Category Archive Guide artisan

Usinage de caoutchouc par extrusion

L’extrusion est un procédé d’usinage du caoutchouc consistant à pousser une bande de mélange à travers une filière de façon à créer un profilé. Cette branche de mécanique industrielle est utilisée essentiellement pour la fabrication de pièces dont la longueur est importante et qui, par conséquent, sont difficiles à mouler comme les tubes, tuyaux, fibres textiles, plaques et les feuilles. Quelles sont également les autres spécificités de ce procédé industriel ? Quelles sont les étapes de l’extrusion de pièces en caoutchouc ? Pour avoir les réponses à ces questions, lisez cet article jusqu’à la fin.

Une technique de mise en forme

L’extrusion est une technique de transformation des matières thermoplastiques. Elle permet de produire des pièces aux formes encore plus précises et complexes que celles qui sont réalisées avec le matriçage ou l’estampage. À travers ce procédé, on peut produire des pièces en caoutchouc qui incorporent une bande de métal ou de plastique.

Autres domaines d’application

Outre le caoutchouc, l’extrusion peut être également appliquée pour la mise en forme d’autres types de matières thermoplastiques comme les métaux, les matières plastiques, les matériaux composites et l’argile.

Il ne faut pas confondre l’usinage par extrusion avec le tréfilage qui consiste aussi à faire passer un matériau au travers d’une filière, mais sous l’effet d’une traction et conduit à froid.

Quelques exemples de produits en caoutchouc fabriqués sur une ligne d’extrusion :

– Fils et câbles électriques recouverts d’une gaine caoutchouc ;

– Joints d’étanchéité pour les voitures ;

– Pneus semi-finis, etc. ;

Les équipements utilisés pour l’extrusion

Les ingénieurs et les entreprises d’usinage de caoutchouc choisissent les équipements en fonction du résultat escompté : tubes, profilés creux, profilés pleins, joncs, profilés à sections diverses, plaques, feuilles, etc. Mais, en général, voici la liste des outils les plus utilisés pour ce procédé :

– Vérin hydraulique

– Extrudeuse (le choix de cette machine dépend de la matière transformée et le débit).

– Filière

– Chenilles à bande

– Coextrudeuse

– Convoyeurs

– Couteau rotatif

Le fonctionnement de la ligne d’extrusion

Les différents équipements que comporte une ligne d’extrusion permettent de rendre une bande de mélange de caoutchouc non cuit à l’état de produit fini.

L’extrudeuse est la principale composante de la ligne. Pour fabriquer un profilé déterminé, il faut équiper l’extrudeuse d’une tête porte filière, d’une filière (pièce conçue spécialement pour obtenir un profil déterminé), d’un calibre refroidisseur ou conformateur (composé d’un dispositif dans lequel certaines pièces sont adaptées au profil extrudé) et d’un ensemble de réception.

Selon les pièces à créer, il est possible de combiner plus d’une bande. On l’alimente en languettes de caoutchouc provenant directement du moulin ou d’un entrepôt à température contrôlée. Cisaillées et poussées par la vis sans fin de l’extrudeuse, les languettes de mélange passent à travers une filière conçue pour lui donner un profil précis. Une bande de caoutchouc provenant de l’accumulateur, puis pliée sur des rouleaux pré-formeurs, peut être intégrée au profilé à sa sortie de la filière. Le profilé subit ensuite une première cuisson dans une série de fours. Les deux dernières étapes sont le refroidissement (dans un bassin d’eau froide) et le séchage de profilé.

À présent, vous êtes informé de tous les points essentiels à savoir sur l’usinage par extrusion de pièces en caoutchouc et de matières thermoplastiques. Si vous avez un projet de conception de pièces en caoutchouc compact ou cellulaire, vous pouvez vous renseigner auprès d’une entreprise d’usinage près de chez vous. Si vous êtes dans la région parisienne et dans la Basse Normandie, la société SODECOUPE à Ozoir-la-Ferrière peut réaliser toutes vos demandes. Elle est reconnue partout en Europe, particulièrement en France, pour la qualité de ses réalisations.

Tags

Comment aménager son entrepôt ?

L’ entrepôt est indispensable pour toute entreprise. Il doit être organisé de manière très pratique. Aussi, il est important de bien l’agencer afin d’optimiser l’espace.

Structuration de l’espace

L’entrepôt n’est pas seulement un endroit de stockage, mais également un lieu de passage. Donc, afin d’obtenir un espace de stockage suffisant et pour faciliter et sécuriser la circulation, il est plus pratique de délimiter les zones comme celles du chargement, du déchargement et du stockage. Une fois les zones délimitées, vous pouvez passer à l’agencement de l’entrepôt.

