faire sauront répondre à tous vos besoins. Elle se trouve au 21 Rue Lucien Sampaix 92320 CHÂTILLON, France.

Tags

Fiche métier : vitrier miroitier

Associé aux styles architecturaux contemporains et modernes, le verre occupe désormais une place prépondérante dans la construction. Il permet d’illuminer les pièces et d’ajouter du cachet au style du bâtiment. Pour concevoir une structure vitrée, l’intervention d’un vitrier miroitier est incontournable. C’est le professionnel le mieux qualifié pour ce travail. Pouvant collaborer avec un menuisier en aluminium, il propose la conception, l’installation des vitres ainsi que d’autres prestations à découvrir dans ce billet.

Le métier d’un vitrier miroitier

Le vitrier est un artisan spécialisé dans les travaux de verres. Il réalise la découpe, l’assemblage ainsi que le polissage des profilés pour vitrage. Il intervient également dans les projets qui consistent à manipuler ce matériau comme la menuiserie (pose de portes et fenêtres), et la construction (conception de bardage, de garde-corps, etc.). La profession demande beaucoup de rigueur et de minutie. Comme on le constate dans les constructions, les travaux sont réalisés à l’aide de machines à haute précision utilisant les dernières innovations en matière de technologies.

Il n’existe pas d’école propre au métier de vitrier. On obtient les connaissances nécessaires à l’exercice de ce travail en préparant un CAP et en optant pour la spécialité verre et matériaux de synthèse. Un BAC PRO en ouvrages du bâtiment, ou un BTS en étanchéité, enveloppe du bâtiment et façade permet aussi de devenir vitrier.

Le miroitier suit presque les mêmes parcours. Son domaine d’intervention est également large. En général, l’artisan s’occupe de :

  • la fabrication de verre ;

  • la pose de vitrage ;

  • la conception de produits verriers.

Le professionnel appelé miroitier d’art, lui, est spécialisé dans la reproduction des objets tels que les miroirs, mobiliers, habillages muraux, sellettes, etc. Celui-ci propose également la restauration des miroirs anciens, notamment en pratiquant la réargenture. Ce dernier assure lui-même la pose des miroirs chez ses clients. Les vitriers et miroitiers proposent donc du sur-mesure.

Menuiserie alu ou PVC ?

Le PVC est un excellent isolant. Son coefficient Lambda équivaut en effet à 0,16 W / (m2.°C) ; c’est-à-diresupérieur à celui du bois. Grâce à cette performance, il est préconisé pour la conception des habitations au label PASSIV’HAUSS. Il s’utilise sur les ouvertures : portes, fenêtres, velux, etc. Dans la réalisation des baies vitrées, on le renforce avec du triple vitrage.

L’utilisation de ce matériau présente beaucoup d’avantages. Premièrement, les bâtiments aux fenêtres en PVC doublement vitrées sont éligibles au crédit d’impôt. Deuxièmement, il permet de mieux isoler le son. En effet, entre deux fenêtres ; PVC et aluminium de même dimension, équipées du même type de vitrage, le PVC a une performance sonique de 1dB de plus que l’autre. L’inconvénient de cette menuiserie est qu’elle est peu adaptée aux couleurs foncées. Elle se déforme aussi au soleil. Donc, elles sont déconseillées aux emplacements aussi fortement exposés que le plein Sud.

On peut préférer l’aluminium à sur ce point. Ce dernier est plus résistant aux UV. C’est un matériau naturellement conducteur dont le coefficient Lambda est égal à 234 W / (m°.°C). À l’origine, l’aluminium n’est pas conçu pour les baies vitrées et fenêtres. Cette idée est apparue avec la technique des rupteurs thermiques qui permettent de bloquer la transmission thermique entre l’extérieur et l’intérieur.

Son avantage est son adaptation à toutes les possibilités de couleurs. Rigide, elle permet aussi une surface vitrée plus large et plus moderne. Les baies coulissantes 3 rails ouvrants aux 2/3, sont de plus en plus recherchées de nos jours.

En porte d’entrée, l’aluminium procure un sentiment de sécurité accrue. De plus, les portes d’entrée monobloc aluminium équipées de triple vitrage sont les supports de prédilection des serrures automatiques et les barillets anti-perçage.

