Monthly Archive 2020-12-17

nettoyer les vitres intérieures

Comment nettoyer les vitres intérieures de votre voiture ?

2020-12-17 Commentaires fermés sur Comment nettoyer les vitres intérieures de votre voiture ? By Tristan Majory

Le nettoyage des vitres d’une voiture est une tâche nécessaire pour son entretien. Avec l’étroitesse de l’habitacle, le nettoyage est souvent difficile pour de nombreuses personnes. Comment nettoyer les vitres intérieures de votre voiture ? On en parle ici.

, , Read More

Comment choisir le bois pour fabriquer des meubles ?

2020-12-12 Commentaires fermés sur Comment choisir le bois pour fabriquer des meubles ? By Contributor

Vous avez l’intention de meubler les pièces de votre nouvelle maison ? Ou vous avez juste envie de changer de décor ? Trouvez l’essence de bois qui convient à chaque type de meuble. Vous voulez peut-être créer vos lits, vos tables, vos armoires avec la même essence de bois ? Voici quelques indications pour vous aider à choisir.

Les critères de choix

L ‘aspect et la couleur du bois

Les ébénistes et les fabricants de meubles choisissent généralement le bois d’après leur aspect. L’effet des meubles dans une pièce dépend essentiellement de l’aspect extérieur du bois.

La couleur du bois diffère en fonction de son essence. Par exemple, la teinte des résineux est plus claire tandis que celle des bois exotiques est plus foncée.

Choisissez une couleur et un aspect en accord avec votre décor intérieur.

La solidité

La solidité du bois est aussi importante car un meuble est destiné à durer. Par ailleurs, plus le bois est solide, plus il peut supporter de poids.

Les essences solides sont souvent destinées aux meubles porteurs. Imaginez qu’une personne s’assied sur votre fauteuil et que celui-ci s’effondre. C’est pourquoi il faut choisir du bois solide pour certains meubles.

La résistance

Les fabricants de meubles tiennent également compte de la résistance du bois. Certaines essences sont plus résistantes que d’autres.

Les facteurs environnementaux comme un climat humide ont un effet néfaste sur le bois. Certaines essences ont moins tendance à absorber l’humidité. D’autres rejettent plus rapidement l’eau absorbée. Ces bois sont idéaux pour les meubles d’extérieur et les meubles de cuisine.

La texture

Plus le bois est compact, moins il est facile à travailler. Par contre, une fois transformé en meuble, il ne se détériore pas au cours du temps et résiste mieux aux chocs.

Le poids et la densité du bois sont aussi des facteurs de dureté à considérer. En général, plus un bois est lourd, plus il est compact et donc plus dur.

Tous ces critères garantissent la fonctionnalité et la durabilité de vos meubles. Les meilleurs ébénistes conseillent de choisir les essences locales qui sont mieux adaptées à votre environnement. Demandez conseil à des personnes avisées avant de faire votre choix.

Les essences destinées aux meubles.

Le bois utilisé en ébénisterie est différent du bois de construction. Le travail du bois est plus minutieux et plus détaillé dans la fabrication de meubles.

Voici succinctement les essences conseillées pour les meubles.

Les bois les plus légers sont le peuplier, le sapin et le pin. Plus légers donc moins durs, ils sont destinés aux meubles d’usage courant. Ayant une teinte claire, ils sont plus décoratifs. Plus résistants, le teck, le bouleau, le noyer conviennent aux meubles de luxe. Ces essences sont préférées pour un design moderne.

Le chêne, le frêne et l’acacia sont conseillés pour la fabrication de meubles d’usage courant. En général, les essences locales s’adaptent mieux au climat car ils ont poussé dans le même milieu. Ces bois sont plus indiqués pour les meubles d’extérieur.

Les bois exotiques, communément appelés bois précieux comme le palissandre, le bois de rose, l’ébène ont des qualités que n’ont pas les essences locales : une texture compacte, une dureté et une solidité à toute épreuve. Leur aspect et leur couleur en font des meubles décoratifs de luxe.

Fabriquez vos meubles et décorez votre maison selon vos goûts. Toutefois, l’avis et les conseils d’artisans experts en fabrication de meubles sont toujours utiles. Prenez contact avec eux, demandez des conseils et confiez-leur la fabrication de vos meubles. Ces artisans ont le savoir-faire nécessaire pour créer des meubles selon vos goûts et choisir le matériau adéquat pour leur fabrication.

 

 

, , ,

Histoire du métier de boucher

2020-12-11 Commentaires fermés sur Histoire du métier de boucher By Yves Saint-Hilaire

Pour ceux qui ne le savent pas, le métier de boucher fait partie des plus anciennes professions et qui sont encore exercées à ce jour. Depuis sa création jusqu’à nos jours, ce métier s’est constamment adapté aux évolutions de la société, ainsi qu’aux techniques. Dans cet article, nous allons parler de ses origines et de son évolution à travers les différentes époques de l’histoire.

