Monthly Archive 2019-10-31

Comment bien choisir votre matériau de menuiserie ?  

2019-10-31 Commentaires fermés sur Comment bien choisir votre matériau de menuiserie ?   By Yves Saint-Hilaire

Le choix de matériaux pour la fabrication de divers ouvrages de menuiserie n’est jamais facile, que ce soit lors des travaux de finition ou dans le cadre d’une rénovation. L’aluminium et le PVC sont des matériaux qu’on trouve dans presque toutes les constructions modernes. Le vrai dilemme est de choisir celui qui s’adapte à la configuration de votre bâtiment tout en répondant à vos besoins et à vos envies. Afin de vous aider à faire un choix éclairé entre ces deux matériaux, découvrez leurs spécificités respectives.

L’aluminium, un matériau à haute performance technique

Depuis toujours, la menuiserie est associée au travail du bois. Ce qui n’est plus le cas de nos jours, car le bois ne peut plus répondre aux impératifs techniques liés à la construction moderne. Si vous envisagez de construire une maison conforme à la RT2012 ou Réglementation Thermique 2012, par exemple, l’utilisation de l’aluminium est recommandée dans la fabrication des ouvrages de menuiserie. Il en est de même dans la construction d’un bâtiment à basse consommation (BBC). Évidemment, cette recommandation est aussi valable pour tous travaux de rénovation ou d’extension sur une construction existante. Sachez qu’une maison BBC doit pouvoir favoriser l’apport en chaleur en hiver et en fraîcheur en été, d’où l’importance de la création des surfaces vitrées sur le bâtiment. Grâce à sa grande malléabilité, l’aluminium reste le matériau le plus adapté à la fabrication des portes, fenêtres et baies-vitrées. La finesse, la légèreté, la robustesse et la grande résistance de l’aluminium sont autant d’atouts qui le placent au-dessus des autres matériaux en termes de performances techniques.

Le PVC, un incontournable pour les petits budgets

Léger et d’apparence moderne, le PVC ne risque pas de décevoir les propriétaires qui souhaitent investir dans des menuiseries ayant un bon rapport qualité-prix. Comparé au bois et à l’aluminium, ce matériau se démarque par ses prix attractifs. Il n’est pas donc étonnant que le PVC rafle environ 60 % du marché des menuiseries du bâtiment. Les prix des portes, fenêtres et autres ouvrages de menuiserie en PVC sont, en effet, abordables et accessibles à tous les budgets, même les plus serrés. L’autre avantage du PVC se trouve dans sa performance d’isolation thermique et acoustique, ce qui le place comme une alternative de choix dans la rénovation des portes et fenêtres en bois. Combiné à un bon vitrage, le PVC offre une isolation thermique et phonique inégalée. Si le prix et la capacité d’isolation du PVC n’arrivent pas à vous convaincre, la longévité de ce matériau vous fera changer d’avis. En effet, les menuiseries en PVC peuvent avoir une durée de vie au-delà de 40 ans, et ce, sans grand entretien, ni traitement spécifique. Résistant, imputrescible et presque inaltérable, le PVC résiste aux intempéries, aux rayons UV, à l’humidité et à la corrosion.

Qu’en est-il de la menuiserie mixte alliant l’aluminium et le PVC ?

Les ouvrages de menuiserie multi-matériaux n’ont jamais été aussi populaires auprès des professionnels du bâtiment à cause de ses nombreuses possibilités de personnalisation. Les matériaux mixtes présentent également des performances techniques optimales avec un coût à la portée de tous les budgets. Quels que soient les matériaux associés dans la fabrication d’un ouvrage de menuiserie, les résultats sont toujours à la hauteur de vos attentes. Placer l’aluminium sur la surface externe d’une menuiserie en PVC, par exemple, permet d’optimiser la résistance de l’ouvrage face aux intempéries et à la corrosion. Sachez que les matériaux mixtes constituent une bonne alternative si vous souhaitez apporter une touche unique au design de votre bâtiment. Pour assurer la pose de vos menuiseries en aluminium, en PVC ou en matériaux mixtes, faites appel à un professionnel. L’entreprise Solution France Iso basée à Dieppe vous apporte des solutions techniques adaptée à la configuration de votre bâtiment. Partenaire de fournisseurs renommés, ce professionnel saura vous proposer des ouvrages de qualité à des prix concurrentiels.

, ,

Comment créer une entreprise artisanale ?

2019-10-31 Commentaires fermés sur Comment créer une entreprise artisanale ? By Yves Saint-Hilaire

Vous êtes jeune et vous voulez entrer dans le monde du travail ? Trouver un métier est devenu une tâche ardue de nos jours. Cet article vous donne l’opportunité de créer votre propre entreprise.

Les diverses démarches

Pour pouvoir aboutir à une création d’une société, il y a des démarches à suivre.

