Monthly Archive 2020-05-30

L’importance d’avoir les bons vêtements de travail

2020-05-30 Commentaires fermés sur L’importance d’avoir les bons vêtements de travail By Yves Saint-Hilaire

Les vêtements de travail sont définis comme tous les vêtements dont un travailleur a besoin pour effectuer son travail, minimisant ainsi les risques d’accidents lors de l’exécution de son travail. En ce sens, l’espace de travail doit être pris en compte pour disposer des vêtements nécessaires à la protection intégrale de l’organisme. Sur le marché, un grand nombre d’articles de protection peuvent être disponibles pour différentes zones du corps telles que les chaussures de sécurité, les masques et les gants.

Il est très important que chaque zone de travail dispose des éléments nécessaires à son bon développement, afin que les professionnels de ces domaines soient protégés.

Certains secteurs comme les emplois de bureau n’ont généralement pas besoin de vêtements de travail. Cependant, les employés dans des domaines tels que la production, la réfrigération et les travaux lourds ont besoin d’uniformes qui garantissent leur sécurité.

Autrefois, ces uniformes étaient encombrants et lourds, car cela garantissait aux employés plusieurs couches de protection. Malgré cela, la technologie nous a fait découvrir d’autres façons de faire, de sorte que les industries qui fabriquent cet équipement utilisent actuellement des matériaux beaucoup plus légers, plus solides et plus confortables.

Types d’uniformes de travail en fonction du risque auquel le travailleur est exposé

Tous les uniformes de sécurité ne sont pas créés égaux et doivent être entretenus selon l’utilité et la zone de travail. Ensuite, nous vous fournirons quelques modèles de vêtements de travail par secteurs à risque.

Protection contre la chaleur

Les travailleurs tels que les pompiers ont des manteaux, des pantalons, des vestes et des gants utiles contre le feu, bien qu’il existe d’autres emplois qui nécessitent ce type de protection. Pour cette raison, ils sont classés en fonction du degré de sécurité qu’ils ont contre la chaleur. En général, ils sont chargés d’éviter les brûlures, c’est pourquoi ils utilisent généralement un couvercle extérieur en aluminium qui empêche le passage de la chaleur.

Protection contre le froid

La chaleur n’est pas la seule qui peut nuire aux travailleurs, car le froid provoque souvent des blessures tout aussi dangereuses. Ces éléments sont utilisés par les travailleurs qui ont un travail dans des endroits avec des températures comprises entre 0 ºC et -20 ºC. Pour lui donner une plus grande durabilité, des matériaux tels que le polyester et le nylon sont utilisés, conservant des vêtements spéciaux tels que des vestes, des gants, des chapeaux, des chaussures spéciales, des manteaux et des pantalons, pour maintenir la chaleur corporelle.

Protection contre les produits chimiques

C’est l’un des points les plus cruciaux, car les produits chimiques endommagent souvent la structure des matériaux, corrodent les vêtements et causent des dommages importants. C’est pourquoi, les vêtements de travail doivent avoir une résistance contre ces composés.

Protection sanitaire

En ce qui concerne les uniformes sanitaires, la nouvelle collection met en valeur les designs attrayants de ses manteaux, pyjamas, robes et blouses de laboratoire . Les vestes et pantalons sont fabriqués avec des tissus anti-taches et les designs se distinguent par leur joie et leur fonctionnalité. Les nouveaux vêtements hygiéniques sont fabriqués avec des tissus microfibres respirants et s’adressent à tous les secteurs et activités de santé (hôpitaux, cliniques, pharmacies, opticiens …). De plus, ils sont très faciles à personnaliser, y compris les logos, slogans ou marques.

Aucune entreprise ne souhaite que son personnel subisse des accidents de travail, car cela représente une perte importante d’argent et d’employés. Pour cette raison, la Boutique du travailleur St-Gervais a sélectionné les meilleurs produits sur le marché. Vous y trouverez dans un vaste choix de vêtements de travail, ainsi que de bottes de travail, de gants, d’imperméables, de casques de travail et d’autres accessoires de sécurité. D’ailleurs, l’établissement est dépositaire de la marque Pilote & Filles.

, , , ,

Le scaphandrier : un véritable héros moderne

2020-05-29 Commentaires fermés sur Le scaphandrier : un véritable héros moderne By Yves Saint-Hilaire

Le métier de scaphandrier est généralement classé parmi les professions les plus dangereuses depuis 2013. Soumis à la fatigue et à la pression, habitué à toutes sortes de missions très dangereuses, travaillant dans un milieu hostile, le scaphandrier est devenu un héros moderne. Trouvez dans cet article toutes les informations essentielles concernant ce métier.

Le scaphandrier : de quel métier s’agit-il exactement ?

Le scaphandrier est principalement un plongeur sous-marin qui effectue des travaux subaquatiques, des inspection ou des explorations. Il peut travailler dans plusieurs domaines, notamment le forage, le génie militaire, la production gazière, le génie civil ou même la production pétrolière.

