Monthly Archive 2021-07-29

Ébénisterie : un art à part entière

2021-07-29 Commentaires fermés sur Ébénisterie : un art à part entière By Yves Saint-Hilaire

L’ébénisterie est l’un des secteurs les plus anciens au monde mais qui tient toujours une place importante de nos jours. En effet, il constitue un art à part entière si l’on considère les différents chefs-d’œuvre réalisés. Découvrez tout ce que vous devez savoir dans l’article qui suit.

En quoi consiste le métier d’ébéniste ?

L’ébéniste est un artisan qui manipule le bois précieux pour en faire des meubles ou d’autres accessoires selon les recommandations d’un client.
D’après son histoire, le métier d’ébéniste a été pratiqué depuis l’Israël Antique. Les artisans utilisaient des restes de bois de cèdre retrouvés dans le grand Temple de Salomon pour fabriquer des meubles. Par la suite, les romains de l’époque de César en faisaient également usage pour décorer leurs maisons, fabriquer des meubles en bois précieux et sculpter des boiseries. Actuellement, ce métier d’art ne se limite plus aux créations mais il concerne également la restauration de meubles d’époque. Effectivement, le style de chaque ébéniste est unique et s’inspire principalement d’une période. Par exemple les placages de bois du XIVème siècles sont un peu plus orientés sur l’aspect décoratif que les modèles actuels qui se basent sur le côté fonctionnel. La marqueterie fait aussi partie du travail d’un ébéniste, puisqu’il s’agit de la conception d’un ou de plusieurs décors en bois ou d’autres matériaux (ivoire, pierre, os, métaux, etc.). Ce travail n’est pas accessible à tout le monde puisqu’il requiert de la minutie, un esprit créatif et bien sûr une connaissance parfaite des différentes essences de bois (acajou, merisier, chêne, etc.). Néanmoins, il est quand même possible de suivre une formation continue ou CAP (Certificat d’Aptitude Professionnel), ou être titulaire du BMA (Brevet des Métiers d’Art) en ébénisterie.

Différences entre ébénisterie et menuiserie

De prime abord, il est assez difficile de différencier le secteur de l’ébénisterie et de la menuiserie. En effet, ces deux artisans utilisent les mêmes matériaux et outils. Mais la principale différence réside dans la manière de travailler le bois et les services proposés. L’ébéniste traite le bois avec une extrême finesse et fabrique des meubles qui se caractérisent par des finitions extrêmement méticuleuses et qui témoignent d’un savoir-faire avéré. Ce professionnel est surtout sollicité pour fabriquer des meubles ou d’autres objets en bois précieux. Le travail de ce type de matériau requiert de la précision et la maîtrise de techniques telles que le placage de bois. Cette méthode consiste en un collage de feuilles en bois en guise de revêtement. Elle est souvent utilisée dans la fabrication et la conception de plan de travail, d’étagères ou de tables entre autres. Par ailleurs, l’ébéniste fabrique, conçoit et restaure des meubles qui ont plutôt un aspect décoratif et qui sont destinés à embellir une pièce. Le menuisier quant à lui est un artisan qui s’occupe de la fabrication et de la pose de portes, de fenêtres, d’escaliers. Il prend également en charge l’agencement. Le menuisier propose souvent une gamme de prestations telles que la création et la conception de dressing, de charpentes, etc. Ce professionnel utilise des machines et des outils assez sophistiquées pour faciliter ses tâches. Il s’occupe du montage et de l’assemblage et applique différents types de finitions (vernis, lasure, peinture…). A la différence d’un ébéniste, un menuisier a des compétences plutôt techniques telles que la maîtrise de la géométrie. Mais il doit également faire preuve d’une habileté manuelle et un certain sens artistique. De plus, le menuisier doit savoir d’autres matériaux tels que le PVC, l’aluminium, le stratifié, les panneaux agglomérés… En somme, il est plutôt un artisan spécialisé dans les travaux de second-œuvre comme les gros travaux qui touchent les constructions (création de bardage en bois par exemple).

, , , , , , ,

Les différents types de bâtiments agricoles

Appelé également hangars agricoles ces bâtiments permettent aux agriculteurs de stocker leur récolte ou d’entreposer leurs outils et véhicules. En structure « dure » ou « légère », il existe de nombreux bâtiments dans le monde agricole.

Voici les grandes familles  :

Les bâtiments pour les équipements

Hangar industrielPour réussir votre exploitation agricole, il est opportun que vous ayez dans votre ferme un bâtiment conçu pour les équipements. En effet, les outils de travail sont indispensables et nécessitent de ce fait une attention particulière. 

