Monthly Archive 2021-05-31

Quels sont les différents types de volets ?

2021-05-31 Commentaires fermés sur Quels sont les différents types de volets ? By Kenzo Boyer

Grâce aux travaux du menuisier, il est possible d’obtenir une variété d’outils, de meubles les uns aussi utiles que les autres. Parmi les différents chefs-d’œuvre d’un menuisier, on retrouve les volets. Les volets sont des panneaux en bois ou en métal dont le rôle est de protéger une baie. Savez-vous qu’il existe plusieurs types de volets ? Cet article en parle !

Les volets battants

Lorsqu’il s’agit de volets, les plus utilisés sont les volets battants. Ceci est peut-être dû à leur facilité d’usage ou à d’autres raisons spécifiques. Besoin de volets battants ? SARL MABP, une entreprise parmi tant d’autres met à votre disposition un service professionnel de qualité.

Description

Les volets battants constituent l’un des quatre types de volets dont les portes ou fenêtres des maisons sont équipées. Son rôle est de protéger une porte ou une fenêtre des regards extérieurs et aussi la lumière. Les volets battants fonctionnent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur sous un mécanisme de gongs métalliques fixés au mur.

Avantages

En plus de la protection contre la lumière et les regards extérieurs qu’ils offrent, les volets battants possèdent d’autres spécificités qui constituent les avantages à en faire usage. En effet, ces volets ont la capacité d’apporter des propriétés d’isolation à la chaleur et au froid.

Les volets roulants

Une autre catégorie de volets est celle des volets roulants. À l’instar des volets battants, ils ont la capacité de protéger portes et fenêtres de la lumière et des regards extérieurs. Mais ils ont également d’autres spécificités.

Description

Encore appelés contrevents sur enrouleur, les volets roulants sont conçus en un seul bloc. Ils sont constitués d’un ensemble de lamelles regroupées sous forme de tambour. Ce tambour est lui-même contenu dans une caisse qui peut être installée soit sur les façades ou encastrée dans les fenêtres.

Avantages

Disposer de volets roulants chez soi possède de nombreux avantages. Tout d’abord, ces volets représentent un grand obstacle pour les intrus qui auront du mal à pénétrer votre demeure. Quelle que soit la matière utilisée, le bois ou le PVC, les volets roulants offrent une protection aux habitations ainsi qu’une isolation contre le froid et la chaleur.

Les volets pliants

Les volets pliants, tout comme les volets roulants et battants disposent aussi de leurs propres caractéristiques. Ce sont des menuiseries qui peuvent être actionnées facilement et peuvent être trouvées chez les menuisiers professionnels.

Description et avantages

Les volets pliants sont encore connus sous le nom de persiennes. Faciles à utiliser et très pratiques, ils allient longévité, simplicité et élégance pour faire montre d’une belle performance en termes d’attentes du propriétaire. Les volets pliants ont eux aussi la capacité de protection contre la lumière.

Où trouver des volets pliants ?

Chez les menuisiers professionnels, il est possible d’acquérir des volets pliants. Que ce soit pour poser ou replacer les persiennes, il est recommandé de confier la tâche aux menuisiers compétents et qui savent comment prendre en compte vos exigences.

Les volets coulissants

Les volets battants, roulants, pliants et maintenant coulissants ! Avec eux, c’est le confort absolu et vous êtes en plein dans la modernité.

Généralités

Cette dernière catégorie est constituée d’une nouvelle gamme de volets qui offrent les mêmes avantages que les autres types de volets, mais avec une touche de modernité. Les volets coulissants sont parfois des volets en bois, en aluminium ou en PVC.

Quelle équipe pour installer les volets coulissants ?

Lors de l’installation des volets coulissants, il n’y a pas que le menuisier professionnel qui intervient, mais il faut noter également la présence de l’artisan maçon. Son rôle est de mettre en place les fondations des maisons avant même que le menuisier ne pose porte ou fenêtre.

, , ,

couture

Le matériel indispensable pour coudre

2021-05-30 Commentaires fermés sur Le matériel indispensable pour coudre By Royer

Pour une bonne couturière, travailler avec un bon matériel est indispensable. Il existe des accessoires qui facilitent la couture et qui aident à confectionner de beaux vêtements. Cet article vous permettra de connaître tous les outils nécessaires à la confection de vêtements.

