Category Archive Métier

Comment ça se passe dans une école d’ébénisterie ?

Les ébénistes sont des menuisiers de précision qui fabriquent des ouvrages pour des environnements résidentiels ou commerciaux. Vous pouvez apprendre le métier sur le tas ou en suivant un programme collégial ou professionnel. Une fois inscrits dans une école d’ébénisterie, vous étudierez des sujets tels que les bases du travail du bois, la sécurité et la technologie informatique liée à l’industrie. Les écoles proposant des diplômes en menuiserie et en ébénisterie sont de plus en plus nombreuses de nos jours.

 

Les cours typiques dispensés dans les écoles d’ébénistes

Les écoles professionnelles et les collèges communautaires proposent des certificats et des diplômes d’associé en ébénisterie. Ces programmes combinent souvent des cours spécifiques à ce métier avec des cours de menuiserie générale et de fabrication de meubles. Les cours d’ébénisterie varient selon les institutions et le niveau d’instruction recherché.

En général, les cours traitent des principes de base du travail sans danger du bois et de l’utilisation de la technologie assistée par ordinateur. Une fois inscrit dans un programme d’ébénisterie, vous apprendrez également sur les outils et les matériaux de base nécessaires à la conception et à la construction des ouvrages, ainsi que sur la remise en état et refaçonnage des produits finis. Les cours typiques peuvent inclure :

– La menuiserie

– Les applications informatiques

– La lecture de tirages

– La technologie du bois

– La conception assistée par ordinateur (CAO) et AutoCAD

 

Faits importants sur les programmes d’ébénisterie

Cours en ligne : les programmes d’ébénisterie sont disponibles en ligne par l’intermédiaire de programmes mixtes ou de programmes traditionnels exclusivement en classe.

Possibilités de carrière : ateliers spécialisés dans le bois, fabrication artisanale, sociétés de transformation de bois…

 

Associé de science en ébénisterie

Les programmes menant à un grade d’associé en ébénisterie, de construction de bâtiments ou de menuiserie comportent deux années d’études à temps plein, comme chez École d’Ébénisterie Mirabel. Certains programmes de diplôme d’associé sont conçus pour les étudiants qui souhaitent poursuivre des études en gestion de la construction ou une formation technique complémentaire au niveau du baccalauréat. Ces programmes sont conçus pour transférer facilement l’étudiant dans des programmes de baccalauréat en sciences de gestion de la construction ou dans des programmes similaires. Les cours de formation générale comprennent les mathématiques, les sciences et les sciences humaines.

Les programmes d’ébénisterie sont généralement disponibles au niveau du certificat, du diplôme ou du grade d’associé. Les étudiants doivent rechercher des programmes agréés offrant une expérience pratique.

Un certificat de formation continue n’est généralement pas exigé, mais peut vous aider à progresser dans votre carrière.

 

Expérience pratique sur le terrain

Le Bureau des statistiques du travail indique que les menuisiers, y compris les ébénistes, suivent une formation poussée sur le tas et qu’ils ont généralement besoin de trois années d’expérience au moins pour devenir compétents. Les programmes éducatifs d’ébénisterie comportent généralement une partie pratique. Certains programmes intègrent des projets spécifiques que vous devrez réaliser à l’aide d’outils d’ébénisterie, tandis que d’autres disposent de bâtiments et d’ateliers spécifiques conçus pour ces projets. Une fois que vous avez terminé votre formation, certaines écoles ont des relations avec des établissements de menuiserie locaux pour vous aider à trouver un emploi.

 

Autres compétences utiles

Si vous aimez travailler dans la conception et la construction de produits en bois, alors l’ébénisterie est une carrière taillée pour vous. Parmi les autres compétences utiles dans l’industrie, citons la capacité de travailler avec des outils et un intérêt général pour les détails liés au travail du bois. En tant qu’ébéniste, votre travail sera celui d’un menuisier sur mesure et de précision, ce qui signifie que vous complétez un cycle complet de travaux, qui aboutit à la création de produits uniques. Vous travaillerez souvent avec des outils manuels et électriques. En outre, les compétences en technologie informatique, en particulier dans les programmes de CAO, sont utiles et sont de plus en plus utilisées dans la fabrication de menuiseries.