Le seul inconvénient de matériau est au niveau du prix. Généralement, une fenêtre en aluminium coûte 20 à 30% plus chère qu’une autre en PVC. On ne peut économiser sur son achat qu’en s’approvisionnant auprès des spécialistes tels que MIROITERIE G.V.

Tags

Aperçu sur le métier d’un ferronnier d’art

Le ferronnier d’art est un véritable artisan œuvrant dans la réalisation d’ouvrages extérieurs comme les portails, d’objets de décoration comme les statues et de meubles comme les tables. Son métier nécessite du savoir-faire, du professionnalisme et surtout de l’imagination. Aussi, ce travail demande, non seulement, une grande force physique, mais de la méticulosité aussi.

Avec quels métaux il travaille ?

  • Fer, acier, cuivre, plomb, inox, bronze, aluminium, laiton, etc.

Le quotidien d’un ferronnier d’art

Le ferronnier d’art travaille généralement dans son atelier. Celui-ci doit être doté d’une forge afin de chauffer le métal. Ce spécialiste utilise de nombreux outils tels que le burin, le marteau, les moules, l’enclume, des machines à souder, des découpeuses, etc.

En ce qui concerne son statut juridique, le ferronnier d’art est un artisan. Cependant, il peut également travailler en tant que salarié lorsqu’il est un débutant dans ce métier.

Quelles sont ses principales fonctions ?

1. La conception et la réalisation des copies

Le ferronnier d’art conçoit et remet en état des objets de décoration en fer forgé. Il cherche à perfectionner les courbes et les spirales. Capable de réaliser des copies d’objets anciens, ce spécialiste peut également inventer des nouveaux modèles. Grâce à son talent en dessin, il peut vous fabriquer des objets décoratifs atypiques, tout en jouant avec les couleurs et les formes.

2. Esquisser et modeler

Après avoir reçu une commande de son client, le ferronnier d’art débute son travail en représentant graphiquement cette commande. Pour cela, son client doit être présent pendant la réalisation de ce projet. Aussi, cela permet au ferronnier de bien comprendre ce que son client veut réellement. Quand celui-ci valide l’esquisse, le ferronnier va fabriquer une maquette et sélectionne les matériaux auxquels il va travailler. Le fer va être incurvé, modelé manuellement et chauffé au chalumeau ou à la forge. Actuellement, de nombreux ferronniers utilisent de la machine numérique afin de modeler et ajuster les objets.

3. Façonner les métaux

Le ferronnier travaille tous types de métaux. Pour cela, il doit faire preuve de professionnalisme, car chaque matériau requiert beaucoup de précision et de technique. En outre, ce spécialiste en fer forgé peut travailler en étroite collaboration avec des professionnels du bâtiment, des architectes, etc.

Qu’en est-il de ses compétences ?

Le ferronnier d’art doit posséder une large gamme de motifs de décoration. Aussi, l’art de dessiner doit être inné chez lui afin de fabriquer des objets uniques. Il doit également être débordé d’imagination et disposer d’une grande connaissance en histoire de l’art, en géométrie, etc.

Le ferronnier d’art doit être minutieux. En effet, les matériaux qu’il utilise lui présente un danger. Chaque millimètre de ces matériaux doit être travaillé avec précision et ingéniosité.

En outre, il doit avoir des compétences en informatique et suivre les évolutions de la technologie.

Afin de bien gérer son compte, ce professionnel en ferronnerie doit posséder des solides connaissances en comptabilité et gestion.

En bref, le ferronnier d’art doit posséder un savoir-faire et un savoir-être inégalable pour fidéliser ses clients.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir un ferronnier d’art ?

Pour devenir un spécialiste en ferronnerie d’art, vous devez obtenir un diplôme de base : le CAP ferronnier. Vous pouvez compléter ce diplôme en suivant une formation supplémentaire en escaliéteur-rampiste.

En outre, vous pouvez poursuivre une étude en chaudronnerie industrielle afin d’obtenir un bac pro, une étude en serrurerie-métallerie pour l’obtention d’un brevet professionnel ou une étude en ferronnerie pour obtenir un brevet de maîtrise.

Trouver un ferronnier d’art à Chartres

L’entreprise PIZETTE est à votre disposition pour effectuer tous travaux de ferronnerie. Confiez-lui donc votre projet et bénéficiez d’une prestation de haute qualité, grâce à ses 49 années d’expérience. Son équipe peut se déplacer dans les villes suivantes : Saint-Arnoult-en-Yvelines, Ablis, Nogent-le-Rotrou, Rambouillet, Châteaudun, etc.