De plus, pour réellement faire de l’agriculture, il faut en tout état de cause préparer le sol pour la prochaine semence. Et pour y parvenir, certains outils sont incontournables. Concevoir ou se faire construire un bâtiment d’équipement vous procure plusieurs avantages.

Ce type de bâtiment vous permet en effet, de ranger vos outils de travail dans un endroit. Ainsi faisant, vous les aurez à portée de main. Au besoin, vous n’aurez aucunement besoin de passer de longues heures à les chercher.  N’oubliez pas de les ranger par catégories et d’y mettre un ordre. 

Les bâtiments pour stocker les produits

Les bâtiments de stockage sont des constructions qui se révèlent être incontournables pour un agriculteur. Si vous désirez avoir une ferme ou que vous en avez déjà, ce bâtiment est indispensable pour la bonne marche de vos activités. 

En effet, ces types de bâtiment vous permettront de stocker votre récolte pour les vendre plus tard. Aussi, ce bâtiment est d’une utilité pour tout cultivateur dans le sens où il lui permettra de stocker ses articles qui lui serviront de production.

Pour construire ce type de bâtiment, vous avez le choix d’opter pour un local en bois ou pour un local en métallique. Il faut dire que vous pouvez également opter pour une construction en dur (brique). Cependant, opter pour un édifice en bois vous serait d’un avantage certain.

Les bâtiments dédiés au stockage de carburant

Si vous êtes un exploitant agricole avec des outils comme le tracteur, ce type de bâtiment est indispensable pour vous. En effet, les agriculteurs qui font usage de tracteurs pour faciliter la semence doivent avoir un local pour le stockage des carburants. 

Il est, en effet, utile que vous puissiez séparer le carburant des matériaux combustibles. Cela permettra qu’ils ne s’enflamment pas et de vous causer des dommages. Il est d’ailleurs conseillé d’avoir ce type de hangar  dans votre ferme.

Les bâtiments de confinement

Voici un autre type de bâtiment agricole que vous pouvez avoir dans votre ferme. En effet, très souvent, la plupart des agriculteurs combinent l’agriculture et l’élevage. Ce sont deux secteurs complémentaires, il faut le dire. Si vous désirez faire de l’élevage dans votre ferme, il est possible d’avoir un bâtiment de confinement. 

Il permet aux animaux de se développer dans des conditions très optimales. Ce type de bâtiment assure plus leurs protections. Pour conclure, il existe différentes catégories de bâtiment agricole. Certains sont plus indispensables que d’autres. Les bâtiments de stockage sont incontournables pour tout fermier qui désire voir son secteur d’activité progresser.

Quelle est la différence entre la maroquinerie et la sellerie ?

2021-07-19 Commentaires fermés sur Quelle est la différence entre la maroquinerie et la sellerie ? By Tristan Majory

De nombreux artisans utilisent le cuir pour fabriquer des objets d’utilités tels que les sacs et les ceintures. Parmi ces artisans, certains exercent dans la maroquinerie et d’autres dans la sellerie. En quoi consistent ces deux différents métiers ? Ont-ils des points communs ? Quelle est la différence entre la maroquinerie et la sellerie ?

La sellerie, qu’est-ce que c’est ?

La sellerie est un métier qui consiste à réaliser de la couture à main. Il consiste à monter des pièces en cuir à l’aide d’un point sellier.

C’est un métier qui nécessite un véritable savoir-faire technique et une bonne précision. Le professionnel qui exerce cette profession est appelé le sellier.

 Le sellier réalise la couture de ses pièces d’abord à la main à l’aide de deux aiguilles et d’un point sellier. Ensuite, il travaille à la finition des pièces avec quelques autres outils. La finition des pièces se déroule en plusieurs étapes que sont:

·         le ponçage de la tranche;

·         la mise à la teinte ;

·         le passage de fer à chaud ;

·         le lissage à chaud.

En fonction de la finition souhaitée le processus de finition est répétée au moins deux fois.

 Au début, le sellier ne s’occupait pas de la sellerie de moto et autres. À l’origine le sellier fabriquait uniquement des selles et harnachements pour chevaux. Mais de nos jours son savoir-faire est sollicité dans de nombreux domaines notamment dans l’industrie automobile, dans la nautique ou la maroquinerie.

On parle alors de la sellerie automobile, de la sellerie nautique et de la sellerie maroquinerie. En plus de ses premiers outils que sont le point sellier et les aiguilles, le sellier utilise également d’autres outils performants ou même des machines numériques pour couper, marquer, coller, souder ou perforer. Notons que les meilleurs selliers du marché sont à L’ESPACE SELLERIE SARL.

La maroquinerie, qu’est-ce que c’est ?