Tags, , , ,

Les qualités que doit avoir un bon menuisier

Un menuisier est spécialisé dans la fabrication et la pose d’ouvrages tels que les portes, les fenêtres, les placards, les escaliers ou encore les portails. Ce professionnel est très sollicité dans le domaine de la construction, plus précisément dans le second œuvre. Au début, le menuisier travaillait essentiellement le bois, mais grâce à l’apparition de nombreux autres matériaux, il a été amené à évoluer. Ainsi, de nos jours, l’artisan travaille aussi d’autres matériaux tels que l’alu, le PVC, l’acier ou encore les matériaux mixtes. Cependant, sachez que la menuiserie est un domaine très exigeant. Pour pouvoir effectuer ce métier, vous devez avoir un certain nombre de qualités. Si vous souhaitez embrasser la carrière de menuisier, voici une liste des qualités qui sont requises.

Une grande résistance physique

Le métier de menuisier demande une certaine résistance physique. En effet, lors de la réalisation des différents ouvrages, il est amené à déplacer de lourdes charges, à travailler débout pendant de longues heures et parfois, à se tenir dans des positions inconfortables. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup disent que pour être un bon menuisier, il faut être passionné par ce métier.

Une grande force mentale

Un menuisier doit aussi être fort mentalement. Lorsqu’on lui confie un chantier important, il est souvent confronté à des difficultés imprévues auxquelles il doit faire face. Par conséquent, il est rare qu’il sache précisément quand est ce que le chantier s’achèvera. Tout cela demande de la résistance mentale.

La précision et le sens du détail

La réalisation d’un ouvrage de menuiserie demande beaucoup de précision. Que ce soit pour la fabrication d’une porte, d’un escalier ou encore d’une fenêtre, la rigueur est de mise. La moindre erreur peut compromettre un ouvrage sur lequel vous avez dépensé de nombreuses heures de travail. Par exemple, si la largeur d’une porte dépasse d’un centimètre, celle-ci ne pourra pas se fermer. Donc, avant de commencer chaque ouvrage, tout doit être étudié minutieusement, au préalable. Rien ne doit être laissé au hasard. Chaque détail compte afin de livrer un ouvrage impeccable au client.

Un savoir-faire artistique

Comme nous le savons tous, le menuisier est chargé de concevoir et de fabriquer toutes sortes d’ouvrages. Pour ce faire, il doit avoir un minimum de créativité et d’imagination. Par ailleurs, il doit aussi être capable de satisfaire la demande de ses clients, en fonction de leurs goûts et de leurs exigences. Cela demande une grande capacité d’adaptation.

L’habilité et la polyvalence

Un menuisier doit utiliser de nombreux outils dans la réalisation des tâches qui lui sont confiées. Il est nécessaire qu’il soit capable de manipuler plusieurs machines et outils en même temps. Par ailleurs, l’utilisation de la plupart de ces outils demande un certain niveau d’habileté. Et comme nous l’avons déjà évoqué un peu plus tôt, un menuisier doit pouvoir travailler sur différents types de matériaux : alu, PVC, bois, ou encore l’acier. Ainsi, il doit savoir quelles sont les caractéristiques de ces différents matériaux pour pouvoir les manipuler en toute efficacité.

Des menuisiers qui réunissent toutes ces qualités à Aulnat

LE PARCHEMIN DU BOIS est une entreprise spécialisée dans le domaine de la menuiserie. Installée au 23 Avenue Jean Jaurès 63510 à Aulnat, LE PARCHEMIN DU BOIS assure la fabrication et la pose de toutes sortes de menuiseries intérieures et extérieures depuis de nombreuses années. Afin de garantir votre satisfaction, elle s’est entourée de menuisiers qualifiés et expérimentés. Ces derniers possèdent toutes les compétences et tous les équipements indispensables pour vous fournir des prestations de grande qualité. Cette entreprise propose ses services à tous types de clients : particuliers, professionnels, etc. Vous pouvez également compter sur son équipe pour la restauration de menuiseries d’art en bois.