Read More

Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie

2021-05-28 Commentaires fermés sur Des points essentiels à retenir sur la chaudronnerie By Yves Saint-Hilaire

Actuellement, le monde s’avance dans l’utilisation de la technologie moderne et simplifiée, y compris la chaudronnerie, qui occupe une grande place dans différents domaines d’activités. Elle a pour rôle de confectionner des équipements industriels modernes, de fabriquer ou adapter des outillages en métaux, en fonction de type d’activité.

Les matériels de base de la chaudronnerie

La chaudronnerie est destinée pour l’assemblage, le montage, la création et la confection des outils en métaux ou en plastique, pour donner une forme souhaitée. Il s’agit de plier, de découper et d’assembler des parties pour réaliser vos imaginations et vos choix en dimension et en apparence.

Pour ce faire, les chaudronniers utilisent comme matériaux de base : l’inox, l’aluminium, l’acier ou le bronze. Ainsi, les ornements peuvent être effectués à l’aide de ce procédé. Et comme matériels et outillages, on recense : un poste de soudage professionnel pour l’assemblage, une forge pour la brasure accompagnée d’un découpe, des perceuses, des cintreuses, des plieuses, des meules et des bacs à acide chlorhydrique, etc. Sans oublier que la ferronnerie et la chaudronnerie nécessitent obligatoirement un atelier avec des tréteaux ou tables adaptées au matériaux à travailler.

Les produits fournis par la chaudronnerie

A part les produits ancestrales à usage quotidien, comme les vaisselles, les bouilloires, les vases, les pichets, les seaux ou marmites en métaux et les lampes à huiles ; l’art de chaudronnerie occupe un grand rôle dans le domaine industriel de nos jours, pour former les équipements sous pression dans des grandes usines, les appareils de fabrication de meubles, les outils mécaniques et les équipements en plomberie.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs, ils restent encore d’autres équipements chaudronnés.

L’ importance de la chaudronnerie

Il existe nombreuses façons d’ appréhender l’art de chaudronnerie, qui répond généralement à vos demandes suivant vos secteurs d’activités :

a) L’utilisation des équipements chaudronnés facilite nos activités habituelles

Opter pour des outillages confectionnés en chaudronnerie est un bon choix qui facilite la vie au quotidien. Cela vous aide à avancer plus vite en termes de production, et de trouver sans cesse de nouvelles idées de création pour obtenir de meilleurs résultats dans la réalisation des activités habituelles des entreprises.

b) Les outillages chaudronnés sont très pratiques dans divers domaines

L’art de chaudronnerie est généralement utilisé dans une multitude de solutions, et applicable dans plusieurs domaines tels que :

  • la menuiserie en métal comme les chaises, les tables, les tabourets, les meubles de rangement…
  • le transport, pour la confection ou le revêtement des carrosseries des trains ou TGV et les châssis ;
  • l’industrie automobile, pour la création ou montage des pièces mécaniques sur plans
  • l’industrie navale, pour la construction des bateaux de petite et grande tailles, et les navires destinés à la guerre
  • l’agroalimentaire, pour la fabrication des équipements de stockage, des mélangeurs, des tapis roulants, des machines à emballage, les récipients de stockages…

Il existe plusieurs autres domaines mais les points cités ci-dessus sont les plus pertinents.

En effet, la chaudronnerie est généralement adaptée aux différents secteurs d’activités, comme l’artisanat en sidérurgie, les secteurs industriels divers et les entreprises prestataires de services. Et comme atout, l’adoption de cet art dans votre domaine d’activité donne une bonne image de votre entreprise. Ainsi, votre système de travail est modernisé avec des résultats appréciables.

Cela s’impose de confier votre projet à des spécialistes en chaudronnerie et tôlerie qui pourront réaliser toutes vos imaginations en décoration ou à usage professionnel.

