Monthly Archive 2021-01-30

Quelques raisons de choisir les bijoux faits à la main

2021-01-30 Commentaires fermés sur Quelques raisons de choisir les bijoux faits à la main By Yves Saint-Hilaire

Les accessoires améliorent l’apparence d’une personne et ajoutent une touche d’élégance à votre tenue. Il existe de nombreux types d’accessoires que vous pouvez mettre sur votre cou, votre bras… Un type d’accessoire que beaucoup de gens préfèrent est le bijou. Les bijoux peuvent être des boucles d’oreilles, des bagues, des bracelets, un collier, entre autres. Les gens se tournent de plus en plus vers des bijoux faits à la main par des artisans locaux plutôt que ceux fabriqués à la machine. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles vous devez envisager de vous procurer des bijoux faits à la main.

Soutenir les artisans

Les artisans locaux s’efforcent de montrer leurs talents en créant des pièces uniques grâce à leur imagination. Leur acheter des bijoux est une preuve de soutien à leurs capacités et à leur travail acharné, car la fabrication d’un quelconque bijou n’est pas une tâche facile. Les dessins créés par ces artisans représentent la culture locale et les traditions de leur communauté, constituant une source d’inspiration pour créer des objets uniques.

Possibilité de personnalisation

L’avantage d’acheter des bijoux faits main est que vous avez la liberté de demander le modèle que vous souhaitez : selon vos spécifications et tel que vous l’aviez imaginé. De plus, l’option de personnalisation vous permet d’ajouter du caractère à votre bijou de manière à ce qu’il reflète parfaitement votre personnalité.

Préserver l’environnement

La plupart des bijoux faits à la main sont fabriqués à partir de ferraille ou de déchets (déchets de plastique, boîtes de conserve, laiton d’acier et d’autres débris découverts sans but). Ce que font les artisans, c’est qu’ils nettoient chaque déchet et le transforment ensuite avec soin et méticulosité en un objet d’art.

Par conséquent, lorsque vous décidez d’acheter un bijou fait main, vous faites un pas important pour réduire la pollution et préserver l’environnement.

Caractère authentique

La première caractéristique qui rend les bijoux faits à la main très prisés est le caractère unique et authentique de l’artisanat. Vous êtes toujours sûr de bénéficier d’un modèle exclusif. Contrairement aux bijoux fabriqués industriellement, le vôtre se distinguera et sa beauté ne passera pas inaperçue.

Matériaux de bijouterie de haute qualité

Comme ces pièces sont fabriquées par des artisans joailliers, les matériaux utilisés sont de meilleure qualité, contrairement aux bijoux produits en masse. Les artisans utilisent souvent le laiton et le cuivre de la plus haute qualité pour chaque bijou fait à la main.

Des bijoux durables

Étant donné que les bijoux artisanaux sont produits en plus petites quantités, les ressources sont utilisées de manière conservatrice. Alors que les articles produits en masse entraînent souvent l’épuisement de ces ressources. La production à petite échelle de bijoux artisanaux est toujours de meilleure qualité. La plupart des bijoutiers sont très fiers de leur travail et de leur savoir-faire et veillent à ce que chaque pièce soit parfaite.

Le temps nécessaire à la création d’un objet artisanal est plus long et l’acheteur se retrouve avec un objet qui vaut la peine d’être fabriqué et ce, à un prix très abordable. Les bijoux faits à la main sont quelque chose que vous chérirez pendant des années. Après tout, ils sont fabriqués avec beaucoup d’amour, de dévouement et de passion par des artisans expérimentés dans leurs ateliers.

Les élastomères : confection et utilisation

2021-01-30 Commentaires fermés sur Les élastomères : confection et utilisation By Yves Saint-Hilaire

Dans de nombreux domaines, comme la création et la confection de pièces et prototype, l’utilisation des polymères est d’une importance capitale, car elle permet d’explorer les possibilités. Avec ces matériaux, il est possible de modéliser les différentes pièces avec une grande précision, notamment grâce à la nature modulable de l’élastomère. Ses propriétés font de ce matériau, un incontournable dans d’autres domaines, comme l’assurance de l’étanchéité de la toiture. De ce fait, les élastomères tiennent une place prépondérante dans le secteur de l’industrie. Nous faisons le point sur ce matériau.