Tags, ,

Ébéniste : le spécialiste des meubles haut de gamme

Un artisan passionné qui sait donner une âme au bois, l’ébéniste est le professionnel qu’il vous faut pour aménager et décorer l’intérieur de votre maison. Que vous veniez de terminer une nouvelle construction ou projetiez de faire une rénovation, un ébéniste saura apporter une touche originale à votre décoration intérieure. Afin de vous aider à comprendre comment un ébéniste crée des merveilles pour décorer l’intérieur de votre maison, suivez la suite de l’article.

Qu’est-ce qu’un ébéniste ?

Ayant vu le jour au XVe siècle, l’ébénisterie est un métier d’art découlant de la menuiserie. Comme cette dernière, l’ébénisterie consiste à travailler du bois, mais pas n’importe quelle essence. En effet, quel que soit l’ouvrage à créer, un ébéniste privilégie l’utilisation de matières nobles. C’est tout le contraire pour un menuisier parce que celui-ci peut travailler avec presque toutes les essences de bois. Ainsi, toute création en ébénisterie évoque le luxe parce que les bois utilisés proviennent des arbres rares. D’ailleurs, c’est pour cette raison que les ébénistes utilisent souvent en quantité limitée certaines essences de bois pour confectionner un ouvrage de marqueterie. Cette dernière est une branche de l’ébénisterie qui consiste à plaquer des bois précieux sur un mobilier. Dans un atelier d’ébénisterie, le plaquage figure parmi les opérations qui demandent beaucoup de dextérité, de la patience et surtout un grand sens du détail.

Qu’est-ce qui différencie un ébéniste d’un menuisier ?

À vrai dire, il n’y pas grand-chose qui différencie ces deux métiers. Vous pouvez cependant distinguer un menuisier d’un ébéniste en inventoriant les outils qu’ils utilisent. Le premier travaille avec beaucoup de machines et d’outils électro-portatifs tandis que le second est toujours équipé d’un coffre à outils. Ce dernier contient essentiellement des outils de traçage, des rabots et des ciseaux à bois. Ainsi, un menuisier travaille avec beaucoup de machines tandis qu’un ébéniste dispose de toute une panoplie d’outils manuels. Sachez toutefois que le métier évolue. Il est ainsi de plus en plus courant d’entendre parler de menuisier-ébéniste pour désigner un artisan spécialisé dans l’agencement d’intérieur. La création de divers ouvrages en bois, la fabrication de meubles et la restauration de mobilier figurent parmi les spécialités d’un menuisier-ébéniste.

Quels types de travaux peuvent être confiés à un menuisier-ébéniste ?

Vous pouvez faire appel aux compétences d’un menuisier-ébéniste pour réaliser divers ouvrages en bois sur mesure. Des métiers ayant un savoir-faire commun, la menuiserie et l’ébénisterie peuvent être pratiquées par un seul artisan dans le cadre d’une création, d’une rénovation ou d’une restauration d’un meuble. En principe, tout ce qui est mobilier fixe relève des compétences d’un menuisier : fabrication et montage d’ouvrages de fermetures (portes, fenêtres, portails…), pose de cloisons, installation d’escaliers, etc. Quant à l’ébéniste, c’est le spécialiste de tous travaux de conception et de fabrication de meubles en bois. Vous pouvez ainsi faire appel à ses talents pour réaliser un mobilier sur mesure, quel que soit le style. N’hésitez pas également à solliciter ses services pour restaurer un meuble ancien. D’ailleurs, vous pouvez lui demander de vous fournir son expertise pour authentifier et évaluer un meuble d’époque.

Pourquoi faire appel à un artisan ébéniste professionnel ?