Agencement de l’entrepôt

Afin de parvenir à une bonne organisation de l’entrepôt, il faut avant tout tenir compte de la nature des marchandises à stocker, les conditionnements et ses caractéristiques. Mais il faut également tenir compte des activités de l’entreprise. Ces informations sont nécessaires pour savoir comment procéder à l’agencement ou quelle stratégie de gestion des stocks utilisée. Le plus souvent, les gestionnaires d’entrepôt procèdent par la méthode ABC qui permet d’adapter le rayonnage à la charge et à la nature des marchandises, tout en tenant compte de leur taux de rotation. Les marchandises sont catégorisées en fonction de ce dernier. Ceux de type A dont le taux équivaut à 80 %, sont entreposés près des zones d’entrées et de sorties et en hauteur. Ceux de type B et dont le taux équivaut à 15 %, sont placés au milieu de l’entrepôt et en bas des rayonnages. Et pour ceux de type C qui sont moins sollicités, sont entreposés tout au fond et en hauteur.

Il y a aussi la méthode FIFO qui est fondé sur le principe que les produits achetés et stockés en premier, appelés actifs, sont les premiers à sortir de l’entrepôt. Par contre, pour la méthode LIFO, ce sont les produits qui sont entrés en dernier sont les premiers à sortir.

Il y a également la méthode FEFO, qui est fondée sur le principe que les produits ayant une date de péremption la plus proche sont les premiers à sortir.

Mais à part l’agencement de l’entrepôt, ces éléments sont aussi utiles pour choisir le type matériel de stockage et équipement adaptés pour l’entreposage.

Les types de rayonnages industriels pour entrepôt

Les rayonnages industriels sont les structures métalliques sur lesquelles on range et stocke des cartons, des bacs, des palettes, etc. Il y a plusieurs variétés de rayonnages industriels selon les besoins de stockage.

Le rayonnage conventionnel

Ce type de rayonnage est le plus utilisé et le plus commun parce qu’il permet d’atteindre facilement les marchandises grâce aux allées de circulation. Les palettes et les bacs sont entreposés de manière à faciliter le contrôle des stocks. Donc, celui-ci est adapté à tous les types de méthodes (Fifo, Lifo, etc.). Ce système de rayonnage est aussi facile à démonter et à installer et on peut y ajouter des accessoires pour les produits aux dimensions spécifiques comme les pneus, etc.

Le rayonnage par accumulation

Ce système de rayonnage est composé de plusieurs allées de charge intérieures pour faciliter la circulation des engins de manutention comme les gerbeurs et les chariots élévateurs. De plus, l’avantage de ce système est sa capacité de stockage en surface et en hauteur. Il y a deux types de rayonnages par accumulation : le système d’accumulation drive-in et le système d’accumulation drive-through.

Le rayonnage cantilever

Le rack cantilever est conçu pour entreposer des objets lourds, volumineux et longs.

Mais, afin de bien choisir le type de rayonnage approprié, il est indispensable de consulter un professionnel qui pourra vous fournir des solutions d’entreposage en fonction des caractéristiques de vos marchandises et de la taille de votre entrepôt. Les Installations Fastek situées à 1 rue Dumontier Laval H7j 1C5 sont spécialisées dans la vente et installation d’étagères, de racking efficace et de palettiers.

 

Tags, ,

Les étapes de l’usinage des pièces mécaniques

L’usinage des pièces mécaniques est un long processus complexe qui demande une grande précision et un savoir-faire technique poussé. Cette branche de la mécanique industrielle fait l’objet de nombreuses sollicitations dans différents secteurs tels que l’aviation, l’électronique, l’automobile, l’ameublement, l’énergie nucléaire, l’habillement, l’industrie cosmétique, la papeterie, la métallurgie, la sidérurgie, le transport et la mécanique générale. Mais quelles sont les étapes de l’usinage des pièces mécaniques ? Pour avoir une réponse à cette question, lisez cet article jusqu’à la fin.

Les dessins techniques

Les dessins techniques ou dessins industriels, passent avant la modélisation des pièces. D’ailleurs, les ingénieurs déterminent la technique d’usinage appropriée en se basant sur ces plans. Ce sont, en quelque sorte, des esquisses sur lesquelles figurent les caractéristiques de la pièce (dimensions et formes). Elles servent à mettre en place les idées servant à valider les concepts. Pour résumé, cette première étape conditionne donc la qualité et le rendu final de la pièce.

La modélisation par ordinateur

La modélisation informatique vient après la validation des schémas techniques. C’est une phase durant laquelle, la pièce est modélisée au moyen de logiciels 3D professionnels comme :

  • CATIA
  • OpenSCAD
  • Rhino3D
  • Alias
  • Cobalt
  • 3D Design

Les applications 3D permettent de visualiser toutes les faces de la pièce à usiner et de faire des rectifications avant de procéder à l’usinage.

Le choix des machines et des outils

Les ingénieurs et les techniciens choisissent les équipements et les outils à utiliser en fonction de la matière à usiner et du résultat escompté. Une multitude de machines peuvent ainsi être utilisées :

  • Tours conventionnels
  • Fraiseuses
  • Poinçonneuses
  • Rectifieuses
  • Presses hydrauliques

Ces équipements servent à exécuter les procédés d’usinage classiques comme :

  • Le tournage
  • Le fraisage
  • La perforation
  • La rectification
  • L’électro-érosion
  • Le découpage
  • L’estampage
  • L’emboutissage
  • Le pliage
  • L’extrusion
  • Le forgeage

Les axes

Les axes sont également un critère déterminant dans la conception et la fabrication des pièces industrielles. Auparavant, les experts en mécanique industrielle et en soudage fabriquaient et réparaient les pièces sur 3 axes. Cette méthode rendait le processus d’usinage plus difficile. Cette technique a principalement été employée dans les secteurs de l’architecture et l’art. Entrant dans la conception de pièces peu profondes, elle présente cependant ses limites notamment lorsqu’il s’agit de fabriquer une pièce présentant des cavités étroites.