C’est également un ouvrier polyvalent, ayant des connaissances approfondies dans :

  • Le coupage ;

  • La menuiserie ;

  • La soudure ;

  • Les explosifs ;

  • Les outils hydrauliques et pneumatiques ;

  • Le béton ;

  • L’opération de chambres hyperbares ;

  • Les composés d’injection ;

  • La manœuvre d’embarcation ;

  • La photographie sous-marine et la vidéo.

Il est également spécialisé dans l’entretien et l’utilisation d’une grande variété d’équipements de plongée.

Quels sont les équipements habituels ?

À la différence du plongeur autonome, le scaphandrier est alimenté en « gaz respirable » par la surface, et cela, grâce à son narguilé. Cet équipement fait généralement partie de son scaphandre à casque. Ainsi, le scaphandrier adopte plusieurs types d’habits et de casques de plongée en fonction des endroits dans lesquels il doit plonger ou du travail qu’il doit réaliser.

Il existe différents types de scaphandres autonomes qui ne sont pas alimentés en air de surface, notamment les scaphandres Rouquayrol-Denayrouze ou les scaphandres Dräger. Actuellement, le scaphandrier utilise un casque KMB et des vêtements étanches, et est alimenté en gaz par narguilé. Lorsqu’il est amené à travailler à des profondeurs importantes, ce plongeur professionnel peut y aller tout en respirant des mélanges de gaz adaptés.

Comment peut-on devenir scaphandrier ?

Pour devenir un scaphandrier professionnel, il faut passer par l’INPP ou l’Institut National de Plongée Professionnel. Il s’agit en fait d’une école destinée à former des scaphandriers. Sachez qu’il y a différentes catégories de plongeur sous-marin, comme :

  • Les techniciens ;

  • Les ouvriers ;

  • Les médecins.

Ce sont tous des travailleurs subaquatiques.

En outre, il existe une deuxième école qui est l’École Nationale des Scaphandriers.

Le scaphandrier : est-ce un métier atypique ou sportif ?

Bon nombre d’apprentis scaphandriers sont des personnes qui cherchent à se reclasser après une carrière dans l’armée. En effet, la plupart d’entre eux sont des anciens militaires. Cependant, beaucoup de jeunes sont également intéressés, et cela, pour de nombreuses raisons.

La fédération gère la formation en plongée sous-marine, et impose également des normes de préparation physiques strictes. Afin de plonger facilement, l’apprenti doit être au meilleur de sa forme.

Le métier de scaphandre : y-a-t-il des dangers et des risques encourus ?

Dans le cadre des travaux consistant à couler du béton, un ouvrier peut être submergé par le matériau. Il en est de même pour les travaux sur les barrages. En effet, le scaphandrier peut être aspiré par des micro-fissures et être traîné vers le fond.

Dans le domaine maritime, les conditions climatiques sont fortement liées avec tout ce qui est en haute mer. Ainsi, le plongeur sous-marin peut avoir des creux de mer importants. Il peut également être projeté contre les structures s’il travaille sur les plateformes pétrolières.

Ainsi, si vous souhaitez réaliser des travaux maritimes, il vaut mieux contacter des professionnels tels que l’entreprise GENTIL TSM, située en Nouvelle-Aquitaine. Elle est également spécialisée dans la réalisation de travaux fluviaux, portuaires et sous-marins.

, ,

L’usinage de pièces mécaniques, origine et techniques

2020-05-29 Commentaires fermés sur L’usinage de pièces mécaniques, origine et techniques By Yves Saint-Hilaire

L’usinage est l’ensemble des procédés industriels (découpe, marquage, pressage, perçage…) réalisés sur une pièce de matière première pour lui donner une forme et taille finale souhaitée. La matière est généralement métallique, mais elle peut aussi être en céramique, en bois ou en plastique.

Avant la révolution industrielle, ce type de procédé était réalisé à la main dans des ateliers de bois, de fer forgé ou de céramique ; et n’était pas connu sous le nom d’usinage. Au milieu du XIXe siècle, ce mot est devenu général pour décrire ce que nous appellerions aujourd’hui des processus d’usinage.

L’origine de l’usinage

La mécanisation industrielle est née de la machine à vapeur et de la révolution industrielle. Mais, les processus auxquels elle se réfère trouvent leur origine dans la préhistoire, dans laquelle les humains utilisaient déjà la pierre et le bois pour fabriquer des composants. Plus tard, dans l’Égypte ancienne, des pièces ont été fabriqués avec des mécanismes rotatifs constitués de bâtons et de cordes pour couper, percer et façonner des pierres et du bois. Ces mécanismes ont ensuite été utilisés pour façonner des pièces métalliques.

L’aléseuse de John Wilkinson, construite au XVIIIe siècle, vers 1774, était la première machine-outil selon certains auteurs. Cette machine a permis une découpe beaucoup plus précise des pièces métalliques, sans laquelle il n’aurait pas été possible de fabriquer la machine à vapeur James Watt et donc la révolution industrielle. La surface intérieure du cylindre de la machine à vapeur nécessitait, en effet, une tolérance d’usinage très proche afin que la vapeur ne s’échappe pas du côté du piston.