Que vous recherchiez un ébéniste ou un menuisier, le fait d’avoir un professionnel comme interlocuteur est toujours rassurant. Ainsi, si vous souhaitez faire fabriquer un meuble de luxe neuf ou d’autres ouvrages d’ébénisterie, vous devez vous adresser à un artisan reconnu. En fonction de votre projet, seul un ébéniste professionnel saura vous recommander l’utilisation des bois et des matériaux adaptés. Pour connaître davantage sur toutes les activités d’ébénisterie, visitez le site École d’Ébénisterie Mirabel. C’est un centre de formation ayant de solides références dans le domaine. Vous pouvez vous inscrire à ses programmes de formation si vous avez envie de devenir un artisan ébéniste.

Tags, ,

Le métier d’artisan électricien du bâtiment

Après le gros œuvre, la mise en place des installations électriques d’un bâtiment figure en tête de liste des tâches prioritaires à réaliser dans la deuxième partie des travaux de construction. À la différence des autres travaux de second œuvre, le raccordement au réseau de distribution électrique est souvent urgent pour que les autres chantiers puissent continuer dans de bonnes conditions. En effet, presque tous les travaux de second œuvre nécessitent l’utilisation d’outils électriques portatifs. L’artisan électricien doit ainsi faire en sorte que le nouveau bâtiment soit raccordé au réseau électrique le plus tôt possible. Cela est une de ses missions premières, mais d’autres travaux d’électricité lui sont confiés afin de garantir la fonctionnalité, le confort et la sécurité d’un bâtiment nouvellement construit. Dans la suite de l’article, découvrez quelques travaux que vous pouvez confier à un artisan électricien.

Les travaux de raccordement au réseau électrique

En principe, le raccordement d’un bâtiment à un réseau électrique public revient au fournisseur d’électricité. Le branchement peut se faire après que l’électricien finisse l’installation du tableau électrique. Ce dernier est le point de départ des autres installations intérieures d’un bâtiment. Toutefois, afin de réaliser le raccordement dans de bonnes conditions, l’électricien doit travailler à partir d’un plan qu’il a lui-même conçu. Il s’agit d’un plan architectural ou de schémas électriques retraçant le passage des câblages et l’implantation des équipements électriques divers. L’étude de l’arrivée du courant électrique à l’intérieur du bâtiment relève également des compétences de l’électricien. Sachez que pour brancher un bâtiment au réseau électrique public, l’électricien dispose de trois options : le raccordement sous-terrain (nécessitant ainsi l’aménagement de canalisations), le raccordement aéro-souterrain et le raccordement aérien (utilisant des poteaux électriques).

L’installation du circuit électrique

Sur une construction neuve, l’installation des circuits électriques est la partie la plus complexe des travaux d’électricité. L’artisan électricien (et éventuellement son équipe) travaille toujours à partir des plans préétablis durant la phase d’étude des travaux. Quel que soit le schéma électrique à mettre en œuvre, tout branchement se fait au départ d’un tableau électrique. Le plus gros des travaux consiste à faire le câblage électrique. L’électricien pose les fils électriques à leur emplacement prévu dans le plan. Il réalise également le montage de divers équipements comme les prises, les interrupteurs, les douilles, etc. Dans la réalisation de chaque schéma électrique, l’artisan électricien pourrait être amené à créer des passages et à aménager des dispositifs de camouflage de fils. D’ailleurs, avant même de commencer les travaux, il doit se projeter dans l’utilisation de chaque pièce du bâtiment afin d’optimiser l’installation de chaque circuit électrique.