Les propriétés de cette matière

L’appellation élastomère désigne un grand nombre de produits qui diffèrent dans leur conception et dans leur composition. Pour choisir quel type d’élastomère utiliser, il est indispensable de définir les cadres de son application et les propriétés correspondantes.

Les propriétés chimiques

L’utilisation d’élastomères peut entraîner une exposition à des produits chimiques. De ce fait, il est nécessaire de connaître et d’anticiper les différents effets de ces substances sur le produit.

  • La dilatation thermique

Cette transformation est commune chez une grande majorité des élastomères lorsqu’ils sont exposés à une température élevée. Cependant, l’ampleur de cette dilatation diffère selon la composition des matériaux et peut être mesurée comme suit : dilatation linéaire ou dilatation volumétrique.

  • La fragilisation et le durcissement

Ce changement d’état indique une transformation profonde dans la structure des molécules composant la matière. Cela peut indiquer une augmentation de la densité de la matière.

  • Le ramollissement

Il indique une désolidarisation du réseau de polymères qui constitue l’élastomère. À cause de ce changement, des particules peuvent s’extraire, causant parfois une réduction du volume.

Les propriétés physiques

Les élastomères diffèrent face aux sollicitations physiques et mécaniques. La résistance physique fait partie des avantages les plus appréciés des élastomères. De ce fait, ils sont grandement utilisés dans de nombreux domaines et sont soumis à des conditions diverses et rudes.

  • La friction : il s’agit de la résistance au frottement. C’est le cas, par exemple, de la pneumatique ou d’autres utilisations du même genre.
  • La résistance à une usure accélérée : le test est réalisé afin de mesurer le changement de la résistance du matériau face à un environnement particulier, comme la chaleur permanente ou la basse température.
  • La pression mesure la déformation du polymère. C’est surtout indispensable pour une utilisation dans la jointure.
  • La traction est également un test qui permet de déterminer la résistance à une déformation technique. Il s’agit dans ce cas de mesurer la résistance à la traction, à l’allongement jusqu’à la rupture.

Les différentes opérations sur les élastomères

L’élastomère peut être utilisé dans de nombreux domaines, comme pièces techniques et jointures en tout genre. Cependant, pour être opérationnelles, ces pièces ont besoin d’être façonnées et souvent d’une manière personnalisée. Pour ce faire, l’intervention d’une entreprise spécialisée comme SODECOUPE est nécessaire. Elle est spécialisée dans la coupe de pièces en élastomère en région parisienne.

L’usinage ou confection par enlèvement de matière

Il consiste à tailler ou à découper une forme précise par extraction de matière d’un bloc principal. Cette méthode de traitement comprend également de nombreux types de traitement comme le tournage, qui consiste à placer la pièce sur un rotor pour la découper progressivement ; le fraisage, la rectification, la découpe au jet d’eau ou au laser, et l’électroérosion. Cette dernière consiste à plonger la matière dans une solution et la traiter par des impulsions électriques rapides.

La déformation à chaud

Lors de cette déformation, la matière est chauffée, jusqu’à obtenir un état de ramollissement. Elle est ensuite aspirée par le vide sur une moule qui lui donne sa forme. Elle est finalement refroidie, ce qui permet de lui donner sa forme finale.

C’est également le procédé utilisé dans un moulage à chaud, sauf que dans ce cas, une moule vient donner la forme à la matière par le biais de pressions.

, ,

Le débouchage d’une canalisation commune : comment ça marche ? Qui doit payer les travaux ?

2021-01-29 Commentaires fermés sur Le débouchage d’une canalisation commune : comment ça marche ? Qui doit payer les travaux ? By Yves Saint-Hilaire

Évacuation lente des eaux, stagnation, écoulement ou remontée d’eaux usées, mauvaise odeur… Sans aucun doute, il s’agit d’une obstruction. Les canalisations bouchées sont des faits récurrents. Évidemment, les déboucher est la seule solution.

Déterminer les causes et apporter les solutions appropriées

Les restes alimentaires, les amas de cheveux, les matières organiques, les tampons, les préservatifs… Tant de choses forment des bouchons et obstruent les canalisations à tout moment. Ce problème est commun à toutes les canalisations d’eaux pluviales, d’eaux usées, d’eaux potables…

Aucune canalisation n’est hors d’atteinte. L’étendue des dégâts et la gravité des problèmes dépendent du degré d’exposition des installations à ces facteurs de risque.