Au fil du temps, les processus d’usinage se sont améliorés avec l’apparition de nouvelles machines, telles que les tours, les fraiseuses et les perceuses et les premières études scientifiques sur la coupe des métaux.

Quelques techniques d’usinage de pièces mécaniques

Les opérations d’usinage sont généralement classées en tournage, perçage et fraisage. Toutefois, nous pouvons également inclure d’autres processus tels que le profilage, le rabotage, le sciage, le perçage et le brochage.

  • Le tournage consiste à faire tourner le mouvement principal de la pièce. Il est généralement effectué sur des tours. C’est une machine qui effectue le mouvement vers l’avant, la fixation dans la tête ou la fixation de la pièce entre les points de centrage, ainsi que le ce qui fait le mouvement de coupe avec un ou plusieurs outils, qui sont poussés vers la surface de la pièce).
  • Le fraisage consiste à faire des trous ou à polir en déplaçant un outil rotatif appelé fraise de coupe indexable (c’est ce qui fait le mouvement de coupe, tandis que la pièce fait le mouvement vers l’avant, fixé sur la table). Le fraisage est généralement effectué avec des fraiseuses, mais peut également être effectué avec des tours ou des perceuses.
  • Le perçage est une opération dans laquelle une perceuse fait ou polit des trous de même diamètre et de la profondeur souhaitée (la pièce est ce qui rend le mouvement de coupe rotatif et qui fait le mouvement vers l’avant, linéairement). Le perçage se fait généralement à l’aide de fraiseuses, de perceuses ou de tours.

Il existe d’autres types d’opérations qui sont incluses dans l’usinage. Mais, elles ne le sont pas à proprement parler ; car elles n’impliquent pas l’enlèvement de matière, comme le pressage, le brossage ou le filetage, par exemple.

CTA MGA vous garantit un usinage de précision de vos pièces industrielles grâce à son équipement de haute technologie. L’entreprise est située à Gazeran, près de Versailles, Dreux et Chartes. Elle dispose de 2 centres 5 axes à commandes numériques qui permettent de garantir à la fois précision et performance des pièces. Pour davantage d’informations, n’hésitez pas à appeler au 09 70 35 90 72.

, , , ,

L’hydrocurage des canalisations

2020-05-29 Commentaires fermés sur L’hydrocurage des canalisations By Yves Saint-Hilaire

L’obstruction de la canalisation, quelle que soit sa nature, est un fait courant. En conséquence, les bouchons font leur apparition et à répétition. Les toilettes débordent. Les remontées d’eaux usées ou d’odeurs nauséabondes dans les éviers et les lavabos qui sont désagréables.

D’où l’intérêt de faire un débouchage, un dégorgement de la canalisation. Parfois, un simple débouchage ne fait pas l’affaire. Il est nécessaire de nettoyer les canalisations par hydrocurage.

Le principe de l’hydrocurage

L’hydrocurage est une des solutions rapides, écologiques et économiques pour avoir des canalisations au top. Comme son nom l’indique, l’eau est l’élément mis en œuvre tout au long de l’opération. Le curage se fait par injection d’eau sous une très haute pression dans la canalisation. Les tartres, les racines végétales, les amas de cheveux, les résidus de savons, les germes, les matières organiques et les boues sont évacués en un temps record. Tous les résidus qui bouchent les canalisations, même les matières qui sont fixées sur les parois, sont éliminés.

Les canalisations sont débouchées une fois que l’eau est claire et que l’écoulement se fait sans problème. Un bon débit des évacuations est favorisé, grâce à des canalisations comme neuves.

Certains établissements procèdent à une inspection des canalisations et des cuves par caméra vidéo. Cela permet d’en savoir davantage sur leur état et leurs besoins en réparation. Tout dépend de la complexité de l’opération.

Les moyens matériels requis sont diversifiés : un camion hydrocureur, une hydrocureuse mobile / sur cadre / sur remorque, des pompes à haute pression, des systèmes d’hydrocurage de tuyauterie ou des tuyaux de nettoyage, des adapteurs de tailles différentes,

Les avantages

Cette opération est alors efficace pour résoudre les problèmes relatifs à l’obstruction des canalisations. On l’utilise aussi bien en milieu domestique qu’industriel. Les particuliers, les professionnels et les industriels ont donc recours à l’hydrocurage pour :

– nettoyer les tuyaux et les conduits

– garantir un curage de l’aval vers l’amont dans de bonnes conditions

– assainir les réseaux de canalisation

– favoriser l’écoulement ou l’acheminement des eaux (propres, usées, pluviales) et produits liquides

– se débarrasser des rouilles

– entretenir et vidanger les bacs à graisse et les fosses septiques

– neutraliser les cuves à fioul

– déraciner les arbres

Pour un nettoyage en profondeur des canalisations, l’hydrocurage est connu efficace aux résultats durables. Choisir cette technique de curage, c’est s’assurer du bon fonctionnement des différents réseaux. De plus, elle est adaptée à tous types de canalisation.

Pour que les travaux soient bien faits, réussis et réalisés à temps, il faut les confier à des experts de l’hydrocurage. Leur expérience et leur savoir-faire leur permettent d’intervenir dans n’importe quelle situation.