La mise en conformité de l’installation électrique

Un artisan électricien professionnel ne se contente pas de mettre en place une installation électrique fonctionnelle. Il doit également veiller à la conformité chaque installation par rapport aux normes de sécurité et de qualité en vigueur. D’ailleurs, cette conformité conditionne le branchement effectué par le fournisseur ou le distributeur d’électricité. Afin de rendre une installation électrique conforme, les normes en vigueur exigent la présence :

– D’un équipement de commande général et de protection de l’installation ou disjoncteur

– D’une protection différentielle (disjoncteur différentiel) au début de chaque installation

– D’une protection contre les surintensités (disjoncteur ou fusible) pour chaque circuit

– D’une liaison équipotentielle dans chaque local prévu pour l’installation d’une douche ou d’une baignoire

– D’un dispositif destiné à éliminer toute possibilité de contact entre les éléments sous tension pouvant entraîner une électrocution

– D’une protection de tous les conducteurs avec des conduits spécifiques, des plinthes ou des moulures

L’installation de réseaux domotiques

Comme tous les artisans des travaux de second œuvre, l’électricien est appelé à faire des travaux nécessitant un haut niveau de technicité. L’installation de réseaux domotiques d’un bâtiment figure parmi ses compétences. La finalité de la domotique est de centraliser le contrôle de différents équipements électriques et électroniques d’un bâtiment. Pour ce faire, l’électricien apporte différentes solutions techniques et veille à leur réalisation sur le chantier. Demandant une connaissance technique pointue, la domotique nécessite l’utilisation des technologies de l’électronique, de la télécommunication et de l’information. Dans la réalisation d’un projet, l’électricien peut être amené à installer un réseau sans fil, un câblage dédié ou un courant porteur. Sachez que la domotique tient un rôle important dans la fonctionnalité et la sécurité des bâtiments modernes. Son installation peut être confiée à un électricien, un technicien en domotique ou un technicien en automatisme.

Le dépannage et la rénovation électrique

Outre la réalisation des installations électriques sur une construction neuve, un artisan électricien est également en mesure d’intervenir dans le dépannage et la rénovation de circuits électriques existants. Sachez que toute installation électrique datant d’avant 1991 est qualifiée de vétuste. La rénovation consiste ainsi à remplacer les équipements ne répondant plus les normes de sécurité, à commencer par les tableaux électriques, mais également les différents dispositifs de protection. Un électricien dispose également de toutes les compétences pour réinstaller les équipements fonctionnant à l’électricité comme le chauffage, le ventilateur, etc. L’agencement et le branchement de divers appareils électroménagers relèvent également de ses domaines d’intervention. Le principal intérêt de faire appel à un artisan électricien est d’avoir l’assurance de mettre en place une installation conforme aux normes.

Tags, ,

Bâtiment : les artisans des travaux de second œuvre

Après avoir réussi à ériger la structure principale d’un bâtiment, il est temps de passer aux choses sérieuses : les travaux de finition. À partir de cette étape de la construction, les artisans des travaux de second œuvre prennent place sur le chantier. Leurs missions principales consistent à aménager et à équiper le bâtiment, ainsi que de rendre ce dernier habitable et confortable. Qui sont ces artisans ?

Le menuisier

Avec le maçon, le menuisier figure parmi les artisans qui restent en permanence sur un chantier de construction jusqu’à la remise des clés au propriétaire. En effet, le menuisier intervient souvent dans les travaux de gros œuvre dans la fabrication et l’installation de toutes structures en bois. C’est le cas lorsque l’artisan menuisier maîtrise les techniques de charpenterie et s’occupe de la fabrication, ainsi que la pose de la charpente en bois. Lors des travaux de second œuvre, le menuisier conçoit, fabrique et installe divers ouvrages : portes, fenêtre, escaliers, vérandas, terrasses, etc.

L’électricien

Rendre un bâtiment habitable passe par l’électrification. C’est le métier de l’artisan électricien. Il effectue tous les travaux d’installation électrique, allant du raccordement du bâtiment à un réseau de distribution jusqu’à l’installation de différents appareils électriques. Le métier d’électricien est assez technique, mais reste artisanal. En effet, de la conception des plans d’installation à la mise en œuvre, l’artisan doit faire appel à quelques compétences techniques. En revanche, tous les travaux de pose de fils, de câbles, d’armoires et de tableaux électriques sont faits à la main, avec quelques outils.