Grâce à l’avancée de la technologie, l’usinage 3 axes a, peu à peu, cédé la place à l’usinage 5 axes. Cette dernière permet une certaine liberté dans la phase de conception d’une pièce. Elle convient parfaitement à la conception des pièces profondes constituées de matériaux durs. Par rapport à l’usinage 3 axes, ce procédé révolutionnaire garantit un niveau de précision extrêmement élevé. Outre ces qualités, il permet aussi de raccourcir le délai d’usinage et de rentabiliser le coût de la production.

L’usinage

En dernier lieu se trouve l’usinage à proprement parler. Cette étape est généralement effectuée manuellement à l’aide de machines spécifiques. Cependant, l’invention des machines-outils à commande numérique permettent une automatisation partielle ou totale du processus. Pour une finition nette et sans bavure, les ingénieurs ou les techniciens chargés de la conception des pièces effectuent différentes tâches et opérations :

  • Lecture des plans et des documents techniques
  • Paramétrage et mise en service des machines et des outils
  • Organisation des différentes phases de fabrication
  • Ébavurages
  • Vérification des éventuelles imperfections

À présent, vous savez comment se déroule l’usinage des pièces mécaniques. Si vous avez un projet de prototypage, de conception (petite, moyenne ou grande série) ou de réparation, vous pouvez vous renseigner auprès d’une entreprise spécialisée dans l’usinage de précision comme la compagnie Forces Electromécanique, située à Sainte-Thérèse, à Montréal.

Tags,

Bien réussir l’installation d’une climatisation

Une climatisation ajoute toujours un confort supplémentaire dans une maison, car elle permet de régler la température intérieure. En période d’été, elle permet de rester au frais, tandis qu’en hiver, elle réchauffe la pièce. Son installation n’est pas aussi simple, mais vous pouvez la faire vous-même ou faire appel à des professionnels. Trouvez dans cet article, des conseils pour réussir l’installation de votre climatisation.

Une pièce, une climatisation

Il est conseillé de choisir le moyen de rafraîchissement le mieux adapté pour chaque pièce de la maison. Avant toute chose, interrogez-vous sur la pertinence de l’installation. Dans la maison, il y a des pièces qui n’ont même pas besoin d’une climatisation constante. Privilégiez les chambres dans lesquelles vous passez plus de temps. Par exemple, les cuisines et les bureaux ne nécessitent pas d’installation, car elles sont plus chaudes comparées aux autres pièces.

Investissez dans une climatisation respectueuse de l’environnement, si vous jugez que votre habitation a besoin d’un système de rafraîchissement en permanence. Cela vous évitera de vous exposer à des liquides dangereux. Afin de bénéficier d’un équipement à la fois écologique et plus sécuritaire, vous pouvez faire appel à des installateurs labellisés respectueux de l’environnement.

Le bon emplacement pour le climatiseur

Le système de climatisation comprend plusieurs unités et équipements reliés entre eux. Par conséquent, il est essentiel de réaliser un schéma de montage pour déterminer au mieux le bon emplacement.

Le climatiseur doit être posté dans un endroit aéré, sain et sans humidité. Pour une meilleure efficacité, il doit être protégé du vent, et de la pluie. Afin de faciliter la circulation de l’air, il ne doit y avoir aucun obstacle. Évitez aussi de l’installer près d’une source d’eau ou de chaleur. Par ailleurs, ne le placez pas en face des meubles où vous passez beaucoup de temps.

Pour prévenir les rhumes et les maux de tête, veillez à ce que la température ne soit pas inférieure à 20 ° C lorsque vous réglez l’appareil de climatisation. Retenez aussi que la différence de température entre l’intérieur et l’extérieur de la maison ne doit pas surpasser 8° C. Choisissez bien l’emplacement d’une climatisation pour éviter l’effet Coandà, tout en assurant un excellent mélange de l’air froid montant et de l’air environnant avant la descente.

L’installation d’un climatiseur

Sachez qu’il y a deux systèmes d’installation de climatisation, le monobloc et le split. Leur installation est différente. Le monobloc est une solution provisoire de dépannage qui se compose d’une unité intérieure tandis que le split est beaucoup plus performant et composé d’une unité intérieure et extérieure. L’installation d’une climatisation split qui est réversible nécessite plus de complexe travaux .