, , , , , ,

Fabriquez vous-même le lit de votre bébé : les étapes à suivre

2021-05-28 Commentaires fermés sur Fabriquez vous-même le lit de votre bébé : les étapes à suivre By Yves Saint-Hilaire

Il est grand temps pour votre bébé de quitter son berceau et d’avoir son propre lit. Pour prouver à la famille que vous êtes le meilleur papa du monde, fabriquez-le vous-même ! Dans cet article, on va vous guider pas à pas pour réussir votre coup, alors préparez-vous.

Les normes de sécurité requises

Le lit pour bébé suit la norme EN 716. Tout d’abord, si vous pensez monter un lit pour bébé à barreaux, leur espacement ne doit pas dépasser les 6 cm. Ensuite, la profondeur du lit doit mesurer 60 cm au minimum si le matelas n’est pas installé. Quant à la finition, les produits équipés doivent être aux normes « jouets », avoir une qualité irréprochable et suivre les règles de l’art.

Le matériel à utiliser

Pour un lit en bois à couchage standard de 120 cm de longueur et de 60 cm de largeur, vous avez besoin de :

• 3 planches dont 2 en pin brut de 90 cm par 66,4 cm et 1,8 cm d’épaisseur et 1 en contreplaqué de 120 cm par 60 cm et 1,5 cm d’épaisseur pour le sommier ;

• 4 tasseaux en pin brut de 5 cm de largeur, 3,2 cm de longueur et 120 cm de hauteur ;

• 24 tasseaux lisses de 5 cm de largeur, 3,2 cm de longueur et 60 cm de hauteur ;

• gabarit de perçage pour vis biaises ;

• vis pour bois à tête plate

• 16 vis pour bois à tête fraisée

• 4 équerres de chaise de 15 par 30 mm

Le débit des planches et les tasseaux de bois

Pour débiter une planche, vous devez, tout d’abord, la poser sur un établi en traçant la coupe à l’aide d’une équerre et d’un mètre ruban. Puis, maintenez la planche et le tasseau avec 2 serre-joints avant de scier la première planche avec une scie sauteuse tout en alignant le tasseau le long du patin de la scie. Vous pouvez retrouver ce matériel chez la station d’affûtage LAFFONT, spécialiste en outillage de coupe. Répétez ces opérations pour les autres planches et visser les deux tasseaux de la ceinture basse. Enfin, procédez au ponçage des coupes à l’aide d’un papier abrasif grain 80.

Le perçage par vissage en biais

Pour commencer, adaptez l’épaisseur du bois à assembler et à percer sur le gabarit puis introduisez la mèche dans la perceuse. Ensuite, placez chaque tasseau dans la presse et percez 2 trous à chaque extrémité. Notez que les tasseaux de la ceinture de basse doivent être sur le chant de 3,2 cm et ceux de la ceinture haute à 5 cm. Nettoyez enfin les trous des vis biaises et l’établi avec un aspirateur.

Le repérage du positionnement des lisses

Commencez par couper 2 gabarits de 5,4 cm dans une chute de tasseau, puis placez deux traverses (haute et basse) sur l’établi et tracez une ligne à 3 mm de chaque extrémité avec une équerre. Maintenez la traverse haute avec des serre-joints et placez la première lisse entre les deux traverses sur le trait. Ensuite, posez le gabarit en haut et en bas à côté de cette lisse et une autre lisse tout au long des gabarits. Terminez par l’enlèvement du gabarit et le repérage de l’emplacement des lisses sur les deux traverses correspondantes. Si vous ne souhaitez pas vous déplacer pour acheter le matériel nécessaire, comptez sur le service de livraison et ramassage des outillages de l’Affûtage Laffont.

La fixation des lisses sur les traverses du lit

Pour fixer les lisses, il faut d’abord placer les deux traverses sur l’établi en les maintenant avec des serres-joints et le chant d’une lisse de colle à bois. Puis, positionnez cette lisse et bridez-la avec un grand serre-joint. Vissez ensuite les vis biaises dans les trous en nettoyant tout doucement la colle qui déborde. Après que toutes les lisses ont été fixées, maintenez l’ensemble à plat en posant la traverse haute pour adapter les marquages et les lisses. Vous pouvez enfin visser le tout en posant des serre-joints.