    • Les formalités

La réglementation de votre activité est essentielle. Complétez quelques formulaires auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) pour que votre petite entreprise artisanale soit créée officiellement. Vous obtiendrez un numéro d’immatriculation vous permettant d’accélérer le traitement de vos dossiers. Le CFE est en quelque sorte la chambre de métiers et de l’artisanat. Cet organisme prend en charge la transmission de vos documents administratifs comme l’URSSAF, caisse maladie régionale, répertoire des métiers, services des impôts aux organismes compétents.

    • Ouvrez un compte bancaire

En parlant d’entreprise, ouvrir un compte bancaire est important. Cela facilite le traitement financier de vos activités. Vous pouvez également mieux contrôler les flux de trésorerie. Ce compte en banque doit porter le nom de l’entreprise en tant que personne morale.

    • Trouvez un assureur

Parfois, il y a des risques à prendre en exerçant le métier, de même, un accident de travail peut arriver. Souscrire une assurance est donc très important. Le type d’assurance à laquelle vous devrez adhérer dépend du type de travail que vous effectuez.

    • La poste

Il est préférable de donner à la poste les renseignements (coordonnées et contact) concernant votre entreprise.

Déterminez le statut juridique de votre entreprise

Optez pour le meilleur statut juridique pour assurer le bon fonctionnement de votre petite entreprise. Cela va déterminer les responsabilités de l’artisan, définir le régime fiscal et l’effectif des employés.

  • L’entreprise individuelle à responsabilité limitée ou EIRL

Le dirigeant cotise au Régime social des Indépendants ou RSI est déclaré non salarié. Le patrimoine qu’il a affecté limite sa responsabilité vis à vis de l’entreprise.

  • L’entreprise individuelle

L’artisan est considéré comme un travailleur non salarié. Ses responsabilités sont limitées sur ses biens (personnels et professionnels). De plus, l’EI ne délimite pas le capital social minimum.

  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée

Étant une société à responsabilité limitée à associé unique, l’artisan reste travailleur non salarié.

  • La SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle

Les biens de l’artisan sont séparés totalement du patrimoine de la société. En revanche, il est déclaré comme dirigeant salarié.

Trouvez une personne compétente pour vous aider à déterminer le le statut juridique adapté à votre entreprise. En général, le nombre d’employés d’une entreprise artisanale est fixé à 10 personnes maximum.

Élaborez un projet

Cela consiste à chercher un projet réalisable et bénéfique pour en tirer profit. Les métiers peuvent être divisés en plusieurs catégories comme le bâtiment, l’alimentation, la fabrication et les services. On peut aussi les définir en rangeant par classement tels que le secteur primaire, secondaire et tertiaire.

    • Le secteur primaire

Il regroupe toutes les activités en rapport avec les matières premières telles que l’agriculture, l’élevage, la pêche ou l’activité minière. Étant la plus vaste source d’exploitation dans le monde, il fournit des matières brutes et de l’énergie. Les activités relatives à ce domaine sont vastes.

    • Le secteur secondaire

Il rassemble les types d’activités industrielles telles que la transformation des matières premières. Vous pouvez trouver un projet en se centrant dans l’un de ces activités.se rapportant au secteur du bâtiment au de la construction.

    • Le secteur tertiaire

Il englobe toutes les activités qui ne sont ni dans le premier secteur ni dans le second. On peut citer le commerce, le transport, la restauration, l’immobilier, les services liés aux entreprises ou aux particuliers, l’informatique et la communication, la santé, l’administration publique, l’enseignement…

En prenant connaissance de ces informations, vous ne devrez pas avoir du mal à trouver des idées de projets. . Vous pouvez par exemple créer un projet de création d’entreprises de production et de transformation d’une matière première.

Faites une étude de marché

    • Analyse de la concurrence

Effectuez une étude de marché est essentiel avant de démarrer un projet pour voir le pourcentage d’occupation des concurrents. Si c’est un marché monopolisé, le projet est profitable, car il n’existe qu’un seul concurrent. Un marché concurrentiel peut être exploitable car le marché entier n’est pas saturé. Par contre, votre projet est ni réalisable ni profitable si la totalité du marché est occupée par la concurrence .

  • Étudier l’offre et la demande

Quels sont les clients cibles ? Vos produits ou services artisanaux répondent-il à l’attente de votre clientèle  ? Est-ce un bien ou service fondamental au besoin d’une personne ? Tels sont les points importants à étudier avant la réalisation de votre projet. Le meilleur choix est de trouver un métier qui répond à ces critères.

En mettant en œuvre une bonne étude financière, vous arriverez sans difficulté à créer votre propre société. En effet, cela ne nécessite pas une grand investissement. Démarrez avec ce que vous avez et au fur et à mesure de votre avancée, trouvez une autre source de financement

, ,

Escalier en fer forgé, raffinement et élégance

2019-10-29 Commentaires fermés sur Escalier en fer forgé, raffinement et élégance By Yves Saint-Hilaire

Autrefois, ce sont les demeures bourgeoises et les grands châteaux qui sont équipés d’escaliers en fer forgé. Mais actuellement, de nombreuses familles l’installent dans leur maison, car le fer forgé est un matériau très noble donnant un rendu visuel très attrayant à l’intérieur. En général, ce sont les rampes d’escalier qui sont faites en fer forgé. Mais aujourd’hui, il est impossible de concevoir un escalier tout entier avec ce matériau.