Origine et histoire du métier de boucher

Avec le boulanger, le premier métier à avoir été organisé pour répondre aux demandes de la population urbaine fut celui de boucher. Cette profession existait déjà pendant l’Antiquité. À cette époque, les principaux animaux de boucherie étaient les porcs et les moutons. Les bœufs servaient essentiellement aux travaux de traction et agricoles. Pourtant, sur le plan étymologique, l’origine du mot boucher vient d’un autre animal : le bouc. En effet, le mot boucher vient d’une activité marchande qui consistait à vendre de la viande de bouc. Le boucher achetait la viande dans les abattoirs ou chez les grossistes. Selon les cas de figure, l’animal pouvait être encore sur pied ou déjà abattu. Après avoir acheté les viandes, il les découpe et les désosse avant de les vendre dans sa boucherie.
À partir du XIe siècle, le métier va se structurer. Ainsi, les bouchers viennent s’installer dans les villes afin d’approvisionner leurs habitants en viandes. Au tout début, ce métier était pratiqué par très peu de gens. Dans la plupart des cas, il s’agissait d’un business familial. Après les pères, les fils prenaient le relais et ainsi de suite. À Paris, cet héritage était même officialisé dans une charte. Mais c’est seulement au cours du XVIe siècle que cette profession se dota d’un véritable statut. Ils devaient même prêter serment de fidélité au métier. À cette époque, les épidémies étaient fréquentes. C’est pourquoi ils étaient aussi chargés du contrôle sanitaire des viandes. D’ailleurs, au fil des années, le métier de boucher était soumis à de nombreuses réglementations, essentiellement en lien avec l’hygiène et la santé.
Jusqu’au XIXe siècle, le boucher intervenait sur toutes les étapes de la préparation de la viande, c’est-à-dire depuis l’abattage de la bête jusqu’à la vente. Mais à partir de cette époque, les grands abattoirs ont été créés. C’est ainsi que deux types de bouchers voient le jour : les bouchers abattants et les bouchers détaillants.
Le terme boucher abattant désigne ceux qui choisissent et achètent les bêtes directement chez les éleveurs. Ainsi, ces catégories de bouchers ont une parfaite connaissance du mode d’élevage des bêtes qu’ils achètent. Ce qui leur permet de se faire une idée sur la qualité de la viande.
Le boucher détaillant, quant à lui, s’approvisionne auprès des abattoirs. Ce qui ne leur permet pas de garantir la qualité de la viande puisqu’ils ne peuvent pas assurer la traçabilité de leurs produits. En revanche, ces derniers s’efforcent de montrer une bonne image du métier en arborant un tablier blanc immaculé, pour ainsi monter les conditions d’hygiène irréprochables des viandes qu’ils vendent.

La boucherie moderne

De nos jours, le métier de boucher a connu une véritable transformation. Il tend à se moderniser de plus en plus avec la réduction du nombre des bouchers traditionnels. Ainsi, de plus en plus de consommateurs achètent directement leurs viandes dans les grandes surfaces. Cependant, un grand nombre de consommateurs, surtout dans les petites villes, gardent leurs habitudes et continuent de s’approvisionner auprès des bouchers traditionnels pour ainsi perpétuer l’un des plus anciens métiers du monde. De plus, dans la majorité des cas, acheter de la viande auprès des bouchers traditionnels offre une certaine garantie concernant la qualité du produit puisqu’ils travaillent en collaboration avec les éleveurs.

, ,

Transporter votre matériel informatique en toute sécurité

2020-12-10 Commentaires fermés sur Transporter votre matériel informatique en toute sécurité By Contributor

Ordinateur, écran, imprimante, télécopieur sont les auxiliaires sans lesquels vous ne pouvez pas travailler ? Que vous partiez en mission ou en vacances, vous en avez toujours besoin.  Le transport de  matériel vous pose également un problème en cas de déménagement ?  Voici quelques conseils pour assurer la sécurité de votre attirail pendant leur transport.

Les emballages originaux

Lors de l’achat d’appareils, que ce soit des  électroménagers, des instruments de musique, du matériel audiovisuel ou informatique, veillez à garder leurs cartons d’emballage d’origine avec les pièces de protection originales genre polystyrène.  Cela permet de  protéger votre matériel contre les chocs, les variations de température et tout ce qui peut être cause de détérioration.

Le seul hic c’est que  vous aurez un bon nombre de cartons à déplacer et que le volume de vos bagages deviendra plutôt encombrant.