Quelques précautions

Il faut toujours se conformer aux préconisations du fabricant pour l’ installation d’un climatiseur sans faille. Le non respect de ces conseils pourra aboutir à une annulation de la garantie, surtout concernant la disposition des tuyauteries,

Suivez attentivement les préconisations sur l’espace nécessaire autour des unités, lorsque vous posez l’unité extérieure et les unités intérieures. Si le point est trop faible, le passage de l’air risque d’être bloqué. Ainsi, les performances de votre climatiseur vont diminuer.

Tags, ,

Comment bien choisir votre lit et votre literie?

Vous dormez mal ? Votre dos vous fait souffrir ? Il est grand temps de vous préoccuper du confort de votre matelas. Grâce à cet article, soyez bien informé pour choisir la literie la plus adaptée.

Quel type de lit choisir ?

  • La taille du lit

Les dimensions du lit sont à considérer en premier. Il faut aussi prendre en compte d’autres éléments tels que le poids des personnes qui vont dormir dessus. Pour cela, choisissez entre un lit simple et un lit double. Il existe aussi des lits queen et king size pour les personnes à forte corpulence.

  • Le confort du sommier

Le sommier contribue au soutien du matelas. Un bon matelas avec un sommier inadéquat risque de diminuer le confort. De ce fait, il est indispensable de changer de sommier et de matelas en même temps.

Sur le marché, vous pouvez trouver deux sortes de sommiers : à lattes et à ressorts. Dans tous les cas, ils peuvent être couverts d’une matière textile. Actuellement, plusieurs modèles confortables et esthétiques sont disponibles.

Quelle literie choisir ?

Les gens ont tendance à choisir la literie en fonction de la décoration du lit et de la chambre à coucher. Or, l’idéal est de faire le bon choix entre les oreillers, les draps, les couettes et les couvertures. Pour trouver divers modèles d’oreillers remplis de duvets naturels, de plumes ou de matières synthétiques, il est conseillé de visiter les magasins spécialisés. Sur place, vous pouvez aussi choisir parmi les produits conçus avec des fibres naturelles ou synthétiques.

Comment choisir son matelas ?

Il y a trois types de matelas : à ressort, en latex, en mousse. Vous pouvez bénéficier d’un couchage plus accommodant, grâce à l’épaisseur de votre matelas. Plus le matelas est épais, mieux est son confort.

Les matelas en mousse, en latex et à mémoire de forme font en moyenne entre 15 et 18 cm d’épaisseur. Quant aux matelas à ressorts, ils dépassent d’habitude les 20 cm, voire même les 27 cm.

En ressorts, en mousse, en latex… il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets. Pour une meilleure durabilité et un confort de couchage optimal, la plupart des ménages optent pour des matelas en mousse sur un lit d’appoint.

L’âme du matelas est à la fois enveloppée de plateaux constitués de couches de garnissage variés et du coutil. La nature des matières utilisées pour les plateaux contribue à la qualité du matelas.

Le bon moment pour changer de literie

Il est conseillé de changer de literie tous les 8 à 10 ans. Mais cela dépend de son degré d’usure. Si votre lit vous fait mal au dos, changez-la immédiatement. Par contre, ce n’est pas parce que vous ne sentez aucune douleur qu’il ne faut pas la remplacer. Prenez en soin et renouvelez-la régulièrement.

Tags, ,

Climatisation : comment réussir son installation ?

Avec l’été qui arrive à grands pas, trouver un moyen de rester au frais occupe les esprits. En particulier les professionnels qui doivent accueillir du monde dans leur local de travail. Évidemment, c’est l’option climatisation qui vient vite en tête lorsqu’on parle de baisser la température d’une habitation. Seulement, bons nombres d’habitations en Essonne ainsi que dans le reste de l’Île-de-France sont équipés de vieux climatiseurs. Ces derniers sont non seulement très énergivores, mais sont loin d’être respectueux de l’environnement. Et quand arrive le moment de changer son climatiseur, on n’échappe pas à certaines questions : pourquoi la climatisation reste-t-elle indémodable même aujourd’hui ? Pourquoi faire appel à un professionnel en climatisation 91 pour votre installation en Essonne et à quel prix ? Dans cet article, on vous indique tout ce que vous devez savoir pour réussir l’installation de votre climatisation.

La climatisation, un moyen indémodable de se rester au frais

Depuis maintenant plusieurs années, la climatisation rafraîchit de nombreux logements dans l’hexagone. Et même si dans la région parisienne il fait généralement moins chaud que dans les autres régions de France, la présence d’un climatiseur reste indispensable dans une maison. Sans une bonne climatisation, difficile de profiter du frais durant les périodes caniculaires. D’autant plus que pour les enfants ou les personnes âgées, c’est un matériel qui peut devenir d’ordre vital pour leur santé.

Néanmoins, un climatiseur reste un appareil qui n’échappe pas au paradoxe climatique. Nombreuses sont les installations en Île-de-France qui sont vétustes et qui méritent un renouvellement. Heureusement, il existe aujourd’hui de nombreux modèles de climatiseur qui sont de véritables prouesses technologiques. Ce sont des matériels à la fois écologiques et qui permettent des économies significatives.