Escalier en fer forgé : un véritable équipement de sécurité

Qu’il s’agisse d’un escalier intérieur ou extérieur, la question de sécurité importe beaucoup. En effet, des chutes peuvent avoir lieu si celui-ci est en mauvais état. Opter pour le fer forgé est donc un excellent choix. En réalité, il ne peut pas se déformer ni se briser, grâce à sa forte résistance et sa solidité.

Escalier en fer forgé : un atout décoratif

Un escalier en fer forgé est un véritable atout décoratif pour votre intérieur. En effet, il peut ajouter une touche originale à votre maison. Grâce à ce type d’escalier, vous pouvez bien aménager l’endroit sous l’escalier pour en faire un petit coin de rangement ou un bureau.

Quels sont les avantages d’un escalier en fer forgé ?

  • Très esthétique
  • Le fer forgé peut être installé sur un escalier en bois, en béton ou en métal
  • Très solide, malléable et durable
  • Il fournit une multitude de styles
  • Personnalisable

Qu’en est-il de ses inconvénients ?

Même si l’escalier en fer forgé offre de nombreux avantages, il est indispensable de mentionner ses inconvénients. En effet, cela vous permet de faire le bon choix.

1. Son coût

L’un des principaux inconvénients d’un escalier en fer forgé est son prix. En effet, le mètre linéaire d’une rampe d’escalier peut coûter 300 euros. En effet, le travail de ce matériau est généralement effectué sur-mesure. Ainsi, son coût est très élevé.

2. C’est une installation très lourde

L’installation d’un escalier en fer forgé est très lourde par rapport à celle d’un escalier en bois. De ce fait, vous devez faire appel à un professionnel afin de vérifier la faisabilité de votre projet. Cela permet aussi d’éviter la détérioration de votre maison.

3. Un entretien un peu contraignant

Si vous optez pour un escalier en fer forgé, vous devez l’entretenir régulièrement. La lutte contre la rouille est donc votre principale tâche. Cette opération n’est pas compliquée, mais vous devez consacrer un peu de temps pour le faire. Pour ce faire, commencez l’entretien de votre escalier par le ponçage de la partie rouillée. Après cela, appliquez un traitement anti-rouille. Terminez cette opération par la peinture.

Quel modèle d’escalier en fer forgé choisir ?

L’escalier en fer forgé peut être conçu selon la forme voulue. Notez qu’il existe 3 types d’escaliers, à savoir les escaliers droits, en colimaçon et tournants.

Si vous souhaitez un escalier facile à mettre en place, choisissez le modèle droit. En effet, son installation est très simple. De plus, les marches ne comprennent pas de tournant et sont droites.

Par contre, l’escalier tournant est la meilleure option s’il est impossible d’installer une structure droite dans votre maison. Ainsi, il peut se présenter sous la forme d’un quart ou d’un demi-tournant.

L’escalier colimaçon, quant à lui, est idéal pour une maison ayant une petite surface. Ce type d’escalier se présente sous la forme d’une hélice et se tourne autour de lui-même. Son seul inconvénient, c’est qu’il ne vous permet pas une liberté de mouvement.

Si vous souhaitez en commander un, contactez la Ferronnerie d’Art Savoir Fer située à Roussillon (84).

, ,

LES SECRETS D’USINAGE PLASTIQUE

2019-10-26 Commentaires fermés sur LES SECRETS D’USINAGE PLASTIQUE By Yves Saint-Hilaire

Les matières plastiques comprennent des variétés très larges de matériaux synthétiques polymères. Pour atteindre des propriétés spécifiques, mélangez les polymères industriels, à d’autres produits chimiques. Les plastiques prennent différentes formes : mastics, pièces moulées, fibres ou tubes.

  1. L’USINAGE

C’est une des techniques de fabrication des pièces, à l’aide d’enlèvement de matière. La pièce finie correspond à des dimensions et des formes très précises.

Pendant l’usinage, la coordination de deux mouvements ensemble, de la pièce et de l’outil, permet l’enlèvement des copeaux. La surface finale résultedes mouvements d’avance et de coupe.

Une autre manière d’obtenir la pièce voulue, est le travail de forme. Dans cette variante, l’arête tranchante de l’outil, est guidée pour atteindre la forme de la pièce finie.

La forme des surfaces usinées, peuvent être planes, ou de révolution. La commande numérique, permet d’obtenir un grand nombre de surfaces courbes

  1. LES OPÉRATIONS DANS L’USINAGE

L’usinage utilise différentes techniques, pour obtenir des produits finis, avec des matières brutes.