Avant toute intervention, un diagnostic doit être effectué. Cela permet de repérer la véritable source de l’engorgement. Généralement, on effectue l’introspection des canalisations par caméra. Le résultat précis permet de déterminer l’ampleur du dégât et les solutions qui conviennent le mieux.

Plusieurs opérations sont envisageables en cas de problèmes de canalisation :

    • Le détartrage
    • Le dégorgement
    • Le pompage
    • Le nettoyage en profondeur
    • La vidange
    • La réparation des canalisations

Effectivement, il existe de nombreuses astuces. Citons par exemple : la solution d’eau chaude + bicarbonate de soude ou vinaigre, la ventouse (pour les petits bouchons), le furet, etc.

Faire intervenir des professionnels du métier

Une canalisation commune bouchée fait tout de suite l’objet d’une intervention, pour éviter que la situation ne perdure et ne s’aggrave. Comme le débouchage peut être assez complexe, il est préférable de faire appel à un plombier ou à des spécialistes de l’assainissement.

Seuls les professionnels sont habilités à mener à bien ce genre d’intervention. Grâce à leurs compétences techniques, ils apportent la solution au cas de figure. Professionnels, sérieux et réactifs, ils s’adaptent à chaque situation et adaptent leurs méthodes en fonction du problème rencontré.

Ils peuvent intervenir aussi bien dans le milieu rural qu’urbain.

À ce sujet, NET’CUV ASSAINISSEMENT à Paris propose ses services depuis plus de 10 ans. La société est connue pour sa solide expérience, son savoir-faire pointu, son équipe de professionnels ainsi que son matériel complet et performant.

L’opération est réalisée efficacement, rapidement et dans le respect de l’environnement. Si nécessaire, ses agents s’occupent des éventuels travaux d’entretien et de mise en conformité de l’installation. Ils sont aussi spécialisés dans le pompage et le curage de séparateurs d’hydrocarbure, le traitement de déchets, l’assainissement individuel et collectif, etc. Ils garantissent un travail de qualité, réalisé conformément aux normes en vigueur.

Régler les frais suivant les règles imposées au sein de la copropriété

Qui doit payer la facture ? Cette question est réitérée à chaque fois que des travaux sont réalisés dans les parties communes de l’immeuble. Dans une copropriété, un règlement est destiné à tous les copropriétaires. Ils sont tenus de respecter toutes les clauses.
Généralement, tous travaux concernant les parties privatives sont à la charge du copropriétaire concerné. Pour les travaux qui affectent les parties communes, l’autorisation de l’assemblée est exigée. Dans le cas d’un débouchage de canalisations, les petits travaux (dits horizontaux) dans les appartements incombent à la personne qui y loge. Pour les travaux verticaux et les grandes interventions, le gestionnaire de l’immeuble se charge de tout, grâce aux cotisations que les copropriétaires versent. Il prend contact avec le professionnel. Dans la mesure où l’utilisation d’un camion pompe pour le dégorgement de la colonne générale est de mise, les frais reviennent aux propriétaires.

Si un dégât survient suite à un problème au niveau d’une canalisation commune, le syndicat des copropriétaires doit faire une déclaration de sinistre auprès de l’assurance. Les démarches se feront en 5 jours ouvrés.

Un entretien régulier au niveau de la tuyauterie est recommandé, afin d’anticiper ces problèmes. La responsabilité appartient à tout un chacun.

, , ,

Comment faire de la poterie chez soi ?

2021-01-28 Commentaires fermés sur Comment faire de la poterie chez soi ? By Contributor

La poterie est un art très ancien. Elle est encore utilisée aujourd’hui comme à l’époque préhistorique, lorsque les hommes et les femmes ont découvert que l’argile humide laissée au soleil séchait et durcissait. Si l’envie vous tente, n’hésitez pas à vous y lancer. De nos jours, l’art est l’un des moyens de réduire le stress. La poterie semble être un art impossible à réaliser chez soi. Mais avec ces idées de base, elle peut être réalisée dans le confort de votre maison.

Choisir la pièce dans laquelle travailler

La première chose à faire est de choisir une pièce de votre maison où vous préférez travailler. Il faut de ce fait tenir compte des matériaux, comme l’argile, qui doivent être stockés dans un endroit sec. Assurez-vous que cette pièce est aussi facile à nettoyer. L’eau courante doit y être accessible. Vous avez besoin de meubles tels que des tables et des armoires robustes et durables. Vous pouvez également y aménager un petit espace pour vos enfants, car les activités manuelles telles la poterie sont bénéfiques à leur développement.