Le métier de la maroquinerie consiste à réaliser ou à fabriquer des outils d’utilité à base de plusieurs matériaux dont le cuir.

Le professionnel qui exerce cette profession est appelé le maroquinier. C’est lui qui fabrique des sacs, des porte-monnaies, des articles de gainerie, les bracelets de montres, des ceintures et plein d’autres outils.

 Le maroquinier travaille en plusieurs étapes. D’abord, il procède au dessin du prototype de l’objet qu’il souhaite confectionner. Ensuite, il procède à la découpe du matériau en fonction du prototype réalisé et du design souhaité.

Il se sert d’un couteau à parer et d’un couteau de pelletier pour réaliser la découpe du matériau. Le matériau peut être du cuir, ou de la peau d’animaux (vache, porc, chèvre, serpent, crocodile).

Notons qu’il s’occupe également du choix des différentes couleurs. Et pour finir, il procède à l’assemblage en pratiquant la couture à la main et en utilisant que sont :

·         le rivetage ;

·         le soudage ;

·         le piquage ;

La maroquinerie est un travail à la chaîne. Le maroquinier travaille rarement seul. Il travaille très souvent en équipe. Il ne travaille pas uniquement à la main. Il dispose de nombreuses machines comme de la machine à coudre plate, de la machine à coudre canon et de la machine à coudre pilier qui l’aident dans l’exercice de son métier.

Quelle est la différence entre la maroquinerie et la sellerie ?

La maroquinerie et la sellerie ont de nombreux points communs. Tous ces deux métiers sont des métiers de couture. Le maroquinier utilise du cuir comme matériau. Le sellier en fait pareil.

En effet, les deux métiers se complètent. La maroquinerie fabrique des objets de sellerie, tout comme le sellier fabrique des objets de maroquinerie.

Notons que l’exercice de ces deux métiers nécessite, un véritable savoir-faire que l’on acquiert après plusieurs années de formation et d’expériences. De nombreuses écoles et centres de formation forment à ces différents métiers.

, ,

Travaux de maçonnerie de gros œuvres : De quoi s’agit-il?

2021-07-15 Commentaires fermés sur Travaux de maçonnerie de gros œuvres : De quoi s’agit-il? By Kenzo Boyer

Tout le monde devra recourir aux services d’un maçon à un moment ou à un autre de sa vie. En effet, construire sa propre maison est l’un des rêves les plus idéalisés à notre époque. Toutefois, en maçonnerie, les gros œuvres comportent assez de particularités. Qu’est-ce qu’on entend par travaux de gros œuvres? Quelles en sont les particularités? Pourquoi un architecte doit-il intervenir dans les travaux de gros œuvres?

Travaux de gros œuvres: Qu’est-ce que c‘est?

Lorsqu’on parle des travaux de gros œuvres, beaucoup pensent aux travaux publics d’intérêt général ou encore aux travaux des bâtiments officiels. La définition des travaux de gros œuvre est toute autre et n’est nullement le fait seulement des travaux publics ou encore des grands bâtiments.

Ainsi, les travaux de gros œuvres concernent tous ceux qui participent à la stabilité et à la solidité d‘un bâtiment. JEAN BAPTISTE MARCON est un expert des travaux de gros œuvre. Il dirige de ce fait une entreprise qui dispose d‘une réelle expérience dans le domaine. Son entreprise peut également se muer en expert conseiller afin d‘aider les uns et les autres à mieux réussir leurs différents projets.

Travaux de gros œuvres: Les particularités

Les travaux de gros œuvres comportent de multiples particularités qu’il importe de connaître afin d’éviter toutes sortes de confusion. À cet effet, il faut souligner qu’en ce qui concerne le volet relatif à la maçonnerie, les travaux de gros œuvres concernent entre autres, les fondations, les poutres, les murs porteurs ou encore les planchers entre les étages.

Pour des travaux de gros œuvres de grande qualité, les experts misent énormément sur les voûtes, les enveloppes en structure tendues ou encore sur les coques. Il est également important de faire la différence entre les différents types de travaux de gros œuvres qui existent. Chaque type étant en accord avec le niveau d’avancement des travaux.

Ainsi, on parle tout simplement de gros œuvre, au tout début du chantier lorsque l’artisan maçon se trouve encore à l’étape de la fondation ou autres structures du genre. Par contre, on parle de gros œuvre fermé, lorsque le bâtiment se trouve à un stade avancé. En d’autres termes, le gros œuvre fermé comprend les travaux relatifs aux murs, à l’étanchéité ou encore à la toiture.