Un carton pour tout contenir

Une autre alternative qui se présente est de mettre tout votre matériel informatique dans un même carton.  Veillez à les mettre dans le bon sens pour ne pas avoir de mauvaises surprises quant au fonctionnement de votre matériel après. Les ordinateurs, surtout les desks tops ne supportent pas d’être retournés. Limitez au maximum les risques  de chocs en comblant les espaces vides. Mettez au besoin du papier journal ou du linge entre les machines. Rappelez-vous d’éteindre vos appareils avant de les emballer.

Les flight cases

Ce sont des caisses fabriquées spécialement pour ranger et transporter le matériel fragile. Elles comportent des poignées pour les soulever ou des roulettes permettant de les déplacer. Cela vous permet de protéger  votre matériel informatique contre les chocs. L’intérieur de la caisse est non seulement adapté aux dimensions du contenu mais il est également entièrement capitonné.

Un autre avantage du flight case est de ne pas exposer votre matériel à la poussière qui peut affecter pour leur bon fonctionnement.

Par ailleurs, le capitonnage assure l’isolation thermique évitant les effets négatifs des variations de température. L’étanchéité de la caisse est également garantie donc votre matériel est à l’abri de l’humidité.

Peut-on fabriquer soi-même un flight case ?

Vous pouvez trouver des tutoriels sur la fabrication de ces caisses  sur internet ou dans des livres. On vous montre les étapes à suivre, les matériaux nécessaires, les outils indispensables. Encore faut-il avoir une aptitude pour le bricolage et connaître la qualité adéquate des matériaux utilisés pour réussir  à en fabriquer.

Comment trouver un flight case adapté ?

Des artisans experts fabriquent des flight cases et des valises étanches  adaptés aux dimensions de vos appareils. Ils peuvent vous vendre également des produits tout faits correspondant aux dimensions voulues.

Comment assortir ses vêtements homme ?

2020-12-07 Commentaires fermés sur Comment assortir ses vêtements homme ? By Contributor

Monsieur, vous avez un placard rempli de vêtements mais ne savez pas comment vous habiller ? Ne stressez pas. Suivez simplement ce guide pour bien assortir vos tenues en toutes circonstances.

La morphologie

Pour mettre votre silhouette en valeur, portez des vêtements près du corps et adaptés à votre morphologie. Essayez de vous classer dans ces 4 catégories de morphotype.

Vous avez les épaules plus larges que le bassin ? Vous êtes un « V ». Évitez de porter des hauts amples. Les pantalons moulants sont aussi à proscrire.

Si la largeur de votre bassin dépasse celle de vos épaules, vous appartenez à la catégorie « A ». Les hauts qui vous donnent plus de carrure sont conseillés. Laissez par contre de côté les vêtements qui épousent le haut du corps.

Les hommes qui ont le bassin et les épaules au même niveau font partie de la catégorie « H ». Ils opteront pour des pièces cintrées et ajustées.

Un ventre  exposé par rapport au reste du corps est la marque du morphotype « O ». Mettez vos jambes en valeur, bannissez les pantalons larges. Pas de slim non plus ! Portez des habits avec une coupe droite. Préférez les pulls aux cardigans.

Si vous êtes petit, misez-sur les vêtements taillés près du corps pour paraître plus grand. À l’inverse, si vous avez la taille de Goliath, évitez les habits trop courts qui vous feront paraître encore plus grands.

La couleur

L’harmonie des couleurs est essentielle pour éviter de ressembler à un clown. Voici les règles à suivre pour bien associer les couleurs de ses vêtements.

Choisissez des couleurs qui se rapprochent à quelques nuances près, des couleurs contrastées ou encore des couleurs complémentaires. Évitez d’associer plus de trois couleurs différentes. Misez plutôt sur le jeu des nuances.

Les couleurs basiques les plus conseillées pour les hommes sont le marron, le bleu marine, le gris, le noir et le blanc notamment pour les tenues de base, les costumes, les manteaux et les chaussures. Ces couleurs peuvent être portées pour toutes les occasions.

Si, à l’occasion, vous avez envie de couleurs plus gaies, choisissez-les en fonction de votre teint et de la couleur de vos cheveux. Placez-vous devant un miroir. Portez un vêtement de la couleur de votre choix près de votre visage. Si votre teint paraît plus lumineux, la couleur vous va bien. Par contre, si vous vous trouvez un air assombri, la couleur choisie n’est pas la bonne.

Les motifs et la matière

Vous aimeriez porter des vêtements imprimés ? Si vous souhaitez combiner deux motifs, gardez-les avec la même couleur.  Attention, certains motifs ne doivent pas être associés même s’ils sont de la même couleur !

En ce qui concerne les matières, mariez-les  entre elles. Choisissez toutefois des textures qui vont bien ensemble. Les fibres naturelles ne doivent pas être portées avec les tissus synthétiques.