Le montage du lit

Commencez à tracer une ligne à 15 cm depuis le bas des planches en les maintenant avec des serre-joints. Utilisez une colle à bois pour fixer tous les chants des lisses et placez le montant à son positionnement sur le côté, puis posez un serre-joint sur les extrémités de la première lisse et sur la planche. Procédez ensuite au vissage des montants sur la première planche. Après, mettez la deuxième planche contre un mur en amenant les montants sur la ligne. Vissez-les sur les côtés et nettoyez la colle après avoir bridé le tout avec des serre-joints. Enfin, posez les 4 équerres de chaise sur le chant de la ceinture basse et sur les côtés. Faites sécher l’ensemble pendant 24 h avant de personnaliser le lit de votre bébé.

,

Le sac à main, un accessoire indispensable

2021-05-27 Commentaires fermés sur Le sac à main, un accessoire indispensable By Royer

N’importe où, du moment que vous êtes hors de chez vous, vous devez emporter des objets qui vous sont indispensables. La solution habituelle est le sac à main. Cet article vous aide à choisir le sac qui vous convient pour tout avoir sous la main sans pour autant perdre en élégance.

Pourquoi un sac à main ?

Au quotidien, pour aller au travail, vous avez besoin d’un espace de rangement pour vos dossiers, votre carnet de notes ainsi que les outils de travail comme stylos ou crayons.

Vous devez amener également votre bouteille d’eau, indispensable pour votre santé. Le cas échéant, le médicament que vous devez prendre à midi doit être avec vous.

Sans oublier votre bâton de rouge à lèvres et votre crayon à cil pour vous maintenir en beauté toute la journée, et l’indispensable portefeuille ou porte- monnaie pour vos courses après le travail.

Le sac à main est ainsi une nécessité absolue.

Mais si vous devez porter un sac à main, il faut que celui-ci soit en accord avec votre style et votre personnalité.

Vous adorez le style décontracté ? Le modèle de sac à main que vous choisirez doit être adapté à ce style.

Par contre, si vous aimez le style classe et élégant, vous devrez trouver un sac à main assorti à votre tenue.

Ce n’est pas uniquement un accessoire de mode. Il met en valeur votre personnalité et vous sert dans vos habitudes de vie.

Vous devez avoir votre sac à main en toutes circonstances, c’est pourquoi vous devez bien choisir le modèle convenable.

Quel sac à main pour quelle circonstance ?

Pour un voyage, par exemple, le nombre et la quantité d’objets à emporter peuvent être augmentés. Par conséquent, votre sac à main doit être en mesure de contenir un volume important. Mais il doit être aussi en accord avec votre tenue de voyage.

Au quotidien, vous portez bien sûr des tenues de ville. Mais vous pouvez choisir la forme, la matière et la couleur en fonction de vos vêtements du jour.

En vacances et à la plage, votre tenue décontractée exige un sac qui vous mettra à l’aise dans l’ambiance de vacances.

Les tenues de soirée ne vont pas avec des sacs à main de tous les jours. Il vous faut une pochette adaptée à la circonstance.

De même, pour une cérémonie, le sac doit être assorti à votre tenue.

Ainsi, pour être élégante où que vous rendiez, choisissez le sac à main adapté à la circonstance.

Comment trouver le sac à main adéquat?

Un conseil, quand vous achetez des vêtements, pensez toujours aux accessoires que vous allez porter avec. Le sac est l’un des plus importants.

Il existe des magasins où vous pouvez trouver des habits avec les accessoires assortis.

Cependant, le choix des accessoires de mode est assez délicat. Vous préférez peut-être avoir un sac qui peut être porté en toutes circonstances ?

La solution pour vous est de commander directement chez des artisans en maroquinerie. Ils peuvent vous conseiller et vous réaliser le sac dont vous avez besoin. Seulement, la confection prend beaucoup de temps. Et vous risquez de ne pas avoir votre sac à main au moment voulu. Par ailleurs, cela peut coûter cher.

Une autre alternative est de visiter des magasins de maroquinerie. Ces magasins vous proposent des articles de qualité, adaptés à vos besoins et faits pour durer. Vous disposez d’une large gamme de choix. Les articles sont confectionnés en cuir ou en toile garnie de cuir.

Vous pourrez y trouver des accessoires de grandes marques pour femmes et pour hommes ainsi que des sacs qui conviennent à tous vos besoins.