Toutefois, il est essentiel de retenir que les travaux de finition d‘une part, et ceux relatifs aux systèmes de canalisation de gaz, d‘électricité ou encore d’eau n‘entrent pas en ligne de compte dans la définition de gros œuvres fermés. Enfin, on ne saurait finir avec les particularités des gros œuvres sans aborder l’aspect financier.

Son prix dépasse ainsi les 50% du budget à allouer à la construction. Parfois, en fonction des spécificités des bâtiments, cette proportion peut rapidement grimper à 60% voire 65%. Dans tous les cas, il faut confier cette évaluation aux experts et ainsi éviter de spéculer en l‘air.

Travaux de gros œuvres: Pourquoi solliciter les compétences d’un architecte?

Beaucoup pensent que les travaux de gros œuvres ne sont que l‘apanage des artisans maçons oubliant de ce fait le rôle primordial qu’est censé jouer un architecte dans ce type de projet. En effet, il faut garder à l’esprit que l’intervention de l’architecte doit nécessairement précéder celle du maçon. Pour faire simple, impossible de se passer des compétences d’un architecte en amont d’un projet de gros œuvres.

Par définition, l’architecte est ce professionnel du bâtiment censé concevoir les plans avant l‘intervention des maçons. Mieux, il s’occupe également de la maîtrise d’œuvres sans oublier le suivi. Le rôle d’un architecte étant primordial pour la réussite de n’importe quel projet de gros œuvres, il est important de bien faire ce choix.

Pour le réussir, il faut se rappeler que le métier d’architecte est régi par un ordre. Ainsi, se rapprocher de cet ordre aiderait les uns et les autres à réussir ce choix.

, , , ,

Quelles sont les prestations proposées par un serrurier professionnel ?

2021-07-15 Commentaires fermés sur Quelles sont les prestations proposées par un serrurier professionnel ? By Kenzo Boyer

La serrurerie est une profession qui inclut beaucoup de compétences. Ces compétences impliquent la proposition de prestations variées par un serrurier dans le cadre de l’exercice de son métier. Ces prestations s’affichent à travers les différents services du serrurier professionnel. Quelles sont alors les services qu’un serrurier professionnel propose à ses clients ?

Généralités sur les prestations d’un serrurier professionnel

Les prestations d’un serrurier professionnel sont généralement des tâches complexes qui nécessitent des compétences techniques. Ces tâches nécessitent l’utilisation de différents outils de travail. Elles participent activement à la sécurité de votre maison en garantissant un bon état des serrures des portes.

Par ailleurs, certaines tâches auxquelles doivent répondre les serruriers professionnels demandent l’intervention d’un professionnel expérimenté comme SOS OUVERTURE DE PORTE. Ainsi, la qualité des prestations est assurée à travers les différents services que le professionnel fournit.

Les services de réparation d’un serrurier professionnel

Les services de réparation représentent une catégorie des prestations que fournit un serrurier professionnel. Ces services sont liés aux travaux de réparation des serrures. Il y a principalement la réparation d’une serrure et la réparation d’un dysfonctionnement au niveau de la serrure.

Réparation d’une serrure

La réparation d’une serrure implique la connaissance de certains aspects techniques du domaine de la serrurerie. En effet, elle est due au claquage de porte et aux tentatives d’intrusion. Généralement, le barillet se trouve endommagé. Il devient donc nécessaire de contacter un professionnel à l’image de serrurier Rouen pour réparer la serrure cassée.

Réparation d’une panne de dysfonctionnement d’une serrure

Un serrurier professionnel intervient à deux niveaux pour réparer les dysfonctionnements d’une serrure. Il s’agit de la serrure et du système de sécurité qui lui est intégrée. Ce système nécessite beaucoup de compétences techniques.

Par ailleurs, un spécialiste de la serrurerie propose aussi des prestations liées à la réparation au niveau de la fenêtre et des volets. Il s’occupe généralement des systèmes de verrouillage à ces deux niveaux.

Les services d’installation que propose un serrurier professionnel

En dehors des services de réparation, un professionnel de la serrurerie propose aussi des prestations liées à l’installation de serrure.

Pose de serrure

La pose d’une serrure est le premier service d’installation que propose un serrurier. Il se charge de tout type de serrure, qu’il soit à appliquer ou à encastrer. Les tâches du serrurier professionnel ne sont pas les mêmes dans les deux cas. Ceci peut apporter une légère différence au niveau du tarif.

D’un autre côté, un professionnel de la serrurerie propose aussi le démontage de serrure. Cela consiste à sortir la serrure de son emplacement. L’objectif visé peut être de changer la serrure ou de réparer un problème qui nécessite qu’elle soit enlevée.