  1. L’alésage

Cette opération comprend la retouche par l’intérieur, d’une pièce creuse, ou d’un cylindre, afin d’avoir une surface bien lisse. Cette étape se fait après un perçage, pour enlever les bavures. Utilisez un tour ou une fraiseuse, si l’alésage manuel est impossible. Une machine spéciale appelée, aléseuse, est consacrée aux pièces imposantes. Des outils spéciaux sont employés, pour chaque opération à effectuer comme l’ alésoir, le foret, etc.

  1. Le mortaisage

La mortaise est un trou, de forme et taille spécifique, réalisée dans une pièce. Une autre pièce, appelée tenon, vient s’y encastrer. La forme et les dimensions des deux pièces sont réalisées avec une précision extrême. Une machine appelée mortaiseuse, effectue cette opération. Ce dispositif travaille comme un raboteur vertical.

  1. Le tournage

Le tour est une machine, sur laquelle sont placés les outils, pour enlever les copeaux, sur une pièce brute. Celle-ci est fixée, dans un mandrin ou une pince, et entraînée dans un mouvement rotatif. L’intérieur ou l’extérieur de la pièce, est enlevé par l’outil tranchant. Celui-ci se déplace latéralement. Vous obtenez ainsi, des cylindres creux, pleins ou de formes diverses commeune vis, un écrou, un boulon, etc. Ces opérations sont guidées par un tourneur, ou commandées par ordinateur.

  1. Le filetage

Dans cette opération, un pas de vis est exécuté à l’intérieur d’une pièce. Ce pas de vis est destiné à recevoir une tige filetée ou un boulon.

  1. Le perçage

Dans ce mecanisme, un trou est réalisé dans la matière, avec un outil. Celui-ci est fixé dans une machine, appelée perceuse. Les outils, nommés foret, sont de dimensions diverses, suivant le diamètre du trou souhaité.

  1. Le fraisage

Cette technique comprend l’enlèvement de copeaux, d’une pièce brute. Vous obtenez, ainsi, une pièce contenant une gorge, un trou cylindrique ou de forme complexe. La fraise est un outil, fixé sur une machine appelée fraiseuse. Pour la production des pièces de grande quantité, le fraisage s’effectue par commandes numériques.

  1. La rectification

Ce travail utilise une machine appelée rectifieuse. Il consiste à retoucher, l’extérieur d’une pièce plane, ou d’un cylindre, par des mouvements de limage. Ainsi, la surface finie obtenue est très lisse.

  1. CONSEILS POUR BIEN USINER LE PLASTIQUE
  1. Efforts d’usinage

Pour les thermoplastiques, les efforts d’usinage sont moindres, comparés aux métaux. Ainsi la pression de fixation des pièces brutes, est moins élevée.

  1. Réfrigération

Les matières plastiques sont de mauvais conducteurs de chaleur. Pendant l’usinage, l’élévation de température, ramollit la surface à usiner. Par conséquent, versez suffisamment du liquide réfrigérant. Enlevez correctement les copeaux.

Les plastiques amorphes peuvent former des fissures. Refroidissez-les à l’eau ou à l’air uniquement.

L’Entreprise A.U.P.G, implantée au Parc D’Activité Dynaparc, 5, Boulevard Marcel Dassault 69330 JONAGE, esp spécialisée en usinage, tournage des pièces plastiques. Elle prend également en charge le fraisage, l’impression prototype 3D, la transformation de matériau. Ses domaines de compétences couvrent le matériau composite, les thermodurcissables, les thermoplastiques et les matériaux non ferreux. Doté d’un professionnalisme impeccable, elle met tout son savoir-faire à votre service.

La pose d’une gouttière 

2019-10-25 Commentaires fermés sur La pose d’une gouttière  By Yves Saint-Hilaire

La pose d’un conduit d’évacuation est une succession d’étapes qui est à réaliser méthodiquement. Il faut respecter les normes liées au montage de la gouttière, à la mise en œuvre du tracé et à l’installation.

  1. Effectuer le tracé

C’est une étape incontournable, car elle permet de déterminer précisément l’emplacement exact de la gouttière afin de récupérer l’ensemble des eaux pluviales. Le tracé consiste aussi à connaitre le métrage du profilé nécessaire. Il sert également à lister les caractéristiques, nombres et types d’éléments qui composent :

  • Le chéneau horizontal comme le coude, le raccord, naissance, angle…
  • La descente : tuyau de descente, manchon, collier
  • Le système de collecte (l’évacuation et la récupération des eaux).

À partir du bornage, il est facile d’adapter le type de raccords et de joints à la gouttière. C’est un moyen pour laisser aux pièces la possibilité de se dilater et de se rétracter au fil des saisons et sans affaiblir ou endommager la ligne du conduit.

<ul

    • Comment procéder au tracé ?

      Pour une gouttière pendante, la ligne horizontale se trace de façon à ce que la partie avant des chevrons, le dessus de la gouttière reste à une distance de 2 cm en dessous du toit.