Vandamme E.P Vidange à L’Aigle répond à tous les besoins en hydrocurage de canalisation. La société effectue le diagnostic complet du réseau de canalisations avant les travaux de nettoyage ou de débouchage. Elle utilise le passage de caméra dans les tuyauteries.
D’autres travaux sont également entrepris par son équipe : le débouchage de canalisation, l’entretien de la canalisation, l’assainissement individuel ou collectif, la vidange des fosses septiques, l’entretien de station d’épuration, le remplacement de bac à graisse, etc. Plus de 10 ans d’expérience, matériel complet et performant, technicité, professionnalisme… Tout cela garantit l’efficacité de l’intervention, mais surtout la qualité des travaux réalisés.
Des techniciens qualifiés et professionnels définissent les moyens et les techniques à mettre en œuvre après l’étude de faisabilité du projet. Sérieux et ponctuels, ils sont soucieux de la satisfaction. À tout moment, ils sont disponibles pour les conseiller et mener à bien les travaux prévus. Ils apportent des solutions sur mesure, efficaces et pérennes, afin de garantir un résultat optimal.

Vous aussi, profitez de leurs compétences pour la réalisation de vos travaux à Cisai-Saint-Aubin, Gacé, Sainte-Gauburge-Sainte-Colombe et leurs environs.

, , ,

Comment choisir son réparateur d’électroménager ?

2020-05-28 Commentaires fermés sur Comment choisir son réparateur d’électroménager ? By Yves Saint-Hilaire

À cause des utilisations fréquentes, les appareils électroménagers sont souvent soumis à des pannes récurrentes. Pour garantir leur bon fonctionnement, une réparation est donc requise. Toutefois, afin d’obtenir des résultats de qualité, il est indispensable de savoir faire le bon choix de prestataire qui prendra en main les travaux. Certains éléments doivent être pris en considération pour faire le bon choix face au grand nombre de réparateurs présents sur le marché.

Pourquoi réparer au lieu de changer ?

Four électrique, lave-vaisselle, micro-onde, machine à laver, plaque à induction font partie des appareils les plus utilisés au quotidien. En plus de leur durée de vie, qui est plus ou moins limitée, il arrive que ces électroménagers tombent en panne à cause de la défaillance des pièces qui les composent. L’avantage, c’est qu’on peut toujours les réparer. En effet, cette option présente de nombreux avantages comme :

– l’économie : réparer est beaucoup moins coûteux que d’acheter un nouvel appareil car il suffit de changer les pièces défectueuses.

– l’écologie : réparer préserve l’environnement car jeter les appareils électroménagers en panne augmente les déchets ménagers.

Choisir un professionnel reconnu

Le premier critère de choix à prendre en compte lors de la sélection de réparateurs d’électroménager, c’est la renommée. En effet, il est beaucoup plus sûr de solliciter les services d’une entreprise ou d’un prestataire reconnu dans le secteur. Cela offre la garantie d’un travail de qualité. De plus, il faut des années pour construire une bonne réputation. Ainsi, si vous avez entendu parler d’un réparateur par des amis, des collègues ou de la famille, c’est qu’il y a une bonne raison. Engagez une entreprise qui a fait ses preuves comme DOM. Spécialisée dans la vente, l’installation et le dépannage d’appareils électroménagers à Fontenay-le-Fleury, cette société saura vous fournir des interventions soignées. Vous pouvez toujours demander des références auprès de l’entreprise pour avoir la certitude concernant la qualité du travail. Vous pouvez aussi consulter l’avis des clients sur son site internet.

Choisir un prestataire expérimenté

L’expérience constitue un atout considérable quand on choisit un réparateur d’appareils électroménagers. Il faut savoir qu’un prestataire expérimenté dispose de toutes les compétences nécessaires pour mener à bien les travaux, et ce, quelles que soient leur envergure et leur complexité. Sachez qu’un bon réparateur jouit également d’une bonne performance technique. Côté tarif, il propose des services à des prix raisonnables et fait preuve d’un grand professionnalisme.

Rapidité, sérieux et professionnalisme

Pour assurer la réussite de vos travaux de réparation d’électroménagers, optez pour un expert en la matière. On reconnaît un véritable professionnel par sa réactivité et sa capacité à répondre présent aux situations d’urgence. En général, les réparateurs professionnels se déplacent dès la réception d’appel venant son client. Un prestataire de confiance fera également preuve d’écoute. Il réalisera un diagnostic de vos appareils et sera immédiatement en mesure de définir les solutions de réparation les plus efficaces et les plus adaptées. Un bon réparateur répondra rapidement aux demandes de devis et fera preuve de sérieux tout au long des interventions.

La qualité des outils et la garantie

Les pièces de rechange sont disponibles en plusieurs catégories. Afin de s’assurer de la longue durée de vie de vos appareils, il est indispensable de choisir des pièces homologuées de qualité supérieure. C’est pourquoi, un prestataire qui dispose de tous les moyens matériels et techniques nécessaires comme l’entreprise DOM est à privilégier. Il est également conseillé de se renseigner sur les garanties proposées sur les pièces de remplacement. À noter que la garantie la nouvelle pièce, et ce, durant une période déterminée.