Changement de serrure

Changer une serrure est l’une des tâches pour lesquelles le serrurier professionnel est connu. Elle consiste à poser une serrure à la place d’une autre. Cette dernière peut être gâtée à la suite d’une infraction, de la nécessité de faire un blindage de porte, ou même du choix de sécuriser l’entrée de sa maison.

Autres prestations de services que vous propose un bon serrurier

Les professionnels de la serrurerie proposent plusieurs d’autres prestations qui ne sont pas forcément liées à la réparation ou à l’installation de serrures. En effet, ils sont connus pour faire la copie et la conception des clés. Il se charge aussi des tâches liées au remplacement de clé et à l’installation de porte blindée.

Par ailleurs, un serrurier professionnel a l’obligation de proposer les meilleures solutions pour régler les problèmes de ses clients comme le fait un bon artisan. Il se met également à disposition des clients pour des services d’urgence. Il peut s’agir d’un service lié à la réparation ou à l’installation.

Les prestations d’un serrurier professionnel tournent autour de l’installation et de la réparation de serrurerie. Elles prennent aussi en compte d’autres services liés à la serrurerie.

, ,

En quoi consiste la chaudronnerie agroalimentaire ?

2021-07-12 Commentaires fermés sur En quoi consiste la chaudronnerie agroalimentaire ? By Kenzo Boyer

La chaudronnerie s’avère une activité peu ou pas connue du public. Pourtant ses œuvres se trouvent partout autour de nous, des appareils électroménagers aux ascenseurs en passant par la carrosserie de voiture. Certaines entreprises artisanales métallurgiques font appel à la chaudronnerie, mais surtout de nombreuses structures industrielles telles que l’agroalimentaire. Que pouvons-nous retenir de la chaudronnerie agroalimentaire ?

C’est quoi la chaudronnerie?

La chaudronnerie couvre un ensemble d’activités liées à la fabrication de biens d’équipement et de consommation. Cette fabrication s’effectue à partir de métaux en feuilles tels que l’acier, inox, cuivre, etc., mais également à partir de tubes et de profilés.

Dans la chaudronnerie agroalimentaire, domaine d’activité du groupe Hordot, le chaudronnier réalise de nombreux appareils, cuves ou réservoirs. Ces derniers sont destinés au traitement et au stockage en grande quantité des denrées alimentaires.

Peuvent se classer dans ce domaine, les outils tels que les silos, les cuves de stockage, les fours, les mélangeurs, les autoclaves, les tapis roulants, les machines à sectionner, les calibreurs, les emballeurs, etc.

Missions du chaudronnier

Le chaudronnier est un spécialiste des travaux des métaux à savoir l’acier, l’inox, le cuivre… Il est également spécialiste des tubes et profilés. Dans l’exécution de son travail, ce professionnel des métaux et des tubes en agroalimentaire assume trois grandes fonctions :

La conception

C’est l’étape de l’analyse du patron (dessin) qui va lui servir de référence pour fabriquer l’objet. Puis il passe à la préparation des surfaces devant accueillir le modèle. Il transpose en suivant les indications du client ou de la consigne, les dimensions du dessin en grandeur nature sur la tôle. Cette action constitue le traçage des côtes. Il passe ensuite à la découpe des pièces grâce à une cisaille ou un chalumeau.

Enfin l’artiste métallurgique donne forme en assemblant l’ensemble des pièces métallique par des techniques appropriées : pliage, cintrage, roulage, planage, emboutissage, etc. après cette étape, s’en suit celle consolidation de l’ouvrage par soudure-pointage, rivet, agrafe, colle, etc.

Le suivi sur le chantier

S’il travaille sur un ouvrage de très grande taille, comme une cuverie ou une tuyauterie industrielle, il sera amené à se rendre sur le chantier avec son équipe pour assembler la structure sur place.

La maintenance

Après avoir fabriqué et posé le produit final, certains chaudronniers ont pour rôle d’assurer l’entretien et la réparation des équipements ou appareils industriels.

Les méthodes de travail utilisées en chaudronnerie

En dehors des évolutions mécaniques et techniques apportées au métier, certaines techniques ancestrales ont persisté et sont indispensables à la réalisation des outils agroalimentaires.

Le traçage

Il consiste à dessiner le patron des pièces à plat sur la matière à travailler (le métal) avant de passer à la phase de découpage des pièces. Cette se fait à l’aide de machines automatisées en 2D ou 3D.

La retreinte

Elle consiste à limiter les plis obtenus par le traitement du métal, d’où le terme « restreinte ». Une fois la forme désirée obtenue, le chaudronnier passe au planage.

L’emboutissage

Quant à l’emboutissage, il consiste à travailler le métal de l’extérieur vers le centre, pour former un creux à l’aide d’un maillet ou d’un marteau.