Tags, ,

Le métier d’ébéniste est-il fait pour vous ?

L’orientation professionnelle est une phase décisive, vous devez faire le point sur vos envies et vos aptitudes. Pourquoi ne pas travailler le bois ? Le métier d’ébéniste attire de plus en plus de personnes, d’autant plus que l’écologie est au centre des préoccupations actuelles. Suivez nos explications pour savoir si le métier est fait pour vous.

Les aptitudes requises pour intégrer une école d’ébénisterie

Les écoles d’ébénisterie accueillent les débutants et les avancés. Il existe plusieurs niveaux suivant vos compétences et plusieurs modules selon vos objectifs. Le niveau de langue requis au Canada dépend du centre que vous choisissez. De même pour le niveau d’études nécessaire, mais vous recevrez un diplôme ou un équivalent de diplôme à la fin de votre cursus scolaire. Le travail commence depuis l’élaboration du plan. Vous devez donc posséder des aptitudes ou des notions en dessin (par ordinateur ou manuel) et en géométrie. Le métier d’ébéniste nécessite de la motivation, de l’imagination (pour des créations uniques) et de la minutie (pour ne laisser échapper aucun détail).

Ce que l’on vous enseigne dans les écoles

Des enseignants qualifiés dans le travail du bois peuvent faire de vous un grand ébéniste. Ils vous enseignent la manipulation de divers outils manuels et électriques liés aux travaux d’ébénisterie. Dans le but d’effectuer des travaux industriels, vous apprenez à entretenir et à ajuster la machinerie.

Des professeurs expérimentés vous initient à la sculpture ornementale sur bois, aux dessins d’ameublement et aux diverses finitions (le ponçage, le cirage, le vernissage et parfois l’apposition de motifs en nacre, en ivoire ou en ébène).

Les techniques de collage et d’assemblage (à rainure et languette, à tenon et mortaise) vous sont également livrées. Le tournage du bois fait aussi partie du programme. Pour vous aider à choisir le bois à travailler, vous bénéficierez de larges connaissances sur toutes les essences. On distingue le bois classique (comme l’acajou, le merisier, le chêne ou le noyer) et le bois précieux (comme l’ébène et le palissandre).

Pour les travaux de finition, on vous initie à l’exploitation des matériaux modernes comme les métaux et le verre, des matériaux de synthèse et des matériaux composites.

À la fin de votre apprentissage, vous pouvez réaliser différents styles de mobilier. Vous pouvez créer des tables (table de bout, table de console galbée…), des sièges aux différents styles (chaises, banc d’entrée, fauteuils…), des meubles de rangement comme le petit bibus et la bonnetière…

Des séminaires et des ateliers

Plusieurs écoles proposent des séminaires sur différents thèmes comme l’aiguisage, le gabarit, la planification d’atelier. C’est le cas de l’École d’ébénisterie Mirabel. Elle consacre plusieurs heures pour des séminaires et des ateliers permettant aux élèves de se perfectionner. Les séminaires et les ateliers vous aident à vous améliorer et à vous préparer pour votre futur métier. Ils sont nécessaires, compte tenu de la polyvalence du métier d’ébéniste. Il faut savoir que l’ébéniste travaille à partir de croquis du meuble (ou de l’objet) à réaliser. Il intervient depuis le choix du modèle et du bois au débitage, à l’assemblage et à la pose de placage et des différents accessoires. Il est capable de créer un modèle unique, de copier un meuble (ou un objet existant) et de le restaurer comme à l’original.

Votre avenir professionnel

Vous pouvez être un salarié dans une entreprise. Spécialisé dans la fabrication de meubles en bois (et d’autres matières en accessoires), vous aurez votre place dans une usine de fabrication de meubles. Aptes à réparer et à restaurer des meubles, les entreprises de réparation de meubles vous ouvrent leurs portes. Doué dans la conception et la réalisation d’escaliers et autres, vous pouvez travailler dans une entreprise de construction. Dans tous les cas, les entreprises d’ébénisterie vous accueillent et vous placent selon vos compétences. Vous pouvez aussi travailler à votre compte.

Pour vous aider à faire votre choix, informez-vous sur l’inscription ainsi que sur le cursus scolaire que propose ces écoles. L’École d’ébénisterie Mirabel au Québec propose une formation pour tous les niveaux. Chaque groupe se compose de 2 à 6 élèves maximum pour un suivi efficace de votre performance.