Connaître la bonne argile

En poterie, l’argile est le matériau principal. Rien n’est formé sans elle. Les types d’argile utilisés à la maison sont en polymère, séchés à l’air ou cuits au four.

L’argile la plus pure est celle qui est restée sur le lieu où elle s’est formée. C’est l’argile primaire. La plus utilisée est le kaolin, l’ingrédient de base de la porcelaine.

L’argile non cuite a une forte capacité de rétention d’eau. Elle doit être cuite à une température supérieure à 600 ° C pour être durcie définitivement. La température de cuisson de l’argile détermine sa classification. Cuits en 2 temps :

– la faïence est obtenue à environ 900°C ;

– le grès entre 900°C et 1200°C ;

– la porcelaine entre 1200°C et 1300°C.

La glaçure vernit ensuite votre œuvre. Elle se vitrifie à la surface lors de la cuisson. C’est une couverte transparente sur les poteries vernissées et autres céramiques comme le grès ou la faïence fine. Lorsque la glaçure est plus opaque que la poterie ordinaire, on parle d’émail.

Posséder les bons outils

À la maison, vous aurez besoin d’outils. Vous n’avez pas besoin de tout avoir, mais ce qui compte, c’est d’avoir les outils de base.

  • Le tour de potier est disponible dans les magasins en différentes tailles. Assurez-vous de choisir celui qui convient à votre espace et à vos besoins.
  • Les nervures de lancer forment et lissent les pots au fur et à mesure qu’ils sont formés sur la roue. Elles sont particulièrement utiles pour creuser le centre d’un pot et présentées sous un assortiment de formes. Elles peuvent être en bois, en caoutchouc ou en métal.
  • On utilise l’aiguille de potier pour couper, percer, marquer, etc. Solide et pointu, cet outil polyvalent demeure l’un des outils les plus importants du potier.
  • Le fil de coupe est un fil super fin tendu entre deux poignets. Il sert à couper la base du tour.
  • La cuisson a lieu dans un four spécial à température extrêmement élevée. Cette température est nécessaire pour fusionner les molécules entre elles. Comme les fours domestiques n’atteignent pas cette température, vous devez soit fabriquer ou acheter votre propre four, soit trouver un endroit à proximité pour faire cuire vos œuvres dans un four approprié.

De la fabrication de simples pots en spirale faits à la main à l’expérimentation d’émaux et de méthodes de cuisson complexes – c’est à vous de décider de la complexité de votre passe-temps. Si vous débutez, familiarisez-vous avec la poterie en vous inscrivant à un cours de poterie chez GRESCREATIONS, ou commencez lentement à la maison pour acquérir des expériences avec le kit de base.

 

, ,

Les avantages de la location d’un photocopieur professionnel

2021-01-27 Commentaires fermés sur Les avantages de la location d’un photocopieur professionnel By Yves Saint-Hilaire

En fonction des besoins de votre entreprise, la location d’un photocopieur peut être avantageuse pour vous. En effet, bon nombre de sociétés considèrent qu’il est préférable de louer des copieurs auprès de prestataires spécialisés, pour de multiples raisons. Focus sur les avantages de la location d’une photocopieuse.

, , Read More

Les avantages du « sur-mesure »

2021-01-21 Commentaires fermés sur Les avantages du « sur-mesure » By Yves Saint-Hilaire

Aussi bien dans le monde de la construction que celui de la mode, la solution sur-mesure est devenue une référence incontournable. Qu’est-ce qui explique cet engouement ? Et bien, ses atouts plus que bénéfiques. Lisez notre article à ce sujet, peut être que vous succomberez à l’idée.

Les mobiliers sur-mesure

Les meubles sur-mesure sont très prisés en matière de valorisation des pièces d’une maison. Cela s’explique par :

Une dimension adaptée

On préfère miser sur la solution sur-mesure pour la principale raison qu’elle peut adapter nos meubles à nos pièces. Concevoir un meuble sur-mesure, c’est avant tout fabriquer un mobilier à la dimension qui nous convient. Par ailleurs, il permet un gain d’espace, notamment lorsqu’on dispose d’un espace très réduit ou à la forme architecturale atypique.