Un petit conseil supplémentaire, votre tenue vous ira encore mieux si elle concorde avec votre personnalité et votre âge. Les tenues de sport ne sont pas les mêmes pour un jeune de 15 ans et un homme d’âge mûr qui va faire son jogging.

Choix de la tenue

Préparez dès la veille une tenue complète pour éviter de stresser au petit matin. La cohérence de l’ensemble sera ainsi assurée. Choisissez les accessoires en fonction du style voulu.

Encore un dernier conseil, achetez vos vêtements dans les boutiques spécialisées pour hommes. Vous pourrez vous procurer toutes les pièces que vous désirez en suivant des conseils d’experts de l’habillement. Exprimez vos envies, des spécialistes vous aideront à choisir vos vêtements et vos accessoires conformément aux règles de l’élégance masculine.

Comment devenir ingénieur du son ?

2020-12-04 Commentaires fermés sur Comment devenir ingénieur du son ? By Yves Saint-Hilaire

Dans le monde de la musique comme dans le secteur de la production audiovisuelle, les services d’un ingénieur de son sont très sollicités. A la fois artiste et technicien, ce professionnel peut intervenir dans différents domaines tournant autour du son. Outre ses compétences dans le mixage et le mastering, il doit également avoir des notions de théories musicales afin de réaliser les ajustements et les harmonisations exigés par le métier. L’ingénieur du son prend en charge de nombreux projets comme l’accompagnement d’artistes ou la mise en place de la sonorisation lors des spectacles et dans les radios.

En quoi consiste le métier d’ingénieur de son ?

L’ingénieur du son a pour objectif d’assurer la qualité du son pour les enregistrements, la diffusion, les spectacles et les tournages. II est également à la tête d’une équipe formée de nombreux autres professionnels selon l’activité en question.

Dans le cadre de la production cinématographique

Dans l’univers cinématographique, l’ingénieur du son travaille en étroite collaboration avec les techniciens spécialisés dans l’enregistrement. Il choisit, par exemple, le type de micro à utiliser, posé, perché ou caché. Une fois l’ensemble des sons enregistré, il mixe les effets sonores et s’occupe de la gestion des dialogues ainsi que du bruitage. L’ingénieur de son est en quelque sorte un monteur de son et un créateur de bande-son.

Dans un studio d’une station de radio

La prestation de l’ingénieur du son concerne ici principalement l’enregistrement dans une station de radio. Dans ce cas, il gère l’ensemble des enregistrements des émissions et la retransmission des interventions en direct. Il intervient également dans l’introduction des effets sonores ou des jingles.

Dans les studios d’enregistrement

Lors d’un enregistrement sonore, l’ingénieur de son enregistre séparément chaque musicien. Il retravaille ensuite les sons enregistrés en les ajustant au mixage. Cet ajustement consiste à régler le niveau de chaque enregistrement de manière à obtenir une même intensité pour l’ensemble des instruments. L’ingénieur ajoute ensuite les effets spéciaux et prend en charge l’assemblage des séquences.

Dans la production d’un album, il travaille en collaboration avec le directeur artistique au service du projet. Ils définiront la couleuret les nuances de l’œuvre artistique.

Quelles sont les formations à suivre pour exercer le métier ?

Pour pouvoir exercer le métier d’ingénieur de son, vous devrez suivre une formation spécifique. De nombreuses formations sont proposées pour accéder aux métiers du son : Le diplôme BTS obtenu à l’issue d’une formation de 2 ans après le bacc est le minimum requis pour travailler dans le domaine. Un bacc + 3 en art du spectacle permettra d’élargir son domaine d’intervention. , Pour pouvoir prétendre au poste de producteur , une formation de 5 ans suivie d’un stage pratique est requise.

Les autres qualités requises

Outre les formations à suivre, l’ingénieur du son devra faire preuve de certaines qualités pour exercer correctement son métier .

Maîtrise du son et du matériel

Le travail de ce professionnel du son consiste à capter et modeler le son. L’ingénieur du son doit donc connaître les caractéristiques du son et maîtriser les différents équipements et matériels sonores afin de réaliser cette modélisation.

Sensibilité et réactivité

Selon la demande des clients ou du directeur artistique, l’ingénieur du son doit être capable d’émettre des propositions artistiques satisfaisantes. . Pour y arriver, il devra rester à l’affût des nouvelles tendances musicales. Il doit aussi avoir de l’oreille pour garantir la précision lors des arrangements et des opérations de mixage

Capacités relationnelles

Avoir le sens du relationnel est une qualité importante dans le métier car l’ingénieur de son travaille avec une équipe de cadreurs, différents machinistes, les ingénieurs de lumière et autres spécialistes. Dans ce contexte, l’entreprise VIDEOSONIC, est spécialisée dans l’installation d’équipements audiovisuels pour des colloques, des conférences, spectacles et autres événements.

, ,