      Pour un conduit d’évacuation rampante, le tracé se fait sur la bande de doublis ou en partie supérieure des chevrons.

      De manière pratique, il faut d’abord clouer une pointe aux deux extrémités A et B de chaque descente sur une même ligne de niveau. Puis, calculer la pente afin de délimiter le point bas C (5 mm sous le point A pour 10 m de long).

      Ensuite, tendre un cordeau entre B et C et noter la place exacte d’un crochet, tous les 50 cm.

      Enfin, repérer l’emplacement de chaque angle.

      Par ailleurs, pour avoir une structure pérenne, le crochet doit être à 5 cm de tout élément d’angle, de raccord ou de naissance de chéneau.

      1. Les différents types de configuration

      L’installation de gouttière peut avoir quelques figures envisageables :

      • Un conduit d’évacuation droit sans retour avec d’un côté une naissance de gouttière et de l’autre côté une extrémité, qui ne se prolonge pas au-delà de la façade suivante. Cette dernière n’est pas surplombée par une pente de toit.
      • Une gouttière fermée des deux côtés. Au niveau de la naissance ou d’une jonction, il doit avoir un joint dilatation (entre deux lignes par exemple).
      • Une couverture à 4 pentes. Le chéneau entoure tout le périmètre du toit et plusieurs dilatations doivent être envisagées, au minimum une par ligne.
      1. L’assemblage au sol et le découpage

      Avant de procéder à l’installation définitive de votre gouttière horizontale, l’entreprise ALLO GOUTTIÈRE vous conseille de rassembler au sol tous les éléments comme les profilés, raccords, naissances, coudes.

      Tout d’abord, cela vous permet de vous exercer sur les différentes étapes de mise en œuvre avant de grimper sur l’échelle.

      Ensuite, vous procédez à la vérification de toutes les pièces qui contribue à la continuité de vos lignes. Vous pouvez compter le nombre de points de dilatation prévus et de crochets.

      Enfin, vous pouvez découper les profilés à la bonne longueur. La coupe se fait à la scie à métaux et doit être parfaitement droite.

      Pour les conduits en PVC, elles peuvent être limées.

      En somme, la gouttière joue un rôle important pour l’étanchéité de la toiture. Il est donc essentiel qu’elle soit installée correctement pour éviter les risques d’infiltration d’eau dans le mur.

      Si vous choisissez de faire vous-même la pose du conduit d’évacuation, optez pour l’achat de modèle en PVC. Ce dernier est plus facile à monter contrairement au zinc et l’acier.

      Par ailleurs, par souci de sécurité, vous pouvez faire appel à des professionnels.

    • </ul

Décoration : optez pour des ouvrages en marbre

2019-10-19 Commentaires fermés sur Décoration : optez pour des ouvrages en marbre By Yves Saint-Hilaire

Il existe différentes manières de décorer l’intérieur d’une maison : changement de peinture, remplacement de revêtements ou amélioration du style de la pièce. Dans cette dernière option, vous avez l’embarras du choix, y compris choisir un autre matériau pour vos meubles. Pourquoi pas le marbre ? Découvrez en quelques lignes 3 meubles en marbre qui s’adapteront parfaitement à votre intérieur.

La vasque ou le lavabo en marbre

Pour mettre en valeur votre salle de bain, installez-y un lavabo ou une vasque en marbre. Ils existent en de nombreux coloris tels que le vert, le rouge, le gris, le blanc et même le noir. Par ailleurs, il peut être mat, flammé, poli et bouchardé. Privilégiez les modèles en marbre de synthèse qui demandent peu d’entretien.

La vasque en marbre se décline également sous plusieurs formes : carrée, ronde, rectangulaire, ovale, etc. Selon l’espace dont vous disposez, vous pouvez installer un modèle standard de 50 à 90 cm de diamètre ou un modèle grand format de 140 cm. S’il s’agit d’une rénovation, il vous est conseillé d’opter pour le sur mesure.

L’entretien d’un lavabo ou d’une vasque en marbre s’effectue au quotidien avec un détergent doux sans chlore. Dans le cas d’un modèle en marbre naturel, n’oubliez pas de réaliser le traitement hydrofuge tous les six mois.

Par ailleurs, une vasque ou un lavabo en marbre peut être associé avec du verre, du granit ou du bois pour donner du cachet à votre salle d’eau. Elle est aussi facile à poser. Cependant, avant d’installer ce type de vasque, tenez compte de votre budget. Sa pose demande un investissement assez important.

Le plan de travail en marbre

Pour apporter de l’élégance à votre cuisine, choisissez le plan travail en marbre. Il vous offre un panel de finitions : satinée, polie et mate. Selon la variété de marbre que vous utilisez, vous disposerez également de nombreuses options en matière de couleur.

Un plan de travail en marbre doit être hydrofugé tous les ans avec des produits spécifiques à cet effet. Cependant, utilisez de l’eau savonneuse et une éponge pour l’entretien journalier.