Une personnalisation authentique

Contrairement aux fournitures en kit, les meubles sur-mesure sont personnalisés selon les besoins du propriétaire. La technique du sur-mesure permet aux usagers de choisir à leur guise  non seulement la forme du mobilier, mais également les couleurs et les matériaux qui doivent le constituer. Ils pourront ainsi se vanter de ne trouver le même modèle nul par ailleurs que chez eux.

Son prix de plus en plus abordable

‘‘Oui, mais c’est cher’’ direz vous. Et bien, compte tenu des avantages qu’il offre, il est normal qu’il soit proposé à des tarifs assez onéreux, sans compter la main experte qui l’a conçu. Nous savons que le fait-main est travaillé avec attention donc de très bonne qualité. Néanmoins, certains artisans fabriquent de plus en plus de meubles sur-mesure de qualité à des prix abordables. Il suffit de chercher!

Pour résumer, la meilleure façon de rendre un logement pratique et harmonieux, c’est d’opter pour le sur-mesure. Avec sa création unique, il répond parfaitement à vos attentes. Comme quoi le client est toujours roi !

Les vêtements sur-mesure

Comme dans les mobiliers, les vêtements sur-mesure offrent une qualité dimensionnelle incomparable et garantissent un modèle personnalisé qui nous ressemble plus.

Une coupe et couture ajustée

Homme ou femme se doit de se sentir à l’aise dans ses habits, mais surtout, se doit de mettre en valeur sa  carrure sa personnalité. Or, ces besoins ne peuvent être assurés par ces vêtements standards qui nous rendent banales. Pour avoir des habits au bon tour de taille, tour de cou parfait ou la bonne longueur de manches, il est alors nécessaire de passer par un tailleur-couturier qui l’adaptera parfaitement à votre morphologie.

Ne laissant rien au hasard, le couturier saura confectionner la tenue vestimentaire que vous avez toujours rêvé avoir. Pour ce faire, il prend votre mensuration pour présenter une coupe qui s’y adaptera.

Avoir sa propre création

Le sur-mesure étant tout un art, vous devenez le concepteur de votre style vestimentaire tandis que le couturier se charge de la réalisation. Avec la solution sur-mesure, on peut se permettre des idées auxquelles personne n’aurait pensé et donc défiler avec des vêtements hors du commun.

D’ailleurs, il est possible de faire un suivi après essayage pour améliorer ou faire quelques retouches. Faire appel à un couturier, c’est également faire appel à un styliste qui vous conseille et vous renseigne sur les dernières tendances de la mode. En travaillant avec lui, vous sortirez des idées de tenue les plus originales qui puissent exister et qui s’adaptent à votre carrure !

Carte blanche sur les composantes

En effet, il est toujours agréable de compter des vêtements personnalisés et qui nous ressemblent dans notre dressing.

En optant pour le sur-mesure, vous vous permettez de choisir le type de tissu souhaité et de sélectionner la couleur et la matière que vous désirez pour votre nouvelle création.

Choisir le sur-mesure, c’est aussi perfectionner des vêtements déjà existants…si vous  n’êtes jamais à court d’idées bien sûr.

, , , ,

Zoom sur la fabrication du chocolat

2021-01-21 Commentaires fermés sur Zoom sur la fabrication du chocolat By Yves Saint-Hilaire

Chocolats noirs, blancs, au lait, aux noisettes, glace au chocolat, mousse au chocolat,… Bref, qui n’aiment pas le chocolat ? Petits et grands en raffolent. Découvrez dans cet article le processus de fabrication de ce délicieux produit à base de cacao.

La phase de la cueillette à l’acheminement des fèves

La récolte des cabosses de cacao se fait deux fois par an. Une fois cueillies, les cabosses sont ouvertes grâce  à une machette, pour en faire sortir des fèves. On procède à la sélection des « bonnes fèves » dignes d’un chocolat de qualité. Celles-ci sont placées dans des caisses en bois pour être fermentées pendant 3 à 6 jours. Les mucilages passent par un procédé d’oxydation, ce qui offre aux fèves de cacao un goût exquis. Ces dernières sont ensuite, exposées au soleil pendant une semaine, puis conditionnées dans des sacs pour être transportées à l’usine. Les fabricants utilisent des fèves de différentes provenances pour obtenir des goûts de chocolat variés.