, , ,

Baby-sitting : quelles qualités doit avoir celui qui s’y intéresse ?

2021-05-27 Commentaires fermés sur Baby-sitting : quelles qualités doit avoir celui qui s’y intéresse ? By Kenzo Boyer

Le recours à un baby-sitter constitue de plus en plus une solution essentielle pour bien s’occuper des enfants. Cette mission étant très importante, il est nécessaire que vous ayez un certain nombre de qualités si vous avez l’intention de vous tourner vers cette profession. Sans quoi les parents ne vous feront pas confiance et vous ne serez pas vraiment performant dans l’exercice de votre mission.

Un grand amour pour les enfants, une qualité que doit avoir un baby-sitter

La première qualité d’un baby-sitter est celle d’aimer ou d’adorer les enfants. Il doit de ce fait avoir avec ces derniers un lien assez particulier. Une personne qui s’intéresse à cette profession devra donc être à la fois maternelle, positive, avoir une âme d’enfant pour pouvoir jouer avec eux.

Elle doit avoir la capacité de pouvoir trouver à chaque instant des activités à proposer. Il ne faudrait pas qu’elle occupe constamment les enfants avec la télévision en guise de divertissement. Pour tester l’amour et le lien d’un baby-sitter avec les enfants lors de son recrutement, recevez-le au moment où le bout chou est réveillé.

Vous aurez ainsi une idée sur la manière dont il est à l’aise avec l’enfant et le feeling qu’il y a entre eux. Le baby-sitter devrait s’intéresser de manière naturelle au bambin en le regardant, en l’observant et en se mettant à jouer avec lui.

La réactivité et l’attention, une qualité que doit avoir un baby-sitter

Quel que soit l’âge de l’enfant, il a besoin d’attention et de personne qui prennent soin de lui. Une personne qui aspire au baby-sitting devra donc être à la fois attentive et réactive. Cela lui permettra de s’adapter à tous les types de situations avec l’enfant. Cette qualité est surtout nécessaire avec les bébés, car la petite seconde d’inattention peut être dangereuse pour eux.

La patience, une qualité que doit avoir un baby-sitter

La patience est une qualité primordiale qu’une personne désireuse d’exercer la profession de baby-sitter doit avoir. Cette dernière doit en effet être capable de garder son calme malgré le fait que les enfants qui sont sous sa garde pleurent beaucoup et sont capricieux.

Par la même occasion, elle doit savoir détecter les besoins de l’enfant qui sont liés à ces comportements et les anticiper. Ceci dit, elle doit deviner s’ils ont envie de jouer, de dormir, de dégourdir leurs petites jambes en sortant hors de la maison.

Le sens de l’écoute, une qualité que doit avoir un baby-sitter

Être à l’écoute et savoir rassurer constitue également une qualité très importante que doit avoir un baby-sitter. Il pourra de cette manière avoir les mots justes pour réconforter les enfants quand ils ont peur face à une situation ou si les parents ne rentrent pas tôt à la maison.

Cette qualité lui permettra également de savoir quoi faire lorsque le bambin à sa charge tombe par exemple malade. Il n’est en effet pas si simple de prendre soin d’un enfant. À l’écoute devra donc s’ajouter le sens de la responsabilité et la capacité d’apporter à l’enfant le confort dont il a besoin.

La ponctualité, une qualité que doit avoir un baby-sitter

La ponctualité et la disponibilité sont des qualités que doit également avoir le baby-sitter. Cela est essentiel, car la majorité des parents sont très rigoureux sur le respect de l’heure à laquelle l’enfant doit manger, se reposer. Un baby-sitter qui n’est déjà pas ponctuel à la date et à l’heure prévue pour son rendez-vous ne gagnera pas la confiance des parents et ne sera pas engagé.

C’est une qualité qui est donc très importante, surtout si les parents de l’enfant à prendre en charge sont actifs et n’ont pas le temps de tout gérer. Le baby-sitter doit être disponible pour les aider dans ce sens et non ajouter encore des tâches supplémentaires.

, , , , ,

Quelles sont les missions d’un artisan maçon ?