Le plan de travail en marbre résiste à la chaleur et aux rayures. En revanche, il n’est pas à l’épreuve des taches, des chocs et de l’acide.

Pour trouver un plan de travail en marbre de qualité, adressez-vous à des entreprises spécialisées en marbrerie ou à des cuisinistes.

La cheminée en marbre

La cheminée en marbre s’adapte à n’importe quel style : bourgeois, moderne, classique, luxe, etc. Elle s’allie également à tous types de combustibles tels que le bio éthanol, le gaz, l’électrique et le bois.

Une cheminée en marbre peut être combinée avec n’importe quel type d’intérieur. Elle est toute aussi résistante que celle conçue avec d’autres matériaux. Le prix de son installation dépend du type de foyer, de la dimension de la cheminée, de la pose, etc.

Les sculptures en marbre

Pour décorer votre maison, optez pour des sculptures en marbre. Vous pouvez choisir un modèle personnalisé auprès d’un établissement spécialisé. Pour orner votre salon, choisissez par exemple des sculptures de votre signe du zodiaque ou des objets personnalisés en marbre.

Vous pouvez aussi choisir un bas-relief. Celui-ci peut être inscrit sur des linteaux, des poteaux, des médaillons, etc.

Si vous cherchez des objets de décoration en marbre à Montreuil, prenez contact avec La Marbrerie d’Art Caudron. L’entreprise fabrique des meubles, des cheminées et des sculptures en marbre. Elle peu également s’occuper de la restauration de vos ouvrages en marbre: Arabescato, Bleu Fleuri, Breche d’Alep, Blanc Statuaire, Calacatta, Fleur de Pêcher, Vert de Gange, etc. Par ailleurs, elle travaillet la pierre et l’albâtre.

Pourquoi devez-vous personnaliser vos T-shirts ? 

2019-10-18 Commentaires fermés sur Pourquoi devez-vous personnaliser vos T-shirts ?  By Yves Saint-Hilaire

Vous vous demandez souvent à quoi servent les T-shirts personnalisés ? Lorsqu’il s’agit de la communication visuelle, il y a plusieurs avantages à prendre en considération que ce soit pour les entreprises, les collectivités, les associations, les crèches et les écoles. Découvrez-les dans les lignes qui suivent.

Agence de communication visuelle

Nous présumons que vous avez déjà été attiré par les T-shirts personnalisés. Vos yeux ont été séduits et fixés sur l’image. Etant en plein essor, la communication visuelle transmet une information aux consommateurs pour valoriser la visibilité de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout. C’est une forme visible de publicité. En observant de près, elle sert à créer une identité visuelle de l’entreprise par des éléments graphiques. En effet, ce support de communication reste polyvalent et en vogue.

Transmettez un message

Avez-vous besoin de transmettre un message significatif ? Le T-shirt personnalisé transmet votre émotion. Garant de votre communication publicitaire, il est efficace pour porter votre message. Si vous faites parties d’une association pour la protection de l’environnement, un T-shirt portant votre slogan est le meilleur moyen de revendiquer et partager vos opinions à votre entourage. Il existe également des T-shirt utilisés par de associations ou des partis politiques pour véhiculer des idées. Le T-shirt personnalisé est idéale pour les évènements, les entreprises ou pour afficher le logo et le nom de l’entreprise.

Forme visible de publicité

Dans n’importe quelle activité commerciale, la publicité représente un facteur très important pour réussir. Cela peut vous surprendre, mais les supports publicitaires sont très efficaces. En utilisant des couleurs vives, les T-shirts personnalisés sont immédiatement aperçues par l’œil humain. La position de votre publicité sur le T-shirt joue également un rôle important pour que votre cible puisse la voir facilement.

Gagnez en visibilité

Avez-vous déjà entendu parler du marketing par l’objet ? Il s’agit d’un moyen efficace pour gagner en visibilité. De ce fait, beaucoup d’entreprises commandent des T-shirts personnalisés abordables. Des passants qui ont remarqué votre T-shirt, par exemple, pourraient se souvenir de vous et parler de vous à leurs proches. Pour vous démarquer de vos concurrents, vous devez être le plus visible possible en utilisant un T-shirt personnalisé unique. Dans ce cas, offrez un T-shirt personnalisé publicitaire afin de vous intégrer dans le quotidien des clients ou des prospects. Les gens aiment que vous les surpreniez avec les cadeaux d’affaires. A cet effet, votre entreprise se démarquera de la concurrence.

Améliorez l’image de marque de votre entreprise

Comment les T-shirts personnalisés peuvent améliorer l’image de marque de votre entreprise ? Elles révèlent son plein potentiel en mettant en relief l’élément vecteur de communication. Votre T- shirt personnalisé joue le rôle de premier contact décisif avec vos futurs clients. Avez-vous déjà pensé à une occasion concrète d’exposer les valeurs de votre marque ? Voulez-vous rendre vos employés de véritable ambassadeur de votre entreprise ? C’est possible avec des T-shirts personnalisés. Ainsi, vos employés démontreront leur représentation de l’entreprise. Mais ce n’est pas tout. Vous pourriez étendre l’image de marque de votre activité, et stimuler une clientèle potentielle. Rien ne vaut un textile et une impression de T-shirt de bonne qualité pour véhiculer une bonne image de votre entreprise.