Le planage

Cette action consiste à durcir le métal par écrouissage après la retreinte ou l’emboutissage. L’objet est de le solidifier et le polir.

La mise en forme

C’est la dernière étape. À ce niveau les éléments travaillés préalablement sont assemblés de façon mécanique ou par soudage.

Les différentes méthodes d’assemblage en chaudronnerie

Le chaudronnier peut utiliser parmi trois méthodes d’assemblage.

 Les assemblages démontables

Il consiste à réaliser le boulonnage ainsi que les systèmes de fermeture mécanique (ressort, vérins). Il consiste également en des systèmes de fermeture rapide tels que les autoclaves.

Les assemblages mécaniques permanents

À ce niveau, distinguons l’agrafage, pour les tôles de faible épaisseur (jusqu’à 1,5 mm) : on replie les extrémités de la tôle pour les emboîter et les sertir. Le rivetage constitue également une technique d’assemblage des pièces de toutes épaisseurs à l’aide de rivets.

Les assemblages permanents

Ils sont principalement basés sur les techniques de soudage ou de brasage.

En définitive, la chaudronnerie agroalimentaire s’avère donc un domaine crucial pour l’épanouissement des PME ou des industries du secteur. Elle tient ainsi une place importante dans notre quotidien. Pour tout besoin en chaudronnerie agroalimentaire, contactez Hordot, des professionnels du domaine.

, , ,

Tout savoir sur la ferronnerie d’art

2021-07-12 Commentaires fermés sur Tout savoir sur la ferronnerie d’art By Kenzo Boyer

La ferronnerie est une discipline qui est longtemps restée dans l’ombre. Toutefois, elle mérite d’être connue dans la mesure où elle fait des merveilles à partir du fer. Qu’est-ce qu’alors la ferronnerie? Quelles sont ses différentes branches? Quelles sont les particularités de la ferronnerie d’art? Et quels sont les impacts de la ferronnerie sur l’environnement?

La ferronnerie: Qu’est-ce que c’est?

La ferronnerie peut se définir comme étant l’art de travailler les métaux en général et le fer en particulier. Tout comme le forgeron, l’artisan ferronnier réalise la plupart de ses œuvres à la forge. Toutefois, il existe de nombreuses situations qui l’amènent à effectuer son travail à l’aide d’une étampe ou d’un marteau. Il faut également souligner le fait que certains forgerons possèdent des compétences de ferronnier.

MONTEPINO FABRICE est un ferronnier de référence dans la région de Versailles où il dirige une entreprise spécialisée dans les travaux de ferronnerie d’art. Il s’agit d’une entreprise qui garantit à sa clientèle, des créations originales, un travail soigné et une écoute attentive de tous les instants.

Ferronnerie d’art: Les Différentes branches

La ferronnerie comporte de multiples branches. Si la ferronnerie d‘art est la plus connue de toutes, il est important de souligner que la ferronnerie du bâtiment n’est pas en reste. Elle constitue en effet, une excellente option pour tous ceux qui souhaitent construire des rampes d’escaliers ou encore des gardes corps en fer forgé et ceci que ce soit dans le cadre d’une rénovation ou lors des travaux de construction.

Il y a également la ferronnerie populaire qu‘on peut assimiler à la forge à notre époque. En dehors de ces 02 branches, il faut également souligner la place importante de la ferronnerie industrielle qui intervenait autrefois à ses débuts dans la construction des bâtiments officiels ainsi que ceux des individus de la haute bourgeoisie.

Enfin, on ne saurait finir sans parler de la ferronnerie domestique qu’il ne faut surtout pas confondre avec la ferronnerie du bâtiment. La ferronnerie domestique est spécialisée dans la fabrication des ustensiles de cuisine. Cette branche utilise surtout des pièces en aluminium comme matière première.

Ferronnerie d’art: Les particularités

La ferronnerie d’art représente la branche de la ferronnerie qui s’occupe de la fabrication des objets d’art. À ses débuts, la ferronnerie d’art était surtout sollicitée pour la décoration des édifices publics, des bâtiments de la haute bourgeoisie ou encore des églises.

La ferronnerie d‘art en plus de décorer ces sites officiels, permettait également le renforcement des différentes structures en bois de ces bâtiments à commencer par les portes. En France, et plus précisément à Paris, on retrouve des œuvres exceptionnelles de la ferronnerie d’art au niveau de certaines portes de la célèbre cathédrale Notre Dame de Paris.

Il en est de même à saint Petersbourg au niveau du palais d’hiver où la décoration faite en grille de fer moulée ne laisse personne indifférent. Il est important de souligner que la ferronnerie d’art fait énormément appel à la chaudronnerie. Toutefois, elle ne constitue pas la seule branche de la ferronnerie qui fait appel à cette dernière.