2021-05-27 Commentaires fermés sur Quelles sont les missions d’un artisan maçon ? By Kenzo Boyer

L’artisan maçon est un expert de la maçonnerie. Il a en effet les compétences qu’il faut pour apporter son grain de sel dans la réhabilitation des bâtiments, la restructuration ainsi que dans la construction de nouveaux logements. Lors de l’exercice de sa fonction, une multitude de missions interviennent. Malgré le fait que ces dernières semblent simples, elles nécessitent bien souvent que cet ouvrier ait de la force physique. Si vous avez l’intention de vous tourner vers cette profession, il vous sera utile de prendre connaissance desdites fonctions.

Délimiter la zone du chantier de construction, une mission de l’artisan maçon

L’artisan maçon se charge d’une multitude de tâches au nombre desquelles se trouve la délimitation de la partie ou se réalisera le chantier de construction. Il fait cela en se servant des panneaux de protection ainsi que des barrières. Tout juste après cela, il met en place sur le chantier les machines et les équipements dont il aura besoin pour la construction.

Au nombre de ces derniers se trouvent les grues, les bétonnières, le monte-charge. Dans le même temps, il transporte aussi sur cette zone délimitée le matériel de construction tout en préparant le terrain. Il effectue par la même occasion des opérations de remblayage en se servant des machines qui sont fabriquées pour ce fait. Parmi ces dernières, il y a l’excavatrice, les pelleteuses, le bulldozer, les tractopelles et les pelles.

La pose de la fondation, une mission de l’artisan maçon

L’artisan maçon se charge aussi de la pose de la fondation qui constitue en réalité le début de la construction proprement dite. Il pose également les différents piliers qui permettront de soutenir la construction ou la fondation.

Par la même occasion, cet artisan s’occupe de tracer les différentes lignes de position pour les structures verticales, la réalisation des divers murs du périmètre de construction. Ces lignes qu’il aura à tracer permettront aussi de poser correctement les structures horizontales. Elles favoriseront de la même manière la mise en place de la couverture comme le toit du bâtiment en construction.

Les différents types de structures qui interviennent lors de la construction peuvent nécessiter une multitude de travaux en fonction du matériel de construction. L’artisan maçon peut dans ce cas être indispensable pour préparer entre autres les armatures ainsi que les caissons essentiels pour faire le béton armé. Ce professionnel de la maçonnerie peut aussi être incontournable pour la réalisation des structures de charpenterie en métal ou en bois.

Réalisation des murs et des ouvrages de maçonnerie, une mission de l’artisan maçon

L’artisan maçon a pour mission de réaliser tous les autres ouvrages qui se rapportent à la maçonnerie. Il fait cela en suivant les différentes lignes qu’il a eues préalablement à tracer lors de la délimitation de la zone où se trouvera le chantier.

Une fois que les briques sont mises en place, cet ouvrier veille à mettre sur l’ensemble des points de contact qu’il y a entre ces briques et la rangée construite du mortier. Il se charge par la même occasion de ranger lesdites briques afin de permettre au mur d’être droit et parfaitement stable. C’est une mission que le maçon devra minutieusement faire pour que le bâtiment en construction ne soit pas penché ou ne s’effondre pas.

Raccorder les installations, une mission de l’artisan maçon

Après que les structures soient achevées, l’artisan maçon a pour mission de faire le raccordement des différentes installations d’eau, de gaz et d’électricité en collaboration avec le plombier et l’électricien. C’est tout juste après cela qu’il entame la finition de la construction en plâtrant les parois, en posant les portes et les fenêtres puis en revêtant le sol. Dans le cas où le projet de construction nécessite l’isolation sonore et thermique, le maçon peut l’effectuer au niveau des murs.

, , , ,

Comment devient-on menuisier ?

2021-05-27 Commentaires fermés sur Comment devient-on menuisier ? By Kenzo Boyer

Le menuisier est ce professionnel qui conçoit des variétés de meubles sur mesure et est spécialisé dans l’habitat et le bâtiment. Pour sa profession, il se sert d’une multitude de techniques de réalisation et travail avec le bois, les matériaux composites (PVC, aluminium, plastique, plâtre). Devenir menuisier exige cependant que vous vous renseigniez sur les études et formations, les qualités à avoir et même la possible évolution professionnelle.