Vous êtes à la recherche d’une entreprise de sérigraphie ? CODE PERSO est à votre disposition. Implantés dans le 1er arrondissement de Paris, cette entreprise travaille avec les particuliers, les professionnels, les collectivités, les associations et les clubs sportifs. N’hésitez pas à passer vos commandes de broderie, d’impression numérique ou de sérigraphie sur vos vêtements.

Attirez vos futurs clients avec un T- shirt personnalisé. En même temps, procurez un levier d’action pour amplifier les interactions avec vos clients. Passez vos commandes dès maintenant.

Fiche métier : vitrier miroitier

2019-10-17 Commentaires fermés sur Fiche métier : vitrier miroitier By Yves Saint-Hilaire

Associé aux styles architecturaux contemporains et modernes, le verre occupe désormais une place prépondérante dans la construction. Il permet d’illuminer les pièces et d’ajouter du cachet au style du bâtiment. Pour concevoir une structure vitrée, l’intervention d’un vitrier miroitier est incontournable. C’est le professionnel le mieux qualifié pour ce travail. Pouvant collaborer avec un menuisier en aluminium, il propose la conception, l’installation des vitres ainsi que d’autres prestations à découvrir dans ce billet.

Le métier d’un vitrier miroitier

Le vitrier est un artisan spécialisé dans les travaux de verres. Il réalise la découpe, l’assemblage ainsi que le polissage des profilés pour vitrage. Il intervient également dans les projets qui consistent à manipuler ce matériau comme la menuiserie (pose de portes et fenêtres), et la construction (conception de bardage, de garde-corps, etc.). La profession demande beaucoup de rigueur et de minutie. Comme on le constate dans les constructions, les travaux sont réalisés à l’aide de machines à haute précision utilisant les dernières innovations en matière de technologies.

Il n’existe pas d’école propre au métier de vitrier. On obtient les connaissances nécessaires à l’exercice de ce travail en préparant un CAP et en optant pour la spécialité verre et matériaux de synthèse. Un BAC PRO en ouvrages du bâtiment, ou un BTS en étanchéité, enveloppe du bâtiment et façade permet aussi de devenir vitrier.

Le miroitier suit presque les mêmes parcours. Son domaine d’intervention est également large. En général, l’artisan s’occupe de :

  • la fabrication de verre ;

  • la pose de vitrage ;

  • la conception de produits verriers.

Le professionnel appelé miroitier d’art, lui, est spécialisé dans la reproduction des objets tels que les miroirs, mobiliers, habillages muraux, sellettes, etc. Celui-ci propose également la restauration des miroirs anciens, notamment en pratiquant la réargenture. Ce dernier assure lui-même la pose des miroirs chez ses clients. Les vitriers et miroitiers proposent donc du sur-mesure.

Menuiserie alu ou PVC ?

Le PVC est un excellent isolant. Son coefficient Lambda équivaut en effet à 0,16 W / (m2.°C) ; c’est-à-diresupérieur à celui du bois. Grâce à cette performance, il est préconisé pour la conception des habitations au label PASSIV’HAUSS. Il s’utilise sur les ouvertures : portes, fenêtres, velux, etc. Dans la réalisation des baies vitrées, on le renforce avec du triple vitrage.

L’utilisation de ce matériau présente beaucoup d’avantages. Premièrement, les bâtiments aux fenêtres en PVC doublement vitrées sont éligibles au crédit d’impôt. Deuxièmement, il permet de mieux isoler le son. En effet, entre deux fenêtres ; PVC et aluminium de même dimension, équipées du même type de vitrage, le PVC a une performance sonique de 1dB de plus que l’autre. L’inconvénient de cette menuiserie est qu’elle est peu adaptée aux couleurs foncées. Elle se déforme aussi au soleil. Donc, elles sont déconseillées aux emplacements aussi fortement exposés que le plein Sud.

On peut préférer l’aluminium à sur ce point. Ce dernier est plus résistant aux UV. C’est un matériau naturellement conducteur dont le coefficient Lambda est égal à 234 W / (m°.°C). À l’origine, l’aluminium n’est pas conçu pour les baies vitrées et fenêtres. Cette idée est apparue avec la technique des rupteurs thermiques qui permettent de bloquer la transmission thermique entre l’extérieur et l’intérieur.

Son avantage est son adaptation à toutes les possibilités de couleurs. Rigide, elle permet aussi une surface vitrée plus large et plus moderne. Les baies coulissantes 3 rails ouvrants aux 2/3, sont de plus en plus recherchées de nos jours.