, ,

La maroquinerie : initiation à ce noble art

2020-05-28 Commentaires fermés sur La maroquinerie : initiation à ce noble art By Yves Saint-Hilaire

La maroquinerie est un secteur qui rapporte. Rien qu’en Europe, l’on estime un marché à plus de 50 Md USD en 2012. Le cuir est donc doté d’un fort potentiel économique et où la demande ne cesse de s’accroître. Rendons hommage au maroquinier, tout en essayant de comprendre le fonctionnement de cette profession dans sa globalité.

Le métier de maroquinier dans son ensemble

Le maroquinier conçoit et fabrique différents types d’objets : les sacs, les chaussures, les ceintures, les portefeuilles, les bracelets, les articles de voyage ou à vocation décorative. Tel un styliste ou un designer de mode, il dessine un prototype d’objet avant de procéder à la coupe du cuir, essentiellement en peau de crocodile, de serpent ou de vache. La transformation du cuir respecte tout un processus de fabrication. Elle nécessite la parfaite maîtrise des matériaux et une aisance technique sur les procédés de découpe, d’assemblage et de finitions.

Côté perspective de carrière, la maroquinerie, tout comme le textile, est un domaine en vogue et où il y a énormément de demandes et de débouchés. Le maroquinier peut évoluer dans le secteur du luxe artisanal ou semi-industriel. Il peut également travailler à son compte en tant qu’artisan-commerçant.

En somme, un maroquinier peut occuper plusieurs postes :

  • Le modéliste : il est chargé de la modélisation d’un nouveau produit, conformément aux nouvelles demandes des clients et des prospects

  • Le prototypiste : à partir d’un modèle, il conçoit le patron et détermine la dimension des gabarits.

  • Le patronnier gradeur : il est chargé de concevoir les modèles par tailles

  • Le coupeur : il prend en main le découpage des cuirs

  • Le piqueur-monteur : il s’occupe de l’assemblage des pièces et de la création des effets décoratifs

  • Le responsable d’atelier : c’est celui qui supervise toute l’équipe. Il dirige toutes les opérations et veille au respect des procédures et des critères de qualité.

La transformation du cuir

Le cuir est la matière première utilisée par le maroquinier. Il est obtenu à partir de dépouilles d’animaux. Le cuir suit tout un processus de transformation. Ses peaux fraîches sont tannées et traitées à l’aide de tannins minéraux, végétaux ou en chrome. Par la suite, les peaux sont nettoyées et débourrées afin d’enlever définitivement les poils. Il existe plusieurs étapes de transformation du cuir :

  • le tannage : le cuir est obtenu par voie de tannage. Ce procédé vise à préparer la peau d’origine animale, à le ramollir en le trempant dans de l’eau de chaux.

  • l’épilage : cette opération consiste à enlever tous les poils sur la peau afin de donner une structure lisse au cuir transformé. Elle nécessite l’utilisation de produit chimique qui agit efficacement sur l’épiderme de surface.

  • la mise au vent : les peaux fraîches sont séchées afin d’obtenir une structure plus ferme et plus raide. Les professionnels du cuir utilisent généralement un système de ventilation d’air chaud voire des cylindres chauffants.

  • le dérayage : afin de faciliter la modélisation du cuir, le maroquinier procède au dérayage de la peau pour obtenir un « produit » d’une épaisseur égale.

  • le lissage : le maroquinier procède aussi au lissage du cuir pour lui rendre brillant et doux au toucher. Le cuir est ainsi lissé par frottement d’un cylindre de verre ou par pressage.

En suivant exactement ces procédures, le maroquinier passe à la modélisation de l’objet : c’est là qu’il conçoit son produit. Avant d’obtenir un produit fini, le maroquinier doit effectuer tout un panel d’opérations dont l’assemblage, le rivetage, le soudage, le piquage et enfin la pose des accessoires. L’entreprise PLASTY CREATION, spécialisée dans la maroquinerie professionnelle depuis 1953, est une référence française en la matière.

Maroquinier est un métier où l’on peut exprimer tout son talent. En quête perpétuelle de nouvelles créations, les artisans maroquiniers sont des pionniers dans leur travail et méritent d’être placé sous les feux des projecteurs. Mais quid du gouffre existant entre l’industrie du luxe et la maroquinerie artisanale ?

, ,

Les techniques artisanales de fabrication de chaussures de luxe

2020-05-25 Commentaires fermés sur Les techniques artisanales de fabrication de chaussures de luxe By Yves Saint-Hilaire

Les ateliers dédiés à la fabrication de chaussures de luxe doivent planifier le processus de production. Un processus qui a généralement tendance à être coûteux, d’une part en raison de la spécificité des outils, de la qualité des matériaux et du facteur humain. Depuis, la fabrication artisanale de chaussures nécessite des maîtres artisans avec une vaste expérience et leur dévouement complet pendant des heures.

