Monthly Archive 2021-08-11

Sous-sol

Comment isoler efficacement un sous-sol ?

2021-08-11 Commentaires fermés sur Comment isoler efficacement un sous-sol ? By Yves Saint-Hilaire

Parfois, l’aménagement du sous-sol est une alternative intéressante pour se passer d’un investissement plus conséquent (achat ou location d’une nouvelle propriété, extension, agrandissement…). Seulement, pour que ce coin devienne un véritable espace de vie ou une pièce destinée à d’autres usages, il faut revoir son aspect confortable ainsi que ses caractéristiques d’isolation thermique et phonique. Découvrez dans cet article nos conseils à ce sujet.

Pourquoi est-il nécessaire d’isoler un sous-sol ?

Tel qu’un comble, le sous-sol est une partie de la maison où il y a une forte présence d’humidité. Il y fait alors très froid. À défaut d’isolation, l’humidité présente dans les murs remonteront vers les pièces de vie provoquant ainsi des fissures et une apparition de moisissures.

Il est difficile d’écarter l’idée de procéder à l’isolation du sous-sol surtout si celui-ci sera destiné à un usage fréquent (chambre, garage, atelier, etc.). La température froide qui y règne est défavorable à la santé, peut provoquer le pourrissement des meubles et l’oxydation de vos objets.

D’après une étude menée, un sous-sol mal isolé entraîne une baisse de température de 2°C à l’intérieur d’un bâtiment. Vous ne voulez sûrement pas aménager ou travailler dans un endroit où il fait froid. Vous serez ainsi tenté d’utiliser en permanence votre chauffage surtout en hiver, alors qu’en isolant efficacement votre sous-sol, vous pouvez vous abstenir de recourir à cela.

Quelles techniques utiliser pour isoler un sous-sol ?

Vous devez bien étudier l’état de votre sous-sol, notamment ses faiblesses en matière de confort thermique afin de déterminer la solution la plus adaptée. Il ne faut pas non plus négliger votre budget au risque d’opter pour une technique et un isolant qui vous coûteront les yeux de la tête.

L’isolation par les murs

Par le phénomène de la capillarité, l’humidité présente dans le sous-sol s’infiltre dans les murs et remonte vers les étages supérieurs. Cela cause l’apparition des traces de couleur verte ou noire sur les jonctions des murs ainsi que l’émission d’une odeur de moisi.

Pour pallier à ce problème, l’isolation par les murs est fortement recommandée par les spécialistes du bâtiment. Cette technique permet de contrer l’humidité et de gagner des degrés supplémentaires. Très souvent, on utilise des panneaux de polystyrène qui sont encollés aux murs. Dotés d’une performance irréprochable, ces isolants sont capables de jouer le rôle d’un pare-vapeur. De plus, leur légèreté leur accorde une facilité d’installation.

Si vous êtes fort en bricolage, vous pouvez aussi utiliser une laine de verre isolante que vous allez placer entre des tasseaux. Par la suite, ces derniers sont fixés directement sur les murs puis recouverts de placo ou de lambris.

L’isolation par le sol

Si vous choisissez ce procédé, vous devez respecter certaines étapes avant de poser l’isolant. Comme le sous-sol est un endroit de nature humide, il faut impérativement traiter en amont cette humidité. Cela dans le but d’éviter la détérioration du revêtement.

La plupart des propriétaires optent pour les plaques de polystyrène ou de polyuréthane pour isoler le plancher de leur sous-sol. Avant la pose des plaques, il est recommandé de placer une couche de pare-vapeur collée directement au sol. Lorsque les isolants sont installés, vous pourrez poser le revêtement de votre choix. Attention ! Même si l’humidité est déjà traitée, il faut éviter un revêtement en bois puisque celui-ci est peut facilement être abîmé. Il vaut mieux privilégier le lino, les dalles en PVC, le vinyle ou bien le carrelage.

Par ailleurs, l’utilisation d’un plancher chauffant constitue une solution plutôt intéressante pour donner du confort à votre sous-sol. La chaleur agréable que celui-ci procure vous permet de marcher pieds-nus sur le plancher.

L’isolation par le plafond

La pose d’isolants sur le plafond est une autre technique d’isolation de sous-sol efficace. La démarche à entreprendre est similaire à celle des techniques pré-citées. Seulement, il n’y a nul besoin de poser un pare-vapeur. L’isolation va plutôt consister en la pose de plaques de polystyrène extrudé qui vont garantir le maintien d’une température améliorée.

Pour une protection optimale de votre plafond, il est conseillé d’appliquer une peinture anti-humidité. Celle-ci vont empêcher la prolifération des champignons.