Ferronnerie et protection de l’environnement

À notre époque où les questions relatives à la sauvegarde de l’environnement sont sur toutes les lèvres, il est important que chaque secteur d‘activité fasse le nécessaire pour réduire ses émissions de CO2 d’une part, et fasse la promotion du recyclage d’autre part. Ainsi, en ce qui concerne le recyclage des matériaux, la ferronnerie constitue un des secteurs d’activité qui en fait énormément.

Qu’il s’agisse des métaux ferreux comme le fer, l’acier ou la fonte; des métaux non ferreux tels que l’aluminium, le zinc ou le laiton; ou encore des métaux précieux tels que le titane ou la platine, les artisans ferronniers recyclent à peu près tout.

, ,

Différent peinture

Quels sont les différents types de peintures industrielles ?

2021-07-06 Commentaires fermés sur Quels sont les différents types de peintures industrielles ? By Kenzo Boyer

La peinture industrielle est utilisée dans de nombreux secteurs industriels pour divers buts. Qu’est-ce qu’une peinture industrielle ? À quoi sert-elle et quels sont les différents types de peintures industrielles ?

Qu’est-ce qu’une peinture industrielle ?

La peinture industrielle est un produit sous forme de liquides, de poudre ou de pâte qui sert à décorer et à protéger divers supports. Son application selon un procédé bien défini sur une surface précise se transforme après durcissement en un film solide, plastique et adhésif.

Elle est utilisée dans le milieu industriel pour protéger et décorer les machines et autres des attaques mécaniques et chimiques auxquelles elles font face au quotidien. La peinture industrielle est utilisée dans de nombreux secteurs tels que le secteur maritime, l’aéronautique, l’automobile, les BTP (Bâtiments et travaux publics ou Génie civil).

Généralement, une peinture industrielle est composée des éléments chimiques qui lui confèrent ses propriétés chimiques et mécaniques. Ces différents produits sont :

  • Les pigments : ce sont des substances chimiques qui donnent de la couleur et de l’opacité à la peinture. On distingue plusieurs types de pigments;
  • Les Liants : ils permettent à la peinture industrielle de vite durcir et de se transformer en film solide une fois séchée. Il existe plusieurs types de liants à savoir : les liants de polymère alkyde, époxyde, acrylique, vinylique et uréthane.
  • Les solvants : ils donnent de la consistance à la peinture et la rendent facile à appliquer. Les solvants sont des composants très importants dans le processus de fabrication d’une peinture industrielle;
  • Les adjuvants ou additifs : ce sont des composants qui confèrent de la qualité à la peinture. Les adjuvants favorisent non seulement le séchage rapide de la peinture, mais permettent également de réaliser des effets spéciaux. Ils sont ajoutés en portions aux autres composants. Pour tous travaux de peinture, contactez l’entreprise PONCELET SAS.

Les différents types de peintures industrielles

Il existe plusieurs types de peintures industrielles sur le marché. Ces peintures possèdent des caractéristiques spécifiques choisies en fonction de la surface à peindre. On distingue les peintures industrielles suivantes :

Les enduits ou peintures de premières couches

La peinture de première couche contient une forte dose de pigment et une petite quantité de liant. Elle convient parfaitement à toutes les surfaces industrielles notamment les surfaces en métal (l’acier, l’inox,  l’acier galvanisé ou de la fonte). Elle sert à prévenir l’oxydation et à protéger contre la corrosion. C’est une peinture qui sèche très vite. Elle peut être utilisée pour peindre une voiture à condition de décontaminer la peinture précédente.

La couche intermédiaire

Cette peinture industrielle est appliquée sur l’enduit ou la première couche. Elle sert à augmenter l’opacité de la peinture. Contrairement à la couche primaire, elle ne contient pas une forte dose de pigment et de liants.

La couche de finition

Elle est appliquée comme dernière couche soit sur l’enduit, soit sur la couche intermédiaire. Elle permet d’avoir un rendu brillant, mat ou satiné.

Le Vernis

C’est une peinture industrielle composée notamment de liants et de diluants. Elle sert à embellir l’objet peint. Elle convient parfaitement pour le bois, le plastique et pour le traitement de surface des métaux. Il existe plusieurs types de vernis à savoir : le vernis synthétique, le vernis acrylique, le vernis polyuréthane, l’effet brillant, l’effet mat, etc.

À quoi sert une peinture industrielle ?