Conception de chaussures

La première partie du processus de fabrication est l’étape de conception. Dans les ateliers artisanaux comme HENRIQUE ENKO, la conception des produits est essentielle. Les responsables de la conception des chaussures (ou des bottes) doivent également être des designers experts, dont les connaissances leur permettent de créer la structure optimale de la chaussure et de créer des designs confortables et utiles qui conviennent à chaque client. Ils doivent aussi être des experts de la mode et être conscients des tendances et des goûts des clients.

Dans ces ateliers artisanaux, l’élégance devrait généralement être un objectif principal. C’est pourquoi une attention particulière est portée à la fabrication de chaussures classiques, mais basée sur des designs plus modernes.

Choix des matériaux

Un autre aspect important du processus de fabrication est le choix des matériaux. En effet, il existe une large gamme de matières pour la fabrication de chaussures de luxe.

Ce choix de matériaux est primordial dans la qualité finale de la chaussure. Il déterminera également les conceptions qui peuvent être faites. En effet, le matériau ne sera pas uniquement la base essentielle de la qualité en matière d’esthétique, mais aussi en termes de durabilité, de confort et de santé des pieds.

 

PS : Les matières organiques comme les cuirs sont s’adaptent plus à la fabrication de chaussures de luxe. Grâce à une transpiration beaucoup plus naturelle, elles causent très rarement des allergies.

Autres avantages du cuir pour la fabrication de chaussures

  • Adaptable. Il s’adapte facilement à la forme que les autres matériaux sans aucune élasticité.
  • Coupe de pièces.
  • Durable. Étant un matériau résistant, le cuir a une longue durée de vie.
  • Indémodable. Les chaussures de luxe en cuir sont toujours à la mode et encore pour longtemps.

La prochaine étape dans le processus de fabrication de chaussures de luxe est la découpe des éléments qui composeront la chaussure. Dans cette partie, les composants de la chaussure sont préparés au millimètre. Une fois prêtes, la peau et les doublures seront placées dans une machine de moulage où tout défaut existant sera corrigé et les bords des coupes seront lissés pour faciliter l’assemblage ultérieur.

Couture et assemblage

L’une des dernières étapes consiste à assembler les différentes pièces par couture après ornementation avec des dessins réalisés sur la matière. Cette jonction des pièces est appelée « shuntage des pièces ». Ce processus de fabrication est très important, car la qualité des coutures dépendra largement de la durée de la chaussure.

La dernière étape de la fabrication de chaussures de luxe correspond au placement de la semelle. Une fois cela fait, la chaussure serait prête à être livrée au client.

Spécialiste des chaussures de luxe à Paris, HENRIQUE ENKO vous propose toute une gamme de modèle pour homme. Les adeptes de souliers élégants et raffinés seront séduits par ses richelieus. Avec des formes minutieusement travaillées, des styles recherchés aux laçages chics et sobres, les produits peuvent varier sous différentes couleurs (unies ou dégradées) et différents modèles (one cut, en cuir brillant ou en daim). Pour ceux qui sont plus à la recherche du confort, vous pouvez opter pour les derbies. N’hésitez pas à faire un tour dans la boutique pour découvrir les modèles proposés. Vous pouvez aussi appeler au 09 74 56 40 76.

, , , , , ,

Ce que vous devez savoir sur les entreprises de pompes funèbres

2020-05-22 Commentaires fermés sur Ce que vous devez savoir sur les entreprises de pompes funèbres By Yves Saint-Hilaire

La mort est une chose que personne n’arrive à expliquer jusqu’à ce jour. Et pourtant, chaque jour, des milliers de gens meurent avec ou sans raisons apparentes. Quand un décès survient, l’organisation des funérailles et des obsèques devient une charge lourde supplémentaire pour la famille du défunt. C’est la raison pour laquelle, il est souvent nécessaire de faire appel à une entreprise de pompes funèbres pour prendre en charge l’organisation des obsèques. Selon les besoins de la famille du défunt, ces types d’entreprises professionnelles propose de nombreuses prestations. Vous souhaitez en savoir plus sur ces genres de sociétés très particulières ? Voici quelques éléments de réponse. Dans un premier temps, nous allons établir une petite définition d’une entreprise de pompes funèbres. Ensuite nous verrons les différentes prestations qu’elles peuvent proposer selon les circonstances et la demande des clients.

Une entreprise de pompes funèbres : c’est quoi exactement ?

Par définition, les pompes funèbres désignent les types d’entreprises qui ont pour rôle d’organiser les funérailles d’une personne décédée. Outre les différents services qu’elles proposent, ces entreprises ont aussi un rôle de soutien psychologique auprès de la famille et des proches du défunt. Selon la formule choisie par la famille du défunt, elles peuvent proposer un accompagnement total ou partiel. La concurrence est moins rude que dans d’autres domaines. Pourtant, c’est un secteur prometteur, en plein essor. Et la raison est toute simple. Tous les jours, de nombreuses personnes meurent subitement et n’ont pas pensé de leur vivant à prévoir un budget pour l’organisation des obsèques.
Par ailleurs, sachez qu’il existe 3 types d’entreprises de pompes funèbres : les pompes funèbres municipales, les pompes funèbres privées et les pompes funèbres agréées par la préfecture de police.