Pour finir, vous devez également procéder au calorifugeage thermique de votre tuyauterie. Cette technique est nécessaire pour éviter les déperditions énergétiques dans l’ensemble de votre logement.

, , ,

formation-pour-devenir-couvreur

Se lancer en tant que couvreur : un métier prometteur

2021-08-10 Commentaires fermés sur Se lancer en tant que couvreur : un métier prometteur By Yves Saint-Hilaire

Le couvreur intervient après la pose de la charpente d’une maison neuve ou en rénovation. Il recouvre le toit d’ardoises, de zinc, de tuiles ou avec d’autres matériaux de couverture. Il assure aussi son étanchéité. Il installe également des gouttières pour évacuer les eaux pluviales.

Les études et formations à suivre

Les niveaux suivants sont requis pour devenir couvreur :

    • le CAP qui se décline en 3 branches : CAP couvreur, CAP étancheur du BTP et des TP et MC ou mention complémentaire en zinguerie. La durée des études est de 3 ans au moins.
    • Bac pro intervention sur le patrimoine bâti option couverture : cette catégorie inclut le BP étanchéité du bâtiment et des travaux publics, le BP de couvreur et le BM métiers de la piscine.
    • Bac+2 : il est surtout utile pour les postes à responsabilités. Il regroupe le BTS SCBH – systèmes constructifs bois et habitat, le BTS enveloppe du bâtiment (conception et réalisation) et le BTS bâtiment.

Pour devenir professionnel, il existe également le CQP d’ouvrier professionnel couvreur chaumier et le CQP technicien d’étude et de chantier en couverture.

À savoir :

1. Il est possible de devenir couvreur avec ou sans diplôme. Le choix de statut est alors libre : auto entrepreneur ou en société.

2. Si la détention d’une expérience professionnelle de 3 années dans l’Union Européenne est justifiée, il suffit d’obtenir une attestation de reconnaissance de qualification professionnelle auprès de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. Avec celle-ci, vous pouvez facilement exercer en tant que couvreur.

3. Pour être bien formé et trouver facilement des débouchés, il est préférable d’obtenir un diplôme au minimum.

4. Le salaire mensuel brut d’un couvreur débutant est de 1 500 euros. Selon son carnet de commandes, un couvreur confirmé gagne entre 3 000 et 5 000 euros par mois.

Les compétences et qualités requises

Outre les formations, les diplômes et les compétences et connaissances techniques, un couvreur doit avoir :

    • une bonne condition physique ;
    • une grande disponibilité : 24h/24, 7j/7, et même pendant les jours fériés ;
    • le sens de l’équilibre et faire preuve d’agilité ;
    • une toute autonomie ;
    • la capacité de :

                       – monter des échafaudages et de mettre en place les dispositifs de sécurité ;

                       – réaliser des travaux simples de plomberie, de maçonnerie et de la pose de bardages ;

    • un esprit méthodique et une habilité manuelle pour accomplir son travail ;
    • un sens commercial pour gérer ses clients.

Il doit également connaître les normes d’isolation. La maîtrise de la lecture de plans, du calcul des dimensions et des techniques de traçage est également obligatoire.

Les principales missions et activités d’un couvreur

Comme son nom l’indique, un couvreur est chargé de recouvrir la charpente d’un bâtiment après l’intervention du charpentier. Pour cela, il doit bien sceller les différents matériaux de couverture sur la toiture à l’aide de ciment, de plâtre, de sable, de soudure et de chaux. Il garantit également leur étanchéité. Il prend aussi en main la pose des gouttières. Il s’occupe aussi de toutes les installations et de leur démontage en fin de chantier.

Les perspectives d’évolution d’un couvreur

Il existe plusieurs possibilités d’évolutions de carrière pour un couvreur. Vous pouvez :

    • vous spécialiser dans une technique : zingueur, tuilier, ardoisier, couvreur spécialiste en monuments, etc.
    • développer une double compétence : ferblantier-couvreur, couvreur-plombier, plombier zingueur, revêtisseur-étanchéiste, etc.
    • devenir artisan indépendant, chef couvreur, technicien de chantier voire installateur de panneaux photovoltaïques, etc.

Pour vous faire connaître en tant que couvreur et promouvoir votre activité, créez votre site web professionnel. Pour cela, vous pouvez faire appel à une agence web.

, , ,

aménagement petit appartement

4 astuces pour agencer un petit appartement 

2021-08-05 Commentaires fermés sur 4 astuces pour agencer un petit appartement  By Yves Saint-Hilaire

Tout le monde n’a pas le privilège d’avoir un appartement spacieux. Mais disposer d’un petit logement ne veut pas non plus dire que le confort sera négligé. Pour gagner un espace supplémentaire, il faut savoir optimiser l’aménagement et les rangements. Zoom sur le sujet.