Cependant, ce ne sont pas tous les appareils commercialisés qui présentent de bonnes performances. Aussi, ce ne sont pas tous les appareils qui peuvent convenir à une maison. Avant l’achat d’un matériel, il est indispensable d’effectuer une étude des lieux. En Essonne, vous pouvez faire appel à un spécialiste en climatisation 91 pour effectuer cette étude. Un expert en pose de climatisation réversible pourra déterminer l’appareil approprié pour votre habitation.

Les avantages de la climatisation

Si la climatisation reste un appareil indispensable pour bon nombre de foyers, ce n’est pas sans raison. En effet, plusieurs logements possèdent une situation géographique qui les expose beaucoup à la chaleur. Il est donc difficile pour ces habitations de s’isoler des assauts du soleil à cause de l’emplacement de leur fenêtre ou de leur façade. Et c’est dans ce genre de situation qu’intervient le climatiseur.  Autrement, les habitations qui se trouvent dans de telles conditions extrêmes vont tout simplement être inhabitables lors des périodes de grande chaleur.

Par ailleurs, même si une maison est équipée d’un système de climatisation, difficile de profiter réellement d’une fraîcheur optimale et sans danger s’il s’agit d’un appareil vétuste. Aujourd’hui, il existe des appareils qui peuvent fournir un rafraichissement idéal pour les occupants d’une maison. D’ailleurs, les personnes qui ont la santé fragile à l’exemple des séniors et des enfants en bas âge, la présence d’un climatiseur moderne est tout simplement impérative les aider à faire face aux périodes de fortes chaleurs.

Et à part les actions rafraichissantes d’un matériel neuf et récent, certains appareils sont également équipés de systèmes de filtration élaborés qui contribuent à l’assainissement de la qualité intérieure de l’air. Aussi, un climatiseur est tout simplement efficace pour faire face à l’humidité. Grâce à elle, les virus qui se trouvent dans une maison ainsi que d’autres bactéries ou d’autres allergènes ne se prolifèrent pas facilement dans une maison.

Seulement, ce ne sont pas tous les systèmes de climatisation qui présentent ces vertus. Seules les versions qui sont dites « réversibles » présentent de nombreux avantages. Vous pouvez profiter d’une telle installation en Essonne en faisant appel à des techniciens spécialisés en climatisation 91 qui sauront doter votre habitat d’une climatisation réversible de qualités.

Pourquoi faire appel à un professionnel en climatisation 91 pour votre installation ?

Comme nous l’avons dit au début de l’article, il est indispensable de faire appel à un expert avant d’effectuer l’installation d’un climatiseur pour une petite étude. Il s’agit en effet d’un bilan thermique qui permet de déterminer la puissance de l’appareil nécessaire à installer. À partir de ce bilan thermique, le professionnel pourra également déterminer si votre logement a besoin d’une amélioration thermique. Il consiste à améliorer le système d’isolation, de la ventilation ou encore de la gestion des apports solaires.

Par ailleurs, pour un tel projet, il vous est également possible d’envisager l’installation d’une pompe à chaleur. Ainsi, vous aurez un appareil deux-en-un qui vous garantira un bon rafraichissement lors des périodes de chaleur et lors des hivers rigoureux, un bon chauffage. En région parisienne, vous pouvez compter sur un technicien en climatisation 91 pour le faire. De plus, en ayant recours aux services d’un professionnel en Essonne, vous bénéficierez d’une garanti pièces et main-d’œuvre pendant 3 ans.

Quelle climatisation pour une pièce ?

Il faut choisir la bonne climatisation pour les pièces de sa maison. Mais avant, il convient de s’interroger premièrement sur la pertinence de l’installation. En effet, il existe certaines pièces dans nos maisons qui ne nécessitent pas nécessairement un moyen de rafraîchissement à plein temps. Ce sont les chambres ou les pièces dans lesquelles on reste le plus longtemps qu’il faudrait privilégier en matière d’installation. Quant aux cuisines ou dans les bureaux, on peut toutefois se passer de cette installation, car ces pièces sont généralement plus chaudes comparées aux autres dans nos domiciles.

Et dans le cas où votre maison a constamment besoin d’un système de rafraîchissement, il est préférable que vous investissiez dans une climatisation respectueuse de l’environnement. Avec un tel matériel, vous aurez moins de risque de vous exposer à des liquides dangereux. Dans votre projet d’installation, vous pouvez alors vous tourner vers les installateurs qui sont labélisés respectueux de l’environnement pour plus bénéficier d’un matériel écologique et plus sécurisés. En Essonne, vous pouvez demander à un professionnel en climatisation 91 qui est labélisé RGE QUALIPAC pour effectuer votre installation. Ainsi, vous pouvez être sûr que votre matériel soit respectueux de l’environnement.

Tout savoir la publicité par l’objet

La publicité par l’objet est un des moyens permettant de promouvoir une marque, une entreprise, un produit ou un service. Cette méthode est aussi efficace que la publicité par les médias, surtout si elle est employée à bon escient. Voici une revue de détail sur la publicité par l’objet.

En quoi ça consiste ?