Le plombier

L’artisan de l’acheminement, de la distribution et de l’évacuation de l’eau dans un bâtiment est le plombier. C’est pourquoi il est l’un des premiers artisans à intervenir sur un chantier après les travaux de second œuvre. Le repérage du passage des canalisations et de l’emplacement de différents équipements figure parmi ses premières missions. Le plombier installe toute la tuyauterie du bâtiment et assure le raccordement au réseau de distribution. C’est également l’artisan installateur de tous les équipements sanitaires dans la salle de bains.

Ceci peut vous intéresser aussi https://www.guide-artisans.com/top-3-des-artisans-du-batiment/

Le chauffagiste

L’artisan installateur thermique ou chauffagiste travaille pour le confort des futurs occupants d’un bâtiment. La pose des systèmes de chauffage est sa principale mission, mais il peut également installer la climatisation et la ventilation d’un bâtiment. Le chauffagiste est un artisan qualifié dans plusieurs autres domaines comme la plomberie et l’électricité. En effet, au cours de ses interventions, il est amené à poser des réseaux de tuyauterie et à installer des appareils électriques comme les chaudières, les radiateurs, les ventilateurs, etc.

Tags, , , ,

Top 3 des artisans du bâtiment

Un artisan se définit comme étant une personne qui fait un travail manuel et utilisant des techniques relevant de l’art. Dans le secteur du bâtiment la plupart des travaux de second œuvre et de finition font appel aux compétences d’un artisan. Cela résulte du fait que les interventions sur chaque chantier nécessitent une grande dextérité et une bonne maîtrise technique. Dans chaque étape des travaux du bâtiment, allant de la préparation du terrain jusqu’aux finitions d’une construction, les artisans se succèdent sur le chantier. Trois catégories d’artisans assurent l’édification d’un bâtiment, tandis que les autres s’occupent exclusivement des travaux de finition.

L’artisan terrassier

Qu’il s’agisse de construire un édifice ou une infrastructure, le terrassier est toujours le premier artisan à intervenir sur le terrain pour réaliser le terrassement. Son rôle principal consiste à creuser le sol, à mettre de la terre là où il faut et à enlever là où il y en a trop. Auparavant, le terrassier utilise des outils simples comme la pioche, la pelle, la brouette, ce qui lui a valu le titre d’artisan. De nos jours, l’artisan travail avec des engins mécanisés dédiés à cette intervention : marteaux pneumatiques, pelleteuses, niveleuses, excavatrices, etc.

L’artisan maçon

Quel que soit le type de construction (maison individuelle, immeuble collectif, bâtiment industriel, etc.), le maçon est le garant de la stabilité et de la solidité de la structure d’une construction. À la différence de nombreux artisans du bâtiment, il est le seul à intervenir sur les travaux de gros œuvre. La préparation et la pose des fondations figurent parmi ses premières tâches. D’autres travaux comme le coulage des dalles de béton, le montage des murs et des cloisons, ainsi que la pose des planchers relèvent également de ses compétences.

L’artisan menuisier

Pour réaliser tous les ouvrages en bois sur un bâtiment, il faut faire appel à un menuisier. Cependant, un menuisier de nos jours travaille avec de nouveaux matériaux comme l’aluminium, le PVC, le plastique, le plexiglas, etc. La grande partie du travail de l’artisan menuisier se fait généralement dans un atelier de menuiserie. Son champ d’action englobe deux activités : la menuiserie extérieure (portes, fenêtres, vérandas…) et la menuiserie intérieure (placards, cloisons, faux-plafonds…). Le menuisier peut également s’occuper des travaux de charpente s’il a le talent d’un artisan charpentier. De même, la fabrication et la pose d’escaliers et de parquets figurent également parmi ses spécialités.

Après l’intervention de ces trois catégories d’artisan, la finition du bâtiment fait appel à d’autres corps de métier : couvreur, carreleur, électricien, plombier, etc.

Lisez aussi notre article sur les artisans des travaux de second œuvre.

Tags, , , , ,