Tags

Les étapes de l’usinage des pièces mécaniques

L’usinage des pièces mécaniques est un long processus complexe qui demande une grande précision et un savoir-faire technique poussé. Cette branche de la mécanique industrielle fait l’objet de nombreuses sollicitations dans différents secteurs tels que l’aviation, l’électronique, l’automobile, l’ameublement, l’énergie nucléaire, l’habillement, l’industrie cosmétique, la papeterie, la métallurgie, la sidérurgie, le transport et la mécanique générale. Mais quelles sont les étapes de l’usinage des pièces mécaniques ? Pour avoir une réponse à cette question, lisez cet article jusqu’à la fin.

Les dessins techniques

Les dessins techniques ou dessins industriels, passent avant la modélisation des pièces. D’ailleurs, les ingénieurs déterminent la technique d’usinage appropriée en se basant sur ces plans. Ce sont, en quelque sorte, des esquisses sur lesquelles figurent les caractéristiques de la pièce (dimensions et formes). Elles servent à mettre en place les idées servant à valider les concepts. Pour résumé, cette première étape conditionne donc la qualité et le rendu final de la pièce.

La modélisation par ordinateur

La modélisation informatique vient après la validation des schémas techniques. C’est une phase durant laquelle, la pièce est modélisée au moyen de logiciels 3D professionnels comme :

  • CATIA
  • OpenSCAD
  • Rhino3D
  • Alias
  • Cobalt
  • 3D Design

Les applications 3D permettent de visualiser toutes les faces de la pièce à usiner et de faire des rectifications avant de procéder à l’usinage.

Le choix des machines et des outils

Les ingénieurs et les techniciens choisissent les équipements et les outils à utiliser en fonction de la matière à usiner et du résultat escompté. Une multitude de machines peuvent ainsi être utilisées :

  • Tours conventionnels
  • Fraiseuses
  • Poinçonneuses
  • Rectifieuses
  • Presses hydrauliques

Ces équipements servent à exécuter les procédés d’usinage classiques comme :

  • Le tournage
  • Le fraisage
  • La perforation
  • La rectification
  • L’électro-érosion
  • Le découpage
  • L’estampage
  • L’emboutissage
  • Le pliage
  • L’extrusion
  • Le forgeage

Les axes

Les axes sont également un critère déterminant dans la conception et la fabrication des pièces industrielles. Auparavant, les experts en mécanique industrielle et en soudage fabriquaient et réparaient les pièces sur 3 axes. Cette méthode rendait le processus d’usinage plus difficile. Cette technique a principalement été employée dans les secteurs de l’architecture et l’art. Entrant dans la conception de pièces peu profondes, elle présente cependant ses limites notamment lorsqu’il s’agit de fabriquer une pièce présentant des cavités étroites.

Grâce à l’avancée de la technologie, l’usinage 3 axes a, peu à peu, cédé la place à l’usinage 5 axes. Cette dernière permet une certaine liberté dans la phase de conception d’une pièce. Elle convient parfaitement à la conception des pièces profondes constituées de matériaux durs. Par rapport à l’usinage 3 axes, ce procédé révolutionnaire garantit un niveau de précision extrêmement élevé. Outre ces qualités, il permet aussi de raccourcir le délai d’usinage et de rentabiliser le coût de la production.

L’usinage

En dernier lieu se trouve l’usinage à proprement parler. Cette étape est généralement effectuée manuellement à l’aide de machines spécifiques. Cependant, l’invention des machines-outils à commande numérique permettent une automatisation partielle ou totale du processus. Pour une finition nette et sans bavure, les ingénieurs ou les techniciens chargés de la conception des pièces effectuent différentes tâches et opérations :

  • Lecture des plans et des documents techniques
  • Paramétrage et mise en service des machines et des outils
  • Organisation des différentes phases de fabrication
  • Ébavurages
  • Vérification des éventuelles imperfections

À présent, vous savez comment se déroule l’usinage des pièces mécaniques. Si vous avez un projet de prototypage, de conception (petite, moyenne ou grande série) ou de réparation, vous pouvez vous renseigner auprès d’une entreprise spécialisée dans l’usinage de précision comme la compagnie Forces Electromécanique, située à Sainte-Thérèse, à Montréal.

Tags,