Cet outil de communication se présente comme un message adressé aux clients, aux prospects, aux collaborateurs ou aux consommateurs. C’est une arme redoutable pour augmenter la réputation d’une entreprise. Elle consiste à mettre en avant une image, un texte, une gravure ou un logo sur des objets publicitaires : un vêtement, un verre décoré, un mug, une bouteille, un stylo, une clé, un briquet, un bloc note, un calendrier, etc. Les sociétés l’emploient pour atteindre différents objectifs :

  • Améliorer la visibilité de la marque ;
  • Attirer de nouveaux clients ;
  • Créer un lien avec les clients ;
  • Faire la promotion d’un produit ou d’un service ;
  • Fidéliser les clients.

Les avantages de la publicité par l’objet

Il faut savoir que la publicité par les médias demande un important investissement financier. Voilà pourquoi, de nombreuses entreprises préfèrent chercher d’autres alternatives comme la publicité par l’objet. Pour votre information, le premier avantage de ce dernier est certainement son faible coût. Les articles publicitaires sont choisis en fonction de l’occasion ou de l’objectif visé :

  • Lancement de produit ;
  • Street marketing ;
  • Salon professionnel ;
  • Séminaire ;
  • Congrès.

Pratique, facile à mettre en œuvre et surtout peu envahissante, la publicité par l’objet permet de véhiculer les valeurs d’une entreprise.

Outre le côté économique, cette stratégie marketing est aussi très efficace sur le long terme. Cela s’explique par le fait que les cadeaux d’entreprise sont présents dans les foyers des clients et des collaborateurs. C’est par exemple le cas des calendriers et des horloges murales. L’exposition de l’entreprise ou de la marque est alors au maximum.

Les études démontrent d’ailleurs que près de 80 % des Français prêtent ou redonnent un objet publicitaire à une autre personne. Cela peut être un membre de sa famille, un ami, un collègue ou même une connaissance. Sachez également qu’un stylo personnalisé est en moyenne utilisé par 7 personnes. Les avantages ne se limitent pas là. Il n’est plus à préciser qu’une personne portant un t-shirt arborant le logo d’une entreprise ne passe pas inaperçue dans la rue.

Le choix de l’objet publicitaire

Les sociétés qui ont recours à cette technique de marketing choisissent l’objet à mettre en avant en fonction de 2 critères : l’audience visée et le message à transmettre. Une multitude de goodies et d’objets sont ainsi utilisés, tels que les ouvres-bouteilles, les casquettes, les clés USB, les cahiers, etc.

Le budget alloué et le mode de distribution de l’objet publicitaire

Le budget alloué pour cette stratégie marketing dépend de la qualité et de la quantité des objets publicitaires à produire. Il est clair qu’investir sur des biscuits ou des bonbons personnalisés sera moins cher que de réaliser des t-shirts affichant un logo. Le mode de distribution, quant à lui, est une question de goût et de préférence. Chaque société a le choix entre 2 modes de distribution : en main propre ou par courrier. De nombreuses entreprises optent pour le premier, car cela leur permet de gagner en crédibilité auprès des clients et des prospects.

Vous souhaitez faire personnaliser un verre, un article de cave, un parapluie, un tablier ou un autre objet aux couleurs de votre société ? Faites appel à l’entreprise Jef Créations, située à La Salle-et-Chapelle-Aubry, à quelques minutes de Nantes.

Tags,

Pourquoi faire appel à un électricien ?

Les pannes électriques peuvent fréquemment arriver dans une maison. Mais vous pouvez vous charger de la réparation de certaines d’entre elles. D’autres, par contre, nécessitent l’intervention d’un électricien. À travers cet article, nous vous apprendrons à réagir face aux pannes mineures. Nous vous apprendrons également à reconnaître les types de pannes qui nécessitent de faire appel à un professionnel.

Les pannes que vous pouvez réparer vous-même 

Il est nécessaire d’avoir un minimum de connaissances dans le domaine électrique avant de réaliser des réparations soi-même. Vous pouvez intervenir si :

un fusible d’une prise électrique a sauté

Si en mettant en marche votre courant, un de vos fusibles a soudain sauté, vérifiez lequel de vos appareils a causé cette panne et changez-le. Rebranché tous vos appareils un par un, tout en vérifiant minutieusement chacune de vos installations.

un fusible d’une prise lumineuse a disjoncté

Nombreuses sont les causes qui peuvent entraîner ce genre de panne. Une ampoule ayant grillé est l’une d’entre elles.

Avant de paniquer, commencez par couper le disjoncteur principal et vérifiez tous les fils électriques au niveau de la prise.

une de vos prises électriques ne fonctionne pas

En cas de dysfonctionnement d’une prise électrique, commencez par vérifier tous ses branchements. Il se peut qu’elle doive être changée.

une de vos prises est anormalement chaude

Cela peut être dû a de nombreux facteurs. Il se peut qu’un appareil relié à la prise soit trop puissant et crée une surcharge sur le circuit.

Il se peut aussi que certains fils électriques dénudés soient mal positionnés.