Étude et formation pour devenir menuisier

Une fois que vous atteignez la classe de troisième, vous avez la possibilité de préparer le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) en deux années. Ceci vous permet de décrocher un CAP menuisier fabricant de menuiserie et agencement, un CAP menuisier installateur.

Vous pouvez aussi avoir un CAP option menuisier en sièges, CAP arts du bois option marqueteur, tourneur, sculpteur ornemaniste. Il est aussi possible d’avoir un CAP constructeur d’ouvrages en aluminium, en matériaux de synthèse, en verre et en bâtiment. Dans le cas où, vous désirez poursuivre les études vers le BAC, plusieurs options s’offrent à vous comme le BAC professionnel.

Cela vous permettra de devenir technicien menuisier agenceur, technicien constructeur de bois ou technicien de fabrication matériaux associés et bois. En vous dirigeant vers le BAC STI, vous pouvez choisir une spécialité de génie mécanique en option bois et matériaux associés.

Après l’obtention du BAC, vous pouvez vous préparer pour décrocher en 2 ans un BTS système constructifs bois et habitat ou un BTS technico-commercial avec option bois et dérivés. Le brevet professionnel de menuisier est possible à avoir si vous avez au moins le CAP, car c’est ce diplôme que la plupart des écoles exigent.

Les qualités à avoir pour devenir un menuisier

Pour devenir un menuisier, il est essentiel que vous disposiez d’un certain nombre de qualités ou de compétences. Vous devrez en effet faire preuve de rigueur en toute circonstance, car la menuiserie exige énormément de connaissance géométrique et n’admet pas l’approximative.

C’est un métier qui nécessite aussi d’avoir une connaissance en mathématique pour que le travail soit à la fois soigneux, précis et esthétique. C’est une profession qui nécessite également que vous vous intéressiez à l’isolation, à l’étanchéité et à l’insonorisation des logements.

Le menuisier se doit donc d’être à jour sur les nouvelles tendances et normes du secteur des bâtiments. Malgré le fait que le sur-mesure domine le secteur de la menuiserie, il est aussi important que le menuisier soit performant dans la fabrication des articles préfabriqués comme les portes, les fenêtres, pour ne citer que ces articles.

Le savoir-faire en termes de dessin technique est aussi une qualité que vous devez avoir pour devenir menuisier. Ceci vous permettra de mieux visualiser le travail à effectuer. La menuiserie est aussi un métier qui nécessite que vous ayez une parfaite résistance physique et que vous soyez manuellement habile. Malgré l’utilisation quotidienne des machines, l’habileté manuelle est aussi primordiale.

Le menuisier est souvent appelé à travailler dans les sociétés artisanales ou dans les entreprises de menuiserie et se doit donc d’avoir les aptitudes d’un très bon gestionnaire. Il doit par la même occasion savoir trouver ses clients en travaillant sa notoriété et sa visibilité.

Les possibilités d’évolution en devenant menuisier

Devenir menuisier fait apparaître une diversité de niveau de formation. Le CAP en menuiserie, le BAC pro ou le BTS vous permettent d’être recruté au sein d’une société industrielle, d’une société de construction ou par un artisan menuisier.

Après que vous ayez des années d’expérience dans le domaine et au sein d’une très grande entreprise, vous avez la possibilité de passer au rang de chef d’équipe, de contremaître, de technico-commercial ou de chef de chantier. Vous avez aussi la possibilité de vous spécialiser et de devenir votre propre patron en mettant en place votre société de menuiserie. Avec le BAC pro, vous pouvez également devenir restaurateur de mobilier ancien ou ébéniste.

, ,

Entretenir une machine-outil : comment s’y prendre ?

2021-05-26 Commentaires fermés sur Entretenir une machine-outil : comment s’y prendre ? By Yves Saint-Hilaire

Tous les professionnels de l’industrie savent ce qu’est une machine-outil. En effet, il s’agit du matériel nécessaire pour effectuer différents travaux de pointe tels que l’usinage. Du fait de son utilisation régulière, elle a besoin d’entretien systématique.

Qu’est-ce qu’une machine-outil ?