Miser sur des meubles escamotables et modulables

Quand on a un petit espace, il faut choisir un mobilier qui peut se déplacer facilement. Depuis bien longtemps, les Asiatiques ont déjà conçu des meubles à usage multiple, encastrés ou enfouis dans le sol ou le plafond. Pour ne parler que des lits qui sortent du sol, qui se plaquent contre le mur ou bien qui descendent du plafond, des dessertes qui sont transformables en tables de grande dimension, des penderies extensibles ou encore des fours encastrables, il y a tant d’options pour équiper un petit espace.

Tous ces meubles sont dits « escamotables ». Le principe est très simple : accéder aux équipements au moment voulu et les ranger facilement quand ils ne sont pas utilisés. Le but est d’éviter au maximum un encombrement de l’espace. Avec ce mode d’aménagement, tout devient plus amusant. Vous ne serez plus énervé par le manque de fluidité de circulation dans votre lieu de vie. De plus, vous pouvez réunir dans une même pièce votre chambre, votre cuisine et votre salon sans avoir à la surcharger

Savoir exploiter les recoins de la maison

N’ayant que peu d’espace à disposition, vous ferez mieux de dénicher des astuces ingénieuses pour gagner quelques mètres carrés de plus. N’avez-vous jamais pensé à utiliser le couloir, l’entrée ou le renfoncement dans votre appartement ? Ce sont des endroits qui peuvent encore servir, alors que bon nombre de gens les négligent. Il vous suffit d’exploiter votre talent et votre créativité pour transformer ces recoins en des espaces fonctionnels. Ils peuvent également faire partie intégrante de la décoration intérieure si vous savez bien l’aménager. Un angle de pièce ou une alcôve peut par exemple servir pour faire installer un bureau d’appoint. Si le couloir est moins étroit, il est possible d’y aménager un dressing. Si longtemps vous avez négligé l’entrée, il est peut-être temps de lui dédier un usage. Vous pouvez par exemple y placer une console étroite pour mettre vos objets divers (clés, bloc-notes, etc), des étagères en bois ou en métal pour ranger vos livres, des patères pour suspendre vos vêtements, etc.

Faire usage de la hauteur sous plafond

Bien que votre appartement soit petit, il se peut qu’il présente quand même une hauteur sous plafond intéressante. Si tel est le cas, vous pouvez très bien en tirer profit !

Voici quelques exemples d’aménagements que vous pouvez entreprendre :

  • installer des rangements en hauteur pour garder plus de surface au sol. Pour obtenir un effet agréable à la vue, les meubles de rangement fermés sont les plus recommandés. N’hésitez pas à les peindre avec la peinture de votre choix ou à les décorer avec des stickers pour apporter une touche esthétique à l’appartement.
  • aménager une grande bibliothèque qui s’étend jusqu’au plafond et prévoir une échelle design avec. Petit conseil : évitez les rayonnages trop profonds pour conserver quand même l’espace au sol.
  • Si vous avez la chance de disposer d’une hauteur sous plafond de plus de 4 m, un meilleur moyen de gagner quelques surfaces de plus est de créer une mezzanine. Celle-ci peut recevoir un bureau, une chambre…

Remplacer l’escalier existant par un escalier plus réduit

Vous avez un escalier tout droit qui encombre le peu d’espace que vous disposez ? N’hésitez pas à apporter du changement à votre appartement en substituant cet escalier par un modèle qui occupe peu de place. Pour pallier le problème d’espace d’un petit appartement, les designers d’intérieur et les architectes préconisent fortement l’aménagement d’escalier tournant. Parmi les modèles entrant dans cette catégorie figure l’escalier à double quart tournant qui prend la forme U. Fabriqué en bois, en métal ou en pierre, ce type d’escalier s’intègre parfaitement dans tout style d’appartement.

 

 

 

 

 

 

, ,

Clôture en grillage rigide : indémodable, abordable et pratique

2021-08-05 Commentaires fermés sur Clôture en grillage rigide : indémodable, abordable et pratique By Yves Saint-Hilaire

Êtes-vous à la recherche d’un type de clôture pour délimiter votre propriété ? Il existe plusieurs solutions mais la clôture en grillage rigide figure parmi les types de clôtures les plus prisés et qui présentent divers avantages. Elle s’adapte aux propriétés agricoles, industrielles ou encore aux fermes, parkings, espaces verts, etc. Dans cet article, faisons un tour d’horizon sur les particularités d’une clôture grillagée rigide. .

Les caractéristiques

La clôture en grillage rigide est composée de fils métalliques formant des panneaux rigides, de poteaux ou piquets à encoche ou ronds à collier, de capuchons et d’une plaque de soubassement.