La phase de la torréfaction au concassage

Arrivées à la manufacture, les fèves sont nettoyées à l’aide d’un courant d’air puissant ou d’une exposition à des champs magnétiques. Elles subissent ensuite le concassage, après quoi on obtient des grués. Deux meules de pierre, constituant ce qu’on appelle « broyeur », écrasent ceux-ci. Sous l’effet de la chaleur due aux frottements, le beurre de cacao commence à fondre et devient une pâte de cacao au goût acide. Dans un pétrin, les fabricants mélangent cette pâte avec du sucre et du lait en poudre pour /avoir du chocolat au lait. Les cylindres de la broyeuse pétrissent la pâte de cacao afin d’obtenir une granulométrie de 20µ. Le pétrin et la broyeuse feront plusieurs allers et retours jusqu’à l’obtention de la finesse souhaitée.

La phase du conchage-affinage

Dans cette phase, on ajoute au cacao les ingrédients comme le café, la vanille, la cannelle, etc. afin de créer des goûts plus originaux.
Le conchage-affinage consiste à donner au chocolat un aspect plus fluide, affiné et onctueux. Il sert également à éliminer l’acidité persistante ainsi que l’humidité. Soumise au broyeur, la poudre se chauffe. Le mélange fond de plus en plus et devient plus homogène. On le refroidit quelques heures jusqu’à 28ºC, et le réchauffe par la suite jusqu’à 32ºC.
Cette étape dure 10 à 48 h. Cela dépend de la saveur que l’on veut obtenir.

, , , , , ,

Connaître un métier : le charcutier

2021-01-16 Commentaires fermés sur Connaître un métier : le charcutier By Yves Saint-Hilaire

Le charcutier est la personne qui prépare la viande de porc puis, la transforme en mortadelles, en salamis, en saucissons, en cervelas, etc. Un petit tour d’horizon sur ce métier.

Les activités principales d’un charcutier

On associe souvent le métier de charcutier à celui du boucher. Mais les deux n’ont cependant pas les mêmes missions. Le charcutier prépare, cuisine et commercialise des produits alimentaires à base de viande de porc. Il peut également, concevoir des plats à base de poisson, de crustacés, de volaille, de gibier, de bœuf, etc.

Le charcutier est amené à effectuer plusieurs tâches dans son travail. Il tranche, désosse puis trie la viande. Il manipule des instruments tranchants tels que les couteaux, les hachoirs, les trancheuses, etc. mais aussi, divers ustensiles et accessoires de cuisine.

Les compétences requises pour un charcutier

Un charcutier doit être quelqu’un de :

– débrouillard : s’il est artisan à son compte, il assure lui-même les tâches (la recherche de fournisseurs, la livraison des produits, la commercialisation aux marchés, voire même la préparation des buffets lors d’un événement).

– résistant : il doit supporter le froid dans la chambre froide. Il transporte également les viandes ainsi que de lourds instruments.

– créatif : il doit avoir la capacité d’inventer des plats originaux, et cela, en fonction des saisons. Il attirera ainsi, de nombreux clients.

– méticuleux et soigneux : préparer des denrées comestibles nécessite d’avoir une hygiène absolue.

En outre, il doit posséder un savoir-faire en la matière. Il maîtrise diverses techniques telles que la technique de conservation ( le séchage, le saumurage, le fumage, etc.). Il doit également avoir suivi des formations professionnelles. Celles-ci durent généralement deux ans.

 

, , , , ,

Quelques astuces pour trouver le parfait reprographe

2021-01-13 Commentaires fermés sur Quelques astuces pour trouver le parfait reprographe By Yves Saint-Hilaire

Le père de la reprographie aurait fêté ses 114 ans cette année. Si le procédé fut inventé en 1938, une entreprise en racheta les droits en 1947 et commença à l’utiliser à des fins industrielles. Aujourd’hui, cette industrie génère en moyenne 112 milliards de dollars tous les ans. Toutefois, sachez que les professionnels ne se valent pas, donc il est important de choisir celui qui vous siéra le mieux.

, , , , Read More

Serrure bloquée

Serrure bloquée : que faire ?

2021-01-08 Commentaires fermés sur Serrure bloquée : que faire ? By Yves Saint-Hilaire

Qui ne s’est jamais trouvé face à une serrure bloquée ? Dans une telle situation, il arrive que l’on panique et que l’on ne sache pas quoi faire. Découvrez dans cet article comment débloquer une serrure.

Read More