Les pannes qui nécessitent d’appeler un professionnel 

Lorsque la puissance délivrée par un système d’isolation est trop élevée ou qu’un câblage est trop proche de la lumière, les ampoules risquent de brûler fréquemment. En effet, il y a une grande dilatation thermique et une évaporation partielle de chaque filament. Les risques d’électrocutions sont fréquents. Voilà pourquoi, il est nécessaire de faire appel au service d’un professionnel.

En outre, si vous constatez que votre disjoncteur se déclenche fréquemment et que vos fusibles éclatent sans cesse, la panne est sûrement très sérieuse. Pour assurer votre sécurité, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

Les systèmes électriques vétustes représentent également de grands dangers pour la sécurité, car les fils sont souvent mal isolés. Au fil des temps, les diverses intempéries et autres facteurs externes peuvent les dégrader. Il est donc primordial de tous les rénover.

Les avantages de contacter un professionnel

Les pannes électriques sont toujours risquées et dangereuses. Elles provoquent des électrocutions, des incendies et bien d’autres dangers. Si vous n’avez aucune connaissance en travaux électriques et en bricolage, il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

D’ailleurs, en contactant un professionnel, vous aurez l’assurance de bénéficier d’un système électrique fiable. L’électricien installera rapidement et efficacement votre système électrique comme le tableau électrique, le disjoncteur et le compteur. L’installation se fera également dans les normes.

Pour vous aider à amortir le coût de ses prestations, l’électricien peut vous guider vers les aides proposées par l’État. Vous pourrez bénéficier de plusieurs crédits d’impôt éligible.

Brico 12

Brico 12 est une entreprise d’électricien basée en Aveyron. Elle peut réaliser tous types de travaux électriques pour le compte des particuliers et des professionnels. Ses électriciens ont suivi plusieurs années de formation afin de réaliser des installations électriques sécuritaires. N’hésitez pas à les contacter et à demander un devis.

Le coût d’un dépannage électrique 

Le coût d’un dépannage électrique dépend en grande partie de la nature du problème et de la prestation à réaliser.

En moyenne, un électricien est payé 50 euros de l’heure, mais ce tarif peut varier en fonction de la nature de l’intervention. Toutefois, vous pouvez toujours tenter de négocier ce tarif.

Vous pouvez également solliciter plusieurs devis afin de découvrir la prestation la plus adaptée à votre budget.

Tags, ,

Les critères de choix d’un carreleur professionnel pour vos travaux

Pour les travaux de carrelage, il est important d’embaucher un professionnel. Non seulement le carreleur doit s’occuper de la pose des carreaux, mais il faut aussi qu’il sache jouer sur le côté esthétique.

Le revêtement en carrelage

Choisir le carrelage comme revêtement du sol est la meilleure option que vous n’ayez jamais prise. Vous bénéficierez d’un intéressant rapport qualité/prix en utilisant les carreaux. En outre, le carrelage s’adapte à toutes les pièces de la maison. Il existe une large gamme de carreaux proposée sur le marché. Vous pouvez choisir les carreaux en fonction de l’utilisation. Selon vos goûts, vous avez par exemple les carreaux de faïence, les carreaux en mosaïque, le carrelage en terre cuite ou le carrelage en grès.

Les atouts du carrelage

Le carrelage est de plus en plus prisé grâce à ses nombreux avantages. Outre le prix abordable, les carreaux sont conçus en plusieurs versions. Ils sont polyvalents et s’adaptent facilement à leur environnement. La faculté du carrelage à s’associer à d’autres matériaux lui fournit aussi un plus. Par ailleurs, revêtir le sol d’un carrelage offre une touche esthétique inégalable à la pièce. En effet, les carreaux jouent un grand rôle en matière de décoration à l’intérieur comme à l’extérieur. Que vous vouliez montrer la modernité de votre habitation ou sa touche vintage, le carrelage représentera toujours une excellente alternative.

Le carrelage ne nécessite aucun entretien particulier. Il vous suffira de faire usage d’un détergent approprié et d’un peu d’eau. Il est cependant conseillé de ne pas utiliser ce produit en excès afin de garder l’état impeccable du carrelage. Contrairement aux autres revêtements, les carreaux ne gardent pas les taches. Il faut simplement veiller à les nettoyer régulièrement.

Le carrelage gagne également en matière de résistance. Ce qui lui offre une bonne cote par rapport aux autres matériaux de revêtement. Pour l’extérieur, les endroits les plus fréquentés et les lieux où l’humidité est régulière comme la salle de bains, il vous est possible d’opter pour les carreaux antidérapants.

Le carrelage ne s’use pas rapidement. Vous serez ainsi tranquille pour une longue durée jusqu’à ce que vous décidiez de changer le revêtement de votre sol. Leur robustesse offre aussi aux carreaux une importante valeur ajoutée. Ni les chocs ni les rayures ne peuvent les ternir. Le sol sera également en sécurité grâce à la résistance des carreaux face à une température extrême et même au feu. Si vous avez peur de l’aspect froid du carrelage, pensez tout de suite à installer un chauffage par le sol.