Les différentes prestations proposées par une entreprise de pompes funèbres

Comme nous l’avons déjà évoqué, les entreprises de pompes funèbres proposent toute une gamme de prestations. Celles-ci se divisent en deux catégories bien distinctes :

-D’un côté, il y a les prestations obligatoires. De nombreuses familles ignorent qu’un devis type a été imposé aux entreprises de pompes funèbres. Et dans ce devis doivent obligatoirement figurer les prestations suivantes :

La fourniture d’un véhicule agréé pour le transport du corps avant ou après la mise en cercueil
La fourniture d’un cercueil conforme aux normes en vigueur, avec une épaisseur d’au moins 22 mm (18 mm pour une crémation) d’épaisseur et doté d’une garniture étanche ainsi que quatre poignets.
La toilette funéraire du défunt
L’organisation et l’exécution de la mise en bière
Le transport du corps au lieu d’inhumation
L’exécution de l’acte d’inhumation ou de crémation selon les cas de figure

-Puis, il y a les prestations non-obligatoires ou optionnelles. Pour donner quelques exemples, on peut notamment citer la thanatopraxie, la fourniture de plaques funéraires ou encore l’acquisition d’une concession en cimetière, la distribution de faire-part, l’organisation de l’office religieuse et bien d’autres encore. Selon les souhaits de la famille du défunt, l’entreprise de pompes funèbres peut aussi s’occuper des différents travaux de marbrerie.

ANGEDA : une entreprise de pompes funèbres installée à Riom

L’entreprise ANGEDA propose ses services aux familles endeuillées se trouvant à Riom et ses environs, et plus largement dans tout le département du Puy-de-Dôme. Située à l’Avenue De Paris Z.a.c Cap Nord 63200 à Riom, cette entreprise de pompes funèbres est réputée pour la qualité de ses prestations. Selon les besoins de la famille du défunt, l’entreprise propose de nombreux services pour les soutenir et leur porter assistance. L’entretien et le fleurissement de tombes font aussi partie de ses prestations.

, ,

Focus sur l’usinage

2020-05-22 Commentaires fermés sur Focus sur l’usinage By Yves Saint-Hilaire

Dans de nombreux secteurs d’activité comme l’industrie, l’automobile ou encore l’aviation, les travaux d’usinage sont un besoin permanent pour répondre aux besoins en pièces. Que ce soit pour la conception de prototypes, de moules ou pour la reproduction de pièces, cette technique de fabrication est incontournable dans de nombreux secteurs. D’autant plus que grâce à l’évolution de la technologie, cette opération s’effectue dans un temps record et permet d’obtenir des résultats d’une très grande précision. A cette fin, il faut respecter les différentes étapes de l’usinage, et ce, quel que soit le matériau à utiliser. Mais avant cela, un petit rappel de la définition de ce procédé.

Qu’est-ce que l’usinage de pièces ?

L’usinage est un procédé de fabrication qui consiste à enlever des copeaux sur une matière, de façon à donner à une pièce brute une forme et des dimensions bien déterminées. Complexe et technique, ce procédé s’effectue au moyen d’une machine-outil. Notons que cette technique peut s’appliquer à tous types de matériaux : bois, plastique, aluminium, métal, céramique technique, acier, inox, etc.

Les différentes étapes de l’usinage de pièces

Afin d’obtenir le résultat escompté, vous devez suivre les étapes suivantes lors de l’usinage de pièces.

– La réalisation et la validation du dessin technique

Un processus d’usinage efficace doit toujours commencer par cette étape, c’est-à-dire la validation des dessins techniques. Lors de cette étape, le prestataire valide avec le donneur d’ordre les différentes données qui détermineront la forme et les dimensions de la pièce à usiner, mais aussi le matériau à utiliser, et même le degré de précision exigé. Quand on sait que lors de la fabrication d’une pièce, la moindre erreur ou imprécision peut fortement impacter sur la qualité du résultat final, on se rend compte de l’importance de cette étape.

– La modélisation

Ensuite, vient l’étape de la modélisation. Avant, on pouvait sauter cette étape, car on ne disposait pas encore du matériel pour le réaliser. La modélisation consiste à réaliser des schéma en 3D des différentes pièces à réaliser au moyen de différents appareils et logiciels informatiques. Ainsi, le donneur d’ordre pourra avoir un aperçu du résultat avant même l’entame des travaux.

– Choisir quel outil utiliser

Lors de la validation technique, il est aussi question du choix de la matière à utiliser pour la fabrication des pièces. Ainsi, en fonction du type de matériau à travailler, le prestataire choisira l’outil le mieux adapté pour la réalisation des travaux. D’un autre côté, le choix de la machine-outil à utiliser dépendra aussi du résultat voulu.

– Usinage à 3 ou 5 axes ?