En porte d’entrée, l’aluminium procure un sentiment de sécurité accrue. De plus, les portes d’entrée monobloc aluminium équipées de triple vitrage sont les supports de prédilection des serrures automatiques et les barillets anti-perçage.

Le seul inconvénient de matériau est au niveau du prix. Généralement, une fenêtre en aluminium coûte 20 à 30% plus chère qu’une autre en PVC. On ne peut économiser sur son achat qu’en s’approvisionnant auprès des spécialistes tels que MIROITERIE G.V.

Aperçu sur le métier d’un ferronnier d’art

2019-10-04 Commentaires fermés sur Aperçu sur le métier d’un ferronnier d’art By Yves Saint-Hilaire

Le ferronnier d’art est un véritable artisan œuvrant dans la réalisation d’ouvrages extérieurs comme les portails, d’objets de décoration comme les statues et de meubles comme les tables. Son métier nécessite du savoir-faire, du professionnalisme et surtout de l’imagination. Aussi, ce travail demande, non seulement, une grande force physique, mais de la méticulosité aussi.

Avec quels métaux il travaille ?

  • Fer, acier, cuivre, plomb, inox, bronze, aluminium, laiton, etc.

Le quotidien d’un ferronnier d’art

Le ferronnier d’art travaille généralement dans son atelier. Celui-ci doit être doté d’une forge afin de chauffer le métal. Ce spécialiste utilise de nombreux outils tels que le burin, le marteau, les moules, l’enclume, des machines à souder, des découpeuses, etc.

En ce qui concerne son statut juridique, le ferronnier d’art est un artisan. Cependant, il peut également travailler en tant que salarié lorsqu’il est un débutant dans ce métier.

Quelles sont ses principales fonctions ?

1. La conception et la réalisation des copies

Le ferronnier d’art conçoit et remet en état des objets de décoration en fer forgé. Il cherche à perfectionner les courbes et les spirales. Capable de réaliser des copies d’objets anciens, ce spécialiste peut également inventer des nouveaux modèles. Grâce à son talent en dessin, il peut vous fabriquer des objets décoratifs atypiques, tout en jouant avec les couleurs et les formes.

2. Esquisser et modeler

Après avoir reçu une commande de son client, le ferronnier d’art débute son travail en représentant graphiquement cette commande. Pour cela, son client doit être présent pendant la réalisation de ce projet. Aussi, cela permet au ferronnier de bien comprendre ce que son client veut réellement. Quand celui-ci valide l’esquisse, le ferronnier va fabriquer une maquette et sélectionne les matériaux auxquels il va travailler. Le fer va être incurvé, modelé manuellement et chauffé au chalumeau ou à la forge. Actuellement, de nombreux ferronniers utilisent de la machine numérique afin de modeler et ajuster les objets.

3. Façonner les métaux

Le ferronnier travaille tous types de métaux. Pour cela, il doit faire preuve de professionnalisme, car chaque matériau requiert beaucoup de précision et de technique. En outre, ce spécialiste en fer forgé peut travailler en étroite collaboration avec des professionnels du bâtiment, des architectes, etc.

Qu’en est-il de ses compétences ?

Le ferronnier d’art doit posséder une large gamme de motifs de décoration. Aussi, l’art de dessiner doit être inné chez lui afin de fabriquer des objets uniques. Il doit également être débordé d’imagination et disposer d’une grande connaissance en histoire de l’art, en géométrie, etc.

Le ferronnier d’art doit être minutieux. En effet, les matériaux qu’il utilise lui présente un danger. Chaque millimètre de ces matériaux doit être travaillé avec précision et ingéniosité.

En outre, il doit avoir des compétences en informatique et suivre les évolutions de la technologie.

Afin de bien gérer son compte, ce professionnel en ferronnerie doit posséder des solides connaissances en comptabilité et gestion.

En bref, le ferronnier d’art doit posséder un savoir-faire et un savoir-être inégalable pour fidéliser ses clients.

Quelles sont les formations à suivre pour devenir un ferronnier d’art ?

Pour devenir un spécialiste en ferronnerie d’art, vous devez obtenir un diplôme de base : le CAP ferronnier. Vous pouvez compléter ce diplôme en suivant une formation supplémentaire en escaliéteur-rampiste.

En outre, vous pouvez poursuivre une étude en chaudronnerie industrielle afin d’obtenir un bac pro, une étude en serrurerie-métallerie pour l’obtention d’un brevet professionnel ou une étude en ferronnerie pour obtenir un brevet de maîtrise.

Trouver un ferronnier d’art à Chartres

L’entreprise PIZETTE est à votre disposition pour effectuer tous travaux de ferronnerie. Confiez-lui donc votre projet et bénéficiez d’une prestation de haute qualité, grâce à ses 49 années d’expérience. Son équipe peut se déplacer dans les villes suivantes : Saint-Arnoult-en-Yvelines, Ablis, Nogent-le-Rotrou, Rambouillet, Châteaudun, etc.

, ,