Le carrelage évolue et les designers ne cessent de nous épater. Il imite au mieux les autres matériaux et innove le sol en apportant de l’originalité et un côté esthétique. Vous pouvez par exemple avoir un effet bois ou un effet-ciment alors que vous avez utilisé des carreaux. Les différentes tailles vous garantiront une large possibilité décorative.

Enfin, il vous est possible de choisir le carrelage tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Si vous désirez recourir à une création de terrasses, n’hésitez pas à la revêtir de carreaux. Carrelag’issime vous accompagnera du début jusqu’à la fin de votre projet.

Les étapes à suivre pour un carrelage réussi

Commencez alors par définir votre budget et parlez-en au carreleur. Il vous conseillera sur le type de carrelage le mieux adapté, tout en tenant compte de l’architecture de votre maison. N’oubliez pas non plus de choisir le carrelage en fonction des pièces de votre habitation. Un professionnel dans le domaine est aussi le seul à pouvoir vous fournir les renseignements sur la quantité de carrelage nécessaire.

Choisissez ensuite le style qui vous enchante. Soumettez votre proposition au carreleur et il vous orientera si elle n’est pas la bonne. Puis passez à l’achat.

Une fois les carreaux à votre disposition, les travaux peuvent commencer.

Tags

Artisan maçon : Quelles fonctions ? Quelle formation ? Quelles qualités ?

Après la troisième, vous pouvez aspirer à devenir maçon en obtenant un CAP maçon, un CAP constructeur en béton armé du bâtiment, un brevet professionnel maçon et un brevet professionnel construction en maçonnerie et béton armé. En détenant un bac professionnel construction bâtiment, un bac professionnel technicien du bâtiment, un bac professionnel intervention sur le patrimoine bâti et un bac technologique sciences et technologies industrielles spécialité génie civil, vous avez aussi la possibilité d’exercer le métier de maçon.

En ayant un BTS bâtiment ou un BTS étude et économie de la construction, vous pouvez également devenir maçon. Pour approfondir un peu plus le domaine, vous êtes libre de suivre une formation professionnelle comme le maçon, le maçon du bâti ancien, le coffreur-bancheur option bâtiment, le métreur en réhabilitation de l’habitat, l’assistant chef de chantier gros œuvre, le constructeur de travaux du bâtiment ou le dessinateur projeteur en béton armé.

Vous pouvez commencer en tant que carreleur ou plâtrier avant d’être promu chef d’entreprise maçon. Avec plusieurs années d’expérience, vous avez la possibilité d’occuper une fonction dans un bureau d’études, être chef d’équipe, voire se spécialiser en restauration de bâtis anciens ou en construction de maisons.

Cependant, pour réussir dans le secteur de la maçonnerie, vous devez être organisé, rigoureux, précis, etc. Sachez également qu’un maçon à La Clayette se déplace souvent en fonction des travaux à effectuer. Par conséquent, vous devez être disponible à tout moment. Voici quelques exemples de travaux de maçonnerie que vous pouvez entreprendre.

  • Le gros œuvre

Le gros œuvre concerne différents types de travaux, mais ceux réalisés par le maçon sont les fondations, le plancher et la surélévation. La démolition fait aussi partie des ses missions pendant une rénovation.

  • La mise en place d’une ouverture

La création d’une ouverture dans un mur fait, en outre, partie des missions du maçon. Elle consiste à mettre en place une baie vitrée, une fenêtre, tout en apportant des modifications au niveau des gaines électriques ou des conduits.

  • La construction d’un garage

Un maçon prend aussi en main la construction d’un garage. Il peut vous aider à choisir le système, le matériau et l’ouverture adaptés à votre garage. En ce qui concerne le matériau, vous avez l’embarras du choix : bois, PVC, alu et acier. Pensez également aux parois et à la toiture de votre garage.

Pour bénéficier des travaux de maçonnerie de bonne qualité, vous devez choisir le bon maçon. Comment trouver le bon artisan ? D’abord, vérifiez ses références en consultant son site ou en se renseignant auprès de vos proches ayant déjà pris contact avec ce professionnel. Puis, assurez-vous qu’il dispose d’un SIRET ou d’un numéro d’immatriculation. Vérifiez aussi si le maçon propose les garanties obligatoires telles que l’assurance responsabilité civile, la garantie décennale, la garantie de parfait achèvement et la garantie du délai de livraison. Adressez-vous donc à l’Entreprise Fauchon Thierry pour trouver le professionnel qualifié.

Pour trouver le bon maçon, choisissez toujours un artisan qui possède une qualification telle que RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), Qualisol, Qualibois, Qualipac ou QualiPV. Celui-ci doit aussi disposer d’un label comme Artisan d’Art, Maître d’Art ou Meilleur Ouvrier de France.

Par ailleurs, le nombre de devis est important pour trouver le maçon répondant le mieux à vos attentes. Au minimum, demandez trois devis pour pouvoir bien comparer les différentes offres. Comment obtenir rapidement un devis maçon ? Vous n’avez qu’à passer par des plateformes spécifiques. Les professionnels qui y sont inscrits sont spécialement sélectionnés en fonction de leur sérieux, leur renommé, leur qualification, etc.

Tags