Autrefois, l’usinage de pièces s’effectuait uniquement sur 3 axes. Certes, cela était suffisant pour obtenir des résultats de qualité, mais le travail était plus laborieux et moins précis. Grâce au progrès technique, on peut maintenant réaliser l’usinage d’une pièce sur 5 axes. Cette technique permet de réaliser des actions plus précises sur le matériau à travailler. Certes, elle nécessite plus de préparation et de travail, mais cela en vaut la peine puisque cela permet de réaliser des prototypes plus rapidement.

Après, ces quatre étapes, vous pouvez enfin passer à l’usinage proprement dit, des ou de la pièce.

OPTIK-C : votre spécialiste de l’usinage de pièces à Malay-le-Grand

Vous êtes à la recherche d’un professionnel pour l’usinage de pièces à Malay-le-Grand et ses environs ? Adressez-vous à OPTIK-C, un spécialiste en la matière. Implantée au 7 Rue Des Bas Musats 89100, à Malay-le-Grand, cette entreprise est réputée pour son savoir-faire dans l’usinage de haute précision de matériaux durs. Grâce à la qualité de ses réalisations, de nombreux professionnels de la région font régulièrement appel aux services de ses équipes pour la fabrication de pièces.

, ,

L’essentiel sur les garde-corps

2020-05-19 Commentaires fermés sur L’essentiel sur les garde-corps By Yves Saint-Hilaire

En une phrase simple et claire, le garde-corps empêche la chute dans le vide. Cet équipement est indispensable pour la sécurité des enfants, des grandes personnes, des maladroits, des téméraires, et même des animaux domestiques. Il s’agit d’une barrière de protection, d’une sorte de rambarde.

Le garde-corps est utilisé aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

  1. Pour l’escalier

La présence d’un garde-corps sur les côtés (ou les pourtours) d’un escalier ouvert est indiscutable.Il est question de garde-corps rampants.

  1. Pour la mezzanine, le balcon et la terrasse

Le garde-corps est utilisé pour délimiter la zone ouverte sur le vide, et pour assurer la sécurité des personnes.

  1. Pour les fenêtres

Le garde-corps est aussi placé devant le rebord de la fenêtre.

  1. Pour la piscine

Le garde-corps est utilisé en pourtour pour la piscine.

  1. Pour les chantiers

Le garde-corps (métallique et provisoire) est indispensable pour les professionnels du bâtiment. L’objectif est de protéger les ouvriers des chutes tout au long de la construction ou de la rénovation.

Les matériaux mis en œuvre pour la fabrication du garde-corps sont nombreux.

  • Le bois

Le bois est de plus en plus privilégié pour sécuriser les escaliers, les terrasses et les balcons. Ce matériau est écologique, résistant… Il faut, toutefois, le protéger des moisissures, des champignons et des insectes.

  • Le fer

Le fer se distingue par sa solidité, son design original et sa facilité de fixation.

  • L’inox

L’inox est reconnu pour sa robustesse, sa résistance à l’usure, son élégance, etc.

  • L’aluminium

Ce matériau séduit généralement par plusieurs points : sa légèreté, la finesse de ses lignes, sa flexibilité, sa durabilité, sa résistance aux agressions climatiques, sa bonne tenue face à la corrosion, son caractère sain et recyclable, sa stabilité, son étanchéité, son esthétique, sa facilité en mise en œuvre et en entretien, son coût accessible, sa durée de vie, etc.

Provence Aluminium à Fréjus a œuvré dans ce domaine depuis plus de 10 ans. La fabrication de tous types de menuiseries en aluminium et en PVC est son activité principale. Dans son showroom, l’entreprise de menuiserie aluminium présente des : fenêtres aluminium PVC, Pergo Bio, lames orientables, garde-corps vitrés (avec option bandeau lumineux ou non), etc. Par ailleurs, d’autres produits sont réalisés : des volets, des stores, des portes de garage, des portails, des clôtures, des vérandas, etc.

Des menuisiers qualifiés RGE QUALIBAT et professionnels se chargent de tout.

Ils se déplacent sur la Côte d’Azur, dans le golfe de Saint-Tropez à Cannes, et dans les communes se trouvant dans un rayon de 200 km autour de Fréjus / Saint-Raphaël.

  • Le verre

Un garde-corps en verre l’idéal pour ceux qui recherchent un rendu minimaliste et épuré. On peut l’avoir opaque, transparent, coloré ou avec de jolis motifs.

Il y a également la pierre, le câble, les panneaux de tôle, etc.

Actuellement, il est possible d’avoir un garde-corps sur mesure. Il peut être vitré, avec des LEDs…

Tout cela pour apporter du charme et du design à l’habitat ou au lieu de travail. À chacun de choisir le design et le coloris qui correspondent le plus au style de la maison en intérieur ou en extérieur.

La diversité des offres sur le marché permet aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels de disposer d’une barrière de protection adaptée à leurs besoins.

Des normes sont à respecter pour la fabrication et la pose de garde-corps. Cet élément doit, en effet, répondre à certains critères. Il faut une hauteur d’au moins 1 m, 80 cm pour une épaisseur d’au moins 50 cm.

Pour sa fixation ou son installation, plusieurs techniques sont mises en œuvre. Seul un spécialiste en garde-corps est en mesure de fournir un élément de protection joli et fiable.

, , , ,