De façon générale, la peinture industrielle sert non seulement à embellir et à protéger l’objet peint, mais aussi à le protéger contre la rouille, l’humidité et autres substances alcalines. Dans le milieu industriel la corrosion constitue un véritable casse-tête et la peinture industrielle est une des meilleures solutions pour faire face à cela. Pour lutter contre la corrosion, il faut bien choisir la peinture, mais aussi bien choisir sa sableuse et tout autre matériel de manière professionnelle.

,

Fenêtre jalousie

Tout savoir sur les fenêtres jalousies

2021-07-06 Commentaires fermés sur Tout savoir sur les fenêtres jalousies By Kenzo Boyer

Beaucoup trop sollicitées dernièrement, les fenêtres jalousies font parler d’elles. Plusieurs questionnements autour de ce dispositif sont perpétuellement formulés. Qu’est-ce que c’est ? À quoi servent-elles ? Trop de questions sans réponses à l’égard de ces fameuses fenêtres. Mieux vaudrait pourtant tout savoir au sujet de ces fenêtres avant d’en installer.

Les fenêtres jalousies, qu’est ce que c’est réellement ?

Un peu comparables aux stores vénitiens ou volets, les fenêtres jalousies permettent d’aérer et d’éclairer une pièce en toute sécurité. La distinction ici est que les fenêtres jalousies permettent de voir l’extérieur depuis l’intérieur sans pour autant laisser voir l’intérieur depuis l’extérieur. C’est en réalité un système de volets en bois équipé de lamelles orientables laissant apercevoir l’extérieur.

En position ouverte, les lamelles sont orientées vers l’extérieur et inversement vers l’intérieur une fois fermées. Les lamelles vitrées s’insèrent dans les divers types de volets (bois ou métal) par le biais d’une charnière métallique. Sur l’un des deux bords du cadre se trouve un système d’ouverture et fermeture des lamelles prenant les formes suivantes :

  • Poignée crémone ou treuil;
  • Un bouton motorisé;
  • Une télécommande.

Ces fameuses fenêtres ressortent du domaine d’expertise des experts en menuiserie comme ESPACE ALUMINIUM SARL. Les fenêtres jalousies plutôt polyvalentes s’adaptent à presque toutes les pièces de la maison. Elles trouvent un juste équilibre entre aspect contemporain et classique.

Où peut-on installer des fenêtres jalousies ?

Du fait de leur utilité et maintes avantages, les fenêtres jalousies s’incrustent parfaitement dans presque toutes les pièces.

Dans la salle de bain

Pour créer un système d’échappement de la vapeur d’eau dans la salle de bain, la fenêtre jalousie est idéale. Une fois installée sous le plafond, cette ouverture permet simultanément d’aérer la salle de bain et de laisser pénétrer la lumière du jour. L’installer au plafond empêche tout risque de coupure par les lames en verre. Depuis le bas, manipulez votre fenêtre à l’aide de la télécommande ou d’un simple bouton.

Dans la cuisine

Dans la cuisine, la fenêtre jalousie permet d’évacuer la vapeur et la fumée lors des cuissons. Ce même canal d’évacuation de vapeur et fumée sert également de système d’aération dans la cuisine. Elle laisse également pénétrer la lumière du jour pour un éclairage confortable. Tout comme dans la salle de bain, elles s’installent également sous le plafond ou sur le mur en hauteur dans la cuisine.

Dans les autres pièces

Dans la chambre à coucher, les fenêtres jalousies offrent une parfaite ouverture d’éclairage et d’aération. Même en position ouverte, les insectes et animaux errants n’auront pas accès à votre chambre. Profitez de l’air frais et naturel durant vos moments de repos. Le cadre de cette œuvre de menuiserie peut également servir de support de moustiquaire pour gagner un peu plus d’espace dans la pièce.

Les avantages d’une fenêtre jalousie

Les fenêtres jalousies,  mis à part leur aspect esthétique, confortable et ergonomique offrent pleins d’autres avantages concrets.

Préservation de l’intimité

Les fenêtres jalousies sont des dispositifs occultant empêchant les individus malveillants de prendre connaissance des événements de l’intérieur. Les occupants de la pièce auront par contre une vue parfaite sur l’extérieur. Soyez également informé de l’introduction d’un étranger dans votre maison ou des jeux menés sur la terrasse par vos enfants depuis votre fenêtre.

Une option de sécurité

Vous arrive-t-il de vous voir contraint de fermer vos fenêtres pour empêcher les animaux des voisins de s’introduire dans votre maison ? Dans ce même temps, vous avez besoin d’aération et de contempler l’extérieur. Grâce à la fenêtre jalousie, profitez de l’aération sans laisser introduire ces bêtes indésirables. D’ailleurs, les verres sont très résistants aux divers chocs et ne s’arrachent pas facilement.

, ,