Les machines-outils englobent tout le matériel impliqué dans le processus de production d’une entreprise industrielle, qu’il s’agisse d’un engin à commande manuelle (ou modèle conventionnel) ou électronique. Cependant, le matériel utilisé dépend de l’activité de l’entreprise. Ce sont des machines équipées d’un bâti, d’un moteur, d’une table de travail et d’éléments de manœuvre tels qu’un levier ou une manette.

À titre d’exemple, la fraiseuse, la machine-transfert, la perceuse à colonne, le tour, la rectifieuse, les machines de découpage au laser, etc. font partie de la catégorie des machines-outils. Comme il a été mentionné précédemment, ce sont tous des engins nécessaires à l’usinage. En effet, le tour permet de modeler des pièces métalliques. La machine-transfert, quant à elle, est utilisée pour effectuer les opérations répétitives appliquées sur la pièce.

Quelle est la réglementation sur l’entretien d’une machine-outil ?

Selon la loi, tous les industriels sont dans l’obligation d’entretenir leur matériel, dans le but de garantir la production ainsi que la sécurité des utilisateurs. À ce titre, toutes les machines utilisées doivent répondre à la norme imposée dans le secteur. De ce fait, les industriels sont tenus d’effectuer des entretiens préventifs, notamment en effectuant des vérifications périodiques. Toutefois, l’entretien peut être curatif, c’est-à-dire que le matériel a besoin d’être rénové, modernisé voire changé.

Quels sont les entretiens préventifs nécessaires d’une une machine-outil ?

Les entretiens préventifs ont pour objectif d’assurer le bon fonctionnement de l’engin. D’ailleurs, comme vous devez le savoir, effectuer des entretiens périodiques vous vaudra moins cher qu’un renouvellement de vos machines-outils. Pour cela, pensez à ces quelques opérations :

– Le nettoyage de votre matériel. En effet, retirer les débris coincés dans votre machine permettra d’allonger sa durée de vie. Pour cela, effectuez une vérification visuelle. Si nécessaire, pensez à démonter certaines pièces et nettoyez-les unes à unes. Sachez qu’il existe des produits de nettoyage industriel. Toutefois, les produits comme le pétrole ou la graisse de silicone peuvent être aussi efficaces.

– Le graissage de votre matériel. Comme les machines-outils sont composées de pièces métalliques qui fonctionnent par frottement, il sera nécessaire de les graisser. L’objectif est d’éviter qu’elles s’usent rapidement en limitant les frictions entre les pièces. Les lubrifiants permettent également de protéger le métal contre la corrosion. Sachez que le type de produit à utiliser dépend des caractéristiques de votre moteur.

– La vidange de la machine-outil. Comme pour tous les types de moteurs, il convient de remplacer l’huile usée. Cela a pour objectif de réduire la viscosité, afin d’avoir des mouvements des pièces plus fluides.

– Le réglage de la machine-outil. Lorsque vous déplacez certaines pièces, votre matériel a besoin de subir un réglage, en vue d’avoir la productivité d’origine. Cette opération se fait généralement à l’aide d’un logiciel électronique. Pour assurer la maintenance de votre matériel, vous pourrez compter sur des professionnels comme MTM MO INDUSTRIE.

Quand faut-il prévoir de rénover les machines-outils ?

Suite à une utilisation fréquente, les pièces de votre machine finissent par s’user. Dans ce cas, vous avez le choix entre vous équiper de nouveau matériel, ou opter pour la rénovation, dite retrofit, de vos machines. D’ailleurs, cette deuxième option est largement plus accessible. De plus, vous pourrez rapidement retrouver l’usage de votre matériel.

Pour cela, rendez-vous auprès d’un spécialiste de la rénovation. Le principe consiste généralement à remplacer certains éléments par d’autres, plus modernes et donc plus performants. Toutefois, sachez que cela nécessitera de prévoir de nouveaux réglages.

,

Que faire de vos appareils électroménagers usagés ?

2021-05-25 Commentaires fermés sur Que faire de vos appareils électroménagers usagés ? By Royer

La plupart du temps, quand vos appareils électroménagers tombent en panne, vous ne savez pas quoi en faire, et hop vous les stockez tous dans le grenier !

, , , Read More