Les panneaux rigides sont vendus en lots de plusieurs unités de 1 à 1,5 m de hauteur et 2 m de longueur. Ils existent en plusieurs couleurs, comme le noir, le vert, le rouge, etc.

D’une part, ils peuvent être à mailles rectangulaires ou carrées qui sont soit soudées, (ce qui rend grillage plus résistant ) soit nouées. Dans ce cas, le grillage est moins résistant mais plus souple. D’autre part, les panneaux peuvent se présenter sous forme de rouleaux.

Notez que vous pouvez fixer directement le grillage rigide au sol ou sur votre muret, si vous en avez.

Les avantages de la clôture en grillage rigide

Un prix intéressant

Étant à la fois solide et économique, la clôture en grillage rigide représente un bon rapport qualité/prix, par rapport aux autres clôtures. Une clôture en béton est plus résistante mais plus coûteuse (80 à 250 euros le mètre linéaire), et d’une clôture en bois moins résistante, et plus onéreuse (30 à 200 euros le mètre linéaire).

Alors que le prix du mètre linéaire d’un grillage rigide varie entre 20 et 60 euros, en fonction de sa gamme.

Une grande robustesse

En général, les grillages sont constitués de fils de fer en acier galvanisé et peints en peinture plastifiée, ce qui leur permet de lutter contre la corrosion et leur assure une bonne longévité (au moins 10 ans) face aux intempéries.

Une clôture tendance

La clôture en grillage rigide est une clôture moderne. Vous pouvez y apporter une touche d’élégance, en la peignant avec une couleur de votre choix, en ajoutant un brise-vue pour garantir votre intimité contre les regards indiscrets des passants et de vos voisins, ou en faisant pousser des plantes grimpantes et rampantes.

De plus, elle constitue une clôture passe-partout, car elle s’adapte facilement à votre terrain, peu importe ses caractéristiques : contours sinueux, contours droits, plan, accidenté, en pente, etc.

Une clôture très commode

La clôture en grillage rigide est facile à installer. En effet, elle n’exige pas de grands travaux qui chambouleront votre extérieur, vous pouvez l’installer vous-même.

Si vous ne disposez pas assez de temps ou d’énergie pour cela, vous pouvez faire appel à un spécialiste dans la vente et la fabrication de grillage, tel que Clôtures Guillaumie et Gaut à Brive-la-Gaillarde.

Elle est facile à entretenir. Vous n’avez qu’à la nettoyer avec un chiffon ou une éponge imbibée d’eau tiède et de savon, suivi d’un rinçage. Ce nettoyage peut être réalisé une ou deux fois par an. Vous pouvez également repeindre votre clôture en grillage rigide après quelques années, pour garder sa fraîcheur.

Les différentes étapes de son installation

L’installation de clôture en grillage rigide se fait en 3 grandes étapes :

Le traçage de l’emplacement de la clôture

Avant de commencer l’installation, tracez l’emplacement de votre clôture et prévoyez celui de votre portillon. Puis, tendez un cordeau de maçon entre le début et la fin de la clôture, en l’attachant à un support de ruban de signalisation. Réalisez des trous pour installer des poteaux ou des piquets. Ces derniers doivent avoir au moins un intervalle de 2,5 m.

L’installation du portillon

Passez ensuite à l’installation du portillon. Pour cela, creusez 2 trous ayant une profondeur est de 80 cm et dont la distance dépend de la taille de votre portillon, pour l’insertion des poteaux. Versez une couche de graviers de grainage d’environ 10 cm d’épaisseur, dans chaque trou. Mettez en place un à un chaque poteau de votre portillon en plaçant des cales en bois en dessous. Une fois que votre portillon est bien en place, vous pouvez fixer le vantail et le tasseau, et bétonner la fondation.

Le montage de la clôture

Par la suite, insérez les poteaux ou les piquets, en faisant d’abord des trous de fondation, comme ceux du portillon. Posez les colliers sur les barres de tensions, et fixez-y les tendeurs de fils à l’aide des vis à crochet. Vous pouvez maintenant tendre le grillage.

Pour terminer, raccordez les fils de tension (supérieurs et inférieurs) au grillage.

, , ,

Offrir un T-shirt : comment le choisir ?

2021-08-05 Commentaires fermés sur Offrir un T-shirt : comment le choisir ? By Yves Saint-Hilaire

Tant s’en faut que le choix d’un T-shirt est tout simple, au contraire, c’est un véritable casse-tête pour les non habitués. Un T-shirt constitue, pour certains, un des meilleurs moyens d’invitation à soutenir une cause ou de transmettre un message. Vous devriez ainsi être vigilant lors de la sélection d’un T-shirt que vous comptez offrir à un proche. À tous ceux qui ont du mal à trouver le bon T-shirt, suivez ce guide.

Read More